200 KITS SCOLAIRES COLLECTÉS POUR LES ENFANTS VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL PAR L’ASSOCIATION CITOYENNE DE SOLIDARITÉ DU CONGO-BRAZZAVILLE.

L’Association Citoyenne de Solidarité du Congo-Brazzaville (ACSCB) informe la communauté congolaise et tous ceux qui œuvrent pour la restauration de la paix dans le département du Pool, que le PROJET KITS SCOLAIRES qu’elle a initié le 11 septembre 2017 et la campagne de dons qui s’en est suivit a permis de collecter un fonds qui permettra l’achat de 200 kits scolaires qui seront distribués aux enfants orphelins victimes de la guerre du Pool par CARITAS-CONGO.

L’Association Citoyenne de Solidarité du Congo-Brazzaville met tout en œuvre pour que les kits scolaires soient distribués dans les plus brefs délais, et remercie très sincèrement tous les donateurs pour leur générosité et la confiance qu’ils ont témoigné à notre association.

L’Association Citoyenne de Solidarité du Congo-Brazzaville (ACSCB) rappelle que la crise humanitaire est catastrophique dans le Pool avec pour conséquence des milliers d’enfants orphelins qui ne pourront repartir à l’école sans notre aide. Ainsi, la campagne de dons dans le cadre du Projet « kits scolaires » continue. Tous ceux qui souhaitent y participer peuvent le faire par les moyens suivants :

POUR FAIRE UN DON :

A – SUR LE COMPTE BANCAIRE DE NOTRE PARTENAIRE :       

     

B – TRANSFERT D’ARGENT WESTERN UNION , MONEYGRAM OU AUTRES

Contacter nous : acscb242@gmail.com

Téléphones :

Andrea NGOMBET (Président ACSCB) : +(33)618403555

Mingwa BIANGO ( Secrétaire général ACSCB) : +(33)610822626

***********************************************************************************

OBJET DE L’ASSOCIATION 

( Extrait des Statuts – article 3 )

 

L’ASSOCIATION CITOYENNE DE SOLIDARITÉ DU CONGO-BRAZZAVILLE (ACSCB) a pour objet d’apporter une aide financière et juridique à toute personne physique ou morale, victime ou persécutée pour des raisons politiques au Congo-Brazzaville , et en faveur des activistes congolais de la diaspora faisant face aux juridictions de leur pays de résidence. Entre autres buts, poursuivre dans les juridictions congolaises et internationales, toute personne suspectée de crimes humains et économiques au Congo-Brazzaville. 

Toute personne souhaitant adhérer à l’ACSCB doit s’acquitter d’un droit d’adhésion de 15 euros, et ensuite de 10 euros par mois.

ACSCB « La diaspora en action »

LISTE DES MEMBRES FONDATEURS DE L’ACSCB

Prince KITEMO  

Andrea NGOMBET 

Alexis MIAYOUKOU 

Justin BALONGA 

Jean-Benoît DZABA 

Michel MPANDI  

Prosper MOUANDA-MOUSSOKI 

Mingwa BIANGO 

Marc MAPINGOU 

Maurille LOUZALA 

Benjamin MOUTSILA

Anicet MAPA

Mieri MAYOULOU

Wilfrid DANDOU

Rudy MBEMBA

Francis MABELE

Gaylord POUABOU

Armand MANKOU

David LONDI

 

Diffusé le 28 octobre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à 200 KITS SCOLAIRES COLLECTÉS POUR LES ENFANTS VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL PAR L’ASSOCIATION CITOYENNE DE SOLIDARITÉ DU CONGO-BRAZZAVILLE.

  1. A.D. dit :

    Bonne initiative

  2. ITOUA dit :

    C’est bien les laris s’organisent entre-eux pour aider leur parents

  3. David Londi dit :

    @Itoua,
    cher compatriote, la situation qui prévaut actuellement au Congo ne peut trouver une issue favorable que si et seulement si chaque congolais se sent concerné par ce qui se passe dans le Pool. Ce génocide qui dévaste le Pool n’est que la partie émergée, dramatique, de la guerre que Sassou mène contre le peuple congolais tout entier.

    Faites un petit effort d’imagination pour comprendre que les malades qui décèdent devant des hôpitaux fermés, les enfants qui s’entassent dans des classes surpeuplées, des mamans qui tirent le diable par la queue pour donner un morceau de manioc à leurs enfants, des milliers d’individus qui meurent pour avoir bu de l’eau contaminée, des salariés qui rentrent chez eux avec zéro franc dans la poche à cause des retards de salaires de 6 mois, des universités fermées alors que là se prépare le Congo de demain, un endettement du pays qui effraie même les analystes financiers les plus aguerris et des parents qui ne peuvent même plus recevoir un Western à cause de la situation économique catastrophique, etc.

    Cher compatriote, ce problème ne doit pas concerner que les laris, d’ailleurs tous ceux qui donnent ne sont pas de cette entité. Vous constaterez que je vous appelle « Compatriote », oui je prends ce mot dans son sens étymologique, du latin « cum » = avec ou même et « patria » = patrie : de la même patrie. Ceci pour vous dire que nous sommes de la même patrie parce qu’il est grand temps de concrétiser cette fiction parce qu’elle nous permet de construire un plus grand ensemble uni et solidaire.

  4. Balossa dit :

    La petite phrase du Mbochi Itoua est loin d’être passée inaperçue, car 85% des Mbochis pensent que la chute de la barbarie de sassou les feraient perdre tous les avantages qu’ils ont cumulés durant près de 40 ans , notamment le plein emplois dans la fonction publique ,les effectifs militaires pléthorique en officiers Mbochis et en suite l’enrichissement injustifié des certains jeunes Mbochis comme les colonels Yela Ngakosso , Iloki , Peya Innoncent où encore Lucien Ebata , Raoul OMINGA , la famille nguesso et tant autres Mbochis qui détiennent les 3/4 de la richesse nationale . C’est pourquoi la thèse de l’escroc Parfait kolélas député de sassou NI BETO KWA TU FWAKA ne tient pas. Les mbochis ne sortirons jamais pour s’opposer à leurs roi sassou , pendant ce temps les jeunes miliciens Mbochis massacres les laris dans le pool nuit et jours.

  5. VAL DE NANTES dit :

    @LOKO , VALIDATION.
    Le mal congolais vient du voisin qui continue à manger en regardant l’autre affamé et maltraité .
    L’hypocrisie , c’est de ne pas dire clairement , la division du pays en deux blocs .

  6. le fils du pays dit :

    A Mr Val de Nantes et Mr Balossa.Croyez moi si un groupe de Congolais bien organise,discipline et determine lance une operation militaire pour deloger la fripouille d’edou ,quelques Mbochis civils et militaries qui accompagnent le beninois Sassou prendront la tangente.Ntsourou l’avait dit que Congo n’avait plus d’armee que les tres peureux miliciens n’etaient que les petits bourgeois en trellis.Ntumi nous le prouve.Il faut s’organiser et arracher le Congo des griffes de ces destructeurs.

  7. lA.D dit :

    Cette initiative est bonne. Nous devrons conjuguer nos efforts et aller de l’avant sans reticences.
    Nous les Congolais sommes le plus souvent très drôles. Pour ne pas dire idiots. Nous ne sommes pas sincères avec nous-mêmes. Nous ne savons pas reconnaitre la vérité et sommes en grande majorité des opportunistes. Nous ne savons pas aller droit au but. Nous n’avons pas de détermination. Comment oublier les crimes, les assassinnats, genocides, les vols de Sassou Nguesso? Une chose à reconnaitre est que Sassou Nguesso est un très grand voleur, menteur,tribaliste, dictateur, criminel, assassin, terroriste hors du commun. Il a tous ces défauts. Il est grand obstacle pour le développement du Congo, les malheurs actuels du Congo s’est avant tout le dictateur, tyran génocidaire Sassou Nguesso. Sassou Nguesso et sa clique. Quand quelqu’ un tue une personne, il est déjà un assassin traqué par les gens, la justice. Or Sassou Nguesso en dehors des crimes économiques, sociaux est quelqu’un qui commencé à assassinés des très nombreuses personnes depuis le début des années 1970; en passant par les assassinnats des présidents, Ngouabi, Massambat Débat, du cardinal Biayenda, par les massacres, génocides, guerres anciens et nouveaux sans oublier ceux de Diawara, de Kinganga, ceux de la guerre de 1997, le premier genocide du Pool de 1998 à 2003 qui ont engendrées les disparus du Beach sans oublier les massacres d’Anga, de Ntsourou et compagnons et les multiples arrestations politiques, pour ne citer que ceux là. „Un pays peut ‘il se permettre d’être dirigé par un président criminel, assassin,génocideur sans foi ni loi? Qu’est ce qu’il faut encore espérer d’un chef d’état qui viole d’une manière si fraglante la loi fondamentale qu’il est sensé en être le garant ?Ce n’est pas Ntumi qui tue dans le Pool, bombarde le Pool depuis presque déjà 2 ans. Cet Sassou Nguesso qui a toujours tué avant que Ntoumi soit né.Ce n’est pas Ntoumi qui a mis le congo économiquement, socialement à terre. C’est Sassou. Pourquoi alors se lancer encore à des analyses, aux discussions sans fondement qui nous écartent du but et garantir à Sassou Nguesso et sa clique qui ont ruiné le Congo, une impunité? Nous ne devrons pas encore nous permettre de faire fausse route dand la lutte sans repris contre l’impunité et pour la libération du Congo. Sassou Nguesso, sa famille, son clan sont les auteurs diens mal acquis, de la mal gouvernance, des arrestations politiques, de la fermeture du CHU, du manque d’emploi, des assassinnats, des génocides du Pool de 1998 – 2003. De mars 2016 jusqu’ aujourd’hui.
    Notre ojectif qu’il ne faut pas du tout perdre de vue est celui d’arriver à mettre en prison Sassou Nguesso et sa clique. Il nous faut sans encore trop tarder arriver à neutraliser la dictature, Sassou Nguesso. Il faut arrive à la hors d’état de nuire. Nous devrons nous organiser sans trop tarder pour la mise en place d’un pouvoir réelement democratique et aller vers le progrès .

Laisser un commentaire