Dircab d’Edgar Nguesso, Rémy Ayayos un hyper riche congolais ! Par RIGOBERT OSSEBI

Rémy Ayayos Ikounga

Rémy Ayayos Ikounga

Oxfam, une confédération d’ONG qui lutte contre l’injustice de la pauvreté dans le monde,  a publié un rapport retentissant à la veille de l’ouverture du Forum économique mondial de Davos 2015. Selon elle, près de la moitié des richesses mondiales est aux mains de 1% de la population. Cette révélation choquante sur l’augmentation des inégalités a été au cœur du Forum de Davos qui vient de se terminer.

Rapporté à l’échelle congolaise, ce pourcentage « odieux » pour l’immense majorité des habitants de la planète, serait en définitive une considérable avancée économique et sociale pour ceux de notre pays. Ce « 1% », au Congo, toucherait alors 40.000 personnes.  Bien évidemment, encore une fois et comme toujours depuis l’arrivée au pouvoir du tyran de l’Alima, nous en sommes très loin.

Aucune donnée statistique fiable au pays des Nguesso n’est disponible sur les patrimoines et sur les revenus. Alors, nous nous sommes livrés, avec un petit groupe de personnes bien informées, à un travail de recherche et d’évaluation qui nous permet d’établir une estimation réaliste concernant la répartition de la richesse congolaise. Les réponses les plus fréquentes variaient entre 100 et 500 très riches possédants. Après discussions, en cherchant à dénombrer les Congolais de la catégorie la plus large, celle de la « grande richesse » plutôt que celle des «hyper- riches», un consensus de 1000 riches possédants était atteint. Et pour ne pas prêter le flanc à la critique, ce chiffre était porté à 2000 en y incluant quelques petites dizaines de Français (dont certains servent de prête-noms notoires à une certaine « élite » congolaise) et à des ressortissants d’Afrique de l’Ouest et du Liban (idem pour les prête-noms), avec ou sans passeport diplomatique congolais.

 Il est apparu alors que plus de 50% (voire 70 à 80%) de la richesse congolaise appartiendrait à 0,05 % de la population : les nantis, les privilégiés du clan familial, les proches de ces derniers, les membres du Bureau politique, une partie des députés et des sénateurs, des militaires, des policiers, des ministres, des directeurs de cabinet, des maires de grande ville, des agents des impôts, des douanes, quelques entrepreneurs congolais et étrangers, des dirigeants de société d’Etat,  des avocats et des notaires, et quelques hommes d’affaires congolais et étrangers. Il faut souligner qu’une même fortune pourrait être attribuée à deux, voire trois ou plus catégories ; à tout « saigneur » tout honneur ! Kiki est par exemple membre du clan familial, député et un dirigeant d’une société d’Etat !

Au Congo-Brazzaville l’inégalité de la répartition des richesses serait donc au moins 20 fois supérieure à celle que l’on déplore dans le reste du monde ! Un scandale 20 fois plus grand pour des …Golais toujours plus pauvres à cause de la prédation de 2000 individus ! Ils sont les vrais et seuls supports du pouvoir du tyran de l’Alima !

Que n’a-t-on pas déjà écrit, ici et ailleurs, sur le général-instituteur-kleptocrate et grand timonier de la malfaisance ? Sur Kiki le pétrolier, le « siphonneur » de notre pétrole, sur Coco de tout son poids assise sur le Trésor Public, sur Juju de Neuilly, sur Ninelle des Biens mal acquis, sur Willy Nguesso[i], le pasteur de la Socotram qui rackette le transport de toutes les marchandises à l’arrivée et au départ de notre pays, sur le pauvre Edgar qui n’arrive plus à compter ses milliards, sur Antoinette de Saint-Tropez, sur Maxime Gandzion d’Asperbras, sur Jean-Jacques Bouya l’homme qui brasse des milliards de dollars, sur Jean-Dominique Okemba le génie de la BGFI et autres structures exotiques, sur Blandine Lumandé croqueuse de diamants comme sa maman déjà citée, et  tout récemment encore sur un second couteau de Kiki, Willy Etoka le magnifique qui ne vole plus qu’en Jet privé !

Oui ! Les seconds couteaux appartiennent bien aux hyper-riches et l’on ne pourrait pas ne pas parler de Rémy Ayayos Ikounga, le modeste Directeur de Cabinet de Nguesso Edgar, l’homme qui ne compte plus ses milliards…

Bien plus que tous les proches, rejetons, parents, complices toutes origines confondues, Rémy Ayayos Ikounga symbolise l’affairisme douteux et néfaste mis en avant et favorisé par le Kleptocrate en chef, Denis Sassou Nguesso. Inconnu du grand public, il n’y a pas si longtemps, son cas interpelle même les quelques très rares militants, niaisement sincères, du vieux dictateur réunis au sein du microscopique mouvement Sassou2016.

Un premier disfonctionnement avait été soumis à l’attention des observateurs. On avait rapporté une soirée arrosée et particulièrement festive, à la fin du mois d’août 2014, Chez Luc Mallet, une boîte de nuit de Villeneuve-Saint Georges dans la banlieue parisienne (Cf. Congo page.com 2 sept 2014). Il avait distribué des milliers d’euros et offert des bouteilles de champagne à de parfaits inconnus durant cette soirée mémorable. Certains mettaient en doute la véracité des faits, alors que cette pratique n’est que trop  largement répandue chez les « hyper-riches » congolais.

Mais ce qui n’avait pas été révélé alors, c’est que ce Colonel  formé à l’École des Cadets en même temps qu’Edgar Nguesso  (ils étaient dans la même chambre à l’internat jusqu’au baccalauréat) séjournait dans le plus beau et tout dernier palace parisien, l’Hôtel Shangri-La, près de la place de l’Etoile. Durant une dizaine de jours, il y a tenu table et banquet ouverts avec un livre de doléances. Le Tout-Paris congolais ou pas s’y était bousculé pour y rencontrer le généreux donateur, le Crésus de Dolisie et nombreux étaient ceux dont les demandes (financières bien évidemment) avaient été satisfaites. Ce séjour parisien, dans sa suite-appartement en duplex, l’une des plus chères du prestigieux établissement, avec toutes ses largesses, lui aurait coûté plus de 400.000 euros (près de 250 millions de FCFA).  Et lors de son départ, grand nabab, il laissa à ses proches le soin de récupérer un total de 129.000 euros de détaxes sur tous les achats qu’il avait effectués. Un pourboire de 100 millions de FCFA !

l’Hôtel Shangri-La Paris

l’Hôtel Shangri-La Paris

Mais quel peut bien être le salaire du Directeur de Cabinet  Remy Ayayos pour se permettre de dépenser (« jeter par les fenêtres ») près d’un milliard de FCFA en quelques jours ?

A la mi-octobre dans l’émission « Le chemin d’avenir » (« Précipice d’avenir » conviendrait mieux) à laquelle Ayayos était l’invité de Jean-Claude Kakou, le présentateur qui avait demandé le secret de sa richesse en obtint l’explication : Ayayos remercia alors « Edgard Nguesso d’être son ami, un fidèle ami, son patron ». Puis il lâcha la confidence :   « le DG  du Trésor Public, Albert Ngondo,  l’aime tellement et l’aide beaucoup ! ».

Incroyable et terrible aveu ! Dans tout autre pays, l’homme aurait été immédiatement interpellé par la Police, en même temps que le DG du Trésor afin que tout soit tiré au clair. Il y eut les mêmes  voix, « niaises et sincères », fidèles soutiens de « Sassou2016 » qui réclamèrent la tête du Colonel Ayayos, comme le ministre de l’Injustice, Aimé Emmanuel Yoka[ii],  avait obtenu la tête du Colonel Ntsourou et celle de Ruth Nguina. Trois mois après, aucune enquête n’a été ouverte, ni aucune interpellation du très complaisant Albert Ngondo…

Rémy Ayayos continue sa belle vie de président de l’AC Léopard, allant de Pointe Noire à Dolise et de Brazzaville à Oyo dans son Jet privé. Cet ancien éclaireur de l’armée angolaise à Dolisie, durant la guerre civile de 1997, sait bien qu’il n’a pas à craindre ceux qu’il a si bien servi et dont il connaît de nombreux secrets ! Il vient même d’affréter deux avions de supporters pour assister aux matchs du Congo en Guinée Equato.

Combien parmi les 2000, propriétaires des 50 ou 70% des richesses congolaises, les ont acquises honnêtement ? Réellement honnêtement, ils ne doivent pas être bien nombreux dans ce Congo Brazzaville qui ressemble à s’y méprendre à un Sodome et Gomorrhe tropical contemporain !

Les pilleurs du Trésor Public et les détourneurs des cargaisons pétrolières n’ont aucun souci à se faire dans ce « précipice d’avenir », l’exemple vient d’en haut ! Le parapluie ouvert vient d’en haut !

La richesse congolaise ne doit pas profiter à la population ! Le tyran-kleptocrate distribue notre argent à des Etats étrangers, Kiki se présente comme un « PHILANTROPE[iii] » aux Etats-Unis où il dissimule l’argent du pétrole congolais, Coco finance les fondations et la poche personnelle du footballeur togolais Adebayor, Jean-Jacques Bouya envoie des dizaines de milliards directement du Trésor Public à Philippe Chironi en Suisse et nous pourrions écrire des pages et des pages sur l’argent qui va au Brésil, en Russie, à Dubaï, à Macao, à Monaco, à Miami, à Londres etc. !

Alors, chers parents et chers frères …Golais, ne me parlez plus de la modification ou du respect de la …Stitution, de son article 47 ou 49 ; ni même de la …Stitution de 1992 et de ses article 78 ou 87 dont je n’ai que faire ! Et ne cherchez pas le préfixe qui manque à quelques mots plus haut.

Rien de mieux que lui pour nous définir, vous et moi ! Et la coupe est pleine depuis bien trop longtemps…. ! Nous avons besoin d’un Congo dirigé par des hommes véritablement intègres ! Vite ! Très vite avant qu’il ne soit trop tard !

 

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 30 janvier 2015, par www.congo-liberty.com 

[i] Ce 29 janvier dans l’après-midi et jusqu’à tard dans la soirée une perquisition à son domicile parisien a été opérée par des enquêteurs de l’affaire des Biens Mal Acquis.

[ii] Où peut-il bien se cacher le vieil oncle, ministre de l’injustice et de l’impunité familiale ?  Il devrait être pourtant en première ligne pour le changement de la …Stitution. S’est-il déjà réfugié dans ses domaines béninois auprès de sa fille Emma ?

 

[iii] Définition du Larousse

Philanthrope adj. et n.

Qui s’occupe d’améliorer la condition matérielle et morale des hommes.

Qui agit de façon désintéressée.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Dircab d’Edgar Nguesso, Rémy Ayayos un hyper riche congolais ! Par RIGOBERT OSSEBI

  1. NTARA NGADZION dit :

    Ossebi … tu fais le jeu du pouvoir. Tu participes à la guerre de succession interne aux Nguesso depuis 3 articles… tu attaques les uns et les autres te payent pour contrattaquer … tu fais comme Jeune Afrique… Kiki vs. Edgar vs. JDO vs. Bouya ….. prends ta part et laisses nous tranquille. Tu es pareil qu’eux!

  2. Nguimbi dit :

    Natta, toi tu es du pouvoir, le seul à nous éclairer veritablement c bien osébo. C écrits st véritable. Sais tu que dernièrement il a affrété un avion special pour récupérer un oncle qui avait fait un avc a d’Olivier? Il faut connaître l homme (ayayos) je pourrais t en dire plus mais je t assure que ce que dit ose il n est qu une goutte d eau………

  3. Dieudos Eyoka dit :

    Durant la guerre de 1997, Ayayos réceptionnait avec Edgar Nguesso les malles d’argent qui arrivaient du Gabon. Il en avait la garde et s’y servait grandement. Depuis il n’a plus jamais compté les billets, seulement les liasses !

  4. Merci le frère OSSEBI de dénoncer ce petit messieurs .Ce petit colonel , sorti de l’école des cadets , fils d’un cadres moyen de l’état ! Qui mystérieusement devenu milliardaire ,en réalité ce garçon est un envoyer spécial de Sassou à Dolisie pour créer le divertissements , a fin de retarder la révolte ! Remy fait des dons à la paroisse saint anne de poto -poto c’est une BONNE chose ! Mais avec quelle argent ???

  5. QUAND LES MINISTRES D'ETAT FONT LES MISSIONS DE CHEFS DE SERVICES TECHNIQUES dit :

    QUAND LES MINISTRES D’ÉTAT FONT LES MISSIONS DE CHEF DE SERVICE POUR S’ENRICHIR ENCORE PLUS!

    ILS GAGNENT DÉJÀ MENSUELLEMENT PLUS QUE LE PDT HOLLANDE

    OU VA LE CONGO?
    CES MINISTRES PRENNENT ILS LEUR CHEF POUR UN CRETIN POUR LUI FAIRE SIGNER CE GENRE D’ORDRE DE MISSION?

    ILS se retrouvent alors avec des techniciens dans une réunion technique, c’est le cas de ce Sinistre d’État non spécialiste qui se retrouve au Cap vert dans une errance totale avec son NAIN TOTEM de conseiller.
    (Pour ne pas utiliser l’expression de l’Egyptologue qui parlait de pygmée intellectuel quand il refusa de travailler avec lui au Ministère des affaires étranges du Congo, pour désigner son Président qu’il adore aujourd’hui).

    Pauvre Sinistre d’État qui a oublié que Newton lui même en grand esprit aimait dire que si j’ai pu faire ce que j’ai fait, c’est parce que j’étais juché sur les épaules de géants.

  6. léla. dit :

    Pour être riche au Congo comme Ayayos c’est facile, il suffit d’avoir un pacte avec le diable et rouler en VW.

  7. ABA NGADZION dit :

    AH L’ARGENT…. ON CHERCHE TOUS CA DEH!

  8. Nguimbi dit :

    Pauvre Rémy les gens te découvre et save qui tu es exactement. C vrai tu es l envoyé special a dolisie, tu récupérais les malles venant du Gabon, tu loues à tt va des jets pour dolisie chaque week end, tu entretiens une dizaine de personne pour le balisage de tes sorties nocturne, chaque soir bien compter c pas moins de deux millions de dépense, et pourtant tu ne bois que la primus, mais entre les cadeaux (argent) et bouteilles sans compter les femmes….. Seul malembi bijou ta belle ki noise a tt compris en s enfuyant sur kin avec une fortune, et le prof jb nkoua ‘bon ta bien eu et maintenant va en faire de MM avec Kiki après le maire. Attention Rémy ce ne sera pas ton oncle qui te sauvera……

  9. ENFANTILLAGES: L'ARGENT D'EDGAR N'EST PAS TOMBE DU CIEL MAIS VIENT DU PROJET OYO OLLOMBO dit :

    ENFANTILLAGES: L’ARGENT D’EDGAR N’EST PAS TOMBE DU CIEL MAIS VIENT DU PROJET OYO OLLOMBO

    Seules les armes étaient parachutées avec quelques conserves EXETER. EDGAR et REMY ont eu leur argent en grande partie grâce aux décaissements complices de NGONDO dt TRESOR PUBLIC. Ce TPG a plus de 70 ans et pourquoi il ne prend pas sa retraite?
    Avec des décaissements liquides de 5 à 10 milliards censés financés OYO OLLOMBO, EDGAR confiait tout simplement les malles à OBAMBI qui s’envolait le lendemain pour ROME.

    Les détournements étaient tels que SASSOU lui meme s’en est offusqués et la suite est bien connue avec l’apparition de l’OGRE BOUYA et son équipe.

  10. Ntéla dit :

    Et comment faire pour récupérer tout cet argent? Bloquer leurs avoirs placés á l’étranger serait-il suffisant?

  11. Anicet MALONGA dit :

    Ayayos a quoi ont servi les centaines de millions de cfa que vous avez englouti pour faire transporter plus de 600congolais en aller et retour à bata en guinée équatoriale? Vous gaspillez l’argent du pays pour des simples distractions alors que la misère bat son plein au Congo. Ayez quand même des têtes pour reflechir s’il vous plait! Combien coute un boing ou un air bus en location? Qui peut nous le dire? C’est bien la folie au Congo brazzaville.

  12. CONGO: UN PAYS SANS REPERES QUI A POURRI PAR LA TETE! DENIS SASSOU. patrioteatterré dit :

    CONGO: UN PAYS SANS REPÈRES QUI A POURRI PAR LA TÊTE! DENIS SASSOU

    Comment pour un parcours assez remarquable pour une si jeune équipe, on doit arriver à des morts d’hommes par balles! Cela doit être l’expression d’un mal-être profond dans une société injuste.
    Comme un poisson, le mal a commencé par la tête. Et cette tête c’est SASSOU DENIS depuis 30 ans.
    BON DIEU ;
    COMMENT CE PAYS SI BEAU A PU TOMBER SI BAS?

  13. GIL dit :

    Peut on penser que les ministres tels que BOWAO ou MAKOSSO n’aient jamais noté toute cette magouille qui entoure leur chef? Peuvent-ils n’avoir pas relevé le foisonnement des riches au Congo? Qui est en dupe?

    Voilà en quoi les ministres ou serviteurs de Sassou sont minables et surtout coupables.

    Sassou comme le disent beaucoup d’internautes, est indéfendable. Il est temps que le pillage des richesses publiques s’arrête. Vivement une révolution!!

    La volonté de changer la constitution réside dans l’envie de poursuivre et d’encourager cette kleptomanie acceptée par BOWAO depuis le coup d’Etat .

    Les ministres qui se souviennent de l’éthique,seraient ils aveugles ou complices? Il va de soi qu’ils sont complices et participent à la paupérisation du pays. Ils n’ignorent pas les actes du chef et clan. Ils profitent en réalité largement des vols organisés par leur chef.

    Tous des crapules que la justice populaire saura punir!!

  14. Anonyme dit :

    je ne comprends rien de ce qui se passe dans ce pays , je dors trop , y a quoi même , est ce , le changement de la constitution signifie changer ou ne pas changer sassou ?

  15. Kevin dit :

    Mr Ossebi, permettez-nous de vous rappeler le BA.BA du métier de journaliste, si tant est que vous en soyez un véritable, vous devez lister au bas de l’article vos sources d’information ou supports sur lesquels vous vous êtes appuyé pour rédiger votre papier.

    Nous ne remettons pas en cause la qualité et le sérieux du rapport d’Oxfam, selon lequel 50% des richesses mondiales sont concentrées entre les mains de 1% de la population. Toutefois dans ce dernier rapport thématique daté de janvier 2015 il n’y a rien au sujet de richesses au Congo Brazzaville. De plus, Oxfam est présent dans 90 pays, parmi lesquels le Congo-Brazzaville ne figure pas.

    Vous déclaré « Ce « 1% », au Congo, toucherait alors 40.000 personnes. »Vous ne tenez sûrement pas ces données d’Oxfam, alors dites nous sur quelles données statistiques vous vous appuyé ??? Tenez-vous ces informations du Crédit Suisse ou de la liste Forbes des milliardaires? (sources citées par Oxfam). Vous dites vous être appuyé sur un petit groupe de personnes bien informées, si elles garantissent la véracité de ces informations, elles ne verront donc aucune objection à être nommément citées. En effet, sous le couvert de l’anonymat il est facile de raconter tout et n’importe quoi sans crainte d’être attaquée en justice.
    Sauf erreur de notre part, en 2014 la liste Forbes des milliardaires qui répertoriait pas moins de 1 645 milliardaires, aucune personnalité congolaise n’y figure.
    Arrêtons de distraire les congolais, les citoyens crédules susceptibles d’avaler ces inepties infondées.
    Plus nous parcourions votre « article », plus nous nous demandions s’il ne s’agissait tout simplement pas que d’une collecte de « on-dit », de discussions dans les bus de la capitale dans lesquels souvent on peut entendre les choses les plus fantasques.

    Nous ne saurions finir notre propos sans vous dire que par votre comportement irresponsable, vous contribuez à développer un sentiment de haine de congolais envers d’autres, nous renvoyez dos à dos, quel bel acte de « patriotisme ».
    Gare au procès en diffamation !!!

  16. Nul n’est prophète dans son pays !
    Suite à la publication le 31 janvier 2015, sur le site « Congo Liberty.com », de l’article : « DIRCAB d’Edgard NGUESSO, Rémy AYAYOS un hyper riche congolais », par le dénommé Rigobert OSSEBI, je voudrais faire une mise au point, car je juge excessives les attaques portées contre un homme qui se dévoue charitablement à la défense de plusieurs causes louables dans notre pays.
    Sans vouloir entrer en profondeur dans les élucubrations relatives aux richesses supposées, prêtées aux uns et aux autres dans notre pays, ce qui n’est pas totalement faux, il convient cependant de reconnaitre que certaines personnes ont de par leur professionnalisme et leur management, obtenu certaines opportunités financières, qui leur permettent aujourd’hui de réaliser quelques œuvres personnelles ou communautaires. D’ailleurs on ne comprendrait pas que dans un pays au fort potentiel comme c’est le cas du Congo d’aujourd’hui, que personne n’émerge véritablement au plan économique et social.
    A tort ou à raison, cet article cite pêle-mêle différentes personnalités ayant un lien directe avec le Pouvoir de Brazzaville, je conviens cela est de bonne guerre en politique depuis la nuit des temps et j’en tiens pour preuve les nombreuses « Affaires » qui émaillent par exemple la vie politique française contemporaine.
    Mais de là, à donner des chiffres aussi exorbitants pour dénigrer bassement un homme comme Rémy AYAYOS dont la générosité aide plusieurs jeunes congolais, un homme qui réalise de nombreuses œuvres sociales en faveur des plus démunis, je trouve çà très dégueulasse. Du reste cela ne vous honore pas non plus, car les propos que vous tenez véhiculent une haine triviale et une vindicte non dissimulée à l’endroit de sa personne.
    Je m’étonne donc que d’aussi graves accusations soient portées avec autant de légèreté, sur la seule foi d’un pseudo-moralisme, ou même sur celle d’un engagement politique partisan, fut-il de l’opposition. Vous devez assurément avoir un autre problème humain… « Affaire à suivre »…
    En effet, je suis de près le combat politique que mènent des hommes et des femmes, de grande conviction, pour le respect de la démocratie et la consolidation de l’Etat de droit dans notre pays. Autant je partage les attentes légitimes de tous nos frères congolais pour le développement global et harmonieux de notre pays, mais je n’arrive pas à m’expliquer qu’un individu, se passant pour « inquisiteur zélé », se permette de traiter cet officier supérieur des Forces Armées Congolaises « d’éclaireur de l’armée angolaise à Dolisie durant la guerre civile de 1997 ».
    Cela est une contre-vérité historique flagrante car pendant ces évènements douloureux il était simplement absent de Dolisie. Possible même que c’est vous qui étiez sur place, à la manœuvre quelque part dans un buisson, armé d’une machette ???
    Cette ignoble et vile calomnie, qui en plus d’être grossière est dénigrante, me semble donc révélatrice du vrai visage d’un esprit veule, mû par le seul désir de détruire l’image personnelle de Rémy AYAYOS, mais aussi détruire sa famille originaire de Dolisie en les pointant du doigt comme de vulgaires « Collabos » du temps de la seconde guerre mondiale.
    Je le dis d’autant plus aisément que ces propos ont été rapportés en parfaite connaissance de son engagement pour le rayonnement de Dolisie, à travers notamment notre emblématique club de football, l’AC-Léopards, qui aujourd’hui fait la fierté du sport congolais. Vous allez donc ainsi continuer à le renier combien de fois ?
    Vos propos malfaisants étant une lubie de votre esprit obscur, sauf votre respect, vous voudriez dorénavant vous abstenir de jouer avec les allumettes dans la forêt du Niari où dorment paisiblement de nombreux Fauves, en évoquant un sujet aussi sensible et délicat que celui de la guerre civile de 1997 dont, tout le monde le sait et les dolisiens davantage encore, le souvenir est encore présent dans beaucoup d’esprits et les plaies pas toujours bien cicatrisées.
    Nous soutenons pour notre part le Président de l’AC-Léopards de Dolisie.

    Joachim KAMBA Marvel

  17. Anonyme dit :

    sorcier tu finira mal ta vie, continué de nous tromper à Dolisie terre de nos ancêtres Dieu te punira AYAYOS, hors tu étais un éclaireur pendant la guerre civile de 1997 avec pote Edgard Nguesso ? Voilà comment tu nous trompe d’être le Président de l’équipe de AC LEOPARDS DE DOLISIE ? Je te sure Dieu va te punir.

  18. juliette dit :

    BONJOUR A TOUS

    J’AI REUSSIR A AVOIR UN PRET D’ARGENT CHEZ SOPHIE FINANCE ,
    AVEC DE TRES BONNE CONDITIONS DE REMBOURSEMENTS.
    CE POST RESTE UTILE POUR TOUTES PERSONNES DANS LE BESOIN D’UN PRET D’ARGENT
    POUR PLUS D’INFORMATIONS RENDEZ – VOUS SUR LA PAGE facebook : SOPHIE FINANCE
    CORDIALEMENT
    juliette G.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.