Le docteur NGuitoukoulou est-il le ventriloque du dictateur Sassou-Nguesso ? Par Olivier MOUEBARA

Marcel NGuitoukoulou

Les masques tombent. Il a suffi à notre compatriote BILOMBOT BITADYS d’égratigner Marcel Nguitoukoulou dans un article qui a été publié par notre site Congo-Liberty, pour faire sortir de ses gonds, notre médecin anesthésiste.

Avec de telles susceptibilités, Marcel Nguitoukoulou fait de monsieur 8% un « démocrate ». En ne supportant pas la critique, il est loin, alors très loin, d’avoir un destin national, prôné par son avocat dans son courrier de mise en demeure à notre encontre daté du 25 octobre 2017.

Nguitoukoulou. On pourrait traduire son nom en français par: « étrange, étonnement ».

Ces deux qualificatifs collent bien à la peau de celui qui s’estime être diffamé pour des propos qu’il a librement tenus sur l’antenne d’Africa N°1, le 10 octobre dernier, et qu’il ne peut, ou ne veut assumer à présent.

Qu’il rétropédale est une chose. Qu’il veuille à l’inverse ester en justice pour intimider tous ceux qui ont un point de vue différent du sien est une aberration.

Nous avons, par honnêteté intellectuelle, écouté de nouveau les propos de Marcel Nguitoukoulou. Il dit en substance: « La démarche engagée par les sages du Pool auprès du président Sassou-Nguesso est une démarche qui pourrait aboutir à une paix… mais à une paix partielle. Cette rencontre entre les sages du Pool et le président Sassou-Nguesso est une bonne chose. Que ceux qui ont gagné les élections aient une victoire modeste, et que les perdants ne soient pas amers ». Fermez le ban.

Le dictateur Sassou-Nguesso ne disait pas autre chose le 3 octobre dernier en mettant en avant « les couloirs humanitaires sécurisés pour tous les jeunes qui voudront sortir, mais à une seule condition: sortir avec leurs armes ». A cette incongruité, Marcel Nguitoukoulou a bien renchéri sur l’antenne d’Africa N°1: « Ils seront dirigés vers une caserne ».

En assurant un tel service après-vente, le dictateur Sassou-Nguesso a trouvé son ventriloque, en la personne de Marcel Nguitoukoulou. Le mépris avec lequel il somme le pasteur NTUMI de s’expliquer est troublant.

Né certes à Gamboma, mais dont les parents sont originaires de Boko dans le Pool, ces derniers, qui vivent sous les bombardements des soudards du dictateur Sassou-Nguesso, apprécieront les circonlocutions de Marcel Nguitoukoulou.

N’en déplaise à son avocat, Marcel Nguitoukoulou n’est pas à son premier coup d’essai.

Membre fondateur du consensus pour la paix et la réconciliation du Congo-Brazzaville en 2000, Marcel Nguitoukoulou intervenait (déjà) en médiateur auprès des principaux acteurs politiques, militaires et civils congolais pour évoquer la réconciliation nationale. Il rencontrait notamment : Sassou-Nguesso et la majorité présidentielle à Brazzaville, le président Pascal Lissouba alors en exil à Londres, le président Jacques Joachim Yhombi-Opango en exil à Abidjan, le Premier ministre Bernard Kolélas en exil à Bamako, les membres de l’Opposition congolaise en exil en Afrique de l’Ouest et en France, le Collectif des 16 partis de l’Opposition congolaise à Brazzaville, le clergé congolais à Brazzaville, la Société civile congolaise à Brazzaville et à l’étranger (diaspora).

Ses propos sur Africa numéro 1, semblent être un remake de cet épisode.

Même en voulant prendre de la distance et du recul (dixit), Marcel Nguitoukoulou a tout faux.

La paix au Congo en général, et dans le Pool en particulier, ne passe pas par des accommodements avec le dictateur du bord de l’Alima.

Cette paix, voulue et souhaitée par tous, passe par le départ inconditionnel du bourreau de Mpila. Tous les sujets inhérents au pays doivent être traités sans tabou. Tous les prisonniers politiques et d’opinion doivent être libérés sans condition. Parler des 14.000 milliards des fonds réservés aux générations futures reste une gageure. La liste est bien longue.

Aujourd’hui, la ligne de démarcation se situe entre ceux qui veulent la perpétuation de la dictature par Sassou-Nguesso (parce qu’ils y trouvent sans doute leur compte) et ceux qui veulent le changement.

Marcel Nguitoukoulou doit clairement choisir son camp. Il paie le prix de son ambivalence.

Accepter le dialogue avec le dictateur Sassou-Nguesso, c’est l’accompagner dans son œuvre de destruction massive.

Nous ne nous laisserons pas intimider par Marcel Nguitoukoulou et son avocat. Le juridisme, c’est-à-dire la religion du droit, est loin d’être le droit. Nul besoin de nous rappeler la loi du 29 juillet 1881 sur la diffamation. Elle ne sied guère à l’article incriminé, et publié sur notre site.

A moins de vouloir faire inutilement du buzz, un avocat a également un rôle de conseil. Il aurait conseillé à son client de se taire. Par cette intimidation, Marcel Nguitoukoulou se brûle les ailes. En voulant nous museler, il vient de nous déclarer la guerre, et nous trouvera sur son chemin. Il peut s’asseoir sur ses pseudo ambitions nationales au Congo, sur lesquelles il est le seul à croire.

« Pour être l’homme de son pays, il faut être l’homme de son temps », écrivait Chateaubriand. Avec de tels agissements, Marcel Nguitoukoulou est l’homme de nulle part. Il joue avec maestria son rôle de ventriloque du dictateur Sassou-Nguesso.

 

Par Olivier MOUEBARA

Diffusé le 30 octobre 2017, par www.congo-liberty.com

CONGO-LIBERTY SOUTIENT BILOMBO BITADYS FACE AUX INTIMIDATIONS DE MARCEL GUITOUKOULOU

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Le docteur NGuitoukoulou est-il le ventriloque du dictateur Sassou-Nguesso ? Par Olivier MOUEBARA

  1. VAL DE NANTES , dit :

    Voilà un enterrement de première classe offert à MARCELLO par OLIVIER MOUEBARA ………..
    S’est il insidieusement djo balardisé ????.
    Par les temps qui courent , la chasse à courre à commencer et on en récolte les premières victimes .
    Sur la place de PARIS , les gibiers pris au piège des NGUESSO se débattent , avant que les chasseurs les ramènent à BRAZZA , voir le chef du village DENIS ……………

  2. Balossa dit :

    Mon propos s’adresse aux élites du pool , qui doivent résistez aux propositions d’une vie faciles qui vous fait perdre votre dignité humaine . Résistez à tout ce qu’on vous propose pour de la richesse injustifiée. La partialité du frère Guitougoulou laisse planer un gros doute le concernant ! Aujourd’hui ce nom peut être associés à parfait kolélas , Isidore Mvouba , Nsilou , François Binkindou , Landry Kolélas , Adélaïde Mougani , Anatole Milandou , Mesmin Massengo , Malonga cyriaque , Michel Mampouya ,Joseph Badiabio ,madame Milongo , Joachim Mbandza qui ont choisis le camp du criminel de guerre sassou . Merci cher olivier de dénoncer ces hommes qui n’ont pas âme…

  3. JDM dit :

    Yikubi , makambo ekomi monene, mambu me kuma nene, give the dog , the dog say no , du tao tao. Lukosso ya Bongo.

  4. SANS SOUS GAI SOT dit :

    Il doit en avoir…. Marre-selles de cette diarrhée qui l’a poussé à s’exprimer avec une animosité véhémente contre le seul résistant militarisé connu à ce jour et opposé au régime bananier de takou nguesso en la personne du Révérend NTUMI.

    En s’en prenant à NTUMI le sieur GRISTOUKOULOU change les couleurs et inverse publiquement et mondialement la charge et donc la responsabilité des agressions dans le Pool.

    Et en écoutant et ré-écoutant l’enregistrement on se rend bien compte que les propos du Dr DISTOUTOUFOU ne peuvent en aucun cas ni être anodines, ni être banales. AUCUN AVOCAT AUSSI APPÉTISSANT SOIT’IL NE POURRA LE DÉFENDRE SUR CE POINT.

    En ignorant sciemment de parler d’un arbitrage de la communauté internationale et en valorisant l’initiative préfabriquée des singes mendiants du Pool.. (pardon) sages des Poux, le Dr PRISTOUTOUTOU confirme qu’il partage la même coiffe que sans sous gai sot.

    Il voudrait aussi que les Ninjas NSilulus acceptent de se faire Nguestapoliser en allant dans des camps où ils seront tout simplement exterminer comme l’ont été les 353 disparus du beach. Et pourquoi pas se suicider aussi pendant qu’on y est ???

    Cela n’est ni plus ni moins qu’une insulte de Dr COUICTOUMOUTOUS faite à la mémoire des 353 disparus du beach, de tous les morts oubliés du Pool et des villages saccagés par les milichiens du tyran d’Oyo.

    Le Dr CRIKOUMFOULOU serait-il un scientifique sans conscience ou tout simplement un traître à ses origines ?

    Il semblerait aux dernières infos que Mr NGUIRICOULOUS était un ami (intime ?) de la défunte Edith sassou avec qui il a été à l’école. Donc apparemment un ami de la famille satan ngoussou.

    Pas surprenant que Dr DIRIFOUFOU soit passé par la case nguiris pour le statu quo et donc un dialogue unilatéral en faveur, à la gloire et sous l’arbitrage UNIQUE de son CON disciple de la franc-ma-connerie.

    Et pour terminer, c’est à se demander si dans leur loge sassouiste, le Dr KIKITOUMOUMOUS n’aurait pas pris un coup de sucette à l’anis au d….. quand il nous ressort le refrain de victoire modeste des vainqueurs et de fête moins la mère des vingt culs.

    Comme les Congolais sont mobilisés à œuvrer pour le départ sans billet retour de sangsue qui est sot, ils balanceront le bébé dinosaure aux dents longues avec l’eau du bain.

    Le cher Dr KIMPOUMBOULOU du village Mpamba-mpamba risquera de devenir Dr CHIPOULOUPOULOU.

  5. RENE MAVOUNGOU PAMBOU dit :

    Marcel Guitoukoulou n’est pas à son premier coup d’essai concernant des déclarations consistant à caresser dans le sens du poil l’effroyable tyran des bords de l’Alima. Déjà en 2015, j’étais particuliérement scandalisé et offusqué par ses propos fort ambigus sur le tyran lors d’une interview. Et j’ai, par la suite, commis un article en guise de levée de bouclier contre cet homme dont la constance et la cohérence politique semblent désormais vacillantes sinon remises en cause. Par sa nouvelle sortie qui défraie la chronique, j’estime qu’il vient de se tirer une balle dans le pied et confirmer, au yeux du monde, qu’il est un piètre politique qui ne mérite pas l’estime du peuple congolais qu’il méprise. Par le lien ci-après vous y trouverez l’article et l’interview :

    http://www.etudiantcongolais.com/Sassou-Nguesso-aurait-il-vraiment-signe-un-contrat-de-travail-avec-le-peuple-congolais_a12134.html

  6. Reflexion Cong dit :

    Votre combat virtuel sur le net n’est que verbiage, insultes, diffamations.
    Respectons ceux qui luttent sur place au Congo sous la dictature avec les moyens adaptés.
    L’opposition réelle n’a qu’un point commun: faire partir sassou.
    Comment le faire partir? là tout diverge.

    Des stratégies ethno-ostracistes de certains congolais par ci, des égocentrismes « velléitaires » avec des accents de revanchards par là, de manipulations diverses pour nous divertir dans la soi disant diapora.
    Aucun congolais ne peut prétendre détenir la vérité. C’est la libre expression de tous les compatriotes réellement engagés qui va faire évoluer la conscience civique et politique qui fait actuellement défaut tant au niveau politique que dans une partie de la société civile.

    A propos, la société civile sur place, c’est à dire au Congo, elle a une longueur d’avance sur la façon d’appréhender la situation politique. Mais cela ne veut nullement dire que nos compatriotes qui luttent au Congo sous d’autres formes ont accepté l’esclavage du clan sassou.

    Regardons le point de presse du secrétaire général de l’UPADS en date du 17/10/2017. Ce monsieur fait un certain nombre de propositions. Certaines peuvent être fortement critiquables (que monsieur Toumi sorte de la forêt en faisant confiance à sassou) car lui même évoque le manque de crédibilité dans la parole donnée puisque nous avons déjà connu des faits similaires avec les disparus du beach.
    Au lieu de l’insulter, nous devrions discuter voir argumenter ou contre argumenter par rapport à ses propositions. Quel que soit son bord, il faut d’abord écouter et raisonner.

    Il faut donc accepter la libre expression de tous. Cela ne veut pas dire adhérer à ce qui est dit. Et si vous n’êtes pas d’accord, au lieu d’insulter, de diffamer, de l’assimiler à toutes les diableries de la terre, répondez par une contre argumentation. Cela fait évoluer le débat. (La dialectique peut-être?). C’est l’esprit de la démocratie

    Tant que nous ne raisonnons pas quelque soient les stratégies dans lesquelles nous sommes gangrénées, nous faisons du « sur place ». Et encore nous ne sommes pas démocrates alors que nous prétendons combattre la dictature pour installer la démocratie.

    De grâce, arrêtez de donner des leçons, arrêtez d’enfermer vos lecteurs, les congolais, dans une vision monochrome, arrêtez d’infantiliser les lecteurs qui ne sont pas vos pionniers de l’époque du monopartisme.
    Ils sont libres et mâtures pour se forger leur opinion.

    Dommage pour les incultes qui ne pourront jamais comprendre ce message.
    Tel est le nouveau congolais sans culture,sans réflexion cohérente. Je sais déjà que leur primitivité prend le
    dessus de tout: des insultes à mon endroit.

    Merci quand même

    Reflexion Congo

  7. Stéphane BIKOUTA dit :

    L’acharnement contre le Dr Guitoukoulou semble plus porté sur la personne que le contenu des propos qu’il a tenu dans l’interview d’Africa n°1.

    En l’écoutant en intégralité, on s’aperçoit qu’il est interrogé par la journaliste sur des sujets d’actualités et il ne fait que donner son avis, n’étant pas à l’origine de la problématique des couloirs humanitaires et des démarches entreprises par les fameux sages en faveur d’un dialogue.

    Dans ces réponses à la journaliste, il précise les conditions d’un dialogue qui aboutirait à une paix durable, en intégrant les notions d’élargissement de la rencontre au delà des sages, de l’aspect juridique qui est un élément essentiel dans la protection des principales victimes de cette guerre ne sont autre que les populations.

    Il avance donc dans son propos les arguments suivants :
    – Pas opposé à l’idée d’un dialogue, dès l’instant où il serait plus élargi avec davantage d’acteurs sociopolitiques
    – Mise en avant de l’aspect juridique dans le règlement du conflit
    – La nécessité d’en savoir davantage sur le pasteur Ntoumi qui est mis en cause dans ces événements

    Je ne vois pas en quoi ce discours peut conduire à traiter ce Monsieur de porte parole du dictateur, alors qu’il ne fait que répondre donner un avis reprenant des idées dont il n’est pas le seul à mettre en avant.

    En effet, beaucoup dictateur politiques demandent un dialogue, chacun y mettant ses conditions, même le pasteur Ntoumi n’échappe pas à la règle.

    Nous avons l’impression que ceux qui combattent Sasou sont plus intolérants que lui, par manque d’esprit de complémentarité dans les analyses, par le refus de l’acception de la contraction, de façon à qualifier tout avis contraire de collaboration avec l’ennemi.

    Il me semble que ce que réfute le Dr Guitoukoulou, ce n’est pas le débat contradictoire, mais le fait qu’il soit qualifié, pour faire du copier-coller de :
    – « Africa n°1 (10/10/1) le Dr Marcel Guitoukoulou, virulent opposant, devenu porte-parole de Denis Sassou-Nguesso »
    – « cela avec l’aide médiatique du franc-maçon Marcel Guitoukoulou, fraternité oblige »

    Le problème de la diaspora congolaise, est qu’elle est incapable d’intitiive novatrice, et de moyen de pression pouvant conduire par exemple à l’obtention d’une résolution de l’ONU contre le pouvoir criminel de Nguesso.

    Elle se contente de combat d’arrière garde, comme le soutien d’une entreprise de déstabilisation du tyran Sassou Nguesso par le pasteur Ntoumi, en espérant en récolter les fruits.

    Sauf, que pour des esprits bien pensants, ce drame concerne avant tout des familles entières qui n’ont jamais profité du pouvoir de Satan, autant que Ntoumi l’a fait avec son poste au rang de ministre, dont le résultat reste à prouver ; si ce n’est de la corruption passive.

    A tous les soutiens de Ntoumi qui s’attaquent à ceux qui émettent des réserves en vers leur gourou :
    « QUI D’ENTRE VOUS PEUT NOUS APPORTER UN TEMOIGNAGE SUR DES VILLAGES QUI SERAIENT SOUS LA PROTECTION DE NTOUMI ET QUI ECHAPERAIENT AUX EXACTIONS DES MILICINES DE DENIS SASSOU NGUESSO ?

    SI VOUS EN CONNAISSEZ, DITES NOUS AFIN DE RAPPATRIER NOS PARENTS LIVRES A EUX MEME HORS DU POOL.

  8. Gabio dit :

    Stéphane BIKOUTA ecrit:

    « QUI D’ENTRE VOUS PEUT NOUS APPORTER UN TEMOIGNAGE SUR DES VILLAGES QUI SERAIENT SOUS LA PROTECTION DE NTOUMI ET QUI ECHAPERAIENT AUX EXACTIONS DES MILICINES DE DENIS SASSOU NGUESSO ?

    SI VOUS EN CONNAISSEZ, DITES NOUS AFIN DE RAPPATRIER NOS PARENTS LIVRES A EUX MEME HORS DU POOL.

    Reponse: s’il y avait de tels villages, ils seraient rases a l’aveuglette par les helico et autres Mig pilotes par les mercenaires ukrainiens du condisciple francmacon de nguitoukoulou, le nomme sassou alias 8%. Si de tel village existait, on ne peut pas prendre le risque de vous indiquer ou il se trouve de peur que vous apportiez l’information a votre ami 8% pour qu’il aille tuer toute la population de ce village. Ne compter pas sur nous pour vous renseigner contre nous memes et nos parents. Aller spionner ailleurs, nous ne vous livrerons aucune information a ce propos. Si vous etes payes en echange des infos sur les zones et villages ou se cachent nos parents, aller dire a votre employeur que vos tentatives en MAJUSCULE ont echouees et echoueront toujours.

  9. VAL DE NANTES , dit :

    @GABIO , archivez ;;;;;;;;;;;;;;;;;;; sacré GABI .

  10. A.D dit :

    Cher docteur Nguitoukoulou il faut savoir supporter les critiques et ne se comporte pas en démocrate, intellectuel. Vos propos sur Africa nr.1, que vous pouvez guère pas cacher, sont déplacés et montre que vous ne connaissez pas l’histoire du Congo et lecomportement de ce dictateur sanguinaire, président illégal et auto proclamé auquel vous vouez un respect étonnant qu’il ne mérite pas du tout comme président de la république.Mr Marcel Nguitoukoulou ne savez vous pas que pendant qu’il réunissait les soits disants sage du Pool,Sassou Nguesso envoyait ses hélicoptaires de combat bombarder les villages, les habitants civil du Pool, qui a décidé d’exterminer à cause de sa haine intolérable et pour masquer ses déboires ? „ Mr Marcel Nguitoukoulou, vous aurez du demandé pardon.Vous avez réellement raconté beaucoups de bétises par vos propos;en affirmant que la démarche engagée par les sages du Pool auprès du président Sassou-Nguesso est une démarche qui pourrait aboutir à une paix… Cette rencontre entre les sages du Pool et le président Sassou-Nguesso est une bonne chose. Que ceux qui ont gagné les élections aient une victoire modeste, et que les perdants ne soient pas amers ».“Président depuis 33ans, Denis Sassou Nguesso n’a jamais gagné une seule élection; il ne s’impose que par la violence et par la fraude, ce que lui reprochent la majorité des Congolais du sud qui croupissent dans une misère incommensurable.Voulant parer à cette pratique qui le ‘humilie à la face du monde entier, il a décidé de réduire la population du sud, par tous les moyens, afin de favoriser la population du nord qu’il a pris en otage; et pour y parvenir, il a secrètement lancé un plan de dépeuplement du sud du congo, comme en témoignent les résultats officiels issus des deux derniers recensements de la population.

    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/291015/genocide-ouvert-au-congo-brazzaville-sur-les-populations-du-sud.

    En ne supportant pas de encore la critique,vous vous placez loin, alors très loin, d’avoir un destin national, prôné par votre avocat. „ En félicitant l’idée préconisée encore une fois par le génocidaire Sassou Nguesso à propos« des couloirs humanitaires sécurisés pour tous les jeunes qui voudront sortir, mais à une seule condition: sortir avec leurs armes ». « et qui seront dirigés vers une caserne ».,vous oubliez l’affaire des disparus du beach vous vous moquez vraiment des genset du peuple Congolais.En condamnant Pasteur Ntoumi, vous sembler ne pas savoir que Sassou Nguesso ne recule en rien à marcher sur les cadavres, faire taire par le massacre ceux qui cessent ‘a ne plus le suivre dans sa folie. Les carnages d’Anga et population de son village, ainsi que de la maison de Ntsourou et par la suite l’assassinat de celui-ci dans la prison; pour ne parler que de ces 2 cas doivent vous montrer la nature de Sassou Nguesso? Sie Ntoumi n’ existait pas ou n’est plus, Sassou est prèt à créer un autre bouc émissaire sur lequel il va jeter ses crimes.
    En ce qui concerne le dialogue, on dire qu’ il ne sert à rien de dialoguer avec Sassou Nguesso qui ne voulait nullement reconnaitre la crise du Pool, du Congo; maitre des crimes politiques , économiques ,des génocides. La seule dialogue qui vaille la peine serait celle organisée à l’extérieur du Congo sous l’égide de la communauté internationale et qui permettrait le départ définitif du tyran dictateur, génocidaire, Sassou Nguesso et sa clique.

  11. KOO' NGOH dit :

    @Stéphane BIKOUTA

    Sacré Stéphane !!!
    On ne se cache même plus en tant qu’envoyé de son sassou–La–Peste, pour chercher les restes des villages du POOL à décimer par la suite ???…
    Et croyez-vous qu’ici quelqu’un vous donnera une telle info?
    Vous êtes un malade qui ne se voit pas comme tel parce que n’étant pas dans les locaux de vos CHU – Brazzaville
    Un maudit espion, ce Stéphane de Merde, vous dites?

    KOO’ NGOH

  12. TAKOU YEZA VRAI ZOBA dit :

    N’en déplaise à Gabio, VAL DE NANTES et KOO’NGOH, je vais cafter et livrer à Stéphane DITAKOU les infos qu’il cherche.

    Les villages vraiment protégés par le Révérend NTUMI sont :
    – OYO,
    – OLLOMBO
    – BOUNDJI
    – OYABI,
    – PIKOUNDA,
    – ETOUMBI,
    – MOSSAKA,
    – AMBOMI,
    – ALEMBE,
    – TCHIKAPIKA,
    – ABOLO,
    – OKOYA,
    – MBIé,
    – MBAMA
    – KELLE
    – TSAMA
    – EWO
    – OWANDO
    – OBOUYA
    – BAKOUELE
    – OSSELE
    – BOKOMBA
    – ONGONYI

    Aaaaahhh ! Mille excuses j’allais oublier POINTE-NOIRE !

    Dans une de ces localités vous allez très facilement rencontrer le Révérend NTUMI…. Mais si vous voulez les bombarder aussi, allez y ne vous gênez pas. Bon courage et surtout mettez le paquet !

    TOUT DOIT DISPARAITRE

  13. VAL DE NANTES , dit :

    @AD , ARCHIVEZ , avec un bon café à COLOGNE .
    Quant à @TAKOU YEZA QUI PORTE BIEN SON PATRONYME , je n’ai rien pigé ,, désolé ;;;;;;;;;;;;.

  14. VAL DE NANTES les ,simbas sacs marcelliens dit :

    Les simba sacs du gourou MARCELLO tirent à tout va , à tel point que ils se caméleonnent à coup de changement de faux anonymes .
    Non , on va essayer de ramener ces brebis égarées à l’ALIMA , en leur disant que l’objectif du pays est faire partir SASSOU du pouvoir ….
    Exalter de manière ironique , les vertus guerrières de NTUMI , c’est protéger votre GOUROU supérieur SASSOU des critiques acerbes dont il fait absolument l’objet sur ce site ;;;;
    Vous avez eu l’intelligence de maquiller subrepticement , les vrais sujets sur lesquels nous congolais avons concentré nos efforts intellectuels pour des niaiseries ;
    Soyez plus prolixes dans la défense kafkaéenne de votre GOUROU , car votre trajectoire argumentative l’enfonce davantage ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
    Vous êtes devant , une alternative de type pascalien ;;;;
    Soit , aux dires de votre GOUROU vous pliez bagage , pour rejoindre MPILA .
    Soit un joli mea culpa sur tout ce qu’a dit votre GOUROU et vous regagnez le berceau diasporique .
    La porte est ouverte , pour recevoir les fils égarés ;;;;;;;;;;;;; bo zo nga ;;;

  15. VAL DE NANTES les ,simbas sacs marcelliens dit :

    Et vous avez une particularité somme toute génétique , votre impolitesse en témoignent vos diatribes à l’adresse de WEBMASTER sans lequel , nous serions toujours dans l’ombre comme le souhaitent les SASSOUFILS …. ET SASSOUFILLES … dont malheureusement vous avez rejoint le rang ;;;;..
    On n’ insulte pas la main qui vous donne la possibilité de s’exprimer , c’est le B. A ba du mieux vivre ;;……………..

  16. VAL DE NANTES dit :

    Mon frère WEBMASTER . comme toujours ,on est ensemble …quand tu dors , je garde la guérite ,jusqu’à ce que SASSOU parte du pouvoir ;;;.
    On s’en fout de MARCEL GUIT ou MARCEL PAGNOL , SASSOU doit S’en aller ;;;

  17. POURQUOI LA FRANCE MAINTIENT ELLE LA GUERRE DU POOL? dit :

    Tout ce que les congolais attendant, le départ du plus grand criminel africain de tous les temps nom de sassou. Ce jour la les congolais fêterons dans le monde entier et nous le baptiserons journée de la renaissance.
    La seule question qui reste après sassou qui va nourrir les français?

  18. JDM dit :

    Décidemment, les Kouitoukoulistes et les Yukistes sont les seuls qui accordent du crédit à la parole sort de la bouche de Sassou, parceque plus de 80 % de la population Congolaise pense que ce monsieur c’est de la poisse, un menteur pathologique. Et tous ceux qui osent émettre une opinion contraire à celle des gurus sont traités de jaloux, de L’UPADS, du NiBoland, de nuls, d’ignorants ,… Et oublient qu’un acteur politique doit être préparé pour un débat contradictoire, à la critique, … c’est cela la démocratie, donc de peur de se retrouver avec un Sassou bis, tous ceux qui n’acceptent la critique ne sont pas aptes à. la politique dans un système démocratique . Je voudrais savoir si pour etre abilité à émettre une opinion contraire a celle des guru, il est nécessaire de verser une dime .

  19. Anonyme dit :

    Voici ce que je viens de lire sur le site BrazzaNews. Il m’est paru important de vous informer.

    « Denis Takou Nguesso dépêche en urgence son aide camp Guy PELLA pour réactiver les groupes des anciens cobras afin d’en découdre . Les noms des personnes à neutraliser sont : Roland NITOU (indignés 242) , Marc MAPINGOU, Andrea NGOMBET , Guy MAFIMBA , Donald MANGOUBI , Dr Michel MPANDI , Norbat de Paris

    La manifestation devant le domicile d’Antoinette Takou-Nguesso de ce mercredi 1er novembre au 19 avenue rapp dans le 7e arrondissement de Paris donne les maux têtes à Denis Takou Nguesso.

    Le régime de Brazzaville a dépêché Guy Pella, colonel aide de camp de Takou Nguesso pour réactiver les groupes de cobras pour un face à face avec les manifestants de la diaspora congolaise . Parallèlement s’est tenue le lundi au conseil de sécurité dirigé par Jean Dominique OKEMBA , une réunion où quelques noms de leaders très actifs de la diaspora ont été évoqués parmi lesquels Roland NITOU (indignés 242) , Marc MAPINGOU, Andrea NGOMBET, Guy MAFIMBA , Donald MANGOUBI , Dr Michel MPANDI, Norbat de Paris … Neutraliser ces figures très actives à Paris par tous les moyens .S’ils n’arrivent pas à les atteindre physiquement, un laboratoire des faux documents est en marche qui va distiller sur internet et dans la presse locale proche du pouvoir des faux documents de transfert d’argent que certains envoient pour soit disant porté atteinte à la sûreté de l’état du Congo. A l’exemple du faux coup d’État que le gouvernement congolais avait imputé il ya plusieurs mois à Marc MAPINGOU qui selon les autorités congolaises était en intelligence avec le président du Gabon et les chancelleries européennes puis le gouvernement français selon le site officiel congolais le portail 242.

    Dans sa pratique habituelle , inventions de complots et méthodes de diversion, la stratégie des services de renseignements de Brazzaville a décidé de neutraliser les opposants considérés comme gênants par le régime de Brazzaville.

    Les sept (7) opposants devront être considérés par le Congo au GOUVERNEMENT Français comme des terroristes. Ils ont aussi prévu une campagne de dénigrement qui devait permettre aux services de renseignements congolais de faire circuler des faux documents pour discréditer ces opposants auprès de la diaspora et créer un véritable doute quant à la sincérité de leurs combats. Dans ce montage, ils vont faire circuler des faux documents comme quoi Andrea NGOMBET, Rolland NITOU, Marc MAPINGOU , Donald MANGOUBI , Norbat de Paris reçoivent de l’argent et des services de la part des autorités de Brazzaville.
    La vigilance étant de rigueur, Denis Takou Nguesso Nguesso doit frapper dans la diaspora. Guy Pella, les cobras parisiens, les milices qui viennent de Brazzaville sans oublier barbouzes et autres gros bras recrutés par Guy Pella rôdent désormais à Paris ».

  20. VAL DE NANTES dit :

    @ano , PARIS ne tombera jamais ;;;.Rassure toi .Sa chute est programmée depuis PARIS , on y travaille ;;;.Telle une chenille qui , petitement , broute sa feuille ;;;;.
    La pression diasporique sera surmultipliée , car elle produit des effets de panique généralisée ;;;;;;;;;;;;;;;;

  21. Passy Jules dit :

    Non Monsieur Anonyme !

    Si Sassou frappe à Paris, Paris aussi frappera et plus fort. Œil pour œil, dent pour dent ! Fini le sauve qui peut, ou les mains que l’on lave.

    Les Congolais ne doivent plus se laisser faire par des voyous fraudeurs au pouvoir. Le peuple sa victoire et il l’aura par tous les moyens.

  22. Passy Jules dit :

    lire : Le peuple veut sa victoire et il l’aura par tous les moyens.

  23. Lucien pambou dit :

    A tous et à toutes

    j ai honte d ‘etre congolais .

    Aucun dèbat de fonds sue l ‘analyse économique et sur la maniere de parler du congo de facon non puerile

    Il manque à notre pays des spécialites des philosophies des sciences pour indiquer la methode

    JE SUIS ASSEZ SATISFAIT ET MECONTENT CAR J AI ETE UN DE CEUX QUI METTAIENT L ACCENT SUR LE CANCER CONGOLAIS DU TRIBALISME

    LES RECENTS ARTICLES LUS SUR CONGO LIBERTY ME DONNENT RAISON

    SASSOU PARTI FAUDRA TIL TUER TOU LES MBOCHIS OU LES METTRE DANS DES CAMPS ISOLES AU NORD DU PAYS

    LE FRANCAIS REGARDE LE NAZE CONGOLAIS DONT JE FAIS PARTI POUR VENIR AMADOUER LES NOUVEAUX RESPONSABLES UNE FOIS SASSOU PARTI

    LA REALITE EST BIEN CELLE LA MALGRES LES DEENEGATIONS DE LA DIASPORA QUI N A NI STRATEGIE NI MOYENS FINANCIERS NI LEADERS AVERES QUE DES OPPOSANTS QUI ONT GAMELLES AVEC SASSOU

    ON PENSAIT UN LISSOUBA INTELLECTUEL AUS AFFAIRES MAIS TRES VITE LE NIARI BOUENZA A OCCUPE TOUS LES POSTES DE LA REPUBLIQUE DERRIRE UNE FAUSSE OUVERTURE VERS LES AUTRES ETNIES

    LES CONGOLAIS DE LA DIASPORA ET LES AUTRES SACHANTS N AIMENT CE TYPE DE DISCOURS

    DESOLE MON TRAVAIL D ANALYSTE M OBLIGE A DIRE LES CHOSES DIRECTEMENT
    JE ME SOUVIENS IL Y AQUELQUES ANNEES J AI ETE HOUSPILLE PAR UNE SALLE DANS LE12EM ARRONDISSEMENT OU JE OPPOSAIS A THEOPHILE OBENGA EN LUI REPROCHANT UN FAUX DISCOURS CONTRE SASSOU

    TOUTE LA SALLE M AHURLEE DESSUS J AI TENU BON CAR JE NE ME FAIS PAS INTIMIDER LES FAITS PLUS TARD M ONT DONNE RAISON
    OBENGA AREJOINT SASSOU ET LES OPPOSANTS DE LA DIASPORA ATTENDENT POUR CERTAINS D ENTRE EUX QUE SASSOU LES APELLE AUX AFFAIRES

    TRISTES CONGOLAIS TRISTE DIASPORA TRISTE S OPOSANTS

    FAITES AU MIEUX DE BOSSER LA OU VOUS ETES ET SOYEZ LUCIDES POUR LE CONGO

    j ai du mal a m astreindre au silence que je mettais impose
    Désolé je vais etre obligé de monter au crenau de temps en temps

  24. David Londi dit :

    @Lucien,

    il me semble que toutes tes interrogations ont trouvé réponse, ici. J’ai la désagréable impression que tu ne cherches pas à intégrer les contributions des uns et des autres dans ton argumentaire ou questionnement. Tu reviens toujours avec des convictions ou dogmes auxquels tout le monde doit adhérer et qui ne souffrent d’aucune contradiction. Tu n’es donc pas dans l’esprit de débattre. Dans mes précédents posts je t’ai répondu sur la plupart des points que tu as soulevés. Pas de réponses. Cher Lucien, un débat est forcément dynamique et les différents protagonistes n’évoluent pas dans des couloirs parallèles car même en me basant sur ta théorie des réseaux, il est obligatoire de constater que ceux-ci ont des noeuds, points d’aboutissement ou de départ d’au-moins un segment. Les noeuds sont donc des points de rencontre, d’échanges ou d’enrichissement en expérience politique ou humaine. En me basant toujours sur ta théorie, je peux aller plus loin en affirmant que dans une organisation en réseaux, l’une des formes d’organisation d’entreprise, la notion hiérarchique n’existe pas puisque l’on est dans un fonctionnement horizontal. J’insiste sur ce point parce que tu ne veux pas accepter ou prendre en compte les 3 dimensions intervenant dans un changement d’état politique :
    1) la fin d’un pouvoir par voie démocratique ;
    2) la fin du pouvoir par la violence ou coup d’état ;
    3) la fin du pouvoir par une insurrection populaire. Sur ce point, il est vivement conseillé de lire Gene Sharp, inspirateur des printemps arabes. Les plus grandes mutations politiques, au Congo, sont arrivées par cette voie : 13, 14, 15 août 1963 pour mettre fin au mandat de Fulbert Youlou et la grève de septembre-octobre 1990 conduite par Bokamba Yangouma qui va annoncer la conférence nationale souveraine. Donc le peuple est capable de prendre ses responsabilités dans les moments importants. Une conscience existe, le travail de l’avant-garde est de la réveiller pour qu’elle s’exprime. Il n’est pas nécessaire d’étaler le mode opérationnel d’une telle stratégie sur des espaces publics mais, rassure-toi, il y a des démocrates qui s’investissent et, en relation avec les forces combattantes du pays, agissent. Cette stratégie a en son sein les leaders de demain parce qu’elle fonctionne justement en réseau.

    Tu as aussi tendance à déconsidérer l’action de la diaspora dans les déboires de Sassou au niveau de la communauté internationale, un des piliers de son pouvoir. En effet, ici, tu oublies ou ne prends pas en compte l’impact d’internet et ses réseaux sociaux. Le monde est devenu un grand village interconnecté, les dictateurs comme Sassou, ne peuvent plus tuer à huis-clos, tout se sait et ils ont perdu le monopole de l’information. Toute l’action de Sassou est basée sur la stratégie de présenter un visage acceptable de son pouvoir. Le changement de la constitution, les élections présidentielles, législatives et sénatoriales ne sont que des gages donnés à cette fameuse communauté internationale pour sécuriser son pouvoir. Il pouvait faire directement un coup d’état comme en 1997 mais les circonstances politiques ont changé. Il est de toutes les méditations pour amadouer cette communauté mais je pense que tous ses efforts sont loin d’être couronnés de succès. Sassou, un dictateur ? La réponse est dans sa nouvelle constitution dans les articles 10 et 96. Sassou est-il le plus criminel, ces mêmes articles le prouvent et surtout son histoire de 1970 à 2016. Je l’ai démontré, ici, dans l’un de mes posts. Le congo est-il reconnu comme une dictature par l’État français ? Les juges français délivrent des statuts de réfugiés aux congolais, n’est-ce pas une preuve ? Sassou est catalogué comme un dictateur et son état comme une dictature. Sur cette base, la diaspora a engrangé quelques victoires : les procès sur les biens mal acquis, la plainte sur le génocide avec désignation des juges instructeurs, les disparus du Beach et le fait que Sassou est persona non grata dans les grandes capitales occidentales.

    Je pense que personne, ici, ne peut témoigner de la descente des hordes des laris ou des mbembés monter vers la Cuvette Ouest pour tuer tous les mbochis ou décapiter tous ceux de Ouenze, Poto-Poto voire même Moungali. en 1960, Youlou avait envoyé des laris matswanistes, les corbeaux, en exil dans la parie septentrionale, on n’avait pas assisté à un pogrom de la partie des populations de ces contrées. Les dirigeants politiques instrumentalisent le tribalisme parce qu’ils ne veulent pas s’investir dans le travail de conscientisation du peuple alors ils passent par la voie la plus facile, le tribalisme. Celui-ci n’est pas une fatalité et ne constitue pas non plus un horizon indépassable. Affirmer que la chute de Sassou provoquera une guerre civile dans le pays, c’est tomber dans la rhétorique du pouvoir qu’il a développée lors d’un discours célèbre de mars 1999, à Talangaï. Dramatiser sa chute est aussi l’un des arguments qu’il vend à la communauté internationale, Ndenguet a utilisé le terme de somalisation dans les menaces qu’il profère contre les étudiants en grève dans une vidéo largement diffusée sur internet. Après moi, le déluge, argument vieux comme le monde, n’est-ce pas ? Il ne faut jamais sous-estimer la capacité d’adaptation du peuple. Il l’a montré en maintes circonstances.

    Si nous sommes d’accord que le Congo est une dictature : prisonniers politiques maintenus en détention au-delà des limites fixées par sa constitution, les articles 10 et 96 de sa constitution, l’interruption de tous les flux internet lors des élections présidentielles (cette situation a ému bon nombre de démocrates du monde entier, dont Obama) et le bombardement avec des armes lourdes de toute une partie du territoire national faisant des milliers de victimes (Florence Môrice, RFI, 25/05/2017), etc. il est donc légitime de se poser la question sur la notion de neutralité face à cette dictature. Pouvait-on considérer comme démocrates des intellectuels qui auraient été neutres face à Hitler, face aux dictateurs de l’Amérique latine des années 70 et 80, face à l’apartheid aux USA et en Afrique du Sud ?

    Je tenais à revenir sur ces points que je retrouve souvent dans ton argumentaire.

    Cordialement.

  25. Lucien PAMBOU dit :

    A LONDI
    Cher david
    je prends acte de tes remarques fortes interessantes et je t en remercie
    c est cela aussi le débat et je me permettrai dans un post futur non de refuter l ‘ensemble de tes arguments mais d’y apporter des points d ‘inflexion
    a bientot

    lucien pambou

  26. Anonyme dit :

    Le problème avec ce MONSIEUR PAMBOU c’est qu’il ne considère pas que le Congo est une dictature ni que sassoiu sot un dictateur.

  27. Gabio dit :

    L’autre probleme de Pambou est de vouloir nous faire passer pour les membres du reseau mafieux, criminel et usurpateur dirige par l’usurpateur du pouvoir a Brazzaville. Non Mr. Pambou, nous ne sommes pas de ce reseau, nous sommes victimes de ce reseau base sur la tribu et l’emulation de la mediocrite.

  28. luvio dit :

    les medecins en se prenant pour des dieux ne sont que des kons!!!!!!!!!!!!!!!!! et lui il est kon ce type là. il peut bien se taire s il ne connaoit rien à la chose politique

  29. Tsoua dit :

    N ‘ayez pas la mémoire courte, et pour votre gouverne sachez que Guitoukoulou est un grand opportuniste .
    IL y a bientôt au moins 6 ans , il partit avec une petite équipe au Gabon, soutirer de l’argent à Bongo père , afin d’éteindre l’affaire des biens mal acquis en France. Dans sa petite délégation , il y avait un ancien journaliste présidentiel du Kongo .
    Alors vous trouvez toujours qu ‘il a destin politique chez nous, je ne pense pas, ce n’est pas un homme politique, mais un courtisan

  30. BOKOTOIS dit :

    Encore lu pour vous à propos de l’avocat de nguitoukoulou

    Redressement judiciaire Personne physique

    Le 07-12-2014, un jugement d’ouverture en redressement judiciaire de Personne physique à Marseille 01 (Ciudad Real) a été prononcé. Le numéro de RCS de cette affaire est le 20141130HZ6. Aucun rapport n’est (encore) disponible.

    Date du rapport: 07-12-2014

    Référence: 20141130HZ6

    Description
    Jugement d’ouverture de redressement judiciaire ; date de cessation des paiements : 13 novembre 2014 ; les déclarations de créances sont à déposer dans les deux mois suivant la présente publication auprès du mandataire judiciaire ; mandataire judiciaire : Maître DE CARRIERE (Vincent), Aix-Métropole, Bât E, 30, av Malacrida, CS 10730, 13617 Aix-en-Provence

    Jugement d’ouverture
    Bodacc A n°20140235 publié le 07/12/2014

    Annonce n°
    981
    Date :
    13 novembre 2014
    Jugement d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire
    n°RCS :
    Non Inscrit
    Nom : KEZA ZALAMOU
    Prénom :Christian
    Activite :avocat
    Adresse :2 rue du Beausset 13001 Marseille 01

    Complément Jugement :
    Jugement d’ouverture de redressement judiciaire ; date de cessation des paiements : 13 novembre 2014 ; les déclarations de créances sont à déposer dans les deux mois suivant la présente publication auprès du mandataire judiciaire ; mandataire judiciaire : Maître DE CARRIERE (Vincent), Aix-Métropole, Bât E, 30, av Malacrida, CS 10730, 13617 Aix-en-Provence

    Source: https://www.procedurecollective.fr/fr/redressement-judiciaire/1052881/keza-zalamou.aspx

  31. Mikita dit :

    Alors, Nguitoukoulou, Yeza et autres fans, avez-vous perdu la langue?

    Bokotois vous a tué , dé!

  32. VAL DE NANTES , dit :

    En retraite religieuse ;;;;;;;;;;;;;PEUT ETRE .. C ‘est la nature des sectes

  33. Mikita dit :

    @ Val de Nantes
    Grosse Validation… je passe à Cologne pour prendre un vodka avec toi.

    Ces adeptes des sectes croient intimider les gens honnêtes qui luttent contre la dictature la kleptocrate et sanguinaire que l’Afrique n’est jamais eue. Peine perdue car, même pas peur!

Laisser un commentaire