L’utopie d’une prétendue libération de l’Afrique par la France

sassou-hollande

On ne saurait comprendre cet indécent engouement que suscite chez les Africains, l’idée de se faire libérer par la volonté d’un chef d’Etat français. Ce qui est une véritable illusion dont on déchantera très vite. C’est pourquoi il y a lieu de déplorer tous ces esprits étriqués et bâtés qui se trompent de combat, en croyant naïvement aux promesses fallacieuses de ceux qui se sont jurés de nous dominer à jamais, en maintenant nos pays à la remorque d’une puissance néocoloniale et impérialiste. Comment peut-on à ce point croire des individus qui, sans état d’âme, vendent du vomi ? Pourquoi ne tire-t-on pas les leçons de l’expérience amère de la traitrise sinon la scandaleuse volte-face de François Hollande? On ne le dira jamais assez, la libération du Congo de la tyrannie est une affaire essentiellement congolo-congolaise. Une chose est désormais certaine, elle ne viendra jamais de la France.

A mon sens, le paternalisme anachronique de la France qui consiste à asservir les Congolais n’a plus sens. Il est donc temps de changer de paradigme par une initiative radicalement endogène au Congo et qui échappera au contrôle de cette puissance impérialiste. Nous l’avons déjà expérimentée par le passé quand nous avons conquis notre liberté et exercé notre souveraineté en instaurant la démocratie au début des années 1990. Hélas, tout ceci n’était pas du goût de la France, parce que la démocratie congolaise s’est révélée une arête en travers la gorge des dirigeants français d’alors. Et ceci est d’autant plus vrai que la France avait perdu le contrôle effectif de la gestion du pétrole et surtout le fait de la réduction du pillage, par la menace que laissait planer l’audit, recommandé par la CNS, sur les activités d’Elf Congo.

Il faut surtout avoir présent à l’esprit qu’un oppresseur n’est jamais animé de la volonté de libérer un peuple qu’il tient sous sa botte, surtout quand cela revient pour lui à se faire hara-kiri. Comme le dit si bien John Hendrix Clarke : “L’oppresseur ne donne jamais à l’opprimé de façon consciente et délibérée les instruments de sa libération. » En d’autres termes, c’est une grosse erreur d’appréciation sinon une utopie de croire que la France contribuera à notre libération. Nous devons plutôt par nous-mêmes arracher notre liberté de haute lutte, quitte à en payer le prix fort. C’est pourquoi les congolais doivent se mobiliser pour l’ultime mission historique de libération. Et cela passera par un combat unitaire et sans exclusive, tant il devra impliquer toutes les forces vives de la patrie. Voilà le message pertinent et salvateur qu’il faudra relayer auprès des compatriotes, qui se font rouler dans la farine et font lamentablement fausse route; pour une prise de conscience collective de l’enjeu relatif à notre salut.

René MAVOUNGOU PAMBOU

 

Diffusé le 06 mai 2017, par www.congo-liberty.com

EMMANUEL MACRON PEUT-IL ASSASSINER LA FRANCAFRIQUE ? Par Mingwa BIANGO

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à L’utopie d’une prétendue libération de l’Afrique par la France

  1. VAL DE NANTES . dit :

    La libération du CONGO , par les congolais eux mêmes est une imposture qui commence à exaspérer bon nombre de nos compatriotes …
    Beaucoup n’y croient plus , à moins de signer un bail politique à vie au clan SASSOU …
    Un vœu chimérique ;;;;;;

  2. VAL DE NANTES . dit :

    Pourquoi , je ne crois point à la solution congolaise .C’est parce que nous congolais , nous n’en sommes plus ;;;;
    Les années ont passé , et les congolais aussi .Nos regards ,sur la vie tout court , ont beaucoup divergé , au point que nombreux d’entre nous , s’adonnent plus à la facilité , qu ‘à rechercher des solutions collectives de libération de notre pays ….
    Le caractère hédoniste , comme réflexe de survie , a pris le pas sur l’intérêt collectif ….
    De ce constat , somme toute lapidaire , il ressort une sorte d’impuissance nous réduisant , aux simples spectateurs politiques .
    L’amour du pays , s’est noyé dans les méandres de la bureaucratie tribalo – financière ; avec tous les dégâts psychologiques y relatifs ;;;;

  3. Anonyme dit :

    A VAL DE Nantes
    Ce n’est pas faux hélas ! triste réalité.

  4. Anonyme dit :

    J’ai revue récemment un parent tout fraîchement débarqué du Congo qui m’a lors d’une discussion qu’il voterai pour le « Oui » à la recolonisation du Congo. Voilà ou en sont certains de nos compatriotes devenus spectateur de leur propre vie. Voilà où mène la résignation. Triste.

  5. Anonyme dit :

    Lire. Qui m’a dit lors d’une discussion,…

  6. Anonyme dit :

    Anonyme à Anonyme
    J’ai les mêmes réflexions lorsque je retourne au pays, si demain on propose aux Congolais d’être recolonisé ils signeront des deux mains ce qui prouve dans quel déliquescence d’esprit le tyran de l’Alima à conduit le peuple.

  7. LISSOUBA ET MOKOKO POINT COMMUN dit :

    P.LISSOUBA ET J.M.M MOKOKO: LEURS POINTS COMMUNS ET DIFFÉRENCES DE TRAITEMENT GÉOPOLITIQUE NATIONALE.
    Les amalgames intello-politiques géopolitiques d’un autre âge ont toujours engendrer dans ce pays, la méfiance et la défiance entre congolais – qu’ils soient du Nord ou du Sud Congo. Le négationnisme intello-politique géopolitique, c’est pareil…Il est donc temps que cela s’arrête et maintenant.
    Au cœur de l’enjeu, les problématiques correspondantes dans le temps aux responsabilités politiques individuelles et collectives face à l’idéale de la construction d’une nation qui n’existe pas. Celle-ci est d’ailleurs composée d’une mosaïque de tribus antagonistes avec chacune ses groupes d’intérêts politiques partisans. Ce qui en soit est déjà le problème à la fois politique et civilisationnel à cette échelle culturelle et sociétale africaine. (Isidore AYA TONGA). http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/p.lissouba-et-j.m.m-mokoko-leurs-points-communs-et-differences-de-traitement-geopolitique-nationale.html

  8. VAL DE NANTES . dit :

    @ ANONYME TU PEUX VENIR A COLOGNE …
    EXACT , c’est le sentiment qui prédomine chez beaucoup de nos compatriotes .Le retour du colon
    à les entendre parler ainsi , nos études , nos diplômes ne valent rien , car le constat populaire nous condamne à boucler nos clapets ;;;;
    La honte , tel un chien , la queue entre ces pattes ;;;;.
    Eh oui , voir cet homme qui encule tout un pays , pendant plus de 30 ans , mon frère ANONYME
    C’est une mort psychologique pour tous les congolais ;;;
    On fouille dans les poubelles , à la recherche infertile d’une potion dégagiste , et on ne la trouve point …..
    Résultat , c’est le kébé kébé , le ballet DIABOUA , on tourne en rond ;;;;
    A , ce rythme de pas de caméléon , nous allons tous mourir et sera toujours aux commandes de sa cuisine congolaise ;;;;
    Faisons attention à ces incantations improductives .Sassou doit être gbabotisé , auquel cas notre calvaire aura ces cheveux gris ;;;;;;;

  9. VAL DE NANTES . dit :

    Ce qui bloque l’idée de libération collective de notre pays , c’est le bloc antagoniste NORD /SUD .
    Débloquer ce nœud gordien , et vous verrez les mangues mûres tomber toutes seules ;;;;;;
    Sassou se cache dans ce nœud , où il active des tensions , des clivages ethniques , en jouant sur des peurs nordistes, donc des colères revanchardes des sudistes .
    Le long règne politique de SASSOU a fait des victimes politiques inconsolables d’un coté , et de l’autre , des bébés ventripotents , insatiables .Ces situations , par nature antagoniste , empiètent sur l’harmonie socio politique des congolais .
    Les souffrances ayant des couleurs politiques sont moins rédhibitoires et facilement vivables , telles sont les opinions que partagent , ceux qui se satisfont de ce régime comparable à celui de la COREE DU NORD .

  10. ALOULA dit :

    La libération du Congo par les congolais une illusion; ceux qui doivent libérer le Congo sont enchaînés. .Surtout l’élite qui est supposée éclairer le peuple est neutraliser par Sassou par toutes sortes de chaines, d’abord la corruption, le mensonge, la ruse, la manipulation, la violence,l’ignorance, et toutes sortes de vices.l’exploitation des bas instincts, l’alcool, tous les moyens pour prévenir le soulèvements; ajouté à cela le travail fait par la puissance coloniale la France. Ne reprocher pas la diaspora à travers les Assises qui essaye de mener un travail pour faire prendre conscience au nouveau locataire de l’Elysée.

  11. Bulukutu dit :

    Voilà à quoi à servent les dictateurs africains. Préparer la recolonisation de l’Afrique francophone par la france. Car dans certains milieux politico économiques, la décolonisation a été et est encore aujourd’hui, une erreur qu’il faut réparer. Les élites françaises savent que la frange la plus contestataire du peuple congolais est épuisée et n’opposera aucune résistances à une recolonisation du congo. Voilà à quoi auront servi les 40 ans de dictature du prefet-zident. Que ferons-nous lorsque la recolonisation se mettra « En Marche « ? J’espere qu’il n’est pas trop tard.

  12. Lucien Pambou dit :

    Courage à la jeunesse congolaise, évitez d’écouter vos vieux de la diaspora qui n’attendent qu’une chose: la chute de Sassou pour prendre le pouvoir en votre nom alors que, eux, se sont planqués avec les billets et les malles de devises qu’ils ont transportés en France après 1997.

    Mille mercis à Aloula qui apporte de l’eau à mon analyse du réseau que certains trouvent farfelue.

    « ALOULA dit :
    07/05/2017 à 15:22
    La libération du Congo par les congolais une illusion; ceux qui doivent libérer le Congo sont enchaînés. .Surtout l’élite qui est supposée éclairer le peuple est neutraliser par Sassou par toutes sortes de chaines, d’abord la corruption, le mensonge, la ruse, la manipulation, la violence,l’ignorance, et toutes sortes de vices.l’exploitation des bas instincts, l’alcool, tous les moyens pour prévenir le soulèvements; ajouté à cela le travail fait par la puissance coloniale la France. Ne reprocher pas la diaspora à travers les Assises qui essaye de mener un travail pour faire prendre conscience au nouveau locataire de l’Elysée. »

    Personne ne peut se libérer tout seul. Il faut des moyens financiers, des hommes, une organisation et une méthode. Macron qui va peut-être être Président, vient de nous en administrer la preuve. Il ne suffit pas de crier au loup pour tuer le loup. Sans conflit de génération, il faudrait que les Congolais comme moi de 50 ans et plus, laissons la place aux jeunes et leur servons de conseillers politiques, mais surtout économiques.

    Monsieur Mavoungou, on ne peut se libérer seul. la création d’un réseau est nécessaire. Je ne suis pas un homme politique, mais un analyste. Je n’ai pas la prétention de donner les solutions à qui que ce soit, mais je le réaffirme: mon analyse du réseau tient la route. Je réunis en même temps Londi et Anonyme, conscientiser le peuple et s’appuyer sur d’autres, encore faut-il avoir une méthode.
    .
    Jeunesse Congolaise, soyez insolents dans le bon sens du terme, écoutez les vieux de la diaspora comme nous avec réserve et construisez votre route et vos réseaux pour le bénéfice du Congo.

  13. CD JUMEAU dit :

    Emanuel Macron élu président de la France = le 2eme mandat de Hollande François, le mentor et protecteur, très largement vomis par les français. Retour au système gauche-droite, retour à la mafia. #Deçu☹#

    Mes salutations à mon cher aîné VAL DE NANTES. Oui cher aîné, heureux de vous retrouver ici sur ce site de Congoliberty où nous continuons le combat jusqu’à la victoire finale sur le sanguinaire fou, le chef terroriste de 77 ans.

Laisser un commentaire