Plus de 143.000 ressortissants du Congo-Brazzaville vivent en Europe

Plus de 143.000 ressortissants du Congo-Brazzaville, soit 4% de la population du pays, vivent en Europe, selon un rapport d’étude sur l’émigration élaboré par l’Agence d’aide à la coopération technique et au développement (ACTED) avec le soutien de l’Union européenne.

Les motifs des départs vers cette destination seraient, pour la plupart dues à la santé et aux études, indique le rapport, qui souligne qu’entre 1990 et 1999, l’émigration congolaise en Europea augmenté de 186%.

« On constate depuis ces dernières années une grande diversification des destinations des Congolais favorisée par une intensification du trafic aéroportuaire au niveau régional. Les commerçants et les étudiants se tournent vers de nouveaux horizons, comme la Chine, Dubaï, ou l’Afrique de l’Ouest. Tandis que les migrants de long terme optent pour les pays du Nord de l’Europe, où le nombre d’entrée, de ressortissants congolais et de naturalisation sont en hausse, comme en Norvège, en Suède et aux pays bas », relève l’étude.

En même temps, l’Etude fait remarquer les conséquences causées par l’émigration clandestine qui expose les individus à de nombreux risques, notamment, la perte de lien social, les difficultés de réinsertion au retour, les risques financiers auxquels s’ajoutent les risques humains liés aux difficultés du voyage, qui aboutissent en fin de compte à des drames sociaux.

« L’objectif du projet porté par ACTED et ses partenaires est de diminuer cette pression au départ et diminuer ainsi l’obligation de réussite imposée à tous les jeunes migrants.

Source: Chine nouvelle

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.