Messe en mémoire du Cardinal Émile Biayenda, mort assassiné en 1977 ; Dimanche 7 mai 2017 à 14h45 ; Basilique cathédrale Saint-Denis

Cette célébration eucharistique sera présidée par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville (Congo-Brazzaville).


Message de Gabriel Sounga-Boukono
, président de l’ACEB-France (Association cardinal Émile Biayenda)
http://saint-denis.catholique.fr/documents-a-telecharger/en-memoire-du-cardinal-emile-biayenda

40 ans après sa mort (1977-2017), le Seigneur nous redonne l’occasion, de revivre dans la célébration eucharistique la mémoire du Cardinal Émile Biayenda, grand artisan de la Paix. En effet, marqué par la spiritualité de Charles de Foucauld et façonné par la simplicité et l’humilité du Saint Curé d’Ars, le Cardinal Émile Biayenda, demeure une figure marquante de l’Eglise catholique qui est au Congo et bien au-delà. Il y a œuvré courageusement en vue de la concorde nationale et de la défense de la dignité de la personne humaine. Aussi son ministère fut-il éloquent par sa sollicitude témoignée à l’endroit des tous petits et des pauvres. Par ailleurs, sa préoccupation pour l’unité des chrétiens à la suite du Christ, a fait de lui un Pasteur engagé à la cause œcuménique qui constitue à ce jour l’un des grands défis majeurs de l’Eglise du Christ qui est au Congo. L’enjeu est de taille et emmène à revivre à nouveaux frais, l’immensité de son œuvre, dans la Sainte Eucharistie; grâce au contexte de catholicité vécue dans la diaspora congolaise en France. Le 22 mars 1977, le Cardinal Émile Biayenda refusant de fuir pour la sauver, donnait sa vie pour ses frères congolais, pour sauvegarder la paix, en suivant les pas de Son Maitre, le Christ, l’Agneau de Dieu. Sa cause en béatification pour son martyre, en haine de la Foi, a été introduite à Rome depuis 1996 par son successeur Mgr Barthélémy Batantu. Sur la colline ou l’on a retrouvé son corps, une main serrant sa croix pectorale et l’autre levée, en signe de bénédiction de ses ennemis, un lieu de pèlerinage s’est déjà développé. Un monument rappelant les différentes étapes de sa vie est en préparation et attend de généreux donateurs pour accueillir la dévotion populaire. Nous vous invitons, le dimanche 7 mai 2017 à 14h30 en la Basilique-Cathédrale de Saint Denis, à une Messe commémorative du 40eme anniversaire de son retour vers le Père, en union de prières avec celui qui est devenu semence de paix et de fraternité. Une opportunité spirituelle est donc offerte, à la diaspora congolaise, aux chrétiens et aux hommes de bonne volonté, pour œuvrer à l’aboutissement de la cause de sa béatification et de sa canonisation. Cette célébration eucharistique sera présidée par Son Excellence Monseigneur Anatole Milandou, Archevêque Métropolitain de Brazzaville.

 

Contact : Gabriel SOUNGA-BOUKONO, Président de l’ACEB-France – 06 62 93 44 84

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Messe en mémoire du Cardinal Émile Biayenda, mort assassiné en 1977 ; Dimanche 7 mai 2017 à 14h45 ; Basilique cathédrale Saint-Denis

  1. Anonyme dit :

    Comment accepter cette commémoration lorsque celle ci est présidée par l’actuel représentant officiel de l’église au Congo qui cohabite et s’acoquine sans sourciller avec le bourreau du Cardinal Émile Biayenda depuis 33 ANS, le dénommé Monseigneur Anatole Milandou.

  2. WA DIA FWA YIKA DIO MU NGWISANI dit :

    C’est bien de faire des célébrations pour le cardinal Emile BIAYENDA !

    Toutefois je me pose la question pour les organisateurs de telles commémorations au nom du cardinal BIAYENDA.

    Le font-ils vraiment pour l’honneur et la grandeur du cardinal ou ils ne se servent que de son nom pour leur petit commerce, autrement dit pour eux mêmes.

    Comment peut-on parler ou vouloir réunir les gens autour de la pensée du cardinal et à la fois manifester une forme d’hostilité à l’encontre de ceux ou ceux qui ne sont des leurs mai qui toutefois entendent promouvoir l’oeuvre du cardinal BIAYENDA ?

  3. VOTER MACRON POUR L'EXTERMINATION DU CONGO EN COMMENÇANT PAR LE POOL dit :

    La fin du monde « L’OUEST, WEST OCCIDENTAL » EST TRÈS PROCHE.
    L’association des empires franco-anglophone, va avoir fin par le monté du monde ASIA-PACIFIC incluant la RUSSIE.
    La raison fondamentale.
    Cette association dite west, a tourné le dos a dieu pour se rapprocher de Satan en organisant des guerres partout dans le monde, pour eux la démocratie ou disons le la liberté des peuples est une propriété exclusivement réservée a eux.
    Tous ces pays de l’ouest sont super endetté en commençant par les USA
    ACTUELLEMENT LA CHINE EST DEVENUE LE PAYS PROCÉDANT LA GRANDE LIQUIDITÉ MONÉTAIRE DU MONDE ET EN PLUS LA GRANDE MANUFACTURE DU MONDE.
    LA RUSSIE EST LE LEADER MILITAIRE, ET ÉNERGÉTIQUE DU MONDE.
    LA CHINE ET LA RUSSIE CONTINUENT D’AFFIRMER LEUR INDÉPENDANCE TECHNOLOGIQUE ET MÊME MONÉTAIRE. ILS S’ATTAQUENT AUJOURD’HUI AU DOMAINE AEROSPATIALE, A BIENTÔT LA FIN D’AIRBUS ET DE BOIENG, CAR LES PRODUTS RUSSE ET CHINOIS SONT MOINS CHER ET HIGH TECH.
    CHINA
    youtube.com/watch?v=3GPtF8uektw

    RUSSIA
    SUR LE MARCHÉ
    youtube.com/watch?v=w8-7v0gXzSI

    NOUVEAU
    youtube.com/watch?v=bfXruAwWs_0

    LA RUSSIE ET LA CHINE VONT S’UNIR POUR CONSTRUIRE LES SUPER JUMBO

    LA France QUI DOIT SON EXISTANCE DE TOTAL GRACE AU CONGO BRAZZAVILLE A CHOISI COMMENT OPTION LE MASSACRACRE DE LA POPULATION CONGOLAISE DEPUIS 1997, LA France DIT JE NE NEGOCIE JAMAIS MEME S’IL FAUT EXTERMINEER TOUS LE CONGOLAIS, MAIS PETROLE EST CONGOLAIS ET NON FRANÇAIS. C’EST LA POLITIQUE DU DIABLE MACRON FERA PIRE.

  4. Loko Balossa dit :

    Je viendrais pas à cette messe car celles-ci sera célébrée l’ami intime du couple sassou qui est Anatole Milandou ! Pourquoi ça n’est pas monseigneur Portella qui la célèbre ? Parce que ce prélat est digne de confiance , il marche dans la droiture de Dieu . Pendant ya Milandou a trahi le peuple de Dieu .

  5. David Londi dit :

    Petit séminariste à Mbamou, j’ai eu l’occasion de connaître d’une façon assez exceptionnelle le cardinal et l’archevêque Milandou, mon prof de latin et encore à Libermann, grand séminaire. L’un et l’autre m’ont laissé l’image des hommes intègres et droits. Le cardinal, par sa simplicité et sa capacité d’écoute. Je me rappelerai toujours de ce soir quand je lui apportai son repas et des mots d’encouragement pour la voie difficile dans laquelle je m’engageais. C’était un grand Homme. Mgr Milandou que nous appelions Mbapé, comme le joueur camerounais parce su’il était très bon au foot, était mon modèle. Il m’a fait aimer le latin et toute la culture latine. Il nous était proche.

    La question que je me pose et que me suis toujours posée est celle-ci :
    Pourquoi Sassou avait-il tué le cardinal ? Plusieurs hypothèses se sont présentées à moi. Mais aucune d’elles ne m’a entièrement satisfait. La seule, subjective, qui s’inscrive dans la logique de tous ses mandats et sa gouvernance c’est que ce monsieur n’aime pas le pays. L’Histoire du pays est escamotée dans les écoles et ses troupes s’acharnent à exterminer une des régions symbole puisqu’il donne donne son nom au pays. Il est malgré lui congolais. Il aurait certainement voulu que ce pays s’appelât autrement.

    Tout a tendance à le démontrer : le kikongo qui est devenu officiellement kituba qui n’est qu’un créole du kikongo, une Histoire du royaume du Kongo non enseignée alors qu’elle est une des composantes historiques du pays, une programmation assumée du génocide du Pool (projet Mouebara), une éviction progressive des officiers supérieurs de l’armée et dans la haute fonction publique. Il est frappant de remarquer que l’un de ses aînés, Mobutu, avaient eu le courage de changer le nom du pays parce qu’il se sentait pas être le président d’un pays qui, dans son appellation, ne le caractérisait (je pense). Sassou doit être certainement perturbé par le nom du pays qu’il préside. Je ne peux pas penser aux bakongos quand je prononce le nom Congo.

    En effet Bakongos est la contraction de « bala ba Congo  » = les enfants du Congo ou les habitants du Congo. Cela doit l’énerver pour s’acharner sur un groupe éthnique qui ne lui cherche pas « nouse », pas tant que cela, depuis 1977. Il a tué toutes les figures emblématiques de ce groupe : Biayenda, Massamba Débat, Franklin Boukaka, etc.

    Mais il fautqu’il sache que ce peuple est éternel et sa culture continuera à rayonner de l’Angola au Congo en passant par la RDC. À bon entendeur, salut !

  6. Mbia dit :

    Messe en mémoire du Cardinal Émile Biayenda, mort assassiné en 1977 par Sassou Nguesso, le plus grand assassin, génocidaire du Congo, le grand danger, mal du Congo et de la sous region africaine. Cette célébration eucharistique sera présidée par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville (Congo-Brazzaville), supporteur du tyran, sanguinaire Sassou Nguesso. Celui ci a été incaple de decrier e la crise du Pool et désigné le responsible de celle ci qui est Sassou Nguesso. Pourquoi Sassou Nguesso et sa clique ont envoyé début avril 2016, les soldats, milices, policies attaquer encore le Pool. La responsabilité de Ntoumi n’est aucunement à prouver. Il n’ ya a jamais eu d’enquete là dessus. Sassou Nguesso et sa clique sont des génocideurs. Il faut que les resistants, les combattants de la liberté forment plusieurs fronts militaires au Congo, pour casser vite le soit disons batisseur infatigable et se fatigue sans qu’ il provoque encore de très nombreux morts .A vous vaillants résistants de multiplier les initiatives et tendre des nombreuses embuscades aptes à faire un nombre important de morts dans les rangs de l’armée tribale du dictateur, génocidaire, président autoproclamé, illégitime du Congo. Appuyer vous aussi sur la tactique de la guerlla. Si possible aussi d’abattre les hélicoptères avec les lances roquettes récupérés auprès des troupe sauvages de Sassou. Il fois que 1 ou 2 appareils abattus dès le début de la dite offensives, les militaires, miliciens du régime clanique du génocideur Sassou Nguesso seront vite démoralisés, affaiblis. Il sera facile de les vaincre et de renverserver la dictature immonde, la pire de l’Afrique actuelle. Sassou Nguesso et son clan, ses leaders du PCT sont les plus criminnels, les grands assassins, minipuleurs de ce monde. Depuis le début avril 2016, la région du Pool, est à nouveau la cible de violences armées. Il s’y opère un épuration éthnique à huit clos commanditée par le dictateur Sassou Nguesso et son clan.Des escadrons de la mort de la police miliciens du Pouvoir illégitime, illégalsèment la morts dans le Pool la terreur dans toute la république.
    Les maux de la politique , pervers du dictateur Sassou Nguesso, avec sa haine tribale, sa mauvaise gestion de nos finances publiques ne cesse de s’alourdir ont fait jusqu’à présent des dégats considérables qui sont: Les disparus du Beach, génocide à répétition dans le Pool, biens mal acquis, la pauvriété des populations,l’insalubrité des villes, le chômage endemique, la famine,la mal gouvernance, la corruption à très grande échelle, la terreur, la privation totale de la liberté, les assassinats, les emprisonnements arbitraires,les bombardements des hélicoptères, les crimes de guerre,l’impunité, la corruption, le délabrement total des centres de santé médicaux, des établissements scolaires, des infractures routières, ferrovières, agricoles. La pénuries récurrentes de l’essence, des produits pétroliers, gaz dans un Congo producteur de pétrole, ainsi que de l’eau potable, d’électricité, d’auto suffisance alimentaire; dans un pays très bien prévilégié par les fleuves, les rivières, la terre fertile, caractérise nettement la mal gouvernance et le dégrès de l’inconscience, de la folie destructive de Sassou Nguesso du plus grand voleur assassin, le terroriste d’état africain de sa famille et de son clan.Jeunes Congolais! Unissons nous et ouvrons des fronts de combats contre , la violence, les exactions commises par les soldats milices et mercenaires du pouvoir illégitimes de Sassou Nguesso qui cumule illégalement, illégitimement plus de 32 ans à la tête du Congo, dans plusieurs régions, coins du Congo. Il ne faut plus permettre un fou et son clan à la tête du pays et le détruire sauvagement. Mettre hors d’état de nuire le tyran sanguinaire, terroriste d’état Sassou Nguesso, sa bande et tout son système est un devoir que nous devrons à tout prix remplir.Le peuple du Congo doit enfin retrouver sa liberté et vivre. Sassou Nguesso est sa clique sont à chasser du Congo et à remettre sans retard à la CPI.Cela reste la seule option pour les Congolais courageux, conscients de leurs devoirs et responsabilités.

  7. Diem ma dit dit :

    Ah Mgr Milandou honte à lui . Refus de s’assumer en leader morale et condamner le génocide qui se déroule depuis 1 an dans sa cours et dans son pays. Refus d’assumer le martyre du Pool. Refus de dire la vérité comme Christ dont pourtant il est le serviteur. Oui Mgr Milandou ne veut pas mourir martyre COMME ÉMILE BIAYENDA; Cependant il se précipite pour commémorer la messe anniversaire du bienheureux Biayenda. Non c’est une imposture ça ne passe pas

  8. David Londi dit :

    Apparemment l’attitude de Mgr Milandou est mal comprise ou mal interprété. Il faut savoir que l’Episcopat est très divisé sur l’attitude à adopter devant sassou. Les 2 évêques du nord soutiennent sassou et ceux, originaires d’Europe ont adopté une certaine neutralité ( Lacroix). Pour éviter des conflits au sein de l’épiscopat, ils ont délégué le traitement de la situation qui prévaut au Pool à Mgr Portella, évêque de kinkala. Mgr Portella agit comme la tête de pont dans ce problème.

  9. Anonyme dit :

    Je ne pense pas que l’attitude de Mgr Milandou soit mal comprise il est homme d’église et a un statut d’autorité moral qui lui donne des responsabilités vis à vis de la population, il connaît parfaitement le fonctionnement du système mafieux de sassou pour le côtoyer au plus près depuis 33ans.
    On ne lui demande pas d’être un révolutionnaire ni de prendre les armes mais de dire le mal lorsqu’il est trop flagrant, son attitude complaisante contribue aussi à rendre présentable le dictateur de Brazzaville.

    « Lorsque tu es neutre en situation d’injustice c’est que tu as choisit le camp de l’oppresseur »
    Desmond TUTU, un homme d’église, un vrai lui.

  10. Anonyme dit :

    On reproche aux français de ne pas s’émouvoir du sort des Congolais alors que pour la majorité d’entre eux ils ne connaissent même pas l’existence du pays. Ce n’est pas avec ce genre de messe ou l’on va s’agenouiller devant un Archevêque qui côtoie sans mot dire sassou depuis 33 ans qui va arranger les choses. On voudrait que l’on nous comprenne et que l’on prenne fait et cause pour le Congo qui souffre face au dictateur en place et l’image que nous renvoyons est celle de la compromission, il faudrait d’abord balayer devant notre porte.

  11. VAL DE NANTES . dit :

    IL FAUT desmontuter Mgr MILANDOU pour enfin le voir sortir de sa soutane sur le problème du pool .
    Sa dernière sortie semble le désmontuter donc attendons la suite ;;;

  12. Anonyme dit :

    Les guerres de nos jours sont autant médiatique que militaire et l’on voit bien que sur le plan militaire il sera très difficile de faire face par contre sur le plan médiatique cette possibilité existe et est possible si réellement chaque Congolais de la diaspora s’implique. Lorsque l’on n’a pas les moyens d’abattre une tour en l’écrêtant par le haut il est possible de l’écrouler en la minant inlassablement par sa base.
    On peut utiliser la force brute mais on ne l’a pas, mais il est possible à force de coups de boutoirs répétés encore et encore de saper le moral des différents supports à ce régime mafieux. Nous sommes trop complaisant et acceptons trop de compromissions.

    Il n’y a pas de petites actions il n’y a que des actions manquées.

    On pourrait par exemple ouvrir iune boîte à idées sur des actes ou actions que chaque compatriote ou qu’il soit pourait mettre en œuvre sans grand frais ni organisations complexes.
    exemple: Création d’une affichette créer par le collectif que l’on pourrait s’échanger via Internet alertant de la situation au Congo et que chaque Compatriote sur le territoire Français pourrait arborer coller sur son véhicule et voir même distribuer ou coller sur des lieux publiques.

Laisser un commentaire