HALTE A LA CAMPAGNE DE CALOMNIES CONTRE LAURENT DZABA ET ZENGA-MAMBU. Par Mingwa BIANGO

Ignominieux, dégoûtant, pitoyable et lâche… tels sont les premiers qualificatifs qui me viennent à l’esprit en lisant le chapelet de calomnies diffusé sur les réseaux sociaux contre notre frère Laurent DZABA, fondateur du site d’opposition « Zenga-mambu.com » .  Pis encore, cette campagne est orchestrée par des opportunistes et de petits esprits, au nom d’André OKOMBI-SALISSA, dont la préoccupation actuelle est l’organisation de sa défense dans son procès politique à venir , et nous l’y aiderons dans la mesure du possible, ainsi que tous les prisonniers politiques, par devoir patriotique !

Ceux qui s’acharnent avec énergie contre notre frère Laurent DZABA, dont le site « Zenga-mambu » est l’une des voix de la Résistance congolaise, peuvent-ils nous dire ce qu’ils ont déjà fait pour la libération du Congo ? Quelles ont été leurs contributions dans la dénonciation des crimes que notre peuple subit ? Quels risques ont-ils pris ? Quels moyens, fussent-ils maigres, ont-ils apportés ?

Contrairement à l’oncle DZABA, diplômé d’une école d’ingénieur et salarié dans une multinationale française, ces apprentis sorciers pensent-ils que tous les Congolais vivent comme eux des prébendes du pouvoir de Brazzaville et de la dilapidation du Trésor Public congolais !

Aujourd’hui, ils s’autoproclament d’André OKOMBI-SALISSA, en réalité par pure mercantilisme et avidité financière.  Peuvent-ils nous dire depuis quand ils connaissent « Ya André » ?

L’oncle Laurent DZABA est libre de ses choix éditoriaux, comme tous les autres sites congolais d’ailleurs.  Personne n’imagine les sacrifices que font les éditeurs de sites d’information de la galaxie congolaise,  dont l’accès est gratuit.

Peu de Congolais se posent la question de savoir quels sont  les coûts financiers et la ressource humaine nécessaire à l’édition d’un site de qualité comme Zenga-mambu, Congo-liberty, Brazzanews, Congopage, Mwinda… ?

 Diffusée la publicité d’une entreprise congolaise…et alors ?

Zenga-mambu est un média privé, résolument dans l’opposition, et libre de diffuser les publicités de son choix ; n’en déplaise  aux agents du pouvoir de Brazzaville, les tortues à double carapace, pour reprendre le vocabulaire de leur véritable maître Sassou-NGuesso !

Laurent DZABA et Zenga-mambu n’ont de compte à rendre à personne. En revanche, ceux qui doivent rendre des comptes sont ceux qui ont massacré les Congolais, et pillés notre pays, aujourd’hui en banqueroute et à la queue de tous les classements…

S’en prendre à Laurent DZABA, c’est s’attaquer à la Résistance congolaise , car, Ngwa DZABA n’est pas un opposant, mais un RESISTANT !

Par Mingwa BIANGO

Diffusé le 28 mars 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à HALTE A LA CAMPAGNE DE CALOMNIES CONTRE LAURENT DZABA ET ZENGA-MAMBU. Par Mingwa BIANGO

  1. VAL DE NANTES ... dit :

    LAURENT NZABA incarne , au même titre que , VOUS MINGUA , la parole libre et lointaine du CONGO BRAZZA .
    Je le côtois depuis des lustres , et il ne peut être accusé de concussion avec les SASSOUISTES .
    C’est un militant pur sucre anti SASSOU .

  2. Mwana Kongo dit :

    Mon soutien est total pour le site ZENGA MAMBU et son éditeur Laurent NZABA. Et ce combat de la démocratie au Congo a toujours été son leitmotiv. Il est un résistant et non un opposant. La nuance est de taille.

  3. LA LIBERTÉ CA SE MÉRITE - CEUX QUI SONT LIBRES L'ONT CERTAINEMENT MÉRITÉ. dit :

    La liberté, ça se mérite – Ceux qui sont libres l’ont certainement mérité. Il faut alors la mettre en pratique et avancer.
    Si tu est libre et ne mets pas en pratique ta liberté acquise – cela signifie qu’à l’intérieur de ton être, tu ne sera jamais libre. Sinon, à quoi ça sert d’être libre?

    La liberté « Être libre, c’est faire ce que je veux » ?
    Si la liberté est l’absence de toute règle et de toute contrainte, alors l’animal est libre. Mais ce raisonnement n’a qu’une apparence de vérité: le comportement d’un animal est en fait dicté par son instinct, de sorte que l’animal ne peut pas s’empêcher d’agir comme il agit.

    L’instinct commande, l’animal obéit : loin d’être le modèle de la liberté, l’animal est l’incarnation d’une totale servitude à la nature. On ne peut parler de liberté que pour un être qui s’est affranchi du déterminisme naturel.
    Pour être libre, il faut pouvoir choisir de faire ou de ne pas faire. Seul donc un être qui s’est débarrassé de la tyrannie des instincts peut remplir les conditions minimales de l’accès à la liberté.
    Emmanuel Kant soutient que c’est précisément là le rôle de l’éducation : elle a pour but premier de discipliner les instincts, c’est-à-dire de les réduire au silence pour que l’homme ne se contente pas d’obéir à ce que sa nature commande.

    S’il suffisait d’obéir aux lois injustices et illégitimes pour être libre, alors les sujets d’une tyrannie connaîtraient la liberté?
    Pour Jean Jacques Rousseau, la seule solution à ce problème à la fois politique et morale,c’est que je sois aussi l’auteur de la loi à laquelle je me soumets. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/03/la-liberte-ca-se-merite-ceux-qui-sont-libres-l-ont-certainement-merite.html

  4. VAL DE NANTES ... dit :

    D’ailleurs les congolais souffrent d’ingénieurite , maladie qui consiste à ne pas aimer des ingénieurs
    J’en avais fait l’expérience , à commencer par le premier d’entre eux , SASSOU .
    Regardez ce qu’ils ont fait de PATRICK TSENGUE TSENGUE .IL a beau uriner , des engins agricoles , des bateaux rapides pour la sécurité des fleuves et tourisme , fabriquer des champignons pleurote , denrée ( chérot) en France , rien n’y fait , j’en passe .La seule solution qu’ils aient proposé à ce valeureux compatriote multidistingué , c’est le réduire au silence .
    NON le CONGO , a mal à ces ingénieurs , au profit des ingénieurs chinois .C’est curieusement le seul point commun qu’ils partagent avec SASSOU ;;;;;;
    MOTEMA MABE ……J’en ai entendu des tonnes sur les ingénieurs tarés à la sauce française ;;;
    Je me suis entendu dire que les ingénieurs congolais formatés en FRANCE dérangent le sommeil du monstre du palais des plateaux ;;;;
    Si les ingénieurs , ne créent pas les conditions techniques , technologiques et donc scientifiques pour l’amélioration des conditions de vie quotidiennes de la population , ceci en amont , alors en aval, ce sont les hôpitaux qui trinquent .
    Nous y sommes , car les agrégés en médecine du CHU n’y pourront rien .
    TONTON GUSTAVE EIFFEL , ingénieur fou ,merci de nous avoir offert cet amas de fer , qui , financièrement , embellit cette capitale PARIS tant idolâtrée , par tous les congolais de BRAZZA ..
    Chers compatriotes tant que vous serez réfractaires à cette race d’intellectuels fous , nous serons condamnés à la mouise ;;;;;;;
    Il suffit de ramasser JOURNALIEREMENT tous les déchets du marché total et en faire IN FINE une source d’énergie , capable de produire 10 MWA d’électricité pour alimenter MAKELEKELE ET BACONGO ceci est du courant continu , il va falloir passer par la SNE pour le transformer en courant alternatif, mais çà c’est un autre problème ;;;;;;
    On territorialise les déchets de toutes natures , après recyclage pour les traiter à des fins de production d’électricité ….
    SAVEZ vous que nos parents peuvent stocker leur électricité dans une clé USB ???? En cas de délestage , ils s’en serviront en la connectant sur une armoire électrique dédiée à cet effet ;;;
    OUI , on peut , quand on veut , mais pas sous SASSOU …….
    bref je n’en dis pas plus ;;;;;CAR LE CONGO SOUS SASSOU , c’est le retour au moyen âge ;;;;
    Dois je aller vendre ce projet au GABON ??????.;;;;

  5. Je ne comprends pas cet article. Qu’est-ce qu’on lui reproche? Pourquoi associer son nom, Ndzaba, à celui d’Okombi Salissa? Cette affaire est vraiment bizarre. Bon, soit.

    Oui, entretenir un site web n’est pas de tout repos. Si participer aux débats coûte les yeux de la tête, imaginons le sacrifice des propriétaires et webmasters. C’est tout simplement des sacrifices qu’ils consentent pour faire vivre notre communauté virtuellement.

    Respectons ces compatriotes ne serait-ce qu’à titre de fournisseurs d’espaces de vie communautaire. Pour le reste, chacun à sa conscience qu’il ne peut tromper.

    Pour finir, sachons apprécier ce que les autres compatriotes nous offre. Pour moi, par exemple, les sites webs congolais sont les seuls endroits que je côtoie les congolais en dehors de très rares amis. Voyez-vous comment sont importants ces sites pour maintenir le lien avec le Congo et les congolais pour certains d’entre nous?

  6. Loko Balossa dit :

    Laurent Dzaba est un frère , je le renouvelle mon affection ! Mais sa proximité avec l’escroc par parfait Kolelas me dérange !

  7. Mokengeli dit :

    Les officines de Talangaï, nous savons comment ça fonctionne. Cela ne vous dit rien que cette calomnie honteuse de notre frère Laurent DZABA arrive au moment où le Congo est pratiquement en CESSATION DE PAIEMENT ?
    – Les fonctionnaires de Dolisie, Mossendjo, Nkayi…n’ont plus de salaire depuis 8 mois.
    – La Cogélo ne paie plus ses salariés.
    – Les retraités ne perçoivent plus rien.
    – Les étudiants congolais en Ukraine sont en train de crever de faim.
    – Les avions d’ECAir se sont brisés les ailes.
    – Plus d’une centaines de sociétés ont mis la clef sous le paillasson à Pointe-Noire.
    – Beaucoup de chantiers de l’Etat sont arrêtés (Ministère de l’Intérieur à la place de la République, l’Université Sassou-Nguesso de Kintélé, les stades de Mouyondzi et de Nkayi pourtant annoncés tambours battants, la route Loudima-Sibiti, la route Ewo-Boundji et la liste est très longue. L’Etat n’honore plus ses engagements et ce n’est qu’un début. Les jours à venir vont être très difficiles pour les familles congolaises. Il faut donc créer la diversion comme des voyages inutiles de Sassou à l’étranger, la discréditation des sites internet qui disent la vérité aux congolais… Mais ZENGA MAMBOU et les autres sites tenus par des patriotes VIVRONT! N’en déplaise aux empêcheurs de tourner en rond; ces POV’ CONS !!!

  8. Eric moundélé dit :

    Vive la solidarité régionale,

    Charité bien ordonnée commence par soi même, quand on critique avec véhemence les mefaits du pouvoirs il ne faut pas s’attendre à ce qu’on s’attendrisse sur vos propres dérives. Mirez vous les gars au lieu de nous la faire à la FILLON. si ce n’est de la solidarité entre déconneurs cela s’appelle simplement de la solidarité régionale, ethnique ou familiale, les relations en Mingua et ndzaba n’échappent à personne. Ronronnez!!!!!

  9. T dit :

    Laurent Dzaba et son site Zenga Mambo sont un outil utile pour la résistance contre la grande dictature sanguinaire et satanique de Sassou Nguesso.En ce qui concerne l’arrestation d’André Okombi Salissa, on a jusqu’à présent avancé quelques indices qui disant sont à son origine. Et le nom de Laurent Dzaba nous était jusqu’à present pas cité. Invraisemblable que cela parait, si réellement
    pour 100 millions de FCFA Laurent Dzaba et Zenga-Mambu ont permis l’arrestation d’André Okombi Salissa, cela est bien triste. Les Congolais à tous les niveaux doivent bien comprendre les conditions qui nous maintiennent dans cette dictature sanguinaire de Sassou Nguesso; le cannibale. Tous ceux qui collaborent peu ou plus avec ce régime Nazi doivent savoir quel tord ils font au Congolais, au Congo où se tient un génocide dans le Pool, sans que le peule entier se révolte. Celà du jamais vu. Sassou Nguesso, ce Grand assassin, criminel, génocidaire et semi illétré ne serait jamais resté au pouvoir sans complicité de part et d’autre. Pour conclure, Il est à ésperer que l’accusation portée contre le frère Laurent Dzaba ne soit qu’un simple bruit.

  10. Mascara - Au Bal Masqué dit :

    « L’université Sassou-Nguesso » !!! Quelle BLAGUE, ou plutôt quelle INSULTE !

    Quant à la ‘Folie Balancée’ et en sus autre ‘Dérivé Ndombi-ngoulou’, vroom-vroom ou zoom-zoom, respectivement la tare déséquilibrée et le moteur bruyant à deux chevaux, le couple imposteur et fumiste, voilà ce que l’on trouve au répertoire du Congo Zoba.

    On se surnomme A pour dire O, et on se prénomme B pour insinuer I.

    Laurent Dzaba ou tout autre citioyen est libre de ses choix, responsables ou irrationnels en tant qu’adulte. Dans le Congo de demain, la D E M O C R A T I E, tranchera. Mais avant toute chose, il va falloir tout d’abord savoir aimer et jouer à ce jeu selon ses règles.

    Mais apparemment, nos fous joyeux calomnieurs malheureux ne sont pas prêts pour la civilsation. Putain de merde!

    Laurent, ‘KUDOS’, faites ce que vous voulez dans ce contexte, le choix est vôtre.
    Mingwa, ‘BRAVO’, pour votre libre opinion…

    Tant PIS pour les canards boiteux, faux joueurs qui détestent la démocratie, aigris étérnels! Les retombés faisandés du PCT. Ça se voit déjà que demain, vous les zozos haineux serez un problème.

  11. mwangou dit :

    Vous devez apprendre à vous maitriser… Tout comme dans l’affaire Ntoumi au Pool, où la désinformation venue du pct, fait beaucoup de victimes…ce parti est fort dans l’art de faire diversion…
    comme quand on paie les fonctionnaires le 25 du mois, beaucoup qui voient ces attroupements devant les guichets des banques, ignorent tout de la réalité de cette fonction publique qui est maintenant à 2 vitesses: il y a des fonctionnaires qui ont un mois de retard de salaire sur l’autre partie…On ouvre à grande pompe l’hôpital d’Oyo, pendant que les hôpitaux ailleurs dans la rép manque de tout…
    je ne sais pas qui est ce dzaba, et de quel crime on l’affuble…mais faisons attention…C’est comme Ntoumi qui est censé avoir reçu des milliards, ce qui l’a contraint d’être en foret où de nombreux cas sévère de malnutrition sont signalés, y compris par télé foufou qui a du reconnaître les choses en l’état…

  12. David Londi dit :

    Pendant que nous vaquons à nos activités professionnelles et ludiques, pendant que nous mettons de côté un peu d’argent pour les moments difficiles, pendant que nous nous lamentons sur la situation catastrophique au Congo, des compatriotes se consacrent à nous livrer les informations sur le pays et cela bénévolement.

    Certains, comme Mingwa, vont jusqu’à sortir de leur poche de l’argent pour assister des compatriotes aux prises avec la justice française. Pour tout ceci : merci.
    Grâce à eux, Sassou ne peut plus tuer à huis-clos. Ils intègrent le congo dans le grand village qu’est le monde. Leur engagement est plus efficace que celui d’une opposition corrompue ou embastillée.

    Dans un pays où la liberté d’expression, d’écrire et d’agir est muselée, les réseaux sociaux, les sites ou Web tv sont des bouffées d’air pour tous les opprimés. Ce petit coin de liberté enquiquine vraiment le pouvoir (cf. Procès ou piratages de tout genre).
    Merci pour tout ceci.

  13. VAL DE NANTES ...NTUMI PLUS VOLEUR QUE WILLY NGUESSO à vous de voir dit :

    NTUMI AURAIT reçu DES MILLIARDS pour faire le jeu diabolique de sassou celui qui consiste à faire massacrer ces propres parents .Je pense qu’il va falloir psychanalyser beaucoup de nos compatriotes pour céder à ces inepties de deux balles .
    Les PCTISTES développent allégrement cet argumentaire , pour cacher le penchant criminel de leur mentor .
    D’un coté , on nous baratine sur une complicité factice entre SASSOU et NTUMI et de l’autre , on souligne la volonté inébranlable du criminel toutes catégories SASSOU de tuer NTUMI pour mieux asseoir la dynastie SASSOU au CONGO ;;;;;
    Cette dichotomie cérébrale est l’une des causes du retard mental sur les chances réelles de notre émergence économique ….
    Ce raisonnement bicéphale est symptomatique de la déliquescence de la plupart des cerveaux éduqués et non éduqués de nos compatriotes où qu’ils se trouvent , car j’en ai testé quelques uns , en EUROPE dont certains proches qui ont souscrit à cette aberration .
    Pendant que vous y êtes ;MARIEN NGOUABI s’était il suicidé tout seul ??????
    NTSOUROU vient il de se carboniser tout seul ????
    Mais sachez que les sassouistes ont une réponse innocente à ces deux morts ;;;;
    Ceux qui y croient sont les faussaires de l’histoire congolaise , et ils peuvent pourquoi pas ,se faire enterrer à EDOU et s’y faire déposer les fleurs chaque 1ér novembre ;;;;;Il faut se défaire de ces respirations panurgiques qui oxygénisent ce pouvoir sanguinaire ;
    AVEC SASSOU nous avons pris un abonnement du mensonge d’état continu ;;;;;;;
    Et surtout LES MAUX du CONGO NE VIENNENT PAS de la supposée agitation spirituelle du corbeau violet alias NTUMI ;;;;
    A moins que NTUMI se muât en WILLY NGUESSO ;;;;;
    Le véritable problème du CONGO n’est il pas l’argent qui a été dilapidé ?????????

  14. Anonyme dit :

    VAL DE NANTES votre persévérance me fascine, moi personnellement je suis fatigué lorsque je voit le peu de volonté voir d’empressement qu’on les compatriotes à se sortir de cette dictature qui dans bien d’autres pays aurait été balayée rapidement.

    je suis en accord avec vous lorsque vous dite:
    « Cette dichotomie cérébrale est l’une des causes du retard mental sur les chances réelles de notre émergence économique ….
    Ce raisonnement bicéphale est symptomatique de la déliquescence de la plupart des cerveaux éduqués et non éduqués de nos compatriotes où qu’ils se trouvent , car j’en ai testé quelques uns , en EUROPE dont certains proches qui ont souscrit à cette aberration « .

    Ce mal sous jacent qui c’est incéré dans les esprits ne nous laisse que peu d’espoir de voir rapidement émerger un ordre nouveau au Congo car après sassou ce virus continuera de perdurer pour encore bien longtemps.
    Les Congolais sont atteint du syndrome de STOCKHOLM et ils trouveront toujours une excuse à ne pas agir.

  15. Samory dit :

    Pour avoir quelques fois intervenu avant censure (d’où l’exil congo-libertyen) sur l’une des plateformes de la jeanmoulinesque résistance diasporique, en tant panafricaniste de Combat doublé d’un patriote rassembleur, j’étais bien loin d’imaginer que le concepteur du site zenga-mâmbu est un adepte présumé du pigisme pénéloppien. Les réseaux sociaux étant un exutoire peu objectif, pour les intellectuels méconnus des bibliothécaires exigeants, quel crédit accordé à la nouvelle rumeur facebookiènne ? Un démocrate légaliste n’a pas à juger autrui sans la moindre preuve, surtout pas sur le Net, allons. Seule la justice est habilitée à dire le droit, à condamner le cyber-corbeau (et le renard de La Fontaine ?) ou à acquitter le Web-journaliste bénéficiant de la présomption d’innocence. Sinon c’est l’anarchie totale, la cacophonie, la calomnie, le règne de la mythomanie. Libre aux uns et autres autres à porter plainte, soit pour diffamation, soit pour pénéloppisme intellectuel.

  16. J’ai entendu sur la toile que Vivien Manangou serait avec Claudia Sassou. N’entendez pas par être, qu’ils sont en couple. Non! Les deux sont déjà occupés. Entendez par là qu’ils appartiennent désormais au même bord politique.

    Ahhh La politique au Congo!

    J’ai aussi entendu que Mokoko avait trahi Kolelas en refusant de sortir l’armée pour protéger les jeunes que le dernier aurait promis de sortir si le premier avait tenu sa parole.

    Ahh la politique au Congo!

    Qui croire???

    Vraiment Sassou a très bien fait son travail de lavage de cerveaux.

  17. mwangou dit :

    Veut-on lancer de nouveaux hommes politiques ? Les Dzaba, Manangou et autres, de quoi s’agit-il? Ont-ils tant de poids politique que cela ici au Congo?
    Il y a des choses qui sont dites ici, qui sont bien sensées, mais qu’on néglige… Et cela nous coûte cher: nous débattons certes, souvent avec beaucoup de lucidité, mais nos débats restent circonscrits dans un cercle bien limité… L’impact de ceux-ci dans la société est néni… rien… voilà… je peux vous avouer ici, que je ne vais pas sur ce site « zenga-mambu »… ni même sur Brazzanews…
    Bon! arrêtons de nous distraire; fonçons comme londi nous l’a toujours suggéré ici, pour espérer ébranler ce type à sang froid…toute notre volonté devait se focaliser sur ça… ceux qui nous ont donné l’impression d’être des nôtres et qui malheureusement tombent en chemin, on y peut rien; « c’est ça la vie »! ceux qui sont encore en marche, se doivent de soutenir le rythme…

  18. « ceux qui nous ont donné l’impression d’être des nôtres et qui malheureusement tombent en chemin, on y peut rien; « c’est ça la vie »! ceux qui sont encore en marche, se doivent de soutenir le rythme… »

    Mwangou,
    Je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point. Admettant que l’information sur Manangou était vrai. Ce monsieur fut porte-parole de Kolela au moment où les bombes fauchaient les gens dans les quartiers sud de Brazzaville en plus d’être au cœur de la stratégie de l’opposition à cette époque. Tous savons que qui détient l’information, détient le pouvoir. Or ce monsieur détenait beaucoup d’informations sur Kolela et l’opposition. Voilà qu’aujourd’hui nous apprenons qu’il est avec la fill de Sassou. C’est très grave.

    Oui, il faut regarder de l’avant, mais il faut éclairer par des exemples concrets aussi le peuple sur le comportement irresponsable de ceux qui se proclament leurs leaders. Les traitres doivent être dénoncés. Combien d’individus du Frocad et de l’UDC roulent carrosse dans Brazzaville avec des salaires de plusieurs millions par mois?

  19. Ajout

    Manigou avait écrit une lettre à Kolela avant de l’abandonner. Qu’est-ce que nous n’avons pas écrit sur Kolela à partir de cette lettre d’abandon, y compris moi? Si ma mémoire est bonne, il n’y avait à cette époque qu’une lectrice qui avait dénoncé Manangou. Elle va se reconnaître. Elle vit aux USA avec son mari américain.

    Manangou en abandonnant Kolela, pourquoi n’avoir pas dit aussi en même temps qu’il partait se mettre sous les ailes de Claudia?

    Ahhh la politique au Congo! Tchadi mingui. Vraiment tchadi mingui. Dieu merci que je ne suis pas un politicien. Autrement, j’en serai malade. L’amour de ce pays veut que je vienne commenter les nouvelles et apporter ma contribution à l’éclairage des plus jeunes.

    Bon ce n’est pas personnel. Mais enfin. Il n’est pas interdit aux congolais de servir Sassou. Chacun est libre. Toutefois, il ne faut pas faire du Moungallisme comme Thierry Moungalla qui insultait Sassou de tous les noms d’oiseaux sur le web et dans la cité pour finir comme son perroquet aujourd’hui sous la botte de Claudia.

    Et puis, qu’apportez-vous à Sassou? Rien! Sinon la bêtise. Si un tant soit peu vous lui prodiguiez des bons conseils pour améliorer le quotidien des congolais, on l’aurait su. Un président régnant dans un pays aux ordres et croulant sous les pétrodollars. Quelques années après, c’est la faillite totale sur tous les plans. Donc, vous baissez la culotte que pour vos intérêts privés et non ceux du peuple pour lequel vous feignez vous battre.

    Je croyais que ceux de ma génération pouvaient mieux faire pour redresser ce pays. Mais force est de constater que nombreux ont été atteints par le virus de la corruption et des raccourcis dans la vie.

    Comme disait l’autre, Mpouaah!

Laisser un commentaire