LETTRE OUVERTE DE CHRISTINE MAKAYA AU PRÉSIDENT DES JUGES DE LA 3EME CHAMBRE CORRECTIONNELLE.

makaya

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à makaya

  1. Chère petite soeur christine , je compatis à ta douleur , car ton mari est otage de Sassou . Mais ma chère christine dans une barbarie il n’y a pas des autorités légitime , ni juges digne de ce nom ,Iloki auguste , BOUKA , christian Oba , michel Oniangué ,oko Ngakala sont aux ordres du chef barbare Mbochi comme les trois faux juges . Mais je suis convaincu que cette barbarie ne survivra pas sans argent et notre frère Paulin sera bientôt libre .

Laisser un commentaire