INTERVIEW DE VICTOR MATONDO : Témoignage historique d’un acteur et compagnon d’Ange DIAWARA dans le maquis de Goma tsé-tsé ; NTumi complice de Sassou-NGuesso ; Élection législative 2017 et trahison des faux opposants…


Cette interview de Victor MATONDO est d’abord le témoignage historique d’un membre du M22, qui à l’âge de 21 ans, rejoint en février 1972, le lieutenant Ange DIAWARA dans le maquis de Goma tsé-tsé dans la région du Pool.

Trahi par l’un des maquisards au service du pouvoir du président Marien NGOUABI, le jeune maquisard Victor MATONDO et ses camarades furent arrêtés et torturés sous les ordres de YHOMBI OPANGO à l’Etat-major de Brazzaville, où Ange DIAWARA fut assassiné quelques mois plus tard en avril 1973, après avoir été livré par le président Mobutu du Zaïre.

Victor MATONDO accuse le pasteur NTumi de complicité avec Sassou-NGuesso comme en 1998, car il n’est pas possible de faire un maquis dans l’actuel région du Pool faite de savane. Pour terminer, l’ancien compagnon d’Ange DIAWARA affirme que Sassou-NGuesso ne partira du pouvoir que par la force !

Diffusé le 11 août 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Interview. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à INTERVIEW DE VICTOR MATONDO : Témoignage historique d’un acteur et compagnon d’Ange DIAWARA dans le maquis de Goma tsé-tsé ; NTumi complice de Sassou-NGuesso ; Élection législative 2017 et trahison des faux opposants…

  1. Robert POATY PANGOU dit :

    Très importante cette interview.

    Félicitation à Victor et Mingwa

  2. Balonga Geoffroy dit :

    C’est une séquence importante qui va dans le sens du combat de la Libération du peuple congolais. Elle remet sans nul doute les pendules à l’heure, et démasque en même temps les les manigances du système Sassou.
    Bravo !

  3. Anonyme dit :

    Monsieur Modeste Boukadia a été libéré. Il est arrivé très tôt ce matin en France. Vu sur Brazzanews

  4. KOO' NGOH dit :

    @Lucien PAMBOU…

    Bonjour,
    Afin de ne pas perturber l’avènement d’un Congo prospère, est-ce qu’en publiant vos articles ici, adhérez-vous , OUI ou NON au slogan mentionné en haut et à droite de ce site?
    Merci d’avance pour votre choix de réponse.

    KOO’ NGOH

  5. A.D dit :

    Il ya 44 ans « que fut assassiné Ange Bidié Diawara, grand héros congolais dont le dévouement pour la cause nationale a taillé une place de choix parmi les immortels. »Ange Diawara, aimait le Congo, les Congolais sans distinction. L’assassinat de l’immortel Ange Diawara, une icône de la révolution congolaise est l’oeuvre de Sassou le plus grand criminel africain de tous les temps.Oui Sassou Nguesso, auteur du génocide du Pool, des disparus du Pool, des morts de l’explosion de Mpila etc, Sassou Nguessa est l’assassin direct du célèbre Lieutenant Diawara ainsi des autres personnalités telles que: Franklin Boukaka, Kimbouala Nkaya, le lieutenant Nzokou, des Présidents Marien Ngouabi, président Alphonse Massamba-Debat, le cardinal Emile Biayenda, Ontsou, Mboro, du Colonel Marcel Ntsourou pour ne citer que ceux là. Arrêté avec ses compagnons, parmi lesquels le lieutenant Ikoko, le sergent chef Olouka et Bakekolo.Le brillant lieutenant Ange Diawara fut vivant lorsqu’il fut ramené de Kinshasa où il avait pourtant trouvé refuge. Grièvement blessé, très fatigué et très affamé, il sera lachement tué à coup de revolver à l’état major par Sassou Nguesso en avril 1973. Ange DIAWARA, héroïque fils du peuple du Congo et révolutionnaire marxiste, avait planifié un putsch contre le pouvoir en place. La figure héroïque d’Ange Diawara revêt une signification toute particulière, celle d’une lueur d’espoir sur le Congo et le continent africain dévastés par la Françafrique.Chaque Congolais conscient de ses devoirs et responsabilités doit savoir les conditions dans lequels lui et son peuple se trouvent afin d’arriver réellement à les changer:“ Les élections, le dialogue ou les négociations avec le dictateur génocidaire Sassou Nguesso et sa clique ne servent à rien et ne peuvent pas du tout être une solution dans un rapport de forces déséquilibrés. Il faut complètement éffacer le régime Sassou Nguesso.„ Une insurrection populaire pour désintégrer le système politique actuel au Congo et préparer l’avènement d’une démocratie assumée ou lutte armée restent les seuls solutions pour mettre fin à l’esclavage et à la barberie Sassou Nguesso au Congo.Depuis 1968, année de leur fameux coup-d’état, Sassou Nguesso, marche sur les cadavres, piétine tout un peuple.« Ce qui se déroule dans le Pool, c’est un génocide programmé, un holocauste, intitulé „Opération Mouébara“ nom de la mère de l ‘ initiateur ,dictateur , sorcier, criminel, génocidaire Denis Sassou Nguesso.Cette épuration éthnique avait déjà eu lieu entre 1998 et 2004. Cette nouvelle Opération Mouébara a pour objectif final de faire disparaitre du Congo les Laris, Bacongos, raser le Pool. Denis Sassou Nguesso et sa clique, complices veulent terminer leur crime de massacre de masse en s’achetant à coup des millions de Dollars, d’euro obtenu par l’argent du pétrole, bois, minerais du Congo bradés, des douanes appartenant au peuple Congolais, le silence, la complicité des médias, des politiques, dirigeants des organisations internationales.„Sassou Nguesso est un vrai assassin, corrupteur, génocidaire. Il est le mal du Congo. » Denis Sassou Nguesso n’a pas fait qu’hypothéquer l’avenir, il l’a détruit, il l’a effacé comme on efface des écrits sur une ardoise qu’il a ensuite cassée. »Sassou a inventé le capitalisme clano-familial pour que le Congo soit dominé politiquement et économiquement par une seule et même famille : la famille royale Sassou& Nguesso.“Le peuple Congolais doit agir et faire partir de force de Sassou Nguesso et sa clique afin de se débarasser de l’esclavage, terreur impossée par l’imonde dictature.

  6. ni meho dit :

    C’est plutôt l’éternelle question de Mwingwa qui pose problème à tous les ressortissants du Pool qu’il interviewe..

    Est ce que l’homme du Pool n’est pas l’ennemi du Pool ?

    Le pool est le Congo, diantre.
    Pourquoi Mouyondzi a voté alors que ses habitants par solidarité au POOL aurait pu refuser d’aller aux elections.
    Mr Mwingua n’en parle pas.
    L’UPADS de TSATY MABIALA est bien parti au vote, alors que ses Parents du POOL sont en difficulté. Mr Mwingua réduit le POOL au POOL. Que Mr Mwingwa s’élève diantre. Quel plaisir y’a t-il à ressasser des schémas qui poussent les uns et les autres au nombrilisme.
    LAFAYETTE a bien quitté la France pour aller mener le combat de la libération des Etats Unis d’Amerique. A 20 ans, il etait General d’armée dans les forces Américaines.
    Des Français ont bien quittés la France pour aller combattre Franco.

    Le Pool est à 10 Km de Mouyondzi et Mr MWINGA vient parler du Pool qui serait l’ennemi du Pool. Et le Congolais ne serait-il pas l’ennemi du Congolais?

    Réduire le problème du Pool aux seuls ressortissants du POOL est intellectuellement malhonnête et politiquement désastreux.
    Allez comprendre pourquoi Kolelas fait le plein dans cet Electorat. C’est vrai, ils sont tous des malafoutiers et des moutons. mais il y’a une limite à ces questions tendancieuses et sournoises.

  7. Iwarangot dit :

    Tout-à-fait cher Ni Meho, tu as tout dit. Soyons unis et libérons le Congo tout entier.

  8. 1 Général Tintin Au Sens Réel Et Figuré - Fil de Fer Ou Fil De Coton ? dit :

    Qui est RIGOLO ? Chiche, quelle plaisanterie d’aveugle !

    N’allez pas chercher loin, le voici ci-dessus: La Folie Balancée en internaute. Un imposteur intentionnel. Savez-vous qui se barricade lâchement depuis derrière, en commettant expressément des fautes d’orthographe car il a toujours cru pouvoir brouiller ses pistes de cette façon-là ? Un véritable souffrant ignominieux, 1 pénis constamment tout moux…

    Gigantesque Kudos à ni meho, très bien vu comme nous le savions toujours.
    Ils font semblant (avec de tels clichés gratuits et plutôt révélateurs), croyez-le, nous ne cessons de le répéter. Ceci explique cela; pourquoi les cons du Congo si haineux et rancuniers ne peuvent s’unir pour renverser le petit diable. Ils préfèrent se lécher les babines au fond pour voir le Pool en difficultés quoique les apparences et le verbiage cynique que d’aucuns tentent balancer dans la fourberie. C’est bien domage.

    M I N A B L E !

  9. ni meho dit :

    Continuer d’opposer Kolelas à Mokoko n’est pas responsable pour ceux qui veulent le départ de Sassou. A eux deux, ils ont vaincu a plate couture Sassou. Ce qui est un element important dans toute perspective de recomposition politique au dela des contradictions inherentes a la vie politique. Ne pas reconnaître que Mokoko et Ntumi ont aussi objectivement leur part d’ombre releve du fanatisme. Avoir une opinion comme celle de Matondo ne peut etre un blaspheme. On ne peut avoir servi aussi longtemps Sassou et Etre un Saint. Taper sur Kolelas ne fera pas de Mokoko Le futur President du Congo ni faire partir Sassou du pouvoir.
    On ne fait pas la politique avec du ressentiment mais avec la tête froide. Avec le ressentiment, Sassou ne serait pas Allié puis opposé a Kolelas Pere, Sassou ne serait pas allié et opposé a Lissouba. Moralité, Il les a tous deux briser avec l’instinct d’un boa.

    Qui vous dit que demain pour l’interet de la nation Mokoko ne peut Etre allié de Kolelas ou que Tsaty Mabiala ne peut etre allié à Kolelas. Pour ceux qui s’intéressent a la politique de France, c’est tout de même l’alliance Montebourg-Hamon qui a mené Valls a la primature. Et que sont-ils devenus apres? Le pragmatisme commande que a tort ou a raison kolelas Parfait, à moins d’un assassinat physique , sera toujours au centre des alliances. Staline grand Stratege des rapports des forces disait, Le Pape? Combien de division?

    Kolelas, peut revendiquer a minima 50% des ressortissants du Pool, tous des moutons en verité au sens d’instinct grégaire car enseigné à l’idée de survivence collective. Pour une fois dans l’Histoire politique du Congo post PCT, le POOL a présenté un seul de ses fils à la dernière élection Présidentielle. Les chiffres qui ont en découlé sont un indicateur incontesté et incontestable. Ne pas le comprendre et pas conséquent ne pas intégrer ce paramètre est de la cécité politique. A contrario, un politique surveille ce paramètre comme du lait sur le feu . Comme par hasard, c’est le renegat Sassou. Bowao dont on a de la peine à comprendre la posture sait évaluer tout de même les rapports de force. Bizarre, bizarre …

    Décidément à quoi et aux noms de quels intérêts jouons nous.

  10. le fils du pays dit :

    Un rappel aux fanatiques aveugles que la fripouille d’Edou-Penda emmene bateau.
    Ce regime ne le 31 juillet 1968 suite a prise du pouvoir avec une raison fallacieuse, le redressement de la Revolution qui se trouvait sur une pente, tout son long parcours a déçu nombreux qui y croyaient au debut.D’ou le putsch de Kinganga de 1970 dans lequel Mr Sassou était aussi participant mais fut épargne par l’idiot Ngouabi pour la raison supposée l’union du Nord.
    Le maquis de Diawara et les autres déçus:Ikoko,Olouka,Moundele Ngolo etc..
    Puis vient Mars 1977 avec l’assassinat Ngouabi par Mr Sassou,Yhombi,Lekoundzou etc.
    En suite vient le 5 février 1979,la destitution de Yhombi par ses amis,Mr Sassou,Silvain Eba(colonel habitant Poto Poto,le meme qui fut diplomate a Moscou,le meme qui vient de participer au fronde de dernieres élections) etc..
    On dit souvent il y a jamais deux sans trois, au Congo il y en a plus, le coup d’état du 5 juin 1997 pour avoir le (notre pouvoir)avec l’aide très claire de l’empire français,les déçus pour citer quelqu’uns:Noumazalay le théoricien du Pct,lekoundzou,Okombi,Adoua,Tsourou et le dernier en date c’est Mr Asie Dominique qui vient perdre les elections pourtant bien gagnées par ce dernier.
    Ceux qui ont encore les cerveaux qui fonctionnent se ressaisissent car près d’un demi siècle ce regime issu du coup d’état de juillet 1968 vassalise de plus en plus le Congo,le ruine et le détruit.

  11. PAS D'AMALGAME dit :

    PAS D’AMALGAME VICTOR MATONDO : J3M MOKOKO EN PRISON ET SA VIE EN DANGER ET CELLE DU PAYS AUSSI https://www.youtube.com/watch?v=nsx5fscM7_Q

  12. homme de passage dit :

    @ ni meho

    Pour info, Bowao est une des Hypothèses retenues par la puissance coloniale arguant du fait que la maîtrise du Congo passe nécessairement par l’installation d’une minorité au pouvoir.

    Sa danse du ventre peut se comprendre.

  13. Bulukutu dit :

    @Homme de passage. Bien vu pour ton dernier post. Le congo leur échappera s’il est géré par ceux qui les ont combattus pendant la colonisation. Ils le savent, car le cas de l’Algerie leur est resté en travers de la gorge.

  14. Mwangou dit :

    Merci Fils du pays. Pour nous au village, le problème est sassou nguesso. Les autres on ne les connait pas. La solution au problème sassou nguesso, on a déjà eu des propositions, à commencer par cet ancien ministre de lissouba qui demandait au gouvernement français de le comprendre et de le laisser agir depuis vraisemblablement le territoire français. Qu’en est-il? Mr Matondo vous devrez contacter ce messieurs, vous qui avez la conviction que c’est par la force que sassou nguesso va partir… Je suis de votre avis. Mais en même temps, étant sur le théâtre congolais, comme me l’a dit un jour un gendarme » le Pool est un théâtre »,je me dis que la chose n’est pas si simple…car sassou nguesso est bien malin et détient une arme redoutable : l’argent par le budget de l’État. Grâce à cette arme, il peut retourner n’importe qui, à l’intérieur comme à l’extérieur, s’en servir comme il veut quitte à ne pas payer certains salaires comme dans les cas actuels du CHU, de l’umng, de la mairie, etc. Comment alors y arriver, à degommer ce type?
    Premièrement, il ne faut pas trop crier sur les toits. Tout écrit sur le théâtre d’Internet est pris au sérieux, car source d’inspiration et occasion de mettre en place des stratégies. C’est comme dans les cas assez nombreux des découvertes scientifiques involontaires.
    Deuxièmement, relisez le premièrement.
    Ici au pays, on ne regrette plus les élections qui viennent de se dérouler, même si c’est du rififi…maintenant il n’y a plus de doute: sassou nguesso n’a plus la côte sur toute l’étendue du territoire. Le cas  »Asie Dominique de Marseille » est là pour en témoigner… Alors, allons  »seulement » devant et laissons derrière nous ce qui est derrière nous.

  15. le fils du pays dit :

    Mr Bulukutu et Mr Homme de passage vous l’avez bien dit.Il faut absolument chasser l’empire français du Congo,c’est la vraie et réelle source du malheur Congolais.
    Il faut virer du Congo cet empire aux pieds en argile et son vassal Denis Sassou et d’autres potentiels candidats a la vassalisation en stand by comme l’ont fait les Algériens et les Vietnamiens.
    Nombreux sur cette page parlent du depart de Mr Sassou mais ils ne parlent pas de son employeur la france.
    Je reste lucide et constant que le principal verrou c’est la france,il faut absolument le faire sauter par la force brute c’est l’unique voie.Les Algériens,les Vietnamiens et les Cubains nous démontrent qu’on peut chasser les empires avec peu de moyens quand le desire d’être des hommes et les femmes libres(pas des esclaves), le patriotisme, le courage,l’intelligence et la determination sont au rendez-vous.

  16. Anonyme dit :

    Le fait d’avoir été dans un maquis il y a 44 ans ne vous octroie pas plus de légitimité sur les évènements présents et vos dires n’ont pas plus de valeurs que ceux qui vivent cette réalité aujourd’hui.
    Trop d’amalgames inutiles.

  17. LABOU dit :

    @AD L ASSASSIN DE ANGE DIAWARA N ETAIT AUTRE QUE NGOUABI. LE PATRON ET DONNEUR D ORDRE C ETAIT BIEN NGOUABI PAS SASSOU. AU COURS D UN DISCOURS DONT JE ME SOUVIENS BIEN ? DISCOURS CLOTURAIT UN CONGRES DE L URFC NGOUABI DECLARE SANS VERGONE QUE  » DANS UNE SEMAINE DIAWARA SERA MORT » C ETAIT LA UNE DECLARATION DU CHEF SUPREME LE PATRON ET UNE SEMAINE APRES DIAWARA ET SES COMPAGNONS ETAIENT MORTS. PLUS TARD ON APPRENDRA QUE TRANSFERES DU ZAIRE ILS PASSERONT EN VIE UNE SEMAINE AU CONGO. LA RUMEUR NOUS APPRENAIT QUE UN COMMANDO AVAIT PLANIFIE D ALLER LE LIBERER MAIS IL FUT PRIS DE COURT .DE PLUS POUR SE VANTER AU COURS D UN MEETING NGOUABI AVOUA PUBLIQUEMENT QUE C ETAIT LUI QUI AVAIT DONNE L ORDRE DE TUER DIAWARA. EN EFFET DES OFFICIERS FURENT MENACER DE MORT POUR VENGER ANGE ET SES COMPAGNONS DONT LES NOMS CIRCULAIENT SUR DES TRACS DISTRIBUES A L EPOQUE. NGOUABI MONTA AU CRENEAU POUR ASSUMMER TOUTE CETTE RESPONSABILITE. NGOUABI NE FUT PAS UNE ENFANT DE COEUR .C EST DU COTE DE NGOUABI QU IL FAUT CHERCHER LES ASSASSINS DE CES HEROS.PARCE QUE DANS CE SYSTEME POLITIQUE STALINIEN LE PATRON C ETAIT BIEN NGOUABI

Laisser un commentaire