CARDINAL BIAYENDA : l’apartheid sévirait-il toujours au Vatican ? Par Rigobert OSSEBI

rome-5La RDC est un très grand pays catholique en Afrique. Le Congo Brazzaville ne l’était pas moins, toute proportion gardée quant à sa dimension et à sa population.

Tant par son média officiel, Radio Vatican, que dans les homélies papales ou encore dans les déclarations du Nonce apostolique en RDC, Monseigneur Louis Mariano Montemayor, ou encore du Président de la Conférence épiscopale, Monseigneur Marcel Utembi, l’Eglise n’a jamais manqué une occasion d’intervenir dans les développements de la crise liée à l’élection présidentielle en RDC.

Un parcours quasiment sans faute… !

Le 15 août dernier, juste après la mort d’une cinquantaine de personnes à Beni, dans le Nord Kivu, le Pape François  avait dénoncé «  le silence honteux » dans lequel ces massacres se perpétuent « sans même attirer notre attention. Ces populations font partie de celles qui n’ont pas les moyens d’attirer l’opinion publique mondiale », a-t-il encore regretté.

Avec tout l’immense respect que l’on doit à sa Sainteté le Pape François : En quoi les populations du Pool, de l’autre côté du fleuve Congo, attireraient-elles davantage l’opinion publique internationale ?  Et toujours très respectueusement, pourquoi n’a-t-on pas entendu sa voix concernant les bombardements qu’elles subissaient et qu’elles subissent encore ?

Hier, 20 septembre, Mgr Marcel Utembi,  suite aux violences meurtrières qui s’étaient déroulées à Kinshasa, annonçait que l’Eglise suspendait sa participation au dialogue national, qu’elle avait jusque-là défendu fermement. Mgr Utembi réclamait aussi une commission d’enquête indépendante sur les  derniers incidents.

Ce même 20 septembre, se tenait à Assise, en Ombrie (Italie), les Rencontres interreligieuses pour la paix et le Pape François y a encore exhorté « les représentants des différentes confessions à tous se sentir responsables de cette paix ».

Pourquoi l’Eglise du Congo-Brazzaville, bien entendu aux ordres du Vatican, ne s’est-elle pas engagée, comme en RDC, pour la préservation de cette même paix ? Pourquoi s’est-elle  tenue scrupuleusement à l’écart de l’actualité politique locale en veillant bien à ne pas interférer dans les manipulations électorales tyranniques de Denis Sassou Nguesso ?

Vu du Vatican, en quoi un Catholique de Brazzaville différerait-il d’un autre Catholique de Kinshasa ?

Est-ce parce que l’un produit du pétrole et l’autre pas ? Alors pourquoi, ces deux Congo frères, de part et d’autre d’un fleuve qui les unit davantage qu’il ne les sépare, n’ont-ils pas droit à une égalité de traitement de la part d’une Eglise qu’ils vénèrent tous deux ?

Autre sujet brûlant : Qui n’a pas été touché par l’assassinat odieux du Père Jacques Hamel le 26 juillet dernier et n’est pas encore sous le choc de l’émotion ressentie alors ?  

Après que le Pape François, le 14 septembre 2016 au Vatican, ait déclaré « le Père Jacques est un martyr », dans une homélie particulièrement forte, Mgr Lebrun, Archevêque de Rouen, une semaine plus tard à Assise a enchéri : «Je reçois des lettres qui demandent la béatification du Père Hamel, (…) certaines m’incitent à demander la dispense des 5 ans requis».

Le Père Jacques Hamel, qui avait été égorgé alors qu’il célébrait l’office dans son Eglise, mérite d’être déclaré martyr, comme le Cardinal Emile Biayenda, dans cette quarantième année de son sacrifice, enterré vivant la nuit du 22 mars 1977 au cimetière d’Itatolo, près de Brazzaville ; deux assassinats aux mêmes relents sataniques…

Une demande de dispense des 5 ans ne choquerait assurément personne, si le cas du Cardinal Emile Biayenda n’était pas en suspens depuis quatre décennies. A quoi cela peut-il bien tenir ? Aux décès de ses deux Avocats, près du Vatican, dans la procédure en béatification ? Mais selon certains, après la nomination d’un troisième défenseur, la canonisation serait en bonne voie… On ne peut qu’en douter, quand on a vu comment celle de Monseigneur Romero avait été menée tambour battant sous l’autorité du Pape François. De plus, chacun de nous a pu observer la mine embarrassée du Saint Père lorsqu’il avait découvert une délégation congolaise, Place Saint Pierre, avec des banderoles à l’effigie du Cardinal Biayenda.

L’Italie et la France totalisent une centaine de millions de Catholiques. L’Afrique en affiche 2,5 fois plus, soit près de 250 millions de fidèles. Pourtant les deux premiers comptent 30 cardinaux électeurs contre 13 pour toute l’Afrique. Le rapport de force est alors inversé dans une proportion de 2,3 fois.

Depuis la mort du Cardinal Biayenda, comme nous l’avions déjà vu dans « Le Cardinal Emile Biayenda est mort étouffé deux fois » les pétroliers français et italiens, associés à l’exploitation des hydrocarbures au Congo, avaient tout intérêt à cacher aux yeux du monde l’ignoble assassinat parce qu’ils soutenaient déjà Sassou Nguesso. Faut-il croire à un lobby intensif à Rome pour que le Cardinal Emile Biayenda ne soit pas canonisé tant qu’il y aura toujours un baril de pétrole à pomper dans ce pays ? Dans ce cas, le nombre de Catholiques congolais diminuera au même rythme que les barils d’or du diable… !

Ou bien, simplement, et loin de toute considération bassement mercantile, est-ce parce que l’apartheid, éradiqué aux USA et en Afrique du Sud, sévirait toujours au Vatican ou, pour le moins, au Paradis ?

 

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 22 septembre 2016, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à CARDINAL BIAYENDA : l’apartheid sévirait-il toujours au Vatican ? Par Rigobert OSSEBI

  1. STEVE NSIKAZOLO dit :

    C’est un faux combat que cette canonisation. Selon moi, le Congo devrait s’empresser à se débarrasser du catholicisme qui est une une abomination. Adorer une déesse (Marie Reine du ciel) et brûler de l’encens pour elle est abomination aux yeux de l’Eternel, c’est la bible qui le déclare. BENO KOUENDA ZABA BA MAMBU

  2. Muclet Poe dit :

    Il n’y a pas que le Vatican, il y a aussi la France et l’Union Européenne qui s’intéressent plus à ce qui se passe à Kinshasa( RDC) qu’à ce qui se trame à Brazzaville( Congo).Hier à l’assemblée de l’ONU, Hollande a plus parlé de violences et de l’élection présidentielle à Kinshasa et pas un mot sur Brazzaville et Libreville ! Oubli ou omission ? Même Jean-Marc Ayrault,le muet qui ne parle jamais, s’en inquiète et il l’a fait savoir. Devant une dizaine des Gabonais venus protester contre les violences dans leur pays, Sarkozy leur a répondu que s’ils veulent parler de leur pays,ils n’ont qu’à y retourner ! Quelle indifférence ! Quel mépris ! Si mes souvenirs sont bons, Sarkozy ,dans sa vie antérieure, était bien intervenu en Côte d’Ivoire ( pour remplacer Gbagbo par Ouattara ), en Libye ( élimination physique de Kadhaffi) Que dire de la Syrie ? En RDC, l’histoire se répète. 4 ans après l’indépendance de la Rdc,en 1964, la province Orientale fait sécession et proclame la République Populaire du Congo avec un certain Joseph Désiré Kabila (père de l’actuel président) comme membre de ce gouvernement.Sous prétexte de libérer les missionnaires (toujours) pris en otage par les rebelles, les Etats-Unis,la France, la Belgique aidés des mercenaires attaquent la province Orientale. Plusieurs victimes civiles.Les rebelles sont en fuite. Ils viennent se réfugier à Brazzaville (CNR) et Kabila Père reste,seul, à l’est du pays ( où il sera rejoint par Che Guevara) pour réorganiser la rébellion contre le pouvoir central et on connaît la suite.Aujourd’hui le décor est planté avec les mêmes acteurs.Ou presque. On retrouve la même coalition ( Américains, Français et belges et les Missionnaires) contre le fils de son père, l’actuel Président Kabila Kabange. Vieux litige de plus de 50 ans ! Une seule victime: les peuples Congolais de Kinshasa et de Brazzaville (car entretemps on tue en République du Congo à guichets fermés et dans l’indifférence générale).

  3. VAL DE NANTES ET SANTO PETELO dit :

    Bonne pioche , car la question vaut le décor .Mère théresa FAITES SAINTE sur deux témoignages .
    BIAYENDA mort avant cette sainte , avec , des témoignages en sa faveur , rien ne se pointe à l’horizon .
    Alors cette malchance congolaise est elle innée ou pas ??????;
    Religion ou aliénation mentale ???
    THAT IS THE QUESTION …
    TO day, je m’essaie à l’anglais .

  4. AGENDA CACHE CONTRE LE PEUPLE CONGOLAIS dit :

    INFO : La vérité sur l’histoire de la démission de Guy Brice Parfait KOLELAS de l’IDC , plateforme de l’opposition : les nons dits, les coulisses, les tractations…Débat clos
    1-CRISE POST ÉLECTORALE À L’ IDC
    L’ IDC avait deux candidats à l’élection présidentielle : Guy Brice Parfait KOLELAS et André OKOMBI SALISSA
    Parfait KOLELAS avait été accompagné, dans presque tous ses meetings lors de la campagne, par son père Michel MAMPOUYA, Président du PSVR, membre du collège des Présidents de l’IDC et vice Président de la coordination des plateformes IDC-FROCAD.
    André OKOMBI SALISSA, a bénéficié du soutien des autres membres du collège des présidents de l’ IDC-FROCAD à l’exception de Zacharie BOWAO.
    Le candidat Parfait KOLELAS n’a jamais sollicité l’apport des autres membres de l’IDC en dehors de Michel MAMPOUYA ( ce qui est légitime du reste).
    Pour votre gouverne, on rentre dans une plateforme par un parrainage. On y arrive donc jamais seul.
    Quelles ont été les frustrations, les humiliations, subies par les frères( les camarades, les parents) de l’ IDC, avant la journée du 20 septembre 2016 du fait du comportement de Guy Brice Parfait KOLELAS ?
    1-DE LA GESTION DE LA PLATEFORME IDC
    Après l’entrée en clandestinité de André OKOMBI SALISSA, il revenait donc à Parfait KOLELAS, vice-président, de gérer la plateforme IDC.
    Jusqu’au mois d’août 2016, Parfait KOLELAS, n’avait organisé aucune réunion de la plateforme en tant que Président par intérim de l’IDC, malgré l’insistante des autres membres du collège.
    – Mi- août
    Au cours d’une réunion obtenue à l’arraché, Parfait KOLELAS annonce solennellement sa démission du poste de vice-président. Laquelle démission est refusée séance tenante par les autres membres de la plateforme.
    Puis, celui-ci, c’est-à-dire Parfait KOLELAS, ne convoque aucune réunion de la plateforme.
    Enfin, toujours au mois d’août, une réunion est convoquée à l’arraché.
    Au cours de celle-ci, Parfait KOLELAS informe le collège des Présidents de l’ IDC de la décision prise par le BEN ( bureau exécutif national) du MCDDI de lui avoir retiré le mandat de représenter ce parti politique au sein de la plateforme.
    Guy Brice Parfait KOLELAS déclare, devant le collège des Présidents, de ne plus jamais se mêler directement des activités de l’ IDC.
    Les autres membres du collège, résignés, ne prennent que acte de cette décision et convoquent une réunion à laquelle Parfait PAKO refuse de participer.
    Un Président par intérim est alors désigné en la personne de Serge Blanchard OBA.
    Depuis, l’IDC a tenu :
    a)- 3 réunions du collège des Présidents,
    b)- une conférence de presse pour présenter le nouveau bureau sans PAKO,
    c)- 2 réunions des coordinations IDC-FROCAD ( sans PAKO), pour préparer les documents de la 2ème convention des 2 plateformes de l’opposition.
    d)- Enfin une conférence de presse pour annoncer officiellement la démission de Parfait KOLELAS qui avait juré de ne plus paraître en public aux côtés de membres de l’IDC.
    2- POURQUOI L’ IDC A ATTENDU UN MOIS POUR RENDRE CETTE DÉCISION PUBLIQUE ?
    1- L’ IDC espérait que Parfait KOLELAS reviendrai sur le bon chemin,
    2- les membres du collège des présidents de l’IDC étaient gênés devant un tel comportement,
    3- pour éclairer l’opinion nationale sur cette décision que Parfait KOLELAS n’a pas eu le courage d’annoncer.
    La plateforme IDC a décidé de le faire à sa place d’autant plus qu’il n’a pas jugé utile de venir rencontrer le collège des Présidents de l’IDC- FROCAD pour débattre de son projet d’élargissement de l’opposition aux autres leaders comme ANGUIOS, TSATY MABIALA, KIGNOUMBI KIA MBOUNGOU, MPOUELE,….Il convient de noter que ces derniers ont participé à la préparation des documents de la convention convoquée par Parfait KOLELAS.
    Messieurs ZACHARIE BOWAO, MICHEL MAMPOUYA et J.B. BOUBOUTOU se sont rendus chez Parfait KOLELAS à la CODEHA à 2 reprises pour le supplier de ne pas  » sortir  » de l’ IDC afin de sauvegarder les acquis de notre lutte depuis le dialogue alternatif de DIATA et d’éviter ainsi des répercussions sur la vie de la CODEHA constituée des membres de l’ IDC et du FROCAD.
    Mr Guy Brice Parfait KOLELAS, est un homme d’honneur assurément, il ne démentira donc pas sa démission.
    Vive la nouvelle  »Majorité Républucaine »
    Vive la république
    La lutte continue..
    #Sassoufit
    #IDC
    #IDC#FROCAD#JM3
    #CONGO
    DEBAT CLOS

  5. le vantard dit :

     » Vu du Vatican, en quoi un Catholique de Brazzaville différerait-il d’un autre Catholique de Kinshasa ?  »

    Non, il n’ y a pas de différence entre les deux cathos aux yeux du Vatican. Seulement, notre frère de l’autre rive est d’une légèreté et d’une pauvreté intellectuelle que tout le monde se sent obligé d’intervenir pour lui. Il fait trop pitié du fait d’absence de personnalité; autrement comment comprendre qu’une fille de ce merveilleux pays prenne le risque de traverser le désert dans le but de se faire engrosser par le premier marocain venu et tenter la traversée de la méditerranée pour enfin mettre au monde en Europe : tout cela pour avoir le droit de vivre en Europe.
    L’on comprend pourquoi, l’église catholique est tout le temps obligée d’intervenir au nom de ce peuple qui est entrain de perdre son âme.
    En ce début du 21è siècle, Kinshasa est à l’image de l’antique Babylone.

  6. mAWDEBZ dit :

    les suisses les francais les allemand ne prient pas beaucoup comme nous africains ou il y des églises dans toute les ruelles, mais leurs niveau de vie est nettement meilleur, allez comprendre, il faut etre cartesien

  7. le fils du pays dit :

    I question the intelligence of anyone who thinks that everything in the bible is true and I suppose to be true dixit le Professeur John Hendrix Clarke.
    Toutes ces religions sans exception aucun ont été créées sur la base des systèmes de croyances Africaines.
    Oui,Mr Ossebi l’apartheid existe meme au vatican puisque c’est la conception de l’homme dit blanc cela ne devrait pas vous etonner.Il faut abandonner toutes ces fausses religions et revenir a la source c’est a dire aux vraies croyances Africaines.Ce qui est des religions l’est pour la vraie franc maçonnerie creee par Imhotep pas la criminalité que les blancs vendent aux gens comme Mr Sassou et consorts.
    Il faut revenir a la source de tout ce que nos ancêtres ont cree et que les autres ont vole,ont déformé avant de nous le revendre.
    Toutes les religions dans leurs formes actuelles ne sont que les instruments de domination, les plans faisaient les croisades la fameuse bible en mains.
    Il faut sortir de cette escroquerie

  8. VAL DE NANTES dit :

    @le fils du pays il me semble que tu as un matelas d’avance sur moi en ANGLAIS ;mais t’inquiète , je m’y suis mis , d’ici fin 2017 j’aurai comblé ce trou anglophone .Je partage intellectuellement cette approche acculturaliste de la conception religieuse venue d’ailleurs .Si pape noir , alors vraie religion , sinon , il y a un sacré problème .

  9. Anonyme dit :

    Abandonner toutes ses religions venues d’ailleurs. Nous passons trop notre temps à prier matin, midi et soir. Nous passons notre temps à vénérer les ancêtres des autres. Nous passons notre temps à mémoriser tous les versets de la bible. Pour moi, toutes ses religions dites révélées soit disant ne sont que des instruments d’asservissement du peuple africain. Depuis que j’ai mis à la poubelle ce fameux livre soit disant sacré, je me sens beaucoup mieux. Aujourd’hui, je me suis remis à la spiritualité de nos ancêtres et je me porte pas mal. Mes sœurs et frères africains, revenons à la case départ. Sinon il sera trop tard. Je ne connais aucun pays qui s’est développé par des prières interminables. Cessons ce génocide spirituel. Le paradis et l’enfer n’existent pas pour la simple raison personne n’y a été. Heureusement qu’il y a de plus en plus d’africains qui ont compris la supercherie de ses différentes religions. Nous les africains avons L’OBLIGATION MORALE ET SPIRITUELLE D’HONORER NOS AÏEUX, c’est la seule VOIE DE NOTRE SALUT.

  10. sitou Mpaka dit :

    Chers compatriotes , attaquons nous aux problèmes vitaux et comment faire pour se débarrasser ,cette vermine qui nous ronges depuis 1968 ! En effet les assassins du Cardinal Biyenda sont sassou et YHOMBI, car ces crétins saboteurs ont sabotés l’héritage du président Massamba Débat ! Nos compatriotes au pays meurt de faim , pas d’hôpitaux , pas d’eau potable encore moins l’électricité , un chaumage à 85% , expérience moyenne de vie 35 ans !

  11. Anonyme dit :

    Lu pour vous
    Marie Madeleine a validé le coup d’Etat électoral, la gendarmerie et la Garde républicaine sont déployés autour de la résidence du président élu Jean Ping, un assaut a été minutieusement préparé par les éléments de Gregoire Kouna et du légionnaire Stéphane Chiron pour capturer Jean Ping, l’injecter une dose à effet mortel et destructeur à long terme comme pour AMO.
    Les observateurs de l’UA sont abasourdis par ce qu’ils ont vu à l’intérieur des salles de la cours familiale constitutionnelle.
    Le Gabon va sombrer dans les heures les plus sanglantes de son histoire comme l’est le Burundi actuel.

  12. LE CONGO2016 dit :

    NE SOYONS PAS DUPE LE TERRORISTE SASSOU EST UNE FABRICATION FRANÇAISE. NOUS SOMMES A L’ÉPOQUE DES DRONES. LA DIASPORA CONGOLAISE PEUT SE PROCURER UN OU DEUX PETITS DRONES ÉQUIPÉS DES BONNES CAMERA. LES FAIRE SURVOLER LE PORT FRANÇAIS DU PÉTROLE AU CONGO AU NOM DE KOSSA ET NOUS VERRONS TOUS COMBIEN DE FOIS LA France PILLE LE CONGO ET POURQUOI SASSOU EST LE DIEU DES FRANÇAIS.

  13. VAL DE NANTES dit :

    EH OUI IL NE POUVAIT EN ETRE AUTREMENT ALI BONGO ADMIS …
    LE CONTRAIRE AURAIT été un suicide familial à la david wacko .

  14. Anonyme dit :

    « Lorsque les blancs sont venus en Afrique, nous avions les terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés : lorsque nous les avons ouverts, les blancs avaient la terre et nous la Bible… »

    JOMO KENYATTA (ancien et premier Président du Kenya)

  15. VAL DE NANTES dit :

    L’homme blanc est d’essence raciste , il a beau être pape , le compteur reste le même .Je ne me suis jamais trompé sur la nature condescendante du regard du blanc sur le noir .

  16. WendaZulu dit :

    Steve Nsikazolo

    En matière de religion, personne n’a de leçon à donner à personne. La religion est une gestion de la relation entre l’homme et Dieu.

    Pour en revenir à la Bible, je pense que vous êtes un vetero-testamentaire. Lisez aussi le nouveau testament qui parle de Marie dans l’évangile de Luc. Lorsque l’ange Gabriel vient voir Marie, elle lui dit qu’elle est pleine de grâce et bénie, ce n’est pas une abomination.

    L’égise catholique n’adore pas Marie. Elle vénère Marie car c’est elle qui a apporté la PAROLE de DIEU sur terre. De la même façon que toi tu vénère ton pasteur, l’église aussi vénère la mère de son sauveur. Maintenant, si vous refusez d’accepter que Marie est la mère du sauveur, vous devez vous demander de quel coté se trouve l’abomination.

  17. macktchicaya dit :

    Le Président KABILA a franchi la ligne rouge en s’insurgent contre l’envoyé spécial de Washington il y a pas longtemps et ce même président a commis un parjure irréparable en s’octroyant le droit de vendre son uranium à qui voulais l’acheter,,,allez-y comprendre la suite. vouloir son départ devient une affaire de tous. Sassou par contre leur a tout donné à al différence de kabila , c’est le cas de Ali bongo qui devient aujourd’hui le protégé de la France lorsqu’on sait il y a quelques jours la France ne voulais plus de lui et depuis qu’il a réglé le problème de la dette française vis à vis du Gabon depuis l’on de mande à ping de respecter le résultat final de la cours constitutionnel,,,,,,quelle valse avec ces dirigeants Français? tant qu’il y aura ce lobby Italo-Français dans le pétrole Congolais , rien ne se dira contre Sassou sur le cardinal Biayenda

  18. STEVE NSIKAZOLO dit :

    Marie est une femme parmi les milliards de femmes qui ont vécu ou vivent sur terre. Certes, DIEU lui a fait grâce, mais IL fait grâce à qui IL veut, et ça ne veut en aucun cas dire qu’il faut la remercié pour cette grâce. Ce n’est pas parce que l’ange l’a salué qu’on doit faire de même elle était vierge jusqu’à la naissance de Jésus, mais elle a eu d’autres enfants après, c’est la Bible qui le dit. Et elle est morte vieille et enterrée comme les autres. L’assomption n’est pas biblique, donc faut BENO KUENDA ZABA BA MAMBU

  19. Nous les africains , aimons parler des choses qu’on ne maîtrisent pas. Au fait, j’aimerai qu’on me cite une seule religion africaine avec une doctrine(corps de vérités ) ,un clergé et des temples. En fait les soi-disant religions africaines ne sont que des modes de vie.

Laisser un commentaire