Criard déficit d’empathie de la diaspora envers les enfants sinistrés du Pool

mavoungou-pambou

Le résultat de l’appel lancé sur Congo-liberty vient d’établir que 200 kits scolaires seulement ont été collectés pour les enfants victimes de la guerre du Pool. Selon le rapport établi à ce sujet par les organisateurs de cette campagne, le montant total de la collecte n’excède pas 2300 euros. On conviendra aisément que le résultat de cet appel au don, par ailleurs relayé par les réseaux sociaux est loin de satisfaire les attentes sur le terrain.

Cet état de fait m’inspire cependant un constat affligeant :

– Les Congolais de la diaspora, de par le monde, n’ont pas répondu massivement à cet appel au don ; ce qui dénote leur indifférence, leur insensibilité et leur insouciance vis-à-vis de l’infortune de ces enfants sinistrés, malgré le fait qu’ils sont censés représenter l’avenir du Congo.

-Cela prouve aussi à suffisance que les Congolais minés par l’ethnocentrisme et les clivages politiques, interprètent la guerre du Pool sous le prisme du tribalisme, du sectarisme et du régionalisme.

– On y entrevoit aussi un criard déficit de conscience civique, d’empathie, d’élan de solidarité à l’endroit d’enfants innocents et en général d’un peuple sinistré et en danger de mort.

– Un manque de confiance ponctué d’un climat de méfiance les uns des autres, en dépit de la bonne foi des compatriotes ayant initié cette campagne.

– Enfin, les Congolais pèchent par manque d’altruisme, de philanthropie, de mansuétude et d’humanisme.

De tout ceci, il y a lieu de déplorer, hélas, un malheureux état factuel : les Congolais ont battus en brèche leurs valeurs ataviques, notamment le kimuntu cher à nos ancêtres. C’est assez navrant de constater qu’ils sont pathétiques au point où ils n’ont plus de cœur ! Cette inquiétante dérive morale est à l’évidence, symptomatique du chaos tous azimuts dans lequel sombre le Congo.

Si la diaspora à l’abri des affres de la pauvreté, la misère et la guerre est incapable de prendre fait et cause pour les nôtres dans la souffrance et le besoin, ne pourrait-on pas à juste titre parler de tima ya imbi ou motema mabe “mauvais cœur? Et il est cependant de notoriété publique que ce vice relève du ndoki. Comme le dit si bien cette maxime populaire de chez nous, à savoir : motema mabe, motema ndoki “Avoir un mauvais cœur c’est sorcier.”

En somme, les Congolais, imbus d’eux-mêmes, sont des donneurs de leçons invétérés, prompts à critiquer pour le plaisir de critiquer, à invectiver autrui à tort et à travers. Mais, ils feraient plutôt mieux d’apprendre à parler moins et d’être davantage des hommes d’action. Bien évidemment les actes comptent et valent plus que des paroles futiles, frivoles et parfois nuisibles.

 

René MAVOUNGOU PAMBOU

Leader d’opinion et combattant de la liberté

Diffusé le 30 octobre 2017, par www.congo-liberty.com

200 KITS SCOLAIRES COLLECTÉS POUR LES ENFANTS VICTIMES DE LA GUERRE DU POOL PAR L’ASSOCIATION CITOYENNE DE SOLIDARITÉ DU CONGO-BRAZZAVILLE.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Criard déficit d’empathie de la diaspora envers les enfants sinistrés du Pool

  1. vraicongolais dit :

    “Les Congolais de la diaspora, de par le monde, n’ont pas répondu massivement à cet appel au don ; ce qui dénote leur indifférence, leur insensibilité et leur insouciance vis-à-vis de l’infortune de ces enfants sinistrés, malgré le fait qu’ils sont censés représenter l’avenir du Congo”

    réponse: le millieu Congolais est bien souvent corrompu, infiltré par ceux qui aident le pouvoir à se maintenir, et miné par la pauvreté hélas.Beaucoup font déjà d’enormes sacrifices en aider leurs proches.On peut supposer que depuis la crise et la guerre, ils se sont appauvris à cause de ces deux situations combinées

    L’ une des meilleures façon d’aider les compatriotes est de la faire à travers des associations connues tel que: le secours catholique, atd quart monde qui ont pignon sur sur rue(on peut même choisir dans quel projet le dont va servir).C’est la garantie que leur argent ne servira qu’à aider véritablement car ce sont des association dont le fonctionnement est contrôlé .

    Mieux, une partie est déductible des impôts lorsque l’on paye les impôts en France(Vous ne payez que 40% du montant et vous déduisez 60%).vous pouvez monter des projets avec eux.

    Donc essayez de ne pas dire n’importe quoi en croyant que parce que l’on ne participe pas que l’on n’a de cœur.
    Ensuite, le constat est que le pouvoir en place ne fait rien pour faciliter les choses: envoyer quelque chose au congo est est parcours du combatant, envoyer quelque chose en afrique de l’ouest pour de l’humanitaire est tellement plus facile.

  2. Prune Albert dit :

    Combien Marcel Guintoukoulou a-t-il donné pour ses petits frères du Pool ?

    Zéro ???

    Curieux toubib qui ne croit pas à la force de la solidarité et de l’humsanitaire. Il penche plutôt pour les couloirs de la mort.

    Les vieilles élites congolaises sont corrompues totalement et surtout mentalement. Il est temps de donner un bon coup de balai. Marcel Gintoukoukou fera partie du lot.

  3. ITOUA dit :

    La réponse est claire: C’est une collecte faite par les laris pour leurs frères du pool (laris ou bacongo). Aviez-vous fait une collecte pour les victimes du 04 mars 2012 ?

    Tant que vous continuez à voir le Congo du futur comme séparation entre les laris et les autres, eh bien les autres ne donneront rien. Le pire, c’est dans les milieux laris et bacongo, ils attendent le pouvoir pour se venger des autres ethniques croyant que dans les autres ethnies, il n’y a pas d’intelligence, mais que des crétins.

    Mes frères du pool, les choses changent, le monde bouge, changez votre manière autocentrée de voir le Congo. Sassou partira bientôt !!! Vous aviez eu le pouvoir un moment donné, les Mbochis l’ont, les kouyous l’ont eu et les nibolek aussi. Donc on a fait le tour de la maison et tous les enfants ont eu leur part en correspondance à leurs bétises ou idiots. Plus t’es idiot, plus tu gagnes. A vous donc de ne pas continuer sur ce chemin, vous serez toujours perdant.

  4. VAL DE NANTES ,ITOUA NOSTALGIQUE des crimes de son maitre SASSOU . dit :

    @ITOUA , je me demande , si vous n’êtes pas repu , des effets du tribalisme que vous avez administrés à l’ensemble de vos compatriotes n’étant pas issus de votre tribu ;;;;;;;;;

    J’ai l’impression que vous devenez , à l’approche de votre fin de règne diabolique , nostalgique des crimes qui caractérisent votre sale tribu .

    Ne tournez pas autour du pot , sur l’impossibilité de faire vivre ensemble les deux blocs nord/ sud .
    Ayez le courage , de prononcer le mot , partition .Sinon , c’est le sud qui va vous l’imposer .
    Vous avez assez tué , et vous devrez en avoir honte .

    Essayez de vous regarder dans la glace , il y apparaitra des milliers de morts dont votre tribu ; à travers votre criminel SASSOU est coupable .
    LE VRAI CONGO peut se faire sans vous ;;;;;;;;;;;;;;;.
    On peut se diviser , ce ne sera pas la fin du monde ………………
    Bande des criminels , et jaloux congénital des poolistes ;;;;;;;;;;;;;;
    Tu devais puer la HONTE ………….HONTE .

  5. Mascad dit :

    @ITOUA,
    A propos des explosions du 4 mars 2012, tu crois qu’il n’y a que des MBOCHIS qui étaient morts dans cette explosion? Tout Ouenze rasé, figure-toi qu’il y a eu des victimes originaires de toutes les régions. Ouenze, etc., bien que ce bastion soit en majorité nordiste, sont des quartiers qui abritent tout le monde.
    Maintenant, posons la question suivante : les explosions du 4 mars 2012 sont-elles issues d’une guerre? Les armes et les munitions qui avaient explosé ont été stockées par qui?
    S’il faut être aussi tribaliste que toi, je pose la question de savoir combien VOTRE POUVOIR a décaissé pour indemniser les sinistrés ?
    Et puis, le ministre de la défense de l’époque, que tu connais bien, avait dit qu’il n’y avait pas de victimes mais quelques blessés simplement. Apres on a découvert que c’était des milliers que même votre POUVOIR à minoré. A ce jour, personne ne connaît le nombre exact des victimes. Tout a été caché. VOTRE POUVOIR a-t-il indemnisé tout le monde? NON ! Vous avez selectionné les gens. Vous avez indemnisé vos parents. Les autres qui ne sont pas MBOCHI, tous ceux qui n’ont pas de noms commençant par des voyelles ont été purement et simplement ignorés.
    Alors, cher ITOUA, à ce sujet commence par interpeller TON GOUVERNEMENT, tes parents du pouvoir et au pouvoir. VOUS avez tout pillé, le pays croule sous des dettes inestimables, pourquoi ne pas dire à BOUYA et KIKI, OTOKA et EBATA de vous indemniser ?
    Les explosions de mars 2012 est un accident provoqués par la CUPIDITE de VOS PARENTS, par votre tribu.

    Tu parles de VENGEANCE. Qu’as-tu fait aux autres pour qu’ils se vengent? Si tu parles de vengeance, c’est que tu es conscient d’une chose : le mal que tu fais. Mais quoi, quel mal ? Les crimes de sang? Les crimes économiques et financiers? C’est que tu n’en dors pas.
    Mon cher frère ITOUA, souffres de ta barbarie et de ta bestialité.
    Comme l’a dit VAL DE NANTES ci-dessus, le Congo peut vivre dignement et paisiblement sans vous. Que peut-on faire avec des barbares? Le pays a régressé de plus de deux cents ans en 40 ans de pouvoir mbochi. Etes-vous un exemple à suivre ? Pathétique !

    COMME VOUS ETES NES AVANT LA HONTE, alors, cela tu ne connais pas.
    PAUVRE ITOUA ! PAUVRE ITOUA ! PAUVRE ITOUA ! qui a maintenant peur, très peur des conséquences de sa barbarie !

  6. VAL DE NANTES , dit :

    @MASCAD , GROSSE VALIDATON , tout sauf les ITOUA , ODONGO eTC ILS devaient raser les murs .
    Des criminels en puissance .
    Qu’il commence à demander à KIKI combien de puits de pétrole a t ‘il gagés pour le compte de la famille NGUESSO pour PLUSIEURS années ,,,,???.
    Où en est le pays aujourd’hui ???.
    32 ans de tueries , voilà le bilan ,@ ITOUA TAISEZ VOUS ………………….

  7. LE WEBMASTER dit :

    Chers internautes,

    Ne dévoyons pas l’article de René Mavoungou-Pambou qui parle de la responsabilité de la diaspora tout entière et n’a las du tout posé le débat sur des bases ethnocentriques.
    Nous comprenons que les débats soient passionnés et que certains intervenants sciemment veuillent saborder et détourner les vraies questions que posent l’auteur, mais de grâce, merci de ne pas tomber dans le piège ethnocentrique dans lequel on veut nous enfermer.

    Ainsi, tout propos à caractère haineux ou ethnocentrique sera purement et simplement supprimé.

    Merci de votre compréhension.

  8. VAL DE NANTES ,A NOTRE CHER WEBMASTER, ON A COMPRIS ;;;mais dit :

    @ITOUA a emprunté le wagon de MAVOUNGOU sans billet , donc par effraction , car il a mal lu la pensée profonde de l’auteur .
    Les mots ethnocentrisme et tribalisme de l’auteur ont dû déplaire à ITOUA , lequel en a profité , pour lancer son venin tribaliste à ses compatriotes laris et bacongo .
    Notre réaction est un juste retour des choses .
    Nous sommes dans une période de tension où , on doit répondre coup sur coup ;;;;;;;;;;;;;;;;;.Ainsi on guette sa prochaine sortie tribale…..
    NB . IL SE TROUVE qu’il a été le premier à déclencher les hostilités et on ne pouvait y rester indifférents .
    ILS règnent frauduleusement au pays , doit on encore leur laisser la liberté de se moquer des gens du pool sur ce site ???? . C’est non .
    Pour qui , veulent ils se prendre ???.
    N’eût été le pétrole , que serait devenu le NORD ,,,,???
    NB .LEURS MEDIA OFFICIELS … la télévision congolaise , les depêches de BRAZZA etc ils peuvent y aller déposer leur haine tribale ;;;;.
    ICI , ça ne passe pas , ils me trouveront sur le chemin ;;;;;;;;;.
    C’est bon là ;;;;;;;;;;;;;;ôôô ;;;

  9. S. BIKO dit :

    Difficile de faire passer un message allant à l’encontre de l’école de pensée des hommes au talent aiguille dont VAL DE NANTES seul a le secret.

    J’espère que le sens de l’humour du webmaster lui permettra de ne pas me la faire à l’envers en supprimant mon post.

    Pour être plus sérieux, M. Guitoukoulou ne fait qu’exercer un droit de réponse. Il faut éviter de tout voir à travers le prisme de la collusion avec Sassou.

    Tout se passe comme s’il fallait jeter les fleurs sur Ntoumi pour être en odeur de sainteté sur cet espace.

    peut-on nous citer les localités du Pool dans lesquelles les populations sont sous protection et échappent à la furies des milices mbochis, pour être sous le contrôle de Ntoumi?

    Lutte-il pour sa personne ou pour la nation?

  10. Mascad dit :

    @ M. LE WEBMASTER,
    Je suis profondément désolé de vous voir monter au créneau. L’article de notre frère MAVOUNGOU PAMBOU n’aurait pas d’existence si la barbarie n’était pas une philosophie de gouvernement au Congo et si des individus comme ITOUA n’avait pas indexé les Sudistes et notamment Laris avec son venin produit des us et coutumes traditionnelles de SA TRIBU dont il est issu.
    C’est lui qui a évoqué l’affaire des explosions du 4 mars 2012. Nous n’avons fait que répondre à ce monsieur qui confond tout, aveuglé par son tribalisme idiot. Nous lui avons fait comprendre qu’ici n’était pas le lieu de son propos idiot.

    M. LE WEBMASTER, si vous supprimez nos posts, vous ferez le jeu de celui qui se moque de nos morts, ses victimes expiatoires immolé sur l’autel de 40 ans d’intolérence, de haine, de barbarie et de bestialité. Plus de 40 ans de guerre mbochi toujours dans le Sud du Congo. NON, CA SUFFIT !

    Alors que ITOUA se taise. On ne lui demande aucun centime. Que peut-on attendre des gens qui font disparaitre les dépouilles de leurs victimes? Ou est le corps de POUABOU ? Ou est le corps de MASSAMBA-DEBAT et de beaucoup d’autres ?

    M. LE WEBMASTER, si M. ITOUA revient ici avec ses médiocrités, nous serons obligés de réagir. Ce sont ses propos qui devront être sanctionnés si vous ne voulez pas que nous réagissions contre de te tels propos.

    Je vous remercie de votre compréhension.

  11. VAL DE NANTES ,pour la route ; dit :

    @MASCAD , archivez , c’est bon .Un peu du café peut être à COLOGNE …,,,???
    Surtout que se pointe une verticalité du prix du baril de pétrole , début 2018 ,la folie criminelle va reprendre dans leur terrain de chasse préféré ,le pool .
    Pour assouvir leur penchant criminel , il leur faut et du sang du pool et le prix du baril fort .Ce COCKTAIL inhumain développe chez eux des instincts animaliers ……………..
    Venir chier sur les gens dont vous n’avez cessé de détruire la vie me parait trop osé ;;;;;;;;;;;;;;.
    DE KIANGUILA , mizelé en passant par les morts de post conférence ,les diasparus du beach et maintenant le génocide dans le pool , pour les habitants d’une seule région , le coût humain est inchiffrable .
    Les gens du pool sont encore gentils de vous adresser la parole , dans d’autres cieux , la frontière physique serait déjà posée ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;….
    Je vous rappelle que le CONGO n ‘a jamais souscrit une assurance anti partition ;;;;;;;;;;;;;;;;;;.
    La vie des poolistes ,c’est du pipi de chat , continuez à nous tuer , seul l’avenir nous le dira .;;;.
    Quelle aurait été votre attitude ; si c’était un certain MASSAMBA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE qui aurait eu le plaisir DIABOLIQUE de bombarder pendant 32 ans sans motif apparent vos parents dans l’une des régions du nord ????.
    Mon avis , chers internautes , c’est la partition du pays , et personne n’en mourra .
    Je hais l’hypocrisie , j’adore la sincérité , et ma conscience s’en porte mieux ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
    REDANSEZ , EKONGO , le baril fou , ce sera en 2018 …ET REVENEZ CHIER AU POOL …

  12. Balossa dit :

    Je suis démocrate , mais le mbochi Itoua n’a pas sa place sur ce site ! Cet abrouti vient sans cesse nargués la diaspora kongo . Alors qu’au lendemain du 4 mars 2012 sassou le chef barbare Mbochi sassou vide le trésor publique et nomme paul victor Moigny général Mbochi pour venir en aide aux Mbochis du quartier Dragage, camp Mpila ,quartier 753 et même temps le député Ingani et sa suppléante distribuaient des billets de banque à kintélé . Après Gilbert Ondongo à payer 25 millions des cfa à chaque familles Mbochis . Pendant que les kongos ,les Tékés de ces quartiers attendent d’êtres payer à ce jour . Voilà une la politique ségrégationniste de sassou . Chers frères et soeurs de la diaspora résistons aux propositions d’une vie facile qui nous fait perdre notre dignité humaine ,pour pas être la cible de Itoua qui est d’une animosité inouïe …

  13. Mascad dit :

    @VAL DE NANTES, je valide.
    Le moment viendra où je re-foulerai le sol de Cologne. J’y ai déjà été deux fois.
    Ceci dit, des individus de type ITOUA, je ne permettrai jamais qu’ils se délectent sur le dos des Sudistes en général et des Kongo en particulier. Ce qu’il ignore ou fait semblant d’ignorer, c’est que la nation (Peuple) Kongo va de l’Angola, de la RDCongo, du Congo-Brazzaville au Gabon. Mais sa myopie aggravée par des oeillères tribalo-claniques ne lui permet de voir que le Pool, alors que tout le Sud-Congo n’est peuplé que des Kongo. Nous ne sommes pas des « Bacongo » par opposition au quartier « Bacongo » de Brazzaville, d’ailleurs mal écrit par le Colon.

    L’idée de partition qui suit son chemin n’est pas une idée de BOUKADIA. Avant lui, il y a eu Christian Jayle qui, le premier, avait eu l’idée en 1959, puis feu Professeur Makouta-Mboukou l’avait évoquée en 1999 avec Mayima-Mbemba à travers le CICOP.

    En 2001, c’est le Professeur Théophile OBENGA qui prend la suite. Modeste BOUKADIA, en 2013, ne fait que prendre le relai de ce qui avait déjà été dit avant lui à ce sujet.
    Vous trouverez l’extrait de M. OBENGA ici :
    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/301017/congo-brazzaville-le-pool-paturage-mbochi

    Curieusement, c’est eux qui pratiquent, au quotidien, le tribalisme depuis 40 ans, et c’est ITOUA qui a le toupet d’accuser les autres de tribalistes. Il sera au moins rassuré qu’un de ses congénères ou coreligionnaires a envisagé voire proposé la PARTITION du Congo. En gros, il dit : « Si vous ne vous soumettez pas aux vainqueurs de la guerre, alors ce sera la PARTITION du pays ».

    Qui peut dire mieux ?

  14. Brune Albertine dit :

    Combien David Londi a-t-il donné pour ses parents du Pool ?

    Zéro (0) ???

    Curieux ancien séminariste aigri et haineux qui ne croit à peine et surnoisement à la force de la solidarité et de l’humanitaire, rien que pour le papier. Il penche plutôt pour la gueule dure contre les Kolélas et autre Tsaty, convenablement, mais s’incline de façon chafouine devant les vrais barbares qui font semblant; comme lui.

    Les vieux débiles congolais aussi bien que les jeunes pourris et confus sont corrompus totalement et surtout mentalement. Absolument. Il est temps de donner un bon coup de pied au cul aux aliénés psychiques. David Londi et les autres « Kolokinté » feront partie du lot.

    ((En somme, les Congolais, imbus d’eux-mêmes, sont des donneurs de leçons invétérés, prompts à critiquer pour le plaisir de critiquer, à invectiver autrui à tort et à travers. Mais, ils feraient plutôt mieux d’apprendre à parler moins et d’être davantage des hommes d’action. Bien évidemment les actes comptent et valent plus que des paroles futiles, frivoles et parfois nuisibles.))

  15. Loathey dit :

    Revenons a la vraie question posee par Rene Mavoungou sur le peu de participation constatee par les organisateurs. A mon humble avis, et en tenant compte de ma petite experience sur la levee de fonds en milieu congolais il n’y a pas eu echec. Des raisons enumerees je pense que je mettrai au top 1: – Un manque de confiance ponctué d’un climat de méfiance les uns des autres, en dépit de la bonne foi des compatriotes ayant initié cette campagne. Le fait que les initiateurs du projet soit des activistes politiques a renforce cette mefiance sans mentionner le fait que les noms des cotisants ainsi que les montants collectes n’aient pas ete publies au fur et a mesure (nous le faisons dans mon milieu) pour compenser un tant soit peu ce deficit de confiance. Par ailleurs, la guerre n’etant toujours pas fini, d’aucuns se demandaient si les kits arriveraient effectivement a destination ( je m’arreterais la pour laisser aux organisateurs le soin de faire leur propre analyse). ceci dit, il ne faut pas baisser les bras. Une somme a bel et bien ete collectee a la suite de cette initiative et il faut respecter et saluer les volontaires qui ont retrousse leurs poches pour cette noble cause. Je sais que pour les organisateurs (j’imagine decourages) la reussite aurait signifie la collecte d’i million d’euros, mais ils oublient que la reussite appartient a ceux qui savent etre patients, perseverants et determines.
    Que faire maintenant?
    – Je pense que les organisateurs doivent prendre la parole et presenter leur bilan: donner les resultats par ville/pays et si les donnateurs le permettent donner au moins leurs prenoms (pour faire reel)
    – Aller jusqu’au bout; acheminer les 200 kits comme prevu aux destinataires et publier les images si possible.
    – Si ces 2 points sont suivis, alors il faut preparer et lancer une autre collecte car la confiance aura commence a s’etablir.
    Je dis donc bravo et felicitations aux organisateurs.
    Mon cher Rene, le kimuntu n’est pas inne, c’est une valeur culturelle et spirituelle qui s’apprend et se transmet de generation en generation. Il semble que nous avons rompu le fil, mais il n’est pas trop tard pour repartir au carrefour comme dit l’adage. Allez, bon courage ami!

  16. Je me réjouis des soutiens que traduisent les nombreux commentaires enregistrés à propos de cette initiative en faveur des enfants du Pool. N’en déplaise aux « esprits du mal » qui n’ont pour seul dessein que de saboter cet élan de solidarité, tel le mesquin commentateur « ITOUA ».

    Je venais de répondre à un commentaire d’un compatriote Serge Armand ZANZALA en date du 30 octobre 2017 sur le site Zenga-Mambu qui questionnait l’article du frère Mavoungou PAMBOU en ces termes:

    COMMENTAIRE PUBLIE PAR LE COMPATRIOTE Serge Armand ZANZALA.

     » Merci pour cette initiative envers les enfants du Pool. En tant qu’ancien conseiller départemental du Pool, je peux dire que je connais bien le Pool et ses réalités. C’est ainsi que je voudrais bien être renseigne sur le Pool dont il s’agit ici. Des districts de Boko, Louingi, Igne, Bandza-Ndounga, Loumo et Ngabe qui ne connaissent pas la guerre? Ou des districts de Mayama, Kindamba, Vindza, Kinkala, Kimba et Goma Tse-Tse qui sont ravages par la guerre.
    Déjà depuis la fin de la guerre de 1997 jusqu’en 2012, l’école n’a jamais existe dans ces districts. Pour le cas de Vindza, par exemple, pour relancer l’école et ouvrir le petit dispensaire, le député Jean Paul Matsima avait retrousse ses poches pendant des années. Moi j’avais pris la relève pendant un an pour payer et les enseignants et les infirmiers. Aujourd’hui ces département ont été presque ravages. A Vindza par exemple jusqu’au moment ou j’écris cette réaction, la population est prise en otage. Personne ne rentre ou ne sort de ce district. Quelle est donc la situation de l’école? Qui a évaluer les besoins? Comment les faire parvenir et les distribuer la ou les Ong internationales ne parviennent pas?  »
    « Je ne voudrais pas oublie le district de Mindouli qui pays Lui aussi un lourd tribut. En plus route la communauté internationale sait que le gouvernement et les institutions des Nations unies ainsi que des associations et ong du Congo avaient lance un appel d aide.Je peux dire voila pourquoi la mobilisation n a peut être pas été effective. Chercher a prendre en charge la scolarité d une partie de la population du Pool alors qu’ une autre partie campe encore Dans les forets risqué de faire que la diaspora tape a cote. Combien d’écoles Ont ouvert Dans le Pool? Combien d’élèves et d enseignants y a t Il ?  »

    MA REPONSE A CE COMMENTAIRE PUBLIE COMME TEL CE JOUR.

     » Merci cher compatriote (‘Serge….) pour vos préoccupations légitimes sur la scolarisation des enfants dans le contexte actuel du département du Pool. Certainement vous n’avez pu accéder aux informations utiles sur cette action pourtant largement documentées et publiées depuis 2 mois sur le site Congoliberty.com.

    Toutefois en réponse à vos questionnements, il est utile de vous préciser avant tout que le projet concerne l’appui à la scolarisation des enfants déplacés qui sont identifiés dans les sites d’accueil par CARITAS Congo. Cette initiative est le fruit d’une concertation suivie autour d’une offre d’assistance globale en soutien aux acteurs locaux et en faveur aux populations déplacées du Pool. Le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat CARISTAS-Congo et l’ACSCB-Congo Solidaire. L’opération « KITS SCOLAIRES » n’est qu’un début. D’autres actions ciblées sont prévues et vous pouvez y apporter votre contribution au regard de votre bonne connaissance du département et de vos actions passées que je félicite.

    Notez bien, il s’agit des « enfants déplacés ». Ainsi que votre expérience pourrait aider à le comprendre, nombreuses sont les populations (parents et enfants) qui ont pu quitter leurs villages dans les premiers mois qui ont suivi le déclenchement de l’inhumaine opération destructrice des biens et des âmes innocentes. C’est bien ce que témoigne le dernier reportage de Florence Morice (RFI). De même et malgré les contraintes, des rapports détaillés de CARITAS Congo en partenariat avec l’UNICEF dénombrent plusieurs centaines d’enfants dont de nombreux orphelins répartis dans au moins 8 sites majeurs allant de Kinkala à Mindouli et dans les départements limitrophes de la Bouenza et la Lékoumou.

    Vous souhaitez être éclairé sur cette action alors que les écoles n’existent plus partout. Oui ! vous avez raison. Toute l’infrastructure scolaire est physiquement détruite dans le département. Cependant les femmes et hommes de bonne volonté existent et se battent pour relever le défi. Des religieux, des parents, des enseignants bénévoles et bien d’autres, eux mêmes victimes, ont choisi d’agir dans les sites pour sauver l’essentiel c’est à dire refuse qu’une nouvelle génération d’enfants soit condamnée à l’analphabétisme par rupture de scolarité. Tout est fait pour que quelques classes puissent être ouvertes dans les lieux d’accueil.

    Vous vous demandez pourquoi une discrimination des enfants alors que certains districts sont inaccessibles ? Je partage votre souci mais j’en appelle à votre juste lecture de la situation et du devoir qui nous incombe à nous tous, congolais. Qu’une importante partie des populations du Pool soit ainsi victimes de crimes de masse à huis clos est inacceptable et il est un devoir de se lever, de dénoncer mais surtout d’agir contre cet état de faits sur l’étendue du département.
    Faut-il pour autant les laisser dépérir ceux des enfants qui ont pu s’extraire de cette diabolique extermination ? Devons nous les laisser subir sans autre forme d’espoir, l’épreuve de décivilisation, expressément organisée et si injuste, contre une catégorie de congolais ? Je reste persuadé que vous répondriez avec force NON ! parce que chaque enfant déplacé du Pool qui retrouve le chemin de l’école, est un espoir pour le Congo.

    Ainsi que vous pourriez l’admettre, s’occuper des enfants déplacés et leur apporter un minimum d’humanité ne signifie nullement oublier les autres en souffrance dans les forêts ou dans les villages encerclés.

    Quant à l’indifférence de nos compatriotes de la diaspora, elle ne peut trouver d’excuse acceptable. L’élan de solidarité véritable ne peut s’accommoder de prétextes fallacieux. Ceux qui ont répondu à la main tendue ont d’abord agi par instinct de solidarité. Ils sont informés jour après jour de la mise en œuvre de l’action et la gestion du projet est transparente de la collecte à la réception par les bénéficiaires.

    Puissions nous unir nos efforts pour vaincre le mal !
    Je sais compter sur votre concours et je serais heureux d’en discuter avec vous de vive voix. Vous pouvez me contacter par les réseaux sociaux. Bien à vous. »

    Alexis Richard MIAYOUKOU

  17. SAIGON MOUNDANGA dit :

    Vraiment c’est bien dit mon Frere Rene nous ne devons pas compter sur ces personnes que tu viens de demontrer mais trouvens ensemble des solutions avec qui tu metrise bien sinon le reste c’t attendre à demain et le lendemain n’arrivera jamais? merci

  18. David Londi dit :

    @Brune Albert ou Brune Albertine, au choix. Quand l’on s’abrite derrière des pseudos on ne se lance pas dans la diffamation. Vous êtes plein de préjugés et un sens d’analyse politique très limité. Vous êtes certainement de ceux qui étalent sur le lieu public le moindre don qu’ils font mais sachez qu’il est parfois très sage que la main droite ignore ce que fait la main droite. Il n’y a que les esprits sombres qui se battent pour être sous les lumières des projecteurs parce qu’ils en font tellement peu qu’il faut sonner toutes les cloches du monde pour vanter leur geste. Apprenez, cher monsieur, qu’il y a des gens qui agissent sans tambour ni trompettes. Votre restriction mentale sur le plan politique, cher Albert ou Albertine, ou tout simplement votre fanatisme vous pousse à considérer Kolelas comme un défenseur de la cause du Pool. Dites-moi seulement une seule action qu’il ait posée qui soulage les misères que son père adoptif fait subir à mes parents ?
    Sachez que c’est la dernière fois que je vous réponds sur ce sujet. Bonne soirée et bon vent, chère Albertine ou cher Albert, au choix !

  19. Dixit Alexis Richard MIAYOUKOU dit :

     »Quant à l’indifférence de nos compatriotes de la diaspora, elle ne peut trouver d’excuse acceptable. L’élan de solidarité véritable ne peut s’accommoder de prétextes fallacieux. Ceux qui ont répondu à la main tendue ont d’abord agi par instinct de solidarité. Ils sont informés jour après jour de la mise en œuvre de l’action et la gestion du projet est transparente de la collecte à la réception par les bénéficiaires. »

    POINT FINAL

  20. Confucius Sens dit :

    [Sachez que c’est la dernière fois que je vous réponds sur ce sujet. Bonne soirée et bon vent, chère Albertine ou cher Albert, au choix !]

    Continuez toujours de poser des questions farfelues ou excentriques en même temps, sur la même personne, et à la même personne travestie !!!

    C’était peut-être l’avant-dernière fois ?

    Sens d’humeur !

Laisser un commentaire