Les vacances à Venise de Gilbert ONDONGO, un ministre des finances corrompu . Par Rigobert OSSEBI

pct

Jean-Jacques Bouya et Gilbert Ondongo

Au lendemain du 20 mars 2016, dès le 1er tour, Denis Sassou Nguesso pourra bien se déclarer vainqueur de l’élection présidentielle, il n’en aura pas fini pour autant avec la sale affaire José Veiga au Portugal ; Gilbert Ondongo, le toujours ministre des finances, également…

Un récent article du journal Le Monde, le seul  publié par la presse française, lui en faisait même intégralement porter le chapeau… Gilbert Ondongo a bon dos, mais point besoin de trop charger la mule. Au Portugal, tout le monde en aura pour ce qu’il a volé, détourné ou reçu dans des pactes de corruption. Les Sassou-Nguesso père & fils n’y échapperont pas, même si le ministre des finances pour le moment est le chouchou des médias et des enquêteurs portugais.

A tout saigneur des finances publiques tout honneur !  De ses biens immobiliers au Portugal à ses vacances royales à Venise rien n’échappe plus à l’indiscrétion des enquêteurs. Tout cela rapporté par la presse lusophone, l’image du PPTE (Pays Pauvre Très Endetté) vertueux, qui méritait bien l’effacement de sa dette,  en prend un sacré coup n’en déplaise à Madame A. Sayeh responsable du Département Afrique au FMI.

Qui n’a jamais rêvé d’aller à Venise ? Une adresse prestigieuse pour le commun des mortels s’impose alors, sans qu’il en ait la possibilité de s’en approcher car il est hors de prix. L’hôtel ultrachic Danieli est un magnifique Palace 5 étoiles qui offre des chambres luxueuses avec une vue exceptionnelle sur la Mer Adriatique et sur le Grand canal non loin de la Place Saint Marc. Ouvert à Venise depuis l’an 1300, cet hôtel allie une architecture gothique à un confort moderne. C’est le  plus beau des palaces de Venise et le plus chargé d’histoire. Gilbert Ondongo, goinfré d’argent public, est entré à sa manière dans celle-ci et par la grande porte, du 24 au 30 août 2015, dans une suite prestigieuse à 5000 euros (3,5 millions de FCFA) par nuitée. Certes la rubrique ne pourrait être que celle des « grands corrompus » puisque José Veiga aurait reconnu que tous les frais de séjour et de restauration ont été payés par lui-même et par Asperbras, la très célèbre société brésilienne alliée aux Nguesso. Durant six jours et six nuits, il a pu en apprécier tous les raffinements et les délices, de sa somptueuse suite aux déjeuners et diners au restaurant, situé sur le toit, à la vue féérique ; pendant que les Congolais croupissaient dans leur pauvreté en partie à cause de ses méfaits.2

Congés payés par d’autres, bien mérités pourraient penser certains, pour les juteux marchés qu’Ondongo aurait acceptés de cosigner avec le Sassoutozor despote d’Oyo, ou le fiston Kiki « bien pire que le père », ou encore le neveu responsable incontournable des Grands Travaux, Jean-Jacques Bouya ; toujours en faveur d’Asperbras ! Le luxe de ce Palace et le prix payé, même par Asperbras, est d’autant plus choquant que les pratiques criminelles de ces complices brésiliens et congolais sont pour une bonne part responsables de la misère, chaque jour de plus en plus profonde, dans laquelle la très grande majorité de la population de notre pays s’enfonce irrémédiablement.

Le « Danieli » est également très cher à Denis Sassou Nguesso. Il y a trois ou quatre ans, une de ses favorites, Madame A., épouse d’un ancien proche collaborateur de Bolloré, y avait célébré le mariage de sa fille en y réservant la presque totalité des suites et des chambres pour ses invités venus du monde entier. Le dictateur l’avait connue durant sa traversée du désert Avenue Rapp à Paris. Pendant de très longues années, dès son retour au pouvoir, elle précédait le tyran dans chacun de ses voyages à l’étranger pour qu’elle l’y retrouve. Il n’avait pu assister au mariage de sa quasi-filleule ; il était normal qu’il règle l’addition, au moins deux fois celle d’un anniversaire à Saint Tropez !1

3Particulièrement choyé par Asperbras et son représentant pour le Congo, José Veiga, Ondongo bourreau d’un travail qui a amené notre pays à la ruine, a  eu droit à d’autres vacances gratuites au Portugal dans une luxueuse villa à Cascais, très élégante cité balnéaire. La presse portugaise ne nous raconte pas si, comme son patron Denis Sassou Nguesso en Espagne, il distribuait aux « pauvres » portugais des billets de banque dans la rue.

Gilbert Ondongo ne se rendait pas au Portugal que pour ses vacances payées. Il se plaisait à y investir, loin du champ opérationnel, pensait-il, de l’affaire des Biens Mal Acquis en France. Les enquêteurs ont retrouvé ainsi quatre biens immobiliers « mal acquis » pour un montant de près de 9 millions d’euros. Des biens à son nom et à celui de José Veiga qui face aux enquêteurs avait prétendu représenter le ministre congolais des finances.

Un premier appartement  Av. Da Liberdade à Lisbonne. Jose Veiga est soupçonné d’avoir acquis ce bien dans l’une des avenues les plus chères au Portugal pour le compte de Gilbert Ondongo. Les quelques € 347.000 qui ont été dépensés dans l’achat de cette propriété proviendraient du ministre congolais  « selon l’information donnée par le ministre lui – même à la banque » qui a fait le transfert  à partir d’une société offshore appartenant à José Veiga.

Il y a une maison à Quinta da Marinha. L’acquisition de biens immobiliers comme le blanchiment d’argent sont des pratiques couramment attribuées à José Veiga. La villa à Quinta da Marinha a été achetée pour environ 1,6 million d’euros. Une partie de la valeur,  environ 500.000 euros, a été payée par Asperbras

Puis des appartements dans l’Atlantic Residence Estoril. Un T4 avec 6 places de stationnement dans l’une des stations balnéaires les plus luxueuses de la zone Cascais a été acquise en Février 2015 pour environ 3,4 millions d’euros (2 milliards de FCFA). Les fonds qui ont financé l’achat provenaient d’un compte d’une banque offshore appartenant à José Veiga à la Banque internationale du Cap – Vert. Un autre appartement dans la même résidence, mais un T5, a été acquis pour environ 3,4 millions d’euros aussi. Encore une fois, les fonds ont été transférés de la Banque internationale du Cap – Vert à partir d’une société offshore de José Veiga.

Et pour terminer, encore un appartement à Cascais. Cette propriété n’a coûté que € 95.000 et l’achat a été de nouveau financé par Jose Veiga à partir d’un troisième compte de la Banque internationale du Cap – Vert.

Cadeaux royaux ou pactes de corruption, ces appartements ne sont qu’une petite partie des sommes et des montants révélés par les enquêtes menées actuellement au Portugal. Mais les brigands qui dirigent le Congo n’en ont que faire ! Ce pays qu’ils ont ruiné leur appartient. Malgré leur incompétence, ils n’ont aucune intention de laisser la moindre chance à un changement. Au Congo, voler n’est pas une tare et l’exemple vient d’en haut. De très haut !

L’alternance finira par s’imposer et alors plus dure sera la chute !

 

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 08 mars 2016, par www.congo-liberty.com

Mingwa BIANGO décrypte l’affaire jose VEIGA et ses ramifications avec SASSOU-NGUESSO

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

23 réponses à Les vacances à Venise de Gilbert ONDONGO, un ministre des finances corrompu . Par Rigobert OSSEBI

  1. VAL DE NANTES , dit :

    J’ai eu envie de vomir , mais le citron que j’ai ingurgité en a brisé l’élan .Les enquêtes en cours au portugal , en tueront plus d’un congolais par crise cardiaque .Et dire , que ces criminels voleurs osent rediriger le pays , en nous dribblant par un tour de passe de passe magique , en plus ces enquêtes leur glissent sur les épaules , telle l’eau de pluie sur les plumes des canards .
    Le Congo s’en libérera , quoi qu’ils fassent , récupérera tous ces biens et déchoira de la nationalité congolaise tous ceux de nos compatriotes , accompagnant l’oeuvre satanique entreprise SASSOU ;

  2. OYESSI dit :

    La seule question que je me pose souvent est celle ci.

    Ceux des Congolais du nord au sud qui soutiennent sassou et son clan, lisent ils ces informations mises à notre disposition qui peuvent vous provoquer un AVC ?

    Pourquoi notre opposition ne se saisit jamais de ces informations pour mieux détruire sassou et sa bande puisque ces informations peuvent être vérifiées étant entendu que toutes les références sont communiquées et les protagonistes connues.

    M. Rigobert OSSEBI, un Grand Merci pour ce travail de fourmi que vous faites pour nous éclairer chaque jour qui passe.

  3. AH! CES MINISTRES CONGOLAIS! BANQUIERS CAP VERDIENS!!! NE PEUT-ON PAS RETABLIR LA PEINE DE MORT POUR EUX? PATRIOTE ATTERRE dit :

    TROP ! C’EST TROP! L’ANTI PATRIOTISME DE ONDONGO ET ADADA!

    OUI! SASSOU PEUT BÉNÉFICIER DE LA CLÉMENCE POUR DEMI-CONGOLITE DE SANG!
    MAIS ONDONGO; ADADA, OSSO, BOUYA…

    COMMENT PEUT ON DÉTESTER SON PAYS A CE POINT????…

  4. Anonyme dit :

    Et demain ils viendront dans les villages, dans un grand élan de générosité, faire l’aumône de quelques pelles et brouettes.
    Ce que dit OYESSY est exact ne peut-on communiquer et faire l’éloge de leur forfaiture auprès de la population il y à tant à dire pour édifier le peuple.

  5. DFIP dit :

    Et que fait la socitété civile suite à tout ce travail d’OSSEBI.
    Au congo tout le monde est corrompu. Ils se tiennent par la barbichette.

    TOUT LE MONDE SE TAIT.

  6. Anonyme dit :

    Il n’y aurait même pas besoin de programme de campagne, le bilan de toute cette vermine suffit à lui seul à faire élire un patriote.

  7. Anonyme dit :

    Un peuple qui élit des corrompus, des imposteurs, des renégats, des voleurs et des traîtres n’est pas victime! Il est complice…
    George ORWELL

  8. VAL DE NANTES ,tance les voleurs de demain dit :

    Après le festin des voleurs , il appartiendra aux congolais de faire des propositions sur la création de richesses durables hors pétrole .La chute du baril est partie pour durer , et les prévisions de la montée , de celui ci semblent pessimistes à court terme .
    C’est aussi l’occasion pour la diaspora une fois rentrée au pays de faire un diagnostic optimal sur les besoins de compétences que doivent acquérir ,tous les secteurs d’activités ,pour les inscrire dans une démarche de performance économique ,sociale et technique .C’est l’ère de l’apologie de l’excellence au service du pays .
    Vivre sur des standards internationaux ,ce qui suppose que , chacun dans son domaine , se doive de donner le maximum, pour une amélioration continue des conditions de vie de nos compatriotes .
    Nous avons eu la chance de vivre en EUROPE , nous y avons vu , la façon dont les blancs défient et combattent la pauvreté , et surtout leur propension à façonner leur cadre de vie .Nous en profitons tous dans nos villes respectives .
    Le pays , pourra oublier cette épopée des NGUESSO à la seule condition que , ceux qui prendront la relève , sortent des chantiers battus , en misant sur le génie congolais qui sommeille en chacun de nous .
    Si , demain , on est capable de vendre des portes COUPE FEU , dans le marché de la CEMAC
    on est sauvé , ceci est un exemple parmi , tant d’autres .
    DEMAIN ETRE CONGOLAIS ,C’EST RESPECTER L’ARGENT PUBLIC ,et surtout DONNER LE MEILLEUR DE SOI .ON POURRA ETRE RICHE EN VENDANT DES BROUETTES ELECTRIQUES.
    AVERTISSEMENT, AUX VOLEURS REVEURS DE DEMAIN .

  9. cliff dit :

    Mr. Ossebi, vraiment en lisant la plus part de vos articles vous paraissez etre un vrai chercheur ou plutot un journaliste professionel. Est ce que vous ne pouviez pas faire d’effort de publier ces articles dans les journaux locaux du Congo car ce n’est pas facile d’acceder sur l’internet au niveau du Congo et en publiant ces genres d’articles sur des journaux locaux je pense que ca causera un impact serieux sur la population qui aveuglement ne savent pas exactement ce que le Clan des Nguesso font du patrimoine national.

  10. VAL DE NANTES ,tance les ENFANTS des pêcheurs mal élevés dit :

    VOILA COMMENT DES ENFANTS MAL ELEVES DES PAYSANS ET DES PECHEURS , PRENNENT LA REVANCHE SUR LA VIE .
    LE CONGO EST DEVENU LEUR OFFRE SOUS .LEURS SALES VISAGES DONNENT A VOMIR .

  11. VAL DE NANTES ,très en colère. dit :

    Des visages , qui n’ont rien de congolais , on les prendrait pour des centrafricains , dans leurs yeux , il y transparaît ,la honte ,tels des condamnés , avant de l’être d’ici , le 20 mars .Des microbes à tuer le plus vite possible .BANIAMA na BIMO , excuse moi , mon frère mingwa , je suis très en colère , car je ne tiens plus debout , j’ai envie de tuer .
    BOKOUFA ATALOBI ;

  12. VAL DE NANTES , en SUPERCOLERE. ET LE FAIT SAVOIR, en lingala dit :

    J ‘ajoute pour la route (LIBOLO YA MBA MAMA NA BIMO ).J’en ai marre de ces SALOPARDS et ils m’ont fait MONTER la tension à 20 .
    EXCUSE MOI MON FRERE MINGWA , tu ne peux pas comprendre à quel point , je suis très meurtri .et ma tête tourne .
    REGARDE COMMENT MEURENT NOS PARENTS DANS LES HOPITAUX .etc ;;
    IL NE ME RESTE PLUS QU’ A ACHETER UN PISTOLET .
    QUE LES COMPATRIOTES DU CONGO TRANSMETTENT CE MESSAGE A ONDONGO ET A BOUYA .

  13. JE VOUS COMPRENDS CAR L'ANTIPATRIOTISME EST SANS BORNES MAINTENANT AU CONGO! PATRIOTE ATTERRE dit :

    A CE NIVEAU DE RESPONSABILITÉS GOUVERNEMENTALES ON SAIT QUE RIEN N’EST PAYE AUX JEUNES ÉTUDIANTS DEPUIS 9 MOIS! LES ÉTUDIANTS SONT DÉFENESTRÉS !!!
    ET ON S’AMUSE!!!
    LE CONGO EST VRAIMENT SOUS L’EMPRISE DE SATAN…

    LE BANDITISME GOUVERNEMENTAL ET AU DELÀ LE MAL ABSOLU!!!

    ps:
    A RIGOBERT OSSEBI! POURQUOI ADDAX RÉCLAME AUTANT D’ARGENT AUX TRADERS CONGOLAIS??

  14. le fils du pays dit :

    @ Mr Oyessi
    La soit disant opposition est au courant de tout cela mais elle n’osera pas s’aventurier sur le terrain (glissant pour eux)du vol et des biens mal acquis car ils sont eux memes mouilles.Ce sont des criminels et voleurs au meme titre que leur maitre d’hier Mr Sassou.Ce n’est pas un jeu quand je préconise de faire passer tous ceux qui ont fait la politique et tous ceux qui ont occupe des postes de responsabilité civils comme militaires de 1960 a nos jours devant une vraie justice Congolaise afin de statuer les responsabilités de tout un chacun dans le désastre Congolais et prononcer les sanctions(les fusiller c’est ma preference).

  15. Galo dit :

    congo-liberty.com se lancerait ‘elle de temps à autre à cencurer quelques intervenants trops directs.

  16. macktchicaya dit :

    Les congolais devraient savoir toute cette vérité pour que souvent nous nous regardions en face et dire enfin qui est congolais et qui ne l’est pas ,,,,faire ça à une nation revient à dire aussi que l’on aime pas ce pays ,,,ce véreux ,ministre incapable à l’époque d’expliquer un td de finance publique aux étudiants de la fac des sciences éco ,,Ondongo n’est point inquiété par ngakala oko,,,le procureur,,, ni par madame soudan nono,,qui elle porte plainte lorsqu’il s’agit de coïncer mokoko,,mais toujours est-il que le peuple sait et quelque soit le temps ils devront payer le reliquat ,,,,,j’ai mal à lire tout ceci ,,,et a savoir qu’il ya des congolais de cette espèce qui n’ont aucun souci des compatriotes qui souffrent dans les hôpitaux de Brazzaville? l’heure a sonné il faut « l’inthifada » au Congo pour chasser ces pilleurs là,,,,vigilance vigilance vigilance,,,,,pourquoi les pctistes ne parlent plus ici ?

  17. VAL DE NANTES , dit :

    La politique est devenue le gagne pain rentable de tous les métiers .
    Tenez , BOUYA , licencié en informatique de LILLE 1 , formation de pilote inachevée .il n’a ni inventé , ni vendu , ni hérité de ses parents .
    Aujourd’hui , multimilliardaire ,plus compatriote qu’un pauvre membre de la diaspora .
    ONDONGO , docteur en économie , n’a jamais enseigné , ni encadré des étudiants .Son seul mérite c’est d’avoir porté de l’eau à SASSOU pendant la période des vaches squelettiques passées à BOULEVARD MAGENTA PARIS .Coté patrimoine familial , c’est une cabane à Boundji.
    AUJOURD’HUI , multimilliardaire à ras bord .
    Demain , on est en droit de leur demander d’où vient cette brusque fortune ?
    Je serai insincère , si je disais que j’ai passé une bonne journée aujourd’hui , tant les crimes financiers défilent au fil de l’eau , telle une diarrhée provoquée par les médicaments du bon DOCTEUR OSSEBI .
    LE DOCTEUR OSSEBI VA ME TUER .

  18. mwangou dit :

    Bsoir à tous!
    A Oyessi, vous lisant ici, j’ai pensé vous apportez la réponse, ici avancée en partie par « Le Fils du Pays ».
    Oui les opposants lisent bien ces articles d’Ossebi; mais ils ne peuvent les exploiter et pour cause, sassou nguesso les attaquerait sans problème sur ce terrain. De même que me remémorant la CNS, je vois les membres du comité central dans la salle, se regardant comme pour voir qui va trahir en premier; ceci avait eu pour effet d’écouter des choses dans le genre, ‘oui je suis membre du comité central mais je n’ai occupé qu’un secteur où il n’y avait rien de spectaculaire’…. De cette posture, était sorti un certain Babassana Hilaire, ancien directeur de l’INSSEJAG, ancien ministre de l’industrie, décédé depuis 2003 je crois, qui avait pris son courage à admettre qu’il avait juste un appartement en France…Sa déclaration était apparue comme une stratégie pour casser cette procédure qui devenait trop désobligeante pour ces membres du comité central du pct.
    j’ai parcouru suffisamment les cyber à Brazza pour dire ici que peut de gens vont voir les sites d’infos sur le net… Les jeunes y vont pour voir les clips et autres absurdités…; et donc, peu de Congolais sont en possession de ces infos… Vous aurez compris que j’ai moi aussi entrepris sur 3 ans d’enquêter sur l’utilisation de l’internet au pays. Je ne condamne pas les jeunes pour cela; car, ils savent qu’il y a un tas d’espions de la dgst qui viennent pour leur sale besogne, et cela a pour effet de dissuader tous ceux qui veulent se cultiver.
    Il est arrivé que le journal « SEL-PIMENT » reprenne quelques articles; le très ‘truculent’ colonel Nkouta y a quelquefois vu ses articles publiés… Je pense que leur objet était tel qu’il ne faisait pas peur au pouvoir qui les laissait publier. Les articles d’Ossebi ne le seront jamais, au risque pour tout journal qui en serait le relais de se voir traduire en justice ou subir les foudres de Mvouo…Mais le pct, suffisamment riche, arrive à laisser paraître quelques articles dérangeant; ce faisant, il rachète tout le stock du journal concerné. Comme ça, ni vu ni connu.
    La diaspora peut je crois trouver le moyen d’envoyer ces infos au plus grand nombre au pays…je le dis, sans savoir de quoi elle est capable ….
    voilà ma modeste contribution.

  19. Bulukutu dit :

    @Mr. Ossebi. Pourriez-vous faire le compte de toutes les malversations que vous égrenez depuis plusieurs années? Cela nous permettra de bien mesurer l’ampleur des dégâts. L’idée c’est de le comparer au budget annuel du Congo et de voir combien de fois ce budget a été détourné au seul profit du caste d’oligarques au service du colon.

  20. . dit :

    Pauvre ONDONGO Gilbert; c’est qui arrive a un homme sous le controle d’une femme metis. Les NTSIBA Florent, le President BIA du Cameroun; KIKI SASSOU; Willy NGUESSO; le President SASSOU NGUESSO lui meme: avec Nanou, Belinda, la fille Mvouba…., c’est vraiment triste!
    Il faut voir dans sa resistance a abandonner les affaires, un maniere que DIEU nous offre pour mieux decouvrir au fil des jours ce qu’est l’homme en realite. Cette enquete n’est pas un hasard, mais un signe tangible d’un homme lache par ceux qui couvraient ses egarements.

  21. Tala Ngaï dit :

    C’est très bien fait pour vous, congolais! C’est qui étiez cherchés sassou pour défendre le Congo que Lissouba était en passe de casser. Pourquoi pleurer aujourd’hui? Vous méritez bien ce que vous vivez, car on a les dirigeants que l’on veut. Vous avez voulu sassou, alors attendez jusqu’à sa mort au lieu de chialer comme des enfants.

  22. M'BÔNGUY dit :

    Les lobbys de la finance internationale calomnieront les dirigeants africains compétent qui privilégient les investissements basés sur les accords Win-Win. A travers la presse occidentale ils accusent à tout va, mais à quand les preuves au giga procès du siècle ? Bien que la motivation de la jewstice impériale n’est pas la recherche de la vraie vérité, plus tôt l’humiliation des partenaires de la Chine et du Brésil. Toujours est il qu’un brave citoyen congolais, d’avance donné perdant par les afro-péssimistes complexés, a prouvé que les baveux (ex le Sherpa du Kilimandjaro) de chevaliers blancs soient ils des agents télégraphistes de l’Empire peuvent être battus à leur propre jeu et sur leur propre terrain. Ainsi il ressort que ces affaires mensongères sont le fruit de la guerre économique mondiale qui fait rage en Afrique, sous le prétexte de la lutte contre les biens présumés mal acquis. Grâce au courageux travail (certifié NF ou Non Facebookien)) d’un véritable journaliste d’investigation, les africains peuvent confirmés avec conviction que la vérité est ailleurs.

  23. DAVID dit :

    Comment trouber un petit espace dans la tête pour situer un delit planetaire auquel se livre cette famille au controle du congo?

    La corruption planetaire de Sassou-Famille doit s’arreter nette.

Laisser un commentaire