Le Congo au bord du défaut de paiement…SASSOU a tout volé !

Le délai, dont disposait le pays pour payer les intérêts sur son emprunt obligataire en dollars vient de prendre fin.

Chaque heure qui passe rapproche un peu plus le Congo du défaut de paiement. En fin de semaine, Moody’s a emboîté le pas à Standard & Poor’s et abaissé la note du pays, de B3 à Caa2, tout en maintenant sa perspective négative. L’agence estime que « la République du Congo fera défaut prochainement sur son Eurobond [emprunt obligataire placé auprès d’investisseurs internationaux] et pourrait rester en défaut pour une période prolongée ».

« Période de grâce »

La « période de grâce » de trente jours, dont disposait Brazzaville pour payer les intérêts sur ses obligations en dollars vient de prendre fin. Pour mémoire, le 30 juin, le pays n’avait pu honorer le paiement d’un coupon de 21 millions de dollars sur son unique emprunt obligataire international.

Les fonds ont pourtant été transférés par Brazzavile le 26 juin à son « trustee », l’entité basée à New York et chargée de représenter le pays auprès des investisseurs. Mais ce dernier a dû geler le paiement aux porteurs de dette après avoir reçu deux injonctions judiciaires émises à la demande de la société de travaux publics Commisimpex (Commissions Import Export). Celle-ci réclame le paiement de factures impayées pour des travaux remontant aux années 1980. Et les sommes en jeu sont colossales pour le Congo. La bataille judiciaire, engagée depuis des années face aux tribunaux en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, a en effet débouché sur deux décisions de justice (en  2013 et 2015) qui évaluent à près de 1 milliard de dollars la dette du pays à l’égard de Commisimpex. Soit environ 13 % du PIB du Congo, selon Moody’s.

S’il reste relativement rare, le blocage des paiements aux porteurs obligataires par un seul créancier (ou un groupe de créanciers) n’est pas inédit. Ce fut le cas du Pérou en 2000, du Nicaragua en 2003 et surtout de l’Argentine en 2014.

Le seul espoir pour les investisseurs est une issue judiciaire favorable. « Les injonctions ont été contestées par le trustee et nous attendons l’issue de la procédure », explique un spécialiste des marchés émergents. En 2017, l’emprunt obligataire en dollar de la République du Congo a réalisé la deuxième meilleure performance (+28 % au 10 juillet) des marchés dits « frontières ». Ce rendement élevé est la contrepartie de risques tout aussi élevés : c’est déjà la troisième fois sur les quatre dernières échéances que le paiement du coupon pose problème.

Par : SOPHIE ROLLAND

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030473548956-le-congo-au-bord-du-defaut-de-paiement-2105451.php#xTUleYS0pciQMGCR.99

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

30 réponses à Le Congo au bord du défaut de paiement…SASSOU a tout volé !

  1. La dette cachée du Congo-Brazzaville dit :

    C’est une information RFI. La dette publique du Congo-Brazzaville atteint 120% du Produit intérieur brut. En mars dernier, le FMI qui est en discussion avec Brazzaville sur éventuel programme d’aide budgétaire, avait annoncé un chiffre bien inférieur, 77 %… mais à l’époque, le Fonds monétaire international s’était plaint d’un manque de transparence de la part de Brazzaville sur les transactions liées au pétrole congolais. Une partie de la dette était donc cachée.

    C’était un secret bien gardé mais en juin dernier, Brazzaville, affaibli par ses défauts de paiement répétés, a finalement dû révéler au FMI l’ampleur des dégâts: une dette de 120% du PIB, soit presque deux fois le taux autorisé au sein de la zone CEMAC.

    En cause : la réalité des comptes du gouvernement congolais en Chine. Brazzaville a signé un partenariat stratégique avec Pékin prévoyant la réalisation d’une vaste série de grands travaux, en échange d’une partie des revenus du pétrole. Un partenariat – opaque -, dont les montants – faramineux – ont longtemps relevé du « secret d’Etat », déplore une source proche du dossier.

    Un pari risqué sur un rebond de l’or noir

    Mais ce n’est pas tout. Brazzaville avait aussi omis de partager avec le FMI l’existence de certains contrats passés entre la société nationale de pétrole et de grands traders, tels que Glencore et Trafigura qui ont prêté au Congo d’importantes sommes d’argent. Des centaines de millions de dollars en échange de futures livraisons de pétrole.

    Des promesses à la Chine, à Glencore, à Trafigura, entre autres, pour une seule et même manne pétrolière, en pariant sur un rebond des cours de l’or noir qui n’arrive toujours. « Une course folle », résume un observateur, pour tenter d’apurer une dette qui, finalement, de contrat en contrat, n’a cessé d’augmenter et hypothèque aujourd’hui l’avenir du pays.

    Les discussions entre Brazzaville et le FMI suspendues le temps des élections congolaises devraient se poursuivre. Pour le moment, aucun accord n’a été trouvé sur un éventuel programme d’ajustement.
    Source : http://www.rfi.fr/afrique/20170802-congo-brazzaville-dette-cachee-fmi-chine-trafigura-glencore-info-rfi

  2. Tsoua dit :

    Ce n est pas Youlou qui avait tout volé ? Ils avaient promis bâtir de nouveau mais n avons que le vol à outrance ah ces apprentis sorciers de mbochis ils sont tellement cons et jaloux des Laris le Kongo se retrouve dans une situation delicate

  3. zaiko dit :

    Sur son bureau au fond le despote garde bien sa photo prise avec le couple Obama même pas honte.

  4. TONA TONA dit :

    Ce qu’il faut retenir dans cette affaire est qu’un pays qui n’a ni adhésion de toutes les forces vives de la nation ne peut faire faire aux exigences extérieures. J’entends souvent que le pouvoir avait été durement conquis aux mains des « sudistes » qui constituent un autre Etat. Nous entendons souvent que seul sassou peut diriger le Congo est personne d’autre. Mais comment le Congo se retrouve-t-il dans cet état ? Où sont les économistes MBOCHIS ? Je vous fais observer que depuis 1966 (51 ans) sassou est aux affaires du pays, comment cela est possible que les Congolais se taisent sans mot dire ? Pourtant, lors de la révolution sassou et ses amis étaient en première ligne pour dénoncer le vol, la gabegie et la mauvaise gouvernance ? Aujourd’hui ce même sassou a tous les pouvoirs.
    Comment n’arrive-t-il pas à mieux gérer le pays ? Est-ce encore la faute aux KONGOS, non j’allais dire à NTOUMI ?

  5. Mark dit :

    @ zaiko

    Oui. Il rêvait en faire une autre avec le couple Trump. Vous dites : même pas honte.
    Oui. c’est ce que nous avons hérité de nos ancêtres français. Le président Macron n’avait pas eu honte de s’engouffrer dans la limousine de son invité Trump à Paris au point d’abandonner sa propre voiture, son propre protocole et son propre service de sécurité. Etre dans la limousine de trump c’est être sous surveillance et sécurité américaines. La scène n’a pas eu lieu aux USA, mais en France. Une autre bêtise française: C’est accepter que l’ambassade d’un pays suspect comme les USA soit implantée juste au dos du palais de l’Elysée et en face du palais bourbon, les deux hautes et sensibles institutions de la France. Quand le president français va au Congo, c’est en ce moment que les rues de Brazza sont netoyées. Les congolais avaient donc tout hérité de leurs parents français: vouloir occuper des fonctions pour longtemps, detourner l’argent……

  6. LE CANNIBALE SASSOU, L'ENFANT CHERI DE LA FRANCE dit :

    Comme nous le savons tous, le mal du Congo c’est la France (la colonisation c’est la France, sassou c’est la France, le CFA c’est la France, le coup d’état de 1997 qui c’est transformé en génocide de 1998 a 2002 c’est encore la France, la nouvelle constitution de sassou c’est la France…) je pense que le Pool c’est la région ou le département qui a donné naissance a la fierté d’être congolais, mais malheureusement il nous manque un leader. Actuellement nous avons, un oiseau du bas coup, c’est-à-dire quelqu’un qui va partout ou on lance les graines. A mon frère KOLELAS de savoir que tu ne peux pas te dire meneur du peuple quand tu travailles avec système totalement corrompu, avec des petits coups bas que la France organise pour tout mélanger, je sais que le poids de la France est très difficile a supporté, mais sache le que. Nous admirons tous le savoir faire et la grandeur de l’ouest (Les USA est les occidentaux), mais aujourd’hui, le bloque Asia-Pacifique avance a grand pas, jusqu’à poussé l’ouest de faire des grand changements. Pourquoi ne pas explorer d’autres horizon, car avec la France nous resterons pauvres même pire nous déjà des esclaves. AVEC SASSOU , LA France OUBLIONS LE CONGO LA France N’A JAMAIS JAMAIS ET JAMAIS CONSTRUIT UN PAYS DANS SE MONDE. LA France C’EST LE PIÈTRE DES COLONS. ALORS COMME TU COMPRENDS L’ANGLAIS S-T-P LIT CET ARTICLE ET ET COMMENCE DE MÉDITER.
    https://www.rt.com/news/398205-china-opens-base-djibouti/

  7. Loko Balossa dit :

    Mais que ce que ce rigolo fait dans un bureau ? C’est juste pour la photo car ce type n’a jamais rien réalisé pour le pays , sauf les assassinats et la dilapidation de l’argent publique ! Par contre 8% des Imbéciles comme Imparfait Kolelas , Tsaty Mabiala pensent que leurs mafia doit continuer . Alors que les signaux sont alarmiste , les hôpitaux sont faillites , le manques d’eau potable , l’électricité , 90% de la population est inactive . Le désastre du pays saute aux yeux .

  8. Mark dit :

    @ LE CANNIBALE SASSOU

    Vous dites: Pourquoi ne pas explorer d’autres horizons. La solution est entre les mains des africains. L’africain doit grandir. L’africain doit savoir ce qu’il veut. Si tous les congolais pouvaient se lever et demander son départ, Sassou partira et la France assumera. L’Asie n’est pas la solution. Les asiatiques sont pires. En Inde, les indiens assassinent régulièrement les africains. En Chine, les chinois maltraitent régulièrement les africains. En Taïlande, les taïlandais avaient assassiné un africain. Ils avaient par la suite découpé son corp en morceaux, préparé et mangé. On peut apprécier la petite avancée des asiatiques. Seulement, ils ne sont pas nos amis. Avec les asiatiques, c’est le retour de l’esclavage en Afrique. Les chinois vont nous chicotter dans les rues de Brazza. Une fois de plus, entendons nous, soyons unis et nous serons en mesure de régler nos problèmes et faire avancer le Congo et l’Afrique.

  9. Jawad dit :

    Tout ceci sent le complot international contre le Congo, toujours avec la complicité de la justice occidentale (france, GB, USA) néocolonialiste aux ordres des lobbys de la haute finance. Quelles sont les réalisations concrètes de l’entreprise du libanais hojeij ? Au gouvernement de poursuivre la bataille judiciaire, ou d’ignorer tout simplement les injonctions des puissances étrangères qui, sous couvert d’une décision de justice aux relents racistes exigent le payement d’une dette fictive. En france par exemple, sous les ordres direct de l’Elysee les tribunaux s’acharnent pourtant à récupérer l’argent dont a bénéficié l’escroc français Bernard Tapie de son ami sarkozy, dans le cadre du contnencieux qui l’oppose au Crédit Lyonnais. On parle d’une somme de 300 millions d’euros, une goutte d’eau dans l’océan, à côté du milliard que la même justice française alliée aux tribunaux impérialistes britanniques et américains se permet d’infliger à un Etat souverain. On peut se demander sur quelle base les magistrats corrompus ont aboutit à ce chiffre fantaisiste, c’est du deux poids deux mesures. Il est presque amusant de découvrir le montant astronomique d’un milliard de dollars, à reverser à un seul individu, un bandit d’autant plus. Les occidentaux ne sont pas prêts à se débarrasser de leur complexe de supériorité, vis à vis des africains. Si l’Etat congolais paye ne fut ce que la moitié, cela enverra un signal négative à tous ceux qui rêvent de ce genre de cagnotte facile, la mythomaanie sectaire est telle que les gens (les habituels menteurs pathologiques ) sont capables d’inventer des dossiers bidons. Grâce au concours des ONG négrières.

  10. WA NI TA-TELE-WO dit :

    Notre bâtisseur soi disant infatigable n’arrive pas ou plus à faire face à la situation financière, dégradante du pays !

    Wa ka tele : bolou kuti tuma ko bilawuki eee dia ngana tsio ni tsiaou

    Traduction : un fou est à la tête du pays comme l’avait prophétisé le premier président de la république du Congo.

  11. LE CANNIBALE SASSOU, L'ENFANT CHERI DE LA FRANCE dit :

    Mon cher Mark tu raisonnes agacement comment la France le veut. Tu site des cas isolés pour juger un pays a deux milliards d’habitants, ou l’inde qui a 1 milliards d’habitants. L’Asie-pacifique c’est ton. La France est ton vrai mal c’est comme le cafard qui soufflement te mangeant. Il y a un congolais qui l’a compris c’est Massamba D. En travaillant avec la chine il est le seul congolais qui a construit des usines au Congo. Tout va de la façon que tu négocie est surtout qui tu es toi-même quel est ton rêve. Si ton rêve c’est celui de sassou, couché avec le maximum des femmes, tué le maximum des congolais, volé le bien publique sans quoi faire avec, alors dans se cas tu peux raisonner comme tu le fait.
    JE TE GARANTIE AVEC LA France RIEN NE CHANGERA, ON RESTERA ESCLAVE A VIE. A NOUS DE COMPRENDRE D’EXPLORER LES AUTRES HORIZONS. NOUS AVONS UN PAYS RICHE ET NOUS VIVONS COMME DES COCHONS C’EST LA France QUE TU ADORE.

  12. Mark dit :

    @ LE CANNIBALE SASSOU

    En lisant mon commentaire, nul part je t’ai dit que je soutenais la France. c’est le problème que les africains ont. L’africain a du mal à comprendre l’autre. Je t’ai fait comprendre que la solution est entre les mains des africains. Une fois de plus, les asiatiques ne sont pas des amis. Si tu avais un parent assassiné en Inde, tu ne parlerais pas de cas isolé. Je t’informe que les africains sont régulièrement assassiné en Inde. Il faut faire des recherches pour avoir une idée de ces pays. Ne te contentes pas de ces bons commentaires faits sur les chinois via Télé Congo. Il faut aller vivre en Chine pour mieux connaitre les chinois. Ne pense pas que les chinois sont gentils parcequ’ils avaient construit le palais du parlememt de Brazza. En chine, l’étranger n’a jamais raisson devant un chinois, quelque soit le problème. Ce que Massamda Debat disait, c’est la politique et la diplomatie. A cela, il y a la réalité. Comme la France, la Chine aussi opère selon ses interêts.

  13. Mark dit :

    En Chine, des journalistes, étudiants, et activistes sont régulièrement jeté en prison. C’était quand la dernière élection présidentielle en Chine? Quelle leçon de democratie la Chine peut elle donner à Sassou? Les routes que les chinois construisent au Congo sont elles de bonne qualité et durable? Le Congo ira bien le jour que le congolais saura ce qu’il veut. Les congolais qui disent non à Sassou sont les mêmes à faire le plein de ses meetings, à travailler avec lui. C’est aussi la France qui fait que le manioc puisse coûter aussi cher au Congo ? La France fait son bordel avec la complicité des congolais eux mêmes. On ne manipule pas une personne éveillée et intelligente. Si la France le fait, c’est parceque le congolais est rêveur. Quand des pauvres senegalais disent CONGOLAIS ZOBA., cela doit nous faire réfléchir. Au lieu de continuer à accuser la France et penser que c’est le dictateur chinois ou un pays aussi pauvre comme l’Inde qui va régler nos problèmes, ressaisissons-nous, soyons éveillés, intelligents, et unis dans l’amour de l’autre et de la patrie. Aucun pays dans ce monde s’est développé sans le savoir faire de son peuple.

  14. le fils du pays dit :

    L’organisation,l’ordre et la discipline sont les facteurs tres importants pour un projet.
    Mr Sassou et ses amis du Pctue ont carence de facteurs dont je viens de citer haut.
    De 2001 a 2012,la periode ou le Congo engrangeait les petrocfa,plus de 250 milles millards.
    Cette periode,subitement tous les membres de Pctue et la famille de Mr Sassou se sont improvises entrepreneurs surtout dans le batiment.Ils venaient en france acheter le materiel chez Conforama ou Ikea.Au finish,tout l’argent a ete dilapide,rien de concret a ete fait sauf quelques elephants blancs eriges dans un desordre total.
    Etre gestionnaire ca ne s’improvise pas.Les multiples echecs de Mr Sassou dans la gestion de la chose publique ne doivent plus etonner les Congolais.Mr Sassou,ce pere de famille et salarie de l’etat Congolais qui ne pouvait pas honorer le paiement de son loyer chez son ami Okoko dans le annees 60-70.Aujoud’hui,dans son incapacite a reunir toutes les ressources humaines Congolaises celles de l’exterieur et celles de l’interieur du pays afin d’elaborer un bon projet,Mr Sassou se tourne vers la Chine croyant que les chinois vont faire le developpement et le lui donner.Les chinois ont du travailler tres dure pour etre a cette position.Voila, comment les noirs montrent aux autres peuples qu’ils ont toujours besoin d’un parrain pour faire quelque chose, c’est hallucinant.L’ingenieur Congolais Tsengue Tsengue ne cesse d’interpeller cet idiot dans cette maniere de faire.
    Le Congo a suffisament de ressources humaines capables de batir de bons projets il suffit de les reunir.Au lieu de proceder de facon cet indecrottable veur inonder le Congo des libanais et des chinois qui viennent piller comme le font les europeens.Il faut absolument chasser Mr Sassou(idiot et fainéant) et son employeur la france une condition sine qua non pour la survie du peuple Congolais.

  15. le fils du pays dit :

    Mr Mark,vous avez totalement raison.Les Africains en générale et les Congolais en particulier malgré les siècles de maltraitance de la part des autres peuples (arabes,européens et asiatiques) ,chose qui continue jusqu’à nos jours, ils ne veulent pas tirer les leçons.Un naif sur cette page parle meme en terme de cas isole.
    Les Congolais sont comme ces gens qui vivent dans un village et ne regardent pas les maisons(la réalité).C’est hallucinant,de voir certains se croire être français,anglais etc..
    J’aime toujours cette phrase historique devant la communauté noire du défunt professeur John Hendrix Clarke:You do not have friends in this world.Il disait au peuple noir qu’il n’avait pas d’amis dans ce monde c’est la réalité sauf pour certains naifs et idiots qui pensent autrement.

  16. Anonyme dit :

    Il y a peut-être un peu d’argent à récupérer du côté des fournisseurs sur-facturés de ECAir: Privatair, CoeM… https://www.rts.ch/info/suisse/8474630-des-millions-d-argent-public-congolais-siphonnes-via-des-societes-suisses.html

  17. Mark dit :

    Il existe en Chine ce qu’on appelle l’esclavage moderne. Des parents chinois vendent leurs enfants à d’autres chinois qui les utilisent pour des travaux. Il existe un traffic humain entre la Corée du nord et la Chine….. Si les occidentaux peuvent détruire la forêt d’Impfondo à 50%, les chinois vont la détruire à 100%. Les chinois sont plus pilleurs que les occidentaux. Demander à ceux qui travaillent pour les entreprises chinoises au Congo s’ils sont les travailleurs les mieux traités. Penser que si les choses ne marchent pas avec la France, c’est avec la Chine qu’elles iront mieux, c’est être dupe. Sassou a tenté cette aventure, les chinois lui ont construit des routes qui n’ont servi que pour quelques mois. Battons nous pour notre pays. Arrêtons de pleurer parceque la France ne nous offre pas du pain. Ne restons pas assis en train d’attendre que les chinois nous apportent du riz. Le congolais veut attendre tout des autres. TOUTE NATION DOIT SA LIBERTE A SON PEUPLE. UNE NATION LIBRE PENSE A DEFENDRE SES INTERETS. C’est ce que font les pays occidentaux.

  18. Mark dit :

    @ le fils du pays

    Oui. Le congolais a du mal à comprendre ce qui est supposé être essentiel. Au 21 e siècle, quand les taïlandais assassinent un africain, découpent son corps en morceaux, préparent et mangent ses restes humains en faisant passer tout le film dans les réseaux sociaux, un compatriote dans ce site nous parle de cas isolé, c’est vraiment dommage. Je comprends pourquoi le Congo souffre jusqu’ à ce point.

  19. Bakala dit :

    @ Lucien Pambou,

    Vous qui nous avez pondu un essai sur la convertibilité du Yuan en francs CFA, qu’en dites-vous de cette banqueroute du Congo patrimonialisé par Sassou nguesso? Comment en est-on arrivé là après seulement quelques années de l’effacement de la dette extérieure et l’encaissement des milliers de milliards de francs CFA?

    Lucien, on a besoin de ton éclairage sur cette faillite. Quel a été le rôle du réseau dans cette faillite et comment celui-ci peut sortir Sassou de cette passe?

  20. “ Dans la vie, il est toujours facile de détruire et pas facile de construire. Il est arrivé un moment où nous avons décidé de tout détruire. Et le taux de scolarité a baissé..”

    Sassou nguesso répondant à une question posée par nul autre que notre Lucien Pambou, national.

    Que peut-on attendre d’un individu qui vous dit candidement qu’il avait décidé de tout détruire? Ce n’est guère étonnant qu’il ait détruit l’économie et les finances du Congo. C’est lui-même qui le dit. Lucien Pambou est témoin puisque c’est à une de ses questions que Sassou répondait.

    Voyant que le pouvoir pouvait l’échapper, Sassou avait décidé de détruire le trésor public en le vidant et en gageant le pétrole contre des prêts. L’argent ainsi récolté a été planqué en partie à oyo et dans les paradis fiscaux.

    En détruisant les finances publiques à partir de 2014, il refait le même coup comme en 1992 quand il décida d’engager plus de 6,000 fonctionnaires pour embêter le gouvernement de transition et celui de Lissouba qui seraient dans l’impossibilité de payer les salaires des fonctionnaires. Il a refait la même en détruisant les finances publiques avant les élections de 2015 afin de mettre les congolais en difficulté advenant la perte du pouvoir. L’argent sorti, il refusé de rendre dans le trésor l’argent ainsi volé et placé à l’étranger.

    Bref, comme il l’a lui dit à Lucien Pambou, c’est un destructeur qui a décidé de tout détruire.

  21. Mark dit :

    Les américains et les européens se plaignent régulièrement de l’escroquerie, le vol et la piraterie de la part de la Chine qui est leur principal partenaire commercial. C’est le congolais qui trouve les chinois sont sérieux parqu’ils leur avaient construit le palais du parlement de Brazzaville. En 2017, on nous parle des propos datant des années 60s de Massamba Debat. sur la bonne conduite des chinois. Si les chinois vendent leurs propres enfants, ils vont alors s’occuper des enfants congolais. Je me demande où se trouve Sassou avec ses partenaires chinois. Comme l’a dit le fils du pays, au lieu de faire confiance au savoir faire congolais, les congolais préfèrent les étrangers. C’est vraiment la malédiction.

  22. Kouakou dit :

    Les africains en general et les congolais en particulier ne doivent compter que sur eux mêmes. Les choses n’iront pas en s’arrangeant car nous vivons dans un monde ou le contrôle des matières premières devient crucial qui a décimer des populations entières. Donc, ne soyons pas naïfs et ignorants car le passé est bien là pour nous éclairer sur ce que nous avons subi de la part de ses peuples barbares. Nous ne serions pas ici n’y était la résistance de nos aïeux. L’Afrique sera construite par les africains et le Congo deviendra Kongo par les congolais.

  23. le fils du pays dit :

    Que les conseillers de Mr Sassou,s’il y en a encore qui lisent cette page doivent recadrer leur indecrottable chef.
    Un intervenant sur cette page a dit que seul le president Massamba Debat qui avait compris et avait su travailler avec la chine en impliquant les ressources humaines Congolaises.
    ceux qui conseillent Mr Sassou doivent savoir qu’un etat quand il a un projet a mettre en place,il doit utiliser au maximum ses ressources propres(ressources humaines,financieres et materiales)
    La technologie a plusieurs voies pour l’avoir,par sa creation,par son achat ou par le vol.
    Attendre que les chinois fassent leur developpement et vous donnent un peu c’est une grosse betise de negres,vraiment une grosse naivite.Les chinois ont travaille dur pour arriver a ce stade.Jusqu’aux annees 90,les chinois avaient les contentieux avec les sovietiques parce qu’ils imitaient ou fabriquaient les inventions sovietiques sans patentes c’est a dire ils volaient.
    Mettre l’argent du peuple Congolais en banque en chine pour que les chinois construisent je ne sais pas quoi pire sans impliquer les cadres Congolais c’est faire fausse route.
    Mr Sassou et ses amis nous prouvent une fois de plus qu’ils n’ont jamais eu depuis le 31 juillet 1968 un projet pour le Congo sauf sa destruction.D’ailleurs,il y a quelques annees l’un de ses lieutenants avait dit a son proche parent qui est mon ami qu’ils n’avaient pas de projets pour le pays.

  24. @Fils du Pays

    « Mr Sassou et ses amis nous prouvent une fois de plus qu’ils n’ont jamais eu depuis le 31 juillet 1968 un projet pour le Congo sauf sa destruction.D’ailleurs,il y a quelques annees l’un de ses lieutenants avait dit a son proche parent qui est mon ami qu’ils n’avaient pas de projets pour le pays. »

    Ambroise Noumazalayi était arrivé à la même conclusion à savoir que Sassou nguesso le destructeur n’avait pas de projet pour le Congo. C’était trop tard cette prise de conscience. La machine à détruire ne pouvait plus être stoppée.

  25. @ Lucien Pambou
    Que proposer Mr l’économiste pour ramener à le niveau d’endettement du Congo aux normes?
    Qu’est-ce qui explique le passage de la dette de 21,2% en 2012 à 120% en 2017? Notons que cet endettement a plus que doubler entre 2015 et 2017 passant de 51% à 120%.
    Qu’est-ce qui a été construit entre 2015 et 2017 pour justifier cette dette?

    Mr l’économiste et financier Lucien Pambou, quelles sont préconisations à cette situation ?

    Est-ce étonnant de la part de celui que tu qualifies du plus homme politique et gouvernant congolais de tous les temps?

  26. Dans un communiqué datant du 22 juillet 2015, le FMI nous dit que Sassou avait 2.698 milliards de francs CFA à la BEAC à la fin de 2014, soit 5,99 milliards de dollars US au taux de 450 CFA/ 1$. Où est passé tout cet argent entre fin 2014 et 2017?

    Ces chiffres viennent bien du FMI. C’est de l’argent qui étaient dans les caisses de la BEAC, qui appartient à la France. Puisque la BEAC est une propriété de la France, elle doit connaître la destination de toutes les sorties d’argent entre fin 2014 et 2017, 5,99 milliards de dollars US.

    De qui se moque-t-on?

    On avait près de 6 milliards de dollars US à la fin 2014 en caisse sans compter les recettes fiscales annuelles et tout d’un coup on se retrouve avec une dette équivalant à 120% du PIB.

    @ Lucien Pambou, soit disant que Sassou est, selon toi, l’homme politique le plus habile du Congo, vient nous expliquer sa gestion. Les chiffres sont du FMI, STP; et il y a la source.
    ———————————————————-
    FONDS MONÉTAIRE INTERNATIONAL
    DÉPARTEMEN DE LA COMMUNICATION

    Communiqué de presse n°15/350 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 22 Juillet 2015

    Le Conseil d’administration du FMI achève la consultation de 2015 au titre de l’article IV avec la République du Congo

    La croissance a été solide et l’inflation modérée en 2014, mais la République du Congo a été durement frappée par le choc lié aux cours du pétrole. En 2014, la croissance s’est hissée à 6,8 %, sous l’impulsion d’un rebond de la production pétrolière. L’inflation est descendue à 0,5 % à fin 2014 (en glissement annuel), principalement en raison du fléchissement des prix alimentaires internationaux. Le déficit budgétaire s’est situé à 8,5 % du PIB en 2014, soit près du double de 2013, notamment à cause de l’augmentation des dépenses publiques et de la diminution des recettes pétrolières. Ce déficit a été principalement financé à partir d’emprunts auprès de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) et de tirages sur les dépôts extérieurs de l’État. Le déficit courant s’est creusé de 1 % du PIB pour se situer à 51⁄2 % du PIB en 2014. Cependant, les réserves officielles détenues à la BEAC ont grossi de 189 milliards FCFA pour se hisser à 2.698 milliards FCFA à fin 2014, grâce au rapatriement des dépôts des banques commerciales et des dépôts de l’État détenus à l’étranger. De ce fait, les réserves internationales de la République du Congo et les dépôts de l’État à la BEAC se maintiennent à environ 91⁄2 mois d’importations prospectives et 20 % du PIB, respectivement, soit les chiffres les plus élevés parmi les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). La dette publique représente actuellement environ 361⁄2 % du PIB, contre 32 % du PIB en 2013 et 20 % du PIB en 2010, après le point d’achèvement de l’initiative PPTE. Les autorités ont entrepris des mesures correctives sur le plan budgétaire en maîtrisant les dépenses d’investissement dans le cadre d’une loi de finances rectificative de 2015.

  27. L’article précédant est de Bakala

  28. Mais c’est très grave cette histoire de 120%. Vous lisez bien ce que dit le FMI: que le ratio de la dette était à environ 36,5% du PIB en 2015. En 2017, il était passé à 120%. Le ratio d’endettement a presque triplé en l’espace de moins de 2 années. C’est quoi cette affaire, comme dirait l’autre.

    Satan est vraiment à l’œuvre au Congo. la volonté de causer du tort est le seul motif d’un tel comportement. En effet, comme entre 2015 et 2017, il y avait le déroulement du coup d’état constitutionnel, Il fallait donc vider les caisses de l’état et en même temps gager les recettes pétrolières des années à venir de façon à coincer les autorités à venir d’avenant la perte du pouvoir.

    Comme ils ont réussi leur coup d’état, ils refusent de rendre l’argent volé dont les 2.698 milliards dont nous parle le FMI qu’ils ont retiré de la BEAC. Ils préfèrent appeler au secours à leurs complices de toujours que sont la France et le FMI qui sont au courant de tous les mouvements de fonds à la BEAC. Pourquoi n’avaient ils pas arrêté ces trafics? Ôh l’homme blanc! Quelle hypocrisie et quelle méchanceté!

    Nous sommes là en face d’une crise créée de toutes pièces. Et leurs prêteur sont leurs complices. Un jour, ils auront à s’expliquer sur leur association avec ces malfaiteurs.

    Il faut haïr son pays et ses compatriotes pour se comporter de la sorte. Et ces blancs qui feignent l’étonnement, hypocrites va!

    Venez encore nous dire que Sassou est le meilleur. La vérité est la toute crue,ya kunzou

  29. Val de Nantes dit :

    @bakala validation nationale.C’est le Congo à eux.Quand chacun de nous prétend diriger le Congo,sur les bases tribales , le résultat est dantesque .

Laisser un commentaire