Le Trésorier Payeur Général Albert NGONDO ordonne un virement de 30 milliards FCFA (45 millions d’euros) à ECAIR (Partie 6). Par Rigobert OSSEBI

Photo de famille au terme de la cérémonie. De g à d : Yves Nanique, Directeur commercial d'ECAir, Jean-Louis Osso, Président du Conseil d'Administration d'ECAir, Fatima Beyina-Moussa, DG d'ECAir, Rodolphe Adada, Ministre d'Etats aux Transports, à l'Aviation civile et à la Marine marchande, Ghazi Zeaiter, Ministre libanais des Travaux publics et des Transports et Ahmad Elhage, DG de TAC.

Photo de famille au terme de la cérémonie. De g à d : Yves Nanique, Directeur commercial d’ECAir, Jean-Louis Osso, Président du Conseil d’Administration d’ECAir, Fatima Beyina-Moussa, DG d’ECAir, Rodolphe Adada, Ministre d’Etats aux Transports, à l’Aviation civile et à la Marine marchande, Ghazi Zeaiter, Ministre libanais des Travaux publics et des Transports et Ahmad Elhage, DG de TAC.

Congo-Liberty présente ses excuses à ses lecteurs et à ECAIR pour ses informations incomplètesVIREMENT DE LA CAISSE CONGOLAISE D'AMORTISSEMENT A ECAIR

Lors du récent article « Tout le monde vole avec ECAIR. Au sens criminel ! » publié le 29 juin dernier par Congo-Liberty, nous avions affirmé «…A la Caisse Congolaise d’Amortissement, depuis quelques fins de mois, la pression est toujours la même pour que des virements de 10, 15 ou 20 milliards de FCFA soient effectués en faveur de la compagnie aérienne… ! »

Ces informations étaient incomplètes et pouvaient de ce fait induire nos lecteurs en erreur. Nous nous devons de leur présenter nos excuses, ainsi qu’à ECAIR. Congo-Liberty s’est fait un devoir d’éclairer la société congolaise sur la réalité de la mal gouvernance dont souffre notre pays et en particulier du fait des abus de la nomenklatura clanique et familiale qui s’y est instaurée.

Alors, pour en revenir à ces virements que nous venons de citer, l’information était incomplète et insuffisamment documentée. Il n’est pas trop tard pour la corriger, ce que nous nous empressons de faire. Pardon, très chers lecteurs, les virements n’étaient pas de 10, pas de 15, ni de 20 milliards de FCFA mais bien de 30 milliards de FCFA, soit 45 millions d’Euros ou 50 millions de US dollars ! L’ordre de virement du 20 avril 2015 (ci-joint) établi à la demande de Monsieur Albert Ngondo, le Directeur Général du Trésor, en atteste.

Il faut en remarquer la formulation de ce « 14 eme virement » : « Par le débit de mon compte courant…. » A force de s’éterniser à la tête du Trésor Public et d’en user à sa guise, comme Rémy Ayayos a pu s’en vanter sur la chaine de télévision nationale, Albert Ngondo a fini par en faire son compte personnel ; au moins dans la forme. Et ce n’est pas n’importe quel compte, sur lequel est ordonné ce virement : un compte à la BEAC Brazzaville, sûrement alimenté par les excédents budgétaires des années précédentes.

Alors que l’économie nationale est asphyxiée par la chute des revenus pétroliers, que le budget 2015 de l’Etat a été revu à la baisse par trois fois, les flux financiers en faveur d’ECAIR ne se tarissent pas. A la fin de cette année, au terme de la subvention de 159 632 010 528 FCFA, ECAIR sera endettée de 550 millions de dollars (500 millions d’euros) vis-à-vis de l’Etat congolais plus son endettement vis-à-vis de PRIVATAIR avec l’acquisition des deux Boeing Dreamliner 787-8 qui auront été, très sûrement facturés au prix fort. La jeune compagnie qui ne dispose que d’un ridicule capital équivalent à 165.000 dollars cumulera sans aucun doute au 1er janvier 2016 un endettement de près d’UN MILLIARD de DOLLARS.

Nul besoin d’un Andréas Lubitz à sa tête pour amener la compagnie à un crash suicidaire.

C’est un décret du Ministère des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande n° 2011-844 du 31 décembre 2011, publié au Journal Officiel, qui a placé Fatima Beyina-Moussa, fille de l’indéboulonnable Pierre Moussa, à la tête d’ECAIR. Le DRH, pour ne pas changer, était Denis Sassou Nguesso ! Aucune expérience suffisante dans le parcours antérieure de la jeune femme ne justifiait qu’elle se retrouva à la tête d’un investissement, colossal aujourd’hui, et, il faut le reconnaître, qui s’avère totalement IRRESPONSABLE ! Le Congo ne disposait à l’époque de sa création, et encore à ce jour, que de très rares compétences nationales dans le domaine aéronautique civil. Il y a quelques semaines encore, au micro de RFI, Fatima Beyina-Moussa vantait l’utilisation d’équipages techniques majoritairement européens pour ses rotations internationales ; sans rien dire de la ribambelle d’assistants techniques payés à prix d’or et pour une bonne part dans des paradis fiscaux !

La médiocratie congolaise qui sacrifie l’émergence d’une véritable élite au Congo, en abandonnant l’éducation nationale, privilégie les nominations des enfants du président-tyran, de ceux de ses ministres et hauts fonctionnaires. Les bilans catastrophiques qu’aligne ECAIR, année après année, prouve comme pour la SNPC qu’il ne suffit pas d’être « fils de » ou « fille de » pour réussir brillement dans le monde des affaires ; sauf à recevoir des subventions sans arrêt (ECAIR) ou à pomper sans limite dans les puits et les cargaisons de pétrole (SNPC).

Tout indique que l’Etat congolais, plus pillé que géré par Monsieur Sassou Nguesso, ne cessera pas d’être harcelé pour la non exécution de ses obligations envers ses débiteurs et créanciers de tous bords ; cela dans le seul but de mieux enrichir le tyran kleptocrate, son clan, ses enfants, neveux et filles et fils de… !

Monsieur le Ministre d'Etat aux Transports, à l'Aviation civile et à la Marine marchande, Rodolphe Adada et son épouse, installés dans la classe business du Boeing 757 d'ECAir.

Monsieur le Ministre d’Etat aux Transports, à l’Aviation civile et à la Marine marchande, Rodolphe Adada et son épouse, installés dans la classe business du Boeing 757 d’ECAir.

Equatorial Congo Airlines (Ecair) ne sera jamais une véritable compagnie aérienne africaine capable de concurrencer ses véritables compétiteurs Ethiopian Airlines ou Royal Air Maroc. ECAIR apparaît de plus en plus comme un instrument de détournements massifs illicites dont les bénéficiaires ne seraient que l’insatiable Jean-Jacques Bouya (ministre des grands travaux inutiles), de l’inamovible Rodolphe Adada (ministre des transports), avec Jean-Louis Osso… ; et peut-on croire que la petite Beyina Moussa n’y voit que du feu !

La saga ECAIR continue sur congo-liberty.com…

TELECHARGER LE VIREMENT DE 30 MILLIARDS D’ECAIR (PDF)

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 13 juillet 2015, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à Le Trésorier Payeur Général Albert NGONDO ordonne un virement de 30 milliards FCFA (45 millions d’euros) à ECAIR (Partie 6). Par Rigobert OSSEBI

  1. Dieudos Eyoka dit :

    Madame Danielle Adada, qui a passé toute sa vie en première classe, faisait partie des femmes de Toulouse au service de Moscou et du Parti communiste français. Avec ses amies Bermejo, épouse d’Ambroise Noumazalye, Madame Thysthère Tchykaya elles devaient infiltrer les jeunes élites africaines pour les orienter vers le communisme et Moscou. Pour le Congo, elles ont bien réussi…!
    Georges Marchais ancien secrétaire du PCF et Georges Séguy légendaire patron de la CGT ont toujours passé d’agréables vacances à Pointe Noire…

    Voilà l’histoire pour les ignorants des drapeaux rouges du Congo Brazzaville, le bon boulot de quelques étudiantes gauchistes

  2. le fils du pays dit :

    Vu l’ampleur de crimes economiques et de crimes de sang,je ne vois pas comment ce groupuscule de gens qui ruine et detruit le patrimoine commun des Congolais depuis juillet 1968 peut echapper a la peine capitale.Tout ce groupe de criminels etrangers,nationaux et bi-nationaux comme Adada doit etre mis aux arrets le moment venu,juge et fusille.Un point un trait

  3. marché total dit :

    Peuple Congolais,

    Nous sommes vraiment en présence d’une bande de canailles, de voleurs et d’irresponsables. Comment peut-on imaginer un instant que la desserte Brazzaville-Beyrouth sera rentable ?
    La vérité, c’est que le Liban pour le clan des nguesso et la clientèle du pouvoir de Brazzaville, c’est que ce pays devient un paradis fiscal comme les autres. Aucune inquiétude comme en France sur des Biens Mal Acquis. On peut y emmener des valises pleines d’argent sans être inquiété par la police , ni les douanes. Ajouter que les terroristes du Hezbollah pourront séjourner dans les camps de Tsabitio aux frais de l’Etat congolais.
    Pendant ce temps, l’opposition congolaise toujours irresponsables ne nous parle que de la constitution au lieu de s’attaquer aussi à la corruption.

    Vivement l’arrestation de cette racaille aux commandes du Congo-Brazzaville.

    Vive la libération et la fin de la tyrannie de sassou.

  4. kikadidi leo dit :

    vivement un parlement executifl pour permettre de savoir ce qui est vrai et surtout de soumettre les nominations des hauts fonctionnaires au parlement pour eviter les complaisances.cristel sassou appelle a une nouvelle republique peut etre pense t il a une republique federale et parlementaire je l espere de toutes mes forces.

  5. macktchicaya dit :

    A MARCHE TOTAL

    Il facile pour certains compatriotes comme vous d’ailleurs de fustiger l’opposition, mais c’est tout le peuple congolais aujourd’hui à l’image des combattants de la liberté.Comment voulez-vous que l’opposition fasse vis à vis de la corruption? Les ténors de cette opposition ne cessent d’en parler partout et tout le temps si vous suivez leurs actualités sur les médias qui leurs sont libres. Et vous à votre niveau que faites vous pour divulguer ce que vous savez de ce gouvernement si ce n’est de venir écrire ici ; alors arrêtons de dire des choses inconcevables sur l’opposition car ces braves hommes et dames risquent leurs vies, étant au pays. J’aurais souhaite=é à mon avis vous lire pour nous dire voilà  » j’ai contacté telle ambassade ou organisation internationale pour dire sur la situation du Congo » en ce moment je baisserai mon chapeau pour vous, mais venir ici fustiger l’opposition sur ce que tous nous pouvons faire à quelque niveau que ce soit,,,c’est minable.

  6. Anonyme dit :

    BEYINDA parle de l’absence de compétences Congolaises en Aviation Civile, mais quelle Honte!
    Pardon pour les termes que je vais employer:
    Quand un homme du Nord commande une structure dont les compétences sont du Sud, il se met a embaucher des mains-d’oeuvres Européennes ou étrangères. Je suis de la mourante compagnie Lina Congo et j’en sais quelque chose.
    Quand ils fuiront tous abandonnant derrière eux tous les appareils susceptibles de voler, vous verrez qu’il n’y’aura plus un seul membre d’équipage blanc-mercenaire a la conduite technique.
    C’est le manque d’Amour pour les Frères du Sud qui les rend égoïste et méchant. Donc BOUYA a oublié tous ceux qui l’ont entraîné en vol? Ca c’est parce qu’ils aiment être entre-eux de peur que le secret de leur mauvaise gestion soit mis au grand jour.

  7. APPEL PATRIOTIQUE AU PEUPLE CONGOLAIS POUR STOPPER 700 MILLIARDS DE GÂCHIS! PEUPLE CONGOLAIS DU NORD AU SUD ET DE L'EST EN OUEST. dit :

    Par la faute de certains fils égarés, irréfléchis et enivrés par les effluves du pétrole facilement bradé, le CONGO va devoir essuyer une perte de 700 Milliards de Francs CFA correspondant aux 350 Milliards de pertes actuelles sur ECAIR et aux 350 Milliards destinés à l’achat de 2 Dreamliners commandés. Il est temps de faire entendre raison à l’ÉCONOMISTE ILLUMINÉ PAR LE C…. TROU DES HORREURS pour arrêter de tromper SASSOU!

    BIBENDUM BOUYA se retirant petit à petit de la gestion quotidienne du monstre qu’il a généré pour épater son oncle de Président vieillissant!

    L’infâme ADADA PIC DE LA MIRANDOLE DE L’ÉSOTÉRISME du bradage des intérêts vitaux du Congo se contente de jouir des prébendes de 40 ans de Haute trahison. Le petit peuple n’aura même pas la satisfaction de voir ce sinistre individu fort de sa nationalité française rendre des comptes!
    PEUPLE CONGOLAIS, acceptons ECAIR comme pavillon national puisque c’est quand même l’argent du CONGO, mais de grâce les 2 Dreamliners objectivement ne sont pas nécessaires pour le niveau du trafic que peut générer le Congo.

    LE COLLÉ 12M: COLLECTIF LUMIÈRES SUR LES LITIGES DE L’ÉVASION DES 12 000 MILLIARDS.

  8. ADOUMA NGOYO, CE CANCRE QUI MET LE BONNET D'ÂNE MINISTÉRIEL AU SINISTRE D'ÉTAT RADADA! DATI PETROLE GOKANÉE dit :

    Mais qui est donc ADADA? Un espion espionné?

    UNE VRAIE ÉNIGME !

  9. loubaki dit :

    Personnes ne fera pire que les mbochis dans le sabotage du pays , car les mbochis n’ont aucune notion de civisme ni de patriotisme ! Effectivement quant on voit les négociations à la table à de l’élysée , sassou est accompagnés par Bouya ,okemba et Odongo Gilbert trois mbochis trois médiocres !!!

  10. Congolais pour la Paix et le Dialogue dit :

    Aujourd’hui l’essentiel est acquis, bien qu’il reste encore à faire et à parfaire. Nous encourageons l’ensemble du personnel de ECair œuvrant dans tous les niveaux de responsabilité à maintenir le cap et l’altitude. Au sein d’une compagnie aérienne ambitieuse qui réhausse chaque jours la fierté des congolais et l’orgueil national. Mais le defis est grand, quand on sait que le secteur de l’aviation commerciale est très concurrentiel, voir incertain pour les jeunes compagnies africaines. A ce propos, je remarques qu’à peine lancée la compagnie nationale affronte déjà une première turbulence judiciaire et concurrentielle aisément surmonter. Grâce au soutient des milliers de patriotes congolais qui savent mettre de côté les considérations politico-ethniques, pour ne regarder que les intérêts du pays. Force est de constater que ces pratiques d’une autre époque pourtant révolue persistent toujours dans l’esprit extremement pauvre de l’homo occidentalus complexé. En effet, c’est toujours en france, pays en déclin tous azimuts, que la compagnie équato-guinéenne CEIBA Intercontinental vient de subir un acte de piraterie étonnamment similaire. Manœuvrant en coulisse, Air france l’aigle de papier ne cherche t-il pas à déplumé tous les oiseaux rares d’Afrique ? Les blancs (ex la tendancieuse et abusive Black Liste de l’UE) sont ils les maitres du Ciel et de la Terre ? Telles sont les questions que l’on voudrait se poser et nous cesserons de nous interroger de manière aussi crue que le jour où les avions d’une grande compagnie britannique, américaine, canadienne ou allemande seront immobilisés de manière intempestive sur les tarmac francais. Au grand dâm des passagers débarqués et de la clientèle désabusée. Cela étant, avant hier le Gabon, hier le Congo et voici venu le tour de la Guinée Equatorial de faire l’objet du zèle occidental. On peut dire que cela fait beaucoup pour une seul et même année. Tant il y a comme une logique politique derrière ces opérations de déstabilisation savamment orchestrée. Toutefois nous saisissons les motivations réelles qui justifient ces comportements indignes au 21ème siècle, de la part d’un etat étranger employant sans limite la justice neocoloniale aux ordres, à des fins d’intelligence économique. D’aucuns y verra une déclaration de guerre aux pays du Golfe de Guinée si riche en hydrocarbures, à qui l’Occident promet d’empêcher l’émergence à l’horizon 2025 par tous les moyens divers et variés. Y compris en sollicitant le concoure enthousiaste de quelques esprits chagrin qui ne peuvent manquer dans une « diaspora » clivée, où l’activisme gauchiste bat son plein. Enfin, nous souhaitons plein succès à ECair et félicitons sa combattivité durant le dernier procès en france. A travers cette victoire judiciaire c’est le Congo tout entier qui triomphe d’une bataille contre l’impérialisme et ses valets locaux tapis dans l’ombre des énnemis de l’Afrique.

  11. Anonyme dit :

    Itoua, c’est toi mon ami? Tu as changé de pseudo?

    Pouquoi tu ne nous parles pas de Adada, invité par AirFrance au salon du Bourget en 2013?
    Par la suite, le Congo concédait 2 droits de trafics hebdomadaires supplémentaires à la France et immédiatement alloués à AirFrance, alors qu’il aurait dû garder la situation telle-quelle afin de ne pas soumettre ecair à de la concurrence supplémentaire.

  12. Anonyme dit :

    C’est incroyable comme l’argent facile rend têtu et sourd! Donc de tout ce que nous débattons il y’a toujours des gens qui continuent a soutenir cette gestion calamiteuse de la chose publique?
    Au lendemain de la victoire du Peuple maltraité, il sera demandé a quiconque pourrait reconnaître ceux qui nous pondent des inepties sur la toile, de les dénoncer, afin qu’a certains lieux publics de la ville il soit réservé une place pour fouetter ces énergumènes qui ne peuvent pas changer sans des moyens coercitifs.

  13. Allo dit :

    @ Anonyme de 23h17,

    Soutenir Ecair est une chose, dénoncer la mauvaise gestion de la chose publique par le pouvoir en est une autre. Visiblement vous n’en savez rien de l’aéronautique et de l’aviation civile. Alors je vous prie de bien vouloir faire preuve de réserve sur un sujet dont vous n’y comprenez rien..

    @ Itoua (possible) @ Anonyme de 20:54 et @ Congolais pour la Paix et le Dialogue

    Je suis content de savoir qu’il y a ici des anciens de l’aéronautique avec qui on peut avoir un vrai débat intéressant. Car, notre Ami Rigobert Ossebi raconte beaucoup de blagues en matière d’avion civile et principalement sur Ecair. Toutefois je serai content d’échanger avec vous, sur les réels enjeux que pourrait représenter l’aviation civile au Congo. Je pense que de choses intéressantes pourraient en découler, de par votre longue expérience sur le sujet à laquelle on pourrait ajouter ma jeunesse, ma jeune expérience (12 ans) dans le domaine (depuis puis ma graduation dans le même domaine) et ma vison nord américaine du sujet.

    Au plaisir… -:)

  14. Dominique Ikoho Ntsika dit :

    DES MILLIARDS ICI, DES MILLIARDS LA-BAS, POURQUOI SASSOU CONTINUE DE GASPILLER PAR CETTE MANIÈRE SORCIÈRE?
    NOUS VENONS DE FAIRE DES INVESTIGATIONS SÉRIEUSES SUR CETTE INFORMATION. IL NOUS REVIENT DE CONFIRMER A LA FACE DU MONDE QUE LADITE INFORMATION EST FONDÉE. COMME BLAISE AU BURKINA, ALPHA CONDÉ EN GUINÉE, OUATTARA EN COTE D’IVOIRE, SAMBA EN RCA, SARKOZY ET COPET EN FRANCE, YOUSSOUFOU AU NIGER, LES VILLAGEOIS ESPAGNOLS, ETC… AUJOURD’HUI AUSSI NKURUNZIZA VIENT DE RECEVOIR LE PACTOLE DE SASSOU NGUESSO. POURTANT AVEC TOUS CES MILLIARDS ON PEUT BIEN FAIRE DISPARAITRE LES PAILLES AUX TOITURES DE NOS HUTTES APPELÉES DES MAISONS EN TERRE DANS DE NOMBREUX VILLAGES DU CONGO ET METTRE NOS POPULATIONS DANS DES CONDITIONS DE VIE DESCENTE, AVEC CES MILLIARDS LES ÉCOLES PEUVENT ÊTRE MODERNISÉES, AVEC CES MILLIARDS L’ON PEUT BIEN CONSTRUIRE DES AUTOROUTES, DES DISPENSAIRES, DES VÉRITABLES BANQUES AGRICOLES DANS TOUTES LES CAPITALES RÉGIONALES DU PAYS POUR FINANCER LES PROJETS AGRICOLES, AFIN QUE LE CONGO AUSSI PUISSE EXPORTER LA NOURRITURE, AH SASSOU NGUESSO EST UN GROS, GROS, GROS SORCIER. SACHEZ QUE LES MILLIARDS QUE VOUS DÉPOSEZ AU BRÉSIL, EN EUROPE, NE VONT PLUS VOUS APPARTENIR APRÈS LE POUVOIR, ALLEZ DEMANDER A LA FILIATION DE BOKASSA, MOBUTU, ETC…. VOUS AUREZ LA BONNE INFORMATION…..

  15. macktchicaya dit :

    N’EST-IL PAS VRAI QUE LA SOCIÉTÉ ELF- TOTAL VERSE A L’ETAT CONGOLAIS DES MILLIARDS CHAQUE MOIS? voilà un élément qui fait taire les doutes revisionner la vidéo sur margeori (feu) au Congo (oyo) où il possède une villa…car il ya encore des incrédule et fanatiques ;;;;;

  16. Anonyme dit :

    @ ALLO, avant que vous entriez en Aviation, beaucoup ont tenu Lina Congo et en ont fait une Compagnie tres remarquable en Afrique noir. Vos 12 ans d’experience Nord Américaine font de vous un homme intelligent mais pas sage. Vous me rappelez ce bandit de Mr. Billecard qui avait vendu tous les avions Douglas d’Air Afrique a AOM pour les remplacer par Airbus 310. Ou est Air Afrique aujourd’hui? et ou sont ces A 310?
    Pensez-vous que pour le Congo l’achat des Dreamliner B-787 est une priorité par rapport a l’unique CHU dont les ascenseurs de marque OTIS sont en panne depuis belle lurette?
    Bien qu’était au Pays je vois a peu près quel genre d’homme vous pouvez êtres, avec vos idées gigantesques. Je vous encourage a venir au Pays et pour commander Lina Congo. J’espère qu’avec vous on aura rapidement 2 Boeing 747- 400 a Lina Congo et 1 lit pour 7 malades au CHU.
    Ah les passion du Débutant!

  17. ITOUA dit :

    Allo a dit de bonne choses et en sa qualité d’expert en aéronautique, il sait de quoi, il parle. Dès qu’on n’est pas d’accord avec une certaine ethnie on est taxé de débutant, comme si eux étaient les plus intelligents du Congo. Je le redis s’ils étaient si intelligents nous les utiliserions pas aussi facilement: je pointe mon regards vers Sibiti où un certain landry va pour représenter les laris.

    Oui, nous congolais soutenant ECair, pas tous certes, mais soutenir Ecair ne veut pas dire qu’on soutiens le pouvoir.

    Il n’y a rien de bon dans le texte pondu par notre ami Ossebi, et quand on lit celui-ci, il n’y a rien de nouveau. Qu’un Etat sorte de l’argent pour payer les avions de la compagnie nationale, je ne vois pas de problème. Ossebi, si tu peux nous fournir les prochains ordres de virement cela nous permettra de savoir si Ecair est propriétaire des 2 Dreamliners sans oublier le 737-700 neuf commandé aussi à Boeing. Pour ma part, je pense que l’argent viré a servi pour la mise en route du 737-700 acheté en Amérique du Sud auprès d’Aeromexico, et c’est ce Boeing qui doit être lancé sur le route BZV-Yaoundé-Abidjan dès le mois d’août 2015.

    Je rejoins le compatriote Allo qui dit que Ossebi raconte beaucoup de blague, je serais beaucoup plus sévère, il ne raconte rien de bon. Un avion s’achète ou se paie, oui ou non ?. Et quand Ecair sort l’argent sur le budget de l’Etat où est le problème ? Quand Ecair ne paie pas ses factures vous êtes les premiers à en faire la une de vos critiques sur le Congo ou sur Ecair.
    Noir ou Blanc vous critiquerez toujours.

    Que Allo ou le compatriote « Congolais pour la Paix et le Dialogue » parle en bien de notre compagnie nationale, je ne vois pas les raisons de les critiquer, car une compagnie a le droit de louer ou d’acheter ses avions.

    Ecair a choisi d’avoir 5 avions long courrier pour les destinations qu’elle offrira à court et moyen terme. En ce moment, elles possèdent 3 long courrier, on attends l’arrivée des 2 Dreamliners pour ouvrir la chine et les USA et renforcer Paris qui est un carton actuellement en cette période estivale. Compte tenu du succès d’Ecair, les raisons des Boeings supplémentaires, c’est d’augmenter les capacités sur Paris et Dubai.

    A tous pas la peine de croire que tous ceux disent du bien d’Ecair porte le pseudo d’ITOUA.

  18. ITOUA dit :

    Autre chose cher anonyme, Sassou ne fera rien pour le Congo, je l’ai déjà dit ici. Prie pour qu’un bon citoyen congolais prenne le pouvoir après Sassou. Cesse de rever du CHU avec 1000 lits tout équipés. Le Congo est un endroit qui ressemble à l’enfer. En enfer, les gens souffrent, les gens pleurs et le décors n’est pas beaux et même les démons ne s’aiment pas entre eux. Tant que Sassou est là garde ta salive pour toi. Rien, mais rien, mais alors rien ne se fera. Quand tu apprendra les pactes signés par Sassou pour être au pouvoir tu comprends pourquoi comme l’enfer est au démon le Congo doit être à Sassou: misérable.

  19. wasemo dit :

    Quelqu’un a dit ici q Ecair faisait la fierté dune nation? Pff Mdr. Ecair n appartient pas a l’etat congolais c’est une société privée de la franc maçonnerie dont le symbole est l’équerre▲! Ecaire vole sous pavillon suisse privatair et les avions sont maquillés ecair. C’est comme si pour faire un holdup, pour ne pas attirer l attention et pénétrer facilement ds la salle des coffres d une banque, vous maquillé un véhicule de nettoyage ou de dépannage divers!

    Les juges français qui ont enquêté avant de rendre leur décision sur la saisie du Boeing ecair à Roissy CDG, ont tout compris! La fierté nationale c’est Lina Congo! Regarder de l’autre côté du fleuve ou les Rdceen vont ressuscité Congo Airways! Des vrai patriotes! Congo B mawa na Pct!

    Itoua d’écaire doit comprendre, quelque soit le nombre de pactes signé avec le diable ou les européens par le dictateur SASSOU zoba qui retarde le développement du Congo, ceux ci n’ont jamais interdit le dictateur de développer son pays! Les étrangers nous exploitent oui c’est vrai, car le noir restera con, mais avec le peu qu’on nous laisse(des milliards), on peut faire beaucoup en 10, 20, ou 30 ans pour un pays qui ne compte que 4 millions d’habitants!

    Kagamé est un dictateur, mais va au Rwanda, tu verras ce que c’est un bâtisseur rigoureux, compétent, et un vrai patriote.

  20. ITOUA dit :

    Mon cher wasemo, tes propos sont contradictoires d’une part tu nous dit que le blanc n’interdit pas à un chef d’état africain de s’occuper de son pays, donc Sassou peut développer le Congo ? nous sommes bien d’accord ? Alors dis-moi pourquoi ne le fait-il pas ?

    D’autre part tu parles de Kagamé qui comme Sassou sont tous les deux des dictateurs, nous sommes encore d’accord ? Alors dis-moi pourquoi l’un travailles pour son pays et l’autre non ?

    Peux-tu répondre à mes interrogations, je me sens soudain idiot, j’espère que tu éclairera ma lanterne.

    Quant à Ecair, on ne va pas se répéter, c’est celui qui paie, qui est le propriétaire. Mon cher wasemo, quand ta femme achète un bien, c’est toi qui en est le propriétaire ? (j’exclue le contrat de mariage), quand ta fille achète un bien avec son argent, c’est ta nièce qui en est le propriétaire ? Cher ami, vois-tu en Occident, c’est celui qui paie, qui est le propriétaire. Maintenant, tu est en train de nous dire que l’Etat par son budget sort de l’argent pour l’achat des avions dont sont propriétaire la société suisse PRIVATAIR. Alors pourquoi la société suisse ne paie pas de sa propre poche les avions (les 2 dreamliners et le B737-700) auprès de Boeing ?

    PRIVATAIR comme JETAIRFLY pour le Boeing qui va voler vers Abidjan sont utilisées pour sauter la barrière de la liste noire de l’Union Européenne.

    Tu sais lire, mon ami, on a bien dit que la saisie de l’avion le B757-200 était illégale, non pas parceque l’avion appartient à PRIVATAIR, mais parce que d’une part la créance due n’est pas une dette de la société Ecair et d’autre part les conventions internationales en matière de transport aérien listent les conditions de saisie des aéronefs: va les lire.

    Merci !!!!!

  21. MOMBASSO dit :

    selon Jeune Afrique
    ———————
    Des dispositions prises pour mettre fin à des « pratiques inadmissibles »

    À l’un comme à l’autre, DSN a également parlé de la Centrafrique, de Boko Haram, mais aussi de problèmes plus « domestiques ». Il s’est ainsi plaint de la mise sous séquestre (en partie levée récemment) des comptes de l’ambassade du Congo en France, à la demande de créanciers libanais ; des tracas judiciaires infligés à certains de ses proches ; et des agissements de groupes d’opposants radicaux de la diaspora, qui, à l’instar des « combattants » de RD Congo, agressent les personnalités congolaises de passage à Paris et tentent de s’introduire dans l’enceinte de l’ambassade. Valls a aussitôt chargé Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, de prendre les dispositions nécessaires pour mettre un terme à ces « pratiques inadmissibles ».

  22. Allo dit :

    @ Itoua,

    Je suis trop content de te lire à un point que vous m’arrachez les mots de la bouche. Mais un petit conseil, cela ne sert à rien de vouloir argumenter ici. Les gens oublient souvent que l’État est une continuité. Ce pays exista avant Sassou et il existera après Sassou. En lisant souvent les commentaires ici, je me questionne souvent sur la réelle motivation, de nos Frères qui à juste titre se dise compatriote.. !! Question: Quand le Congo perd..!! Est ce M. Sassou (dont la fortune lui permettrait de vivre 4 vies) qui perd..? Ou Est ce nous, pauvre petit Congolais qui avons pour seul bien, ce pays que nous aimons tant..?

    Visiblement nous souhaitons tous la mort de Ecair (simplement parce que Ecair est née sous M. Sassou). Car nous avons hâte de nous faire transporter fièrement par Air France, cet emblème du colonisateur qui nous rappel notre statut (tant aimé) d’éternel Enfant (pour ne pas dire Nègre), incapable de faire et de penser par lui même…Oh my God..

    Aux anciens de l’aéronautique notamment Itoua et l’autre Anonyme, reprenez-moi si je m’égare..

    1- Imaginer le maintient d’une saisie d’un appareil d’Ecair par juge Français, pour les questions de créance du gouvernement du Congo est aussi absurde qu’imaginer qu’un jour M. Sassou sera jugé par un juge Français sur les biens mal acquit. Car outre les crimes contre l’Humanité (dont simplement quelques tribunaux nationaux à travers ont la compétences), aucun pays ne peut rendre justice à un autre. car la justice est avant dite au nom du peuple. Et chaque peuple est souverain. M. Sassou est le premier à le savoir. Par conséquent, le seul tribunal comptent aurait été le tribunal de Brazzaville, car Ecair est une société du droit Congolais..

    2- 80% de la flotte mondiale des avions appartient aux assureurs et au banques. Il est très courant en aviation civile, qu’un avion qui vole aujourd’hui sous pavillon Air France, puisse voler demain sous pavillon Iberai, et après demain sous pavillon Delta. etc.. Par conséquent, il n’y a rien de choquant que Ecair soit ou non propriétaire de ses avions. Dans un cas ou dans l’autre, c’est un modelè d’affaire qui se défend. Cependant on peut simplement regretter le fait que les contrats de leasing (entre les deux compagnies) soient des ACMI au lieu des Dry lease…!! Peut être que les anciens ici pourraient y nous éclaire.

    3- Les margent d’une compagnie aérienne (lorsque celle-ci est rigoureusement tenue) sont de l’ordre de 4% voir moins dépendamment de la destination, pour un taux de remplissage annuel de l’ordre de 60%. Vous comprendrez ici qu’avec 4 grandes compagnies de renommée (Air France, Air Maroc, Ethiopian, Kenyan Airways), desservant Brazzaville sur le même créneau de marche qu’Ecair, avec seulement 200 000 à 300 000 pax par année, sans compter le fait que le Congo n’est pas une destination touristique, il n’y a pas beaucoup de place pour une compagnie privée, à part être fou. Ce qui signifie, que seules des compagnies nationales à coup de subventions peuvent résister. Car un seul un État serait prêt à payer pour des raisons stratégiques. Donc, il n’y a rien de choquant que l’État du Congo puisse renflouer Ecair.. Car tous les états (pour ne citer que les 4 des compagnies en concurrence directe avec Ecair) le font. Après ont peut toujours se questionner si la bonne gestion des fonds alloués..!?

    4- De par sa position, Brazzaville se trouver sur un grand Cercle. Ce qui rend notre destination attrayante. Car on peut profiter pleinement des courants ascendant du dessert, tout en restant sur le grand cercle. Donc on peur relier relier Brazzaville à moindre cout. Les destinations comme Dubai, Beyrouth ou encore Paris sont à équidistance (par rapport à la navigation) de par notre positionnement. Par conséquent, une destination comme Beyrouth, serait du pain bénis pour Ecair. Car sur la base de mêmes couts intrinsècs, un vol BZV-BEY serait plus rentable q’un vol BZV-CDG. En plus, vu la densité de la communauté libanaise en Afrique centrale, celle-ci serait à 11 heures de Beyrouth (changement inclus) via Brazzaville, au lieu d’au moins 16 heures pour la plus rapide des compagnies. Après tout est question de marketing…

    5- Pourquoi 2 dreamliners..? Sourire.. -) Pourquoi les cabines eco des compagnies du moyen orent (Qatar, Emirate, etc..) ressemblent à s’y méprendre à la classe affaire de chez Air France…? Notre réflexe humain veut que nous nous dirigeons naturellement là ou nous sommes bien traités. Alors il n’est pas étonnant que de nos jours, que le taux remplissage des compagnies du moyen orient soit assuré principalement par les occidentaux, qui par ailleurs, délaissent leurs compagnies nationales. Car ils préfèrent un escale à Dubai ou autres et se faire bien traiter, qu’un vol direct avec Air France ou autres et êtres soumis à l’arrogance des équipages.. Après, tout est question de bonne guerre. Privatair est là pour défendre ses intérêts et Ecair devrait défendre les siennes..

    6- Sur une série d’avion du numéro 006 a je ne sais combien (sachant que les 001 à 005) sont réservés aux tests. Les avions à travers le monde sont soumis à un processus de SB (service bulletin). De sorte, les derniers puissent profiter des erreurs des précédentes et que les précédentes puissent bénéficier du rétrofit de par les solutions les dernières, en cas de fleet defect, car l »erreur est humaine et c’est ce qui permet à chaque vol de se dérouler avec un de failure rate (pour des incidents majeurs) de l’ordre 10-9 par heure de vol. Du coup je me damende que veut dire M. Rigobert Ossebi par expression  » Avion moins performant »..? Est ce un avion qui vol mal..? Qui vol trop haut..? trop bat..? Peut-être qu’il pourra nous l’expliquer dans sa prochaine chronique..

    7-Airbus, Boeing ou autres sont des intégrateurs, car leur métier de base est la chaudronnerie, contrairement à ce que les gens pensent. Dans un avions classique, pour faire simple 30% des couts : c’est la structure, 30% des couts : c’est la motorisation (autre fournisseurs) et 30% des couts : c’est l’électronique (autres fournisseurs) et le reste revient à la configuration (autres fournisseurs). Moi en tant que directeur des offres dans une grande compagnie de chaudronnier (sourire) Nord Américain, je ne peux vous dire avec exactitude le prix des avions de je vend tous les jours, car chaque contacteur arrive avec sa spécification, dépendamment de ce qu’il souhaite comme motorisation, électronique, etc.. . Pour exemple.. il y a un rapport de 5 a 10 voir plus, entre un siège pax eco et un siège pax business. Donc rien que par un jeu de config tu peux complétement faire varier et drastiquement le prix de ton avion. Alors M Ossebi, pourquoi voulez-vous que l’on vous affiche quelque part le prix d’un avion..?

    Ouf.. Ça en fait beaucoup.. Bref..@ Monsieur Ossebi, je pense que nous vous devons reconnaissance de vous donner autant de mal pour animer ce forum.. Mais SVP prenez le temps d’analyser et d’investiguer, surtout sur des sujets un peut compliquer.. Car vous risquerez de perdre toute crédibilité.. et alimenter le populisme… N’oublier surtout pas que vous n’êtes pas obliger de nous inonder de sujet tous les jours…

  23. A deux pas de la période de transition politique de 3 ans au Congo Brazzaville et pourquoi? dit :

    Dans une société juste, chacun trouve sa place car chacun se voit reconnu et entendu. La fraternité unit le plus faible au plus fort.
    Dans une société juste, chacun connait ses responsabilités et respecte ses droits et ses devoirs.
    Dans une société juste, chacun peut compter sur la Justice, et donc aussi sur la solidarité.
    Dans une société juste, les droits naturels sont inaliénables, imprescriptibles et sacrés, autant ceux de la famille, de l’enfant, de l’homme et de la femme, comme ceux du vieillard.

    Ce formidable défi que nous lançons a pour but d’épanouir et d’enrichir chacun d’entre nous.

    http://www.conseilnational.fr/index.php?page=14

  24. Rigobert OSSEBI dit :

    @ Allo
    Je n’ai pas pour habitude de répondre aux commentaires que suscitent mes contributions dans Congo-Liberty. Avec vous ce sera une première et dernière fois.
    Il me faut vous remercier d’abord de votre fidélité absolue de lecteur et de commentateur. Congo-Liberty accepte l’éloge et tolère la critique. Il nous arrive parfois une approximation, une légère erreur ; nous l’assumons et nos fidèles lecteurs ne nous en tiennent par rigueur car cela ne nous arrive qu’assez rarement. De plus nous ne saurions être omniscient comme vous le semblez vous-même. Très modestement nous sommes des patriotes qui luttons, avec le peu de moyens dont nous disposons, contre une tyrannie totalitaire.
    Avant d’en venir à répondre à quelques points que vous avez soulevés dans votre dernier commentaire, je vais me permettre de m’atteler directement à votre conclusion :
    Congo-Liberty n’est pas un forum mais un site d’information. Je n’anime pas un forum, mais je suis un des rédacteurs de ce site que vous l’appréciez ou pas.
    Le commentaire le plus négatif que puisse apporter un internaute à un site de mauvaise qualité est de ne pas s’y rendre. Souvent les sites qui délivrent une information tronquée ou déformée privent les lecteurs de la possibilité d’y apporter leur commentaire. C’est le cas des Dépêches de Brazzaville, de Congo Site et de tous les sites sous l’influence financière gouvernementale.
    Congo-Liberty est honnêtement démocratique et tolérant et n’use pas de la censure sauf dans des cas très précis d’injures et de menaces physiques contenues dans un commentaire. Mais nous ne saurions être abusés par un squatt permanent, méprisant et toujours contradictoire. Vous avez la science infuse et le savoir encyclopédique, alors n’hésitez pas ! Créez votre propre site et nous en ferons même la promotion. Nous ne supporterons pas indéfiniment des critiques et contre-vérités insidieusement perfusées dans d’anodines affirmations.
    Votre participation me rappelle celle d’un membre d’un « Groupe ouvert » sur Facebook qui était très intéressant, très amical, très démocratique et surtout dans une opposition très fine au régime de Sassou. Un « Allo » sous une véritable identité s’y est incrusté d’une manière permanente et y a apporté sur chacun des sujets traités sa contradiction systématique. En quelques semaines, il est arrivé à ses fins ; les participants qui étaient très nombreux ont déserté le site…
    Congo-Liberty ne laissera pas envahir son nid par un Coucou quel qu’il soit… !
    Et ce n’est pas un « Allo » qui va nous dicter quand écrire, quand publier et quel sujet traiter.
    Alors très rapidement car je n’ai plus que très peu de temps à vous accorder :
    En réponse à votre « très suffisant » paragraphe 6 : je maintiens et confirme que Boeing avait une première série de dix Dreamliner 787-8 qui ne trouvaient pas preneur du fait de leurs performances inférieures (poids, motorisation). Ses avions ont été bradés auprès d’Air Austral et nous le croyons auprès de PRIVATAIR
    Le virement de 30 milliards CFA sur « le compte de Monsieur Ngongo » est-il un faux ? N’est-il pas le 14ème ? N’y-a-t-il pas mieux à faire avec cet argent ? Pas de misère, pas de détresse à soulager au Congo B ? Il est vrai que vous en êtes très loin… A tous points de vue !
    Vous reconnaissez que les marges des compagnies aériennes sont très faibles. Quel espoir pour ECAIR de réaliser des profits si elle ne dispose pas du capital humain congolais nécessaire pour faire voler ses avions et les entretenir, si elle est obligé de recourir à des prestations étrangères payées à prix d’or (dans des paradis fiscaux) et si en plus les avions achetés sont surpayés comme toutes les autres fournitures ?
    Pour terminer, car le temps m’est compté, le Juge français a appliqué le droit dans les 24heures avec le Jex de Bobigny. Le président de la Cour d’Appel de Paris en avait fait de même lorsqu’il avait maintenu la saisie de l’appareil puis ordonné sa restitution. Mais ses interventions n’étaient pas à la demande d’Air France mais du ressortissant congolais Monsieur Odzali. Ce dernier avait obtenu l’exequature de son jugement congolais pour la France et il l’aura bientôt pour l’Europe entière. Cela s’appelle le Droit. Fort heureusement pour chacun de nous, étrangers ou bi-nationaux, il est respecté en France comme dans toute l’Europe comme nous aimerions qu’il le soit au CongoBrazzaville pour les Congolais ou pour nos frères de l’autre rive qui ont eu droit à un traitement inhumain…!
    Adieu Monsieur « Allo » !

  25. UN INGENIEUR RETRAITE dit :

    A M. ALLO,

    Ingénieur dans le domaine aéronautique avant de devenir financier, je crois devoir vous dire que R. OSSEBI n’a pas raconté de balivernes.

    J’ai assisté moi même en tant qu’invité à une cérémonie à Paris où même l’Ambassadeur H. LOPEZ a sursauté quand le PCA d’Ecair a parlé de faire LA HAVANE CUBA en DREAM.
    Si vous êtes un Homme de Marketing, faites une analyse comparée des stratégies aéronautiques de la COTE D’IVOIRE et du Congo!
    Les dépenses occasionnés pour le Trésor public sont moindres et les résultats sont encourageants et le GÉNÉRAL qui est au Commandes est un ancien que nous respectons tous depuis l’époque d’HOUPOUET BOIGNY qui adore les machines américaines avec les GRUMAN qu’il avait fait acheter au VIEUX qui n’aimait pas les avions!

    Je persiste à croire qu’ONDZOTTO aurait fait mieux que l’équipe actuelle. Ne nous voilons pas la face, nous avons perdu le PATRIOTISME DE MASSAMBA DEBAT ET DE MARIEN!

    C’est là ou je suis très triste pour ADADA…C’est lui qui restera dans l’histoire comme le dindon de cette gabegie.

    Le milieu aéronautique étant hyper-spécialisé, j’espère vous rencontrer un jour du coté de SEATTLE.

  26. ANONYMOUS dit :

    DOYEN RETRAITÉ,

    C’est l’entourage! Savoir s’entourer est crucial pour un Manager et surtout un Leader non spécialiste!
    Si ADADA est de votre génération et s’il était patriote, pensez vous qu’il devait avoir comme CONSEILLERS PRINCIPAUX EN AÉRONAUTIQUE 2 COUSINS:
    un PROF DE COLLÈGE et UN INGÉNIEUR DES TP venu à l’&aéronautique à MAYA-MAYA?

    Vous qui connaissez le degré de spécialisation du Domaine?

  27. ITOUA dit :

    Cher compatriote Ossebi dans ta réponse à Allo, tu as fait état de l’achat par Ecair via Privatair de Boeings 787-8 dont les performances sont inférieurs du fait de leur poids et de leur motorisation au 787-8 actuelle.

    Voici ma réponse, c’est vrai qu’une première série de 10 Dreamliners 787-8 appelés « terrible teens » qui furent en surpoids en raison des modifications à réaliser. Ces avions ont été proposé à plusieurs compagnies; heureusement Ecair n’a pas été preneur de ces Boeings. Dans un article paru dans Air Journal, il a été précisé que des 10 787-8 Air Austral en a récupéré 2, sur ce point je te rejoins. Mais là où tu mens, c’est quand tu affirmes que les 8 autres exemplaires ont été casé chez Privatair à raison de deux 787-8 pour Ecair.

    Pour ton information les 8 autres Dreamliners ont été proposé à ETHIOPIAN Airlines. En effet, dans cet article paru dans Air Journal (http://www.air-journal.fr/2015-02-28-ir-austral-a-commande-des-787-en-surpoids-mais-brades-5138047.html) Ethiopian serait en discussion avancées pour acheter 8 « terrible teens »

    Ces Dreamliners sont parqués depuis 5 ans sur le tarmac de l’usine d’Everett. Comme tu le constate évite de nous balancer des approximations, si tu n’est pas sûr de tes infos, écrit au conditionnelle.

    Ecair va bientôt recevoir son premier Dreamliner en tant que propriétaire, les aménagements intérieurs sont en cours (https://www.flickr.com/photos/jajadelera5/16132218963/). Privatair a vu son Dreamliner commandé dans une version VIP, c’est à dire BBJ sortir des chaines d’assemblage de Boeing (https://twitter.com/mattcawby/status/607078029504806912 ou http://www.planespotters.net/Aviation_Photos/photo.show?id=615635 et en video https://www.youtube.com/watch?v=HZ2_3-pSiOM). Et pour 2016, nous attendons le dernier 787-8 d’Ecair, c’est à dire le 2ème.

    Je confirme la réponse 6 de notre ami Allo, en ce qui concerne la numérotation des séries.

    Quant au personnel congolais, il y’ en avait plus, à cause de l’écart de génération qui s’est formé entre Lina Congo et l’apparition d’Ecair. Je rassures les compatriotes le personnel congolais est en formation y compris de jeunes pilotes, technicien de maintenance. Tiens voilà 2 pilotes congolais (https://www.facebook.com/298821166800474/photos/ms.c.eJxNk0u2ZSEIQ2dUS~;44~;4mVJzzjbdjZKwEDKiIWsWSHaUXaPxkQLnufExfI~;oDauiC9M1eH~;AHx~;kBl0QLQm0CnS9gDUHReYAtdZBPEAL~;AFZZiDTcoFmt4DvjJgrbaBDVXJ0gdxQuniN~_8eqGovLY1Vze27fpq~_JtYNyx5B7T2FA0W3YkaL~_2uUeid6UI48SSYLhUPjIIWwQjFNgHiezbBHsVNKzpdlF1Ux~;IUCRBUzKKEVz9gFLyHT9pVBDNC7uUAWDhCCcy04gdAobTMopyLkkSW1T8ACqGlEO4skKAG6AOwLM60BYo3sR5L6gOfxbhs2QbQdx665jcw~;gFQ1H3J502P4r4PVViSj07nvxj~;i57zAa~;~;6N6~_0A~-~-.bps.a.1113550071994242.1073741856.298821166800474/1113551101994139/?type=1&theater)

    Quant à la saisie, le droit a parlé, elle était illégale et à la lecture du jugement, cher ami Ossebi, Mr Odzali a été condamné à des dommages et intérêts eu égard au préjudice porté à l’encontre d’Ecair. Rome a parlé, la chose est jugée. Ne dite plus Rome a parlé et nous en rediscuterons plus tard, non, Rome a parlé la chose est dite.

    On a gagné point barre. Il avait tort comme avant France Télecom qui avait saisie les comptes de l’ANAC en France pour se payer des dettes de l’ONPT (Actuellement CONGO TELECOM).

  28. Anonyme dit :

    ITOUA fait dans le politique maintenant (dans un autre article de Congo-Liberty). Heureux d’entendre que le Rwanda est le septième pays le mieux géré au monde, très heureux même de l’apprendre. Même si je ne porte pas Kagame dans mon coeur, je dois reconnaître que l’homme sait s’y prendre. Il pourrait donner des lecons de bonnes gouvernances à certains pays occidentaux.
    Pour en revenir à ton domaine actuel, mon cher Itoua, sur les 600 compagnies aériennes mondiales de plus de 5 aéronefs, où se situe ecair en termes de bonne gouvernance? Il m’a semblé au vu des documents publiés par Congo-Liberty que la niveau de rentabilité était à -60% pour l’exercice 2014. Il m’a également semblé que l’année 2015 va encore creuser l’écart avec ces nouveaux avions et ces nouvelles destinations. Et le refinancement de ecair, c’est fait? jusqu’à quand? au compte-goutte où très après les élections? Avec quel argent?
    Si les 787 seront payés (comment et par qui?), qu’allez-vous en faire? du Brazza-Cuba?…
    Et je confirme que les 2 dreamliners ne sont pas des enfants terribles mais de bons avions. Par contre je ne comprends pas l’implication de Privatair dans la tansaction.

  29. revelino dit :

    @Itoua et @ Allo

    Le sujet traité par Ossebi ne devrait pas soulevé de polémique. Je conçois que vous (Itoua et Allo) au fait des choses dans le domaine de l’aéronautique. Je peux comprendre que les informations mises à la disposition des congolais que nous sommes ne sauraient être parfaites mais elles ont au moins le mérite d’exister.

    Je pense que cet article de Ossebi n’a qu’un objectif: faire prendre conscience aux congolais de la mauvaise utilisation des fonds publics. A l’heure actuelle, quel est l’intérêt du Congo à disposer d’une compagnie aérienne, qui plus est gourmande en ressources, eu égard aux immenses défis de développement du pays ? Le marché de transport aérien est un marché très concurrentiel dans lequel les parts de marché sont relativement faibles et donc la rentabilité incertaine. Quel est donc l’intérêt du Congo à investir au temps d’argent dans un tel marché alors que les besoins du Congo sont tout autre ?

    Dans une autre configuration, l’existence d’une telle compagnie aurait été une bonne chose mais on ne saurait l’accepter aujourd’hui. D’où cette indignation totale des patriotes qui trouvent inutile de mettre autant d’argent dans une compagnie à la rentabilité incertaine alors que nous avons à répondre à des besoins urgents et indispensables pour un meilleur vivre ensemble. Tout investissement doit répondre à un besoin. Et pour répondre à ce besoin, il faut procéder à une étude de marché, choisir le modèle économique qui répondra au besoin, les ressources nécessaires, … De mon point de vue, les besoins des congolais sont d’une autre nature. C’est pourquoi, cet investissement est inutile.

    Enfin, essayons de reconnaître aux animateurs de ce site le mérite de mettre à la disposition des congolais que nous sommes un certain nombre d’informations que nous saurions disposer compte tenu du peu de temps que nous avons à consacrer à la recherche d’informations. Nous sommes bien contents de venir sur ce site pour disposer des informations sur le Congo. Pour ma part, je suis de ce qui passe quelques minutes à m’informer en particulier sur ce site. C’est pourquoi, je vous encourage à continuer votre travail d’informations. Tout n’est pas parfait mais qui à la science infuse.

    A bon entendeur …

Laisser un commentaire