WILLY ETOKA : DE LA RUE MIADEKA À LA VIE DE ROI DU PÉTROLE ! Par Rigobert Ossebi

Willy ETOKA

Willy ETOKA

La publication de « Qui veut la peau de Jean-Dominique Okemba » n’a pas manqué de produire les maintenant habituels effets collatéraux. Des proches des « neveux », indignés, prenaient contact avec nous en insinuant un mercato infâme. Ils s’étonnaient que nous n’informions plus suffisamment, nos lecteurs et les Congolais, des pratiques financières criminelles des nombreux enfants, « naturels ou pas »i de leur oncle. « Pourquoi ne parlez-vous que des hommes de paille d’Edgar et de JDO ? »

Dans leurs propos toujours le même cirque ignoble de vols, de corruption et de luxe insensé. Alors tout cela est difficile à rapporter tant ces quelques illuminés, qui sont à la tête du Congo, ont un comportement totalement irresponsable au regard de toutes les lois et de tout comportement réellement humain. Et le pire c’est qu’ils ne s’en rendent même pas compte ! On se dit alors qu’ils agissent à l’encontre de leur pays et de leur peuple véritablement comme des bêtes sauvages, comme des prédateurs qui voudraient les dévorer entièrement. Dans ce déluge de reproches infondés et de délations vengeresses, un nom revenait sans cesse : Willy Etoka !

«  Les Rbatis (habitants de Rabat) s’en souviennent encore » affirmaient-ils. En effet, renseignements pris, ils ne sont pas près d’oublier cette foule dense et noire, de Noirs sur leur trente-et-un, Place Al Joulane en plein centre de la capitale du Maroc. Ils étaient un bon millier sur le parvis à vouloir s’engouffrer dans la Cathédrale Saint Pierre. Les Marocains incrédules, massés aux alentours n’en revenaient pas d’un tel étalage de fastes et de richesses pour un mariage africain. Les passagers du Tramway, dont toutes les lignes se croisent aux abords de l’édifice religieux, s’agglutinaient, interloqués, aux fenêtres des voitures.

C’était à la fin décembre 2013, l’ancien vendeur de pneus à Brazzaville, avait déplacé à ses frais des centaines d’invités pour la plupart venus directement du Congo. Deux avions spéciaux d’Air Maroc avaient transporté parents et « petits » de Ouenzé et de la rue Miadeka. La manifestation fut grandiose d’autant plus qu’elle s’étalait au grand jour, au cœur de Rabat non loin du Palais Royal.

Claude Wilfrid Etoka n’était pas réellement un inconnu pour quiconque s’intéresse à la vie et aux affaires congolaises. Il a conquis totalement la confiance de Denis Christel Sassou Nguesso. Le fils du dictateur congolais, trop voyant et lassé d’être toujours en première ligne, a fini par faire appel à un « Marc Emmannuelli » ; un homme d’affaires créé de toutes pièces pour l’occasion ; un faux-nez, un homme de paille diront d’autres…

arrivée en jet privé du clan étoka en station d'hiver

Arrivée en jet privé du clan étoka les rois du pétrole congolais en station d’hiver

Le gamin de Ouenzé, patron de la peu connue société SARPD Oil, « Willy Etoka », est le trader pétrolier qui a gravi toutes les marches, en un rien de temps, dans l’entourage immédiat du président congolais. Pas de miracle évidemment, c’est bien grâce au « Clan des Mapapa » et à son chef Kiki 1er ! On le dit résident au Maroc, où les Congolais nantis vivent dans des palais (comme Maxime Gandzion pour ne citer que lui), mais en réalité c’est dans une banlieue huppée des Yvelines, en France, qu’il habite avec femme et enfants. L’affaire des Biens Mal Acquisii ne l’a pas encore mis en ligne de mire, alors c’est dans l’insouciance la plus totale qu’il se transporte aux quatre coins du monde, au départ du Bourget, en jet privé. Peut-être est-ce lui qui est maintenant chargé d’approvisionner discrètement Denis Christel en chemises jetables à 1000 euros dont il est si friand ? Et lorsque ce n’est pas pour traiter des affaires au nom de Kiki, ou pour s’occuper des résidences ou des comptes de ce dernier à Miami, il poursuit ses fiestas personnelles et familiales dans les stations de ski les plus chics des Alpes suisses ou françaises qu’il rejoint toujours en jet privé !

Willy ETOKA et famille dans la jouissance du pétrole congolais

Willy ETOKA et famille dans la jouissance du pétrole congolais

Les affaires de pétrole congolais sont, comme toujours, particulièrement opaques. Willy Etoka serait particulièrement actif, en plus du négoce de cargaisons de brut, dans la commercialisation de produits blancs (c’est-à-dire de pétrole raffiné). Ses fournisseurs sont la SEP en RDC et la CORAF au Congo. Si la SNPC est souvent mise à l’index pour ses transactions, la CORAF coûte chaque année plus de 300 milliards de FCFA au Trésor congolais ; pourtant chacun de nous paye au prix fort le plein de carburant lorsqu’il passe à la pompe ! Question alors : « Où va l’argent recueilli dans les stations services du Congo ? »

Par ailleurs, si le business semble très juteux dans le domaine pétrolier, Willy Etoka s’est investi massivement dans l’huile de palme. Eco-Oil Energie Congo, créée en 2013, lui appartiendrait en grande partie au milieu d’autres investisseurs congolais. Cette structure a repris les actifs de deux ex-sociétés d’Etat, la Régie nationale des palmeraies du Congo (RNPC) et Sangha Palm, abandonnées depuis deux bonnes décennies, en dépit des investissements importants consentis par le gouvernement dans les années 1980. L’entreprise dispose de 50 000 ha dont 40 000 ha dans la Sangha (Mokéko et Kandéko, près de Ouesso) et 10 000 ha dans la Cuvette (Owando) et la Cuvette Ouest (Etoumbi). Au total près de 350 milliards de FCFA devraient y être investis.

L’argent ne devrait pas être un problème. Willy Etoka, le petit de l’avenue Miadeka, ne semble pas en manquer. Disposerait-il d’un puits sans fond, au moins de pétrole ? Cela pourrait bien être le cas, comme s’en plaignent les supporters des « neveux mécontents ». Le duo « Kiki-Etoka » aurait pris possession du très prometteur permis Ngoki dans la Cuvette qui était en grande partie la propriété de Loïk Le Floch-Prigent. Et ce serait Willy Etoka qui aurait la charge de distribuer dans la circonscription de Kiki, chaque mois et à chaque individu, 60.000 FCFA ; ce qui enrage les députés des circonscriptions voisines… !

Dans quelques jours, le 14 janvier exactement, il devrait être au côté de son « mentor et bienfaitor » Kiki Mapapa pour fêter son anniversaire. Son papa, le tyran de l’Alima sera là. Toujours les mêmes délateurs nous affirment que le vieux dictateur, dans le cercle restreint de ces intimes, se prononcera en faveur de son fiston pour sa succession. Mais, les bavards des neveux insistent fermement pour que nous ne soyons pas dupés : « Sassou n’a renoncé à rien ! Après quelques manifestations grassement payées, il dira ne pas pouvoir résister à la pression populaire ; il devra organiser un référendum. Et là, pour bien montrer qu’il tient compte de son opposition, le score ne sera pas de 90% en faveur du OUI, mais aux alentours de 53 ou 54% ! » Un score qu’envierait un François Hollande ou un Barack Obama, mais digne d’une véritable démocratie que l’opposition congolaise devra accepter ainsi que les donneurs de leçons étrangers !

A ne pas en douter, comme il le fait déjà, Willy Etoka jouera un grand rôle. Sa puissance financière de façade sera mise à contribution pour graisser les rouages de la falsification électorale. Que cela soit avec l’argent de l’or noir ou des produits blancs, ou encore avec celui des palmiers à huile, Willy pourra grassement faciliter la manœuvre, encore une fois confiscatoire du pouvoir congolais, à laquelle se préparent tyran et fiston.

« Brazza n’est pas Ouaga !» disait à Jeune Afrique le vieux dictateur… Mais Brazza n’est pas non plus Harare, et il serait bon qu’il prépare sérieusement ses bagages, offerts ou pas, par Willy Etoka !

 

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 12 janvier 2015, par www.congo-liberty.com

i La décence nous interdit de reproduire le vocabulaire employé à l’égard des enfants de leur oncle…

ii Après Edgar (à qui les enquêteurs demandent la justification des achats de ses précieuses montres trouvées à son domicile lors de la perquisition) c’est vers Willy Nguesso que l’affaire se tourne à présent…. !

SASSOU NGUESSO : JE SUIS CHARLIE & JE SUIS BRUNO OSSEBI…!

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

47 réponses à WILLY ETOKA : DE LA RUE MIADEKA À LA VIE DE ROI DU PÉTROLE ! Par Rigobert Ossebi

  1. Mwana Mboka dit :

    le site congo-liberty est un site subversif et jaloux de la réussite de M. Willy Etoka qui est un cadre émérite congolais. Il ne sert pas un système mais son pays . C’est un cadre digne qui travaille dans le pétrole et pour le bien du pays. Alors, arrêter avec vos mensonge à longueur d’article.

  2. Kirto dit :

    Mwana Mboka. Cela est reellement idiot ce que vous dite. Un bien mal acquis reste un bien mal acquis. Il est temps qu’ on se penche sur les Problemes de malversation au Congo, Sur le prbemes des assassinnats politiques, l’enrichessement illicite

  3. GENESE D'UNE MBOCHIOSITE EN INVESTISSEMENT: TOUJOURS LES MEMES dit :

    GENESE D’UNE MBOCHIOSITE EN INVESTISSEMENT:
    AEROPORT OYO OLOMBO

    Près de 300milliards d’investissement pour un trafic de 2 mouvements hebdomadaires.

    MBOCHIOSITE: Œuvre monstrueuse conçu, développé et exploité en milieu clos ou hypertribal Mbochi, en général projet économique ou action politique et nuisant fortement à l’intérêt public.

    Dans l’histoire des crimes économiques de DENIS SASSOU, l’aéroport d’OYO OLOMBO restera un cas d’école tant par l’ampleur du gâchis que par le processus opérationnel qui a conduit à cette catastrophe.

    Les générations futures du Congo ont le droit de savoir pour l’histoire et pour une prise de conscience des dégâts de la cupidité et de la mauvaise gouvernance des projets dans les structures parallèles.

    Au commencement DENIS SASSOU coincé par le revirement de Kabila qui ne veut pas faire passer les armes angolaises par son territoire, craignant une nouvelle affaire de génocide en 1997. Les charmes de MUNARI sur DEOGRACIAS BOUGUERA y sont pour beaucoup aussi, puisque c’est lui qui sera le plus farouche opposant à la décision de faire transiter les armes des angolais par la RDC.

    Sassou et ses stratèges sont obligés de s’attaquer à Owando pour son aéroport qui est le plus proche capable d’accueillir les AN24. Bongo jusque là neutre va aussi sauver la mise du Beaufils en donnant une semaine de transit à ses alliés à force de maladresses lissoubiennes (qui est parti entretemps se balader au RWANDA en négligeant A DIOUF venu expressément à Libreville pour le conflit congolais).

    Il fait le serment de construire un aéroport proche de son terroir, ce qu’il entreprendra dès la prise de pouvoir, hélas en confiant les dossier à son neveu EDGAR NGUESSO très limité techniquement. Celui-ci s’accoquine immédiatement avec les vautours de la place MBOCHIS bien sur dont le plus représentatif n’est autre qu’OBAMBI. Chaque fois que des milliards sont débloqués le mec prend tranquillement l’avion pour ROME et les Paradis fiscaux pour alimenter les comptes des 2 lascars. Rien n’avance au point d’émouvoir SASSOU lui même qui tance son neveu et lui demande de restituer une partie de l’argent. Tout Brazzaville se souvient de ces disputes entre Sassou et le neveu préféré; Tout Poto-Poto se glosait en pensant que même Edgar le petit nabot commençait à tenir tête à SASSOU.

    De là BOUYA va entrer en scène avec une voracité insoutenable avec la société ESCOM et le prix du baril aidant tout est multiplié par 10 en terme de gigantisme. Entre-temps la DELEGATION DES GRANDS TRAVAUX EST CREE sous le modèle ivoirien à l’époque d’HOUPHOUET BOIGNY (la DGX de Cesaréo qui a signé de belle manière tous les grands travaux de la RCI) Le projet est remis pratiquement à zéro par une bande d’incapables sans références en management de projets qui entourent BOUYA: OSSO, OTOKA, ONDELE etc.

    Ce gigantisme n’a d’autres buts que de faire sortir plus d’argent du trésor public car plus les montants sont élevés, plus les montant à détourner sont conséquents.

    Au finish près de 300 milliards de FCFA pour un trafic de 2 avions par semaine et un enrichissement crapuleux:

    Combien dans la poche de BOUYA, NGESSO EDGAR, OSSO, OBAMBI milliardaires….?
    UN CRIME ECONOMIQUE DANS TOUTE SA LAIDEUR…

    Espérons que la sagesse populaire décidera un jour de leur sort.

  4. Anonyme dit :

    le reveil sera brutal en 2016 ou avant pour cette bande de canailles menés par le vieux tyran sanguinalre

  5. PASSI dit :

    Ecoutez une femme du pays: mama AKOUALA Clarisse commenter le discour de fin d’année 2014 de mr Sassou Nguesso:

    http://youtu.be/8kfSgy4MvSI

  6. Delbar dit :

    Je connais pas cet individu mais je connais bien la situation des congolais dont beaucoup
    le matin ne savent pas ce qu’ils vont manger le soir.
    Alors face à cette misère, cette gabegie est scandaleuse.

  7. Téléma Baka.l dit :

    C’est bien Rigobert d’avoir mis des noms sur ceux qui font mains basses sur le patrimoine de l’état. Le moment venu, nous allons récupérer tous ces avoirs mal acquis. Je lisais que le kleptomane aurait aussi vendu des milliers d’hectares de terres aux malaisiens et vietnamiens pour un siècle , et ce en dépossédant les congolais de leurs terres. Comme si le bradage du pétrole et des forêts ne suffisait pas, voilà notre cretin qui se lance maintenant à la vente des terres.

    Que les étrangers qui se commettent à de telles activités sachent que dans pas très longtemps, les congolais reprendront leurs terres tout en saccageant ce qu’ils auraient investi car, ils sont des ennemis des congolais au même titre que ce kleptomane sanguinaire qui les fait venir au Congo pour faire mains basses sur la terre de nos ancêtres.

  8. Bouala yayi mambu comme dirait Pemelo Mouka , comment ces médiocres ? Originaires d’oyo , ollombo , Mboundji et Abala se font appelés Roi du pétrole , alors que dans cette zone il existe aucune goutte de pétrole ! Non ces gens là sont des barbares ! Vite la scission …

  9. Donc il n a pas le droit de faire du ski.Ba complexe.Il est prisonnièr ou quoi.

  10. Anonyme dit :

    Pourquoi tant de haine?

  11. Le Soleil dit :

    Merci à Congo-Liberty et en particulier à M. Ossebi pour son article. Nous voulons l’information. Nous devons savoir qui pille le Congo à part le clan du vieux dictateur. Nous devons savoir qui participe à la descente aux enfers du Congo. Et si l’on voit bien ce sont des gens sans DIPLOMES, sans un bagage intello enviable qui nous emmerdent. Le cas de ce vendeur de pneus de la rue Miadeka en est un parmi tant à l’instar de celui de Jean Didier Elongo( je connais l’histoie de ce type à merveille ). Comme on dirait au pays « des arrivistes » arrivés à la richesse en faisant simplement la courbette. On ne les envie pas. On les haie du fait qu’ils contribuent à appauvrir le Congo.
    Comme le dit si bien M. Ossebi, un aphorisme bien fin, « Brazza n’est pas Harare ».

  12. lol dit :

    LOL ET LOL

  13. kevin dit :

    Botika jalousie please c honteux

  14. TGV Christian dit :

    Bonde de jaloux!! c’est quoi encore cette histoire, voilà quelqu’un qui a travaillé durement pour gagner sa vie et aujourd’hui a facilité beaucoup de congolais à obtenir des emplois tels que a Ouesso, Itoumbi, Brazzaville, Pointe noire et autres. Vous en parlez pas!! tout ce qui vous interesse c’est de distraire les gens. Pfffffffffffffff
    Parlez et écrivez lui il avance dans sa vie, approche toi de lui et tu vera que c’est une personne qui à une tête pour ne pas dire intelligent.
    Vos bla bla bla là on en a marre!!!! de fois il faut se gener….

  15. MONGO BETI dit :

    TGV analphabète:

    -On écrit bande au lieu de Bonde
    -Tu verras et non pas tu vera
    -se gêner et non pas se gener…

    Quand on est aussi con comme les voleurs sassouistes, on ferme sa gueule

  16. mfunda dit :

    j’aime bien lire ici……

  17. Ibrahima Bouba dit :

    Willy ETOKA haut cadre ? c’est ma première nouvelle. Il emploie des congolais ? Première nouvelle également. Il entretient plutôt une noria de zélateurs et de courtisans, avec l’argent du Congo.Pilleur des deniers publics ? oui ça c’est vrai. C’est un arriviste comme tous les originaires de cette contrée de l’alima qui ont généralisé le tribalisme jusqu’à la nausée. Voilà quelqu’un qui se repaît malhonnêtement de l’argent du peuple et à qui des facilités inimaginables ont été donné pour faire des affaires. SanghaPalm et RNPC ( régie nationale de palmeraie du Congo) magnifique création du Président Massamba Debat, lui ont été remis à titre gracieux parce que mbochi et qu’il a vite fait de céder à des malaisiens moyennant le versement d’une redevance qu’il se met dans la pôche. Voilà ce qu’est ce monsieur. Et lorsqu’on dénonce celà, on est traité de jaloux par les originaires de Oyo, Edou, Tchicapika etc…Parce que, pour eux, voler l’argent de l’état et du peuple est tout à fait normal et considéré comme un exploit de héro.

  18. nkono dit :

    bonsoir je suis un ancien contre maitre de rnpc Owando et itoumbi;je veux savoir si le nouveau riche avait payer la dette de commisipex et des anglais qui avaient replantes les plantations.je vous rappel que le congo devais de l;argent a odiez le patron de commisimpex.merci a celui qui a donne cette information.

  19. armand ngoma dit :

    C a cause des gens com vous k n’importe ki a du succès arrêté d parlé d lui svp faire du sky vous f mal mais vraiment kel tima imbi parlé des vrais pb de la république bientôt vous allez nous dire kil a f pipi vous faites chiée avec vos site d merde

  20. Delbar dit :

    Franchement les échanges dérapent.
    Comme je l’ai indiqué, je connais pas ce nouveau riche.
    Je vous rassure, je ne suis pas jaloux bien au contraire.
    Ce qui est inadmissible au Congo et dans beaucoup de pays africains, c’est de voir tant de richesses chez certains et tant de misères chez beaucoup d’autres.
    Je ne prétends pas que la France soit parfaite mais chez nous, les riches paient des impôts très
    conséquents afin de mettre en place une relative justice sociale.

    Que fait ce régime pour les plus pauvres ?

    Que fait ce régime pour répartir les richesses ?

    Rien.

  21. Delbar dit :

    Je voudrais aussi répondre à mr Mboka qui prétend que ce site est subversif.
    Ce site est la voix de la liberté et qui donne la parole à ceux qui la leur refuse à Brazza.
    Enfin ceux qui en on marre de nous lire … Qu’ils passent vite leur chemin … On ne les retient surtout pas.

  22. J’aime cet article. Il nous dit qui nous pille. Le moment venu, nous allons tout reprendre à cette bande de crapules.

    Savez-vous que la congolaise industrielle du bois ( CIB) avait été racheté par nguesso denis? Savez-vous qu’il a pour prête-nom Olam? Savez-vous que nguesso et ses bâtards utilisent des prête-noms asiatiques dans le secteur du bois, notamment dans la Sangha, la Cuvette Ouest et le Niari où il avait donné mission aux chinois de raser toute la forêt du massif du Chaillu pour se venger contre les ressortissants de cette région fidèles à Lissouba? Toujours dans le bois, djombo Henry utilise des prête-noms chinois avec l’usine de placage à Pointe-Noire.

    Pour le pétrole, il n’y a qu’à lire le dossier de la lettre du continent sur denis ngokana ou sur la gestion clanique de bouya pour comprendre le jeu des prête-noms qu’ils utilisent pour siphonner les ressources naturelles du Congo. Il en va de même des entreprises de construction de ses bâtards qui siphonnent les marchés de la municipalisation accélérée. Tous savons que derrière pendino se cache Claudia la zaïroise qui empoche l’argent sans terminer les travaux.

    Le moment venu, dans pas bien longtemps, un audit du patrimoine des congolais sera mené. Tous les voleurs et autres receleurs seront traînés devant les tribunaux peu importe l’endroit où ils se cacheront. Une commission permanente de récupération des biens mal acquis sera mise en place avec des pouvoirs judiciaires pour arrêter et poursuivre tout voleur.

    Nous reprendrons nos biens. C’est une question de jours. Mangez, abusez. 99 jours pour le voleur, mais le 100ème est pour le propriétaire.

  23. Hilley Kamara dit :

    Non mais il faut avoir un temps fou pour écrire toutes ces âneries là!!!! Non mais c’est pas du journalisme ça !!!! Ça ressemble beaucoup plus à de la jalousie qui en faite masque une intention direct de créée des clivages entre congolais.

    Je m’insurgerai toujours face à autant de violence de pensée écrite .

    Honte à vous !!!!

  24. django dit :

    A vous les auteurs de ses écrits à caractèr tribaliques. Avez vous pensez dèjà à faire quelque chose pour votre pays? ce soit disant ossebi qui insulte les cadres du nord par jalousie,tu te trompes monsieur ,tu es dans quel monde? tu veux encore diviser le congo comme tes parents avaient fait? Notre pays n’a plus besoin de tels discours. On vous connais assez,on vous a vu à la conference nationale,vous étiez venu avec des belles théories pour duper les congolais afin de remplir vos poches. Assez nous voulons avancer. Je vous apprends que le congo ne sera jamais dirigè ni par Hollande,ni par Obama,mais par un congoloais qui habite le congo. Nous ne voulons plus les présidents parachuté comme pascal LISSOUBA. Donc si vous voulez gérer le congo allez y faire la politique au pays. Plus de place à la division et à la haine

  25. django dit :

    Juste un mot à monsieur rigobert ossebi qui parle des debuts de monsieur ETOKA,en disant de vendeur de pneus au pétrolier. Monsieur dans le monde des affaires on doit évoluer si non on change de metier. Mosieur ETOKA a une belle carrière du monde des affaires,vous le connaissez très mal. Renseignez vous bien. Mais parlez de vous même monsieur OSSEBI. Que faites vous?

  26. Django dit :

    Monsieur Rigobert OSSEBI et ses amis vous n’écrivez plus? vous n’avez plus d’arguments? Non ne fuyez pas le débat……bande de tribalistes. Avec vos pensées malsaines,vous ne pourrez jamais diriger le congo. Notre beau pays le Congo a besoin des rassembleurs pour une vie paisible . Si vous voulez la guerre allez vous former au Yemen pas au congo. Plus jamais ça. Compris?

  27. Django dit :

    A toi soleil,je suis flaté par ton intervention,tu parles des dipômés,tu es diplômé en quoi? Nous avons connu dans notre pays des millires et des milliers,même un professeur à la tête du pays mais pour quel resultat? échec échec échec. Pour diriger il faut du charisme,le pouvoir c’est pas les diplômes.

  28. Ibrahima Bouba dit :

    Django, tu tires vite mais mal,comme les personnages que tu défends. Cette tendance que vous avez à accuser les autres de tribalistes, alors que vous êtes les plus grands tribalistes du Congo. Toi, je suis sûr que tu trouves normal que toutes les grandes directions du pays soient dirigé par les gens de la cuvette centrale, ça pour toi c’est pas du tribalisme. Tu trouves normal, que vous ayez fabriqué des faux hommes d’affaires qui s’enrichissent sur le dos du peuple et avec l’argent du peuple et qui sont 98% mbochis, ça pour toi c’est pas du tribalisme. Et Je ne te parle pas de l’armée. Vous avez assassiné 353 jeunes hommes gratuitement, ça pour toi, ce n’est pas du tribalisme. Moi je vis les difficultés au Congo, je sais de quoi je parle, et je connais le tribalisme honteux que vous pratiquez.Tu demandes les autres ont fait quoi ? mais toutes les entreprises qui ont existé au Congo et employé des milliers de congolais l’ont été sous Youlou et Massambat Débat. Elles n’existent plus par votre mauvaise gestion, comme SanghaPalm. Dis moi ton Sassou a cré quoi, à part vous formez au tribalisme, au meurtre et au vol de l’argent public ?

  29. EBIKILI Gurcy dit :

    Rigobert ossebi, t’es un complexée et minable c’est tt, si tu savait comment il sais battu pour être ckil est aujourd’hui tu n’allait pas racontée des bêtises, mais retient juste que le talent ne ment jamais. BIZALELI NA BINO YA MABE!!!!!! COMPLEXEE

  30. Ibrahima Bouba dit :

    EBIKILI Gurcy, c’est toi le complexé, le seul talent que possède ton W. ETOKA c’est celui d’être mbochi en plus de celui d’être un voleur au trésor public congolais . On verra après la perte du pouvoir, si ses affaires seront toujours aussi importantes, à ce moment là, nous serons les premiers à dire qu’il a un talent d’homme d’affaire. Pour le moment, les enquêtes montrent qu’il a bénéficié de l’argent du pétrole congolais pour investir à tout casser et béneficier du montage financier qui a conduit au bradage des Palmeraies du Congo, un patrimoine national. BIZALELI YA MABE EZA BINO, qui applaudissez et encouragez des voleurs qui appauvrissent le Congo. Rigobert OSSEBI dit la vérité. Lui aussi vous allez brûler sa maison comme Bruno OSSEBI ?

  31. Django dit :

    Ibrahima,tu sors d’où? Au congo nous n’avons pas d’Ibrahima Bouba. Vas plutôt rejoindre tes frères,nous n’avons pas besoin des téororistes au congo. Tu parles des choses que tu ne connais pas,le congo est un et indivisible. Le gouvernement congolais est composé des cadres cogolais du nord ,du sud de l’ouest et de l’est,congo uni. Tu es jaloux parceque tu n’as pas peut être un oncle au gouvernement,ne sois pas pressé ton heure viendra.Tu veux revenir à l’époque de YOULOU et de MASSABA DEBAT. oh oh là là mais quelle nostalgie? Nous sommes en l’an 2105. Le monde évolue du jour en jour

  32. Django dit :

    ERRATUM, je voulais parler de l’an 2015,pour dire que c’est le congo moderne

  33. Ibrahima Bouba dit :

    Je suis Ibrahima Bouba. Celui que vous ne soupçonnez pas car café au lait wara/congolais. Devant moi, Django, tes parents mbochis parlent à visage découvert sans crainte et comme je comprends le mbochi, c’est pourquoi je connais la haine viscérale que vous portez aux autres congolais, surtout du sud. Vous les injuriez à longueur de journée. Sur les disparus du beach vous dites : il fallait to boma bango kaka bakongos wana, kutu to boma miké en mbochi.Au fond vous êtes un groupe ethnique qui ne meritez pas de diriger ce beau pays qu’est le Congo, vous avez trop de haine et d’égoîsme en vous. Vous essayez de le cacher bien sûr et de dire le contraire en champion du mensonge, mais moi je vous connais, on fait des affaires ensemble. Vous le dites même entre vous, vous préferez faire des affaires avec les waras qu’avec les »Bakongos ». C’est à mes parents du côté de mon père que vous confiez vos affaires les plus juteuses. C’est même à nous que vous demandez d’espionner vos propres compatriotes. Tu parles de gouvernement Nord Sud : mensonges, c’est « Bokondzi na bisso » dans la réalité.

  34. Django dit :

    Monsieur Ibrahima Bouba tu es un insensé,je ne sais pas ce que tu revendiques,tu parles des mbochis en mal je te comprends tu n’es pas mbochi mais il faur aprendre à respecter les autres qui ne sont pas de la même origine que toi. En ce qui concerne les disparus du beach,si tu as les preuves va à la justice ne melange pas les sauces. Tu parles de tes parents wara,tu sais quel cogolais fait des affaires avec tes parents warac’est votre cuisine propre.Tu es café au lait,tais toi. laisses le congo aux congolais 100/100. Va faire le commerce

  35. Ibrahima Bouba dit :

    Django et ses parents de l’alima, toujours prèts à mentir, à dissimuler et à tuer pour jouir du pouvoir, pas pour faire avancer le Congo et le développer, mais seulement pour jouir : « Lédza, Lémela, Lébina, Léssiba ». Sur la mort de Ngouabi, Massamba debat, le cardinal vous avez menti et tué. Sur la guerre du 05 juin 1997, vous avez menti et tuer. Sur la guerre du Pool et du Niari vous avez menti et tué, sur les 353 disparus du beach, vous avez menti et tué. Sur les explosions du 04 mars vous avez menti et tué. Sur le domicile de Ntsourou, vous avez menti et tué. Et entre les meurtres, vous volez, volez , volez, volez et encore volez l’argent qui doit servir à développer le Congo.Le pire c’est que vous ne vous rendez même pas compte du mal que vous faites. Vous achetez même des Ferrari que vous garez dans la forêt équatoriale dans vos villages….MAWA !!!!!

  36. Django dit :

    Ibrahima Bouba,nous avons compris ton problème. Tu es un affamé,un semeur de trouble,un insensé car tu n’as de raison. Tu veux mourrir dans les mains des gens bien. Tu te trompes va te faire foutre,le temps passe et tu te rends pas compte.Attention tu vas te perdre,nous sommes dèjà en 2105,j’ai l’impression que tu veux enconre tirer le monde vers le bas. Pitié pitié pour toi tu rêves enconre. Un petit conseil,prepares ton dossier et va voir ton cousin au ministère de la fonction publique tu seras intègré pour ton courage.Surtout sois sage,reviens à la raison. Ce n’est qu’un simple conseil.

  37. Ibrahima Bouba dit :

    Django, puisque je te dis que j’ai tout ce qu’il me faut. Je ne suis pas malheureux, je t’ai bien dis que je fais affaire avec vous les mbochis comme toi et ton ETOKA. En tant que moitié wara, j’en ai bien profité. Le ministre de la fonction publique n’est pas mon cousin. Et tu me donnes raison en disant ça, c’est dans votre tête et votre comportement, pour vous, dès q’une personne critique votre mauvaise gestion du pays et votre capacité de voleurs de la nation , toute de suite vous pensez, c’est un « Bakongos ». C’est ancré dans vos tête d’assassins.Django ,bientôt tu vas donner des ordres pour qu’on tue encore des « Bakongos ». Je critique parce que je suis écoeuré par ce que je vois au quotidien dans votre milieu de mbochis, vous n’aimez pas les gens et vous êtes plein de haine et de convoitises, avec vous, le Congo ne se construira jamais normalement, trop voleurs, trop malhonnêtes trop assassins. Trop partisans du moindre effort pour réussir. Je ne rêve pas Django, je vis la réalité au quotidien et je vois la misère que vous avez installé au Congo.Echec total. Vous n’avez même pas réussi à fournir l’eau et l’électricité. Même ça rien !!

  38. MONGO BETI dit :

    Ibrahima Bouba a rabattu le caquet de ce perroquet de Django.
    Soniééééééééééééééééééé!!!!!!!!!!!mawa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  39. Anonyme dit :

    Il s’amuse et gaspille l’argent de l’état et on ose dire que c’est un cadre? Il n’a aucun diplôme. Ah si le bac et après plus rien, vendeur de pneu. Il a des enfants à gauche et à droite dont il est incapable de prendre en charge. Il y a une justice sur terre. Le peuple souffre et d’autres s’enrichissent gratuitement. Cela prendra fin un jour. Profitez bien.

  40. Anonyme dit :

    C’est dommage et triste tout ce qui se passe ici. Déjà ceux qui traitent les autres de tribalistes. Ensuite on parle de diplômes etc…. Je peux assure que beaucoup de mbochis souffre aussi par ce pouvoir. Pour le nombre de mbochis au Congo ce n’est qu’une minorité qui est au pouvoir. Kozela de la fonction publique n’est pas mbochis que je sache. Et Nvoumba non plus. Va t-on insulté les nkongo pour autant? Mon oncle qui gagne très bien sa vie n’est qu’un pays on qui n’a pas été à l’école mais qui a commencé son commerce très tôt à su développé un sens des affaires. Quant aux enfants qu’il néglige, en avez vous la preuve? Si oui, il réglera ca avec ses différentes femmes. Mes frères et Sœurs, oui le peuple congolais souffre, oui il faut reconnaître que le pouvoir abuse de nos richesses. Soyez en sur, ils le payeront. Ceux qui les défendent sont ceux qui font la courbette pour recevoir des sous et il ne peuvent que le défendre. Nous sommes congolais. A propos monsieur Etoka est Kouyous d’owando.

  41. alanmwene dit :

    correction:willy etoka n`est pas kuyu!Les etokas viennent de bokouele ,le village de Camille bongou.Ce sont des mbochis melanges aux likubas.

  42. Money_laundering dit :

    Il existe de nombreux articles sur William Etoka et sur Innocent Dimi, qui indiquent que William Etoka, serait un prête-nom pour le fils du président Congolais Sassou Nguesso, en charge du blanchiment d’argent de la manne pétrolière détournée par le régime Congolais:

    http://www.dac-presse.com/actualites/a-la-une/economie/2150-2015-04-02-22-11-23.html

    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/221115/congo-brazzaville-les-voyous-en-col-blanc

    https://brazza-news.com/?p=7981

    Innocent Dimi serait lui en charge du blanchiment d’argent.

  43. olenga dit :

    ca ne m`etonne pas que willy etoka soit devenu un gros businessman puisque son pere,le vieux etoka,etait deja un commercant pendant longtemps a owando.Son pere n`a jamais recu une seule dime de qui que ce soit.Un businessman saisi toutes les opportunites qui se presentment a lui sans etats d`ame.Tous ceux qui le critiquent ne sont que des jaloux qui feraient exactement la meme chose si l`opportunite se presentait.Si les gens peuvent se vendre pour 500euros,que ne feraient-ils pas si avaient l`oppportunite de gagner des milliards.Etoka est d`owando,mais il est en train d`investir a ouesso,etc……Qu`a t-il deja fait pour owando?Un tribaliste ne se comporterait pas de la sorte.

  44. redy dit :

    vrai ce que dit congo liberty il est connu dans toute les boites luxueuses de miami,beverly hills,cote d’azur, chaque petit qui etait au maroc a recu une enveloppe de retour,billet d’avion aller retour,il a donner récemment des voitures aux musiciens zairois et s’occupe financierement d’ex cobra qui croupissent dans la mendicité,un cancrenun idiot que tout le monde connaissait a ouenzé devenu milliardaire grace a kiki,un homosexuel qui donne des millions a ses copains pédé de kinshasa ou d’espagne,la médicorité alors que les pauvres mamans congolaises vendent du charbon pour 1000f de benefice la journée, triste un jour le peuple leurs remettra a leurs place.
    AH le pays de Marien.

  45. olenga dit :

    @redy
    Qu`avez vous deja accompli d`interessant dans votre miserable petite vie?Va faire ta manutention et laisse etoka tranquille.

  46. Vianney Lionnel OBA dit :

    Etoka est un homme respectable,humain,et de très bon coeur restons plutôt objectif dans ce que l’on dit de lui sur ce site ne faisons pas d’amalgame,on ne peut pas parler des disparus de beach ensuite de Willy etoka sinon on passerai du coq à l’âne, et pour finir l’argent du Congo que vous dites willy vol cherchez bien vous serrez vous même surpris laissez etoka tranquil la réussite des uns fait toujours la jalousie ou picote le coeur des autres!! …

  47. alexaxandre etoka dit :

    ardents pour une existance parfaite homme de tres bon coeur

Laisser un commentaire