INTERVIEW DE MOUANDA MOUSSOKI : Sassou-NGuesso, Clément Mouamba, Thierry Moungala sont tous responsables des massacres dans le Pool ; Non aux Législatives 2017…


Prosper Mouanda-Moussoki est intellectuel congolais qui enseigne dans son pays de résidence la France. Dans cette interview exclusive, il condamne les massacres des populations du Pool par Sassou-NGuesso ; exhorte les Congolais à plus de solidarité envers les victimes, et met en garde contre toute participation aux législatives truqués de juillet 2017…

Diffusé le 05 juin 2017, par www.congo-liberty.com 

Ce contenu a été publié dans Interview. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à INTERVIEW DE MOUANDA MOUSSOKI : Sassou-NGuesso, Clément Mouamba, Thierry Moungala sont tous responsables des massacres dans le Pool ; Non aux Législatives 2017…

  1. Loko Balossa dit :

    Cher Mouanda Moussoki , j’apprécie beaucoup vos analyses , nous devons sans cesse dénoncé cette barbarie qui écrase toutes les voix dissonante, heureusement qu’il nous reste encore le brave combattant Ntoumi qui mène une résistance farouche au régime barbare d’oyo , c’est ainsi que nombreux fils d’oyo sont tombés dans le pool , dans les quartiers nord de Brazzaville les parents d’enfants Mbochis prennent conscience , de la souffrance des populations dans le pool qui subissent la folie meurtriere de sassou depuis plus de 40 ans . Chers compatriotes nous devons êtres fiers de Ntoumi car ce vaillant combattant donne du fil à retordre à la barbarie Mbochi…

  2. VAL DE NANTES . dit :

    SASSOU doit partir du pouvoir auquel cas ce sera la partition de ce pays ;;;
    Les tueries de nos compatriotes , depuis l’assassinat de NGOUABI ont dépassé les bornes du raisonnable , au risque d’être assimilés aux animaux , les congolais se doivent de livrer une bataille sans merci , contre ce monstre qui continue à manger les enfants du pays ;;;.
    Les malheurs de notre pays ont une seule et unique cause , c’est l’envie inextinguible de SASSOU de mourir au pays ;;;
    Quoiqu’il ait dit , de sa volonté de ne pas être président à vie ,les signaux qu’il envoie , n ‘en rassurent point ;;;
    Cet homme est résolu à tuer tout le monde pour son pouvoir , quelles qu’en soient les conséquences ;;;.

  3. VOTER MACRON POUR L'EXTERMINATION DU CONGO EN COMMENÇANT PAR LE POOL dit :

    LE PLUS REDOUTABLE CRIMINEL QUE L’AFRIQUE N’A JAMAIS CONNU, N’ACHÈTERA TOUT LE MONDE SASSOU DOIT PAYÉ POUR SES CRIMES (L’ÉPURATION ETHNIQUE DANS LE POOL
    KOLELAS
    THIERRY MOUNGALA
    MOUAMBA
    POATY
    SONT LES PILIERS DE SASSOU AU SUD
    SASSOU ET SES MILICES RESTENT LES SEULS RESPONSABLES DE CETTE ÉPURATION ETHNIQUE (LA PRÉSENCE DE NTUMI NE DONNE PAS LE DROIT A SASSOU DE BOMBARDER LES BÉBÉS, LES ENFANTS, LES FEMMES, D’ORGANISER LES VIOLES, BRULER LES MAISON DANS LE POOL)

  4. Lucien Pambou dit :

    Réponse à Prosper Mouanda Moussoki

    Un diagnostic de la situation dans le réseau et des solutions hors réseau : il faut remercier ici et maintenant Mouanda Moussoki qui a été beaucoup plus explicite que Robert Pangou concernant trois points : Congo et élection de Macron, crise politique dans le Pool et comment faire partir Sassou Nguesso du pouvoir suprême.

    1. Election de Macron

    Moussoki estime que c’est une bonne chose pour la France, mais que ceux des Congolais, comme Pangou -c’est moi qui le désigne ainsi car il l’a dit dans sa vidéo- qui ont voté pour Macron et qui s’en réclame, doivent au nom de la diaspora interpeller à tout instant le Président Macron sur ses relations avec l’Afrique et dans le Congo. Moussoki estime que la Françafrique est un réseau mafieux, une nébuleuse qui ne défend que les intérêts français. Aux Congolais de la diaspora en France au nom des intérêts mutuels entre les deux pays de comprendre le fonctionnement du réseau Françafrique et d’en dégager les éléments de combat pour que les intérêts du peuple congolais soient respectés. C’est un débat car Etat et peuple sont différents.

    2. Crise politique dans le Pool

    Moussoki, reprenant la phrase de Guy Debord, parle de société de spectacle pour désigner l’irresponsabilité des hommes politiques congolais qui ne sont guidés ni par l’éthique de responsabilité, ni par celle de conviction. Moussoki estime que le rapport du gouvernement américain, qui parle d’une guerre dans le Pool, est crédible, même si le Président Sassou sur France 24 prétend le contraire en disant qu’il n’y a pas de guerre dans le Pool et que les Américains n’ont jamais été sur place. Il estime aussi que le Président Sassou utilise de façon intelligente la notion de réseau dans lequel Clément Mouamba Premier Ministre, ancien banquier, et Thierry Moungalla, Ministre de la communication, originaire du Sud, sont des cautions réelles pour expliquer l’universalité du régime politique congolais. Moussoki estime que c’est une stratégie du réseau organisé par Sassou pour donner l’impression que le pouvoir politique au Congo est pluraliste puisqu’il y a les membres du Sud alors qu’il n’y a qu’un clan qui donne des miettes aux autres. Moussoki met en évidence la complicité/simplicité du fonctionnement d’un réseau politique.

    3. Comment reconstruire un nouveau Congo à partir des évènements du Pool et comment favoriser le départ de Sassou

    Pour Moussoki, il faut, en termes de solution, sortir de la notion de réseau et reconstruire un Congo fondé sur une solidarité globale et non réseautale. Néanmoins il constate que les populations de la Sangha, du Kouilou, de la Lekoumou, de la Bouenza ne sont pas concernées par ce qu’il se passe au Pool, alors que sur le terrain certaines populations du Sud aident les populations du Pool. Concernant le départ de Sassou, il estime que le soulèvement populaire est nécessaire, comme cela aurait pu être en 2015, mais le Congo n’a qu’une classe politique médiocre et certains de ses membres sont , comme Okombi qui a voulu jouer sur les deux tableaux. Concernant la solution militaire, il pense qu’elle est possible mais sans trop y croire.

    Conclusion :
    Remercions Congoliberty qui à travers deux vidéos, celles de Moussoki et de Pangou, nous donne à voir les prolégomènes de débat concernant notre société congolaise. C’est bien et rafraichissant d’avoir des éléments contradictoires d’analyse. Moussoki est pour une approche de solidarité et d’union en transcendant les ethnies malgré les difficultés, Pangou est pour une construction ethnique de l’Etat congolais. Moussoki et Pangou sont analysables à partir du réseau qui déplait à certains car ils préfèrent la paresse intellectuelle et la facilité analytique. le réseau ne résout rien, c’est un outil qui permet d’expliquer les contradictions d’un évènement comme le lavement des mains à la conférence nationale et la complexité de ce même fait qui a entrainé la guerre, au nom des intérêts bâtards, claniques, politiques et économiques que la notion du réseau met à jour.

  5. M dit :

    Merci pour votre prise de position sincère.
    Pour ceux qui ne veulent le comprendre par peur, par corruption. Il faut le savoir que,Ntoumi n’est qu’ un alibi pour Sassou Nguesso et sa clique. Les massacres du Pool en passant par l’affaire des disparus du Beach, la guerre de 1997, n’ont comme instigateur, responsable que Sassou Nguesso qui refuse d’ailleurs tout dialogue pour mettre fin à la crise.« Ce qui se déroule dans le Pool, c’est un génocide programmé, un holocauste, intitulé „Opération Mouébara“ nom de la mère de l ‘ initiateur ,dictateur , sorcier, criminel, génocidaire Denis Sassou Nguesso.Cette épuration éthnique avait déjà eu lieu entre 1998 et 2004. Cette nouvelle Opération Mouébara a pour objectif final de faire disparaitre du Congo les Laris, Bacongos, raser le Pool. Denis Sassou Nguesso et sa clique, complices veulent terminer leur crime de massacre de masse en s’achetant à coup des millions de Dollars, d’euro obtenu par l’argent du pétrole, bois, minerais du Congo bradés et appartenant au peuple Congolais, le silence, la complicité des médias, des politiques, dirigeants des organisations internationales.„Sassou Nguesso est le plus grand assassin, corrupteur, génocidaire du Congo, de l’Afrique. Il est le mal du Congo et de la sous région. Il y a très longtemps qu’ il a planifié le génocide contre les Laris, les Bacongo du Pool.“ En 19 mars 1977; moins de 12 heures après l’assassinat du président Marien Ngouabi, un comité militaire du Parti congolais du travail,composé de 11 personnes et dirigé par le ministre de la Défense de l’époque, le commandant Denis Sassou-Nguesso prend le pouvoir, dirige l’état.L’Etat se transforma subitement en une immense machine à terroriser, à réprimer, à tuer. Sassou-Nguesso, premier vice-président chargé de la défense. Des deux, le plus puissant est clairement le premier vice président qui, tenant sous sa coupe l’appareil sécuritaire du pays, fait arrêter des dizaines de personnes avant même la création du CMP.

  6. Lucien Pambou dit :

    Tiens mes chers compatriotes, l’analyse du réseau ici trouve-t-elle sa signification ou non ? Tiens-tiens, je ne vois pas d’argument contradictoire à ce que je dis pour expliquer le réseau qui comprend l’analyse de Moussoki. Personne ne dit ici que Pambou raconte n’importe quoi.

    Soyons sérieux, analysons méthodiquement ce qu’il se passe dans notre pays en utilisant des outils théoriques, contradictoires. Cela nous permet de ne pas trop nous égarer dans l’insulte et l’invective. Au Congo nous ne travaillons pas suffisamment intellectuellement et matériellement pour sauver notre pays car nous sommes dominés par les Chinois, les Malaisiens, les Singapouriens, les Français, etc., parce que nous sommes nases et les autres le savent. et ils exploitent notre nasitude pour nous opposer les uns aux autres parce qu’ils savent que ce qui nous intéresse c’est baiser, boire, bouffer. Ils pensent qu’on n’a rien dans le crane. Ils ont peut-être raison.

  7. bikindou simeon sylvain dit :

    Mes freres congolais ,nous ne nous faisons pas de la politique mais soyons un peut moderer avec vos expression qui semble trop extremiste.je le repete ,on ne consolide pas les choses lorsque vous lancer des declarations de guerre a chaque fois,meme si aujourdhui vous y habiter or du congo ,cela ne vous donne pas le privilege de raconter ce qui peuvent exposer votre vie et ceux des vos parents qui sont au pays.nous sommes tous des congolais ,nous avons tous perdu des biens et des parents donc maniere d intoxiquer les choses ne laissera que notre pays dans un etat honteux.et vous qui habiter or du continent ne croyer pas qu apres 20,30 hors du pays vous aller vous transformer aux blancs ,bien sur que non et vous vous paniquer je comprend le congo c est le pays qui nous ais tous au coeur.voila pourquoi nous devons etre un peut plus responsable dans nos pensee et dans la maniere de faire les choses.et ne croyer pas que vous etez plus intellectuel par ce que vous etez or du pays.je pense que les 0ccidentaux ne veulent plus des gens chez eux,avec la monter du chomage,terrorite .donc sauvons le congo si nous voulons l habiter,.aujourdhui ceux qui sponsorise l instabiliter des pays sont entrain d etre exposer le cas du qatar ou les relations diplomatique sont coupee.donc pour ceux qui ne connaissent se le temps de penser a l amour du pays.le congo c est le plus beau pays du monde pour les congolais.ceux a qui vous sponsorise savent que le changement d un regime ne les arrangent plus,par ce sa cree l influx de la population chez dont ils ne veulent plus.ne faites pas croire a nos frere qui sont au pays que en europe et au etats unis l argent tombe du ciel,les gens souffrent ,ne pretendant pas mes chers freres ,ne fait pas de l europe un luxe les medias nous trompent.voila pour nous devons creee un climat de paix dans la mentaliter des congolais a fait qu ils pensent positve et vaquer a leur gagne pain .n envoyer pas des photos pour rien,et la majoriter des congolais vivent au congo et le congolais n est pas entrepreneur comme les ouest africains ,ce que nous savons c est impresionner les gens avec des gros mots en francais,et vous savez quoi? Les francais se moquent de nos ils disent les veritables esclaves bien former.cesser la propagande haineuse.ce n est pas un avantage de vivre a l etranger surtout lorsque les conditions ne sont pas vraiment reuni.chez toi tu cree une stabiliter sociale ,economique et non de fouir les responsabiliter et se faire sapeur sans avenir ballader les avenues de l europe sans avoir une vision pour l avenir.avec i injustice de se monde tout congolais aimerais bien rentree chez lui,ne nous laissons pas emporter par les pensees diabolique qui ne donnera si non que la misere,le passer doit nous servir comme une lecon,n ayant pas une courte memoire .la democracie ne marche pas trop pour les africains ,c est une plate forme pour certaines personnes pour nous diviser de plus belle.nord et le sud fait 1 amen god bless congo brazzaville

  8. David Londi dit :

    Quelques vérités :
    1) Les États sont régis par des intérêts soit financiers soit diplomatiques. La France est la 5ème puissance mondiale grâce son empire colonial. Il faut se rappeler que ce pays a reconquis sa respectabilité après la défaite de 1870 grâce la conquête de ses colonies de l’Afrique subsaharienne alors que Bismark les traitait comme une quantité négligeable. Grâce à ses acquisitions, la France a contrecarré le projet d’étendre sa puissance coloniale du Cap à l’Égypte. Ceci pour dire qu’aucun président français n’acceptera une balle dans le pied en remettant en cause cette dépendance.

    2) Il n’y aura pas de « deus ex machina » qui tombera du ciel pour libérer le peuple congolais. La communauté internationale n’a pas pour vocation première d’installer des démocraties dans les pays. Elle peut aider à l’établissement de la paix mais la solution d’installation de la démocratie est endogène. Le peuple doit impulser un mouvement de résistance interne forte pour alerter cette communauté internationale qui souvent est timorée pour intervenir.

    3) Les haines éthniques sont construites par les politiciens véreux en mal d’imagination politique. Je ne vois pas comment un homme de Ouesso peut aller tuer un homme de Moutampa et le détester alors qu’ils ne sont jamais vus. Quand les leaders font la paix, les rapports s’apaisent au niveau de la base des militants. Rappelez-vous, en 1992, après que Kolelas ait signé un accord avec Sassou au détriment de Lissouba, son frère éthnique parce que kongo, la base de Kolelas disait, en lari, je cite «  »Tata Sassou wa funguri « , « L’Honorable Sassou s’est repenti « , en français. Nous devons démasquer cette duperie pour sortir dun cycle de violence. En réalité, il s’est formé une classe socio-politique interéthnique dans laquelle laquelle les alliances ne se font sur des accords de programmes politiques ou économiques de gouvernement mais de partage du pouvoir. Ne nous étonnons donc pas si les uns et les autres vont aux Législatives. L’objectif est clair, défendre les intérêts de classe. Voilà notre ennemi principal, éradiquer Sassou ne doit pas être le seul objectif, la lutte doit s’étendre à toute la classe.

    4) Le peuple, sevré de leaders d’une opposition corrompue, doit saisir les possibilités ouvertes par Ntumi pour prolonger l’action de ce dernier dans les quartiers. Le peuple doit prendre sa part dans cette lutte en provoquant une insurrection populaire pour avoir son mot à dire au lendemain de la libération en gagnant sa légitimité à s’asseoir à la table des négociations pour imposer ses vues démocratiques. Un coup de force militaire marginalise souvent les vraies attentes du peuple. Souvent ceux qui arrivent peuvent être beaucoup moins démocratiques que ceux qu’ils ont battu. Je n’ai qu’une confiance limitée aux coups d »états.

  9. David Londi dit :

    Lire : la France a contrecarré le projet de la puissance britannique d’étendre sa puissance du cap à l’Égypte

  10. LE CONGOLAIS dit :

    VIVRE ENSEMBLE DANS LA PAIX RECOMMANDE LE RESPECT DE LA LOI.
    Pourquoi dans les pays des blancs (démocratiques) il n’y a pas des rebellions ni des coups d’états?
    Nous pouvons apporter plusieurs réponses a cette question, mais voici la raison fondamentale :
    1- Le respect de la loi c’est-à-dire la constitution est sacrée, elle NE peut pas être changer par un individu pour prolonger son pouvoir
    2- La séparation des trois pouvoir a savoir : l’exécutif, le législative et justice
    3- Le point le plus capital le droit de vote
    Quand un président est élu, IL doit respecter la constitution, le pouvoir législative et juridique est la pour le remmener a l’ordre, MAIS SE DERNIER EST MÉDIOCRE, LES PROCHAINE ÉLECTIONS, LE PEUPLE PAR LEUR DROIT DE VOTE SANCTIONNE CE DENIER PAR UN CHANGEMENT DÉMOCRATIQUE ÉLECTION DU NOUVEAU PRÉSIDENT.
    ON N’A PAS BESOIN D’UN COUP D’ÉTAT NI D’UNE RÉBELLION
    LE DROIT DE VOTE EST TRÈS IMPORTANT, DANS LE CAS CONTRAIRE LES ÉLECTIONS N’ONT AUCUN SENS.
    POUR LE CAS DU CONGO, LA France NOUS RETIRÉE NOTRE DROIT DE VOTE, EN NOUS IMPOSANT LE PLUS GRAND CRIMINEL AFRICAIN AU NOM DE SASSOU, EN SOUTENANT SASSOU (SOUTENANT LE REFERENDUM ILLÉGAL DE SASSOU, LA COUVERTURE DIPLOMATIQUE, MÉDIATIQUES, BLOQUANT UNE RÉSOLUTION PAR SON DROIT DE VOTE SUR LE PROBLÈME DU POOL, ÉQUIPANT SASSOU EN HOMMES DE TROUPES ET EN ARMES LA GUERRE 1997…)
    ET LA France LE SAIT TRÈS BIEN QU’A LA FIN LES CONGOLAIS SERONT MECONTENTS ET LA SUITE C’EST VIOLENCE PAR CE QUE AUCUN MOYENS DÉMOCRATIQUES POUR ENLEVER SASSOU QUI
    TUE
    VOLE LE BIEN PUBLIQUE
    VIOLE LA CONSTITUTION
    CULTIVE LA DIVISION
    PRATIQUE L’ÉPURATION ETHNIQUE

    ALORS LA France EST GAGNANTE CAR NOUS PERDONS TOUTES NOS ÉNERGIES POUR FAIRE PARTIR SASSOU, PENDANT SE TEMPS LA France VOLE TOUTES NOS RICHESSE NATURELLES.

    Qu’elle est la solution c’est le dialogue, les congolais doivent s’assoir ensemble et trouver des solutions,
    MAIS LA France EN PASSANT PAR SASSOU BLOQUE LE DIALOGUE.

    QUE FAIRE MAINTENANT, LA SOLUTION C’EST CELLE DU RWANDA, CHASSER LA France, ET POUR REUSSIR PAS DES TRAITRE COMME
    KOLELAS
    POATY
    THIERRY
    TSATY
    ET AUTRES
    NOUS NE POUVONS PAS PARLER D’ÉLECTIONS LÉGISLATIVES SANS DROIT DE VOTE. CAR SASSOU VA NOMMER SES PARENT ET LA VIE CONTINUE MÊME DANS LA MISÈRE TOTALE.

  11. LA CONGOLAISE dit :

    + ET POUR REUSSIR PAS DE TRAITRES COMME
    OKOMBI TOUT NE BOUGE PLUS
    MOKOKO ANANAS NGAYI-NGAYI
    ET AUTRES.

Laisser un commentaire