CHUTE DE COMPAORÉ: les errements de François Hollande et de la diplomatie française

president-francais-francois-hollande-cotes-homologue-burkinabe-blaise-compaore-a-elysee-a-paris-6-decembre-2013

president-francais-francois-hollande-cotes-homologue-burkinabe-blaise-compaore-a-elysee-a-paris-6-decembre-2013

Le site du journal jeune afrique a diffusé le jeudi 30 octobre 2014 , une lettre attribuée au Président François Hollande qu’il aurait adressée le 7 octobre dernier au chef de l’Etat burkinabé Blaise Compaoré actuellement en disgrâce. Cette lettre laisse plus d’un observateur averti perplexe car le président français use du vouvoiement dans toute son intégralité, et termine par la formule de tutoiement « Bien à toi » ! est ce une vraie fausse lettre ? l’essentiel est ailleurs… !

La crise politique au Burkina Faso illustre une fois de plus, hélas, l’incompétence de la diplomatie française à la remorque et au service d’intérêts privés françafricains, refusant de voir la soif de liberté et de démocratie des peuples africains. Elle n’avait pas vu venir ou refuser de voir les prémisses de la révolution tunisienne (décembre 2010) et le printemps arabe, contrairement à Barack Obama et la diplomatie des USA.

Dès le mois de mai 2014, Barack Obama et son secrétaire d’Etat John Kerry sans ambigüité ont pris position contre le tripatouillage des constitutions en Afrique qui empêcheraient l’alternance démocratique, aux seules fins d’instituer des présidents à vie, et cela, même pour des présidents qui auraient des bilans positifs. Pendant ce temps, la France de François Hollande était et est toujours aux abonnés absentes, pilotant à vue !

Le Quai d’Orsay peut-il expliquer aux africains ce que veut dire « la France appelle au calme et à la retenue… » lorsqu’il y a des milliers de burkinabés dans les rues de Ouagadougou qui crie « Blaise Dégage »  ? Le Président de la France est à ce point faible qu’il ne peut avoir un discours clair sur la question comme son homologue américain ? Personne ne le croit !

Pour paraphraser le patron du quai d’Orsay Laurent Fabius qui s’est exprimé lors d’un déplacement ce vendredi 31 octobre au Mont Saint-Michel, « les africains n’attendent pas que la France fasse et défasse les gouvernements en Afrique », et encore moins qu’elle s’immisce dans les affaires intérieures des États africains.

La diffusion de la fameuse lettre de François Hollande au moment où le dictateur burkinabé est aux abois est une manœuvre dilatoire, de l’enfumage, pour laisser croire que la France est en communion avec les aspirations démocratiques du Peuple burkinabé. Mais, les africains ne sont plus dupes !

L’Afrique attend de la France, comme d’autres pays démocratiques à travers le monde, une diplomatie en faveur de la démocratie et du respect des droits de l’Homme qui sont des valeurs universelles, et qui ne sont pas en contradiction avec ses intérêts géostratégiques ou économiques. Un grand pays comme la France doit avoir une diplomatie active dans l’optique de la prévention des conflits.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, le Président François Hollande doit prendre position contre les velléités de modification des constitutions par les dictateurs Sassou Nguesso et Joseph Kabila respectivement au Congo-Brazzaville et sa sœur jumelle Kinshasa pour ne citer que ceux-là. A défaut, les africains ne retiendront que le chef de guerre, celui des interventions militaires au Mali et en République Centrafricaine.

En revanche, les Africains doivent savoir que seule la lutte libère et que personne ne le fera à leur place. Les burkinabés viennent de le montrer en chassant le dictateur Blaise Compaoré du pouvoir.

Mingwa Biango

Cercle de réflexion pour des idées nouvelles

Diffusé le 31 octobre 2014, par www.congo-liberty.com

 

Transcription de la lettre envoyée le 7 octobre par François Hollande à Blaise Compaoré

« Monsieur le Président, cher Blaise,

Votre courrier du 22 septembre dernier confirme l’engagement du Burkina Faso en faveur du rétablissement de la stabilité au Mali et votre soutien au dialogue mené à Alger. Je tiens à vous en remercier, car je sais à quel point vous avez toujours œuvré en faveur du règlement de la crise malienne.

Les négociations inter-maliennes qui se déroulent à Alger devraient aboutir, nous l’espérons, à un accord de paix entre le gouvernement et les groupes armés. Il importe avant tout que cet accord, respectueux de l’unité et de l’intégrité territoriale du pays et de sa laïcité, puisse permettre au Mali d’en sortir plus fort, de jouir d’une cohésion nationale renforcée et de voir toutes les régions du pays d’avoir un accès égal au développement et à la sécurité.

Il importe également que cet accord soit solide et durable. La région et la communauté internationale auront là un rôle à jouer, pour appuyer, suivre et contrôler l’application de l’accord à venir. Un dispositif de suivi, où la Cedeao aurait toute sa place, sera utile. Le processus de démobilisation et de réintégration des combattants, dans les conditions qui seront décidées lors des négociations, devra être suivi tout particulièrement.

Dans l’attente d’une issue heureuse des négociations d’Alger, la contribution des voisins du Mali à la Minusma est indispensable, notamment en ce qui concerne la sécurisation des zones où l’armée malienne n’est plus présente depuis les événements de Kidal. L’engagement du contingent burkinabè et sa connaissance du terrain est précieux.

Il est important pour le Mali et pour l’ensemble de la région de consolider ses institutions et d’aller encore plus loin en matière de gouvernance et de démocratie. À cet égard, le Burkina Faso pourrait être un exemple pour la région si, dans les mois qui viennent, il avançait lui aussi dans cette direction en évitant les risques d’un changement non consensuel de Constitution. Vous pourriez alors compter sur la France pour vous soutenir, si vous souhaitez mettre votre expérience et vos talents à la disposition de la communauté internationale.

En vous remerciant de nouveau pour votre engagement en faveur de la paix et de la sécurité au Mali, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma très haute considération.

Bien à toi,

François Hollande »

 

Burkina Faso : les militaires ont-ils confisqué la révolution des spatules ?

La limitation des mandats est menacée en Afrique, dit la secrétaire d’État adjointe Thomas-Greenfield

Les bulles puantes de Pierre PEAN sur la filiation du Président gabonais Ali Bongo. Par MINGWA BIANGO

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à CHUTE DE COMPAORÉ: les errements de François Hollande et de la diplomatie française

  1. MAMBANZILA NESTOR dit :

    Le Congo est plus stratégique pour la France et la Chine…que le Burkina

  2. Stratégie ou pas bendi kou mapeza. Tala nkento kata ma zoloko mou ngolo ba moubonguelaka?
    Nestor baka na bou tchindi. Moussamou na moussamou na ntangouandi.

  3. Un grand pays pays comme la France doit avoir une diplomatie préventive dans l’optique de la prévention des conflits, dit Mingwa. J’adore cette phrase. C’est ce que nous nous époumonons à dire depuis des lustres sur le Net. Ceux qu’ils ne le savent pas le congo court le risque d’un gigantesque Tsunami que chacun refuse de voir.

    Se sachant cerner de toutes parts à cause des casseroles qu’ils ont aux pieds, la mafia de Sassou est prête à mettre le pays à feu et à sang dans la veine tentation d’ajourner leur présentation devant des juges du monde entier qui les attendent de pieds fermes dans différentes affaires de crimes de sang, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, génocide. BMA, corruption, etc.

    La Politique c’est lart de gérer la cité. Gérer veut aussi dire anticiper. Aussi, nous devons anticiper ce que Sassou et ses sbires nous preparent pour échapper à la justice et aux cachots. Il nous faut frapper là où cela leur ferait le plus mal. Dans la guerre que ces voyous nous livre, il y a l’argent volé du Peuple. Il nous faut assécher leurs sources de financement. C’est faisable sans être present à brazzaville. Il suffit de voir comment les circuits financiers de l’Iran, de Saddam Hussein et de la Russie ont été mis à mal par le Patriot Act des USA. Aucune institution financière au monde ne peut faire face aux dispositions du Patriot Act. Par ailleurs, si la Banque de France le voulait, les finances de Sassou et de ses sbires peuvent être bloquées.

    Outre l’assèchement des circuits financiers de ces voyous, il y a la dissuasion militaire pour provoquer des mouvements aux encéphalogrammes plats de ces canailles. Ils souffrent encore des séquelles de la promenade de Kimongo. Aujourd’hui, le Peuple est sans défense face à ces brutes. Laisser le Peuple sans défens est une faute à ne plus commettre comme en 1997. Les frères d’Angola doivent être mis à contribution et cela ne serait qu’un retour d’ascenseur après le sacrifice des congolais pour libérer leur pays du joug colonial.

    Autre aspect pour prévenir l’action de cette racaille est la sensibilisation du Peuple. aujourd’hui Sassou bloque tout média opposé à lui comme le faisait les régimes communistes qui l’avaient formé aux coups d’état aux confiscations des droits et libertés fondamentaux des peuples.

    La Bible nous enseigne qu’au Commencement c’etait le Verbe et avec l’arrivée de Jésus le Verbe c’était fait Chair. Jésus noys a enseigné la Parole de son Père. Les congolais doivent avoir accès à l’information portant sur le vrai visage hideux de ce regime. Comme en Europe de l’est avec la Radio Free Europe, les Congolais doivent avoir leur Radio Free Congo. Free Europe etait financée par l’Occident pour faire tomber le communisme. Cette radio émettait depuis l’Allemagne à Munich. Pourquoi les congolais n’auraient pas une telle radio pour informer le Peuple comme Free Europe l’avait fait en son temps pour l’Europe de l’est? Le financement d’une telle radio est faisable et son modèle peut être celui de Radio Free Europe que la CIA aida à mettre en place. Il suffit d’écrire au State Department pour obtenir le financement de cette radio. Il y a des congolais qui savent rédiger des business plans pour présenter une telle radio qui informera les congolais du Congo et de la diaspora heure par heure sur la situation du pays.

    Il faut attaquer ce regime inique sur tous les plans financiers, diplomatique et médiatique jusqu’à lui faire rendre gorge. Les congolais doivent savoir saisir les opportunités . Campaoré et Sassou etaient partis insultés Obama chez lui à Washington en disant que noys n’allons pas t’ecouter. Aujourd’hui, où est campaoré? Il a pris la clé des chsmps comme un voleur pris en flagrant délit.

    Chers compatriotes, aux USA, généralement c’est leur Représentant à l’ONU qui s’occupe des crises en Afrique. Avec le cas du Burkina cette tâche etait dévolue à leur Conseil National de Sécurité présidait directement par Obama lui-même avec l’assistance de Susan Rice. C’est dire qu’Obama a fait de la question du respect des constitutions en Afrique en général et au Burkina, congo, RDC et au Togo en particulier, une des priorités de sa fin de mandat. Souvenez-vous Sassou voulant défier obama chez lui dans sa propre maison, lui Obama King of King.

    Chères et chers compatriotes, n’ayez plus peur de Sassou et de ses sbires car, Obama a scellé leur sort qui est désormais plié. Personne sur cette terre ne peut dénouer le nœud qu’Obama a fait contre eux. Aussi, aidons Obama à nous aider. Unissons nous du Nord au Sud, dEst en Ouest contre Sassou motre ennemi commun. Sassou qui a introduit l’ethnicisme en politique dans notre pays depuis 1968 en instrumental usant d’abord Ngouabi contre les BaKongo puis en s’y employant lui-même à partir de 1979 jusqu’à aujourdhui. Souvenez-vous de son discours de mai 1999 où il appelait les compatriotes ayant eu le malheur de naître proche de son village de venir défendre (leur soi-disant ) pouvoir. Aujourdhui où en sommes nous? Parmi les familles dont les enfants ont servi de chairs à canon qui profitent de son pouvoir et de l’argent qu’ils volent avec ses sbires? Quels ressortissant du Nord profite de son pouvoir si ce ne sont les Mbochi de son village et des villages environnants? Leurs enfants sont devenus des milliardaires sans cause alors que tous les congolais du Nord au sud et d’est en ouest croupissent dans l’extrême pauvreté.

    Chères et chers compatriotes, réfléchissaient bien. Cest Sassou, le tribaliste, qui a introduit l’ethnocide dans notre pays avec l’oyoyisation du congo. Sassou est motre poison national, notre ennemi qu’il faut chasser comme son ami criminel kleptomane campaoré dès que possible. Son pct se prononce sur le changement de la constitution le 7 novembre. Aussi, debout comme un seul Homme préparons-nous à leur dire non et montrer la porte de sortie avec dignité.

    Les Assises, il faut passer à la vitesse supérieure. Des visites à Luanda et Washington sont recommandés pour assécher les circuits financiers de cette racaille et pour mettre en place la radio Free Congo. Internet Piur communiquer avec les congolais n’est pas suffisant. Il faut une radio pour atteindre le plus grand nombre des congolais du Congo et de la diaspira.

  4. Anonyme dit :

    Bonne nouvelle, c’est maintenant le tour de Sassou. En tout cas , il n’irat nul part, il a des comptes a rendre au peuple Congolais.

  5. Le tsunami arrive dit :

    Avec la chute de B. Compaoré,j’en connais quelques uns à Brazza qui doivent manquer d’appétit et de sommeil.

  6. certes il y’a un peut d’hypocrisie dans la lettre Hollande , l’ancien président MITTERAND avait prédit d’être le dernier président français car lui disait tout haut les choses! Mais tout de même la lettre d’hollande s’impose à tous ces dictateurs type SASSOU!!!

  7. Le Juge dit :

    A Pierre Ngolo du pct,

    Monsieur il paraît que vous allez annoncer la position de votre parti sur le changement de la constitution pour que votre maître meurt au pouvoir.

    Monsieur Ngolo, pensez à plusieurs reprises et tournez bien votre langue avant de débiter des non sens. Savez-vous ce que devient le secrétaire general du parti de compaoré qui demandait à leurs militants de casser de l’opposition? Ce monsieur se cache actuellemen comme un rat dans une tanière.

    Mabiala pierre et Koumba Justin, Moungalla Thierry, Mvouba , alors demandez-vous toujours le changement de la constitution pour permettre à l’indispensable Sassou de finir ses chantiers ou commencez vous à trembler face au Tsunami qui vous atteindra dans les prochains mois?

    Le Peuple vous attend, allez annoncer le changement de la constitution si vous êtes courageux et on verra la suite. Vous pouvez différer votre annonce en 2015 comme certains d’entre vous le suggèrent mais votre dort ne va pas changer. Le Peuple vous aura pour tous les crimes de sang et économiques.

    Ndenguet, Okemba, Obarra et compagnies, quels sont vos plans? Combien de congolais comptez-vous assasinez pour mourir au pouvoir? Vous croyez être des caïds, mais vous avez vu combien cela coûte quand on ose tenir tête à Obama? Votre cas est plié les gars, vous n’allez pas échapper à la justice nationale et internationale. Vous allez payer pour vos crimes comme le regime compaoré. C’est le destin de l’Architecte de l’Univers comme vous aimez le dire Okemba.

    La peur a changé de camp. vous croyez être invicibles, mais le cas burkinabé doit vous faire réfléchir. Le Peuple vous aura le moment venu. L’argent volé n’achète pas tout.

  8. MOUTOU dit :

    La chute de ce dictateur est une bonne nouvelle pour la jeunesse subsaharienne qui doit prendre son destin en main.Cet homme me rappelle un autre dictateur pour qui le pétrole appartient à sa famille, le trésor étant sa poche il se permet de distribuer sinon de gaspiller (des sommes colossales) l’argent de son peuple à d’autres chefs d’états africains pour tisser ses relations et étendre son influence extra-territoriale.
    Cependant les choses sont désormais claires, les états-unis d’OBAMA et la France de François HOLLANDE ne soutiendront pas des reformes visant à modifier les lois fondamentales et rappelant qu’à cela s’ajoute la non adhésion d »es peuples à ces fausses reformes.

  9. MAMBANZILA NESTOR dit :

    Attention Mitterand a soutenu la démocratie en Afrique contre les amis de la droite. Il ne l’a pas fait au Gabon, Cameroun, …. Réfléchissez
    Qu’est devenu le fameux printemps arabe?

  10. REALITY dit :

    Après que Blaise Campaoré ait prie la poudre d’escampette, Denis Escobar SASSOU NGUESSO s’active a nommer: Denis Christel Pétrobivore SASSOU NGUESSO au poste de Chef d’Etat Major Général, et, Edgard Dollarbivore NGUESSO à la Direction Générale de La Police Securitate.

    Réveillez-vous Peuple Congolais! Sassou Nguesso fils de batard, n’est qu’un semi analphabète au service des sociétés privées d’intelligence escronomique animés par une racaille d’interdits bancaires et d’exercer en Europe à l’image d’ Opendino, Pigasse, Christophe d’Antonio j’en passe. Sassou ne sert guère les intérêts de la France, plutôt les intérêts de certains privés comme Vincent Bolloré, Jean Froiçois HENIN, Bernard TAPIE, Demargerie(puni par le KGB) et consorts.

    Saviez-vous que la Société COTECNA Inspection Congo chargé de la surveillance des Importations appartient au fils KOFFI ANAN l’ancien SG de l’ONU? C’est la récompense du laxisme de son père face aux coup d’Etat de 1997 de Sassou Nguesso.

    SASSOU NGUESSO dilapide tout notre argent pour financer son maintient au pouvoir. Il arrose dans toutes les admnistrations étrangères qui ont un lien direct avec le Congo. Que ce soit à l’ONU, à l’UNION Africaine, partout;. Tous les ambassadeurs(Sauf USA et Allemagne) en poste au Congo sont salarié à La Présidence de Sassou pour l’établissement des faux rapports en faveur du Tyran SASSOU.

    Saviez-vous que la société SVP et GUENIN qui empoisonne les congolais jours et nuits avec les produits surgelés sont les propriétés de la petite sœur de Bernadette CHIRAC qui est marié à Mr LEPEZ et vit au Congo depuis 1980?

    Congolais debout! Sassou veut nommer son fils à l’Etat Major, pour qu’en cas de, un Sassou succède à un autre, mais il se trompe car le piètre général Traoré va rejoindre son maitre Campaoré dans les jours qui viennent.

    Mes encourragements.

  11. Voilà Nous Peuples Du Congo Brazzaville:Pour Dire L’heure a Sonné Pour Libérés Le Congo Brazzaville Le P.C.T et Son Président Dehors Vous Aviez Démontrer Votre Incapacité Nous Voulons Plus De Vos Projets Bidon.Sassou-Nguesso Fini Ton Mandat Et Dégage Si Tu Résiste Tu Va Sortir a La Petite Porte Comme BLAISE COMPAORE

  12. MAMBANZILA NESTOR dit :

    C’est bizarre …. je sens que l’Afrique de l’Ouest va repartir dans le bordel. La France va devoir intervenir de nouveau …
    https://www.facebook.com/523263611102736/photos/a.540491802713250.1073741829.523263611102736/696104417151987/?type=1

  13. Isidore AYA de Makoua dit :

    Denis Sassou nguesso est désormais assis un volcan de type explosif, car la souffrance du peuple a atteint le niveau de mobilisation général. En d’autres termes, le fruit est mur, il peut tomber à tout instant. Peuple congolais, c’est bientôt la saison des récoltes.

    Et en plus le silence de la chaine de télévision « nationale » congolaise (Télécongo) est éloquent.
    Au moment où la terre brûle sous les pieds des congolais, le régime tyrannique de Sassou Nguesso se permet de ne pas vouloir diffuser l’insurrection populaire au Burkina Faso ou en Afrique Noire (quelle honte et déshonneur aux médias congolais de l’intérieur?). Il est des signes qui ne trompent pas. A suivre !

  14. MAMBANZILA NESTOR dit :

    Je vous informe que Sassou ne sera pas candidat mais le Général Jean Marie Moukoko avec le soutien de toute la troupe et des officiers. C’est une décision prise depuis une année. C’est celui que tout le monde estime capable de maintenir la stabilité. Les Ndzon et autres peuvent aller se faire frotter les nichons!

  15. Un peuple en colère est un tsunami qui dévaste tout sur son passage dit :

    A MAMBANZILA NESTOR
    La source de cette info est-il crédible?,cette idée n’est pas mal,connaissant l’intégrité morale et la neutralité de cet officier.Je dis oui pour qu’il assure la transition.

  16. Anonyme dit :

    @ MAMBANZILA NESTOR, s’il te plais vas te faire fouiller les poux par ta Belle. PETIT.

  17. le fils du pays dit :

    A Mambanzila nestor,ce Jean Marie Mokoko est un malleable,corruptible et corrompu.Ce n’est pas le meme qui avait accepte l’argent d’elf pour boycotter le travail de Milongo.Les Congolais intégres et capables de diriger ce pays sont nombreux,allez les denicher dans la population Congolaise.Le Congo doit être nettoyé au karcher et on ne le refaira pas avec les irresponsables comme ce Mokoko.

  18. MONGO BETI dit :

    Mokoko est un traître. Un autre faux jeton de la Françafrique. Jamais les congolais n’accepteront qu’il dirige le pays.

  19. Virginie Suzane Soussandzeth dit :

    Chirac et l »Angola avait mis Sassou Nguesso au pouvoir, Obama et Hollande le chasseront d’ici là. Il faut savoir que si droite française corrompue était aux affaires en France ni Bozizé, ni Compaoré ne seraient pas partis du pouvoir. Les intérêts égoistes de quelques minables politiciens français sont selon eux supérieurs à la vie et aux droits de bon nombre d’africains. Merci François Hollande pour votre neutralité et laissez les jeunes africains exprimer leur colère contre ces dictateurs noseabonds comme Sassou Nguesso.

Laisser un commentaire