TONY MOUDILOU DEMANDE PARDON AU GÉNÉRAL MOKOKO… ET JEAN-DOMINIQUE OKEMBA LE JETTE EN PRISON.

Moudilou, la veille de son inculpation, faisant ses emplettes au Casino de Brazzaville

Appelé à Brazzaville par Jean Dominique Okemba , le responsable des services secrets et des marabouts de Sassou-NGuesso, pour accabler et faire condamner le Général Jean Marie Michel Mokoko (J3M) dans l’affaire d’une vidéo d’un coup d’état supposé datant de 2007, c’est en Guest-star que Tony MOUDILOU débarque à Brazzaville.

Voiture de luxe avec chauffeur, logé dans une suite présidentielle, le seul témoin à charge contre J3M sur lequel la dictature de Brazzaville s’appuie dans cette affaire « abracadabrantesque », est choyé à la hauteur des attentes des bourreaux du peuple congolais.

Malgré un briefing de JDO et de Pierrot le fou, le dernier de sa promotion et ministre de l’Injustice, Tony MOUDILOU s’est littéralement effondré pendant la confrontation avec J3M ,devant les juges d’instruction, le lundi 12 décembre 2016.

Devant les assauts de questions répétées des Avocats de J3M, MOUDILOU n’a pas pu tenir ses accusations. Bégaiements et balbutiements se sont emparés du faux témoin. Pris de remords à l’instar du traite Judas Iscariote, Tony MOUDILOU a demandé pardon, en pleurant, au Général Mokoko pour tout le mal qui lui a causé, à la stupéfaction de ses commanditaires.

Vexé et très en colère sur l’échec de son stratagème foireux, le spécial JDO qui suivait toute la confrontation dans la pièce voisine spécialement aménagée, ordonnait l’incarcération illico presto de  Tony MOUDILOU.

Dans la fosse aux lions des prévenus qui étaient informés de sa trahison, certains beaux spécimens mâles se sont mis à le tabasser. Gifles, coups de poing et savates pleuvaient sur son corps.

Face à cette pluie de claques sonnantes, « Toto MOUDILA » s’est mis à pleurer en lari, sans doute pour susciter la compassion de quelques prévenus laris, mais rien à faire …Ya Bola ku total !

Les gardiens de la prison qui étaient à quelques pas de là, l’entendaient bien, mais se sont bouchés les oreilles, et ne sont pas intervenus. Il faut dire que la majorité de ces gardiens, même s’ils ne se révoltent pas, ne sont pas fans de Sassou NGUESSO. Bien au contraire.

Pendant combien de temps Toto MOUDILOU aura la lucidité de reconnaitre l’innocence du Général Mokoko, qu’il dit avoir piégé à Paris en 2007 avec la complicité d’Arlette Nonault, l’actuelle ministre du Tourisme de Sassou-NGuesso ?

Aujourd’hui et après la rétractation de Toto MOUDILOU, le dossier judiciaire contre le Général Mokoko est vide, et dans tous les pays, même ceux qualifiés de république bananière,  la relaxe de J3M aurait été immédiate …mais le Congo-Brazzaville est un pays  gouverné par des barbares !

La Rédaction

Diffusé le 14 décembre 2016, par www.congo-liberty.com

JEAN MARIE MICHEL MOKOKO : LE JUSTE . Par Marcel ABIGNA

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

48 réponses à TONY MOUDILOU DEMANDE PARDON AU GÉNÉRAL MOKOKO… ET JEAN-DOMINIQUE OKEMBA LE JETTE EN PRISON.

  1. APRES SON INTERVENTION CHEZ BRAZZAPARIS-INFO J'AI COMMENCE A DOUTER DE SES FACULTES MENTALES!!! PATRIOTE ATTERRE dit :

    QUEL TRISTE RETOURNEMENT !
    JE CROIS QU’IL FAUT PLAIDER POUR LUI LA DÉMENCE PRÉCOCE!
    MAIS IL A VRAIMENT FAIT DU TORT A TOUTE LA NATION CONGOLAISE.

  2. Mark dit :

    C’est toujours l’homme du sud qui est au centre de toutes naivetés. Mokoko sait pourquoi il est en prison. Si les ressortissants de Makoua ne se sont jamais soulevés contre l’arrestation de Mokoko, ils connaissent le problème. Les congolais qui épargne aveuglement Mokoko ne connaissent pas le fond du problème. En realité, l’arrestation de Mokoko est un montage de Mokoko lui même et ses parents du Nord afin d’intimider et divertir les opposants et les populations du Sud pour ne pas contester l’election de Sassou. Mokoko est general, s’il est en prison et moi Kolela le civil? Mokoko est nordiste, s’il est en prison, alors c’est pas une affaire de tribalisme ou regionalisme. Voilà les divertissements de ces nordistes. En fait c’est l’homme du sud qui ne veut pas comprendre cela. C’est pourquoi, l’homme du nord pense que le sudiste est naif, ‘NZINZIN’, une personne qu’on peut utiliser et manipuler. Maintenant, la crise post- électorale a pris fin. Sassou a retrouvé sa crédibilité internationale. Il est temps de libérer leur parent Mokoko. Pour le faire, il faut monter un autre coup. C’est ce qui se passe. J’ai toujours dit que Mokoko sortira de cette prison et retrouvera un autre poste. Pour divertir les naifs, ils diront c’est pas notre faute. C’est MOUDILOU qui nous avaient mis dans cette situation avec son faux temoignage.

  3. Mark dit :

    Lire les congolais qui épargnent…..C’est MOUDILOU qui nous avait…..

  4. Bissa Bo dit :

    Cher redacteur de Congo Liberty

    Merci de cette information (épicée ou non au goût des congolais que nous sommes tous.) Qu’elle soit vraie ou fausse, peu importe. Mais comme aimait le dire (en gras) le journal La Rue Meurt de Bacongo au temps où il excellait dans le processus d’assassinat de la jeune democratie congolaise entre 1992-1997): « dans un kilo de mensoges, il y a un gramme de vérité ».

    Ce qui est dit dans ce texte conforte la position de tous ceux qui croient que certains enfants du Pool ont toujours ete en collusion avec Sassou pour pour plonger ce pays dans les abîmes: moudilou, mvouba, eveque milandou, silou, lenga, kolelas et famille, massengo tiasse, mbemba martin, Nkouka, Nkouta, et tous les noms inconnus du grand public….
    Maaaaawwwaaaaaa

  5. La faute toujours aux autres non sa propre betise dit :

    OEIL DU CONGO

    COUP DE THÉÂTRE, TONY MOUDILOU A REJOINT SA SUITE PRÉSIDENTIELLE DE L’HÔTEL OLYMPIQUE PALACE

    Devant les manoeuvres orchestrées par papa 8 et les Magistrats à la solde de Staline Hitler Mr 8%, Tony Moudilou, invité à Brazzaville par les sbires de Mr 2 x 4 = ? % avait pour mission de charger J4M.

    Bien qu’ayant été préparé à cet effet, hier Moudilou a été incapable de restituer les leçons apprises.

    Gênés par la tournure des événements et la charge des avocats pendant la confrontation, le Procureur Oko Ngakala et le Doyen des juges D’instruction, ont été obligés de signer un mandat de dépôt à la Maison d’Arrêt à l’encontre de Mr Moudilou parce que les faits reconnus par l’intéressé l’incriminaient totalement.

    Le pouvoir, craignant les conséquences de cette honteuse machination s’est vu dans l’obligation d’annuler le mandat de dépôt ce jour 14 décembre à 12h contre tout attente, pendant que l’innocent Général du peuple est encore incarcéré.
    Le locataire d’un soir a été conduit directement aux Renseignements Généraux (RG) chez le Colonel Bakala.

    Quelle honte !

    Affaire à suivre.

  6. MARK LA ! TU FAIS FORT! TU DIVAGUES! PATRIOTE ATTERRE dit :

    JE CROIS PLUS A UNE SCHIZOPHRÉNIE DE CUPIDITÉ!
    MOKOKO S’EST FAIT AVOIR, MAIS DE LA A COMPLOTER AVEC SASSOU! C’EST TOUT SIMPLEMENT IMPENSABLE!
    MÊME SI LE CARACTÈRE RETORS ET TORVE DES CONGOLAIS FACE AU POUVOIR N’EST PLUS A DÉMONTRER!

  7. Missamou dit :

    Moudilou Gilbert…….

    Qu’il pourriiiiiiisssssse à jamais là bas dans les géoles de son maitren….

    Que les autres prisonniers de Bacongo et de Bifouiti s’occupent allègrement de son cas….

    Le con, la délation et al truanderie doivent avoir des limites !!!!

    Quel pays

  8. yandi mosi dit :

    Oui, le Congo est en plein processus de développement et de modernisation, en témoigne le supermarché moderne situé au centre ville de la capitale congolaise et que nous voyons sur la photo selfie de l’article. On se croirait à New York, Sidney, Berlin, Londres, Jobourg… Bref, la réalité saute aux yeux. Pour le reste, inutile d’entrer dans le débat, il y a trop d’aspects sensibles.

  9. Ces Brutes du pouvoir de Brazzaville dit :

    Tony Moudilou apprendra à ses dépends qu’il ne fait pas bon de jouer avec le feu qu’il soit allumé par son propre parent ou par son pire ennemi. Se faire prendre dan la nasse comme un vulgaire petit poisson est une honte pour un kongo aguerri qui connait les proverbes.

    Tu me fais honte Tony car, en quittant l’hiver assez rude de ces derniers temps sur la France pour aller faire le zouave dans les magasins de Brazza en bermuda, tu t’es comporté en véritable naïf. Passe donc quelques temps en prison et, peut-être, tu prendras un peu de sagesse et de hauteur.

  10. Missamou dit :

    @ yandi mosi

    Justement, la photo (non selfie) de l’article, illustre justement le fond des choses au Congo: le « M’AS-TU VU ? »

    Cette photo, rappele a elle seule la photo d’un indigene dans les annees 1950 devant les « belles choses ds blancs », que nous memes sommes incapables de fabriquer.

    Voila la chose (le « m’as-tu vu ») derriere laquelle courent tous ces moudilou, lenga, kolelas, mabiala pierre, mberi, et autres complices des crimes contre les congolais.

    Les bouteilles de whisky qu’il exhibe, lui moudilou, c’est pour dire a ses freres de Bacongo, Makelekele, Bifouiti, Massengo, Kisoundi, Ouenze, Moungalli, « voila comment moi moudilou j’ai trop reussi dans la vie ».

    Et continuer a chercher le criminel chez le blanc…

    L’envie de vomir a depasser les limites !!!!!

  11. Missamou dit :

    Et si les congolais de Paris cotisaient pour prendre un avocat afin de défendre… les intérêts des congolais contre Moudilou Gilbert !!!!

    Un autre avocat pour défendre, à Paris, les intérêts de Mokoko contre Sasou et contre Moudilou et Ngokala Albert….

    Ouvrez la liste !!!!!

  12. Mark dit :

    Une fois de plus, soyez vigilant dans cette affaire Mokoko. Des manipulations et divertissements sont en cours. Pensez vous que le procureur Oko Ngakala n’a pas la vidéo dans laquelle Mokoko parle de son coup d’Etat? Quelle preuve de plus veut-il obtenir de la part de Moudilou? Entre ce que Moudilou peut raconter et la vidéo dans laquelle Mokoko parle ouvertement de son coup d’Etat, quelle est la preuve matérielle qu’un tribunal doit prendre en compte? S’ils veulent condamner Mokoko, la vidéo est une preuve suffisante. S’ils ne veulent pas le condamner, il faut se baser sur le théâtre du naif Moudilou et continuer à divertir les congolais qui sont nés pour se faire divertir.

  13. S. NKALA dit :

    Tony Moudilou, même dans des moments d’égarement, de quête hasardeuse de moyens de subsistance, ou d’extrême oisiveté, devrait garder à l’esprit le fait d’être en collaboration avec des personnes ayant hérité d’une culture ancestrale de ruse, de manipulation et de violence.

    Si le récit de la rédaction est avéré, cela ne fait que conforter le hiatus entre les deux mondes auxquels nous faisons face au Congo :

    – Des hommes d’une culture tirant ses sources dans une tradition barbare décrite par PONEL, prêts à tout pour faire émerger le modèle d’une chefferie à l’échelle de la république

    – De l’autre les victimes de la barbarie, parmi lesquels nous avons des Tony Moudilou, cherchant à garder la tête hors de l’eau, quelque fois avec des moyens peu recommandables, sans perdre le sens de l’humanité et du respect de la dignité humaine, au point de voir resurgir les fondamentaux de sa culture d’origine, face à la détresse de Mokoko.

    Je me demande si l’inverse aurait été possible.

    Quand on attaquait chez Ntsourou par exemple, ce Mokoko était conseiller à la sécurité du tyran et n’a dit mot, tout au moins publiquement.

    Alors que le principe fondamental des hommes justes devrait être celui de condamner l’injustice en toute circonstance.

    Ce régime a déjà commis suffisamment d’atrocité et de faits inhumains pour donner des raisons de ne plus collaborer avec des barbares.

    Il ne faut pas attendre que ça soit votre tour pour crier au diable.

  14. Anonyme dit :

    Tout cela donne des idées aux intelligences nouvelles qui arrivent pour punir sans scrupule ses ordures de Moudilou, mbochi, oko, tati, mabiala, kiki, kaka, pipi, etc aux peines de 10 à 30 ans de prison ferme. La cour de récré bientot fini… l’état revient…

  15. Alerte générale dit :

    //// ALERTE //// : Faillite généralisée du Congo, Sassou Nguesso et son fils tentent de vendre le  »cadavre » du Congo au plus offrant. Mobilisation générale contre Trafugura, Glencore et Vitol des entreprises de courtage pétrolier et d’affrètement maritime qui participent au pillage du Congo.
    Stoppons par tous les moyens ce pillage de notre nation.
    #Sassoufit

    TRAFIGURA : Contact our press office: media@trafigura.com / Siège social : Amsterdam, Pays-Bas.
    http://www.trafigura.com/trafigura-in-brief/french/

    GLENCORE : Siège social : Baar, Suisse /
    Glencore plc
    Baarermattstrasse 3
    CH-6340 Baar
    Switzerland
    Tel: +41 41 709 2000
    Fax: +41 41 709 3000
    http://www.glencore.com/contact-us/

    VITOL :
    Siège social : Rotterdam, Pays-Bas

    Vitol Broking Ltd.
    Belgrave House
    76 Buckingham Palace Road
    London, SW1W 9TQ
    United Kingdom
    Tel (44 20) 7973 4200 Fax (44 20) 7824 8239
    http://www.vitol.com/contact/

  16. Kuna dit :

    Tony le traité avait oublié la triste fin du tristement célèbre Judas Iscariote, l’apôtre qui avait trahi Jésus. Attention à l’Histoire qui est toujours le recrutées événements passés qui nous apprend beaucoup de choses. Pour Tony avec cet argent, les voyages gratuits payés par ce régime sanguinaire, il se croyait tout permis sans prendre garde. Je n’ai jamais vu un idiot de la sorte. Il a cherché, il a trouvé. Que voulez vous qu’on fasse?

  17. CD JUMEAU dit :

    @ MARK

    Cher Monsieur,

    Ces accusations particulièrement extra- ordinaires que vous portez sur MOKOKO, nous aimerions que vous nous apportez des éléments, hors de votre pure imagination, démontrant que le Général du peuple serait en complicité avec le monstre d’Edou? Vous vous rendez compte de la gravité des choses que vous avancez? J’espère que vous n’êtes pas en train de suivre la voie de MOUDILOU dans le seul but de noircir MOKOKO. Vous avez mieux à faire, Monsieur MARK.

    Parlons justement de MOUDILOU, ni boh bou mou fouanakané! Mou lari wa ndoko! J’espère que ses co-détenus vont bien l’enfariner aux excréments et qu’il va pourrir dans les geôles de son employeur, OKEMBA JDO.

    Monsieur NKALA,

    Quand on attaquait chez TSOUROU, MOKOKO n’était pas au Congo. Et que dire de ceux qui étaient à Brazzaville comme les KOLELAS, les TSATY MABIOS, les MOUAMBA Ngaji et tout le reste des politiciens? Ils n’avaient dit mot non plus! Mais pourtant certains étaient déjà des soi-disant opposants, contrairement à MOKOKO qui était conseillé du tyran comme vous dites.

    Vous déclarez MOUDILOU comme étant une victime??? Permettez que je vous demande si vous êtes vraiment sérieux de dire une chose aussi GROTESQUE, Monsieur??? C’est une volonté de votre part de créer la confusion. C’est vraiment une HONTE alors que vous êtes un intellectuel. Ah les Congolais! Akah boué koua koh, mameh! Kâni… Bonne nuit.

    Vive le président MOKOKO! Vive le Congo!

  18. CD JUMEAU dit :

    A lire: C’est une volonté de votre part de VOULOIR créer la confusion…

  19. David Londi dit :

    Nous sommes dans un référentiel dictatorial au Congo, de ce fait toutes les institutions ne sont que des copies conformes de celles que l’on trouve dans une démocratie. Aucune n’est indépendante. Dans cette affaire, Sassou et son clan sont tombés dans leur propre piège. Le petit dictateur de Brazzaville a vendu à la communauté internationale cette histoire de coup d’état pour embastiller Mokoko. Sachant que cette fameuse communauté n’existe pas, ce sont seulement des Puissances qui détiennent un droit de véto au Conseil de sécurité et qui bloquent toutes les résolutions contraires à leurs intérêts, nous pouvons dire que c’est la France pour le Congo. Pour faire bonne figure, son président (hypocrite) peut continuer à exiger quelques explications, tôt ou tard.

    Cette affaire, comme celle de Ntumi, a été une aubaine pour Sassou pour museler l’opposant le plus problématique et continuer ses activités génocidaires de 1998 dans le Pool. Même si nous sommes tous d’accord que Hollande lui a donné le feu vert pour le référendum, celui-ci avait ajouté, je cite, « il faut rassembler après » or embastiller sans cause est tout sauf sauf rassembler. Le petit télégraphiste de Brazzaville (il n’y connaît rien aux nouvelles technologies) se débat pour présenter à ses chefs la tête d’un Mokoko, fomenteur de coup d’état devant l’Eternel et méritant le sort dans lequel il se strouve. Si tel n’est pas le cas, dans son prochain reporting il va falloir qu’il caractérise cet état de chose. Le voilà, cuit comme un lapin à la moutarde.

    Cependant ne nous réjouissons pas non plus trop vite parce qu’après quelques jours dans cet enfer, notre ami finira par se mettre à table et dire ce que ses commanditaires aimeraient qu’il leur serve pour accabler Mokoko. Dans le référentiel dictatorial, les pseudo-magistrats s’empresseront à enregistrer ses aveux et l’affaire est pliée. Ils n’ont pas oublié les leçons qu’ils ont apprises chez les staliniens. Il est plus que probable que les choses se passent ainsi. Le pseudo-avocat, habitué au luxe, ne tiendra pas le coup. Quelques jours à la « fraîche », il sera mûr pour des aveux.

    Le dernier point de mon propos s’adresse à toutes celles et tous ceux qui ne ratent pas une occasion pour nous servir la pseudo-division nord / sud. Celles et ceux qui vivent en Europe connaissent l’irritation que peuvent causer les jugements globalisants du genre, « tous les Noirs sont des délinquants potentiels, des paresseux, des assistés, etc. ». Souvent, à juste titre, nous manifestons notre désapprobation face à de tels jugements à l’emporte-pièce. Cela nous révolte. Nous ne pouvons donc pas, en retour, développer les mêms réflexes ou jugements vis-à-vis d’un peuple, d’une éthnie ou tribu sous prétexte que quelques-uns de leurs ressortissants ont un comportement criminel. Nous devons être parmi les quelques rares pays, en Afrique, où ce genre de débat fait encore autant de dégâts. Mokoko n’est pas une pièce du puzzle que Sassou met en place pour continuer à entrenir la duperie du Tribalisme que Sassou érige en système de gouvernement mais une contradiction, une contradiction qui comble le fossé que le petit dictateur veut creuser entre les compatriotes du nord et ceux du sud. Soyons plus malins, ne tombons pas dans le piège.

  20. Mark dit :

    @ CD JUMEAU

    Je comprends votre frustration. Le dossier Mokoko est aussi complexe que la mafia de Sassou. Ce n’est donc pas un dossier facile à maîtriser. Je vous pose deux questions assez simple.

    Pourquoi Mokoko était allé travailler pour Sassou qui arrive au pouvoir après avoir marché sur des cadavres?

    Etes vous prêt à protèger un criminel?

    Je ne dis pas que j’ai raison de condamner Mokoko. Je ne dis pas non plus que vous avez tort de le soutenir. Seulement, les réponses à ces deux questions permettront à chacun de nous de mieux comprendre ce que nous écrivons sur Mokoko. Une fois de plus, j’ai besoin des réponses.

  21. VAL DE NANTES , dit :

    Je pense que MOUDILOU est condamné à vivre de son minimum vieillesse français .C’est un frère que je connais trop bien , pour pouvoir me dédire .
    Les déchets financiers , qu’il tente de se procurer auprès des voyous mbochis , c’est pour réparer l’accident existentiel dont il s’estime victime .
    Avec , un bon diplôme d’avocat , il aurait défié la retraite par son talent oratoire devant les tribunaux .Mais çà , c’est autre chose , quand on COMMENCE à mbochiser son comportement .

  22. Anonymus dit :

    Moudilou, apres ses innombrables insultes à l’égard des mbochis mérite bien de gouter à la geole pour le ramener à la raison. Ses divagations et son gout au luxe tandis que son soi-disant peuple du Pool vivote dans les forets. Quel idiot ce soi-disant avocat. Il insulte les mbochis à longueur de journée mais dès qu’on lui jette quelques grains de maïs, le voilà qui s’empresse à picorer comme si de rien n’était. Typique lari affamé.

  23. Vous été tellement naïfs mais d’une gravité extrême !
    Sachez que sous Sassou, il ne peut y avoir d’opposants réels. Ce sont des opposants fictifs, tous sans exception aucune ! Même Milongo qui , à un moment donné avait été intransigeant, avait fini par abdiquer, car avec Sassou c’est la mort ou l’exil, pas de demi-mesure. C’est vraiment mal le connaître. Soyez aguerris et non fanatiques aveugles tels des moutons de panurge! Tous ces opposants font dans la simulation en permanence! Sassou met littéralement en applications les œuvres de Makaviel , Malaparte, etc…
    Sous Ntumi à son apogée , il y’ avait le « Mbata y’a saint Michel », on tuait à la machette les lari par ordre de Ntumi. Il a beaucoup œuvré pour la destruction du pool. Comme diraient d’aucuns : les Willy Manstanga & compagnies ne tuaient que les lari. Pourquoi ? Vous avez la réponse ! Tout est ainsi fomenté depuis la nuit des temps ! Les lari & Kongo seront sous ce règne toujours voués aux gémonies , car ils sont bel et bien aux antipodes de ce système.
    Alors les adhésions systémiques et systématiques du cercle Mokoko doivent interpeller également, il y a anguilles sous roche !
    « Un homme averti en vaut deux »

  24. Lire : vous êtes.

    Je vous en remercie !

  25. Éditions de la Loupe dit :

    1 IMBECILE délirant.

    Par ailleurs, d’aucuns s’abrutissent littéralement de parler de JDO (Le Spécial). Ah ah, salades, permettez-moi de ricaner un peu, oui, vraiment bêtement! Qu’y a t-il de « spécial » sur ce villageois à la langue lourde et pâteuse, un semblant de soldat féticheur?

    Ce Congo est vraiment tombé dans les abysses de satan.

    TROP de naïfs et aveugles incontestablement, c’est dégoûtant! Ceci explique simplement pourquoi un semi-illettré comme le postérieur du sot désigné, lui-même, demeure là où il est…

    Il est difficile d’aider le congolais. Ahurissant!

  26. Mark dit :

    Certains disent que Mokoko n’avait pas voulu faire un coup d’Etat pour renverser Lissouba. Mokoko pouvait faire son coup d’Etat. Seulement, il n’était pas courageux et competent. Quand Mokoko, general et ancien chef d’Etat major des armées d’une nation se fait pièger par Moudilou et deux sales blancs pauvres, en train de discuter coup d’Etat dans un petit bureau pauvre de Paris en acceptant se faire filmer, cela prouve à quel point l’armée congolaise est faite de faux militaires. Mokoko va être le premier general au monde à se faire prendre jusqu’à ce point. Même un civil pouvait comprendre que quand on discute coup d’Etat on ne peut pas accepter se faire filmer. Avant l’élection présidentielle, Mokoko était l’homme de la situation. En prison aujourd’hui, il devient le general du peuple. Quand le general succombe devant le civil Moudilou, comment peut- il defendre un peuple pris en otage par un autre general?

  27. Jules NGOYO dit :

    Il faut défendre l’homme Mokoko victime d’injustice, comme Moudilou qui se laisse manipuler pour avoir de quoi survivre.

    Mais, il faut aussi reconnaître l’échec de ce Mokoko qui s’est laissé abusé, au bas mot, tour à tour par Elf, Moudilou, puis quelques congolais de la diaspora qui m’ont à chaque fois fait miroiter le fauteuil présidentiel par un coup d’état ou l’élection, comme se fut le cas le 20 mars 2016.

    Au regard de tous ces échecs, il convient d’admettre qu’il se pose un problème de consistance chez cet homme.

    Dans tous les cas, nous n’avons que des miliciens gradés au Congo, sous la responsabilité d’un Mamadou qui sait à peine lire et écrire, mais une expertise dans le pillage et le crime.

  28. Garcia Dekodia GDK dit :

    LE MOT IMBECILE N’A PAS SA PLACE ICI ! pathétique!
    Personne n’a le monopole de diffusion ici a ce que je sache.. On donne son point de vue sans injure! apprenons à nous respecter! C’est le minimum qu’on puisse attendre d’un humain sédentaire du moins civilisé!

  29. Garcia Dekodia GDK dit :

    Meme si ça ne m’est destiné je m’y oppose ! l’injure est l’arme des faibles. Cela dit c’est d’emblée un aveu de faiblesse !

  30. inconnu dit :

    @garcia tu as de la maturité est c est bien reste toi meme comme ça tu es un grand homme bravo. l insulte est l arme du faible .traiter quelqu un d imbecile c est aussi vouloir l empecher de parler.

  31. Anonyme dit :

    Moudilou le pleureur a promis ce jour de régler tous les comptes des pauvres congolais de Paris qui le critiquent.

  32. CD JUMEAU dit :

    @ MARK

    Monsieur, vous dites:
    Pourquoi Mokoko était allé travailler pour Sassou qui arrive au pouvoir après avoir marché sur des cadavres?

    Êtes vous prêt à protéger un criminel?

    MOKOKO n’avait pas pris part dans la guerre, à aucun moment. Et d’ailleurs, sa neutralité avait failli lui couter très cher, soldée par une tentative d’assassinat des miliciens aubevillois de Pascale LISSOUBA. MOKOKO, en tant que militaire républicain, avait accepté de travailler avec le gagnant de la guerre de 97 pour son souci de reconstruction du pays. Il y avait bien eu d’autres hommes aussi qui étaient entré dans le gouvernement post-guerre. Il n’y a pas que lui qui avait accepté.

    MOKOKO n’est pas un criminel! Citez-moi alors ses crimes et dites-nous ce que vous lui reprocher aujourd’hui? Si c’est juste le fait d’avoir travailler avec le Monstre d’Edou. Mais toute la classe politique Congolaise, y compris celle de l’opposition, à déjà travaillée avec cet animal.Je pense que les hommes changent et MOKOKO est un nouvel homme aujourd’hui. Il incarne le changement et l’unité dans notre pays. Il est plébiscité dans tout le pays.

    Le nouveau président de la Centrafrique et le nouveau président du FASO ont, tous les deux, été premier ministre des anciens présidents dictateurs. Leurs peuples les ont fait confiance parce qu’ils ont montré qu’ils voulaient la rupture et qu’ils avaient changé. Contrairement aux gens comme les Kolelas, les TSATY et d’autres traitres que nous avons au Congo.

  33. Anonyme dit :

    Pour ajouter aux précédents propos je demande à @ MARK de nous citer quels seraient, selon lui, les hommes ou femmes suffisamment intègres qui n’ont pas approchés le tyran de l’Alima et qui seraient prêts aujourd’hui à s’engager et nous proposer un nouvel espoir pour le pays.

  34. revelino dit :

    Tony Moudilou est un congolais comme vous et moi. Il a certainement choisi la voie de la facilité en s’associant avec des criminels notoires, des fossoyeurs de la République pour un butin facile. Cependant, il est congolais. Son choix est dommageable pour le pays mais aussi pour sa propre personne. Au regard de ce que nos aïeux ont vécu des siècles passés, gardons nous de lui souhaiter des mauvaises choses notamment la mort. La contradiction ne doit pas nous amener à avoir un comportement criminel ou de tendance criminel en souhaitant le pire à l’un d’entre nous. Nous n’avons pas rien en commun avec ceux qui dirigent ce pays.

    @Mark, je ne sais quoi te dire. Autant que je me souvienne, je n’ai pas le souvenir d’avoir trouvé un seul politique au Congo-Brazza qui n’est travaillé avec ou pour Sassou. Tous, à des degrés divers, ont travaillé avec Sassou. Le malheur du Congo est de disposer d’une classe politique au comportement similaire dans l’appréciation de la choses publique. Pour la plupart d’autres eux, ce sont des voleurs. Ils n’ont jamais exprimé le moindre remord pour avoir dépossédé le peuple de sa richesse. De plus, je n’ai pas le souvenir qu’il ait un politique qui s’est amendé au regard de son comportement passé. Mokoko est peut être pas parfait. De plus, je ne suis pas un supporter de Mokoko. Mais, gardons nous de jeter l’anathème sur un homme, à la base, n’est pas un politique comme les NDZON, ITADI et autres.

    Ce qui n’importe, c’est l’unité du Congo et donc l’unité des congolais. Je le dis et je l’ai souvent dit, je me sens profondément congolais. Un congolais, d’où qu’il vienne, n’est pas et ne sera jamais mon ennemi. Nous aurons des divergences d’opinion, des divergences d’appréciation de la chose publique, des divergences de process dans la conduite du pays … mais il n’en demeure pas moins vrai que nous sommes congolais et ce qui nous unit (Congo) est plus grand que ce qui nous divise.

  35. Biangana dit :

    Qu’est ce qui vous étonne. C’est le propre des Laris. Comme leurs soeurs, les femmes Laris, toujours promptes à quitter un mari lorsqu’un Mbochis lui jette quelques cacahuètes. Elles s’envoient vite en l’air comme des pingouins. Pour l’argent. Abandonne mari et enfants pour suivre le Mbochis. Moudilou a obéi à un vice génétique qui ronge les Laris. Plus jamais un ou une Lari sur mon chemin.

  36. Garcia Dekodia GDK dit :

    C’est le « LARI BASHING » permanent !

  37. le vantard dit :

    Que doit penser RPP de tout cet imbroglio ?  » yi kubiri  » mameêh!!!!!

  38. Madami Ma Kongo dit :

    Tu es vraiment maudit et tu n’es pas digne d’un Mukongo. Comment as-tu osé agir de la sorte? Quelle indignation! Mets-toi à genoux 1000 fois pour que tu sois pardonné! Youba!!!!!!!! Zoba! Zengui! Ndoko ya nkouyou!

  39. Okenguélé Choisi dit :

    Qui se sent morveux se mouche. La douleur et rancoeur viennent d’ailleurs, on le sait. Au bal masqué, c’est OK d’insulter Tony pour espérer se sentir mieux momentanément, mais en parallèle ça semble coriace de réaliser que l’on répond bien aux imbéciles, allez je recommence, aux IMBECILES, par le silence… On s’en fout éperdument, rassurez-vous! Est-ce que c’est papa qui vous a indexé?

    Mêmes petites interjections de collégien, Pfff! Petit chinois ‘Moutchachin’ sans la moindre disposition de l’esprit, qui peut être simplement passagère, se croirait donc fort, par déduction. Pendant que « imbécile » terrace. Um-um, le rêve est permis!

    Souffrez toujours.

  40. Okenguélé Choisi dit :

    Ooohhh mais ouiiiiii, c’est l’auxiliaire « avoir » et ses accords!
    Eh eh, écrivons donc bien, pour les ‘PD’ aussi: (…qui vous a *indexés?

    C’est vraiment chinois!

  41. Anonyme dit :

    OULA!!!!!! madame la pestiférée !!!!! sordide !!!!! et c’est quoi un vrai mukongo???? !!!!

  42. Garcia Dekodia GDK dit :

    Au crétin prétentieux là haut, qui se croit plus intelligent que ceux qui sont tout aussi bêtes que lui, doit apprendre que LA GRENDILOQUENCE ne présume pas la vertu, encore moins la vérité, et que, le fait d’exceller dans les grossièretés ne fait pas de vous un héro bien au contraire…..
    Moi en tant que GESTIONNAIRE FINANCIER, j’ai déjà fait mes preuves sur un terrain rocailleux…
    Du reste chacun doit tirer ses responsabilités, c’est bidon d’intervenir sous anonymat et d’oser donner des leçons, ça prouve le degré de lâcheté…

  43. Garcia Dekodia GDK dit :

    En plus malgré que vous multipliez les pseudos, je n’ai pas besoin de recourir à la mystique pour savoir qui vous êtes ! Dites moi combien de livres avez vous vendu cette saison? Vous ne m’impressionnez pas du tout! votre langage d’emprunt non maitrisé et anachronique n’attire personne ! Vous faites preuve de haine alors apprenez ceci: La haine est douloureuse à porter en soi ! Vous souffrez donc! Au fait c’est allusion faite à votre maison d’édition la haut, « éditons de la loupe » ?
    Sachez le que « rien ne surpasse les vilenies et les grossièretés que l’on commet par pure lâcheté »

  44. Garcia Dekodia GDK dit :

    Lire : « rien ne surpasse en gravité les vilenies et les grossièretés que l’on commet par pure lâcheté »

  45. Tony Moudilou tombe dans le piège infaillible de Sassou: prisonnier volontaire ou Maso??? dit :

    Est ce de la naïveté ou de l’excès de zèle???? Je ne saurai le dire. Ce que je n’arrive pas à comprendre, ce sont ces rapports bizarres qui sont tissés entre les personnage politiques de notre pays. On s’insulte copieusement dès qu’on a un micro et qu’on se trouve à l’étranger. On rentre au pays très sereinement et on va chercher de l’argent. C’est dans ce même milieu qu’on se livre à des guerres sans merci avec suppression de vie, etc.
    Le cas Moudilou semble être symptomatique de la politicardise congolaise. Moudilou a quitté le Congo pour l’exil car son patron Kolelas était parti. Arrivé en France, il a tout fait pour faire tomber Sassou au point de préparer un coup d’état. Mokoko qu’il a, semble-t-il, embrigadé dans son histoire se fait arrêter et lui est invité gentillement dans le pays pour aller faire un témoignage.
    Mais, diable!!! Depuis quand un acteur d’acte répréhensible devient-il un témoin à charge??? Pourquoi n’est-il pas accusé??? Avec quelles paroles l’a-t-on convaincu qu’il ne serait que témoin alors qu’il dit lui-même être l’acteur principal???? Il n’y a qu’au Congo qu’on voit ça et il faut être un Moudilou pour croire qu’en inculpant un acteur on peut laisser un commanditaire jouer simplement le rôle de témoin. Mais où a-t-on déjà vu cela?????
    Dites-moi que je rève et que je suis sur une autre planète. La simple logique n’a pas de sens qu Congo et les acteur de la vie politique ne sont, en fait que des comédiens. On ne peut pas inculper Mokoko et laisser Moudilou libre!!!!! Ce n’est pas possible!!!

    C’est là que l’histoire de la super manipulation de Sassou prend tout son sens. Et il faut dire que dans l’art, il est plutôt bien futé. Il a roulé Yhombi et ceux des membres du CMP qu’il a voulu écarté. Il a roulé Kolelas, Milongo; Kombo, Lissouba, Tchikaya Thystère etc. La liste est super longue et, à chaque fois, c’est lui qui gagne. Les autres y laissent toujours leur plumes si ce n’est leur vie. Et monsieur Sassou est toujours là marchant droit dans ses bottes.

    Tiens!!! Finalement, je pense que je vais plutôt l’admirer. Le type est con en économie et en gestion de la vie sociale. Mais il est bon dans les coups tordus!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Voilà qui a fait sa longévité et Moudilou ne le savait certainement pas.

  46. yandi mosi dit :

    Et puis quoi encore ! Une fois de plus, on extrapole, on ment délibérément, on invente des histoires abracadabrantes pour accabler des internautes. Je rejète toute accusation fantaisiste, à caractère diffamatoire, sur un supposé racisme anti blanc que je n’exprime nul part dans le précédent commentaire. J’ai de nombreux collègues occidentaux, après tout. Je suis incapble d’avoir de la haine pour autrui, étant un ardent défenseur de l’unité nationale et du dialogue des civilisations, entre les peuples dans le monde. Le débat est clos.

  47. Téméraire de Toilettes dit :

    QUI suis-je? (Then, that’s the question!)

    Prénoms et nom de famille tout de suite et maintenant, avec en express ma personnelle autorisation s’il vous plait, ne tergiversez plus, ON ATTENTD!

  48. Garcia Dekodia GDK dit :

    Téméraire de Toilettes

    Vos agitations relèvent d’une « lourde psychiatrie « .

    Reste la question cruciale : peut-on discuter avec un fou ? La réponse est : non !

Laisser un commentaire