ACSCB : POINT SUR LES DONS EN FAVEUR DES ENFANTS VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL, CE SAMEDI 7 OCTOBRE 2017 DE 13H30-18H00 A PARIS (AGECA : 177 rue de Charonne 75011 –Metro 2 – Alexandre Dumas)


L’Association Citoyenne de Solidarité du Congo-Brazzaville (ACSCB) organise une réunion le samedi 7 octobre 2017, pour faire le point sur l’appel aux dons relatif à la distribution de kits scolaires aux enfants victimes de la guerre du Pool.

ORDRE DU JOUR :

1/ Dons en faveur des enfants du Pool

  • Montant collecté et nombre de kits scolaires correspondant.

Le kit scolaire = sac + 4 cahiers + stylos + ardoise + craies + crayons + gomme

( Pilotage Andrea NGOMBET et Mingwa BIANGO )

 

2/ Point sur le projet « Parrainage des écoliers du Pool » 

( Pilotage D’Alexis MIAYOUKOU et Wilfrid DANDOU )

 

3/ Point sur la crise humanitaire dans le Pool 

*********************************************************************************

APPEL AUX DONS DES CONGOLAIS ET AMIS DU CONGO-BRAZZAVILLE

La Rentrée scolaire au Congo-Brazzaville aura lieu au début du mois d’octobre et au vu de l’urgence, L’Association Citoyenne de Solidarité du Congo-Brazzaville (ACSCB) appelle tous les Congolais et amis du Congo-Brazzaville à s’associer à cet élan de solidarité, pour financer l’achat de KITS SCOLAIRES en faveur des enfants victimes de la guerre du Pool, distribués par le biais de CARITAS CONGO.

LE PRIX MOYEN D’UN KIT SCOLAIRE EST DE 15 EUROS / 10000 FCFA

Composition des 2 types de kits scolaires par tranche d’âge :

 ( ENFANTS DE 6 – 8 ANS )

1 sac ; 5 cahiers de 32 pages ; 1 ardoise ; 3 crayons ; 1 règle graduée de 30 cm. ; 1 paquet de craies blanches ; 1 paquet de craies couleurs ; 2 bics rouges ; 4 bics bleus ; 2 gommes.

( ENFANTS DE 9 – 11 ANS )

1 sac ; 4 cahiers de 96 pages ; 3 cahiers de 192 pages ; 2 crayons ; 1 règle graduée ;

1 ardoise ; 1 paquet craies blanches ; 1 paquet craies blanches couleurs ; 4 bics bleus; 2 bics rouges ; 2 gommes.

TOUTE PERSONNE SOUHAITANT CONTRIBUER FINANCIÈREMENT  A CET ÉLAN DE SOLIDARITÉ EN FAVEUR DES VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL PEUT NOUS REJOINDRE A LA RÉUNION DU 7 OCTOBRE 2017, OU NOUS CONTACTER PAR EMAIL : acscb242@gmail.com

Lieu : AGECA , sis 177 rue de Charonne 75011-Paris.

Ligne 2 du Metro – Station : Alexandre Dumas

 

POUR FAIRE UN DON :

A – SUR LE COMPTE BANCAIRE DE NOTRE PARTENAIRE :       

     

B – TRANSFERT D’ARGENT WESTERN UNION , MONEYGRAM OU AUTRES

Contacter nous : acscb242@gmail.com

Téléphones :

Andrea NGOMBET (Président ACSCB) : +(33)618403555

Mingwa BIANGO ( Secrétaire général ACSCB) : +(33)610822626

 ****************************************************

 

Depuis le déclenchement de la guerre dans le département du Pool le 4 avril 2016, l’organisation des Nations Unies (ONU) estime à 138.000 personnes en détresse sur une population départementale d’environ 200.000. Pour répondre à cette catastrophe humanitaire, l’organisation onusienne à lancer un plan d’urgence de 23,7 millions de dollars nécessaires pour faire face aux besoins les plus urgents personnes déplacées.

Selon une enquête menée par l’ONU, « la sécurité alimentaire et nutritionnelle menée en juin 2017 auprès des personnes affectées a révélé que plus de la moitié des familles sont en situation d’insécurité alimentaire. Elles font face à de grandes difficultés d’accès à la nourriture et aux besoins élémentaires de base. Ces difficultés ont des répercussions catastrophiques : le taux de malnutrition aiguë global parmi les enfants déplacés de moins de 5 ans est de 17,3% et atteint même 20,4% dans le département de la Bouenza, dépassant le seuil d’urgence de 15% établi par l’OMS. De plus, ces chiffres laissent présager une situation encore plus grave dans certaines localités difficilement accessibles depuis juillet 2016. L’accès aux soins de santé, à l’éducation et aux produits du marché est devenu de plus en plus restreint. Les infrastructures d’accueil pour les déplacés ayant fui les zones d’insécurité sont pratiquement inexistantes, les laissant ainsi dans la détresse. »

PLAN D’URGENCE HUMANITAIRE DANS LE POOL – ONU ( PDF )

 

***********************************************************************************

OBJET DE L’ASSOCIATION 

( Extrait des Statuts – article 3 )

L’ASSOCIATION CITOYENNE DE SOLIDARITÉ DU CONGO-BRAZZAVILLE (ACSCB) a pour objet d’apporter une aide financière et juridique à toute personne physique ou morale, victime ou persécutée pour des raisons politiques au Congo-Brazzaville , et en faveur des activistes congolais de la diaspora faisant face aux juridictions de leur pays de résidence. Entre autres buts, poursuivre dans les juridictions congolaises et internationales, toute personne suspectée de crimes humains et économiques au Congo-Brazzaville. 

Toute personne souhaitant adhérer à l’ACSCB doit s’acquitter d’un droit d’adhésion de 15 euros, et ensuite de 10 euros par mois.

ACSCB « La diaspora en action »

LISTE DES MEMBRES FONDATEURS DE L’ACSCB

Prince KITEMO  

Andrea NGOMBET 

Alexis MIAYOUKOU 

Justin BALONGA 

Jean-Benoît DZABA 

Michel MPANDI  

Prosper MOUANDA-MOUSSOKI 

Mingwa BIANGO 

Marc MAPINGOU 

Maurille LOUZALA 

Benjamin MOUTSILA

Anicet MAPA

Mieri MAYOULOU

Wilfrid DANDOU

Rudy MBEMBA

Francis MABELE

Gaylord POUABOU

Armand MANKOU

David LONDI

 

 

Diffusé le 27 septembre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à ACSCB : POINT SUR LES DONS EN FAVEUR DES ENFANTS VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL, CE SAMEDI 7 OCTOBRE 2017 DE 13H30-18H00 A PARIS (AGECA : 177 rue de Charonne 75011 –Metro 2 – Alexandre Dumas)

  1. POURQUOI LA FRANCE MAINTIENT ELLE LA GUERRE DU POOL dit :

    Ce que les autres pensent de l »afrique
    http://www.rt.com/usa/404807-mattis-missile-casualties-afghanistan/
    Meme l’etat islamistes, non reconnu nul part a sa proper monaie
    CFA = esclavagisme
    https://sputniknews.com/middleeast/201709271057758815-daesh-money-coins-collapse/

    LE PROBLEME DU CONGO C’EST LA FRANCE, ET NON LA CHINE
    un an que sa dure,les personnes innocents, son en train de mourir, mais la France continue son travail. le journaliste de la derniere emission appel a l’actualite au Congo sur la redio d’etat francais, l’a bien dit qu’il n’aura pas de negotiations c’est a dire la guerre va continuer. Mais la question a se posee ici est celle de savoir pourquoi cette guerre, nous le savons comme en Libye l’objetif est de destabiliser le pays pour mettre ou maintenir un dictateur qui va servir de couloire pour piller le pays. Mais au Congo la France vole déjà tout. Desons le que Macron veut s’assure qu’il va avoir tout l’argent du Congo pour voter son budget de l’an 2018?

  2. Balonga Geoffroy Justin dit :

    Mes chers compatriotes, prenons garde de tout confondre et de tout mélanger. L’action que nous menons à travers l’ACSCB n’est pas proprement dite politique, elle est avant tout un acte solidaire envers les déplacés forcés de la région du Pool. La solidarité est un engagement gratuit envers l’autre, et cet autre aujourd’hui est l’enfant du Pool, sans votre mobilisation ne pourra pas apprendre à lire et à écrire. Il y a donc une urgence absolue.
    Par conséquent, les questions de la responsabilité , du pourquoi et du comment de la guerre ne sont pas ici posées, elles se poseront bien certainement ailleurs. Il s’agit, pour l’heure d’apporter notre modeste notre contribution fraternelle à nos frères et enfants du Pool et je pense sincèrement que cela ne doit souffrir d’aucune hésitation.
    A bon entendeur, salut !

Laisser un commentaire