Coup de sang : la folie meurtrière de Sassou dans le Pool. Par BILOMBOT BITADYS

arton7354-86171Au moment où l’on parle de « dialogue » » et du « vivre ensemble » au Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso s’amuse à son exercice favori : casser du « Moukongo ».

Ayant rompu avec ce Dieu que Freud appelle le logos ou la raison, le khalife d’Oyo continue le bombardement des localités du Pool sous le regard indifférent de la communauté internationale qui à les yeux tournés à Alep en Syrie, à Beni, à Kinshasa en RDC, à Libreville au Gabon. Un véritable vent de folie souffle à Mpila après la tricherie électorale. Sassou embastille tout azimut, tue à tour de bras, flambe l’argent du Congo comme un forcené. Face à la folie meurtrière de Nguesso en pays Kongo/lari, Claude Alphonse Nsilou, Isidore Mvouba, Adelaïde Mouhani, Hellot Mampouya, Euloge Landry Kolelas, Théodorine Kolelas, Manoukou Kouba, Aimé Emmanuel Yoka, député de Vinza, Prosper Nkonta Mokono, Kakou Aron, Rosalie Matondo ne sont pas capables d’occuper la presse pour dénoncer. Aucun sentiment d’indignation comme le recommande Stéphane Hessel. De condamnation de principe, point. Aucun geste d’accusation comme Zola, même pour la forme. Ils sont aphones.

Silence du Nord

A Brazzaville, on continue de vaquer tranquillement à ses occupations. Les généraux Nianga-Mbouala, Ndenguet, le lieutenant Ata circulent librement. Leurs avoirs à l’étranger ne sont pas gelés comme ceux des généraux de la RDC. Pourquoi n’observe-t-on pas une solidarité à l’endroit des populations du Pool bombardées régulièrement par les escadrilles de la mort de Sassou Nguesso ? (Ezali ba kongo pamba pamba se dit-on mezzo voce dans les quartiers nord). Tous les yeux sont braqués sur celui qui, semble-t-il, est arrivé en tête des élections du 20 mars 2016. Guy Brice Parfait Kolelas devrait-il être le seul à monter au créneau ? Où sont passés les dignitaires de cette région ? Aux abonnés/absents ? Pour l’honorable Aimé Emmanuel Yoka, on peut comprendre car c’est un démago. Il reste qu’aucune voix de la partie septentrionale n’a condamné les tueries de Sassou Nguesso dans la région du Pool. Pourquoi ? Parce que « La locomotive » compte pour quantité négligeable ? Mais a-t-on jamais vu, dans le système ferroviaire, un convoi de trains sans locomotive ?

Deux poids, deux mesures

Depuis la discrimination autour de la béatification du Cardinal Emile Biayenda (Cf.Congo Liberty « l’apartheid sévirait-il toujours au Vatican ?) » , L’Eglise catholique du Congo-Brazzaville a avalé sa langue sur les déboires du peuple Kongo contrairement à celle de la RD Congo qui a donné de la voix suite aux événement survenus le 19 et 20 septembre 2016 à Kinshasa. Le pape François s’est fendu d’un communique pour condamner les exactions commises par les hommes de Joseph Kabila Kabangé. Il y a deux poids, deux mesures car on ne comprend pas pourquoi les expéditions meurtrières de Denis Sassou Nguesso ne suscitent aucune indignation de la communauté internationale ! Pourquoi redoute-t-on la perspective de voir la locomotive du Congo (métaphore du développement ) se remettre sur les rails depuis l’accident politique de 1969 provoqué par le marxisme de Marien Ngouabi ? Car il faut bien que ce pays émerge réellement un jour.

Des prisonniers à n’en plus finir

Devrait-on se rendre à l’évidence que les populations du Pool sont les « Bala ban sana » (orphelins) ? Ici, on peut parler de corruption et d’anathème. En effet, L’épiscopat du Congo-Brazzaville qui a reçu un don immobilier de la part de Sassou Nguesso n’a jamais prêché la théologie de la libération chère aux églises de l’Amérique latine. Depuis sa victoire au forceps Denis Sassou Nguesso (8%) a les coudées libres. Il bombarde et tue au vu et au su de tout le monde. Foin des Droits de l’Homme. Il jette sans ménagement en prison des leaders de l’opposition. « Des prisonniers à la pelle » déplore-ton sur les réseaux sociaux. Les derniers en date sont : Augustin Kala-Kala et Igance Romain Ngambou alias Nzété. La communauté internationale observe sans broncher. « Circuler, il n’y a rien à voir » semblait avoir dit, en définitive, François Hollande à l’écrivain Alain Mabanckou.

Résistance Ninja

Face à un arsenal militaire, aussi coûteux que sophistiqué, manipulé par des experts israéliens à la solde de Sassou, c’est un véritable miracle quand les Ninja de Ntoumi arrivent à faire des morts dans les rangs de l’ennemi composés de mercenaires tchadiens, rwandais et centrafricains. Les Viet infligeaient les mêmes pertes dans les rangs yankee pendant la guerre du Vietnam. En raison de la trahison de ses propres leaders, la région du Pool est touchée au cœur de plein-fouet comme La France sous Pétain. Personne ne vient à sa rescousse. Ntoumi serait-il le Ho Chi Min local comme on le lit sur les sites, les blogs et les tweets ? Il y a quelque chose de surréaliste dans la traque de Ntoumi par Sassou. Les mystiques prédisent la débacle du général de l’Alima : il est plus facile pour ce dernier de retrouver une aiguille dans une botte de foin que de mettre la main sur le Pasteur de Soumouna. Mais soyons prosaïques, car, en vérité « paille dans une botte de foin », Ntoumi dans le Pool est partout et nulle part, comme l’Arlésienne. Il connaît la région comme sa poche. Son message à destination de Monsieur 60 % est à la fois dramatique et comique : « Viens me cherchez si j’y suis. »

Faux prophètes

Pour l’heure on assiste à des fausses doctrines religieuses clamées par des marchands du temple. Les églises de réveil qui pullulent au Congo-Brazzaville observent un mutisme coupable alors que La Bible regorgent de versets d’insoumission et de rédemption qui n’attendent que d’être prêchés dans leurs sermons quotidiens. Mais, disions-nous, le culte du veau d’or prévaut, ici, sur les commandements divins.

Qui détruit la terre gagne la guerre

Quand les Cobras arrivent dans les localités de la région, ils abattent arbres fruitiers, saccagent les potagers, tuent les animaux domestiques. « Qui a terre a guerre » écrivait H. de Balzac. Sous le prétexte de traquer Frédéric Binsamou alias Pasteur Ntoumi, l’homme d’Edou/Penda déstabilise l’écosystème de la région du Pool qui commençait à peine de se remettre d’une longue période de guerre déclenchée par le même Sassou Nguesso contre le Pasteur Ntoumi, devenu entre-temps, dans l’entre-guerre, conseiller à la présidence de la République chargé de la réparation des séquelles de guerre.

Benjamin BILOMBOT BITADYS

****************************************************************************************************************************************************************

Parfait Kolélas et Tony Moudilou peuvent arrêter la guerre du Pool en moins de 48 h. Par Pascal MALANDA

La tragédie que vit le peuple-martyre du Pool devient tout simplement insupportable. Depuis le 4 avril 2016, sous prétexte de trouble à l’ordre public orchestré par Ntoumi, toute une région est soumise à une agression disproportionnée. Dans un pays civilisé, lorsque l’ordre public est menacé, c’est la police qui est chargée de le rétablir. Au Congo, nous assistons à une situation inqualifiable. L’armée dont la mission sous d’autres cieux est de défendre le territoire, la nation, le peuple, a fait preuve à Kimongo d’une couardise inimaginable. Il y a quelques mois, l’Angola avait franchi notre frontière et avait séquestré une cinquantaine de nos « vaillants » soldats. C’est cette même armée, toute honte bue, qui aujourd’hui n’hésite pas à bombarder à l’arme lourde et à l’aide des hélicoptères de combat des villages entiers dans la région du Pool. Si jusqu’à présent la mort de paisibles citoyens pouvait être dissimulée à la face de la nation et de la communauté internationale, la mort des soldats en mission vient briser le huis clos et la chape de plomb qui pesaient sur la région du Pool. Le pouvoir peut-il aujourd’hui nier qu’il est en guerre injuste et injustifiable contre une partie du peuple congolais ? Là où un soldat tombe, combien de civils sont tombés ?

Depuis 6 mois, armée régulière, garde républicaine, milices et mercenaires sont à la traque d’un seul homme : Ntoumi. Depuis 6 mois, toute une région est à feu et à sang, des milliers de citoyens en errance et sans abri. Parfait Kolélas est le député de Kinkala, chef-lieu de la région du Pool. Qu’a-t-il fait pour arrêter cette absurdité ? A-t-il interpellé le gouvernement au sein de l’Assemblée Nationale selon ses prérogatives ? Que répond-il aux milliers de Congolais qui lui ont fait confiance en votant pour lui dans l’espoir qu’il allait être leur porte-parole ? Apparemment, Kolélas semble plus intéressé par la recherche du titre de chef de file de l’opposition que par la catastrophe dans laquelle se trouvent plongés ses électeurs.

Si la guerre du Pool est menée dans le but de neutraliser Ntoumi, deux ressortissants du Pool sont en mesure de la stopper. Il s’agit de Parfait Kolélas et de Tony Moudilou. Je ne leur prête pas de supers pouvoirs, mais je sais que Sassou les écoute.

Sous prétexte d’éviter des drames aux populations du Pool, Tony Moudilou avait convaincu Parfait Kolélas d’adopter une attitude conciliante à l’égard de son père adoptif Sassou. Kolélas a adopté une attitude plus que conciliante. Il a reconnu à demi-mots la victoire de Sassou, il fait des pieds et des mains pour exiger son statut d’opposant n°1 avec les avantages reconnus par la nouvelle constitution, il veut convoquer une convention de l’opposition qui va entériner le hold-up électoral. Kolélas a donc réalisé plus que tout ce que Tony Moudilou avait promis à Sassou. Pourquoi la guerre ne s’arrête-t-elle pas ? Parce que Ntoumi court toujours ?

Ntoumi court toujours ? Pendant les élections présidentielles, Ntoumi, président d’un parti a choisi de se mettre au service de Kolélas. Si Kolélas a accepté de l’accueillir dans son équipe, c’est parce qu’il lui a fait confiance. Aujourd’hui, Kolélas ne peut donc pas prétexter ne pas connaître la zone où se trouve Ntoumi dans le Pool, cette région qu’il connaît comme sa poche. S’il le veut, il peut lui envoyer ses émissaires pour lui demander d’arrêter de harceler l’armée, les milices etc. Et le meilleur émissaire dans ce cas de figure, c’est Moudilou. Lui qui a piégé Mokoko à la demande de Sassou, peut demander à ce dernier l’autorisation d’aller sortir Ntoumi de sa cachette. Si Kolélas et Moudilou ne veulent pas, par fraternité (et je les comprends) livrer Ntoumi à Sassou, ils peuvent obtenir le départ du Pasteur et de son cercle rapproché en exil.

Ntoumi et les siens partis, quel sera le prétexte de continuer cette guerre ? Sauf si cette guerre a d’autres objectifs cachés, par exemple un petit business de l’armée pour extorquer des fonds au pouvoir en ces temps de grande disette nationale.

Le temps presse et ce qui avait commencé comme une petite promenade de santé dans le Pool, risque de devenir un cauchemar pour l’armée et pour le pouvoir. On sait où et quand on déclenche une guerre, mais on ne sait jamais où, quand et comment elle se termine.

Pascal Malanda

plus jamais pour ne pas sacrifier les enfants du Pool (cf votre video avec Mobebissi). Pourquoi la guerre du Pool continue-t-elle à ce jour ? Auriez-vous été roulé dans la farine et payé en monnaie de singe ou en Yuan?

2. Vous avez avoué avoir conduit Mokoko dans un traquenard au sujet de la vidéo qui sert de base à son incarcération. Pourquoi l’avocat que vous êtes n’exige-t-il pas la libération de Mokoko poursuivi à l’aide de « faux et usage de faux » ?

Eclairez notre lanterne s’il vous plaît.

Diffusé le 02 septempbre 2016, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

44 réponses à Coup de sang : la folie meurtrière de Sassou dans le Pool. Par BILOMBOT BITADYS

  1. Kangela ngai dit :

    Pendant que le Pool est sous les bombes, Parfait Kolélas négocie en véritable marchand de tapis.
    Rencontre entre Jean Dominique Okemba et Loutounou, oncle, émissaire et confident de Parfait Kolélas
    Parfait, pour créer la plateforme de son opposition à la solde de Sassou-Nguesso, avait sollicité 4 ministres au prochain remaniement, 20 députés et un budget mensuel de 25 millions pour l’animation de cette opposition téléguidée par le PCT.
    Pour recadrer les choses, Jean Dominique Okemba a mandaté Lounou de dire à Parfait Kolélas de lui proposer 7 noms et dans le lot il en choisira un ou deux.
    Concernant les 25 députés voulus par Kolélas, JDO lui propose un quota de 10 députés.
    Pour ce qui est de 25 millions mensuels, Jean Dominique Okemba en propose 10.
    Sur l’affaire Ntoumi, Parfait Kolélas a souhaité que l’armée fasse son travail, afin que les paisibles citoyens du Pool retrouvent la paix et le chemin de l’école.

  2. Baghana dit :

    Pour ajouter à l’indignation de notre frère Bilombot Bitadys qui reprend celle de Rigobert Ossebi sur le silence du Vatican, le Pape François, est aujourd’hui en Azerbaijan, pays en très grande majorité musulman. Il y intervient pour demander de ne pas modifier la constitution qui permettrait alors de changer le nombre de mandats à la tête de l’Etat. Comment les Eveques pour la plupart corrompus du Congo, peuvent-ils accepter cela ?
    http://www.nytimes.com/aponline/2016/10/02/world/europe/ap-eu-rel-pope-caucasus.html?_r=0

  3. Robert POATY PANGOU dit :

    C’est vraiment bizarre que de vouloir chercher à faire oublier la profondeur des faits sur un problème aussi grave.

    Comment peut-on vouloir faire porter la responsabilité d’un tel drame sur quelqu’un qui n’en est pas responsable ? Comment ?

    La guerre de 1997, qui était Parfait KOLELAS à cette époque ?

  4. UNITE dit :

    UNITE dit : Congolais, en occurrence ceux du pool, nous sommes devenus des moins que rien devant Sassou, Yoka, Okemba parce que quelques individus nous ont vendu auprès de ces criminels pour quelques millions. L’histoire de ce pays s’écrira par ceux qui la vivent. Des morts d’innocents ne peuvent rester impunis au nom des réconciliations qui ne se justifient plus aujourd’hui. Qui aurait pu croire que les nazis seraient pourchassés après tant d’années?

  5. KONGO-DIA-NGUNGA OU LE KONGO DE LA CLOCHE dit :

    EN DEPIT DU POIDS DE CETTE PLUIE DEFERLANTE DES BOMBES A MBANZA KONGO,

    ELLE EST DEBOUT ET ELLE TIENDRA LE COUP JUSQU’A LA LUMIERE DU JOUR,

    COMME PAR LE PASSE, ELLE CONTINUE SON CHEMIN DE TOUJOURS,

    POUR ENTRER A JAMAIS AU PANTHEON DES FEMMES ROYALES,

    QUE L’ON POURTANT DETESTE ET COURTISE EN MÊME TEMPS POUR LEUR COURAGE TANT DESIRE,

    DANS LES COMBATS DE LIBERATION QUI BRÛLENT DE BEAUTE ET DE FORCE LOYALE,

    DANS L’ESPERANCE QUI NAÎT COMME AUTREFOIS, DANS LES EAUX LIMPIDES ET BOUILLONNANTES DES RIVIERES DE KIMBENDI ET DE LOULADI.

    BON COURAGE AUX DESCENDANTS DE KONGO-DIA-NTOTELA QUI SOUFFRENT LE MARTYRE AU CONGO-BRAZZAVILLE !

  6. Meme si je suis le fils de mon pere sachez le tous que j’ai un coeur pour etre franc j;aime pas la facon de faire de papa.
    Moi meme mes freres et soeurs nous gaspillons les richesses de notre pays pendant que notre populations souffre, de toutes les facons ma soeur et moi quand on etait pas encore reconnu par papa on avait aussi souffert a Moungali au bord de Madoukou, a chacun son tour.

  7. Bulukutu dit :

    Le nazisme allemand a duré de 1936 à 1945. Qu’en est-il du nazisme congolais? L’indignation des leaders du Pool ne changera rien à la situation, bien que ce soit le minimum qu’on est en droit d’exiger de leur part. Il faut une indignation à l’échelle nationale pour que l’idée de nation deviennent concrète et non une utopie. Si les autres congolais sont incapables d’avoir de l’empathie envers les populations du Pool martyrisées depuis deux décennies, il faudra déployer des moyens colossaux pour les convaincre de leur appartenance à la nation congolaise, car en ce qui me concerne, j’estime qu’à ce jour, elle est introuvable. Cette haine du mokongo semble partagée par une majorité des congolais, qui par leur silence, se rendent complice d’un des plus longs génocide qu’à connu le Congo. Les kongos-laris sont traités comme des parias dans leur propre pays comme l’a dit quelqu’un sur un autre post. Sous d’autres cieux, cette peuplade aurait été érigé en Héros pour avoir lutté contre le colonialisme. Mais au congo, ils sont détestés par les autres groupes ethniques, qui prolongent de fait, l’oppression coloniale par préfet-zident interposé. Il faut que cesse cette hypocrisie.

  8. Ta Malanda dit :

    RPP qui a bâtit sa communication politique sur les morts des enfants kongo et les disparus du Beach, se reconvertit en avocat d’un député qui reste silencieux, prenant que sa localité se vide de population, notamment à Kinkala.

    Celui qui se présente comme légaliste, ayant confiance dans les institutions du pays devrait être en première ligne dans la défense des intérêts de ces administrés à Kinkala.

    Il devrait déployer la même énergie à rassembler les acteurs autour de a résolution du conflit dans le département du Pool, dans les mêmes conditions qu’il s’emploie à réunir des pseudos opposants autour d’une convention.

    Comment se fait-il que RPP va à Brazza avant la mascarade électorale, et ne cherche à reperdre du service , en bon défenseur des kongo, pour aller au secours des enfants du Pool, qui vont certainement passer leur rentrée scolaire, sous les bombes ou les tombes, dans les forets ou en errance dans d’autres localités du pays ?

  9. LE POOL dit :

    La peur règne autour des politiciens Congolais qui font la courbette chez notre chère dictateur. le Pool vie un génocide haineux pendant ce temps que font les opposants des scrutins dernier .KOLELA PARFAIT est un vendu comme son père la fais jadis.la région du Pool pleur et elle est abandonné a elle même.La barbarie doit cessé car trop de gens meurt pour l’intérêt d’un dictateur sanguinaire.Le peuple congolais doit trouvé une solution pour rétablir la paix une bonne fois.Allons nous continué a nous plaindre ou allons réagir une bonne fois. » »’UN grand père ma dit un jour fiston veut tu continuer a être pourchasser ou veut tu chasser » » je repose la même question au peuple Congolais. Bonne Compréhension.

  10. PAUVRE POOL, ATTENDANT LE RETOUR DE MVOUBA LE MINDJOULA INDUSTRIEL DEFENESTRE! dit :

    Notre ami ci-haut sait surement que le POOL aura comme sauveur MVOUBA LE MINDJOULA INDUSTRIEL DEFENESTRE de la nouvelle république à qui on a demandé de prendre la tete de l’ASSEMBLEE NATIONALE!
    Avec les images on ne peut espérer une seule chose  » LAISSEZ NOS PAUVRES PAYSANS TRANQUILLES ».

  11. LE POOL dit :

    Donnons a Sassou ce que il veut.oui oui ce qu’il veut.Ce vieux Batar veut l’anarchie dans notre pays et dans cette époque qui est la notre .c’est vrais que nous n’on voulons pas mais ce qui est sure, » » » »SASSOU connaitrat la profondeur de notre détermination et de notre courage » ».

  12. Marie laure dit :

    Il faut armer NTOUMI. Le pool ne doit pas se laisser anéantir sans se défendre. Il faut que les combattants de la Bouenza, du Niari apportent une aide efficace aux les combattants de NTOUMI.

    Pleurer, se plaindre ou regarder sont inacceptables. Maintenant il faut taper, riposter et surtout, ne plus se borner à attendre une prise de conscience des minables flatteurs politiques de tout acabit. Il faut arrêter la violence importune par la violence porteuse des trésors de liberté!

    Kolélas ou Moudilou ne sont rien aux yeux e Sassou et clan. Ils ne valent même pas une peau de banane. Tous deux se déclinent comme des esprits sans épaisseur. Sinon, comment ignorer qu’un putschiste ne connaît que la violence, la traitrise, la fraude, le mensonge et la jalousie!.

    Le Sudiste est jalousé par le clan de Mpila. Au pouvoir, il est perçu comme celui capable de redresser le Congo. Bon gestionnaire, excellent visionnaire en faveur de tous, amoureux de la Démocratie, Président, il ferait émerger le Congo des abîmes de la médiocrité.
    Sassou est un incompétent nocif, un esprit tordu nourri de cupidité, de bassesse et de violence.

    Que les combattants armés aident NTOUMI à débarrasser le pays de Sassou et son clan ! Tel est le processus du salut national!

  13. LE CONGO2016 dit :

    Actuellement le blanc a compris que la technologie n’est pas une propriété du blanc, mais tout peuple sur cette terre est capable de faire des progrès technologiques.
    Ceci a changé le monde, si l’Europe accepte la concurrence loyale avec l’Afrique, l’Afrique réduire cette écart technologique ou même prendre le devant. Pourquoi? Par ce que l’africain n’est pas seulement intelligent mais nous avons toute sorte des matières premières.
    Du coup les pays pauvres comme la France ont opté pour la voix du terroriste. Placer les terroristes dans les pays africains en particulier le Congo Brazzaville, pour deux raisons (réduire les congolais dans la misère et l’ignorance concurrence déloyale et de deux c’est l’unique moyen pour la France de survivre).
    Mais tant que les mirages et les rafales seront les bébés des mig et des sukhoi russe. La France restera une puissance militaire qui ne sera aperçu que par les africains. La preuve en est que durant la deuxième guerre mondiale même la Pologne a plus résisté que la France dont Hitler a traversé comme un couteau dans du beure.
    IL NOUS FAUT UN PUTIN POUR NOUS DÉBARRASSER DES TERRORISTES FRANÇAIS AU CONGO. LE GÉNOCIDE DU POOL EST UNE STRATÉGIE FRANÇAISE POUR NOUS DÉTOURNER DE LA RÉALITÉ. N’a plus des ninjas dans le POOL.

  14. Bakala Telema dit :

    Merci Loko Balossa d’avoir répondu de la sorte à Mr Bitadi Bilombo. Ce monsieur est aveuglé par ses liens avec Kolelas; ce qui l’empêche d’être crédible.

    Il dit que seul Kolelas monte sur les barrières pour parler des massacres du Pool. Mais Je me demande dans quel monde vit-il pour tenir pareils propos déconnectés de la réalité?

    À son alter ego au nom d’Anonyme, je demandais de nous montrer ce que ce Kolelas a fait pour
    les populations du Pool, sa réponse se fait toujours attendre.

    Benjamin, Kolelas n’a rien fait pour les populations du Pool. OK! Alors, arrête de raconter n’importe quoi.

    Kolelas préfère les millions de Sassou pour sa convention que de venir en aide aux populations du Pool qui se font tuer pour les besoins maçonniques et amzimbistes de son père Sassou qui veut mourir au pouvoir.

  15. Londi dit :

    Tout le monde, ici, pointe l’indifférence de la partie nord du pays, le deux poids deux mesures de la communauté internationale mais personne ne met l’accent sur la passivité des gens qui sont originaires de cette région du pool qui vit un calvaire. Dans ces longues files qui sillonnent nos routes et nos forêts, nous y avons nos parents, nos frères, nos soeurs et nos amis. Ceux-là sont à Brazzaville, à Pointe Noire, à Dolisie, etc. Ceux-là qui sont concernés au premier chef, ne bougent pas un pouce. Ils accusent la France, la communauté internationale ou la partie du nord du pays. Ici est la vraie problématique. Pourquoi cette passivité que l’on peut assimiler à l’indifférence ? Pourquoi ne nous organisons pas pour tirer notre très chère région de cette situation catastrophique, meurtrière et déplorable pour les nôtres que l’on assassine, précarise et déstabilise certainement pour très longtemps ? La résistance à une situation pareille ne peut se faire que par une mobilisation derrière un vrai leader. Un meneur qui peut lancer des mots d’ordre clairs et combatifs pour canaliser et structurer cette révolte. Tous les leaders de cette région courent après l’argent et se singularisent dans la ferveur qu’ils mettent à soutenir le bras armé qui nous frappe. Ils sont les serviteurs zélés d’un pouvoir pourtant aux abois mais qu’ils portent à bout de bras. Ils sont le cheval de Troie qui, à la nuit tombée voit sortir des ombres, guidées par les traîtres, vont semer la mort dans nos paisibles villages. Ils sont là, à grand coup des « Mr le président « , en train de demander un dialogue de celui extermine leur peuple, et planifier des actions qui vont conforter leur situation de privilégiés dans le futur organigramme du pouvoir génocidaire. Les Kolelas et affidés portent et porteront une grande responsabilité dans ce qui se passe quand l’heure de rendre des comptes sera arrivé. Ils ne pourront pas se défiler. Le peuple ne leur demande pas d’aller se battre mais d’appeler à des actions simples telles que des rassemblements dans tous les quartiers, les villes, les villages dans tout le pays à la même heure et d’une durée déterminée. La police de Sassou ne pourra pas se démultiplier partout dans le pays. Les prisons ne seront pas assez grandes pour nous contenir tous. Le concept de la désobéissance civile doit être repensée. Il y a eu des erreurs dans son application faute de réflexion suffisante. J’ai jadis développé ce point dans l’un de mes posts. Eh bien il faut remettre cela au goût du jour en cherchant à identifier les concepts efficaces qui ne pénalisent pas en même temps les désobéisseurs, c’est possible. Nous devons établir des passerelles avec les forces combattantes de la société et les syndicats pour nous appuyer sur des structures organisées. Au niveau de la diaspora, nous devons continuer à exercer un lobbying auprès des structures politiques et à dénoncer les situations de collusion entre les acteurs politiques et économiques étrangers et le régime sanguinaire de Brazzaville. La diaspora agit déjà dans ce sens. Les quelques victoires engrangées viennent de 2 domaines essentiels, la diplomatie et la communication, merci à tous les sites, Web tv qui font un travail formidable.
    Toutes celles ou tous ceux qui continuent à nier une réalité pourtant tenace depuis des mois et continuent à soutenir les Kolelas et consort sont dans le fanatisme, oui je l’affirme. Malgré sa capacité de mobiliser, il se tait mais ce silence porte des centaines de morts. Je suis prêt à débattre avec ceux qui soutiennent le contraire. Cela fait longtemps que je défends ce point de vue et, aujourd’hui les pièces du puzzle de la trahison sont en train de se mettre en place et tous les observateurs avisés de la situation politique congolaise arrivent aux mêmes conclusions : Kolelas prépare les législatives et il a tourné la page du hold-up électoral. Pour amuser la galerie il ne l’affirmera pas ouvertement, le temps de trouver un subterfuge pour le faire avaler au peuple martyrisé qui lui accorde encore sa confiance, en lari ou en kikongo de préférence pour mieux flatter les émotions. Quel dommage !

  16. Winshester dit :

    Ces complexés technicolor sans valeur, continuent de s’illustrer sans impact. I G N O R É S. MAWA!

  17. Anonyme dit :

    Christel Dennis Sassou Nguesso dit :
    02/10/2016 à 16:06

    Meme si je suis le fils de mon pere sachez le tous que j’ai un coeur pour etre franc j;aime pas la facon de faire de papa.
    Moi meme mes freres et soeurs nous gaspillons les richesses de notre pays pendant que notre populations souffre, de toutes les facons ma soeur et moi quand on etait pas encore reconnu par papa on avait aussi souffert a Moungali au bord de Madoukou, a chacun son tour.

    Si c »estvous, Confirmes que vous etes Christel Dennis Sassou Nguesso par un message partyiculier.

  18. Pasteur D. MIZELE dit :

    Robert POATY PANGOU dit :
    02/10/2016 à 12:18
    Londi dit :
    02/10/2016 à 22:38

    reation:

    Bonjour Monsieur le Deputé Robert POATY PANGOU. Paix et grâce.
    Je suis le pasteur D. MIZELE.
    Nous sommes en guerre et nous le voyons dans le territoire Pool, ex République du Congo. Vous voulez un pays indépendant avec l’accord de la France, mais la guerre est là en continu. Il faut l’ARRETER.
    J’ai voulu l’indépandance en forçant la France.
    Je veux une rencontre entre vous et moi en Belgique si possible sinon en France. LE PEUPLE DE L’ETAT SUD, les KONGO, MEURT.

    L’Heure est G R A V E. Psaumes 27

    A tpus, je propose une réunion de travail et de prières en Belgique oui hors de France de préference. Dieu demande la paix à tous. Jésus-Christ nous laisse la paix, il nous donne sa PAIX.

    Que les chrétiens jeûnent et prient à sec 1, 2 voir 3 jours. Repéter les jeûnes et prères. Dieu est fidèle.

    Paix et grâce.
    Bible, Psaumes 27

  19. GENOCIDE DANS LE POOL : Y AURAIT-IL UNE RAISON CACHEE ? dit :

    LA VRAIE RAISON DE LA GUERRE DANS LE POOL: LE COLTAN SERT DE MATIÈRE PREMIÈRE INDISPENSABLE A LA FABRICATION DE TÉLÉPHONE MOBILE.

    Les accords entre le gouvernement congolais et la société chinoise gérée par FRANCK PING, fils de Jean-PING, se focalisent sur le partage des matières premières qui seront trouvées tout au long de la route Brazzaville – Pointe-Noire, lors de la construction.
    Il s’avère que dans la grande majorité de la partie du POOL, la société chinoise avait découvert le COLTAN.

    Il sied de rappeler que cette matière n’es pas officiellement reconnue dans la liste des matières premières officielles de la République du Congo. C’est ainsi donc, qu’un contrat officieux existe entre Franck PING et les NGUESSO (d’où, la société chinoise verse l’argent directement à KIKI SASSOU pour le compte de son père).

    Informé par cette exploitation, le révérend Pasteur NTUMI et ses pro (ex-NINJAS), empêchaient cette société chinoise d’agir dans le département sans des accords clairs. Le Pasteur NTUMI avait exigé à Sassou sa part afin que l’exploitation se passe à bon escient.

    Les accords étaient bien en cours.

    Surpris par la participation du Pasteur NTUMI aux côtés de l’opposition lors des élections présidentielles, la société chinoise finança l’armée Congolaise pour déloger par tous les moyens le révérend Pasteur NTUMI et ses NINJAS dans cette zone, afin de la permettre de bien faire son exploitation du coltan. C’est ainsi donc qu’une importante somme de millions est mise à la disposition de l’armée congolaise pour assainir toute la zone ou se trouve le révérend Pasteur NTUMI.

    L’homme avait déjà un préavis de libérer la zone ; le pasteur NTUMI a été déplacé par force par Jean-Dominique OKEMBA car NTUMI demandait l’indemnisation de ses éléments avant qu’il ne se déplace, chose que les NGUESSO n’ont pas voulu faire.
    C’est pourquoi, les adeptes de NTUMI sont abandonnés à eux-mêmes sans la présence de leur père spirituel mis en sécurité pour cause de la guerre. Mais Ceci ne justifie pas que l’on tue les Congolais du Pool.

    Laisser piller toutes les ressources du Congo par une seule famille, c’est inacceptable . Sassou et SA famille causent la mort au Pool à cause de ses richesses minières. Voilà une des raisons de la guerre mais là derrière se cache la volonté satanique de Sassou et ses alliés du Pool de coloniser le Pool et ainsi faire taire toute résistance. http://www.demainlenouveaucongobrazzaville.org/

  20. Londo dit :

    Le peuple du Pool tout comme le peuple juif décimé par Hitler et son nazisme,est un peuple en réalité très puissant,si puissant que le Méchant s’en prend à lui pour faire taire tout un pays constitué d’une centaine d’ethnie.
    L’avantage actuel de ceux qui massacrent dans le pool,c’est que pour l’instant ils tapent sur le plus fort de la classent et les autres elèves se terrent,que peuvent-ils faire?Les Niboleks et autres Tékés ou vilis qui se disent royaux,ils se cachant derrières la bravoure du peuple du Pool.Et pendant ce temps le brave plie sous les coups repétés de l’ennemie en cherchant la faille.Le brave,c’est que certains de ses membres sont malades,corrompus,brisés,lâches,mais le brave reflechie à comment faire de ses faiblesses des forces.
    Le malheure pour ces tueurs c’est qu’ils ne seront jamais plus fort que le brave,iuls ne seront jamais plus courageux,plus valeureux,plus intelligents,plus juste,plus équitables que le brave.
    Ils savent que quand le brave regnera,il y aura la vraie justice,la vraie paix,le vrai partage,le vrai;
    Alors en pensant à ça le mechant se met en rage,il se deteste,il se sent mediocre,car il est faux tout en lui est faux.
    Le peuple du Pool est valeureux,quand il est debout,fièr et intègre,il sait qu’ils tremblent et plient genoux devant sa valeur !!!
    C’est le complexe du Zaîrois devant le congolais,le complexe de l’americain devant le français!
    Ils essaient de le dissimulé mais ce complexe est là il est palpable,lourd et dérangeant.

  21. NE FAITE JAMAIS A AUTRUI CE QUE VOUS NE SOUHAITEZ PAS QU'ON LE FASSE A VOUS dit :

    Dites aux traîtres et aux ennemis du Congo dont l’instigateur est le connard monsieur Sassou Nguesso et ses enfants, familles, clans et dignitaires voici ce qui va vous arriver quand le pays sera dans les mains du peuple et de ses vrais représentants.

    1-La plupart des criminels ministres, députés, sénateurs et hauts fonctionnaires, etc seront incarcérés dans les conditions indignes et sans issu de sortie.

    2-Ceux qui fuiront à l’étranger, nos nouveaux services secrets s’occuperont sans scrupule et sans état d’âme d’eux ; comme l’ont fait les sionistes en traquant les nazis entre 1950 à nos jours. Vous savez que beaucoup d’entre eux ont été assassinés par le mossad, ca devrait se faire pour l’honneur du Congo aussi.

    3- Mettre ensemble avec l’accord des dignes fils d’owando, de Makoua, de la sangha, de la likouala, de la cuvette ouest, des plateaux, du Pool, de la Bouenza, du Niari, de la lekoumou et du Kouilou – des plans de bombardements militaires et massifs des localités d’Edou, Obouya, Oyo, Tsambitso, allembé, tsikapika et tous les villages situés dans la zone d’oyobeek. Cette zone devient un vaste champ d’opération militaire consistant à punir et pour de nombreuses années, les populations de ce territoire de criminel. Il n’y a pas d’exception, et sassou le sait comme il avait fait à ikongono et dans le Pool.

    4-Interdire par la loi tout individu pour le nom sassou ou Nguesso et ou sassou nguesso d’occuper une fonction quel qu’elle soit administrative, politique et économique dans le pays pendant une 50aine d’année (contrôle d’état civil, espionnage famille, condamnation, etc).

    5-Fusillés au petit matin une centaine des membres du clan dès la chute de Sassou et après traquer et répéter les mêmes opérations autant que possible.

    6- Effacer tout symbole de Sassou Nguesso sur l’ensemble du territoire national y compris sa tombe. Sassou n’aura pas de tombe au Congo et si à l’exterieur, les services s’occuperont pour la profaner et pire encore….(?)

    7-Secrets défense…on vous dira pas ici

  22. le fils du pays dit :

    Chers frères et Soeurs,c’est par les armes que nous nous liberons,c’est par les armes que nous liberons notre pays qui est sous l’emprise des puissances etrangeres la france etc dont les eternels serviteurs sont Mr Sassou,sa famille,ses amis de tous bords et son pct.
    Depuis longtemps je ne cesse d’eveiller nombreux Congolais qui dorment encore qu’il faut absolument chasser Mr Sassou et son clan par la force brute.Le vrai peuple Congolais est en danger,les predateurs et leurs serviteurs veulent faire disparaitre l’homme noir sur sa terre.Ceux qui ont l’argent doivent procurer les armes,les jeunes attendent impatiemment.les vrais Congolais doivent livrer ce combat de leur survie,c’est un combat de notre existence sur ces terres de nos ancestres.Ceux comprennent les choses doivent comprendre ce qui se trame dans le dos des Congolais entre Mr Sassou et les puissances etrangeres.Ouvrons gros nos yeux et cessons d’etre naïfs surtout passifs.Notre existence est en danger

  23. VAL DE NANTES dit :

    LE COMPORTEMENT CRIMINEL de SASSOU dans le pool confirme , QUE ce dernier est bien loin d’être un vrai congolais .
    Les pères fondateurs de cette république , avaient pour souci national de rassembler autant que faire se peut , tous les congolais autour d’une seule nation LE CONGO BRAZZA .
    Ils avaient une conscience libre des soucis financiers et sanguins , à des fins de satanisme et de corruption dont l’unique objectif était de conserver le pouvoir .
    Le CONGO BRAZZA leur était sacré .

  24. le fils du pays dit :

    L’angelisme,la naivite,l’inaction et la passivite des Congolais risqueront de leur faire du tort a court terme.Les mauvaises choses se trament dans leur dos et ils dorment.
    Ce qui se passe dans le sud du Congo n’est que l’avant gout d’un plan bien cockaite entre les puissances etrangeres et leur serviteur au Congo Mr Sassou.Reveillez vous.

  25. Kiondo dit :

    Les Congolais dans leur ensemble, le monde civilisé démocrate ont fermé pendant 6 mois les yeux sur la folie meurtrière, les bombardements, la poursuite d l’épuration éthnique de Sassou dans le Pool. L’appel du Monseigneur Portella, la demande d’une enquête parlementaire de Mr Guy Brice Parfait KOLELAS à monsieur le Président de l’Assemblée nationale,pour ne citer que ceux là, n’ont réellement interessé personne au Congo, qu’au sein de la communauté internationale ainsi qu’au sein des chantres des Droits de l’Homme à travers le monde.
    http://zenga-mambu.com/2016/10/02/affaire-des-bombardements-dans-le-departement-du-pool-ma-part-de-verite/
    Quand quelques ex Ninja de Ntoumi arrivent à faire la résistance ces derniers temps à des morts dans les rangs des forces génocidaires de Sassou Nguesso avec les moyens de bord, ces ex Ninja sont accusés par la propagande Sassou Nguesso d’ être les agresseurs. Et nombreux, notamment les grands médias croient à ce mensonge divulgué par les militaires de Sassou et sa machine de propagande. Sassou Nguesso laisse depuis le début avril bombarder, tuer dans le Pool au vu et au su de tout le monde,avec des armes sophistiquées, manipulées par des experts israéliens à la solde de Sassou, ainsi que des forces terrestres composées de militaires, miliciens, mercenaires tchadiens, rwandais et centrafricains sous les ordres de Nduegué. Le monde ignore t’il « les nouveaux bombardements de l’armée dans le Pool à l’arme lourde commancés au début avril; « entant qu' »une tentative de détourner l’attention de l’opinion, après la récente réélection contestée du président Sassou-Nguesso.  » ? Les hélicoptères de l’armée n’ont depuis lors cessé de pilonner des localités du département du Pool. Depuis plus de 5 mois, les militaires, miliciens, nercenaires sont de nouveau déployés dans le Pool pour une épuration éthique chère à Sassou Nguesso et son régime. Il faut enfin aborder le problème de l’agression de Sassou dans le Pool, ainsi que de la situation de terreur installée de nouveau par Sassou Nguesso au Congo. Se laisser manipuler par simplement par les fausses accusations contre Ntoumi et ces humbles défenseurs ex Ninja d’ être cités comme agresseurs est faire fausse route et chercher des fausses solutions comme dans le passé.

    http://www.portail242.info/Pour-Charles-Bowao-sur-Rfi-les-bombardements-dans-le-Pool-seraient-une-diversion_a1618.html
    http://congo-liberty.com/?p=15325
    http://www.rfi.fr/emission/20160415-congo-brazzaville-mgr-louis-portella-eveque-kinkala-pool
    http://congo-liberty.com/?p=16610

    http://brazzanews.fr/2016/04/bombardements-pool-soumouna-a-feu/
    Après le massacre d’Ikonongo, avec l’assassinat de Pierre Anga, il y a plus de 30 ans; les massacres des civils pendant guerre du Pool initié toujours par le génocidaire Sassou Nguesso de 1998 à 2003 en passant par les disparus de Beach, voici Sassou Nguesso qui s’ingénie une fois de plus à décimer encore le peuple du Congo. du Pool et ainsi vouloir se faire la peau du Pasteur Ntumi. » Pourquoi le monde, en partant par Mr Hollande, le président de la France, l’ ONU ont’ ils gardé le silence sur sur les bombardements, massacres du Pool recommancés ouvertement depuis debut avril par Sassou Nguesso? Au Congo brazzaville, Sassou Nguesso se livre à aller continuer l´épuration éthnique sans le Pool. Il se livre depuis un bon temps aux arrestations arbitraires des opposants,des civils, à semer la terreur, commettre des crimes crapuleux , des malversations financières, à truquer les élections, à acquerir des biens mal aquis luis et sesvenfants sans que le monde le mette réellement en garde. La complicité, la passivité sur la dictature, pareille à celle d’hitler, sur les crimes contre l’humanité et on laisse en ces temps modernes une république sans foi ni loi s’enrassiner en Afrique, au Congo-Brazzaville; parceque simplement le génocidaire, Sassou Nguesso contre le pétrole, les matières premières,la manne financières du Congo pour corrompre. Sassou Nguesso est responsable des assassinats du comité militaire du comité militaire du parti (PCT) en 1977,
    ( http://www.sukissa.co.uk/?p=13631Sassou )
    Nguesso n’a plus cessé de se livrer à des assassinats, génocides et autres crimes abominables de sang et économiques depuis environ 40 ans.
    http://la-lettre-du-congo-mfoa.over-blog.com/2016/01/congo-brazzaville-historique-du-regime-politique-de-denis-sassou-nguesso.html
    « le Dialogue, seulement le Dialogue peut sauver ce pays, arrêter le carnage dans le Pool »? . Soyons enfin réaliste et ne confondons nos souhaits aux réalités ambiantes. Celui qui pense qu’on peut mettre un frein à la folie meurtrière de Sassou Nguesso, à la « purification ethnique toujours en cours dans le Pool, décidé depuis longtemps par Sassou-Nguesso, qui laisse massacrer les paisibles habitants sans ares village par village  » se trompe bei et bien et connais mal l’esprit qui anime le tyran fou et génocidaire Sassou Nguesso qui croit aux fétiches . Sassou Nguesso est comme Hitler, un sanguinaire, un terroriste, un fou qu’on peut changer par raisonnement.Tuer , voler, mentir, Sassou Nguesso le connait depuis adolescent. Le monde n’a pas à ignorer qu’au « moment où l’on parle de « dialogue » » et du « vivre ensemble » au Congo-Brazzaville et le tyran Sassou Nguesso se donne encore à coeur joie de faire tuer les Laris, les Bakongos dans le Pool. ( une véritable épuration étnique) malgrés les crimes de 1997, l’affaire de disparus de Beach etc. Cela est juste que le Congo a besoin de dialogue. Mais avec Sassou, sa clique et son PCT. Le dialogue sera bon après le départ du tyran, ses enfants, sa clique. Personne ne doit par la suite dire, de ne pas avoir été mis au courant sur les malfaits atroces, le caractére véritable de Sassou Nguesso qui sont très nuisibles pour le Congo et en partie pour l’Afrique, surtout l’Afrique Centrale. Aux Congolais de toute la république à comprendre. »Tant qu’il n’y aura pas la paix dans le Pool c’est le Congo tout entier qui ne sera jamais en paix ». Et tant que les Leaders de ce monde se laissent corrompre par le dictateur , génocidaire, président autoproclamé, gardent le silence contre les agissements, la « folie meurtrière  » de Sassou Nguesso, revenu depuis 1997 par la force au pouvoir qui se livre publiquement aux massacres, arrestations arbitraires, épurations éthniques, fausser les élections brisent ainsi l’élan de la démocratie en Afrique le monde. Ils contribuent à déstabiliser le continent, le monde. En une moindre mesure cet l’effort au terrorisme international qu’ils renforcent d’une manière ou d’une autre, sans le savoir. Cela est une véritable honte, une décadance morale, spirituelle que Sassou Nguesso, un malfaiteur, criminel de ce genre soit président d’une république et benéficie des appuis pour se maintenir en toute in´üegalité au pouvoir.Chaque chose a sa fin.

  26. Londi dit :

    Otez-moi d’un doute, Mr Tony Moudilou. Etes-vous inscrit au barreau de Paris ? C’est toujours bon de savoir d’où parle quelqu’un.

  27. Bulukutu dit :

    Israéliens aux commandes des engins de guerres, Français conseillers militaires du préfet-zident, tous alliées des Etats Unis et de l’UE (28 pays), tous membres de L’OTAN. En rajoutant la Chine, vous avez ce que l’on nomme communément, la communauté internationale. Plus la peine donc de s’en remettre à eux. Nous sommes seuls. Les deux Congos sont pris au piège de leur richesse terrestre. Tout le monde sait, tout le monde se tait y compris les autres groupes ethniques du Congo, on ne le dira jamais assez. Inutile de parler des leaders autoproclamés du Pool, qui jouent leur propre partition. Ceux-là, ne comptent plus depuis des lustres. ils seront karcherisés avec le reste de la gangue qui s’agrippent à la pierre précieuse que l’on appelle encore aujourd’hui, Congo. Demain, un autre nom peut-être. En attendant, soutenons tous ceux qui sur le terrain sont en mesure de modifier le rapport de force.

  28. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville dit :

    Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

    Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

    Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

    Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

    Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région.

    Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir.

    La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres.

    Fait à Paris le 30 septembre 2016

  29. Jour ya [Examen] na CFA dit :

    On ne va même pas vous faire aujourd’hui, le moindre honneur comme vous l’avez bien constaté depuis, en vous citant nommément ici, puisque vous-vous reconnaitrez tous et que beaucoup vous reconnaissent facilement, mais rassurez-vous, nous le JURONS du fond de notre irréfutable amour propre le plus simplement du monde: le moment opportun, nous vous traquerons partout et n’importe où pour vous rappeler vos outrances de toute nature, étalées verbalement par ici, et pratiquement ailleurs…

    Marquez-le, ce 3ème jour d’octobre 2016: NOUS VOUS AURONS!

    Qu’il fasse beau, qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il bruine, qu’il neige, qu’il grêle, ou que même, la nuit soit mystérieusement ‘ensoleillée’ ce jour-là d’une quelconque manière, etc…

  30. Ebaka Georges dit :

    il n’y a rien de politique dans ces massacres.

    Sassou a un quota en sacrifices humains à atteindre.

    Souvenez-vous de son marabout nigérien, le sieur Tandja.

    Le reste est du blabla.

    Sassou n’a d’humain que l’apparence physique.

  31. VAL DE NANTES dit :

    A MES frères @le fils du pays et BULUKUTU
    QUESTION ;
    NTUMI est il toujours complice de ce massacre ?
    Personnellement , je n’y comprends rien
    Si complice alors là làààààààààà .

  32. le fils du pays dit :

    @Mr Val de Nantes,je reste très constant.Tout ce qui se passe au Congo en particulier au Sud du pays a pour source la date du 31 juillet 1968 c’est a dire Mr Sassou et ses amis de tous bords.Le peuple Congolais retrouvera sa quietude s’il decide de déloger par force brute puisque c’est l’unique moyen ou voie Mr Sassou,sa famille et ses amis.Ntoumi et le reste ce n’est que du bla bla.
    Je le reitere,il faut absolument et le plus vite possible déloger ce groupuscule de gens arrives au centre du pouvoir dans le sac a dos de Mr Ngouabi qu’ils ont par la suite assassiner il y a de cela quarante huit ans.Presque un demi siècle de demolition du Congo par ces voyous dont le chef de file est Mr Sassou.

  33. le fils du pays dit :

    @Mr Val de Nantes et Mr Bulukutu.
    Quelqu’un a dit quelque part dans ce monde qu’un peuple ignorant est l’instrument de sa propre destruction.Pendant toutes ces decennies,Mr Sassou,son Pct et ses amis n’ont fait qu’instiller et maintenir l’ignorance dans la conscience et la sub conscience de nombreux Congolais.
    Nous le voyons avec le silence d’une frange de Congolais qui pensent par cette ignorance que les tueries dans le sud du pays est une affaire personnelle entre Mr Ntumi et Mr Sassou.Cette ignorance et cette perception de choses peuvent etre renforcees avec les sorties mediatiques bien orchestrees par les caciques du pouvoir en l’occurence certains ressortissants de cette partie du pays qui demandent devant les cameras de televisions que Mr Ntumi soit mis aux arrets.Alors que ce qui se passe dans le sud du pays n’est que l’avant gout d’un plan macabre concocte dans le dos du peuple Congolais entre Mr Sassou,ses amis et leurs parrains.Ntumi,c’est un faux fuyant.
    Un petit rappel,la Chine controle 95 pour cent des terres rares dans le monde,ils ont embarque avec eux toutes matieres trouvees sur long du trace routier Loango -Mfoa,un deal entre eux,Mr Sassou,sa famille et ses amis.
    Cette route d’une grande mediocrite dont un etudiant de premiere de genie civil ferait mieux aurait pu etre construite par les Ingenieurs Congolais avec les propres moyens du pays si Mr sassou et ses amis etaient de gens consciencieux.Ils ont prefere faire deal mafieux en brandant les ressources a la chine.
    Pour finir,les Congolais dans leur ensemble doivent se reveiller car Mr Sassou et ses amis sont des inconscients et des irresponsables,ils emmenent le peuple Congolais vers sa disparution.
    Il faut absolument deloger ces voyous.

  34. Pascal Malanda dit :

    Lu pour vous dans les Dépêches de Brazza de ce mardi 4 octobre:

    Sécurité

    Les violences que subissent à nouveau les populations
    d’une partie du département du Pool sont là pour confirmer, s’il en était besoin, que la sé-
    curité intérieure du Congo doit figurer plus que jamais en tête des priorités de la Nouvelle République. Elles rappellent à ceux qui étaient tentés de l’oublier, ou qui voulaient gommer cette évidence pour des raisons bassement politiques, que la paix civile commande toutes
    les avancées, tous les progrès auxquels notre peuple aspire à juste titre.

    Ce qui précède est d’autant plus vrai que derrière l’homme qui se fait appeler « Pasteur Ntoumi » se cachent, du moins semble-t-il, des responsables politiques dont certains ont joué un rôle dans les terribles violences qui émaillèrent les guerres civiles de 1997 et 1998. Il revient bien évidemment à la justice de dire ce qu’il en est réellement, mais les informations qui remontent
    en cascade vers nous laissent peu de doutes sur ces implications dans les évènements présents.
    Ce que démontre de façon accablante la nouvelle dérive de Frédéric Bintsamou est le fait que seul un Etat fort, respectueux des libertés publiques mais organisé pour préserver l’ordre public contre ceux qui tentent de le briser, peut combattre efficacement et, mieux encore, prévenir les « fous de dieu ». Chez nous comme au Mali, en Libye, en Irak, en Syrie, en Afghanistan et ailleurs
    dans le monde vivent des hommes qui se croient supérieurs au point d’asservir sans pitié ceux qui les entourent et d’user de la pire cruauté pour parvenir à leurs fins. Le tout, cela va de soi, pour satisfaire leurs ambitions personnelles, combler leur ego démesuré, assouvir
    leurs instincts les plus bas.

    Ne nous faisons donc pas d’illusion : la seule réponse possible aux terribles déviances qui se produisent sous nos yeux est celle que garantit l’Etat de droit dans lequel nous vivons. Avec, d’un côté, la force publique dans toutes ses composantes – police, gendarmerie, armée, mais aussi renseignement – et, de l’autre, la justice à qui revient la double mission d’établir la vérité et
    de sanctionner les auteurs des troubles à l’ordre public.

    Les citoyens congolais attendent avec angoisse, avec impatience aussi que prennent fin les exactions commises dans le Pool.

  35. Pascal Malanda dit :

    Morceau choisi

    Pigasse écrit dans son édito de ce mardi 4 octobre 2016 ce qui suit, pensant ceratainement à Ntumi. Mais ces mots ne valent-ils pas pour d’autres responsables du Congo? Suivez mon doigt

    « Chez nous comme au Mali, en Libye, en Irak, en Syrie, en Afghanistan et ailleurs dans le monde vivent des hommes qui se croient supérieurs au point d’asservir sans pitié ceux qui les entourent et d’user de la pire cruauté pour parvenir à leurs fins. Le tout, cela va de soi, pour satisfaire leurs ambitions personnelles, combler leur ego démesuré, assouvir leurs instincts les plus bas. »

  36. le fils du pays dit :

    Jean Paul Pigasse,deux décennies de mercenariat au Congo et l’enrichissement illicite.
    Jean Paul Pigasse,mercenaire de l’empire français au Congo au cote de leur éternel valet-serviteur Mr Sassou.
    Jean Paul Pigasse ,le mercenaire de l’empire français qui s’est bati une fortune sur le sang du peuple Congolais comme tant d’autres qui gravitent autour de l’homme le plus idiot de sa génération Mr Sassou.
    Jean Paul Pigasse,l’homme dont la fripouille d’Edou met les mots dans la bouche.
    Jean Paul Pigasse parmi les gens qui ne sortiront pas de la nasse des vrais combattants Congolais.

  37. Bulukutu dit :

    @ Val de Nantes. Dans le prolongement de ce qui le fils du pays, s’il y a eu deal avec Ntoumi autrefois, aujourd’hui la donne à changée. Le deal a été rompu le 4 avril 2016. Ntoumi est le bouc émissaire idéal pour masquer les vrais ressorts de cette guerre qui ne dit pas encore son nom. Le pool regorgerait de coltan, qui nourrit l’appétit de tous les prédateurs qui attendent que la proie soit mise à terre pour se servir. Le temps nous dira si Ntoumi est complice ou pas. Toutefois, à ce jour, ce sont les ninjas qui tiennent tête au tyran de Brazzaville. Sont-ils de mèche avec Ntoumi? Difficile à dire. Mais face à une opposition amorphe, je préfère l’action.

  38. le fils du pays dit :

    Le President Massamba debat (Manager hors pair) initiateur de cette cooperation avec la Chine avait travaille en symbiose et intelligence avec ce pays.Il n’avait jamais vendu le Congo ni brade ses ressources naturelles comme le fait Mr Sassou,sa famille et ses amis.
    Le hazard n’existe pas,les chinois et Mr Sassou savaient que le sous sol Congolais regorgait du coltan.
    En 1983-1984 et 1984-1985,un grand de notre quartier Ingenieur geologue forme en Chine faisait partie d’une equipe chinoise qui menait les etudes geologiques-minieres et c’est bien Mr Sassou qui etait sur le perchoir a cette époque comme aujourd’hui.Et la machine chinoise dite etre tombee en panne pendant les etudes de prospection qu’il fallait acheminer en Chine pour sa reparation alors qu’elle venait de voler les minerais.C’est un curieux douanier Congolais a l’Aeroport de Maya Maya en appuyant de facon aleatoire sur les touches de cette machine va mettre nue la supercherie des chinois,la machine cracha le minerai.
    Tous les pays du monde se developpent avec nos matieres premieres,Mr sassou,sa famille et ses amis doivent comprendre que les richesses ne sont pas infinies,ils doivent arreter de les brader.
    Je relance mon appel aux Congolais de s’organiser et mettre un terme au regime de Mr sassou.
    Assainir,aseptiser,l’organiser le pays ainsi que reunir toutes les ressources humaines Congolaises eparpillees dans le monde autour d’un projet.
    Il faut absolument chasser Mr sassou,sa famille et ses amis de tous bords nationaux et etrangers

  39. endirectdebrazza dit :

    peut on conclure que les nombreux morts des suites de l’attaque du train (gendarmes, jeune militaires de 18ans, policiers pauvre,conducteurs de train cfco que je connaisais, femmes et enfants…) ont été tués à cause des appétits commerciaux des chefs militaires? Vous faites preuve comme toujours, de fanatisme tribaliste et aveugle pour épargner votre parent terroriste Pasteur Ntumi qui programme et assassine sans discernement les congolais.

  40. Pascal Malanda dit :

    A l’allure où vont les choses dans le Pool, il ne fait presque plus de doute que la situation va dégénérer et ce sera la faute de Sassou.

    Sassou a été très mal « conseillé » par son entourage qui ne lui a dit que ce qu’il voulait entendre. Tous ceux qui lui disaient de s’abstenir de changer la constitution ont été écartés du pouvoir : Bowao, Yoka etc. Ceux qui comme Ntsiba lui ont fait croire qu’avec un peu d’argent, il pouvait gagner le cœur des Congolais ont été également écartés. Il ne reste autour de Sassou aujourd’hui que des courtisans de la pire espèce. Ils mentent sans vergogne et leur mensonge est bu comme du petit lait par Sassou.

    Tout le monde sait aujourd’hui que le 04 avril 2016, la fausse attaque des soi-disant militants de Ntoumi n’était qu’une diversion pour faire passer la triche du 20 mars 2016. Craignant que le peuple ne descende dans la rue, le pouvoir a anticipé en créant une situation militaire qui allait empêcher toute contestation. C’est ce qui s’est fait. Sauf que la fausse opération anti-Ntumi a dérapé. Aujourd’hui, la situation dégénère. L’armée qui n’a plus assez de ressource à cause de la crise trouve son compte dans une guerre interminable que Sasso est obligée de financer pour se maintenir au pouvoir. La fin de cette aventure militaire signifiera pour l’armée, la fin d’un business, peut-être pas aussi lucratif que par le passé, mais business quand-même qui compense les énormes pertes subies par les généraux-affairistes à cause de la chute du cours du pétrole. En attendant que le baril remonte à 100 dollars, il faut bien que le milicabri broute l’herbe dans le poulailler.

    S’il s’agissait vraiment d’arrêter Ntoumi, le pouvoir aurait dû opérer par la police et la gendarmerie. Envoyer toute une armée pour traquer pendant 6 mois un ancien collaborateur de Sassou cache mal l’incompétence de nos décideurs. La vraie cause de la guerre du Pool est ailleurs.

  41. Pascal Malanda dit :

    …que Sassou est obligé de financer

  42. Pascal Malanda dit :

    Incroyable mais vrai!

    Pour les Dépêches de Brazzaville, le Congo et sa guerre larvée dans le Pool est dans une situation plus favorable que le Gabon:

     » Les déchirures qui menacent de plonger dans le chaos
    nos voisins les plus proches – Gabon, Centrafrique, Ré-
    publique démocratique du Congo – sont là pour rappeler
    à chacun d’entre nous que rien n’est plus fragile dans le
    monde présent que la paix intérieure d’une nation. Pour
    nous rappeler également que la qualité première des sociétés
    humaines est la solidarité puisqu’elle permet de
    lutter efficacement contre les dérives, de préserver l’unité
    nationale, de protéger les personnes faibles et démunies,
    de ramener l’ordre là où il est menacé.
    Aidons donc nos frères du Pool à surmonter l’adversité
    qui les frappe. »

    Les Dépêches de Brazzaville (06 octobre 2016)

  43. Aucoin dit :

    Dans la perspective d’injecter de la monnaie dans des activités sans risque et le souci permanent de rentabiliser son Capital, mon nom est Jacques Aucoin; Investisseur privé en France. J’offre mes services à toute personne en situation de difficultés financière. Vous souhaitez payer vos factures, payer les dettes, louez maison, terminez un projet ou tout simplement pour faire un métier, n’hésitez pas à me contacter pour tous vos de financement, prêt.
    E-mail :mutuel.compte@gmail.com

  44. Eyomas dit :

    7 octobre 2016 à 17 h 05 min (UTC 2) Lier vers ce commentaire
    Répondre
    Vous qui condamnez Guy Brice Parfait Kolelas et le Pasteur Ntoumi pour ce qui se passe dans le pool ,soit vous êtes de mauvaise foi ou soit vous soufrez d’une cécité politique, Pako est très réaliste, il a refusé de revendiquer sa victoire aux élections présidentielles pour ne pas tomber dans le piège de sortir ses militants qui ont les mains nues dans la rue, aprés pour se faire massacrer par la suite, il faut comprendre, en face on a un régime tyrannique, répressif et sauvage, ils ne savent rien faire d’autre que de vivre aux crochets du pouvoir, des véritables assassins, voleurs et fainéants; le problème du Pool en particulier et du Congo en général c’est Sassou, c’est lui qui est entrain de détruire toute une région pour conserver un pouvoir volé,et pour régler les comptes à une région qui n’a pas voté pour lui; le reste n’est que manipulation, Pako n’a trahit personne, il évite tout simplement d’affronter un régime sanguinaire qui utilise les moyens de l’ETAT pour tuer son propre peuple, Tout le monde sait que ce qui s’est passé le 4 avril 2016, et ce qui se passe dans le Pool c’est un montage de Sassou, Jean dominique okemba, Ndengué et Pierre Oba, comme ils n’ont pas pu mettre ces événements sur le dos de Pako parce que ce dernier les a devancé sur le terrain de la paix, ce régime sanguinaire a trouvé prétexte sur Ntoumi , pour aller tuer, brûler les villages dans le pool, le discours de Pako est clair et précis,ceux qui lui cherche les poux sur la tête sont de mauvaise foi;il faut sortir des sentiers battus et gommer cette image d’Epinal que vous lui collez sur la peau , ceux qui ont voté pour lui aux élections présidentielles lui font encore confiance, Pako draine toujours des foules, des erreurs il en fait, c’est un humain; mais il n’a pas encore commis des fautes graves; le jour qu’il en commettra le peuple lui tournera le dos . J’ai entendu dire que que Pako devait suivre l’exemple de Jean Ping au Gabon, lui, Ping a fait exactement comme Pako, en homme intelligent il évite d’envoyer ses militants à mains nues pour aller affronter un pouvoir lourdement armé. Avant de critiquer sur internet quand on se trouve sur le bord de la seine ,il faut comprendre que, mener une opposition sur place au Congo n’est pas chose facile, face à un sanguinaire comme Sassou , un tyran qui a passé 32 ans au pouvoir et qui béneficie de la complicité internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.