PRESIDENTIELLERIE 2016 : LE GÉNÉRAL MOKOKO ET MÊME LE PAPE FRANÇOIS PERDRONT FACE AU DICTATEUR SASSOU-NGUESSO.

Jean-Marie-Michel Mokoko

Jean-Marie-Michel Mokoko

Rendue officielle le 8 février 2016, la candidature à la Présidentielle du 20 mars 2016 du général Jean-Marie-Michel MOKOKO (J3M) a eu pour mérite de donner un intérêt à cette mascarade électorale et a suscité l’enthousiasme et l’espoir d’une partie des Congolais. Il est vrai que cet officier Saint-Cyrien de 69 ans, originaire de la cuvette comme le dictateur Denis SASSOU-NGUESSO, n’est pas n’importe qui dans le paysage politico-militaire du Congo-Brazzaville, sans offenser les nombreuses candidatures déclarées, toutes folkloriques, à caractère tribal les unes des autres et qui n’emballent que les ânes bâtés !

Depuis le retour au pouvoir de Denis SASSOU-NGUESSO par les armes en octobre 1997, soit dix-neuf longues années, bientôt de dictature, aucune personnalité réellement d’opposition au régime n’a émergé du lot, telle peut-être l’interprétation de la ferveur médiatique autour de la candidature du général à la retraite J3M qui était encore jusqu’au 3 février 2016 le conseiller spécial du dictateur de Brazzaville. Il déclare dans sa lettre de démission, ci-dessous, avoir été loyal et travaillé en toute confiance avec le bourreau des Congolais, comme si on pouvait dissocier le calvaire et la misère que ce dernier impose aux Congolais d’avec sa gestion des questions de paix et sécurité en Afrique, qui ont toutes d’ailleurs été des fiascos diplomatiques. Les Congolais apprécieront !lettre démission J3M

Mais le général J3M qui arrive ce 09 février 2016 à Brazzaville n’est pas en terrain conquis et sera rapidement confronté à la réalité politique.

Sa première mission sera de trouver avec les autres candidats une stratégie pour contraindre le pouvoir de Brazzaville d’accepter la refonte du fichier électoral et obtenir une commission électorale indépendante que le FROCAD et l’IDC n’ont pu obtenir. Tel sera le 1er challenge de J3M. Point besoin de dire que le pouvoir de Brazzaville ne l’acceptera pas car synonyme de la fin du régime de Denis SASSOU-NGUESSO. Donc, si chaque camp va jusqu’au bout de sa logique, l’affrontement est inévitable…J3M a-t-il les moyens de faire courber l’échine à Denis SASSOU-NGUESSO ou compte-t-il sur l’armée mexicaine de l’IDC-FROCAD ?

Ensuite, bien que candidat indépendant, J3M aura du mal à mobiliser dans les fiefs électoraux des leaders de l’IDC-FROCAD qui pourraient voir d’un mauvais œil l’arrivée de ce challenger dont les réseaux à l’international ne font aucun doute; avec à son crédit en tant que chef d’état-major de l’Armée congolaise d’avoir gardé la neutralité de celle-ci pendant la période cruciale pré-démocratique jusqu’à la Conférence Nationale Souveraine au début des années quatre-vingt-dix, au grand dam du dictateur actuel qui était déjà président à cette époque. Mais pour être tout à fait complet sur ce parcours brillant de J3M et pour ne pas sombrer dans la propagande de la pensée unique à laquelle nous assistons aujourd’hui, un bémol néanmoins : le fiasco de son coup d’état contre le gouvernement de transition d’André MILONGO (1991-1992), qui appartient à l’histoire.

André Milongo et George H.W. Bush à la Maison blanche

André Milongo et George H.W. Bush à la Maison blanche

L’adhésion massive des populations à la candidature de J3M dans les fiefs électoraux principalement du Sud du pays ne pourra se faire que par procuration, c’est-à-dire par le biais desdits leaders de ces contrées, car les autres candidats Kolelas, Tsaty-Mabiala, Okombi, Mierassa… ont aussi le droit de se présenter à la présidentielle. Au général MOKOKO de les convaincre du bien-fondé de cette démarche de désistement en sa faveur. Faut-il encore qu’il prouve sa capacité de mobilisation dans la partie Nord du pays, dans laquelle Denis SASSOU-NGUESSO à ses plus grands soutiens. Faute de quoi, cette candidature de Jean-Marie-Michel MOKOKO ne sera qu’une désillusion électorale et aura donné de la crédibilité à une forfaiture démocratique.

Notre rédaction est très sceptique quant à la participation des personnalités politiques à cette mascarade électorale. Le pouvoir de Brazzaville ne partira jamais par les urnes, mais seulement par la force. Le dictateur Denis SASSOU-NGUESSO gagnerait même une élection face au Pape François avec un électorat catholique dans la cathédrale Saint-Anne de Brazzaville.

Ce que les Congolais attendent d’un général dans le contexte actuel n’est pas de participer à une mascarade électorale, mais de renverser par la force des armes le pouvoir mortifère de Brazzaville. Et si tel était le cas, vous auriez droit mon général à la reconnaissance éternelle du Peuple congolais !

La rédaction

Diffusé le 09 février 2016, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

37 réponses à PRESIDENTIELLERIE 2016 : LE GÉNÉRAL MOKOKO ET MÊME LE PAPE FRANÇOIS PERDRONT FACE AU DICTATEUR SASSOU-NGUESSO.

  1. Bissa Bô dit :

    Mon cher rédacteur de la Rédaction

    Tu as dis l’essentiel.

  2. Claudine dit :

    Mon Général,

    Faut-il vous suivre dans l’esprit et dans la lettre de votre correspondance publiée par Congo-Liberty ?
    A bien vous lire, nombreux ceux qui ne le feront pas !
    Qui peut-être tenté de vous accompagner lorsque vous signez au féminin : « Très Respectueuse Votre »

    Ou alors serait-ce une pique hypocrite à celui que l’on surnommait « la femmelette » ?

    « Très Respectueusement Vôtre » aurait été plus approprié !

    Le nouveau Congo que nous attendons devra être exempt de toute faute…

  3. MUKUTU dit :

    A mon avis, J3M est l’homme de la situation car étant militaire, il a peut être quelque chose dans sa gibecière car chez nous on ne vas jamais en forêt sans un knife, une machette,… au risque de rentrer bredouille.
    alors écoutons le et proposons de vrais solutions,les stratégies et je pense que la stratégie de l’IDC-FROCAD est la meilleure, faire du nzoto na nzoto car rappelez vous de (Gbagbo c’est maïs…………).

  4. La Duchesse de Linzolo dit :

    Il est possible de battre Sassou Nguesso dans sa propre élection frauduleuse qui est un piege du genre :pile,il (Sassou) gagne et face les autres perdent. Il a tout mis en oeuvre pour que seul lui gagne les élections au Congo. Il suffit de prendre clairement le contrepied de sa stratégie frauduleuse pour le vaincre.Mais les leaders de l’IDC-FROCAD n’ont que le choix de se retirer à la dernière minute pour laisser J3M seul affronter Sassou car il est bien placé pour contester et vaincre Sassou avec les memes elements ( armee, police) .Croyez moi que beaucoup de gens qui travaillent avec Sassou ne le supportent plus et souhaitent.l’alternance, qu’ils soient du nord ou du sud, personne n’aime la routine : 36 ans c’est trop! Vous verrez les défections d’ici le 20mars et après. Et personne n’est dupe que Sassou n’est pas Éternel. En plus, Nous souffrons tous de la facon de racisme, de discrimination, de dedain à l’étranger,que les enfants des dictateurs-voleurs-pilleurs africains; en depit des chateaux qu’ils y achetent. Il faut songer au changement, pour notre avenir! Donnons la priorité au changement en commençant par chasser Sassou et sa famille. Ils ont des villas en Europe et ailleurs. Qu’ils aillent en profiter. Remarquez que l’impossible n’existe pas. Il arrive toujours des revirements de situation et de drôles de circonstances qui aident au changement du monde et qui dépassent l’entendement humain. C’est l’oeuvre de l’univers ou Dieu ou le Le principe Divin créateur de tout et gouverneur de toute la création. Quelqu’un dira qu’il y’a un temps pour chaque chose.

  5. le yaya dit :

    Nous irons affronter sassou et j’espère que vous viendrez vous excuser de tous les petits mots dont vous qualifiez l’opposition. Avez-vous quelques contacts militaires pour qu’ensemble nous puissions former un front et affronter sassou, ou vous voulez que l’on vous expose toutes les stratégies même militaires sur votre site.

  6. Delbar dit :

    – fichier électoral truqué
    – déroulement des élections manipulé
    – commission électorale aux ordres
    – élection anticonstitutionnelle

    Merci de m’indiquer l’intérêt pour la democratie de participer à une telle tartufferie ?

  7. Gabio dit :

    Mr. Delbar, qu’est ce que vous nous proposez a la place?

  8. louy dit :

    Je suis triste…….Monsieur Mathias Dzon, Monsieur Paulin Makaya ont compris la situation actuelle.
    pas d’élections déjà truquées en avance mais plutôt une transition pour faire le bilan de djodjo mouebara.
    Ensuite préparer les grands réformes de notre pays pour une nouvelle direction en considérant la voix de chaque congolais.
    Mokoko jean marie michel est une désillusion électorale……….la logique le démontre .
    A 3 mois des élections présidentielles , on se fait candidat et on espère quand même imposer à djodjo mouebara de travailler sur des fichiers viables …….je ne pense pas.
    Aucun pays au monde ne prépare les élections en trois mois ….c’est impossible.
    Djodjo mouebara avait voulu empoisonner michel par sa femme……….Michel était incapable de sauver sa femme.
    Aujourd’hui nous croyons que Michel va le faire maintenant en étant à la retraite…….je ne crois pas.
    Djodjo mouebara a déjà gagné les élections , il faut bien que les maçonniques accompagnent leur maitre.
    idc-frocad n’aller pas aux élections ou le gagnant est déjà connu….kiadi mingui!

  9. Leo dit :

    12 ans d’écart séparent mon favori PaKo de Mokoko soit 2 mandats de 5 ans et plus…
    En ce qui nous concerne nous avons le temps de voir venir…

    L’idéai pour moi est de pousser à l’affrontement SASSOU/MOKOKO. Cuvette/Cuvette.

  10. Sitou Mpaka dit :

    Mais à quoi joue Mokoko ? Comment peut -on aller participer à une élection organisé par sassou ? Est ce que ça n’est pas pour légitimer son maître à qui il doit le galon de général et sa villa de kintélé au bord du fleuve? Si seulement Mokoko était sérieux il aurait poser un préalable , donc une commission indépendante avec des observateurs onusiens , ça n’est pas le cas à ce jour! Sassou est en crise de légitimité il faut le laisser mourir par son propre poison !!!

  11. SASSOU TREMBLE TREMBLE ET TREMBLERA JUSQU'AU 20 MARS 2016 ET POUR CAUSE CE CHIFFON EDITORAILISTE DU DICTATEUR dit :

    Alerte info !
    Le Général Jean Marie MOKOKO << « Un soulèvement populaire et pacifique n’est pas à exclure. Moi, je me rangerai du côté du peuple », nous peuple congolais mettons ces tricheurs et fraudeurs devant leurs responsabilités. Ils paieront le prix si ''le sang et les larmes'' des congolais venaient de couler.
    SASSOU TREMBLE TREMBLE ET TREMBLERA JUSQU'AU 20 MARS 2016 ET POUR CAUSE CE CHIFFON EDITORAILISTE DU DICTATEUR http://www.portail242.info/Presidentielle-au-Congo-Le-peuple-prepare-un-scrutin-democratique-l-Ambassadrice-des-USA-planifie-elle-une-guerre_a1305.html

  12. Londi dit :

    Il est parfois de situations politiques qui n’obéissent à aucune logique politique. Tous les analystes travaillent sur des hypothèses politiques qui peuvent être influencées par des convictions, des expériences personnelles et parfois des intérêts politico-financiers. La politique n’est pas une science exacte. L’analyse de la situation de votre rédaction nous présente une stratégie basée sur la force. Que savez-vous de la mobilisation du peuple à l’heure qu’il pour affirmer qu’il répondra à cette attente ? La stratégie de la force est celle que le Dictateur a le mieux préparée d’où toutes les provocations pour pousser la population à se révolter. Il ne faut pas oublier que ce peuple sort d’une très dictature, les comportements peuvent s’en trouver modifiés. La stratégie adoptée par l’opposition consiste à le prendre à sa propre logique. Le Congo est fortement militarisé contre le peuple. Ce qui n’était le cas ni au Burkina ni dans les autres pays comme la Tunisie, l’Égypte où l’armée a pris ses responsabilités en faveur du peuple. Notre situation se rapprocherait plus de celle du Burundi. Qu’en est-il ?.
    Sur le centrage éthnique de l’électorat qui priverait Moukoko d’un certain nombre de voix, je reviens sur le fait que l’analyse politique se base sur des hypothèses qui peuvent ou ne pas se vérifier. Que direz-vous du niveau de rejet de Sassou au sein du peuple ? Un tout sauf Sassou peut faire florette en son sein. Dans cette situation le peuple peut opter pour le choix d’un hérault qui est le mieux à même de battre le Dictateur. Ce que l’on peut appeler « vote utile ». On a vu ce phénomène sous d’autres cieux, n’est-pas ? Time will tell.

  13. Bouetafogo dit :

    Merci mon général, en voici un digne fils qui a entendu et continue à entendre les supplications du peuple profond silencieux. Pas le peuple que nous montre tous les jours télé foufou à la solde des véreux de la République.

    Aussitôt, les fossoyeurs de la République commencent à tirer à hue et à dia comme toujours. Il faut bien que le général commence par quelque chose ! A moins de faire comme Yhombi, des travaux publics à la présidence de CMP et par la suite Chef de l’Etat. Non, notre général a du panache.

    En voici un vrai soldat avec des couilles bien suspendues, ce qui manque et à manquer à nos soldats. Je disais toujours dans ce site que les vaillants soldats de la République existent, en voici un. Mais, ne vous leurrez pas, ils sont légion.

    Le pouvoir doit être militaire pour une transition obligatoire; le pays est trop malade, malade à cause de ses vautours incompétents, irresponsables et suceurs de deniers publics.

    A nos vaillants soldats en vos grades et qualités, si vous avez encore un brin d’honneur pour le drapeau de la République du Congo, tous derrière le Général candidat Mokoko

  14. Delbar dit :

    Que proposer à la place de la participation à cette mascarade ?
    Certainement pas par la violence car les congolais ont suffisamment soufferts et je pense
    que Sassou n’attend que cela.
    Ceux qui sont sur place doivent pratiquer la politique de nos aînés que sont Mandela ou Gandhi.
    Les démocrates non-violents congolais peuvent un peu à la fois paralyser le pays.
    Ceux qui sont à l’extérieur doivent dénoncer (comme ce site que je trouve formidable) par tous moyens ce qui se passe dans le pays.
    Ceux qui ne sont pas congolais mais qui se sentent si près de vous tentent par tous moyens
    de vous aider (évidemment cela se fait dans la discrétion).

    Vous allez peut être penser que je suis un rêveur mais je suis persuadé que face à l’ignominie, il
    faut montrer la fraternité et le désintéressement.
    La beauté face à la laideur !
    Je pense aux petits qui ont été assasinés chez le Colonel en décembre 2013 et à ceux qui nous
    ont quitté en octobre dernier.

    Très sincèrement laissons seulement les laquais participer à tout que ce nous réfutons.
    Sassou sera un jour balayé et l’histoire jugera.
    Nous pourrons alors nous retrouver le long du fleuve.

  15. André. dit :

    Et enfin si le Sud présentait lui aussi un Caporal qui résisté et survécu à tous ces « massacres » que le Nord a semé partout dans le Sud ?

  16. VAL DE NANTES dit :

    OK , allons y au combat avec le général , en espérant qu’il en ait gardé sous la tenue .
    Avions nous une solution de rechange face au monstre froid le POL POT SASSOU ,?
    Non , cette nouvelle donne politique , a de quoi nous remonter le moral .Effectivement il a manqué au pays , un militaire qui prenne des risques pour sécuriser et rassurer la population surtout du sud orpheline des grands militaires , pour les sudistes , c’est une bataille militaire par procuration .Ce face à face cuvettien ,est intéressant , et on s’en délecte .Le général exhume un passé politique
    émaillé de crimes sur des innocents , dont le responsable est bien connu et lequel continue à narguer tout un peuple , depuis plusieurs années . Il était temps qu’on écourtât cette tragédie , au risque d’être condamné par l’histoire de notre pays .
    Le général , a ,dans sa besace des garanties militaires aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur .IL EST difficile d’imaginer cet officier , se lancer dans la bataille à haut risques sans maximiser ces chances de réussite .
    Pour l’avoir rencontré à PARIS , on est en droit de boire du lait .
    wait and see.

  17. VAL DE NANTES dit :

    IL FAUT POSITIVER C’EST DUR CERTES ,PRIONS , PRIONS QUE DIEU S’INCARNE EN MOKOKO POUR SAUVER LE PAYS.ENLEVONS LES IDEES NOIRES .LE PAYS VAUT UNE PRIERE . CHERS COMPATRIOTES MON FRERE MINGWA PRIONS PRIONS ??????

  18. YAMOUWONDA dit :

    Qui a envoyé des gens dans des voitures non immatriculées pour caillasser le général ?
    J espère qu il ne finira pas comme Ntsourou.

  19. melo dit :

    @Londi et Delbar, je récuse toujours toute thèse selon laquelle la solution viendrait des urnes, mais comme Londi avait su le dire dans les précédents posts qu’il fallait mettre toutes les options sur la table et celle relative à la participation à cette élection. Je suis d’accord dans la forme, mais dans le fond, qui est celui-là qui peut peser devant cette machine qui en mon sens a préparé ce coup de force depuis plusieurs années en arrière? Certainement pas une opposition de la trempe de staty – kolela – okombi et compagnie, j’en demeure dubitatif.
    Par contre, l’interview hier matin du Général JMM me pousse à revoir ma position vis à vis de cette élection, toutefois dire que le général va gagner cette élection en l’état actuel des choses (parlant des conditions d’organisation) malgré l’apport massif du peuple meurtris, martyrisé et réduit à la mendicité dont nous nous reconnaissons tous, serait faire preuve d’une naïveté. Mais je peux me permettre un rêve pour ce Général, lui n’acceptera pas un seul instant qu’il se fasse voler la victoire au soir du 20 mars, chose par contre que ne pourraient pas ou ne seraient pas capable de faire les Staty et compagnie.
    Ne pourraient pas tenter: Parce que eux et leurs militants ont laissé passer le referendum se déroulé aisément et d’ailleurs ont accepté voir leurs camarades assignés.
    Ne seraient pas capable: Parce que pour eux le but serait atteint être classé au bon deuxième ou troisième leur assurerait une place au soleil dans le futur empire d’Edou.
    Voilà de quelle manière je pense perso que JMM est l’homme de la situation, lui peut revendiquer quelque chose, et faire braquer les satellites du monde entier vers le Congo.
    Hélas, ça sera maintenant à nous peuple de prendre le relais et écrire notre histoire comme l’a fait d’autres peuples.
    A tous les compatriotes de l’intérieur comme de l’extérieur, pendant longtemps nous nous sentions en rapport de forces très défavorable et avions à un certain moment désespéré, voici l’heure où nous pouvons encore rattraper le temps perdu, tous derrière ce digne fils du pays.
    Mon général, nous sommes plus que déterminés à vous suivre, nous mettrons toutes nos intelligences à votre service pour ce combat.
    Prêt à faire des levés de fonds pour ce combat, nous aurons besoins des moyens de communications basées sur les nouvelles technologies de l’information, nous allons informer jusqu’au dernier citoyen de la contrée, si le pouvoir nous l’empêche, alors nous nous lancerons dans une guerre technologiques, ça on sait bien le faire.

  20. DAVID dit :

    C’est maintenant, alors maintenant que les Generaux MBAOU, MOUNGUENGUI, MOUITYS et bien d’autres de l’interieur doivent se mettre cote a cote, en rang serre, autour de JMMM.
    – UN QG SUR LE TERRAIN
    – UNE BONNE EQUIPE DE COMMUNICATION
    – UN CERCLE QUI PENSE POLITIQUE
    – UN PETIT CERCLE DE BONS JURISTES.
    Neuf 9 jours maxi, Sassou fuira avec sa petit bande et …..
    Mais MOUNGUENGUI ne se charge pas de la communication. C’est un homme de terrain. Un CATERPILLARD.
    JB Mab se charge des operations speciales. C’est lui qui nous ramene les oreilles de Sassou.

  21. Londi dit :

    @Delbar,

    il y a un temps pour la protestation et un temps pour la politique. Un temps pour chaque chose, comme le dit le livre de la Sagesse , bien que je sois athée. Le temps de la protestation a donné le bilan suivant :
    – bilan humain lourd : plus de 50 morts au bas mot ;
    – référendum adopté avec 0,5% de participation ;
    – constitution promulguée ;
    – élections anticipées validées.
    Les graines semées par cette immense prise de conscience du peuple qui ouvertement manifesté le désir de changement doit être exploité, au bon sens du terme, par les acteurs politiques. L’action politique structure une révolte légitime pour concrétiser les attentes de ces gens qui ont parfois sacrifié leur vie sur l’autel de la démocratie dont ils ont été si longtemps privée.
    Encore un mot sur la stratégie violente : la force doit consister a chercher le tendon d’Achille du Dictateur pour le prendre à son piège. Tous ceux de la diaspora et même nos compatriotes du pays savent que Sassou déploie toute son énergie pour se faire accepter à l’étranger. Les élections, il les organisent dans ce but. Nous avons un coup d’avancé par rapport à lui. Il était persuadé que l’opposition allait boycotter les élections où des divisions allaient apparaître en son sein, situation qui lui laissait un boulevard comme pour le référendum. Ses attentes ont été contrariées. Ceci explique les actions déployées sur le terrain pour harceler une opposition qui ne se comporte plus comme en 2002, 2009 et même avant ces dates. Le coup d’avance que nous avons est le fait de savoir qu’un dictateur n’organise pas les élections pour les perdre. Il peut même les gagner contre le Pape mais nous sommes dans une civilisation de communication, la stratégie de l’opposition doit le crier urbi e orbi et mettre à nu cette stratégie. Ceci a déjà fait ses preuves en poussant la communauté internationale de ne pas reconnaître son référendum même les Français.
    Je n’ai jamais soutenu ici un candidat quel qu’il soit mais plutôt la stratégie d’aller aux élections. Ce moment donné un espace de communication donc de visibilité, une mobilisation entretenue par l’enjeu, une dénonciation des méthode anti démocratiques du pouvoir. Cette stratégie sous-tendait une opposition forte, crédible et responsable. Nous la voyons, cette opposition, se structurer progressivement sortant d’une léthargie de plus de 30 ans. L’arrivée du général va certainement la renforcer. Celui-ci a les mêmes exigences que l’IDC-FROCAD et ensemble ils vont exiger la satisfaction des conditions posées pour une élection transparente.
    L’opposition doit avoir pour colonne vertébrale : le peuple qui a déjà pris ses responsabilités, il l’a démontré à maintes reprises et ce serait criminel de le démobiliser par des analyses défaitistes. On ne perd pas une bataille avant de l’avoir livrée. Mobilisons-nous jusqu’à la victoire finale.

  22. melo dit :

    Quel pays de paradoxe qu’est devenu le congo? les ntsaty, kolela, okombi réunis tous dans leur coalition cafard – facard – idc peuvent faire acte de candidature, ça ne dérange personne, mais que J3M le fasse ça répond par des montages des manifestants bien organisés et escortés en des bus pour réagir en des scènes de lapidation, mon Dieu! C’est dire que ce pays vit la plus absolue de colonisation qu’il ne l’a déjà vaincue.

    Ce qui s’est fait hier à l’arrivée du Général comme vient de le relater RFI, conforte ma thèse de croire que cette opposition quoi qu’on nous taxe de critique facile, n’avait aucune conviction et surtout veut continuer à berner le peuple dans cette mascarade d’élection.

    Un mot à l’endroit du Professeur BOWAO, très cher Pr. vous êtes le seul à mon avis qui avait jusqu’ici exprimé publiquement votre opposition a ce qui se préparait dans les officines du pct, et êtes le seul à avoir traduit vos paroles aux actes à savoir:
    1- Quitter le navire PCTiste;
    2- Interpeller ouvertement la présidence de la république, pour le risque que courrait un tel projet;
    3- Pour avoir appelé solennellement au devoir républicain de l’armée.
    Ces actes courageux ne peuvent être pris que par un compatriote qui a de la conviction. Toutefois, cher professeur vous pouvez admettre tout de même que vous avez fait fausse route en rejoignant cette coalition d’opposition que je qualifie d’artificielle dont les contours en font un cirque de retour aux vieux démons.

    Cher pr. vous êtes compté parmi la grande élite respectable de ce pays, vous êtes le prototype d’un réel succès pour cette nation, alors cher pr. vous devrez continuer à prendre des décisions courageuses qui iront dans le sens de l’histoire, cette fois vous devrez quitter cette bande d’opposants factices et parvenir à vous accorder avec le Général J3M pour mener le peuple vers sa libération, mettez de côté l’évangile du nord-sud longtemps prêché par ces mêmes détracteurs de la cohésion nationale aux fins de s’éterniser au pouvoir , avec pour motif que sans eux la paix serait mise en cause, soit, mais encore qu’il faille s’arrêter un peu et se questionner , QUI EST L’ENNEMI DE CETTE PAIX ? That’s the question.

    A vous deux, le peuple peut encore espérer, je conviens avec vous que ça ne sera pas facile mais au finish le peuple vaincra.
    J’espère que ce petit mot vous parviendra et que vous en ferez un sujet de réflexion.
    Pour la patrie nous vaincrons.

  23. VAL DE NANTES dit :

    A en croire , les proches du général , dont je suis proche , il se pourrait que Sassou n’accouche pas à terme .
    MOKOKO , détient la formule ,qui lui permet de se débarrasser du POL POT CONGOLAIS .C’est la même formule utilisée en 1990 , qui mit SASSOU HORS D’ ETAT DE NUIRE .
    MOKOKO , c’est la tuile dans les yeux de SASSOU .
    La condition sine qua non du général , pour participer à cette élection ,c’est l’indépendance totale de la CENI , il en fait un point d’honneur .L’irrespect pour cette condition , va entrainer mécaniquement un coup de force contre le pouvoir de SASSOU .
    Sachant que , le pouvoir ne peut organiser une élection dans les règles de l’art ,il est possible que cette élection n’ait pas lieu .ECOUTEZ BIEN SA DECLARATION A PROPOS DE CETTE CENI SUR FRANCE 24.LA BOMBE QUI VA FAIRE SAUTER SASSOU, C’est cette CENI .
    croisons les doigts .NOTRE MOKOKO PHOSPHORE.

  24. le fils du pays dit :

    A part avoir voulu être de façon volontaire le valet- serviteur de l’empire français au Congo,a son actif 47 ans d’exercice du pouvoir,un dossier en béton sur les crimes économiques et de sang,a mon avis Mr Sassou dans sa subconscience croit rester au perchoir pour l’éternité.Un mauvais calcul de sa part et un vrai faux fuyant.S’il ne s’est pas encore rendu compte,il doit le savoir qu’il commence a être rattrapé par le temps.Ma recette pour régler le probleme du Tsar d’edou et son employeur la france est connue par tous les congo libertinautes.Les Congolais doivent se preparer a livrer une longue bataille militaire contre la france comme l’ont fait les Algeriens que la generation de Youlou et la suivante n’ont pas eu les couilles bien suspendus pour le faire.Mr Sassou est la face cachée de l’empire français,il faudra extirper le valet et son employeur.Jean paul Pigasse qui intervient sur cette page sous le pseudo Victor est bien le remplaçant de Jacques foccart du moins en ce qui concerne les affaires du Congo.

  25. KKK dit :

    NGOUABI était en tenue militaire quand il prend le Pouvoir.

    YHOMBI était en tenue militaire quand il prend le Pouvoir

    SASSOU NGUESSO était en tenue militaire quand il prend le Pouvoir.

    YOULOU est resté civil quand il prend le Pouvoir.

    MASSAMBA-DEBAT est resté civil quand il prend le Pouvoir

    LISSOUBA est resté civil quand il prend le Pouvoir

    Comment MOKOKO militaire se met-il en civil pour vouloir prendre le Pouvoir ?

    Qui a déjà voté un militaire ?

  26. Bakala dit :

    Ce printemps, va quitter le Congo come un vulgaire voleur

  27. zola dit :

    Sosso akomela ngando… politik yi kubiri eh … le Congo à la croisée des chemins, n’est ce pas?

  28. MABACHI dit :

    Selon vous jusqu’où pourra aller Mokoko ? Si Tsaty Mabiala peut brûler Oyo, Mokoko lui n’osera jamais le faire. Il ne pourra jamais prendre les armes pour attaquer les quartiers Nord. Même Ayessa qui l’aide financièrement n’acceptera pas. Donc sa « bravoure » à des limites. Vous aurez constaté que dans ses lettres (à Sassou et Okoi ) il n’attaque jamais Sassou mais son entourage.
    Il sait qu’il ne sera jamais président s’il joue contre le Nord. Il le sait. Il sait que les élections ne sont pas organisées pour que l’opposition gagne. Alors posez-vous la question: veut-il ?

  29. Democaratie Boboto dit :

    A l’attention des ceux qui m’ont precede. Le G-ral JMM Mokoko a bien dit qu’il s’annonce pour l’election presidentielle parce que c’est la grande ocasion qui se presente pour parler officielement au peuple.Cela ne veut pas dire que les elections vont necessairement se tenir. Dans une confrontation direct les choses peuvent etre decides par le peuple. Soyons attentifs. C’est mieux.

  30. OYESSI dit :

    @ Louy

    « Djodjo mouebara avait voulu empoisonner michel par sa femme……….Michel était incapable de sauver sa femme »

    cette phrase de vous est elle sensé? Pourquoi voudriez vous que le général Mokoko puisse sauver sa femme qui a accepté de sassou la mission de l’empoissonner? Dites nous comment il allait la sauver alors qu’elle voulait la mort de son mari.

    Je comprends que si c’était vous, vous alliez accepter de manger la nourriture empoissonnée pour mourrir à la place de votre femme afin la sauver.
    Vous écrivez n’importe quoi.

  31. Bissakera dit :

    Chers amis de la diaspora, arrêtons de pérorer. La seule attitude raisonnable à avoir par les temps qui courent est soit d’apporter un franc soutien à tous les opposants présents sur le sol congolais, soit de se taire. De tout ce qui se passe aujourd’hui sur le terrain, nous devons nous féliciter d’une seule chose: le ver est réellement dans le fruit dans la mesure où la fameuse région de la cuvette est entrée en guerre avec elle-même… pour le bien du Congo. Affaire à suivre…

  32. Atchembou dit :

    Chers amis ce n’est pas par ce que nous sommes dirigés par des cancres que nous devons raisonner en cancres, parler de la cuvette, du nord ou du sud ne nous avance à rien, le Congo à aujourd’hui besoin de ses dignes fils tous ses dignes fils, pour enfin faire basculer les forces du côté de la raison. Construisant, au lieu de diviser, prenant le pouvoir en place dans son propre piège, avec un seul candidat et tout le peuple derrière lui, pour l’instant celui qui incarne cet espoir c’est le général Mokoko.

  33. Mataï dit :

    Personne ne peut gagner au 1er tour! Personne! Même pas J3M.

    Sassou et clan vont tricher et donc déclencher la révolte. La stratégie de l’Opposition est efficace.

    Au Sud, Sassou n’a rien à faire! Pas de voix! Au Centre, il ne pèse même une feuille de papier!

    Au Nord, les candidatures de Mokoko et bientôt Bowao, pousseront le putschiste Sassou à se contenter des 3%, clan, famille, chiens et voleurs venus d’ailleurs.

    La lutte doit continuer jusqu’à la victoire! .

  34. Anonyme dit :

    Mais malgré toutes les certitudes que nous avons que sassou ne peut pas gagner une élection… si on arrive aux élection il gagnera cette élection de gré ou de force ,, ca c’est une CERTITUDE et il faut s’y préparer car ce jour arrivera. .

  35. marti dit :

    ce que je ne comprend c’est comment les opposants peuvent déjà avant meme de battre campagne prétendre qu’il y’aura tricherie et que celà viendra du régime en place?n’est ce pas parcequ’ils se reconnaissent perdant d’office parceque n’ayant rien à offrir au peuple comme projet de société que des promesses sanguinaires dont le peuple a tant souffert?aucun projet concret sur la table et meme quand ils font semblant de réunir des populations,elles se comptent sur le bout des doigts.Mokoko qui n’a jamais fait de preuve sur le plan politique ,comment peut il battre campagne?meme dans son propre village il ne peut dépasser les 2%.arretez et faites vos preuves.sassou ,sans tricher,va battre tous les opposants les yeux fermés

  36. marti dit :

    vous dites au sud,sassou ne gagnera pas,c’est archifaux.le RDPS est acquis à son électorat.le sud n’est pas fait que de laris,les villis qui ont toujours proné la paix voteront en majorité sassou et arretez de faire toujours passer les fausses info comme vos sujets de campagne.on veut des vrais projets et non pas des propheties infondées

  37. Anonyme dit :

    marti
    il ne faut pas se foutre du monde, quel projet de société à apporté sassou depuis 32 ans sinon que depuis toutes ces années le pays n’a fait que régressé au seuls profits de cette bande de voleurs.
    Tu dois vivre sur une autre planète ou alors tu fais partie de ce clan de mafieux qui profite des biens du pays au détriment de la population qui souffre et dont le seul projet qu’on veut bien leur proposer est l’absence de guerre mais dans la misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.