SASSOU ACCEPTERA-T-IL LA TRÊVE DES CONFISEURS ?

Nul besoin de revenir sur le terrible drame du Pool que nous impose le Prince d’Edou, et que nous portons au fond de nos entrailles depuis maintenant 09 mois.

Cette douleur nous marquera à jamais au fer rouge. Seul le temps fera son devoir d’oubli, mais sans les réparations morale, juridique et matérielle des victimes. Nous autres, fils et filles du Pool, avions perdu notre âme faute de ne pas avoir secouru les nôtres. C’est une croix que nous porterons fort longtemps. Mais qu’aurions-nous pu faire face à la barbarie d’un pouvoir sans pitié qui tient malgré l’évidence à se maintenir coûte que coûte aux affaires nonobstant le désaveu populaire.

Tout homme est complexe. Ainsi, en l‘Homme peut coexister des sentiments de bonté et de méchanceté. A la veille de Noël et des fêtes de fin d’année, il est temps que Sassou retrouve un peu d’humanité en acceptant la trêve des confiseurs. Cette période pendant laquelle les armes doivent se taire pour permettre aux plus démunis et aux enfants de retrouver le sourire, la joie de vivre, et de croire au père Noël. Les séquelles psychiques de ce conflit sont énormes, incommensurables, et nous allons en payer le prix.

Ce n’est pas seulement le moral des troupes de ce qui reste de l’armée congolaise et des mercenaires qui est au plus bas. C’est toute une nation qui assiste médusée, tétanisée à une guerre sans raison après le saccage de son économie. La haine du tyran contre une partie de son peuple est si viscérale qu’elle lui éjecte les yeux de ses globes oculaires. Triste visage.

Sassou doit entendre raison car une armée aussi puissante soit-elle n’a jamais pu contenir un peuple en furie. Qu’il médite le sort de Mobutu, Idi Amin Dada, Pinochet, Compaoré, Samuel Doe, et il comprendra que les dictateurs finissent toujours mal. Échappera-t-il à la règle, rien n’est moins sûr. A-t-il pensé à son patronyme dur à porter qu’il léguera à ses rejetons tant il est devenu tristement célèbre et voué aux gémonies.

Il est temps de se recentrer sur les vrais problèmes de la nation au lieu de nous divertir avec la traque et l’emprisonnement des opposants congolais. Tout individu sur cette terre a droit à une vie décente. Il est de notre devoir nous qui sommes en charge de la communauté d’y veiller. En ces périodes de fêtes, la sagesse commande l’arrêt des hostilités car nul doute que personne n’a la tête à faire la fête tant nos problèmes ne sont pas réglés et nous tournons en rond. L’année 2016 a été une Annus horribilis.

Malgré son sacrifice humanitaire des populations du Pool, l’économie congolaise n’est guère reluisante. Il est temps de retrouver la raison et comprendre que la société congolaise hétérogène dans son ensemble aspire à vivre dans la sérénité, la quiétude. L’homme des masses populaires a vécu et il est temps qu’il s’en aille. Adieu les tam-tams, le folklore, le carnaval, la mascarade, pour laisser place à ceux qui ont le sens de l’état et de l’intérêt général.

Nul ne doute qu’à Mpila et Oyo, le champagne teinté du sang de nos victimes coulera à flot en cette fin d’année. Mais, vivons-nous tous sur la même planète ?

Cet homme ne laissera aucune trace dans l’histoire du Congo, sinon son goût immodéré pour le pouvoir quand bien même que la baraka l’a quittée et le peuple l’a désavoué. Tel un rat pris dans un piège, il ne peut plus s’échapper, alors que son sort ne fait plus aucun doute. Tout système a une fin et il serait dérisoire de vouloir jouer les prolongations. En ces temps des fêtes, qu’il nous surprenne un instant à la « Yahya Jammeh » en arrêtant sa foutue guerre civile. Après, il pourra retomber dans ses travers lui qui n’a jamais dans sa vie respecté aucun engagement ni serment.

C’est Jonathan Swift qui écrivait : “Je ne m’étonne jamais de voir des hommes mauvais, mais je m’étonne souvent de ne les point voir honteux.” S’amendera-t-il ?

 

 

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

 

Diffusé le 19 décembre 2016, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

47 réponses à SASSOU ACCEPTERA-T-IL LA TRÊVE DES CONFISEURS ?

  1. HALLUCINANT!!! LES CONSEILS D'ADMINISTRATION DE JEAN OSSO PETIT CACHE SEXE ACTIONNARIAL DE BOUYA dit :

    DEVINETTE:
    JEAN OSSO, le petit CACHE SEXE ACTIONNARIAL DE BOUYA réunit deux conseils d’administration, on a ls photos sur les dépêches pour le CCC conseil congolais des chargeurs et pas pour ECAIR!!! DITES POURQUOI?.
    RÉPONSE
    Le CCC c’est des Mbochis normaux, Ecair c’est pour le Général de Milices, l’Amiral des marécages Bouya, Osso Ondongo comme actionnaires.
    Donc BLACKOUT COMPLET après 2 mois d »arret de vols décrété par l’ASECNA!!!!

    dépêches de brazza N: 2791 du 19 decembre 2016

  2. PAUVRE CONGO! QUEL AMATEURISME! C'EST VRAIMENT LA DECONNOMIE DES TRANSPORTS AERIENS AVEC CES GENS! VIEUX RETRAITE dit :

    Alors là ils font très fort! Une compagnie aérienne qui s’arrette 1 mois parce les visites avaient été mal planifié puis brutalement pendant plus de 2 mois parce qu »elle ne paye pas les redevances aéroportuaires!
    Je crains que les 60 Milliards attendus soient insuffisants pour la faire redémarrer!
    C’est le double qu »il faut! en attendant des CASH FLOW REGULIERS.
    MONSIEUR OSSO!
    ON NE CRÉÉ PAS UNE GRANDE COMPAGNIE AÉRIENNE! MAIS ON DEVIENT UNE GRANDE COMPAGNIE AÉRIENNE !

  3. le vantard dit :

    A un être humain né avant la honte, on ne peut lui exiger d’avoir honte.

  4. Anonyme dit :

    Pourquoi et pour combien de temps encore on va espérer que petit satan revienne à la raison puisqu »il n’a aucune raison à le faire.
    Il faut mieux croire au père Noel ceci aura plus de chance d’arriver.

    Depuis le revers de la manifestation du 27 septembre 2015 ou les opposants n’ont pas eu le courage de saisir l’occasion qui se présentait, sassou à su qu’il avait le champ libre pour poursuivre son plan machiavélique et que les Congolais ne se soulèveront plus.

  5. David Londi dit :

    Merci cher Miakassissa, je ne peux imaginer la situation dans laquelle se trouvent nos parents sans verser une larme. Dans ce désert d’indifférence je fais l’amère constat que rien ne change depuis 9 mois et tout le monde vaque à ses occupations comme d’habitude. Les uns vont acheter des cadeaux pour leurs enfants et proches, les autres vont festoyer comme des porcs pendant que nos mamans n’auront pour seul souci, chercher un abri sec pour le petit, malade, le ventre étreint par l’inquiétude de le perdre. Cet enfant a une espérance de vie aussi éphémère qu’un papillon. Il est né, aujourd’hui, pour repartir le lendemain, tué par une bombe ou mort de froid ou de faim.

    Communauté internationale ? Balivernes ! Les dictateurs ont le permis de tuer, Saddam gazait les populations du nord de l’Irak sous le silence assourdissant de cette fameuse communauté internationale, 5000 morts du 16 au 19 mars 1988. Les intérêts entendus suscitent chez eux des réactions à géométrie variable. Il nous revient de réagir, le Congo n’a pas de prisons assez grandes pour nous contenir tous. Comme tu le dis si bien, je cite, « Rien ne peut arrêter un peuple en révolte ». Je valide et j’ajouterai qu’il faut une étincelle à cette révolte, c’est à nous de l’allumer. Les alouettes ne tombent pas toutes rôties du ciel, n’est-ce pas ?

    Nous allons allumer mille feux aux quatre coins de ce pays, ce n’est qu’une question de temps. Vous parlez de 9 mois. Non, 18 ans qu’il s’amuse à ce jeu d’exterminer ce peuple qui lui tient tête. Il n’y parviendra pas, le Pool sera le tombeau de ses rêves de petit monarque à quatre sous. Nous effacerons la plus infime trace qu’il pense laissée dans ce pays, n’en déplaise à Peya. Non, il devra payer le prix fort et dans les plus brefs délais ! Il est plus que temps, le moment est venu de passer aux actions concrètes. Certains d’entre nous sont déjà sur le sentier de la guerre, il n’est plus possible de rester inactifs. La liberté ne se donne pas, elle se conquiert. Au diable, la trève des confiseurs, il est mûr pour connaître le goût du sang !

  6. Loko Balossa dit :

    Cher patrice Miakassissa , merci ! Car la dictature durera le temps de notre silence , n’ayant pas peur de ces barbares Mbochis . Nous avions le devoir de dénoncer ces fous furieux qui s’accrochent malgré que 95% de la population congolaise les désapprouvent ! Aussi nous devons êtres intraitables avec Parfait kolélas ,TSATY Mabiala qui jouent un jeu très troubles , on accompagnons la barbarie Mbochi.

  7. VAL DE NANTES , dit :

    Parler de prince D’EDOU c’est un peu fort de café .L’assassin d’OYOBEEK serait plus approprié au texte politique de notre pays .
    Mais connaissant parfaitement PATRICE , c’est pour embrasser pour mieux étouffer .L ‘histoire jugera ceux qui ont signé le pacte avec le diable .Ils sont nombreux à avoir donné libre cours aux plaisirs sexuels arrosés des CFA sertis de sang congolais .
    L’essentiel de leur vie se résume à la funeste phrase ;;;;oyo Oko ya éh ya …..A SASSOU L’IDIOT le méchant , de s’en expliquer au moment crépusculaire .
    La trêve des confitures , je n’y crois pas , surtout au moment festif où toutes les dégustations papillaires sont les bienvenues à OYO lieu de célébrations des crimes contre le reste du pays .
    OYO ,lieu de planification des crimes sordides , où les NGUESSO tels des chasseurs se replient , pour admirer les produits de la chasse en terre congolaise , à laquelle ils n’appartiennent pas .
    le CONGO mis en bouteille ,par une cohorte des criminels insatiables du sang humain , qui en redemandent , davantage , tant que leur pouvoir tient du déni de la vérité démocratique .
    LORSQU’on vole , on ne regarde plus , ce qui tombe derrière . L’insalubrité criarde dans les marchés de nos grandes villes en est la diabolique preuve .
    Même , nettoyer un marché , devient énigmatique .ALLEZ Y COMPRENDRE . Dans sa fuite LE VOLEUR est souvent plus rapide que le propriétaire ….
    Voir PONTON LA POUBELLE ET PLEURER . ALLONS SEULEMENT AU CIMETIERE D’EDOU .

  8. VAL DE NANTES , dit :

    LIRE …. CONTEXTE POLITIQUE

  9. Anonyme dit :

    Nous continuons à considérer que nous avons en face de nous un état et des institutions plus ou moins normales et avec lesquelles il serait encore possible de discuter ou du moins que l’on pourrait essayer de ramener à la raison.
    Alors que ce n’est qu’une bande de voyous, voleurs et assassins qui eux n’ont rien à faire des règles de droit.
    Ce n’est qu’une mafia familiale qui à fait main basse sur un pays le Congo et qui le saigne à blanc pour leur seul et unique intérêt et qui leur permet par le pouvoir officiel qu’ils détiennent d’être à l’abri de sanctions éventuelles.
    Rien ne fera changer le tyran de l’Alima et d’ailleurs le fils spirituels kiki le pétrolier est prêt en embuscade à prendre la relève pour assurer la dynastie des « gais sots » sur le Congo.
    Tout le reste n’est que littératures et gesticulations inutiles.

    Les Congolais sont atteint du « syndrome de Stockholm » ils passent plus de temps à s’entre déchirer et à trouver le mal chez leur voisin plutôt qu’à attaquer de front le maître de la mafia, le tyran d’ Oyo, celui par qui toutes les projections et analyses pour un renouveau ne pourront voir le jour tant que cette mafia familiale perdurera.
    Lorsque on a le mal absolu en face de soit on ne fait pas dans la demi mesure, on ne tergiverse pas sur les petits défauts ou erreurs passées des uns et des autres.
    Au point ou en est le pays et la population Congolaise, le risque de trouver pire est minime.
    Ou alors acceptons notre sort et continuons nos incantations inutiles qui ne font que démontrer l’incapacité des Congolais à se débarrasser du mal.

    « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère… »
    Thomas SANKARA :

    Ingeta, ingeta , ingeta

  10. Garcia Dekodia GDK dit :

    VAL DE NANTES !

    Que veut dire : …. sertis de sang congolais ? Voyez vous quel est le sens de cette expression erronée ? ici sertis n’a pas sa place.
    Mais dans le souci de plaire on invente des expressions!

  11. VAL DE NANTES ,au professeur GARCIA dit :

    Je ne cours pas derrière MABANCKOU . DU BOULOT , vous en aurez , sur ce site , chers littéraires éconduits .
    Prenez votre stylo , et corrigez ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;Vous , les senghoriens .
    D’ailleurs , je suis heureux de n’avoir pas fait de la littérature , mon domaine de prédilection professionnelle , car je l’aurais regretté toute ma vie .
    A TOI, L’ EXCELLENT GARCIA de nous ramener à l’école primaire .Mais vu ton talent littéraire , je te conseille d’aller de te camesiser au CONGO de SASSOU .
    C’est quoi se camesiser ,,,,,,???? ME DIRAS TU .
    Réponse , c’est se faire agrégé en lettres au CONGO DE SASSOU dont tu délectes la gouvernance .
    Et , surtout un conseil , mon cher frère GARCIA ,l’appétence à la critique entre internautes sur ce site cache , maladroitement un malaise social serti d’un mental faible .
    On y vient , pour cogner sur SASSOU LE MONSTRE DU CONGO , et non , se faire canarder .
    DAVID LONDI EN EST LE PARFAIT EXEMPLE , un homme bien éduqué , dont la plume , parle pour lui .
    Encore , du serti , je n’ai que ce mot dans mon placard , contentes en ;;;; je me débrouille en français .
    QUE C’est dur , l’apprentissage SUR CE SITE ,,,???????
    BIENVENUE
    Merci .

  12. Garcia Dekodia GDK dit :

    Toute oeuvre nécessite une expression littéraire, cela ne signifie pas que je sois Littéraire, bien au contraire ! Voila en guise d’illustration, tout un pamphlet creux, vide de sens !!!
    Encore une fois SERTI n’a pas sa place dans cette expression désuète !
    Ecrivains Econduits , dites-vous ? Mais vous faites une mauvaise lecture des choses, je suis parmi ceux qui pensent que les choses vraies s’expriment simplement donc loin de moi le souci de séduction littéraire que j’observe ça et là .

  13. Anonyme dit :

    Merci VAL DE NANTES de remettre les pendules à l’heure. Comme vous le dites, nous sommes sur ce site pour ‘COGNER sur sassou’, alors les erreurs de syntaxes ou les fautes d’orthographes on s’en tape l’important n’est pas la.
    C’est une habitude Congolaise de détourner l’attention du sujet.
    J’en profite, comme vous, pour saluer DAVID LONDI car ses écrits sont toujours justes et percutants sans complaisance et langue de bois.

  14. Garcia Dekodia GDK dit :

    La multiplicité des pseudonymes me confortent sur un point : vous êtes une communauté d’affabulateurs !

  15. Garcia Dekodia GDK dit :

    La multiplicité des pseudonymes me conforte sur un point : vous êtes une communauté d’affabulateurs !

  16. VAL DE NANTES ,au professeur GARCIA dit :

    BRAVITUDE …. AH AH SEGO TU AURAIS PU DEMANDER LA PERMISSION A GARCIA L’académicien exotique .
    NON , GARCIA OU GARCIA fais nous l’économie de tes qualités littéraires , le contexte politique de notre pays ne s’y prête pas .
    Mon amour patriotique va vers PATRICK TSENGUE TSENGUE ; désolé , ,,,, pardon GARCIA DEKOUDIA .PALADO NA YO NABOYI DISCUSSION .
    Demande à MABANCKOU comment il a fait pour se faire professeur au collège de MPUTU. LE GRAAL. LAISSE MOI COGNER SUR SASSOU . NABOYI TIKA NGAI TRANQUILLE .
    DEVERSE TA LITTERATURE SUR SASSOU , les congolais t’en sauront gré .
    MERCI ;prof

  17. Anonyme dit :

    Mais pour qui vous prenez vous MONSIEUR Garcia Dekodia GDK pour vous permettre de venir ici donner des leçons.
    Si vous êtes aussi intelligent et d’un niveau bien supérieur à la moyenne, comme vous voulez nous le faire comprendre, mais qu’attendez vous pour vous impliquer à trouver une issue au mal qui ronge le pays plutôt qu’à vous escrimer à relever les petites erreurs de syntaxe des compatriotes qui dans leur ensemble ont l’amour du pays et l’envie de libérer la population qui souffre sous l’oppression du monstre sassou.

    Mais quelle est le sens de votre démarche ? Qu’avez vous envie de nous faire comprendre ?
    La modestie n’est certainement pas le trait de caractère qui vous caractérise.

  18. LE WEBMASTER dit :

    Chers internautes,

    La qualité d’un site et d’un forum dépendent de ce qui s’y discutent.

    Veuillez donc s’il vous plaît ne pas user d’insultes s’il vous plaît.

    Merci de votre compréhension.

  19. Laisser un Commentaire dit :

    Dixit: Garcia Dekodia GDK

    « En plus malgré que vous multipliez les pseudos, je n’ai pas besoin de recourir à la mystique pour savoir qui vous êtes ! Dites moi combien de livres avez vous vendu cette saison? » Et blablabla…

    -=-=-=-=-=-

    Dixit: Téméraire de Toilettes

    « QUI suis-je? (Then, that’s the question!)

    Prénoms et nom de famille tout de suite et maintenant, avec en express ma personnelle autorisation s’il vous plait, ne tergiversez plus, ON ATTEND ! » – T O U J O U R S !!!

  20. Garcia Dekodia GDK dit :

    Qui es-tu ?
    Réponse: un fou errant

  21. Au Collège de Franc-Maçon dit :

    {…combien de livres avez-vous *vendu[s]?} – Comme à l’école primaire!

    Encore l’auxilliaire Avoir; ah ba pangui ya Vincent, n’est-ce pas que ça donne le tournis même au professeur Occultis.

    Ainsi soit-il!

  22. Congolais Authentique dit :

    Qu’il me soit permis d’intervenir dans la discussion entre les frères VAL DE NANTES et GARCIA DEKODIA GDK juste pour apporter un petit éclairage qui pourrait mettre tout le monde d’accord.

    Commençons par définir ce mot serti qui est le participe passé du verbe sertir. Ce verbe est souvent utilisé en joaillerie et en mécanique industrielle, ce qui nous fait penser à un travail de haute précision.

    En joaillerie, sertir veut dire fixer une pierre précieuse sur une montre. En mécanique industrielle c’est rabattre ensemble les bords de deux pièces de tôle ou celui d’une pièce contre celui d’une autre afin de les fixer.

    A mon avis, Val de Nantes a pris une forme imagée de la façon dont Sassou procède pour agir avec tant d’efficacité. Et son travail se fait, hélas, toujours sur le sang des citoyens congolais. Ce « savoir-faire » qui dure depuis des décennies n’a jamais trouvé d’obstacle. Alors, Sassou continue d’en user et d’en abuser comme bon lui semble.

    Je pense donc que c’est au sens figuré que notre frère Val de Nantes a employé cette expression, ce qu’on ne peut lui reprocher. C’est juste un jeu d’esprit à faire.

  23. Garcia Dekodia GDK dit :

    ah ah ah on sursaute pour se goinfrer dans des niaiseries encore une fois !!!!

    Ici l’accord n’a pas lieu d’être! Cela prouve le niveau approximatif qui est le votre en la matière !!!

    « Combien de livres avez-vous vendu ? Oû est l’erreur ??????

    HA beno !!! Vous là haut juste au dessus de moi, faites pitié !!! Vous pensez défendre quelque chose ? quoi votre idiotie ?

  24. Djo Le Taxi dit :

    WAAAAOOUUH, chiche, jugez-en vous-mêmes, il s’enfonce! Connaît PAS. To léka!

  25. Garcia Dekodia GDK dit :

    VAL DE NANTES EST ASSEZ RODE POUR REPONDRE IL ME SEMBLE, et il l’a déjà fait !!!
    SENS FIGURE OU NON c’est une bourde, son expression est erronée! Point!

  26. Approximatif dit :

    Ça fait au moins deux (2) erreurs déjà: {*O[ù] est l’erreur?!?!?!?!?!?!?!?!?!}

  27. Garcia Dekodia GDK dit :

    La multiplicité des SPEUDONYMES nous dévoile ta vraie personnalité !!! MEDIOCRE !!!!!
    PIETRE PERSONNAGE !!!

  28. Garcia Dekodia GDK dit :

    On joue sur les mots SENS FIGURE OU SENS PROPRE , dans les deux cas il y ‘ a erreur !!!
    Bref, je l’ai déjà dit ici : LES CHOSES VRAIES S’EXPRIMENT SIMPLEMENT !!!

    LA GRENDILOQUENCE A TOUT VA ne présume pas la grandeur ni le SAVOIR!!!!

  29. KOO' NGOH dit :

    Ironie du sort… Aujourd’hui c’est l’arroseur qui est arrosé…
    J’ai souvenance que ce Mr. ou cette Madame VAL DE NANTES a plusieurs fois eu la mauvaise habitude de juger le niveau littéraire des intervenants ici à travers leurs différents postes. J’avais été sujet de ses hideuses attaques. Il avait sciemment et de façon ironique dit a mon encontre qu’ Alain Mabanckou devait se tenir loin de la concurrence (quelque chose du genre)…
    Heureusement, je n’ai pas l’habitude de répondre à de pareilles bassesses d’esprit. Ce qui bien sur se traduit par mon éloignement d’intervention sur ce site, dont certains comme ce Monsieur cité en sus ici croit avoir le droit d’apostropher ceux qui à son gout déplaisent (ou précisément la forme, la formulation et la traduction de leurs arguments lui déplaisent).
    Je suis loin de soutenir Mr. Garcia Dekodia GDK, mais force est de constater que ce VAL DE NANTES est mal a l’aise devant des procédures qui sont siennes…
    C’est vrai que notre seule cible c’est sassou et ses nguessoistes: Kolela, Tsatou-Mabiala, les malhonnêtes APAKO, et les fameux analystes nguessoistes qui pensent et croient que pour tuer ou faire partir sassou, il faut d’abord faire une analyse des  » liens et des courbures de sassou » et je ne sais quoi d’autres…
    Les différents niveaux littéraires des intervenants ici on s’en moque éperdument. Car ils ne nous permettent pas d’apporter notre soutien actuellement au travail laborieux que fait NTOUMI sur le terrain contre ce monstre d’Oyo qu’il faut abattre à tout prix.

    KOO’ NGOH

  30. Congolais Authentique dit :

    Cher Garcia Dekodia. Calmez-vous mon frère car votre rage sur cet espace ne fera du mal à personne à part vous-même.

    Je suis allé juste voir le dictionnaire et j’ai retranscrit ce que j’y ai trouvé. Je l’ai fait parce que vous n’avez pas défini le mot vous contentant juste de contester son utilisation par Val de Nantes. C’est tout mon frère; il n’y a aucune recherche de polémique. Si ça vous dérange, j’en suis désolé. Ce n’était pas pour ça

  31. David Londi dit :

    @Garcia Dekodia GDK,

    je pense que vous faites fausse route en développant des polémiques qui n’ont pas lieu d’être. L’instant est trop grave pour se laisser aller à de tels comportements. Encore une fois, j’ai toujours trouvé que mon compatriote VAL DE NANTES est la plume la plus acérée de ce site. Ces arguments sont percutants, enjoués et concis. Je n’en dirais pas autant de vous, pas encore.

    La formulation d’une phrase peut être importante mais son contenu l’est encore plus. Le parcours et la vie de Sassou sont, en effet, sertis de perles de sang du peuple du Pool et de tous les autres martyrs.

    Prenez le temps de bien lire et, j’en suis certain, avec un peu de recul et de profondeur d’esprit, vous tirerez l’essentiel de tout ce qu’écrit Val de Nantes.

    Passons à l’essentiel et taisons les querelles inutiles !

  32. Anonyme dit :

    David Londi !

    Vous êtes sans conteste doué d’intelligence et doté de bon sens . Bien! Je ne veux donc pas polémiquer !

    Voyez vous cher Londi, vous avez fait preuve d’étique à maintes reprises, ici même sur ce forum! Mais pourquoi alors « changer de pseudo », pour intervenir ou donner son avis?

    Pour faire court, je ne suis pas là pour séduire un public à travers des poésies , je n’ai pas la même lecture que vous s’agissant de votre ami VAL DE NANTES!
    Mais comme vous le dites, sans outrecuidance , peut-être qu’avec le temps, en le lisant , je trouverai plus de sens à son élan ! Pour l’heure ses posts me paraissent « FANTAISISTES »!

    Une lecture sciemment erronée lorsque vous mettez en comparaison mes aptitudes littéraires , pourtant au risque de me répéter jamais je n’ai dit ici que j’étais littéraire ( de métier). Je suis plutôt scientifique! Et comme je le disais tantôt : toute œuvre nécessite une forme littéraire! On peut aisément apporter sa critique sur la forme des mots, des expressions, combien même , parfaite une œuvre littéraire , sans être l’être pour autant !

    Même VAL DE NANTES, auquel vous faites allusion, le dit si bien lorsqu’il dit être heureux de n’avoir pas fait de la LITTÉRATURE son domaine de prédilection ; mais à le lire on voit bien qu’il est anachronique finalement! Lui qui a comme vous le dites « la plume la plus acérée sur ce site ».

    Cela dit je n’attends pas de vous une quelconque appréciation , fut-elle bonne! Je n’attends pas non plus d’être adulé.
    Je dis simplement ce que je pense des choses!
    Entièrement d’avis qu’il faille à présent passer à l’essentiel !

  33. Garcia Dekodia GDK dit :

    David Londi !

    Vous êtes sans conteste doué d’intelligence et doté de bon sens . Bien! Je ne veux donc pas polémiquer !

    Voyez vous cher Londi, vous avez fait preuve d’étique à maintes reprises, ici même sur ce forum! Mais pourquoi alors « changer de pseudo », pour intervenir ou donner son avis?

    Pour faire court, je ne suis pas là pour séduire un public à travers des poésies , je n’ai pas la même lecture que vous s’agissant de votre ami VAL DE NANTES!
    Mais comme vous le dites, sans outrecuidance , peut-être qu’avec le temps, en le lisant , je trouverai plus de sens à son élan ! Pour l’heure ses posts me paraissent « FANTAISISTES »!

    Une lecture sciemment erronée lorsque vous mettez en comparaison mes aptitudes littéraires , pourtant au risque de me répéter jamais je n’ai dit ici que j’étais littéraire ( de métier). Je suis plutôt scientifique! Et comme je le disais tantôt : toute œuvre nécessite une forme littéraire! On peut aisément apporter sa critique sur la forme des mots, des expressions, combien même , parfaite une œuvre littéraire , sans être l’être pour autant !

    Même VAL DE NANTES, auquel vous faites allusion, le dit si bien lorsqu’il dit être heureux de n’avoir pas fait de la LITTÉRATURE son domaine de prédilection ; mais à le lire on voit bien qu’il est anachronique finalement! Lui qui a comme vous le dites « la plume la plus acérée sur ce site ».

    Cela dit je n’attends pas de vous une quelconque appréciation , fut-elle bonne! Je n’attends pas non plus d’être adulé.
    Je dis simplement ce que je pense des choses!
    Entièrement d’avis qu’il faille à présent passer à l’essentiel !

  34. Garcia Dekodia GDK dit :

    Lire:
    quand bien même , parfaire…
    adulé par un public.

  35. David Londi dit :

    Mon très cher Garcia Dekodia, je n’interviens jamais sous un pseudo sur ce site. Je pense qu’il y a manifestement méprise. Après tout ceci n’est pas grave. David Londi est bien mon nom.

    Tout doit se dire et se contredire dans le respect de l’autre et je suis convaincu, malgré les accrochages bénins, que tout le monde tire dans le même sens.

  36. David Londi dit :

    Bonsoir cher Anonyme, c’est avec joie que je te retourne le salut !

  37. Garcia Dekodia GDK dit :

    Cher David Londi !

    Je m’excuse d’avoir laissé entendre que vous auriez intervenu en anonyme! Je reconnais m’être sur le coup trompé!

    Pour le reste sachez que toute votre intervention corrobore point par point ce que j’ai toujours pensé de vous : un homme intègre , et qui a, en sa possession le sens de l’étique , et qui plus est , est doué d’intelligence ! C’est être malhonnête que de ne pas le reconnaître !

    Enfin maintenant que la cap est fixé, par vous bien sûr, je vais me concentrer sur l’essentiel et faire fi du reste !

  38. Garcia Dekodia GDK dit :

    Lire: et qui plus est, doué d’intelligence !

  39. KOO' NGOH dit :

    @ David Londi

    .

    Vous dites, je cites:
     » … La formulation d’une phrase peut être importante mais son contenu l’est encore plus. »…
    Il fallait, si cela ne concernait que seulement ma modeste personne, je dirais que ce n’est pas le contenu des dires (encore moins ici sur le web et sur n’importe quel site) qui importe; c’est plutôt la participation logistique active: Radio portable d’information, armements, système de communication directe avec le terrain aux cotés de NTUMI qui a une valeur ajoutée actuellement et …
    Les beaux dires n’engagent que ceux qui croient au bien faire. Or nous ne sommes pas encore arrivés a l’étape du bien faire….
    Pensons directement comment donner son secours sur le terrain a NTUMI .
    Le reste, c’est du bla-bla de Kolela et ses maudits Apako qui doivent être brulés au même moment que leur sassou (père ou fils, on s’en fou)..

    KOO’ NGOH

  40. KOO' NGOH dit :

    De juge, vous ne pourrez l’être…
    D’assistant a la manifestation des réactions naturelles et des vœux inéluctables de liberté, vous y êtes convié pour assurer votre contribution…
    Devant le monstre sassou et sa clique, les beaux parleurs, on s’en passe… les bons faiseurs, on s’y accroche…
    Pas de leçon erronée de quoi que ce soit…
    Quand sassou était a l’extérieur et précisément a Paris avec autour de soi les Dzon, Okombi, Massengo-Tiasse, Adada, Maitre Mbemba, pour l’entrouvrir le chemin de la destruction du pays, ces bons Tintins ne savaient-ils pas que sassou était un diable?
    De Kolela fils (Parfait ou Imparfait), ayant hérité des pratiques irresponsables jusqu’aux APAKO et autres subterfuges de natures a vous défoncer le vente, tous se plaignent aujourd’hui de leur sassou qui est juridiquement (selon la loi sur le code de la famille congolaise) leur père responsable de façon héritière… De la pure MERDE… au Diable et au feu!!
    Du feu et du sang pour dégager sassou… un point, c’est tout…
    Soutenons NTUMI – par DES MOYENS CONCRETS – et son humble combat de libération du peuple congolais des emprises de sassou et ses Mboshis transfuges…

    KOO’ NGOH

  41. VAL DE NANTES dit :

    J’ai l’impression qu’il y a des envoyés de SASSOU qui sont volontairement venus mourir en martyrs sur ce site .
    Que MINGWA les extirpe de ce lieu où , ils se sentent perdus , avant qu’il ne soit trop tard .
    Etant , ingénieur scientifique , j’emploie des mots qui s’y collent .
    IL FAUDRAIT AVOR LE CUIR tanné , pour oser chatouiller , quelqu’un qui a partagé le bout de manioc avec DIAWARA et IKOKO .
    Souvent , je m’amuse de vos petites remontrances .
    Merci et j’en ai terminé …

  42. David Londi dit :

    @KOO’ NGOH,

    il me semble que dans l’un de mes posts j’avais exposé ma vision sur la stratégie à mettre en place pour une insurrection populaire non-violente. J’en avais même fait une analyse de risques. Je n’ai vu personne rebondir sur le sujet.

    Je suis viscéralement opposé à la violence. Nous devons contribuer au développement de l’intelligence collective sur l’ensemble du territoire par l’installation des cellules combattantes (non-violentes) partout. La culture de paix ou de dialogue pronée par certains opposants ou la communauté internationale est loin d’être suffisante lorsqu’on voit, encore aujourd’hui, le dictateur déclencher des persécutions, des tueries contre notre peuple pendant que les institutions internationales (l’UA, l’UE, l’OIF et l’ONU) restent sur le côté et observent, silencieuses ou par quelques gesticulations infructueuses, tout ce spectacle alors que d’autres voies sont possibles et ont fait leur preuve.

    L’objectif de la défiance politique est de saper le moral de l’oppresseur. Ainsi la peur changera de camp. C’est le premier but à atteindre, déstabiliser le régime sur sa base. Nous n’avons pas suffisamment exploité l’efficacité d’un outil comme la désobéissance civile pour faire trembler cette dictature. On ne peut pas demander aux gens qui ont déjà des soucis d’argent de rester chez eux alors qu’ils doivent faire face à des charges sociales. Le désobéisseur ne doit pas être pénalisé, c’est le pouvoir qui doit l’être. Gandhi avait fait le choix de boycotter le paiement des taxes sur le sel. Il savait que la denrée était suffisamment abondante pour ne pas pénaliser les Indiens mais plutôt le gouvernement britannique. Nous avions galvaudé ce puissant outil par des straégies floues qui étaient franchement entravées par des « egos » surdimensionnés au sein de notre opposition. Au lieu que cela soit un outil de lutte ce fut un outil de mesure de popularité de chacun des leaders. Dommage !

    Lorsque les négociations ne sont plus possibles et le dictateur paraît invincible par la volonté du peuple, beaucoup d’entre nous ne pensons qu’aux voies militaires. Pourtant si on y réfléchit, par ces voies il y a toujours autant de perdants que de gagnants, un sur deux et souvent même les deux, ce qui n’est guère encourageant, d’autant plus que le gagnant n’est pas souvent celui qui a la cause la plus juste. Dans la lutte non violente, au contraire, la participation massive des peuples apporte sa part de légitimité. C’est la raison pour laquelle, je suis viscéralement contre le tribalisme ou régionalisme.Nous avons besoin de tout le monde pour vaincre cette dictature. Le peuple aurait pu atteindre son but si des renégats, personnes qui renient leurs opinions, et pseudo-opposants n’avaient pas dressé une digue pour préserver le pouvoir de Sassou.

    Ce peuple qui se trouvait sur ce boulevard était multiéthnique, multiconfessionnel et d’origines sociales diverses. Il nous a montré qu’il était possible de renverser une dictature pacifiquement. Ce peuple a été trahi par les faux-prophètes qui se sont érigés en leaders et qui gèrent les éthnies entières comme une épicerie familiale. Nous ne devons plus permettre que cela arrive encore, le peuple doit être conscient de ses choix et capable, lucidement, de se mettre derrière des opposants intègres et qui sont l’émanation de sa volonté.

    Il faut donc d’urgence réinvestir la société civile du pouvoir de la conscience collective, de la capacité de s’exprimer sans entraves parce que c’est le seul moyen qu’il a de se réapproprier l’espace politique occupé actuellement par des charlatans politiques. La solution aux crises de l’économie, de la démocratie, de l’environnement, de l’éthique… est, je dois le répéter, la transition de la force à la parole. Les Dictatures doivent savoir que désormais les citoyens – « Nous, le peuples …» comme établi au Préambule de la Charte de Nations Unies – ne seront pas seulement récepteurs impavides de leurs décisions mais acteurs de leur avenir.

    Nous devons arriver à créer des dizaines de Pool, dans tout le pays pour déborder les forces répressives de Sassou. Le peuple doit s’insurger à Makoua, Souanké, Owando, Kinkala, Mindouli, Mouyondzi, Brazzaville, Pointe-Noire, etc. comme un seul homme et simultanément. Sassou n’a pas les effectifs et comme je le dis, des prisons assez grandes pour contenir toute cette masse en mouvement. Pour cela, ma solution de créer un réseau de cellules dans tous les districts, une avant-garde, l’hirondelle qui fera le printemps dans notre pays. Cela a un coût. Ici est le point de départ de toute stratégie. Arrêtons de bricoler. Sassou corrompt les jeunes pour les transformer en indics en mettant l’argent sur la table. Nous, congolais de la diaspora, devrions prendre conscience qu’une lutte se mène comme un projet avec une organisation, un budget, une stratégie de com, un planning et tous les livrables qui vont avec. Il ne faut plus compter que sur la bonne volonté de quelques compatriotes pour mener des actions. Celles et ceux qui s’impliquent doivent être rémunérés ou salarisés, rien n’est gratuit, ici comme au pays. J’avais évalué le budget d’un tel projet. Agir c’est mettre la main à la poche. Sans moyens, une lutte s’essouffle.

  43. Garcia Dekodia GDK dit :

    Pendant que certains s’évertuent à tirer l’échange vers le haut, d’autres le tirent vers le bas!

    On assiste à un véritable rabougrissement du débat ! Et avec ça on a la plume la plus acérée, je n’y crois pas un seul instant!

    Vous devriez prendre la retraite !

    Ce site n’a pas vocation à dénicher les talents littéraires des uns ou des autres, c’est faire dans la confusion que de penser ainsi, il y’a des endroits dédiés à cela!

    Merci encore à David Londi d’avoir œuvré à propulser haut le débat !

  44. Merde Alors dit :

    C’est bien vous qui avez un sérieux problème. Aussi, vous tenez mordicus à avoir le dernier mot (comme un véritable môme après une tasse de lait) dûment l’abnégation des autres, malgré votre ignorance et candeur.

    Vous êtes tout simplement pitoyable et têtu_

  45. Garcia Dekodia GDK dit :

    Pendant que certains s’évertuent à tirer l’échange vers le haut, d’autres le tirent vers le bas!
    On assiste à un véritable rabougrissement du débat ! Et avec ça on a la plume la plus acérée, je n’y crois pas un seul instant!
    Vous devriez prendre la retraite !
    Ce site n’a pas vocation à dénicher les talents littéraires des uns ou des autres, c’est faire dans la confusion que de penser ainsi, il y’a des endroits dédiés à cela!
    Merci encore à David Londi d’avoir œuvré à propulser haut le débat !

  46. Garcia Dekodia GDK dit :

    Je rajoute qu’avoir la plume la plus acérée n’est pas synonyme d’intelligence ! Même quelqu’un d’insensé, peut tout aussi affuter , euh , je veux dire acérer sa lame pour combattre l’ennemi !
    On me reproche de ne pas suffisamment aiguiser ma lame contre Sassou! Pendant que je m’attèle à vouloir le faire, il y’en a qui font le zouave!!!!!

  47. Lente Loco dit :

    On s’en doutait.

Laisser un commentaire