LE GOUVERNEMENT DE SASSOU INCAPABLE DE DISTRIBUER LE TRAITEMENT CONTRE LE SIDA / VIH

vih

Selon des chiffres officiels, 38500 personnes vivent avec le Vih/Sida au Congo Brazzaville

Congo : rupture des antirétroviraux

Au Congo-Brazzaville, les personnes vivant avec le VIH/Sida sont confrontées à une rupture des stocks d’antirétroviraux distribués gratuitement depuis 2007.

La distribution des antirétroviraux est suspendue dans ce pays depuis six mois.

Le Réseau national des Associations des Positifs du Congo, RENAPC, qui a mené à Brazzaville une action de plaidoyer en faveur de tous les malades privés de traitement demande aux autorités de réagir.

Les antirétroviraux sont fournis gratuitement par le gouvernement aux malades du Sida pour améliorer leur qualité de vie.

« Cela fait six mois que je n’ai pas pris mes ARV et je me sens fatiguée » a confié à la BBC une séropositive sous anonymat.

Jean Pierre Mahoungou le directeur exécutif du RENAPC, lui, signale que le Congo éprouve depuis 2011 des difficultés à distribuer les médicaments aux malades y compris les réactifs de suivi biologique.

Il précise en outre que les dépistages ne sont plus assurés.

Selon des chiffres officiels, 38500 personnes vivent avec le Vih/Sida dans ce pays.

Diffusé le 1er décembre 2016

Source : BBC

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.