LE MERCENAIRE POLITIQUE TSATY-MABIALA RECONNAIT LA VICTOIRE DE SASSOU-NGUESSO. Par Mingwa BIANGO

[fbvideo link= »https://www.facebook.com/1490409841208497/videos/1682068155375997/?pnref=story » width= »500″ height= »400″ onlyvideo= »1″]

Pendant que les populations du département du Pool sont sous le feu des bombardements des hélicoptères du tyran Sassou-Nguesso , et que la diaspora et la société civile congolaise bataillent pour informer l’opinion internationale sur le génocide en cours au Congo-Brazzaville, le marchandage des acteurs politiques s’affiche au grand jour.

Après le rétropédalage du très légaliste Parfait KOLELAS sur « son respect de l’avis de la Cour Constitutionnel » dont la conséquence tacite est la reconnaissance des résultats officiels proclamant la victoire du dictateur Sassou-Nguesso, cette séquence tragi-comique serait incomplète, si la traitrise de Pascal TSATY-MABIALA et son UPADS inféodé au pouvoir de Brazzaville n’avait pas fait entendre sa voix !

Pascal Tsaty-Mabiala rendant hommage à Sassou-Nguesso en janvier 2016

Pascal Tsaty-Mabiala rendant hommage à Sassou-Nguesso en janvier 2016

Dans une déclaration, faite ce vendredi 8 avril 2016 par son porte-parole le député Honoré SAYI en présence de son secrétaire général TSATY-MABIALA, l’UPADS vient d’appeler ses moutons, pardon ses militants « à reconnaitre l’élection de Sassou-Nguesso. Le parti des 3 palmiers appelle ses partisans à s’interdire tout acte attentatoire à la paix civile de quelque nature qu’il soit » , épargnant le fossoyeur de la paix civile et sociale qui bombarde actuellement le Pool. Plus grave, il n’y a aucune condamnation des bombardements dans le Pool , ni aucune solidarité envers nos frères et sœurs qui fuient actuellement les bombes de l’ogre de Mpila et de ses mercenaires étrangers.

Pascal TSATY-MABIALA et son UPADS sont des oripeaux politiques, et les électeurs de ses fiefs historiques des pays du Niari ne s’y sont pas trompés en votant massivement pour le Général Jean-Marie Michel MOKOKO.

La corruption active des pseudos opposants par le dictateur Sassou-Nguesso a eu raison de la charte de l’opposition pour la victoire à l’élection présidentielle de 2016, signée le 29 février 2016 par les cinq candidats se réclamant de l’alternance démocratique.

Le Peuple congolais doit se rendre à l’évidence qu’il a été une fois de plus trahi par ceux-là mêmes en qui il avait fondé son espoir et qu’à cette heure, seul le Général MOKOKO est resté fidèle et constant dans sa démarche politique. Mais jusqu’à quand… ? Jusqu’au bout, nous l’espérons car J3M est lâché par les candidats de l’IDC-FROCAD et ne pourra compter que sur le peuple.

SOLIDARITE AVEC LE PEUPLE DU POOL

Par Mingwa BIANGO

Diffusé le 9 avril 2016, par www.congo-liberty.com

UPADS : Norbert Mfikou règle ses comptes avec Tsaty-Mabiala

BOMBARDEMENT DANS LE POOL : LE GENOCIDE CONTINUE…ET TOUJOURS AUCUNE REACTION DE L’EGLISE

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

106 réponses à LE MERCENAIRE POLITIQUE TSATY-MABIALA RECONNAIT LA VICTOIRE DE SASSOU-NGUESSO. Par Mingwa BIANGO

  1. J3M, C Z BOWAO, KOLELAS, CLAUDINE MUNARI CONTINUENT A LIBÉRÉ LE CONGO !!! dit :

    COMPTONS AVEC ANDRE OKOMBI SALISSA

    Chers amis, mes chers compatriotes,
    Les événements en cours dans notre pays, surprend plus d’un Congolais lambda. Il est de notoriété publique que le verdict du 20 mars 2016, sonne le glas de l’ancien président de la République. Battu régulièrement au premier tour de cette élection, in fine, écarté du deuxième tour de cette grande échéance. Contrairement au simulacre de la cour constitutionnelle au service de l’ancien président, les urnes ont parlé et le reste, n’est que banditisme qui n’honorent pas leurs auteurs. Quand, on gagne une élection, la sérénité est de mise, le contraire, n’est autre qu’une illustration de la frustration.
    Notre jeune démocratie vit des heures sombres et l’espoir d’une alternance portée par la majorité de notre peuple est mis à mal par ceux-là qui se proclament chantres de la paix. Que de temps perdu, que d’énergies dispersées par la faute de ceux là qui parlent de paix et font le contraire.
    Des arrestations, intimidations, des tueries et séquestrations des leaders de l’opposition. Depuis le 04 avril, des simulacres d’attaques, des bombardements qui signent le « gout du sang des autres ». La traque de toute personne ayant un avis contraire du pouvoir, encore des déplacés, nous sommes bien dans une dictature qui côtoie les sommets de la barbarie.
    Que de temps perdu, que d’énergies dispersées par la faute de ceux là qui parlent de paix et font le contraire.
    Je voudrais ici, remercier les populations qui se sont déplacées massivement pour porter leurs voix aux candidats de l’opposition.
    Je remercie les populations qui se sont portées sur ma personne à travers l’ensemble du territoire national. Je vous réaffirme ici, ma ferme volonté de faire triompher la démocratie dans notre pays. Les plates-formes FROCAD/IDC restent solidaires des stratégies mises en place et je le répète, notre unité constitue une force et un frein pour le pouvoir. Ce qui explique l’embastillement des uns et le courroux chez certains des nôtres.
    A l’ensemble des Congolais, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, je crois à la force des idées et au combat noble. L’ancien président doit avoir le courage de respecter la voix du peuple et accepter l’expression de la démocratie. Le gangstérisme que nous vivons, n’est autre que le résultat de l’échec subit lors de l’élection présidentielle.
    Me concernant, je ne reconnais pas la victoire de Denis SASSOU NGUESSO, éliminé au premier tour, de facto, les résultats publiés par la cour constitutionnelle sont sans conséquence. Pour moi, un deuxième tour est d’actualité entre deux candidats de l’opposition. Jean Marie Michel MOKOKO et Guy Brice Parfait KOLELAS, sont les deux élus choisis par le peuple pour ce deuxième tour. Ce que nous vivons et subissons actuellement, n’est que théâtralisation de l’échec cuisant vécu par le candidat du pouvoir pour distraire et intimider les populations.
    Je demande que cesse les bombardements dans les localités du Pool, la traque des jeunes gens, des opposants. Nous sommes disposés pour un dialogue entre l’opposition le pouvoir, afin de traiter des vrais sujets qui nous préoccupent : le vrai verdict des urnes, l’organisation du deuxième tour de cette élection, la sortie par la grande porte de l’ancien président de la République. Sans quoi, rien ne pourra plus avancer dans notre pays.
    En ce qui nous concerne, nous devons faire preuve de conscience et d’unité au sein de l’opposition FROCAD/IDC… notre victoire confirmée par les 80% de la population ne peut souffrir d’entorse et laisser aux mauvais perdants, sinon, les Congolais ne nous croirons plus jamais.
    La démocratie triomphera dans notre pays contre vents et marées.
    Vive les plates-formes FROCAD/IDC !
    Vive le peuple congolais !
    Brazzaville, ce 9 avril 2016
    André OKOMBI SALISSA

  2. Enfin les masques tombent , Tsaty Mabiala et Parfait Kolélas à la rescousse de sassou , comprenons bien leurs enrichissement mystérieuse , mais les congolais sont aucourant de cette supercherie ! cependant sassou continu son génocide dans le pool , pendant que Tsaty et Parfait se bousculent pour entrer dans le gouvernement de Sassou , afin de mettre en minorité le général du peuples MOKOKO .

  3. ICI dit :

    soutenons le General MOKOKO de toutes les FORMES possible , SVP CONGOLAIS de tout bord soutenons MOKOKO et ………… aussi BOWAO car ceux sont les 02 hommes que l actualite demontre que Denis Sassou Nguesso veut eliminer . la seule facon de le faire est le net . chaque Congolais doit participer a la reconstruction de son pays , il faut payer des avocats Internationaux . aussi Congo Liberty je suis content que vous qvez enfin compris que le fils de KOLELAS , dison le nom KOLELAS est une malediction pour le pool .

  4. Aloyi Martial dit :

    Dommage pour toi Mingwa Biango que tu ne cesses pas d’analyser et de présenter la vie politique du Congo avec un relent tribaliste et régionaliste nauséabonde. Les gens des pays du Niari restent à tes yeux, toi qui condamne la gestion ethnique et familiale du Congo par Sassou, les nuls du Congo, les vauriens, les lâches, les traites, et pourquoi ne pas le dire une fois de plus, « les voleurs de la victoire de Bernard Kolelas ». Avec de tels pensées, avec une telle mentalité et de tels propos comme veux-tu que les congolais, du Nord au Sud, mettent fin à la dictature de Sassou ? Tu chantes les louanges de Mokoko, aujourd’hui, parce que tu espères et tu crois que lui seul peut mettre fin au règne de Sassou par la force des armes. Pour toi, tous les congolais doivent se lever à aller à l’abattoir comme des moutons pour satisfaire la soif de pouvoir des politiciens. Et tu n’acceptes pas que la non violence soit une arme de lutte contre les pires dictatures. Les congolais verront la fin de Sassou, plus tôt que tu ne le crois, parce qu’un fruit mûr finit toujours par tomber. Arrête avec ton évaluation du Congo par la seule lorgnette des mauvais fils du Pool dont tu fais partie.
    Tu mets la photo montrant le député Tsaty Mabiala saluant le couple présidentiel en janvier 2016 comme l’ont fait tous les députés, tous ont donc rendu hommage à Sassou ? Quels sont ceux qui ont fait alliance avec Sassou ? Veux-tu une liste ? Tsaty Mabiala a-t-il fait partie d’une alliance quelconque avec Sassou ? Les gens du fief de l’UPADS ont massivement voté pour JMMM signe du rejet de leurs leaders dis-tu. A partir de quels résultats, ceux de la CENI de Sassou ou de CTE de Bowao ? Et s’il en est ainsi, ne crois-tu pas qu’ils ont plus fait preuve de lucidité et de non esprit tribaliste et régionaliste ? De quoi peut personnellement se prévaloir le leader unanimement voté par les ressortissants du Pool sinon d’appartenir au même groupe ethnique et à la même région (département) et de porter un nom ! Un nom que jusqu’à ce jour reste lié à Sassou.

  5. ICI dit :

    bien parle Aloyi Martial , bullshit de ces congolais IDIOT comme des Mingwa Biango et autres IDIOTS qui se croient « intelleigents » enfin ils sont NAIFS comme la majorite des congolais qui font le bruit maintenant sur le net , ils sont pu sur ce site qui represente le changement : Anonyme , Val de Nantes , David et autres chapeaux mes gars . SVP sauvons le General MOKOKO

  6. Claudine dit :

    @Ici et @Aloyi Martial

    Le Congo de demain n’aura plus besoin d’Ayatollahs tribalistes et sectaures.
    Remerçions Mingwa et son équipe pour nous avoir informés bénévolement pendant que certains chef de l’opposition se prostituaient et se prostituent encore auprès de notre bourreau.

    Vous Ici et Aloyi Martial, si puissant, si intelligent grâce à l’argent de Sassou allez publier mensonges et crachats sur des sites qui vous appartiendront ou à la botte du tyran Sassou

    Merci Mingwa, la vieille classe politique passera bientôt au trou des toilettes de l’histoire du Congo

  7. Prosper Sakala dit :

    MABA. MA. T A KOU MASAHI TSATY

  8. Prosper Sakala dit :

    BRAVO PAUL MARIE MPOUELLE TU ETAIS DANS LE VRAI TU N AVAIS PAS À LES CITER, LES CORROMPUS SE DEVOILENT. BRAVO

  9. Prosper Sakala dit :

    TOUS POURRIS KIGNOUMBI NKAYA MANGANE TOUS CORROMPUS SE DISPUTAIENT LES 3 PALMIERS RABOUGRIS PARCEQUE LA SOUPE RTAIT BONNE. NKAYA LE SENATEUR UPADS LOURDE SE FAIT PRINCE DE MOUYONDZI. SUPERVISEUR AUTOPROCLAMÉ . DE LA MUNICIPALISATION.. DE SASSOU.DES VOYOUS TOUS DES VOYOUS.

  10. Anonyme dit :

    Toutes les formes de division d’où qu’elles viennent ne peuvent que nuire à la lutte contre le tyran.
    Est ce que le Congolais ne peut une fois dans sa vie la mettre en sourdine et se consacrer sur l’essentiel pour sortir le monstre qui nous opprime et que pour une part nous avons contribué à conserver en place de par notre résignation.
    Arrêtons les égos et les prises de position inutiles qui ont bien souvent qu’un seul but, la valorisation du rédacteur.
    Le travail est assez difficile pour cela, concentrons nous sur l’essentiel et aidons le mieux que l’on peut ceux qui se battent au pays au péril de leur vie.
    Jusqu’à présent et il faut le reconnaitre BOWAO et MOKOKO ont fait pour la cause ce qu’aucun d’entre nous n’a osez faire face à sassou et rien que pour cela il méritent notre respect.
    Après il sera bien temps de faire des analyses.

  11. VAL DE NANTES, DIRECTION STRASBOURG , parlement européen QUE C'est dur ,,,,,,,, dit :

    Sincèrement ces blancs me fatiguent ,hier à Bruxelles j’ai failli exploser , le simple fait que le Congo ne dise à rien à ce directeur ,il ne m’avait manqué que le pistolet .Incroyable , j’ai beaucoup pleuré , en rentrant chez moi .Je suis dépité , avec le sentiment qu’on y arrivera jamais .
    Je suis encore sous le choc .Cette attitude de mépris à l’égard , de mon pays m’a complètement sonné .C’est un réveil de gueule de bois .
    Nous ALLONS partir à STRASBOURG , rencontrer ces fameux députés ,sans nguiris ,en espérant que ça marche .Nous allons bien documenter, avec photos de crimes ,notre mémo , afin de remporter la timbale , je pense qu’il FAUT s’attacher les services d’un avocat international , je pense à celui qui défend , salah de molenbeek , PAS D’oyobeek .
    Je soumettrai l’idée à MABIALA et à l’agitée nationale SADIO, dont on a eu dû mal à maîtriser LES NEURONES à BRUXELLES .A chaque bouffée , de mégot elle nous injectait une el komnri , pardon , une connerie .

  12. Anonyme dit :

    Mon frère je pleure aussi avec vous
    Vous avez enfin compris que le Congo Brazzaville n’existait pratiquement pas sur la scène internationale et tout a été fait pour qu’il en soit ainsi.

    Voilà pourquoi le point essentiel est d’axer nos efforts sur la communication pour réussir à dépasser cet omerta, autant politique que médiatique, qui nous isole..
    En France, allez dans les rues et interpellez la population sur le Congo et vous comprendrez que la population dans sa grande majorité n’arrive même pas à situer le Congo géographiquement et même à en connaitre l’existence à part les Congolais et quelques initiés.

    La bataille à gagner est celle des opinions internationales mais en cela il faut qu’elles en soit informées et tout a tété fait pour qu’elles ne le soit pas.
    Il y a un travail énorme à faire dans ce domaine et la aussi il ne faut compter que sur nous même, il ne faut rien attendre des institutions en place.

    Pour l’anecdote SADIO (qui m’a fait sourire) je fais le même constat, mais bon ne lui jetons pas la pierre elle agit bien que son défaut est de vouloir trop se mettre en avant mais ceci est le défaut des Congolais.

    Amicalement

  13. Lilou dit :

    PAUVRE CONGO!!! Je n’ai aucun mot pour décrire ma déception et ma colère! Je n’ai rien contre Tsaty Mabiala qui malgré tout à « l’honnêteté » de dire qu’il n’a pas les reins assez solides pour affronter les menaces de sassou. Ceci étant il pouvait demander à ce que cesse les bombardements à l’encontre des populations du pool. Il ne l’a pas fait et c’est dommage! Je ne suis pas du pool mais ce qui leur arrive me touche tellement que j’en souffre physiquement. Il faut comprendre et il faut que chaque congolais se sente touché par ce qui ce passe dans le pool. Ce sont des innocents qui sont morts, ce ne sont pas des politiciens ou autres, ce sont des INNOCENTS, des personnes qui aspiraient à la liberté et un Congo uni. Mais encore une fois le peuple a été trahi sans ménagement et sans scrupule. Commet l’UPADS peut dire à ses militants d’être calmes alors mêmes que la population du pool sans défense a été agressée et tuée sans raison!! On doit être unis mais malheureusement la classe politique congolaise ne reflète pas du tout le peuple qui souhaite l’unité et la paix. Le congolais lambda se mélange, n’est pas tribaliste et veut la paix. PAUVRE CONGO!

  14. DAVID dit :

    Un bon sujet mais que migwa pose mal. De petites phrases qui genent le lecteur et du coup, ça revolte.

    Tdaty Mabiala est seul a se mettre parmi ceux qui rêve de POUVOIR.
    Quant à nous autres, nous luttons pour ce CONGO, JUSTE, UNIS ET EN PAIX AVEC LI-MEME.

    Camarade Tsaty a blamé les Clement Moumba et autres pour leur rapprochement à Sassou, il faut qu’il s’auto-purge. Car l’UPADS, heureuement restera coller a la personne de son fondateur: Pascal LISSOUBA sur la base de l’esprit de 1991 – 1992.

    Bonne chance Tsaty Mabiala.

    @ Aloyi Martial ,
    Migwa Biango a fait la serie A. C’est un enfant de bayardelle et il vit en France. A lire que les ‘gars de l’ UPADS sont des moutons’, ce n’est pas être à meme de lire la carte de la presidentielle choatique de 2016.
    L’UPADS n’est pas a l’echelle de ce l’on croit au travers ds resultats de Sassou. L’electorat de J3M vient principalement de l’UPADS/pays du Niari et c’est ce que Sassou devrait redouter.
    Quant aux originaires des pays du niari qualifiés par Migwa Biango, je ne suis pas sur qu’il les connait vraiment. Ils sont totalement differents de nous autres gars du pool. Ils sont plus determines et plus feroces. Nos populations allaient danser en masse pour Sassou, à Mossendjo les chiens vetus de tee shirt de Sassou sont partis pour l’accueillir. A Madingou, un mineur s’est mis a genoux pour demander poliment et directement a Sassou de partir du pouvoir ils etaient fatigués de lui (le petit avait eye arrete et embarque a Brazza et depuis plus aucune nouvelle de lui).

    Bon a vous tous.

  15. Muclet Poe dit :

    L’histoire est toujours impitoyable avec les méchants ! Quand je vois le couple Sassou et leurs progénitures, je pense au destin cruel du couple maudit de Nicolae Ceaușescu de Roumanie et de leur rejeton ! Tout se paie ici- bas..

  16. JDM dit :

    Tout ça se voyait venir, je crois que la recreation est terminé, tous devant la maison de Mokoko.
    Y a t-il pas un moyen de descendre ces avions de guerre? Il apprendre des arabes.

  17. . dit :

    Le CHEMIN D’UN NOBLE DEVOIR PASSE TOUJOURS PAR DES EPREUVES. Il y’avait des candidats de facade et des Candidats reellement engages. Ils s’eliminent les uns les autres comme le principe de la decantation. Il restera le vrai Candidat et c’est avec celui-la que nous continuerons vers la victoire finale. Puisque Kolelas a donne sa place a SASSOU, qu’il ait maintenant un Second Tour entre le Gal MOKOKO et SASSOU.
    Mais si cette fois la Victoire du Gal MOKOKO se confirme ce dont je suis SURE, que disparaissent de la scene poilitique KOLELAS et TSATY.
    OKOMBI et MOUNARI tenez bons, nous ne vous oublierons pas. Courage!

  18. Les traîtres et les lâches appellent au dialogue avec Dracula Sassou et pourquoi faire? dit :

    Épreuves de philosophie au Congo Brazzaville 2016/2017/2018/2019/2021 et +

    Sujet 1: l’appel au dialogue politique avec le dictateur Sassou Nguesso est-il reflet de la conscience individuelle de la société à laquelle on appartient?
    Sujet 2: l’obéissance politique au terroriste d’état Sassou Nguesso entre t-il dans les préalables à la violence?
    Sujet 3: le danger du Congo Brazzaville n’est-il pas le dictateur Sassou Nguesso mais plutôt ses pseudo-élites et classes politiques actuelles?
    Sujet 4: la classe politique actuelle congolaise n’est-elle pas le problème du peuple souverain ; et si la solution est la réforme des mentalités, des habitudes, des comportements, consciences et valeurs morales sociopolitiques actuelles?

    Les traîtres et les lâches appellent au dialogue avec Dracula Sassou et pourquoi faire? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/04/epreuves-de-philosophie-au-congo-brazzaville-2016-2017-2018-2019-2021-et-isidore-aya-tonga.html

  19. Ah les congolais!

    Hier, j’ai parlé avec Kolelas qui m’a dit qu’il avait des responsabilités et des choix à faire. Nombreux sont des congolais qui avaient accusé son père d’avoir envoyé les enfants des autres à l’abattoir. Ne l’oublions pas. Est-ce que le fils doit accepter le même reproche? Idem pour Tsaty Mabiala.

    C’est ça la triste réalité. Le pouvoir est une affaire des armes au Congo. Il n’y a qu’une personne qui a les armes.

    Okombi vient de pondre un texte. Pourquoi avoir attendu que les autres se positionne? C’est de la lâcheté. Il fallait le faire bien avant. C’est ce genre de comportement qui a miné les efforts de l’opposition. Toujours avoir les beaux rôles.

  20. VAL DE NANTES, ,,,,,misant sur du lourd dit :

    IL VA FALLOIR VRAIMENT réfléchir , sortir des chantiers battus , pour marquer les esprits au niveau international à propos de notre pays .
    Essayons de consulter des fins stratèges en matière de déstabilisation des Etats d’Afrique .Car , pour l’heure , aucune action entreprise n’influe sur les événements dramatiques que subissent notre pays , qui émeuve le monde .Ces petites musiques , sur les balcons , des pays européens deviennent banales et ennuyeuses , au point qu’ils commencent à s’en fatiguer .
    IL FAUT miser sur du lourd .
    OUI ,C’EST QUOI CE LOURD?
    DU MOHAMED BOUAZIZ ;;;;;;?
    PRISE D’OTAGE ?
    DETOURNEMENT D’avion ?
    ine fine , un acte de portée internationale qui , par ses conséquences , ait raison de la torpeur des puissants pays .
    SASSOU , avance par capillarité ,et est entrain d’asseoir , sa funeste république dynastique , escomptant sur un hypothétique retour de paix , obtenu au prix des canons .

  21. pisto dit :

    même les églises travaillent et prient pour Sassou et sa monarchie. mon dieu, qu’et-ce qu’on a pu faire pour tous soient tombé sous le charge de ce satan

  22. Guy Grenardin MILANDOU dit :

    Dès le départ , nous savions que Mr TSATY MABIALA , roulait pour SASSOU . C’est faire preuve d’une certaine naïveté politique , lorsque l’on sait que les ETATS UNIS D’AMERIQUE , l’UNION EUROPENNE , n’avalisent pas la victoire de Mr SASSOU . Au niveau de l’espace français , le PARTI SOCIALISTE (P.S.) récuse tout haut , la victoire de Mr SASSOU en dépit du fait que Mr HOLLANDE garde un mutisme total face à la tragédie que vit le Peuple Congolais . Vouloir mettre TSATY MABIALA et KOLELAS dans le même sac , est une erreur grossière qui relève de la manipulation politicienne . Evitons les passions , et faisons preuve de maturité , car dois-je le rappeler , même au niveau de la FRANC-MACONNERIE ORIGINELLE , Mr SASSOU est boudé .

  23. Anonyme dit :

    VAL DE NANTES,

    IL faut faire des coups médiatiques qui vont intéresser les journalistes eux qui sont si friands du moindre scoop il faut leur donner à manger du sensationnel. Mais quoi ! et que faire !
    Il faut peut être déjà commencer par s’adresser directement aux journalistes et organes de presse et leur poser directement la question du pourquoi de cette omerta sur le Congo Brazza.

    Prendre contact avec amnesty international, eux ils savent monter des coups médiatiques peut être pourront-ils nous conseiller voir nous aider.

  24. La verite dit :

    NOUS ATTENDONS QUE TSATY MABIALA PUISSE DÉMENTIR CE MONTAGE, CAR CECI EST TRÈS DANGEREUX
    ATTENTION ATTENTION ATTENTION LA DIVISION DE L’OPPOSITION C’EST-CE QUE SASSOU CHERCHE
    L’OPPOSITION DOIT RESTER UNIT, POUR REUSSIR

  25. NOTRE PRESSION GAGNE SUR LE GANGSTÉRISME MAFIEUX DE SASSOU ET CIES !!! dit :

    Les USA et l’Union Européenne viennent de déplorer le caractère « non crédible » des élections du 20 mars 2016 et déplorent les « violences » au Congo. La France est effectivement intervenue auprès du dictateur SASSOU NGUESSO pour empê-cher à plusieurs reprises l’arrestation du Général Jean-Marie Michel MOKOKO. Cela ne suffit pas alors que le tyran sanguinaire Denis SASSOU NGUESSOU fait bom-barder, depuis ses hélicoptères pilotés par des mercenaires étrangers, les popula-tions civiles innocentes et désarmées du Département du Pool. Les USA, la France et l’U.E. doivent appuyer une demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de saisine de la Cour Pénale dite Internationale d’une enquête urgente sur les massacres de cette semaine au Congo. L’U.E doit également soutenir la prochaine désignation par l’Union Africaine d’un médiateur facilitateur d’un dialogue congolais inclusif en vue de la résolution de l’actuelle sanglante crise postélectorale ( Norbert Tricaud).

    AVEC TOUT SON LOBBYING DÉPLOYER A COÛT DE PÉTRODOLLARS ET DE MILLIARDS D’EUROS, LE COUP D’ÉTAT ÉLECTORAL A HUIS CLOS NE PASSE PAS.
    PIGASSE N’ARRIVE PAS A PARACHEVER SON TRAVAIL CONFIER PAR SASSOU NGUESSO.

    CONGOLAIS CONTINUONS A REVENDIQUER NOTRE VICTOIRE VOLÉE PAR LES SADIQUES ET ASSASSINS SASSOU NGUESSO.
    NOTRE VICTOIRE NOUS REVIENDRA A BIENTOT.SASSOU SERA OBLIGE DE RECONNAÎTRE SON FORFAIT FAUTE DE QUOI SES MAÎTRES LE LÂCHERONT SI TÔT.

    IL Y A DÉJÀ RECULADE DE JEUNE AFRIQUE et RFI aussi qui commencent a reconnaître les mefaits de sassou, pigasse et cies.

  26. Anonyme dit :

    Adresse mail du ministre des affaires étrangères Jean Marc Ayrault

    jmayrault@assemblee-nationale.fr

  27. Milandou a écrit:

    Vouloir mettre TSATY MABIALA et KOLELAS dans le même sac , est une erreur grossière qui relève de la manipulation politicienne . Evitons les passions.

    Expliques-toi, Milandou.

  28. Anonyme dit :

    Surpris? Pas moi. Sa position etait previsible des le depart. Maintenant vous comprenez pourquoi PAKO et TSATY MABIALA ne sont pas inquietes par les milices du tricheur alors que les autres sont harceles. Je ne serais pas surpris d’apprendre dans les jours a venir que ce qui est entrain de se passer au Pool (bombardementss des civiles et surtout le village de Ntumi et ses environs) serait orchestrer par Sassou avec la complicte de PAKO pour eliminer l’irréductible Ntumi. Toujours des doutes? Wait and see.
    TSATY et PAKO ( trojan horses) ont vendu la cause du peuple pour ce faire les poches ($$$$$$). Ah la prostitution en politique!!!

  29. OYESSI dit :

    Depuis le referendum anti constitutionnel nous étions nombreux à soutenir ici que la situation politique du congo embligadée par sassou et ses mercenaires était avant tout militaire et que notre opposition n’était pas suffisamment outillée pour tenir devant un tueur froid comme sassou. On nous avait pris pour les va en guerre.

    Notre opposition, n’ayant rien obtenu de sassou qui dictait son calendrier avait choisi d’aller aux élections avec la stratégie de l’encerclement, là aussi, nous avions dit que sassou qui contrôlait tous les moyens de l’état ( finances, armée, médias etc) allait se proclamer élu au premier tours en attribuant aux vrais vainqueurs des % selon ce qu’il voulait en faire après. Nous en sommes.

    Parmi nous, beaucoup avaient prédit que quelques candidats étaient des faire valoir et rentreront dans les rangs dès les premiers coups de fusil des cobras de sassou. Les cobras de sassou sous commandement de Moigny que le pouvoir fait passer pour des Nijas viennent de nous le prouver dans la nuit du 3 au 4 avril après s’être affichés au vue et au su de tout le peuple congolais à télé foufou/sassou/pct dite télévision Nationale sans que l’idiot d’ Oko Ngakala n’ouvre aucune information alors que des individus viennent au grand jour ménacer la vie d’autres citoyens.

    Ce que le pouvoir de sassou ne comprends pas c’est que ceux qui posent ses actes finissent par parler dans leur milieu de leur exploit une fois que la bierre coule et commence à faire ses effets.

    Que Tsaty Mabiala reconnaisse la victoire de sassou, celà ne me surprends guerre, il l’a toujours accompagné malignement dans ses oeuvres. Quant à Kolélas, je ne le crois pas courageux comme son père qui n’a baissé la garde que parce que fatigué par l’âge après maints combats.

    Je peux le comprendre du moment où il ne veut pas porter la responsabilité des tueries de sassou dans le pool. Mais est ce une raison capituler en reniant à son droit d’aller à un deuxième tours de cette éléction? Je dis non car c’est bien connu qu’il n’a rien à avoir avec la folie de sassou qui n’a mis qu’en exergue le scénario qu’il avait prévu depuis bien avant.

    Plus nous avançons dans ce combat, mieux nous savons sur qui compter. La seule question qui reste à poser de ce qui reste de notre opposition est celle de savoir quel est leur plan B sachant que nous sommes un peuple avec cette opposition à mains nues et qu’en face de nous il ya un adversaire qui n’a toujours le pouvoir qu’au bout du fusil et une armée corrompue et tribalisée.Elle qui pouvait être notre dernier reccours et qui se terre devant les miliciens de sassou.

    Sassou doit arrêter de tuer dans le pool car il ne sait qu’étoffer son dossier à la CPI, le peuple du pool n’a pas été le seul à voter pour Mokoko et Kolélas. Pourquoi ne va t il pas tuer à Boundji à Ouesso, à Ewo à Makoua etc où il a été battu sans coup ferir? Pourquoi ne veut il pas le recomptage des résultats sortis des urnes dont les procès verbaux existent bel et bien puisqu’il estime qu’il a gagné cette éléction sans tricherie? Où sont les résultats de Boundji qui ont été obligés d’être confisqués par les cadres de cette ville, tellement l’écart des voix étaient si criards qu’ils avaient peur pour leur poste.

  30. LE CONGO2016 dit :

    Mingwa BIANGO
    ATTENTION ATTENTION LA DIVISION DE L’OPPOSITION C’EST DONNÉ LA VICTOIRE A SASSOU.
    C’EST ÉLÉMENT EST UN MONTAGE
    TSATY MABIALA DOIT FAIRE UN DÉMENTI LE PLUS RAPIDEMENT QUE POSSIBLE.
    EN PLUS KOLELAS A DIT QU’IL NE RECONNAIT PAS LA VICTOIRE DE SASSOU, BIEN QU’IL PREND ACTE DE LA DÉCISION DE LA COURS DE SASSOU.
    QUAND IL Y A EU PAYS MORTS LE MILITANTS D’OKOMBI SE SONT PRÉSENTÉS AU TRAVAIL ET POURTANT CEUX DE KOLELAS ET TSATY ONT RESPECTÉS LE MOT D’ORDRE ALORS. PAS DE CONFUSION.
    NOUS ATTENDONS SOULÈVEMENT QUI VA COMMENCÉ AU NORD DE BRAZZAVILLE OU DU CONGO (CECI EST LE TRAVAIL D’OKOMBI) ET VOUS VERREZ QUE LA PARTIE SUD SUIVRA A 100%.

  31. S. NKALA dit :

    Tout ce cirque était prévisible et nous avons eu à l’écrire à plusieurs reprises.

    Il s’agit d’une réaction logique des opportunistes qui sont à l’origine de la longévité au pouvoir du tyran, en se prêtant à l’exercice de décor d’unité nationale et de la paix chèrement acquise.

    Un extrait de mon post du 25/03/2016:

    S. NKALA dit :
    25/03/2016 à 15:27
    Le problème de la majorité des congolais que nous lisons sur cet espace démocratique est leur grille de lecture teintée d’émotion et d’un esprit partisan.

    Il n’est donc pas étonnant de voir par ici des compatriotes continuant d’espérer un miracle d’une opposition constituée en majorité d’opportunistes et de carriéristes.

    En analysant de plus prêt le parcours et le raisonnement des cinq candidats de l’opposition, il est facile de se rendre compte de leurs incohérences.

    Et, par conséquent de réaliser que bon nombre d’entre eux ne pensent aujourd’hui qu’à trouver un moyen de continuer à exister sur la scène politique.

    Cela va nécessairement passer par la reconnaissance des résultats d’une élection à laquelle ils ont participé.

    Pour cela, ils ont trouve la pirouette de la contestation des résultats auprès des institutions dont le mécanisme de fonctionnement n’a de rival qu’en Corée du Nord.

    Après Kolelas, Tsaty Mabiala vient d’emboiter le pas en disant qu’il n’appellera pas à la désobéissance civile, mais devrait s’orienter vers une contestation des résultats auprès de la cours constitutionnelle.

    Alors que, tout le monde le sait, c’est la seule chose redoutée par le pouvoir en place dans la mesure où ses principaux soutiens ne pourraient continuellement couvrir des exactions à grande échelle envers la population.

    Il faut noter que le point commun de plusieurs candidats aux dernières élections, c’est leur statut de député à l’assemblée nationale, par nomination.

    Il est donc clair que leur priorité aujourd’hui est celle de retrouver le statut dans la nouvelle république bananière.

    Une fois les recours rejetés, ils reconnaîtront de fait les résultats et réintégreront le système mafieux, un peu comme Kolelas père au retour de l’exil.

    ## Exemple de l’interview d’un leader de l’opposition sur RFI le 18 mars 2016 :

    « RFI : Pascal Tsaty Mabiala, pourquoi choisir de concourir, alors que vous estimez que les conditions ne sont pas réunies ?

    Pascal Tsaty Mabiala : Si nous rejetons cette élection présidentielle, qui est mal partie, qu’adviendrait-il de nous-mêmes et du pays ? … ».##

    Donc, ce dont nous avons besoin aux Congo, ce sont des hommes à l’esprit révolutionnaire, non carriériste, et prêts à se sacrifier, sans se compromettre avec le pouvoir tribal, pour défendre les idéaux de justice et d’égalité de chances.

    La désobéissance civile, le refus de toute collaboration avec ce pouvoir qui s’appui sur une famille, puis une tribu sont les seules moyens qui pourront arrêter cette dérive mafieuse.

    Mais, si des opportunistes continuent de servir d’alibi d’unité nationale, les populations du Sud risquent encore de connaître des décennies d’harcèlement et de crimes en toute impunité.

  32. LE PCT dit :

    La france ne veut pas lacher sassou le bon payeur, voici la france d’aujoud’hui
    https://francais.rt.com/france/18804-nouvelles-manifestations-loi-travail-paris-france

  33. Anonyme dit :

    Condensé des derniers posts de notre vaillant Zacharie BOWAO (toujours droit dans ses bottes)

    Les lignes bougent. Soyez patients, l’heure de vérité et de l’alternance est proche. Restez confiants. Restez unis. Quoi qu’il m’arrive dans les heures ou les jours qui viennent, restez unis. Il n’y a qu’un seul Congo.Je suis et resterai à votre service avec tous les membres de l’opposition.
    ‪#‎sassoufit‬
    ———————————————————————————
    PETIT RAPPEL DE SON POST D’HIER

    Cela ne semble plus choquer qui que ce soit toutes ces pressions et intimidations permanentes sur les membres de l’opposition. Pourquoi y a t-il alternativement des encerclements des domiciles des membres de l’opposition? Qu’attendent ces forces de sécurité autour du domicile du Général Mokoko? Qu’attendent ces forces de sécurité autour de mon propre domicile? S’ils pensent nous intimider, nous faire peur ou nous faire changer d’avis, cela ne fonctionnera pas. Nous ne céderons jamais et continuerons jusqu’à la reconnaissance de notre victoire. Le peuple congolais n’a pas l’intention de se laisser voler sa victoire.

    ZACHARIE BOWAO,

  34. Anonyme dit :

    La force tranquille Charles Zacharie Bowao à dit:

    Affligeant. Consternant. Terrifiant. Une semaine de bombardements, tirs, pilonnages…Etrange chape de plomb sur ces opérations et sur celles de Brazzaville de la part d’un pouvoir et notamment de son Ministre de la Communication qui aime communiquer à outrance sur n’importe quoi. Nos frères du Pool sont tués, déplacés. Combien de temps cela va t-il durer? Devant les congolais, je vous assure que les responsables de tous les morts innocents devront un jour répondre de leurs actes devant la justice. Les congolais ne sont pas dupes. Le monde n’est pas dupe. J’assume et maintiens mes propos.
    ‪#‎sassoufit‬
    ZACHARIE BOWAO,

  35. Guy Serge BOUANTSA dit :

    Bakala Téléma devrait revoir le sens du mot « lâcheté » par rapport auquel dans lequel il est employé.

    Se soumettre à un dictateur qui massacre les siens relève de la complicité et ne peut être considéré comme un acte d’héroïsme.

    Les revirements ou volte face des leaders de l’UPADS et du MCCDI ne datent de ces derniers éléments de mars/avril 2016.

    De mémoire, ces structures se sont désintégrées en plusieurs chapelles, souvent, en raison de l’appréciation du dégrée de collaboration avec le cartel d’Oyo.

    Avec, cette dernière sortie de Tsaty, je suis en droit de ma demander pourquoi il n’a pas carrément fait compagne avec Kignoumbi, les choses auraient été plus simple.

    Mais, la réalité est que nous avons affaire à beaucoup de profito-situationnistes sur la scène politique congolaise, n’hésitant pas à retourner leur veste dès que les choses n’évoluent pas à leur convenance.

    Comment peut-on revenir sur les bands d’une assemblée où les députés seront nommés sur la base d’une constitution qui protège le tyran de tout crime et lui donne les moyens d’assurer la succession par ses rejetons ?

    Etant donné que nous avons affaire à une machine à tricher, peut-on être élu dans cette assemblée sans avoir eu à baisser son froc ?

    Tout cela est indigne, pour des hommes incapables d’anticipation, qui ont vendu des illusions à un peuple qui commençait à croire en eux, pour aller ensuite aller courber l’échine devant un dictateur infatigable, pendant que certains n’auront même pas la possibilité de voir ces législatives, pour avoir quitté ce monde, suite à des appels de ces aventuriers.

    La violence cyclique du cartel d’Oyo, utilisée de façon récurrente pour la conservation du pouvoir est sans aucun rapport avec le fait de refuser de connaitre la victoire d’un tricheur infatigable.

    Il est aussi possible de constater l’état de fait et de se retirer de la lutte dont on ne dispose pas les moyens, plutôt que d’arrangeur les foules et finir par avaler son chapeau.

    Mais, malheureusement, la trahison est pour certain, ce que le manque d’honneur est à ceux qui gouvernent le Congo.

    C’est la conjonction des deux facteurs qui fait notre malheur.

    Il y a une frange de l’opposition qui avait estimé que la participation à cette élection était inopportune, dans la mesure où le caractère dictatorial de ce régime n’est plus à démonter.

    N’était-ce pas un des moyens pacifique qui aurait retiré un alibi de plus à des barbares qui se nourrissent du gout du sang et des larmes des autres ?

    C’est affligeant de voir des chefs choristes ayant fait vibrer des foules finir par des pirouettes dignes de vraies fiottes.

  36. Mwangou dit :

    Bsoir Oyessi…
    j’ai cru un moment que vous pouvez être empêché par des menaces d’intervenir sur le site. Vous étiez si silencieux. Merci pour l’info sur les résultats de Boundji… Il y a vraiment de quoi faire pour rendre ingouvernable ce pays… Si mon âge ne me l’interdisait pas, j’aurais suggéré que les familles des opposants qui jouent au double jeu, soient aussi inquiétées, comme on devrait inquiéter la famille des sassou…
    Vous avez bien fait de faire ce rappel sur l’analyse qui prévalait avant les élections et qui aurait pu donner matière à « stratégiser » à l’opposition…mais bon! c’est passé… A présent, selon mon analyse, il ne s’agit plus de droit, ni de logique, ni d’humanisme, ni politesse… J’ai aimé l’expression « ancien président » utilisée par Okombi… Puisqu’il en est ainsi, il faut alors rentrer ce sassou dedans… Il n’y a plus rien à Faire!

  37. France dit :

    Le TSP (tout sauf le Pool) ou TSL (tous sauf les lari), on le voit, est la chose la mieux partagée sur ce site. Parfait Kolelas, comme naguère son père, est accusé de tous les maux. Ce n’est pas Sassou et ses hommes, en lien avec les tchadiens, angolais, ex-membres de la DSP et autres mercenaires avec le soutien massif d’Elf, donc, de la françafrique qui ont viré Lissouba en 1997 mais comme chacun sait désormais, Bernard Kolelas et ses ninjas entrainant on ne sait pourquoi le Pool dans la fournaise d’une guerre qui détruira la région et causera des dizaines de milliers de morts.
    Tel père, tel fils scandent en chœur les lariphobes (ou poolophobes) congénitaux. Parfait Kolelas aurait trahi et la population et ses compagnons du FROCAD-IDC au profit de son maître Sassou.
    En effet, il aurait tour à tour,
    – accepté de se présenter aux présidentielles qu’il eut fallut boycotter
    – refusé de se placer sous la bannière du grand leader Mokoko, la terreur de Sassou
    – précédé le leader maximo (quelle horreur !) en termes de suffrages. Il ferait quand même pour nos « démocrates »….l’unanimité…..Ce serait même le candidat choisi par le peuple et pas celui arrivé devant !
    – refusé d’appeler à une désobeisance civile jamais suivie dans les quartiers sud (on se demande qui trahi qui ) ni même à Makoua, avec le cortège de morts que l’on sait. Le candidat « choisi par le peuple » ne pourrait donc pas par son seul appel, mettre ce peuple dehors ou en désobeissance paisible ?
    – saisi une cour suprême qu’il savait inféodée au despote Sassou, preuve irréfragable du complot
    – acté le verdict de cette cour félonne, preuve supplémentaire s’il en fallait. Il eut fallut en effet qu’il aille se faire exploser au cœur de cette institution en guise de protestation, mais trop lâche comme tous les lari, il ne s’y est pas risqué. Comme disait Mokoko dans la fameuse vidéo qui est le prétexte trouvé par le régime pour le persécuter, « les gens du sud sont des peureux….. »
    – envisagé comme l’idiot qu’il est de saisir la cour de justice africaine
    – affirmé et répété sur tous les tons que selon son propre décompte, il arriverait en 1ere position sur un chiffrage qu’il évalue à 39% sur son nom au vu des documents en sa possession, 26% pour Mokoko, et 22% pour Sassou de ce fait éliminé dès le 1er tour et que donc, il ne reconnaît nullement la victoire, la légitimité de Sassou, mais il n’y a rien à faire. Il s’agirait d’un rétropédalage coupable et presque l’aveu de sa forfaiture d’autant que ce chiffrage est différent de celui du CTE. Mokoko déjà élu a été volé. Une fois de plus, le Pool est sous le feu de la soldatesque de Sassou, sans réaction ni solidarité aucune des autres composantes du pays, mais c’est sans doute la faute de Parfait Kolelas. Il devrait appeler à la désobéissance civile. Et de toutes façons, il y a plus urgent « il faut sauver le soldat Mokoko ».
    Sassou Nguesso a raison : Le Congo n’est pas le Burkina faso

  38. GEL DES AVOIRS DE SASSOU, SA FAMILLE, SON GOUVERNEMENT ET SON ARMEE PAR LE SENAT AMERICAIN !!! dit :

    Christian Patrick Nkote

    La Presidence du Senat Americain va sieger sur deux points la semaine Prochaine:
    -Gele des avoirs des certains Hommes politiques congolais
    – Interdiction de franchir le territoire Americain de certains Hommes politiques
    From: Mr. Mitch Mc Connell
    Thank you for contacting me with your concerns. Hearing from you helps me better represent Kentucky in the United States Senate. I appreciate your taking the time to make me aware of your views, and I welcome this opportunity to respond.
    As former chairman and current senior member of the State, Foreign Operations Appropriations subcommittee—the panel responsible for the annual foreign aid bill—human rights issues around the world are of profound concern to me. I have long worked to ensure that American funds are used to promote democracy, human rights and prosperity around the world, and I have repeatedly spoken out against injustices carried out by the world’s most oppressive governments.
    I share your profound concern regarding the widespread human rights abuses occurring throughout the globe, and I believe the United States must continue to pressure nations which have repeatedly violated international standards of human rights to change their behavior and abandon their repressive policies. The United States has shown throughout its history a deep and abiding concern for human rights, rule of law and fundamental freedoms, and I remain committed to continuing this legacy. The United States has encouraged democratization efforts and has assisted the electoral process in the Republic of Congo (Brazzaville), as well as providing food and health care assistance in the country. As the 114thCongress continues, I will be sure to keep your views in mind should any legislation be introduced in the Senate regarding democratic reform efforts in the Republic of Congo.
    Again, thank you for contacting me about this important matter. If you would like to receive periodic updates about current legislative issues, please sign up for my eNewsletter at http://mcconnell.senate.gov/, become a fan of my page on Facebook by visiting http://www.facebook.com/mitchmcconnell or follow my office on Twitter @McConnellPress.
    Sincerely,
    MITCH McCONNELL
    UNITED STATES SENATOR

  39. Mazimba Ehouango a écrit:

    Marion Michel Madzimba Ehouango
    11 h ·
    Ainsi donc ses propos ont été mal interprétés……L’incident est clos et la charte de la victoire suit son cours,sans Tsati Mabiala.
    . «Je n’ai jamais appelé mes partisans à se plier à la décision de la Cour constitutionnelle !», a-t-il lancé auprès de Paris Match.
    «J’ai simplement dit ceci : la Cour constitutionnelle, la plus haute juridiction de notre pays, a validé l’élection présidentielle. Cette Cour constitutionnelle devant laquelle j’avais déposé une requête en annulation a rendu son verdict ; je le respecte, a-t-il expliqué. Mais je continuerai à contester la réélection du président Sassou Nguesso>

    De Kolélas, Mazimba s’attaque à Tsaty Mabiala. Veut-il être le premier ministre de Sassou comme vous l’alléguiez contre Kolelas?

    Doyen, la situation est plus compliqué que vous ne le pensez, surtout pour une personne comme vous qui étiez directeur de cabinet de Lekohndzou Justin au moment où on tuait du Mokongo comme on tue du gibier en brousse.

    Aujourd’hui, c’est ndenguet François, l’homme fort du regime. C’est lui qui appelle les opposants pour les terroriser. C’est lui qui dirige les operations au Pool, après avoir laché ses chiens dans Brazzaville Sud.

    Doyen, feignez-vous d’oublier ndenguet qui venait à Bacongo et Makeleke juste pour tuer du Bakongo à bout portant, en public, puis repartir. Avez-vous oublié ndenguet qui criait sur mégaphone:  » nous allons vous envoyer encore dans les forêts, si vous touchez à notre pouvoir ». Nous étions en septembre-octobre.

    C’est ce même ndenguet qui a mis ses menaces à exécution en bombardant Brazza Sud et le Pool. C’est ce même ndenguet qui a menacé Tsatty Mabiala, après Kolelas, de mettre à feu et à sang le Grand Niari, en commençant par la Bouenza.

    Non. Il faut arrêter cette policaillerie. Kolelas et Tsaty Mabiala ont des Lourdes responsabilités sur leurs épaules et des choix à faire. Ils ont fait ce qu’il y a de mieux.

    Si vous trouvez que ce qu’ils font n’est pas correct, alors demandez aux gens de Brazza Nord, de la Cuvette Centrale et des Plateaux de sortir braver ndenguet et ses tueurs.

    Non, on se doit d’être pragmatistes. ndenguet tue qu’une partie de la population pour atteindre leurs leaders politiques. Ceux-ci lui disent ce qu’ils veut entendre tout en le piègeant, car il n’aura plus aucune raison de tuer leurs militants.

    C’est facile la critique surtout pour un directeur de cabinet d’un ancien ministre qui dirigea le génocide au Pool et dans le Grand Niari.

    Seule l’Unité nous permettra de vaincre ce régime génocidaire. Nous devons mettre la politicaillerie derrière nous face à des bandits de grands chemins.

  40. Mark dit :

    @ OYESSI,

    Bon retour. Je complete votre intervention en disant que les congolais nous avaient pris pour des idots. Ajoutaient-ils, la politique de la chaise vide ne payait pas. Allant un peu plus loin dans leur naiveté, ces memes congolais nous avaient fait comprendre, qu’a la suite de cette election, les USA, la France…. allaient faire pression sur Sassou a fin qu’il quitte le pouvoir. Preuve est de constater que les meme USA, France sont incapable de dire un petit mot sur les tueries en cours dans Brazza sud et le Pool. Les congolais sont assis et attendent que les USA et la France puissent faire partir Sassou.

  41. @ Mark,

    Oui nous sommes assis, comme tu le dis. Mais et toi, tu fais quoi?

  42. Bantu dit :

    Dommage que certains jouent facilement a la manipulation du PCT au point de prendre les allures tribales, comment peut ont réagir a un chiffon non signé, écrit par les gens du pct et sois disant intercepte PAR UN SOIS DISANT JOURNALISTE. Ce communiquer n’a lu et publier nulle part, l’UPADS vient de contester ce chiffon et également les élections de Sassou, la question et comment peut ont réagir avec tant d’absurdité a un ragot qu’en ne voix nulle part qu’à part les écrits qui l’accusent,vous êtes décidément de mauvaise foi,et l’auteur de cet article le montre, je vous demande un peut de sagesse dans la manière de traiter certaines informations et pire une rumeur, vous pouvez vous défoulez l’UPADS ne reconnaît pas ces élections. Actuellement il y’aune priorité ce de sauver les vies des innocents massacrer dans le pool, et notamment Ntoumi a qui en veut faire payer la cruauté faite par les hommes du PCT. Mes frères je vous demande un peut de lucidité.

  43. Bantu dit :

    Bakala Télama, Tout à fait d’accord avec toi, et pour avoir rencontré Ndenguer a plus de trois reprises, pour j’étais surpris de son tribaliste teinter de l’arrogance du criminel, surpris parce que c’est quand même les directeurs de la police et dans ce genre de cas il mérite des sanctions,mais non,la dernière fois l’homme a promis de brûler tout le sud,et il n’y’aura rien, j’avais un aperçu assez vague de leur stupidité, mais j’en avais en place, en sortant de son bureau près les insultes tribales et bestiales, je me dis que certains dans un autre univers

  44. Bulukutu dit :

    Créer la suspicion au sein de l’opposition et leur militants pour casser la dynamique en cours. C’est le projet du préfet-zident. Pendant que l’armée s’affaire dans le Pool, Okombi devrait s’occuper de la partie nord pour les prendre à revers.

    Pour se faire entendre par la communauté internationale, il faut viser leurs intérêts au Congo. Un seul mot: bloquer PN.

  45. INDIGNADOS dit :

    @Mark, merci pour le rappel historique des échanges qui vont remettre les idées en place de nos évangélistes de la fin du calvaire par les urnes.

    Plus personne ne parle de la Cote d’Ivoire ou de Moïse, des somnifères qu’il eut été judicieux d’épargner à nos jeunes congolais pour une situation qui relève de la ruse et de l’usage disproportionnée de la force.

    Mais, étant héritier d’un espace que nous avons à partager avec des personnes qui ne connaissent pas la honte, souffrons que l’on assiste encore à des palabres portant sur les résultats d’une élection factice.

    Nous n’avons cessé d’attirer l’attention sur le fait que la phase décisive était celle d’avant le 20 mars.

    Au delà de cette date, nous serions, comme à l’accoutumée avec ce « petit timonier d’Oyo « devant le fait accompli, qui n’hésiterait pas à consolider son pouvoir par la puissance de feu de sa milice tribale.

    Et comme par enchantement, ces vendeurs d’illusions reprennent du service avec des nouveaux concepts de recomptage de voix, des populations civiles à épargner.

    Et, ceux qui sont partis à la chasse du 20 mars par ballons d’essai pour revenir dans la course à la mangeoire avec des vraies fausses déclarations souvent démenties et reformulées par la suite pour correspondre aux attentes des incrédules( si l’on veut être poli).

    Au final, ceux qui croyaient faire mieux que les partisans du boycotte reconnaisse aujourd’hui la nécessité de sortir de la crise par le dialogue.

    Quelle différence y-a-t-il entre un appel au dialogue pour violation de la constitution avant les élections, donc depuis, au moins 1997, et l’appel qui les participants à la sodomie du 20 mars lacent aujourd’hui.

    Les hommes d’Eglise et la communauté internationale, découvrent ils la barbarie de l’Oyocratie aujourd’hui ?

    Comme disait mon grand père :
    « Celui qui ne peut prendre une fourmi et s’acharne contre un éléphant, ne peut que se perdre. »

    Et L. Sedar Senghor écrivait dans Ethiopiques :
    « Je dis qu’il n’est pas de paix armée, de paix sous l’oppression. De fraternité sans égalité. »
    Ce n’est pas la conception d’un criminel multirécidiviste.

    * INDIGNADOS dit :
    10/02/2016 à 21:01
    En quoi le sang de Mokoko vaut plus que celui des disparus du beach, de Ntsourou, Kikakadidi, les assassinats d’octobre à Brazza et Pointe Noire, les victimes du 4 mars ?
    Je déplore toute force de violence, sans hiérarchiser les victimes, quelque soit leur parcours socioprofessionnel.
    La situation au Congo est militaire et ce n’est pas aux urnes qu’on ira régler le cas d’un criminel multirécidiviste qui joue sa dernière carte.
    A la place de la pétition, c’est un réseau de d’influence, de lobbying et de communication qu’il faut constituer, pour faire entendre la voix de toutes les victimes, particulièrement celles qui croupissent actuellement dans les prisons du tyran, quelque fois sans jugement depuis des années;

  46. France dit :

    D’après S. Kala, « la désobeissance civile était la seule chose redoutée par le pouvoir en place dans la mesure où ses principaux soutiens ne pouvaient continuellement couvrir des exactions à grande échelle ». Ces propos sont d’une naïveté insondable. Je rappelle à S. Nkala, que de 1998 à 2002, le Pool a subi des destructions massives, des exactions inédites sans que les principaux soutiens de Sassou ne lèvent le moindre petit doigt, ni même ceux dont on a du mal à considérer comme des concitoyens.
    Aujourd’hui plus qu’hier, Sassou est au faite de sa puissance grâce aux pétro-dollars dont il a largement abreuvé de nombreux décideurs. La liste serait ici longue des obligés transpartis de Sassou. De Roccard, à Dati, en passant par Hidalgo, Coppé, François Loncle, Sakozy, Le Drian, Fabius, Bauer et autres et on en apprend tous les jours (Cf scandale orchestre de Mme Walls). Les invités au forum d’Ebata se bousculent au portillon et constituent autant de soutiens du desposte.
    Si dans l’absolu, tu n’as pas tort d’indiquer que la désobeissance, je dirai active et même un soulèvement populaire est la chose la plus redoutée par le pouvoir, le probleme est que ce peuple qui se soulèverait comme un seul homme est introuvable. LA NATION CONGOLAISE N’EXISTE PAS !
    On peut donc tuer dans le Pool, la Bouenza, le Niari, sans que cela n’émeuve les non originaires de ces régions. Ikonongono est une affaire du nord. Les massacres chez Ntsourou, une affaire entre Tékés et nordistes. Telle se présente notre très triste réalité. Le récent boycott du référendum n’a guère échappé à la règle. Parfait Kolelas n’a pas appelé à la désobéissance civile, ce qui n’empeche pourtant pas les stratèges d’Oyo de frapper les quartiers sud de Brazza et le Pool. Ailleurs, la vie suit son cours…..
    Je te concède aussi, que notre classe politique est nulle. Mais, il n’y a pas qu’elle. Nos prétendus intellectuels sont des tantes et rien d’autre.

    Pour répondre à Guy Serge Bouantsa pour qui la participation à cette élection était inopportune, j’ai également partagé ce point de vue, mais je constate que jamais sur le continent africain, Sassou n’aura été autant impopulaire. Les conditions de l’organisation de cette élection ont joué comme un révélateur pour bon nombre d’africains abreuvés par la propagande du régime et de ses satellites tel JA dont beaucoup de lecteurs ne comprennent guere le parti pris furieusement pro-Sassou. De sorte, qu’un boycott de cette élection, me semble-t-il, aurait été le meilleur service à rendre à Sassou comme pour le réferendum.
    Jamais le régime de Sassou n’aura autant souffert de l’opprobe internationale. Et c’est déjà ça, il aura désormais du mal à se faire passer pour le démocrate qu’il n’est pas. Bien sûr, me répondras-tu, tout ça à quel prix ? C’est vrai, mais nous aurions eu une classe politique conséquente, ce serait un atout non négligeable (mais je peux me tromper) ,

  47. Mussu_Kouilou dit :

    JE VOUS L’AVAIS DIT DANS MON POST DU 08/04/16 que l’OPPOSITION CONGOLAISE EST DE MECHE AVEC SASSOU: VOICI TSATY MABIALA!
    RAPPEL DU PRECEDENT POST:
    1. Mussu_Kouilou dit :
    08/04/2016 à 12:01
    Le Général MOKOKO avait promis à Pointe-Noire de ne pas se laisser faire, lui le Militaire. Depuis la fin des élections où en sommes-nous? Tous ces faux Opposants se cachent derrière les intimidations de Sassou Denis pour faire croire à l’opinion nationale leur incapacité d’action. En réalité, ils sont de mèche avec le pouvoir diabolique de Sassou. Sassou les laisse occuper un temps le terrain de sa fausse démocratie puis quand l’heure de la fin de la Récréation est terminée il les fait rentrer dans les rangs mais en usant de la force afin que leur complicité ne soit point perçue. Ainsi, Sassou et ses Opposants sont gagnants-gagnants: Les Opposants neutralisés jettent la faute sur Sassou qui les empêche d’accomplir les attentes du peuple. Ce faisant, ils préservent leur capital de sympathie de la part du Peuple. Et, Sassou s’en sort car, les Opposants ne pourront pas l’exposer à la vindicte populaire. COMPRENEZ VOUS CONGOLAIS ET NOTAMMENT DU SUD, LE MACHIAVELISME DE LA COMPLICITE ENTRE SASSOU ET LES OPPOSANTS CONGOLAIS QUI SONT EN FAIT DES FAUX OPPOSANTS.
    Le Général MOKOKO et les autres Opposants sont censés connaître les méthodes de Sassou, les faits sont là pour nous instruire: Il y eut les évènements qui précédèrent l’annonce de la tenue du Référendum, le Référendum. En acceptant de participer à la mascarade d’élections les Opposants n’avaient-ils pas prévu un plan B voire un plan C en sachant les méthodes de Sassou qui ne fait que répéter le même scénario de musellement des Opposants?! TOUT SIMPLEMENT PARCE QU’ILS SONT ENSEMBLE, VOILA LA VERITE!
    Même neutralisé, les Amis Militaires de MOKOKO auraient dû reprendre le flambeau POUR CHASSER LE DEMONIAQUE SASSOU. MAIS RIEN! OUVREZ VOS YEUX CHERS CONGOLAIS DU SUD!
    ARRÊTEZ DE FONDER VOS ESPERANCES SUR L’OPPOSITION CONGOLAISE ELLE VOUS CONDUIRA DE DECEPTION EN DECEPTION: LA PREUVE VOUS L’AVEZ ENCORE SOUS VOS YEUX. SI VOUS CONTINUEZ A COMPTER SUR ELLE, LE RESTE DE VOTRE VIE NE SERA QU’AMERTUME!
    AUSSI, JE VOUS RAPPELLE QUE LA SEULE SOLUTION D’Y METTRE UN TERME EST LA SCISSION DU CONGO: VOUS DEVEZ VOUS Y ENGAGER CAR CETTE SOLUTION N’EST PAS MILITAIRE MAIS PACIFIQUE. ELLE EXIGE VOTRE ADHESION INCONTOURNABLE ET MASSIVE.
    LIRE: http://bantura.blogspot.fr/2016/04/paroles-libres-des-bassa-kama.html.

  48. VAL DE NANTES, VEUT DU PRAGMATISME dit :

    Pendant que vous vous vous acharnez à ramasser les débris de corps de kolelas et TASTY sur le croc de boucher , tendu par sassou .Nous sommes un certain nombre à avoir un matelas d’avance sur vous ,souffrez que , je vous en fasse le reproche .Car les dépouilles de ces papillons nous glissent , comme l’eau de pluie sur les ailes d’un canard .
    Notre prochain lieu de mur de lamentations , ce sera STRASBOURG ,où il sera question ,d’obtenir le plus vite possible des sanctions contre le régime , à l’instar de la libye où ,l’UE vient de sanctionner des autorités politiques , hostiles à la constitution d’un gouvernement d’union nationale
    TROP DE MABANCKOU TUE .SOYEZ DANS L’ ACTION .
    j’ai cru entendre du OYESSI , sur mon balcon , est ce un rêve ?.

  49. CD Jumeau dit :

    PEUPLE DU CONGO,
    POUR COMBATTRE Denis SASSOU NGUESSO IL FAUT UTILISER LES MÊME MÉTHODES QUE LUI. LA FORCE, SEULE LA FORCE ET RIEN QUE LA FORCE. On ne peut plus continuer à lutter avec un génocidaire par les discours, les conférences de presse et les déclarations simples. Sinon dans ce cas, acceptons notre impuissance face à l’usurpateur-massacreur du peuple, rangeant nos ordinateurs et taisons-nous à jamais. Mais, sachiez-le que si nous abandonnons ce combat, Denis SASSOU NGUESSO deviendra le führer, le maitre absolu qui va exercer, sur les Congolais, le droit de vie et de mort.

    JE DEMANDE A L’OPPOSITION (aux vrais opposants) DE SORTIR DE BRAZZAVILLE S’ILS PEUVENT, DE RASSEMBLER QUELQUES MILITANTS COURAGEUX ET VOLONTAIRES, DE CRÉER UN ÉTAT-MAJOR ET DE DÉCLARER UNE RÉBELLION ARMÉE. Les armes peuvent venir de quelques petites commandes à l’étrangers (en Afrique), des militaires et policiers qui ne veulent plus du système NGUESSO, des militaires dont les familles sont la cible du génocidaire, des embuscades… etc. IL FAUT ARMÉE LE PEUPLE, comme dirait LE FILS DU PAYS.
    PEUPLE DU CONGO, NE LAISSONS PAS FAIRE CE MASSACRE, UNISSONS-NOUS ET SOYONS DÉTERMINER A RENDRE COUP POUR COUP A Denis SASSOU NGUESSO et son CLAN. AGISSONS POUR QUE DEMAIN NOUS SOYONS FIERS DE DIRE A NOS ENFANTS OU NOS PETITS ENFANTS QUE NOUS AVONS ÉTÉ LES ACTEURS QUI AURONT LIBÉRÉ LE CONGO D’UN GRAND MONSTRE.
    LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, COMPLICE DE LA MAFIA DE MPILA, NE VIENDRA PAS NOUS AIDER. MAIS PENDANT CE TEMPS, LA VIOLENCE DU DICTATEUR S’ABAT SUR LE POOL COMME UNE PESTE.

    PAR AILLEURS, IL Y A-T-IL UN MOYEN OU NOUS POUVONS FAIRE UNE COLLECTE POUR SOUTENIR LE Général MOKOKO financièrement ainsi que BOWAO, WEB MASTER?

    Vive le Congo libre!

  50. CD Jumeau dit :

    QUANT A TSATI MABIALA, LAISSEZ-LE COURIR VERS SA PROPRE DESTRUCTION. Pouah!!

  51. Jules NGOYO dit :

    VAL DE NANTES, en Libye, il y a une situation créée par les puissances occidentales qui a des répercussions plus ou moins directes sur les économies des pays de l’Europe(crise des migrants, climat des affaires pétrolières, sécurité dans la sous-région…).

    Le principe du pragmatisme, c’est aussi de savoir faire la lecture des enjeux.

    Autrement, vous risquez de faire des coups d »épée dans l’eau, si l’on ne commence pas par identifier les centes de préoccupations, d’intérêts et de décisions de différents interlocuteurs.

    Pour rappel, les institutions que vous allez rencontrer disposent de représentations au Congo et des moyens d’investigations assez avancés pour détecter ou prévoir les centres de conflits.

    A mon sens, un des leviers qui peuvent avoir de l’influence sur les mécanismes des dirigeants est celui des médias grands publics.

    Il y a un déficit de coté, dans le traitement de la crise congolaise, de façon à alerter l’opinion publique et à contraindre une prise de position des dirigeants.

    Mais, l’action sur le terrain, avec des hommes opiniâtres et non des girouettes, avec un appui intelligent de la diaspora restent les principaux atouts pour le changement.

  52. Anonyme dit :

    Jules NGOYO
    Ce que vous dites est tout à fait exact la communication a été trop absente de ces évènements.
    Il faut dire que l’omerta politique et médiatique qui pèse sur le Congo ne rend pas la tâche des plus facile.

  53. Bulukutu dit :

    Le vote du peuple n’appartient aux leaders politiques, ni aux partis. Ils devraient assumer leur traîtrise sans parler du peuple.

  54. Bulukutu dit :

    Lire. Le vote du peuple n’appartient pas aux leaders politiques…

  55. Enguinda dit :

    Lu pour vous, pour comprendre ce qui se passe dans la tête des gens du pouvoir. C’est un monsieur de plus de 77 ans qui parle.

    Waoh!

    Joseph Arthur Engouindi
    Joseph Arthur Engouindi Patrick Eric MAMPOUYA, l’espion de la France, s’était teeré dans sa chabrette du côté du MARCHE TOTAL, pour pondre un pamphlet si nauséabond, qu’il n’est pas permit que l’on se taise.

    Avant de continuer, s’il est possible que l’on demande à Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Brazzaville, c’est avant tout, de mettre Patrick Eric MAMPOUYA dans le même panier que son mentor actuel (il en a changé plusieurs), Monsieur Charles Zacharie BOWAO, au motif que Patrick Eric MAMPOUYA, le « congolais » (il est surtout français et c’est peut-être son droit) le plus menteur jamais connu dans la vie au Congo. Il est en même temps un pyromane de la pure espèce, un allumeur, un faiseur de sez trop de tapages, raconteur d’inepties, pompeur de satire, de rêves et de délires. Son inculpation pour propagation de fausses nouvelles ne gênera personne.

    Pour revenir maintenant sur son pamphlet :

    La république virtuelle c’est laquelle ? C’est celle que Patrick Eric MAMPOUYA s’évertue à vouloir mettre en place, sans fondement. Il ne doit pas évoquer la constitution d’octobre 2015 parce qu’eux ils l’avaient vilipendée. Ils se sont soulevés ert ne snt pas allés au vote référendaire et, en restant à la maison, nous autres l’avons votée à une très large majorité d u suffrage exprimé.

    Charles Zacharie BOWAO, un transfuge, traitre, pire girouette croyait mieux faire que d’aller gonfer la citadelle des truands. Je l’avait suivi l’autre nuit sur RFI, balbutiez, d’autant plus qu’il n’était même pas convaincu de ce qu’il disait. Je crois que c’’est auprès de Patrick Eric MAMPOUYA qu’il a appris le mensonge. Ce qu’il avait dit cette nuit-là, c’était indigne d’un ancien ministre de la défense, pire pour un professeur, heureusement non-érudit. Il a jeté l’opprobre sur là où, je peux le dire, il a été élefvé. Maisz nous, nous n’avons jamais regretté son escapade. Il avait menti cejour-là comme il respire, parce qu’il sait que la Force Publique Congolaise, ce n’est pas ce qu’il a débité là. Ce n’est même pas de la mesquinerie, mais plutôt la honte de l’échec.

    Un genre de pauvre type qui, sans base, est allé accaparer un titre qui ne vaut d’ailleurs rien : coordonnateur de la plateforme IDC-FROCAD, plateforme truffée d’éléments éphémères, assoiffés de pouvoir, raison pour laquelle ils se sont présentés au vote du 20 mars 2016 en rangs dispersés et convaincus de l’échec qui s’ensuivrait, ils commencent à crier au voleur, alors que les vrais voleurs ce sont eux. Tenez !

    Est-cde qu’en temps n ormal, dans un suffrage quelconque, Jean Marie Michel MOKOKO PEUT BATTRE Guy Brice Parfait KOLELAS ? C’est ce qui est sorti des chiffres plutôt de BOWAO, des chiffres relatifs, où Jean Marie Michel MOKOKO avait obtenu 37 % et Guy Brice Parfait KOLELAS 19 %. Alors, aucun chiffre absolu. Cela se passe dans ce que nous on dit : le ridicule ne tue pas.
    Il avait fallu que moi (c’est possible que d’autres congolais éclairés ont compris comme moi) :
    1) Les résultats électoraux sont exprimés en chiffres absolus dans le nombre d’inscrits, le nombre de votants et dans ce dernier, les nuls et le suffrage exprimé. Monsieur BOWAO avait du être blâm& dans les réunions de coordination IDC-FROCAD, car
    2) Jean Marie Michel MOKOKO ne peut pas battre Guy Brice Parfait KOLELAS.

  56. DAVID dit :

    Bakala Telema

     » Non, on se doit d’être pragmatistes. ndenguet tue qu’une partie de la population pour atteindre leurs leaders politiques. Ceux-ci lui disent ce qu’ils veut entendre tout en le piègeant, car il n’aura plus aucune raison de tuer leurs militants ».

    Mon cher, ce n’est pas une polemique, c’est juste pour s’assurer que les propos rapporter sont bien de Mr Mandzimba Ewango.
    Au cas où je me pose d’accord avec votre raisonnement, cela reviendrait à dire: on ne fait rien et on se laisse chiffonner.
    D’autre part, nous constatons que depuis le message de kolelas, les tueries ne se sont poirtant pas arreter dans le pool. Ce qui peut nous amener a dire que cette hypothese n’est donc pas juste. Tsaty venant sur les pas de son frere kolelas, pense surement la meme chose, ça n’arretera pas le plan de Sassou.

    Ce que nous ne voulons pas comprendre c’est que, comme tout predateur, Sassou vit du nombre de morts qu’ il alligne. C’est l’ame d’un tueur en serie. Les predateurs, lorsqu’ils ne trouvent plus matiere a exister de part l’elimination d’autes aspeces, ils mutent en canibale. En face il y a du « fais moi exister », alors on part se servir. C »est cinique ce qu’il fait, ce type. Mais c’est la regle ici.

    C’est sûr que les sud africains auraient laissé nu l’apartheid en se disant:  » on les applaudit ».
    Je crois sincerement que la lachete a des niveaux. Ne pouvant pas affronter Sassou, ils auraient dit:
     » Nous MCDDIParfait/UPADSTsaty ne reconnaissant pas la victoire de Sassou, mais comme nous avons le devoir de proteger les notres, nous nous retirons des institutions de Mr Sassou et restons pacifiquement a la maison pour de conseils citoyens a nos militants ».
    Je vous assure que c’est la meilleur strategie de la non violence. Rfi arrive, vous ne dites rien. Sassou vous appelle, vous ne repondez pas. Mais vous eduquez vos militants les organisant en de bon comité de reflexion. En leur instruisant sur le pays son histoire et ce que doit etre sa vie institutionelle…..

    Pourquoi vous allez loin. Nos femmes font de la non violence dans nos foyers, non? Nous ne courons pas apres elle pour s’excuser. Sassou ne va pas courir derriere eux, mais je ne suis pas sur que Sassou serait à son aise partout dans le monde. Il faut au moins compliqué son appetit. Il a beaucoup de.nourriture que les autres mais n’arrive plus a manger.

    Autre aspect de ce drame congolais. Dites-moi! Si tout le nord congo etait dans les sentiments, les paroles et les actes, en accord parfait donc avec Mr Sassou et donc ceux-ci tuant les gens du sud, quel aurait été votre réaction? L’assujettissement? N’est-ce pas?

    Ce qu’ils font là entame toute notre credibilite en tant que congolais. Lorsqu’on a choisi, volontairement de porter la cause des gens, on a choisi de mourir pour elle.

    Il y a un mot qu’un ami de Mossendjo m’a appris de sa langue: « TSINGUINI ». c’est le caractere qui mine l’opposition congolaise. Tous, enfants, avions fait le TSINGUINI, quand maman Therese (dans mon cas) disait David tu laves les assiettes, je repondais pourqquoi moi, mon frere albert n’a qu’a commencer. Lol!

    En conclusion: Lorsqu’on devient le model suivi par la masse, Il vaut mieux etre un heros mort, que d’etre un lache vivant.

    Merci.

  57. LE FPDD CONGO-BRAZZAVILLE dit :

    NOTE À L’ATTENTION DES JOURNALISTES INTERNATIONAUX
    POUR COMPRENDRE LES MASSACRES ACTUELS DANS LE POOL.
    D’emblée, il est important de noter que Sassou Nguesso qui généralement ne s’arrête qu’à 16.50% voire 17% de l’électorat congolais comme en 1992, ne pouvait pas atteindre le deuxième tour des présidentielles de 2016. Parce que, la stratégie des opposants a bien fonctionné, eux, qui ont aligné cinq (05) candidats de gros calibres dans toutes les régions. De ce fait, M. Guy Brice Parfait Kolelas et le Général Jean Marie Michel Mokoko sont les deux vrais gagnants de ce scrutin du 20 mars 2016 au premier tour. Cela, malgré les graves irrégularités créées intentionnellement par le régime politique de Brazzaville. Leur seul tort pour ne pas aller au deuxième tour, c’est celui de ne pas posséder des milices armées. Parce que dans ce monde, il faut peut être posséder des armes de guerre et des réseaux pétroliers pour bénéficier de tous les regards des Nations Unies…
    Ce qui se passe dans la région du Pool est inadmissible et risque d’être gravé à jamais dans nos esprits parce que Sassou Nguesso joue un récidivisme criminel sous la protection de certains réseaux politiques français. Ce qui est grave encore, c’est la totale désinformation sur la réalité des faits. Des journalistes deviennent des mercenaires de la communication…
    Pourquoi Sassou Nguesso et ses réseaux politiques ciblent-ils continuellement la région du Pool pour ces opérations macabres?
    En rappel, nous nous souvenons de Sassou Nguesso qui après avoir accepté une mission de construction de la paix par les religieux de l’Église Kimbanguiste, l’Armée du Salut, l’Église Orthodoxe et de l’Église catholique dans la région du Pool, avait un jour envoyé ses miliciens à Mindouli (Pool) pour massacrer tous ces pasteurs des Églises précitées, dans le seul but de charger le Pasteur Ntumi qu’il fallait neutraliser. Ainsi, tout en bénissant Vital Bakana l’un des miliciens de Sassou Nguesso pour son courage d’avoir dévoilé tout le scenario et demandé pardon lors d’un grand culte œcuménique à Linzolo, il nous revient aussi de vous signaler que jusqu’à ce jour aucune justice ne s’est intéressée aux massacres desdits religieux à Mindouli…
    M. Sassou Nguesso, encore lui, avait organisé et participé activement à l’assassinat de son Éminence Monseigneur Émile le Cardinal Biayenda (Santu Subito), ce Grand Pasteur qui n’était pas un homme politique fut enterré vivant, donc un assassinat par des méthodes d’étouffement. Pourquoi être sadique à ce point? Jusqu’à ce jour le Vatican et l’Église catholique au Congo n’ont jamais demandé un quelconque procès contre ce fait macabre dont l’auteur principal est bien identifié…
    Nous pouvons aussi évoquer ce millier des réfugiés revenant de Kinshasa entre 1999 et l’an 2000, et, qui étaient kidnappés par la garde présidentielle de Sassou Nguesso au Beach de Brazzaville, pour la destination de la boucherie. Les Nations Unies avaient posé des questions chez Sassou Nguesso, sur la disparition forcée de ces centaines des réfugiés. Et, jusqu’à ce jour le régime politique de Brazzaville n’a jamais donné de réponse. Mais curieusement, tout le monde le regarde parce qu’il arrose les puissants de cette planète par son pétrole…
    Nous ne pouvons pas également oublier le massacre des cadres du Pool dans le faux procès de Marien Ngouabi, nous citons entre autres Ndoudi Ganga, Samba dia Nkoumbi, Konda, etc… Et voire aussi Massamba-Débat bien auparavant. Or, Jacques Okoko le procureur de la république lors dudit procès, nous avait dévoilé à la sous-commission assassinat de la CNS de 1991, que tout était organisé par Sassou Nguesso qui aussi avait produit, en sa qualité de Ministre de la sécurité, des fausses pistes sur les assassins de Marien Ngouabi, afin de charger les originaires du Pool pour les tuer en masse, cela, pour protéger les vrais assassins de Marien Ngouabi …
    De plus, en 1997, lors de son coup d’État contre un gouvernement démocratiquement établi celui du président Pascal Lissouba, Sassou Nguesso avait massacré dans Brazzaville sud, les régions de la Bouenza et du Pool, tenez vous bien, plus de 30.000 morts d’autres sources affirment que le chiffre pouvait atteindre plus de 50.000 morts, tout cela seulement pour faire asseoir son pouvoir politique, de nombreux chercheurs et auteurs ont titré cela : Noir-Silence; la guerre à huis-clos; le livre blanc de la françafrique; la Guerre des trois E (État-major, Élysée, Elf), etc… Nombreux de ces massacres étaient commis par des bombardements d’avions de guerre et les miliciens de ce régime politique, finalisaient le carnage au sol…
    Aujourd’hui, comme en 1997, après avoir échoué lamentablement aux élections présidentielles qu’il a anticipées croyant que les opposants allaient désister à y participer, le voilà en train de créer de la diversion par des méthodes criminelles, toujours les mêmes, pour aller massacrer, une fois encore, les populations civiles de la région du Pool par ses milices armées, mercenaires et avions de guerre. Dans plusieurs localités les populations fuient encore dans les forets où ils subissent des bombardements par les avions de guerre. Cela, sous le silence de la France qui a pourtant des accords de défense avec Sassou Nguesso…
    Devant la désinformation que nous constatons partout, aux journalistes internationaux de savoir qu’au Congo-Brazzaville il n’y a jamais eu des rebelles, si cela est effectif ailleurs dans d’autres pays, il sied de placer à votre connaissance que les jeunes combattants qui avaient pris les armes en 1997 dans ce pays ont le statut de force d’autodéfense et de résistance. Donc, ces jeunes étaient des résistants non pas des rebelles, parce que la différence est grande entre ces deux statuts. Enfin, tout en vous invitant de visualiser la vidéo ci-jointe à partir de la cinquantième (50ème) minute pour avoir un complément d’information, il nous revient de vous dire que seule la justice nous enseignera un jour sur les raisons majeures qui font que Sassou Nguesso puisse continuellement cibler la région du Pool dans ses tueries en masse qui passent sous silence dans les instances internationales comme les Nations Unies, L’OIF, l’Union Africaine, etc…..

  58. LE CONGOLAIS dit :

    DAVID TRES TRES BONNE REFLEXION

  59. LE CONGOLAIS dit :

    MERCI DAVID

  60. Kento Vuanda dit :

    Seront dépossedés demain de la nationalité kongolaise au Kongo:

    1_ Martin Mbéri

    2_ Christophe Moukouéké

    3_ Victor Tamba Tamba

    4_ Pascal Tsaty Mabiala

    5_ Marie Paul Mpouélé

    6_ Kignoumbi kia Sassou

    7_ Benoit Koukébéné

    8_ Mpika Mpika

    9_ Ferdinand Mbaou

    10_ Mabiala Zenga Makutu

    11_ Gamassa

    12_ A. Edouard Poungui

    13_ Magane Nkaya

    14_ Toni Moudilou (avec sursis)

    15_ Moungounga Nkombo Nguila (A titre posthume)

    Etc…

    Et la liste est très loin d’être exhaustive.

  61. LE FPDD CONGO-BRAZZAVILLE dit :

    MES CHERS AMIS,
    IL Y A DE CELA QUELQUES JOURS C’EST NDZON MATHIAS QUI NOUS L’AVAIT DIT EN PREMIER QUE LA BANDE DE TSATY MABIALA VA FAIRE ÉCHOUER LE COMBAT.DU FROCAD+IDC, SAVEZ VOUS QUE SI L’UPADS ÉTAIT INTÈGRE TOUTE LA FORFAITURE DE SASSOU ALLAIT S’ARRÊTER ? ON AVAIT BEAUCOUP DOUTÉ PARCE QUE NOUS NOUS DISIONS QUE LA BANDE À TSATY MABIALA S’EST AMENDÉE. ENTRE TEMPS IL ÉTAIT LE SEUL OPPOSANT AUX VŒUX DE SASSOU; MALGRÉ LES MILLIONS D’EUROS QUE LES POLICES EUROPÉENNES RAMASSENT DANS LES MAISONS DU CLAN SASSOU EN EUROPE, L’UPADS RESTE SILENCIEUSE AU SOI-DISANT PARLEMENT DE SASSOU; ET AUJOURD’HUI, MALGRÉ LES BOMBARDEMENTS DANS LE POOL, L’UPADS NE VOIT QUE LES MILLIONS QUI DOIVENT RENTRER DANS LES POCHES, EN ACCEPTANT ENCORE QUE SASSOU NOMME LES DÉPUTÉS, LES MAIRES, ETC… C’EST MINABLE, VOILÀ POURQUOI L’ANCIENNE BASE DE L’UPADS DE PASCAL LISSOUBA N’EST PLUS AVEC LA BANDE DE TSATY MABIALA… SES ERREMENTS SONT BIEN CONNUS..QUELLE HONTE !…

  62. Blaise Oko dit :

    Mr. Tsaty-Mabiala, je pensais que vous étiez un homme intelligent, je me rends finalement compte que je me trompais. Vous êtes finalement un opportuniste qui ne va que là où souffle le vent, quel que soit le moment, au détriment du peuple, en privilégiant votre poste de député et peut-être de futur ministre. Alors que les autres leaders politiques et la communauté internationale mettent la pression sur Sassou pour qu’il respecte le verdict des urnes et au pire des cas que ce con de Sassou trouve une solution politique à la crise, en convoquant un dialogue politique, vous, assoiffé du pouvoir et des postes que vous êtes, vous acceptez la décision de la cour constitutionnelle et vous demandez à l’UPADS de se concentrer sur les élections législatives et sénatoriales. Vous ne parlez même pas des pauvres populations du pool qui sont bombardées par votre ami Sassou-Nguesso. C’est vraiment grâve pour un homme politique qui a la charge de diriger un grand parti politique comme l’UPADS. C’est maintenant que les congolais découvrent les vrais hommes politiques sur qui ils compteront dans les années avenirs.

  63. Anonyme dit :

    UPADS éloignez-vous de NTSATY-MABIALA, trouvez vous un dirigeant responsable et intègre. Ce type-là est un opportuniste. Je le connais depuis longtemps. Il déshonore le nom de LISSOUBA Pascal.

    YOUKI et autre CODEHA : le nom de KOLELAS est porteur de poisse. Il est l’incarnation même du mal, de la fourberie. Tant le Pool sera toujours un KOLELAS, il y aura toujours du sang. Tel Père Tels Fils. Vous verrez que ce PAKO est fini, il vient de signer sa mort politique.

  64. INDIGNE dit :

    La vidéo de telecongo sur la déclaration de l’UPADS concernant l’acceptation du forfait de sassou n’est elle donc pas véridique?
    Au dire de Bantu,c’est une machination en plus du pct.Si c’est ainsi, que l’UPADS réagisse et démente ce chiffon pour que l’on assigne telefoufou en justice bien hors du Congo bien sur.

    QUE L’UPADS NOUS ÉCLAIRCISSE SVP.

    Très importants les apports à ce forum des compatriotes Bantu et Oyessi.Notre pays a besoin de tous ces grands cadres dans cette étape tumultueuse pour la libération du joug du cartel d’oyo et associés.

  65. CONGO FOREVER dit :

    Maintenant que tous les masques sont tombés les vrais choses peuvent commencer….. LoooooL !

    La semaine qui arrive est très cruciale, il y a des fissures au sein du clan minoritaire pctiste et les casernes commence à bouillonner… LE POUVOIR EST ENTRE NOS MAINS !!!

    SI J’AVANCE SUIVEZ-MOI,

    SI JE RECULE TUEZ-MOI,

    SI JE MEURS VENGER-MOI !!!

    Vive le Congo, Vive la liberté, Vive le peuple congolais !!!!!

  66. Tout A Coup - Seul Vrai Opposant??? Avez-Vous Dit? dit :

    Pour tous les naïfs démagogues et manipulateurs professionnels, qui vantent tant sans cesse monsieur Mokoko nuits et jours, qu’ils nous disent tout de suite et tout simplement sans détour aucun:

    Depuis la fin du vote de la honte au soir de ce dimanche-là en passant par le commencement des bombardements en cours dans le Pool jusqu’au moment où nous écrivons ces lignes, qu’a-t-il fait de CONCRET?

    S’il vous plait, citez-nous en une (1) SEULE action concrète, perceptible, réellement significative et pragmatique; rien qu’une (1) SEULE, depuis lors jusqu’à présent?

    Encore, une (1) SEULE?

    En êtes-vous certains???

    On attend!!!

  67. Anonyme dit :

    Tout A Coup – Seul Vrai Opposant??? Avez-Vous Dit ,
    Toi le virus du PCT tu n’as pas besoin de venir inoculer ton poison sur ce site.

  68. Identifié dit :

    Je ne pense pas du tout qu’il soit du PCT.
    Peut-être qu’il serait plus avisé et convaincant de répondre plutôt à la question.

  69. Anonyme dit :

    Identifié dit:
    Tous ceux qui en ce moment critiques et cherches des poux dans la tête aux seuls opposant qui nous restent et se battent au périls de leur vie de quel côté d’après vous se trouvent-ils.
    Car jusqu’à ce jour personne n’a été aussi loin dans l’affrontement avec sassou que
    BOWAO et MOKOKO.
    Ces messieurs paisiblement prendre leur retraite en toute sérénité et pourtant ils se sont engagés et prennent beaucoup de risque.
    Alors ceux qui derrière leur écran se permettent des allusions et remarques malsaines devraient se regarder et par respect se taire ou alors qui sont-ils si ils ne sont pas affiliés a la mafia en place.

  70. Anonyme dit :

    Charles Zacharie Bowao
    8 h ·

    Merci à tous pour les très nombreux messages que je reçois. Messages de soutien, messages d’espoir. Messages qui confirment que les congolais attendent le changement et demandent que les leaders de l’opposition assument leurs responsabilités et soient à la hauteur des événements. Je vous le répète, vous pouvez compter sur moi. Rien ne me fera dévier. Vos centaines de messages renforcent mes convictions et m’aident à avancer. J’espère que vous comprendrez que le temps me manque pour répondre rapidement à chacun d’entre vous, mais je fais au mieux. Ne baissez pas les bras. Unis nous allons gagner. N’oublions pas les nombreuses victimes de cette dictature. N’oublions pas nos morts. N’oublions pas les tragiques événements dans le Pool depuis une semaine. Pour toutes ces victimes, pour honorer leur mémoire, jamais je ne laisserai tomber notre combat, je suis plus déterminé que jamais. Aucune intimidation, pression, convocation ou arrestation ne changera ma volonté. Merci encore. Vive le Congo!
    ‪#‎sassoufit‬

  71. Identifié dit :

    Vraissemblablement, ça ne va pas chercher si loin, sauf la réponse à la question qui est toute aussi très évidente…

  72. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon très cher « Bakala Téléma »,

    Je viens de vous lire. Oui, vous avez une très bonne lecture des faits et gestes que nous posons les UNS et les AUTRES.

  73. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon très cher Frère « Mingoua »,

    Ton Article est très clair. Il exprime le fond de l’Être que tu es.

    Mais Jean Mari Michel MOKOKO est Militaire et Général.

    Qu’est ce qu’il est venu faire dans les rangs des civils ?

    Ce n’était là sa place. Il doit l’entendre. Il connait beaucoup voire trop de chose de ce régime.

    NB : N’oublions pas que c’est bien ce régime qui l’avait nommé Chef d’état major général.

    J’insiste à dire que le moment est venu pour voir tout le NORD se lever contre Denis SASSOU NGUESSO dans cette affaire MOKOKO.

    Quoi, on attend encore que les gens SUD se lèvent ? NON

    Cette affaire MOKOKO est cette affaire qui une fois de plus vient accélérer la création de l’Etat du CONGO.

    Cette affaire MOKOKO est en train d’aider les Sudistes à mieux comprendre le fond sur les relations NORD/SUD.

    Où sont passés les Nordistes nous disent être contre Denis SASSOU NGUESSO ?

    Quand Parfait fût encerclé, s’est la population de Bacongo et Makelekele qui avait décidé de rester auprès de lui.

    Où sont passés les enfants de MAKOUA, IMPFONDO, OUESSO, EWO, GAMBOMA, OYO… ?

  74. Robert POATY PANGOU dit :

    Aujourd’hui,

    C’est sur la prise de conscience du Sudiste que tous les Sudistes doivent travailler.

    NB : Au NORD, les Nordistes ont déjà atteint cette prise de conscience. Voilà pourquoi ils arrivent à régler leur problème en famille.

    C’est en famille que les Nordistes avaient décidé de sacrifier Marien NGOUABI juste pour conserver le Pouvoir au NORD.

  75. kimpéné Ya Congo dit :

    Il va Falloir qu’une Enquête Juridique et Publiques soit Ouverte afin que les Congolais Soient Bien Informés Comment et Où Va l’Argent du Congo. Voilà que le Panama Gates qui Vient de Sortir Publiquement et Mondialement que Nous Avons à Peine Découvert que parce que les Grands Journalistes Européens ont Entrepris une Grande Recherche qui a Abouti à Nous Faire Voir à Tous Ce Scandale. Si nous , Congolais Savions que Notre Argent ( alors qu’au Congo le Peuple Souffre sans Eau Courante, Ni Electricité Continue pour 4 Millions de Francs CFA ) se Retrouve au Panama sous un Compte d’un Jeune Cadre Congolais qui est Ministre de l’Energie et Prédicateur ), sas Oublier aussi que le Nom du Fils Kiki N’guesso est aussi Cité ??? Pitié, quelle Congo Connaissons-Nous en Réalité ??? Avec tout ça , le Père Sassou Veut encore Rester au Pouvoir à Vie alors que le Petit Peuple Souffre et son Fils a déjà une Signature au Panama ??? Où Va-t-on ? Voilà pourquoi les Politiques Congolais qui Êtes en Lutte avec Sassou de ne pas Vous Coucher devant ce Président à Vie qui Nous Détruit le Pays alors qu’il y a de Bons Congolais Capables de Relever ce Pays afin que Nous Vivons mieux dans ce Petit pays Heureusement Peu Peuplé. Et dire que d’ici 2050, l’AFRIQUE NOIRE aura 1 Milliard d’Habitants !!! Imaginez le Congo en 2050, Nous Serons Près de 10 Millions d’Habitants et que toutes les Richesses ont été Vendues à l’Occident avant 2030, avec Quoi Allons-Nous Vivre ??? C’est à cela qu’il faut se Battre contre le Président à Vie Sassou et Famille !! Il ne s’en rend pas Compte en Voulant Tuer le Peuple qui l’Aiment dans la Peur et surtout pourquoi Vouloir Tuer son Propre Peuple, ni le Révérend NTOUMI ??? Ce n’est plus de la Politique, c’est de la Dictature et Nous Y Sommes Rentrés depuis qu’il est arrivé en Assassinant le Président Marien N’GOUABI et depuis son Pouvoir est Plein de Sang du Petit Peuple et des Cadres Congolais, et autres,…
    Quant à la Valse de de Tsati Mabiala devant Sassou, c’est qu’il n’est pas un Vrai Homme Politique. Son Confrère Parfait Kolélas a Failli faire la même Chose et je Souhaite que le Ministre BOWAO ramène tout ce Monde au Bercail en leur Disant qu’en Politique il faut Avoir de la Poigne car il n’y a pas de Pardon surtout avec un SASSOU qui ne fait Détruire ses Opposants. HONTE à Vous TSATI Mabiala !

  76. Anonyme dit :

    Robert POATY PANGOU

    Ce qu’on fait Messieurs BOWAO et MOKOKO pour la population en lui redonnant la confiance et en libérant la parole et leur engagement contre sassou aucun homme politique actuel n’a été aussi loin dans la démarche qu’ils soient du sud ou du Nord et rien que pour cela ils méritent notre respect.
    En quoi le fait que le statut de militaire de carrière de Monsieur MOKOKO puisse l’interdire de faire de la politique, il est avant tout citoyen Congolais et comme tous citoyen a les mêmes droits.
    .
    Ce qui vous gêne Monsieur Pangou c’est que ces personnes, qui ne sont pas du sud, arrivent à fédérer du Nord au sud et surtout au sud et ça vous avez du mal à le digérer.
    Mais eux au moins ils s’engagent et prennent des risques contrairement à certains (qui s’autoproclament) leader d’opinion n’ont pris jusqu’à ce jour à part derrière un clavier d’ordinateur très, très loin du pays.
    La décence aurait voulu que vous attendiez au moins l’épilogue des évènements.

    Ces Messieurs n’avaient rien à prouver ils pouvaient profiter simplement et sereinement de leur retraite.

    Sans Mrs BOWAO et MOKOKO, qui se retrouvent bien seuls mais sont resté ferme sur leur engagement contrairement à d’autres, on en serait où aujourd’hui, à attendre la distribution de casquettes et tee shirt pour prêter allégeance au tyran pour fêter l’intronisation de son pouvoir à vie.

    Mais c’est vrai, qu’il faut un très grand courage pour vociférer de loin des critiques et appels à la division alors que d’autres agissent avec tous les risques que l’on connait.

    Je le répète, vous êtes dangereux pour le pays Mrs PANGOU par vos appels à la division et vos appels à la haine de l’autre.

  77. SASSOU ET SON MICROCOSME TERRORISTE SUR LES RESEAUX SOCIAUX TRAQUENT LA LIBERTE D'EXPRESSION dit :

    Mon site internet, ma page Facebook, mon compte Twitter subissent des attaques incessantes depuis des mois de la part de sociétés privées, (maintenant identifiées) qui ont été payées pour cela par des gens qui y trouvent un intérêt. De nombreux comptes anonymes ont été créés sur Facebook et Twitter pour proférer des insultes à mon encontre, démontrant une grande lâcheté et le peu de considération pour le débat démocratique de la part des personnes concernées. Cela ne m’impressionne pas. J’ai le courage de mes opinions. Je suis plus impressionné par les centaines de messages de soutien des congolais qui attendent l’alternance. Si nous sommes attaqués, nous, membres de l’opposition, j’en déduis que ceux qui nous attaquent autant ne sont pas sereins.
    ‪#‎sassoufit‬

  78. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon très cher « Anonyme »,

    Concernant ses frères du NORD :

    – MOKOKO (Ancien chef d’Etat Major Général de Denis SASSOU NGUESSO ).

    – BOWAO ( Ancien Ministre de la Défense de Denis SASSOU NGUESSO).

    Mon très cher « Annonyme »,

    Connaissez-vous un Chef d’Etat Major Général Sudiste nommé par Denis SASSOU NGUESSO ?

    Connaissez-vous un Ministre de la Défense Sudiste nommé par Denis SASSOU NGUESSO ?

    NB : Nous Sudistes, nous avons aussi des informations clés.

    La diversion, nous la connaissons. Et elle ne passe plus. C’est TROP plus, c’est fini.

    Tous les Sudistes ont compris comment les Nordistes fonctionnent.

    Les faits encours dans le Pool et dans tout le reste du SUD sont en train de faire prendre conscience de tous les Sudistes.

  79. Robert POATY PANGOU dit :

    Lire : C’est TROP tard.

  80. Robert POATY PANGOU dit :

    La prise de conscience de tous les Sudistes pour l’Etat du SUD CONGO vient de se généraliser depuis le 20 Mars 2016.

    Ce qui est en train de se passer dans Brazzaville SUD, le Pool et la présence des militaires dans tout le SUD a permis d’amplifier la nécessité urgente de la création de l’Etat du SUD CONGO.

  81. 80% des Français ne veulent pas que Hollande se représente en 2017 dit :

    FRANCETVINFO

    80% des Français ne veulent pas que Hollande se représente en 2017.
    Un rejet massif.

    Au Congo Brazzaville ils sont 99% a rejeté sassou nguesso.Le 1% restant étant le clan familial et les rats du jardin qui s’accrochent pour exister.

  82. Anonyme dit :

    « Radio MILLE COLLINES Poaty Pangou »

    Ce que vous dites n’a aucun rapport, en quoi leur statut et fonctions font de BOWAO et MOKOKO des gens indésirables.

    – Ce que font ces hommes est courageux et respectable.
    – Ce que vous faites est minable

    Ce qui vous gêne est que la majorité du sud est prête à se rallier à ces hommes courageux et cela vous fait mal, mais si vous étiez un véritable patriote vous attendriez l’épilogue des évènements pour déverser votre haine.

    Mais alors qu’attendez vous pour dérouler votre projet et mettre en place ce que vous dites.

    N’étant pas un opposant à sassou car pour vous ce monsieur n’est pas responsable il est plus facile de taper sur le peuple et que tous les maux que subit la population l’est du simple fait qu’une partie de la population n’aime pas le sud.
    J’attends vos actes et voir comment vous allez nous créer l’état du sud Congo en demandant gentiment à sassou qu’il veuille bien vous donner les clefs du sud…. alors soyons confiant.
    Les pays qui se sont divisés l’ont été après des conflits armés et que la situation devenait inextricable dons un échec..
    Il est préférable pour tout bon démocrate de prendre exemple sur ce qui marche comme le Rwanda et l’Afrique du Sud et non comme la Corée.

    Un vrai leader d’opinion se doit d’expliquer ce qu’il propose vous ne faites que vociférer derrière votre écran les mêmes litanies et incantations qui n’ont aucun fond sérieux mais entretiennent les peurs et frustrations.

    Je suis un humaniste qui hait par dessus tout le tribalisme et le racisme et je n’aurai de cesse de le combattre.
    Je le répète, vous êtes dangereux pour le pays Mrs PANGOU par vos appels à la division et vos appels à la haine de l’autre.

  83. sassou la machine a broyé les présidents français de petrodollars dit :

    Nous comprenons maintenant selon la divulgation de ces statistiques du rejet massif des français le pourquoi du mutisme de Hollande à son compère sassou nguesso.ILS SONT TOUS DEUX REJETER PAR LEURS PEUPLES RESPECTIFS.A LA SEULE DIFFÉRENCE QUE HOLLANDE ÉTAIT AU MOINS ÉLU TANDIS QUE SASSOU NE L’A JAMAIS ÉTÉ.

    Ce qui devra marqué l’esprit des démocrates du monde entier sera le fait que quelques soient les résultats de la présidentielle française, ce prochain président français sera plus jeune que le DÉMON CONGOLAIS sassou nguesso.Ce qui est déjà dans l’ordre de la continuité que sassou le broiera comme il en est l’habitude à travers ces pétrodollars si nous ne prenons garde de le chasser dès maintenant.

  84. Londi dit :

    On dit souvent qu’à quelque chose malheur est bon. Nous y voici. Malgré la déception et la souffrance qui nous étreignent en regard de la situation qui prévaut actuellement au Congo, il s’impose à nous, citoyens de ce pays, de tirer un bilan d’étape devant l’action des uns et des autres, opposition locale et la diaspora. Longtemps j’ai défendu la stratégie d’encerclement de notre opposition nationale, je continue à penser que c’était la bonne. Les absents ont toujours tort. De la phase électorale nous sommes passés à la phase post-électorale avec le cortège des drames, prévisibles, que celle-ci est en train d’installer dans notre pays. Puisque je parlais de bilan, quels en sont les aspects positifs et négatifs de la phase électorale ?
    En termes de communication elle nous a permis d’amasser suffisamment de preuves pour démontrer aux yeux du monde entier qu’en réalité Sassou a perdu cette élection, elle nous a donné aussi la possibilité le caractère anti-démocratique du pouvoir congolais (coupure des moyens de communication, embastillement de certains dirigeants de l’opposition, etc.), cela nous a aussi consolider les soupçons sur le génocide du peuple du pool qui prolonge les fameux faits révélés dans le rapport Mouebara. Avec les moyens de communication dont nous disposons maintenant, tous ces crimes s’étalent à la face du monde. Nous avons tous les éléments et preuves nécessaires pour porter cette affaire de génocide au niveau de la CPI. Le bilan dans la mise à nu des atrocités de Sassou est étayé par les faits collectés tout au long de la phase électorale et nous avons les moyens de contester factuellement les résultats de cette élections et de poursuivre les criminels.
    Les aspects négatifs de ce bilan sont à attribuer au comportement des deux leaders de l’opposition ,Koléla et Mabiala, dans leurs prises confuses et irresponsables parce que pendant ce temps, un génocide est en cœurs dans le sud. Koléla (Kolela et non Kolelas qui n’est que la manifestation d’une certaine acculturation dans la culture Kongo dont il se réclame ) ose avancer, pour justifier sa forfaiture, parler de la préservation des vies dans le sud. N’est-ce pas la même raison que Pétain a avancé pour capituler devant les Allemands pendant la 2è guerre mondiale ? On en connaît tous les conséquences qui s’en sont suivies. Alors monsieur Koléla, valider un verdict c’est en assumer toutes les implications. Dans un match de football quand on accepte le verdict de l’arbitre sur une expulsion, par exemple, l’équipe victime en assume toutes les conséquences. Ceci est aussi vrai pour Mabiala. Ils sont disqualifiés parce qu’ils n’ont qu’un projet éthique, régionaliste sans aucune envergure politique. Nous en avons la preuve maintenant. Ils entretiennent le tribalisme et le régionalisme pour accéder au pouvoir. Ils n’ont rien à faire du drame dans lequel vit notre peuple. Koléla est pétainiste dans ses déclarations et dans sa stratégie. Ces deux-là sont disqualifiés pour continuer à représenter le peuple. Ici apparaissent ceux qui ont un projet politique transnational et dont la colonne vertébrale en est l’instauration d’une démocratie dans notre pays. Je parle ici de Mokoko et Bowao. C’est peut-être l’occasion de mettre aux rebuts toutes ces vieilles lunes qui ont souvent assombri notre univers national qui sont le tribalisme et le régionalisme. Il apparaît clairement que l’univers de l’opposition politique est en cœurs d’éclaircissement au pays. Nous n’avons plus qu’un champion maintenant : Mokoko. Dans ces conditions il est impérieux de mener toutes les actions possibles pour soutenir cet homme, notre hérault dans cette bataille qui s’annonce difficile et âpre. Tous les soutiens de ces 2 traîtres doivent se rendre à l’évidence, leurs leaders sont sortis de la nouvelle stratégie et qu’ils soutiennent, pour sortir de cette crise, le général Mokoko. Cette phase post-électoral, malgré son lot de souffrances et crimes, nous a ouvert les yeux sur la nature de certains opportunistes, et donc nous avons notre duel : Mokoko contre Sassou. Nous devons concentrer toute notre énergie à lutter à ses côtés.

  85. Anonyme dit :

    RIDICULE!

  86. Smalto dit :

    Bien dit Pondi. Tu peus rajouter Okombi dans ta dream team lui au moins jusqu’a présent tient le cap et ne verse pas dans le flou dans l’espérance du poste de premier ministre.

  87. France dit :

    J’invite LONDI à relire ses classiques.
    Lorsque Pétain, le vainqueur de Verdun, cède aux coups de boutoirs nazis, la France je dis bien la France est défaite. Les nazis ont enfoncé les défenses françaises, écrasé son armée et pénétré au cœur de Paris. Aussitôt, la résistance s’organise. des maquis prennent corps. Le général de Gaulle, un vrai général, trouve refuge à Londres pour poursuivre le combat.
    Il faut être d’une IGNORANCE INSIGNE pour comparer des situations qui n’ont rien en commun. La France éternelle existe, elle a une âme. Peut être en trouves tu une au Congo, moi pas. La France est partagée, car Pétain, c’est le vainqueur de Verdun et il n’y aura que 21 ans que les combats se seront terminés par la défaite de l’Allemagne. D’où, une certaine adhésion de la population. Et puis, il y a les patriotes, tels de Gaulle et autres, qui ne supportent pas l’idée d’une défaite de la France. Dans son appel du 18 juin, le général de Gaulle en appelle aux patriotes français pour libérer la France.
    Ton champion, le grand général Mokoko en appelle à la communauté internationale pour le sauver de là, lui…Visiblement, il lui fait plus confiance qu’à vos gesticulations….C’est toute la différence….

  88. Mr tsaty mabiala vous faite honte aux gens du niari des intellectuels comme vous je ne croyais pas les peuples vous on fait confiance pour le changement or que vous faite la politique de ventre c pas pour les peuples maintenant on vous connaît et vous raconter partout que le général mokoko à vole ton électorat les gens qui allait voter pour vous ils sont allés voter le général c normal nous sommes tous derrière le général celui qui sera le président du Congo on a confiance à lui et mr bowao lui au moins à les soucis des gens qu’on est entrain de bombarder dans le pool tu n’as même pas. Parler toi tout ça qui t’intéresse c les législatives des corrompu sassou vos attend avec l’assiette roumaine

  89. Robert POATY PANGOU dit :

    Concernant ses frères du NORD :

    – MOKOKO (Ancien chef d’Etat Major Général de Denis SASSOU NGUESSO ).

    – BOWAO ( Ancien Ministre de la Défense de Denis SASSOU NGUESSO).

    Mon très cher « Annonyme »,

    Connaissez-vous un Chef d’Etat Major Général Sudiste nommé par Denis SASSOU NGUESSO ?

    Connaissez-vous un Ministre de la Défense Sudiste nommé par Denis SASSOU NGUESSO ?

    Nous Sudistes, nous avons aussi des informations clés.

    La diversion, nous la connaissons. Et elle ne passe plus. C’est TROP tard., c’est fini.

    NB ; Tous les Sudistes ont compris comment les Nordistes fonctionnent.

    Les faits encours dans le Pool et dans tout le reste du SUD sont en train de faire prendre conscience de tous les Sudistes.

    La prise de conscience de tous les Sudistes pour l’Etat du SUD CONGO vient de se généraliser depuis le 20 Mars 2016.

    Ce qui est en train de se passer dans Brazzaville SUD, le Pool et la présence des militaires dans tout le SUD a permis d’amplifier la nécessité urgente de la création de l’Etat du SUD CONGO.

  90. Anonyme dit :

    « Radio MILLE COLLINES Poaty Pangou »

    Vous avez un certain culot et une propension à inverser les rôles, ne répondre à aucune question
    et à rester dans l’invective.
    Je ne fais aucune diversion je vous demande seulement de répondre aux questions que l’on vous pose.
    Ce n’est pas moi, que je sache, qui me positionne en tant qu’homme politique ou leader d’opinion mais VOUS. Si c’était le cas, je comprendrais que vous me demandiez des explications sur la démarche de mon projet.

    Donc si vous avez un projet bien étayé, expliquez le dans le fond, la forme et le comment de la mise en place autrement tout ceci n’est que bla bla,, mais au lieu de cela vous êtes en permanence dans l’incantation et les appels à la division à répéter à longueur de commentaires les mêmes litanies qui n’apportent rien à par peut être vous faire plaisir.
    Ne trouvez vous pas que c’est un peu juste pour un homme qui veut se poser en tant que leader.

    Dans votre dernier commentaire, ce que vous dites n’a aucun rapport, en quoi leur statut et fonctions font de BOWAO et MOKOKO des gens indésirables.

    – Ce que font ces hommes est courageux et respectable.
    – Ce que vous faites est minable

    Ce qui vous gêne est que la majorité du sud est prête à se rallier à ces hommes courageux et cela vous fait mal, mais si vous étiez un véritable patriote vous devriez privilégiez l’intérêt commun et attendriez l’épilogue des évènements pour déverser votre haine.

    Je le répète, vous êtes dangereux pour le pays Mrs PANGOU par vos appels à la division et vos appels à la haine de l’autre mais à force je vais finir par croire que l’intelligence n’est pas une de vos qualité.

  91. Anonyme dit :

    rectif …lire attendre pas attendriez

  92. Robert POATY PANGOU dit :

    Tous les Sudistes ont compris ceci ;

    Les Nordistes tiennent à ce qu’un Nordiste succède à Denis SASSOU NGUESSO.

  93. Anonyme dit :

    POATY PANGOU
    Vous êtes d’un autre temps et vous avez atteint vos limites, vos arguments sont si pauvres, Honnêtement je ne vois pas comment on peu encore vous accorder un quelconque crédit.

    C’est dommage on aurait pu débattre si vous aviez un projet et des idées concrètes à proposer. C’est en cela qu’on reconnait un démocrate accepter la confrontation, mais je suis obligé de le constater, vous êtes un populiste opportuniste.

  94. Bulukutu dit :

    @france. Ce sont les alliés (USA, Grande Bretagne, URSS,…) qui ont libérés la France. Moins de 4% de la population française a fait partie de la résistance (selon les chiffres officielles). La France a existé hors de la France métropolitaine jusqu’au débarquement des alliés. Elle fait donc parti de l’axe. Entre 1939 et 1944, Le gouvernement officiel de la France est petainiste.

  95. Bulukutu dit :

    Lire. La France libre à existée hors de la France métropolitaine,…

  96. David Londi dit :

    @France,

    je tiens, avant tout, à vous remercier d’avoir pris le temps de commenter mon post. Ici la polémique est vaine parce que je n’oserai pas comparer la France éternelle à un pauvre pays, du reste ancienne colonnie, perdu au fond de la forêt équatoriale du bassin du congo.
    Mon propos ne se limite qu’à la comparaison des raisons avancées pour abandonner le combat armé.
    « En ces heures douloureuses, je pense aux malheureux réfugiés, qui, dans un dénuement extrême, sillonnent nos routes. Je leur exprime ma compassion et ma sollicitude. C’est le cœur serré que je vous dis aujourd’hui qu’il faut cesser le combat » (extrait du discours de capitulation de Pétain). Je trouve que Kolélas a utilisé la même logique pour justifier sa désertion de la scène de résistance active.
    Je ne souhaite pas continuer cette polémique, les temps sont durs pour nous, les congolais. Il faut passer à des propositions de débat constructives après avoir acté la défection de Kolela et Mabiala.
    Quelle stratégie pour la suite pour continuer à entretenir la flamme de la liberté ?
    Nous sommes dans une phase critique mais pourtant en même temps favorable parce que des articles commencent à sortir dans la presse étrangère et l’opinion internationale commence à être sensible à notre lutte. Ce n’est pas le moment de baisser la garde. Le reste je l’ai développé dans mon précédent post.

  97. Robert POATY PANGOU dit :

    Écoutons le TRIO CE-PA-KOS dans  » KOUKA BA DIA NTSEKE

    blob:https%3A//www.youtube.com/4c2eaabe-76dd-4e2b-aa0c-eae1534f4a7a

  98. @,
    Aloyi Martial. tu oses dire que l’auteur de l’article est tribaliste, et toi tu es quoi ? Soniéh!!!!!mawa na yo.

  99. oyessi dit :

    @ Bonjour mon frère Mwangou,

    Non personne ne m’a pas empêché en ne peut même pas m’empêcher de m’exprimer. Ma femme a tout fait rien à faire. J’ai été tout simplement absent du Congo pendant un mois pour un problème de santé. Quant on a 68 ans, on n’est plus jeune et de temps en temps la machine se grippe et il faut aller la huiler sinon on parle de vous au passé simple.

    Je ne suis revenu que le 19 Mars pour le vote et après, nous avions été privé de communications. Je suis là mais je cherche mon frère le yaya que je ne vois pas sur la toile. Où est il passé.
    Bonne journée à toi

  100. oyessi dit :

    @ VAL DE NANTES

    « j’ai cru entendre du OYESSI , sur mon balcon , est ce un rêve ?. »

    Non j’étais hors du congo pendant un mois pour des raisons de santé. Je ne suis rentré que la veille de l’éléction et puis le congo a été coupé du monde.
    Merci et bien fraternellement

  101. Robert POATY PANGOU dit :

    Quand la vérité est dite, nous sentons la panique.

    Que nos frères du NORD nous citent un seul NOM d’un Sudiste nommé Ministre de la Défense pendant tout le règne des TROIS Présidents du NORD.

    Combien il y a-t-il des Généraux fils du NORD ?

    Marien NGOUABI n’a t-il pas été sacrifié juste pour maintenir le Pouvoir au NORD ?

    Cette vérité que j’exprime au lieu qu’elle vous aide à prendre conscience sur vos dérives, vous trouvez mieux de continuer à divertir.

    Aujourd’hui pouvez-vous nous dire à nous Sudistes quelle localité est bombardée dans le NORD ?

  102. Anonyme dit :

    « Radio Mille Colline Poaty Pangou »

    Poaty Pangou tu le fais exprès ou tu prends les gens pour des imbéciles mois je penche pour la deuxième affirmation.
    Tu ne fais que réciter des faits qui sont connus de tous et que justement nous rejetons et combattons mais bizarrement toi tu le fais en épargnant sassou et en étant très complaisant avec ce monsieur,
    Mais ce piège dans lequel nous nous trouvons, qui l’a instauré, qui l’a initié si ce n’est pas sassou et la mafia d’Oyo pour diviser et éviter toute union dans le but de créer des troubles et se poser en défenseur de la paix et garant de l’unité nationale.
    Mais pour un homme comme toi qui se dit leader d’opinion fait nous des propositions au lieu d’être simplement dans des déclarations simplistes, mais comme tu n’as rien à proposer tu restes toujours dans l’incantation permanente.
    Je te le demande, mais comme je sais que tu n’aimes pas répondre aux questions,
    En quoi en avançant de qui est connu de tous va faire avancer la lutte pour déstabiliser le tyran de l’Alima.

    Ne nous trompons pas de cible, Il y a un seul responsable à toute cette gabegie c’est sassou faisons tomber cette vermine et sa famille, boutons les hors du pays et la tension Nord / Sud s’apaisera d’elle même et la cohésion sociale reviendra.

    Mais ton fond de commerce est maintenant bien connu tu es l’une des branches de la mafia d’Oyo.

  103. LLL dit :

    Les français libres sont ceux qui n’acceptant pas la defaite, ont pris les armes. Ils n’ont pas attendu le départ du général de Gaulle à Londres. Lui, était le visage de la France libre hors de l’hexagone.
    Avant le débarquement allié , les français de l’ intérieur (ffi) combattaient l’ennemi allemand. La France de Vichy n’était pas la France (dixit de Gaulle soi-même ). Et pour cause, de de Gaulle à Pompidou, en passant par Giscard d’Éstaing à Mitterand, aucun président français n’à jamais accepté de demander Pardon aux Juifs car cette France là , celle de Petain, n’était pas la France. Chirac en a jugé autrement . Mais, cessons cette discussion vaine Où chacun de nous (moi y compris) nous chamaillons sur une histoire qui est bien loin de la nôtre.
    La question était défection ou pas défection de Parfait Kolelas.
    Les massacres dans le Pool sont un arrachement pour certains, un détail pour d’autres quand ce n’est un non événement pour les non originaires du Pool. On tue ici, on boit, on danse, on baise là bas. Ceci a été testé le jour du referendum. Il ne faut donc pas s’étonner que certains fassent bande à part, ce que d’aucuns nommemt défection ou trahison. C’est beau tout ça, mais la réalité est que les bombardements frappent allègrement une catégorie de la population. A mon humble avis, c’est un message à destination de Parfait Kolelas pour le mettre à genoux et fragiliser une opposition déjà fragilisée on s’en rend bien compte desormais du fait d’un décompte des voix ne faisant pas l’unanimité entre les différents candidats. Déjà, il nous revient que les Landry Kolelas, Tchimbambelela, Hellot Mampouya, Moungani Adélaïde et autres suppôts de Sassou donnent de la voix en écho à ces exactions « Parfait par son comportement est en train de faire tuer les gens du Pool ». Ceux qui parlent de trahison mentionnent à souhait et malicieusement (au contraire disent ils de l’électorat de Mokoko qui serait national) que c’est son électorat qui est visé mais refusent paradoxalement que l’intéressé en tienne compte ! Tel père , tel fils répètent en boucle certains. Les plus zélés avancent même que le père serait à l’origine de la perte du pouvoir de Lis souba sinon d’avoir ressuscité Sassou. Oublié l’alliance PCT-UPAS dont Mberi Martin dit (de l’UPADS) qu’il était le frère jumeau du PCT. Oublié l’acte 018 de la CNS…..
    Le psychodrame autour de la situation de Mokoko, arrestation ou pas arrestation, ses 15 gardes relevés , sa maison encerclée par des gens cagoules, tout ça me paraît indécent alors qu’à quelques kilomètres de là , des innocents meurent chaque jour.
    Mon petit doigt me dit d’ailleurs que Mokoko ne sera pas arrêté….pourquoi diable l’arrêterait on ?
    On recherche encore la Nation congolaise. A mon avis, aucun des politiciens actuels, Kolelas y compris, n’est a la hauteur de cet enjeu. Et ne me parlez pas de Mokoko qui il y a peu, déclarait sans contrainte aucune que les sudistes étaient des peureux. Ce sont pourtant les pauvres heres
    de bacongo et makelekele qui sont systématiquement au rendez vous de l’histoire au péril bien souvent, hier comme aujourd’hui , de leur vie.
    LLL

  104. LE CONGO2016 dit :

    https://www.facebook.com/ZIANA-TV-1490409841208497/

    LE GRAND TRAITRE DE L’IDC/FROCARD TSATY MABIALA
    TSATY MABIALA DOIT ETRE EFFACE DANS LA LISTE DES OPPOSSANTS

  105. VAL DE NANTES, dit :

    @ OK , OYESSI , vous nous aurez manqués , car ce combat spirituel ,et intellectuel est comme un entrelacs , il faut du monde , pour détricoter ce ( filet à présidents ) où loge cyniquement SASSOU .

Laisser un commentaire