Appel à la mobilisation citoyenne du 10 juillet 2017 contre la dictature et l’illettrisme au Congo-Brazzaville.

Le Congo est un pays et non une épicerie familiale.

Les élections législatives et locales au Congo-Brazzaville nous montrent l’étendue de la déliquescence de la jeunesse et des acteurs politiques. Même la famille biologique du tyran n’est pas en reste.

Les signaux faibles amènent toujours à déceler l’ampleur des dégâts. A l’heure de la révolution numérique, bon nombre de candidats surtout estampillés PCT n’arrivent pas à écrire correctement en français sur les banderoles ou les affiches électorales. Ceux qui ne veulent pas prendre des risques écrivent dans leur patois. Ainsi va le Congo de la rupture avec la langue de Molière. Le silence gêné ou coupable d’Alain Mabanckou, d’Henri Lopes, d’Emmanuel Dongala et bien d’autres écrivains et hommes de lettres congolais nous laisse pantois face à ce florilège de sottises. L’intellectuel encore mieux qu’un écrivain est la conscience du monde. De grâce ne laissez pas tomber notre pays qui nous a tous tant donné.

Après la dépravation des mœurs, le despote d’Oyo a réussi le tour de force d’attirer vers le bas toute une nation, du moins ce qu’il en reste avant sa transformation en monarchie. Alors comment sortir de cette impasse sinon que par le changement de pouvoir que nous appelons tous de nos vœux. A l’heure des réseaux sociaux, le Congo apparaît comme un pays de plus en plus arriéré au grand désespoir de nos hommes de lettres, de nos intellectuels, de nos élites qui jadis ont fait la fierté de ce pays. La nature ayant horreur du vide, les médiocres ont pris la place. Ceci est à méditer pour l’avenir car vaut mieux un bout de pain chez soi qu’un gâteau à l’étranger.

L’heure est grave et plus personne ne pourra dire qu’il n’était pas au courant. Allons-nous nous complaire dans ce ridicule que nous impose le clan de Mpila ou changer les choses ? Cela ne tient qu’à nous. Quand on veut assassiner tout un peuple soit on l’assujetti soit on le prive d’éducation. C’est ce qui se passe actuellement au Congo.

Le 10 juillet 2017 à 13 heures au rond point de Moungali, nous avons rendez-vous avec l’histoire, notre histoire qu’il conviendra d’écrire avec un grand H. Ne pas se relever, ne pas relever la tête fera de nous des lâches et des poltrons. Ce pouvoir vit ses dernières heures. Ce fruit est pourri et il doit tomber de notre arbre CONGO.

Nous encourageons, nous incitons nos compatriotes à sortir de la torpeur ce 10 juillet 2017 avec un mouchoir blanc à la main, signe de notre non violence. Nous ne revendiquons que nos libertés fondamentales et notre droit à vivre dans un pays apaisé et digne. Il est temps de signifier à ces sanguinaires que le Congo est un bien commun que nul ne peut s’accaparer et gérer comme une épicerie familiale. OUI, nous n’avons pas peur !

Peuple congolais lève toi car ton pays va à la dérive et il est en danger de balkanisation. Il n’y a que toi qui peux changer le cours des choses, personne d’autres ne le fera à ta place. Nous avons déjà raté une occasion de les mettre dehors, mais cette fois ci, nous croyons que le moment du réveil, du sursaut national est arrivé. La plaisanterie a assez duré.

Tous les éléments constitutifs d’une crise sont présents. L’élément déclencheur de l’insurrection nationale est toi peuple congolais qui croupit dans la misère pendant que d’autres s’empiffrent au point d’avoir une obésité morbide. Plus rien ne doit nous détourner de nos revendications légitimes à vivre dans un pays épris de paix, de tolérance et de respect mutuel, avec l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Il ne peut y avoir de développement économique sans justice sociale. Sourd à nos doléances, l’heure de la révolte a sonné. La rue doit reprendre le pouvoir. Il est des moments où se taire devient une non assistance à personne en danger donc criminel.

Au lieu d’aller quémander de l’argent au PNUD, encore une humiliation nationale et la dernière, le braqueur des urnes n’a qu’à arrêter sa sale guerre dans le Pool et sa mascarade d’élections. Le peuple congolais a besoin d’autres choses que ce cinéma qui ne consiste qu’à faire plaisir à nos grands électeurs qui désignent et soutiennent les dictateurs africains. Nous savons tous que le dessein caché est la préparation de la succession du fils qui n’a comme mérite que d’être la progéniture de notre potentat. Nous ne voulons pas du père, nous n’accepterons jamais le fils. Que cela soit dit et entendu. Le jeu est terminé. Le tsunami de ce 10 juillet 2017 va balayer cette dictature afin de laisser la place à ceux qui aiment ce pays le diriger en toute transparence.

L’heure de sécher nos larmes est arrivée. La lueur pointe à l’horizon. « Ne doutez jamais qu’un petit groupe de personnes peuvent changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé » dixit Margaret Mead.

Le peuple congolais a décidé de prendre son destin en main pour mettre fin à cette république bananière que le Congo est devenu depuis que règne à sa tête le monarque de l’Alima. Il a osé nous défier mais qu’il sache que seul le peuple est souverain dans une démocratie.

Friedrich Nietzsche écrivait : « Ce qui soulève l’indignation face à la souffrance n’est pas la souffrance elle-même, mais son absurdité ».

—-

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

Diffusé le 09 juillet 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Appel à la mobilisation citoyenne du 10 juillet 2017 contre la dictature et l’illettrisme au Congo-Brazzaville.

  1. LE CONGO DEBOUT dit :

    Que ceci soit clair pour tous les congolais. Sassou et son clan n’iront pas a la CPI, car sassou est l’enfant chéri de la France, le criminel le plus redoutable de toute l’Afrique ouvre la porte a la France de piller l’Afrique centrale, aux congolais de résoudre notre problème n’attendons rien absolument de la France, tout est mensonge et divertissements venant de la France. Ou est le procès des disparus du Beach après plus de 20 ans?
    ALORS TOUS LE 10 JUL. 2017 RÉCLAMONS NOS DROITS-DROIT DE VOTE-DROIT DE S’EXPRIMER-DROIT DE PRESSE-DROIT DE SE RÉUNIR-DROIT DE PROTESTER- LE DROIT A LA VIE. youtube.com/watch?v=CBm48Scju9E
    youtube.com/watch?v=130J-FdZDtY
    youtube.com/watch?v=98k-pjN6nl0
    youtube.com/watch?v=r_VLWeIgOlA

  2. LE CONGO DEBOUT dit :

    NOUS TOUS POUR NOS DROITS ET VIVE LE CONGO. BOMBARDER NOS MAISONS, NOUS TORTURER, VIOLER NOS MAMANS, NOUS TUER, NE CHANGERA PAS NOTRE DETERMINATION  » VOULOIR C’EST POUVOIR »
    http://www.youtube.com/watch?v=r_VLWeIgOlA
    http://www.youtube.com/watch?v=98k-pjN6nl0
    http://www.youtube.com/watch?v=130J-FdZDtY
    http://www.youtube.com/watch?v=CBm48Scju9E

  3. LE CONGO DEBOUT dit :

    LE MENSONGE NE PEUT PAS DURE ÉTERNELLEMENT.LA France APPLIQUE EN AFRIQUE CENTRALE EN PARTICULIER AU CONGO LA POLITIQUE DE CHIER SUR L’ARBRE QUI LUI APPORTE DES FRUITS, CECI POUR DIVERTIR L’OPINION INTERNATIONALE QU’IL N’A RIEN AU CONGO. CECI EST FAUX ET VÉRITABLEMENT FAUX. LA RÉALITÉ LE CONGO APPORTE PLUS DE 30% DANS L’ÉCONOMIE FRANÇAISE OU SI NON PAS 40%, QUE RESTE AU CONGO? LES MIETTES QUE SE PARTAGE LE CLAN SASSOU.FINI DE JOUE AVEC SASSOU LE CRIMINEL LE PLUS REDOUTABLE D’AFRIQUE, NI DE PENSER QUE LES AUTRES VONT AVOIR LE POUVOIR. NOUS BATTONS POUR LE BIEN DE TOUT LE MONDE, SI NON A LA FIN TU FINIRAS COMME NTSOUROU ET LES AUTRES.TOUT LE MONDE EST ATTENDU POUR LA PLUS GRANDE MANIFESTATION PACIFIQUE DU 10 JUL. 2017

  4. David Londi dit :

    C’est un évènement important pour sortir des prisons de la peur que Sassou a construites autour de chaque citoyen pour maintenir le statu quo. Celles et ceux qui posent la question de savoir la stratégie à adopter pour chasser cette dictature, en voilà une des solutions.

  5. VAL DE NANTES dit :

    Il faut oser ;;;;;;;OSONS .A L’UNISSON ;;;des morts se ramassent du mord et sud ;;;;;;.PLUS DE GENERAUX MORTS AU NORD PLUS QU ‘AU SUD .MEME SI la quantité peut expliquer cette épidémie mortifère ;;;;
    Nos frères du nord se doivent de se poser cette question ;
    Ces généraux sont ils morts de mort naturelle ????.

  6. VAL DE NANTES dit :

    .LIRE … DU NORD AU SUD

  7. VAL DE NANTES dit :

    LIRE … PLUS DE GENERAUX MORTS AU NORD QU’AU SUD …

  8. Ibeka Jules dit :

    Qui peut oser appeler les brazzavillois de Talangai, Ouenze, Mikalou, Poto Poto, Moungali,, Moukondo, Yoro, Ta Kombo, Kintélé, Djiri, afin quils viennent aussi se joindre aux congolais pour restaurer la dignité humaine au Congo….????

  9. LULENDO de Ponton dit :

    Que sonne la révolte !

    Que jaillissent nos colères !

    Que gronde notre indignation !

    A bas les abus, à bas le despotisme, à bas la kleptomanie, à bas les putschistes Congolais !

    A bas la barbarie de toutes sortes, à mort la république bananière, la gouvernance clanique

    Honte à Sassou et alliés qui massacrent de paisibles paysans dans le Pool !

    Sassou minable putschiste ! Sassou l’ usurpateur ! Sassou au pilori !

    Libérez nos amis injustement emprisonnés !

  10. VAL DE NANTES dit :

    Ma chérie , AMBIERRO EX DG DU CHU , je te pleure , tu croyais bien faire , mais sous le ciel NGUESSION ,c ‘est la médiocrité qui est le plus souvent cadeautée ;;;;
    Voilà LE CONGO DE SASSOU .ET, là tu as compris pourquoi , traquer NTUMI quand les maux du CONGO AU SEIN DU POUVOIR MBOCHIS ….
    REBELOTTE on remet un certain retraité MOUYOKANI à la tête du CHU toujours un cadre du NORD CUVETTIEN ; on dit quoi ;;;MIEUX VIVRE ENSEMBLE …..
    La honte n’existe plus au CONGO ….

  11. VAL DE NANTES dit :

    LIRE …LES MAUX DU CONGO SONT AU SEIN DU POUVOIR ..

  12. VAL DE NANTES dit :

    L’IVOIRIEN MOUAMBA clément , toujours aveugle sur la nomination de MOUYOKANI DG DE CHU , il n’a rien vu ;;;;;;;;;;;;;;;Plus ivoirien que ce MOUMBA , tu meurs ;;;

Laisser un commentaire