Contre-vérité : le recensement administratif spécial a été un fiasco. Par Clément MIERASSA

Clément Mierassa

Clément Mierassa

Dans son message, le Président a déclaré qu’il a fallu remettre patiemment le processus démocratique sur les rails et que les élections ont été libres ,et transparentes.
Ce que les Congolais contestent car pour la majorité de ceux-ci, aucune élection libre, démocratique et transparente n’a été organisée dans notre pays depuis le retour au pouvoir par les armes du Président Sassou Nguesso.
Le témoignage le plus éclatant à ce propos est donné par la tenue des mascarades de concertation de Brazzaville en 2009,Ewo en décembre 2011,Dolisie en 2013
Les recommandations et les conclusions de ces rencontres n’ont jamais été mises en application
On peut signaler à ce propos que:


1-Le pouvoir n’a jamais donné la moindre explication à la déclaration d’un membre de la majorité présidentielle qui avait déclaré que Denis Sassou Nguesso avait été battu dans le Kouilou et la Bouenza alors que les résultats officiels le donnaient vainqueur dans les départements;


2-Un candidat du Pct a eu plus de voix que de votants et on n’a jamais établi les responsabilités.


3-Tout le monde sait que le recensement administratif spécial a été un fiasco.
Bref, les Congolais savent que le Président Denis Sassou Nguesso a monté un système mafieux de tricherie et de fraude qui fait que quelque soit les cas, lui ou son candidat sortira victorieux de l’élection.


Il ne veut pas de la remise en cause de ce système et nous devons créer les conditions en 2016,d’une élection libre et transparente et d’une alternance démocratique en 2016.
Le consensus se dégage au Congo pour la gouvernance électorale !

Par Clément MIERASSA

Diffusé le 16 août 2015, par www.congo-liberty.com

TOUTE VERITE EST BONNE A DIRE… ! Par Mingwa Biango

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Contre-vérité : le recensement administratif spécial a été un fiasco. Par Clément MIERASSA

  1. Mingwa Biango dit :

    Cher Président Mierassa,

    La diaspora congolaise d’Europe et d’Amérique vous attend les bras ouverts pour s’entretenir et convenir avec vous, des modalités et formes du changement consensuel que nous mènerons pour notre pays.
    Merci pour votre constance politique et votre éthique. Méfiez-vous de vos nouveaux amis et faites plutôt confiance à notre Peuple.

    Que Dieu vous garde et vous bénisse.

  2. Jerry Fustell Lefouoba dit :

    C’Est avec ça qu’ on tient à organiser coût que coûte un référendum??????

  3. Bernard Malassy dit :

    En lisant le post, il y a que des accusations, mais pas de preuve. Qu’il nous publie les fameuses statistiques du recensement administratif spécial que l’on parle tant. Et quels sont les partis d’opposition qui ont validés ce document.

  4. OYESSI dit :

    Cher Mingwa,

    Le pouvoir SASSOU ne laissera jamais M.Mierassa sortir du Congo. C’est un danger permanent pour son pouvoir en fin de cycle.

    @ Bernard Malassy,

    Ne soyez pas partisant de moindre effort. Allez dans le web et tapez recensement administratif spécial Congo Brazzaville.Les partis d’opposition qui ont validé ce document sont ceux qui ont participé à toutes les élections avec ce fichier truqué.
    N’en demandons pas trop à ceux qui se battent pour nous donner un certain nombre d’informations, ayons aussi le sens de la recherche personnelle.

    Bien à vous et fraternellement.

  5. Sitou Mpaka dit :

    Clément Mierassa ,Voilà un vrai fils du pays ! Qui est resté Cohérent depuis le début ! Les congolais ne laisseront pas sassou placé un homme de paille à la Poutine ! Et comme là dit le président Hollande la France ne permettra pas un autre foyer de tension à côté de la république centrafricaine ! C’est triste que certains opposants comme parfait Kolela okombi , Tsaty Mabiala , Dzon qui participe déjà aux élections organisés par sassou et les membres de sa famille ! ( Boulou, Bouka et Iloki qui les validés au conseil constitutionnel Mbochi) Non cette supercherie doit s’arrêter nette!!! Tout de suite j’en appel une nouvelle structure indépendante pour l’organisation d’élection présidentielle , Laisser faire sassou serait criminel .

  6. le fils du pays dit :

    Aux vaillants cadres militaires Congolais et aux anciens de la défense civile,mettez fin a la Nguirisation(le siphonnage des deniers publics),a l’imbecilisation des Congolais,a la ruine et a la destruction du patrimoine commun des Congolais par Mr sassou,son pct,sa famille,ses amis et ses courtisans de tous bords .Explusez tous les étrangers(libanais,indiens,pakistanais,chinois etc..tous invites par Mr sassou et ses amis)qui écument le sol Congolais qui n’ont pas vocation d’y resider.Faites le nettoyage et le toilettage a fond.

  7. La Duchesse de Linzolo dit :

    Mr Mierassa, je vous aime beaucoup. Travaillons ensemble, avec tout le monde. Ne vous mefiez pas de vos nouveaux amis (en réalité des partenaires). En politique, il n’y a ni amis ni parents, on travaille pour le bien de la nation. Barrer la route a Sassou et soutenir la démocratie est un combat commun a tous les congolais et tous ceux qui peuvent apporter quelquechose sont bienvenus. Beaucoup de gens ont travaillé avec Sassou malgré eux, pour X raisons, peut-être a cause du chômage ou parceque le système était verrouillé ainsi. Vous en êtes vous-même témoin. Moi,la vie m’a appris a coopérer, a collaborer avec tout le monde sur terre, sans distinction de village, de tribu,de couleur, de race, de religion, d’orientation sexuelle, de parti politique ni de rien d’autre. Car toute personne est importante. Quand, je débutais en affaire, un éminent motivateur Américain m’avait dit que: la chose,l’information dont tu as vraiment besoin, se trouve peut-être avec la personne que tu viens de croiser dans le metro, ou a l’entree du dépanneur de ton quartier, ou avec celle qui vient de crier après toi. Un autre m’a dit que Dieu se trouve dans chaque être humain (c’est le souffle de la vie)sans distinction de vos difficultés relationnelles ni de vos jugements. Ghandi disait que « la vie est un mystère qu’il faut vivre et non un problème a régler ». Aux élections, c’est le peuple qui décidera et non un homme politique. Vive la démocratie. Vive le Congo et que Dieu benisse tous les congolais.

  8. roger boko dit :

    Mr clement mierassa est un vrai fils du pays il est un vrai oppossant contre le regime de sassou,mais travaillons ensemble pour la gloire du congo pourque sassou soit detroner du pouvoir .c’est dans l’unite’ que Mr mierassa sera elu comme president de la 4ou cinquieme republique combatant tous ensemble pour l’ amour de la republique

  9. OYESSI dit :

    Nous reconnaissons ici tous que M. MIERASSA est un vrai fils du pays et quand viendra le jour de choisir un bon président qui cherchera à redresser le pays, plus question de voter MIERASSA. Le tribalisme reviendra au grand galot.
    Pauves congolais

  10. Très cher compatriote, Monsieur Clément MIERASSA, vous êtes admiré par des Congolais de tous bords, qui suivent depuis longtemps votre combat pour la démocratie et contre le pouvoir tyrannique de Sassou et son clan.

    Cependant, vous devrez être extrêmement prudent quant aux éventuels pièges que pourraient vous tendre Sassou et ses partisans, car dans leur désespoir, ils seraient prêts au pire…

    Par ailleurs, il serait judicieux de déceler d’autres contre-vérités dans le discours fallacieux de Sassou où il nargue son peuple, puis élaborer un argumentaire, comme vous venez de le faire pour le fichier électoral, afin de le confondre dans ses délires.

    Pour terminer, nous avons grandement de vous, et de tous vos partenaires de l’opposition, maintenez votre unité et votre union, pour enfin débarrasser le peuple congolais des atrocités morales, physiques, économiques, etc. Causées en permanences par Sassou et ses partissans.

    Unissons nos forces, nous allons vaincre Sassou et les siens !!!

  11. Fouego dit :

    Quand j’ai su que Miérassa était de la partie depuis le début de la lutte, j’ai cru parce que je sais qu’il y a des gens, quand il met sa main sur quelque chose, tout roule même quand c’est difficile et Miérassa fait partie de ces gens là.

    A l’orée de la conférence nationale, les premières voix qui se sont élevées de l’intérieur du Congo étaient celles de Ngongara et de miérassa, à l’époque c’était extraordinaire, il fallait faire preuve de courage pour dénoncer ces pratiques de l’époque, ils avaient fait la taule, aujourd’hui les mêmes pratiques reviennent. Normal, ce sont toujours les mêmes. Merci mierassa pour ta constance, malheureusement cette qualité devient de plus en plus rare chez les hommes politiques Congolais, les gens ne se battent plus pour leurs idées, sinon comment expliquez l’inconstance de la majorité des hommes politiques au Congo.

    L’inconstance de Ngongara qui a vendu son âme au diable lui vaut aujourd’hui le placard des oubliettes. Voilà un valeureux fils pour son inconstance ou l’appel de la mangeoire se meurt dans l’oubli total. Ah, cupidité, quand tu nous prends.

    La logique voudrait que le fichier électoral devienne caduque. Avant les conclusions d’Ewo et de Dolisie, ce fichier avait été dénoncé, or aucune des conclusions de ces retrouvailles n’a été appliquée, comment expliquer qu’avec un fichier dénoncé, le pct organisera les élections. Le Congo a des moyens, refaire le fichier est une affaire de priorité. Il est encore temps et le gouvernement ne dit mot alors que tout le monde s’accorde qu’il n’est pas bon ce fichier, on joue à l’usure, ce problème doit impérativement être remis sur le tapis. Quand on a toujours été dans la tricherie, c’est difficile de se mettre en règle. Avec le pct, c’est toujours à l’arrachée. Alors, martelons.

  12. Bakala telema dit :

    Le sectarisme n’est pas bon en politique. Mr Mierassa, unissez tous les fils et filles du pays qu’ils veulent du départ du fils biologique de satan. Combattez tout esprit d’exclusion.

  13. Parfait dit :

    Pourquoi lappelez-vous président de la république puisqu’il n’a jamais été élu ce monsieur ? Un Tricheur reconnu tel que lui n’est pas dépositaire de la volonté du peuple congolais donc il n’est pas le président du Congo. Monsieur Mierassa arretez d’appeler ce despote par le sacré nom de « président de la republique ».

  14. Mighty Beaver dit :

    Le problème que pose Mr. Mierassa est un des quatre pilliers nécessaires pour le changement véritable au Congo et je lui addresse toutes mes félicitations pour son dévouement à la nation. Quant à l’attitude à tenir vis à vis de l’IDC ou de certains membres du FROCAD, je vois de plus en plus de voix s’élèver sur ce forum qui demandent que seuls des hommes de bonne probité politique dirigent le Congo de demain. La probité étant définie ici par son service ou non, sa participation ou non au régime du Président Sassou. Des compatriotes demandent même à Mr. Mierassa de faire attention à ceux de la Majorité Présidentielle qui se joignent à la résistance au changement constitutionnel.
    J’attire votre attention sur le fait que la lutte pour la libération du Congo ne doit souffrir d’aucune exclusion et que toutes les filles et les fils qui pour des circonstances connues ou inconnues ont travaillé avec les gouvernements Sassou et qui aujourd’hui rejoignent cette lutte, sont totalement la bienvenue. Des hommes politiques blancs comme neige il n’y en a nul part, et pas certainement au Congo ou le régime a depuis 19 ans tout verouillé. Je prefère même me méfier d’hommes politiques trop  »clean » propres, parceque nul n’est parfait. Mr. Mierassa doit travailler avec tous ceux qui rejoignent la cause sans réserves, il faut faire front commun pour extirper du Congo ce système Babylonien. La sortie de Babylone nécessite toute l’aide que nous pouvons avoir et J’en suis sur, dans sa clairvoyance politique, Mr. Mierassa a déja du le comprendre. Seule une opposition unie comme pour le  »tout sauf Wade » réussira à faire partir ce regime, sinon nous nous trompons d’arène et de combat et faisons  »la petite politique ».
    Le vrai problème que nous avons c’est le temps, car il ne nous en reste plus, il faut penser qu’en 2015, il n’ya que 3 mois qui restent, Décembre et Janvier sont off. Donc nous sommes à 7 mois des présidentielles pour regler 4 problèmes titanesques:

    – La défense de la Constitution et le pseudo referundum
    – La reprise du recensement Administratif
    – La refonte de la Conel
    – La refonte de la loi électorale avec instauration du bulettin unique et de la biométrie

    Je ne sais pas, et suis à 90% certain que nous ne pourrons faire tout ceci, y compris la réforme de la Cours Constitutionnelle qui est illégale en ce moment, dans les délais, avant les présidentielles; une transition va donc s’imposer à nous et Sassou le sait, il joue à la montre. Le prochain combat reste le controle de cette transition par l’opposition qui a mon avis suivra probablement les Etats Généraux du Congo.

  15. OYESSI dit :

    ALLERTE GENERALE, ALLERTE GENERALE ALLERTE GENERALE

    Au moment où j’écris ces lignes, le pouvoir de SASSOU est entrain de distribuer des Cartes d’Identité Nationales aux étrangers pour gonfler son électorat et en recommpense, ces derniers ont des cartes de séjour gratuitement pour 10 ans. C’était la méthode Bongo Ondimba qui distribuait aux Congolais de la Cuvette Ouest des passeports Gabonais valable juste 3mois, le temps d’une élection.
    Au Congo, le pouvoir le fait avec les Congolais de la RDC qui parlent lingala, et Kongo ressortissants de l’Eqauteur chez Mubutu jusqu’à Maniaga au bas Congo.

    Cette opération qui est chapeautée par Mme DENGUET née Okomba Annie se déroule en plein Poto Poto chez Faignond là joue l’orchestre Bana Poto Poto.

    Je tiens cette information sure d’une amie qui travaille au consulat d’une chancellerie Africaine sise à Brazzaville.

    Merci d’amplifier la nouvelle car des officines de ce genre sont montées dans toute le République , surtout au nord congo puisqu’ OYO est devenu aussi un centre d’établissement des cartes d’identité nationales et de passeports que l’on obtient en 24 heures.

  16. Bon courage mr mierassa quand j’étais à Brazzaville je voulais vous rentrer pour vous féliciter j’ai pas pu nous sommes derrière vous travailler ensemble avec les autres opposant pour faire barrage aux Satan assassin pour c’est le départ de sassou qu’on veut vous devez être uni avec les autres opposant qui ont changer de camp enfin de débarrasser les peuples congolais de la misère que le sanguinaire de sassou entrain de faire

Laisser un commentaire