INTERVIEW D’ULRICH TOUTA : Incompétence notoire de Sassou-NGuesso, Soutien au Pasteur NToumi ; Sursaut national pour chasser le clan Nguesso ; Non au FMI et au Dialogue avec le pouvoir de Brazzaville…


Ulrich TOUTA est un jeune activiste politique de la diaspora du Congo-Brazzaville. Il est le Coordinateur du mouvement « Le Nouveau Congo » , et parle de son partenariat avec Bruno MOUELE dans le cadre de la dynamique MCCD-Nouveau Congo.

Ulrich Touta dénonce l’incompétence notoire de Sassou-NGuesso qui a ruiné le Congo-Brazzaville, et que le tyran volera l’argent que versera le FMI. Il fustige le tribalisme actif des Congolais et appelle à un sursaut national pour chasser le clan NGuesso au pouvoir à Brazzaville. Il réaffirme son soutien au Pasteur Ntoumi…

Diffusé le 21 octobre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Interview. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à INTERVIEW D’ULRICH TOUTA : Incompétence notoire de Sassou-NGuesso, Soutien au Pasteur NToumi ; Sursaut national pour chasser le clan Nguesso ; Non au FMI et au Dialogue avec le pouvoir de Brazzaville…

  1. Balossa dit :

    je préfère écouter ce jeune , que certains escrocs faux opposants comme Bowao , Miérrassa , Munari, Tsaty Mabiala ou l’autre rigolo parfait kolélas qui à 57 ans cherche désespérément un père adoptif car il veut absolument porté le nom de sassou . Jeune homme j’apprécie ta clarification sur tâta Ntoumi contrairement à d’autres le problème du congo c’est Sassou et non Ntoumi . Notre soutiens à tâta Ntoumi devraient être unanimes c’est le seul jusqu’ici que sassou n’arrive pas a écraser …

  2. VAL DE NANTES . dit :

    @LOKO ET NTOUTA ,grosse validation .
    NTUMI a carrément fait plier SASSOU , aujourd’hui il détient peut être la solution .L’histoire est en train de bégayer .
    JUSQU ‘à quand ,,???
    On verra ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

  3. A.D dit :

    Depuis la prise de pouvoir par la force de Sassou Nguesso,un État en déclin. Un état en danger d’éclatement..L’urgence majeure por l’pposition et le peuple Congolais n’est pas du tout le dialogue. Mais plutôt de tout faire pour la liberation de notre pays pris en otage par Sassou , président auto proclamé aux origines ouest-africaines ;qui n’ a pas voulu s’ intégrer qui semble etre aidés par la francafrique qui trouve sa part dans la folie de ce premier qui n`hésite point à semer la terreur, faire disparaitre une partie du peuple éveillé, qui depuis la colonisation s’est radicalement, courageusemement opposé contre la domination, l’exploitation, le neo colonialisme. « Bakongos ba bomi Ngouabi ».( Les Bakongos ont tué Ngouabi). Cette phrase lancée et instrumentalisée par Sassou Nguesso en mars 1977; qui est l’assassin réel de Ngouabi, a fait son chemi et a laissé au tyran les mains libres à ses pratiques abominables.Sassou Nguesso le dictateur ne récule devant rien pour terroriser la population quand il le veut, Sassou Nguesso l’un des plus grands criminels, assassins, terroristes de ce monde qui invente chaque prétexte pour se lancer aux massacres, aux génocides contre les des Bakongo-Laris et le Pool et aux arrestations arbitraires des opposants et manifestants au Congo. 40 ans,après ce massacre Sassou Nguesso, président autoproclamé,agissant en criminel,barbare, terroriste n’a pas cessé de replonger le Congo dans l’horreur et se livrer aux génocides contre le peuple, contre les Bakongos, Laris au Congo. Après le premier génocide de 1998 à 2003 qui a occasionné l’affaire des disparues du Beach, Sassou Nguesso et sa clique se livrent depuis le 4 avrir 2016 aux bombardements, aux massacres des Bakongos, Laris dans le Pool par les hélicoptères et avions de combat par son armée – milicice tribale et éthique dominée à plus de 95% nos frères du Nord sous prétexe d’aller à la recherche Ntoumi. »La prolongation violente, brutale, meurtrière, et injustifiée da de massacrer les Bacongos-Laris dans le Pool est un crime contre l’humanité et suffisent pour démontrer le caractère ultra criminelle, génocidaire de Sassou Nguesso qui se prétend président du de la république du Congo ainsi que celui de son clan, mais aussi sa haine qui l’anime tous les temps, la volonté viscérale d’écraser le Pool, de vider le Pool de toute présence Kongo-Laris.“ Les militaires, miliciens, mercenaire de Sassou Nguesso brûlent les villages,tuent les hommes, violent les femmes, la population est forcée d’aller se réfugier dans la forêt. Et cux qui le peuven, partent à l’exil `Brazzaville, Pointe-Noire, dans la région de la Bouenza, Niari. Ceux qui accordent la moindre attention au prétexte invoqué contre Ntoumi et qui connaissent si bien par exemple les affaires du disparus du Beach, du massacre des civils a ls maison de Ntsourou jusqu’ a l’ assassinnat de ce derniers dans la prison de Brazzaville, en passant par la repression sauvage des manifestations de Pointe Noire et de Brazzaville le 27 septembre 2015, et celles qui ont suivies, sont tous des idiots, des corrompus, des irresponsables. Comment accepter les accusations si maladroites d’une dictature cruelle et oublier tout ce que Sassou Nguesso qui marche sur les cadavres a toujours fait avant Ntoumi ne soit là? Sassou n’ a t’il pas trop longtemps opprimé, maltraité, massacré le peuple du Congo pour continuer à le suivre et lui faire confiance?
    Comment un homme, un président peut se comporter de la sorte. Comment les Congolais dans leur ensemble sont t’ils arrivés à suivre jusqu’ici Sassou Nguesso, le monde civilisé à fermer les yeux dans ses sentiments etniques et tribalistes aux pensées et agissements d’un Hittler.La chanson d’ un très grand nombre de jeunes Congolais, ressortissants du nord est honteusement devenue : « toko silissa na bakongos », « toko silissa bakongos ».
    Depuis le retour de Sassou Nguesso et son PCT aux affaires à la faveur du coup d’Etat de juin 1997; le plus sanglant de l’histoire africaine, le Congo tout entier est gangrené par la corruption qui génère la médiocrité élevée tristement au rang de savoir-faire et de vertu.“ En quarante neuf ans de regne Sassou Nguesso et son PCT se sont montrés incapables de reunir tous les Congolais autour d’un projet de société .Seuls le détournement massif des deniers publics, la malgouvernance, les génocides, les biens mal acquis, des emprisonnements des opposants polititiques, des jeunes manifestants, des guerres contre le Pool ( Bakongos-Laris), la terreur, des dettes montres, manque d’hopitaux, d’ eau, d’ éléctricité et de liberte sont à l’ordre du jour.Sassou nguesso et sa clique, ainsi son PCT adeptes à outrance de fétiches, pratiques sataniques manquent d’intégrité.Ils sont intellectuellement, moralement incapablent de continuer à diriger le Congo. En dehors des biens mal acquis, Sassou Nguesso dépense énormement de l’argent du Congo pour soigner son image, pour sa propagande, faire passer la désinformation de son pouvoir sans patage et se faire passer comme médiateur des conflits en Afrique .Le tyran Sassou Nguesso et clique sont toujours à l’oeuvre pour corrompre et contrôler toute la presse nationale, les médias internationaux. Un très grand nombre de Radios, Télévisions, presses écrites publiques ,privées, sites WEB, ainsi que politiciens,hauts fonctionnaires des organisations internationales de ce monde recoivent de l’argent de la part du tyran Sassou Nguesso et clique pour rendre du service au tyran pour la désinformation du pouvoir ou pour se taire face à temps d’agissements pervers , néfastes.
    Attention à ceux qui ne cesse de demander le dialogue. Combien de dialogues avons nous jusqu’à présent avec Sassou l’hitler de l’Afrique et sa clique. On ne peut pas d’ailleurs dialoguer avec ces gens passibles de crimes répetés contre l’humanité, ces terroristes qui ne connaissent que la loi du plus fort.La place de Sassou et sa clique est la prison CPI ..
    L’urgence majeure pour lòpposition et le peuple Congolais n’est pas du tout le dialogue. Mais plutôt de tout faire pour la liberation de notre pays pris en otage par Sassou , président auto proclamé aux origines ouest-africaines ;qui n’ a pas voulu s’ intégrer et sa famille, sa clique aidés par la francafrique qui trouve sa part dans le désordre, voires la disparution d’une partie du peuple éveillé qui depuis la colonisation s’est radicalement, courageusemement opposé contre la domination, l’exploitation, le neo colonialisme.

Laisser un commentaire