Archives de catégorie : Les articles

ANDELY-BEEVE, PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE 2020 POUR SES TRAVAUX SUR LE NOUVEAU SYSTÈME POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE AU CONGO-BRAZZAVILLE.

Cette galerie contient 3 photos.

La capitale fédérale est la ville nouvelle et écologique Emile BIAYENDA. Elle sera construite dans la circonscription du lieu de l’assassinat du Saint Cardinal Continuer la lecture

Toutes les galeries | 2 commentaires

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EN AFRIQUE : L’ANGOLA MONTRE L’EXEMPLE DE L’APRÈS SASSOU

Cette galerie contient 3 photos.

Luanda en octobre 1997, à la demande de Jacques Chirac et aussi pour être tranquille au Cabinda, était intervenu pour réinstaller Denis Sassou Nguesso à la tête du Congo. Vingt-trois années plus tard, Denis Sassou Nguesso est toujours là et, … Continuer la lecture

Toutes les galeries | Un commentaire

Le Congo-Brazzaville, un État à construire (Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA )

Cette galerie contient 1 photo.

« Le mensonge aujourd’hui ressemble étrangement à celui d’hier. »      Nous avions eu l’illusion depuis plus de 60 ans de vivre dans une république, un Etat régi par des règles, en somme une Constitution ancrée dans du marbre permettant aux Congolais de s’exprimer … Continuer la lecture

Toutes les galeries | 4 commentaires

Passer de la Dictature à la Révolution au Congo-Brazzaville

Cette galerie contient 1 photo.

Devant les échecs accumulés au fil des années pour désintégrer le système dictatorial de Brazzaville, certains d’entre nous rêvent d’un coup d’État militaire. Cela peut paraître un des moyens les plus faciles et rapides d’éliminer un régime corrompu et génocidaire. Néanmoins, … Continuer la lecture

Toutes les galeries | 8 commentaires

Sassou-NGuesso finance avec l’argent volé au Congo, l’opposant Jean Ping pour déstabiliser Ali Bongo le président gabonais

Cette galerie contient 3 photos.

Sassou Dénis a accepté de financer Jean Ping à la condition que ce dernier, s’il accède au pouvoir, cède ensuite le fauteuil de président à son petit-fils Omar Dénis Bongo-Ondimba Continuer la lecture

Toutes les galeries | 6 commentaires

18 mars 1977 – 21 mars 2021 : Catastrophe annoncée ou sursaut national pour transcender une violence endémique ?

Cette galerie contient 1 photo.

Pascal Malanda Depuis quelques décennies, au Congo la conquête et la conservation du pouvoir sont synonymes de violence inouïe. Ce cycle qui s’est enclenché en mars 1977, va-t-il connaître son paroxysme en mars 2021 ou va-t-il au contraire entamer son … Continuer la lecture

Toutes les galeries | 8 commentaires

Mars 2021 : faire ou défaire l’élection présidentielle au Congo-Brazzaville. Par Lucien Pambou

Cette galerie contient 1 photo.

L’élection présidentielle aura bien lieu au Congo-Brazzaville en mars 2021. Pour les contempteurs de Sassou, c’est une élection gagnée d’avance. Ils avancent les arguments suivants : Sassou est resté trop longtemps au pouvoir, c’est un satrape qui travaille pour lui, … Continuer la lecture

Toutes les galeries | 13 commentaires

Le sens des noms chez les Koongos, un patrimoine culturel à sauvegarder. Par Dieudonné ANTOINE GANGA

Cette galerie contient 1 photo.

Il revient aux Koongos de perpétuer leurs noms et leur culture, en retournant aux sources. Ce que le Président Mobutu définissait comme le « recours à l’authenticité ». Continuer la lecture

Toutes les galeries | 10 commentaires

Retraite à partir de 63 ans ou la destruction complète de la Caisse de Retraite des Fonctionnaires, par Sassou-NGuesso.

Cette galerie contient 1 photo.

C’est vraiment inhumain qu’un pouvoir exercé pourtant majoritairement par des retraités puisse soumettre les autres retraités à une vie totalement indigne de la personne humaine alors qu’ils avaient régulièrement cotisé lorsqu’ils étaient actifs Continuer la lecture

Toutes les galeries | 10 commentaires

PRESIDENTIELLERIE 2016 : LE GÉNÉRAL MOKOKO ET MÊME LE PAPE FRANÇOIS PERDRONT FACE AU DICTATEUR SASSOU-NGUESSO (Rappel aux accompagnateurs et complices de Sassou pour les élections présidentielles 2021) .

Cette galerie contient 3 photos.

Le dictateur Denis SASSOU-NGUESSO gagnerait même une élection face au Pape François avec un électorat catholique dans la cathédrale Saint-Anne de Brazzaville. Ce que les Congolais attendent d’un général dans le contexte actuel n’est pas de participer à une mascarade électorale, mais de renverser par la force des armes le pouvoir mortifère de Brazzaville. Continuer la lecture

Toutes les galeries | 45 commentaires