Le gouvernement de Sassou-NGuesso met fin à la campagne de sensibilisation de Greenpeace Africa sur l’importance de la forêt du bassin du Congo.

 

 

Les autorités congolaises mettre fin à la campagne de sensibilisation de Greenpeace Africa sur l’importance de la forêt du bassin du Congo.

Pointe Noire, 10 novembre 2017. Le navire de Greenpeace – l’Esperanza a été empêché mardi d’accoster au port de Pointe Noire en République du Congo. Pendant deux jours, le navire avait abordé les eaux congolaises. Mais les responsables du port et du gouvernement à Pointe-Noire ont refusé l’accostage, affirmant n’avoir aucune connaissance préalable de l’arrivée du navire et de ses activités sur le territoire congolais. Une réclamation réprimée par Greenpeace Africa et ses partenaires locaux qui avaient déposé tous les documents nécessaires pour que le navire accoste au Congo.

L’Esperanza a fait un tour d’un mois sur la côte de l’Afrique centrale pour sensibiliser sur l’importance de la forêt du bassin du Congo. Le navire a fait une tournée au Cameroun et en République Démocratique du Congo (RDC) pour exhorter les acteurs environnementaux à sauvegarder et à gérer durablement la forêt du Bassin du Congo qui est la deuxième plus grande forêt pluviale du monde. .

« Nous sommes profondément déçus par la réduction de l’espace libéral mis à la disposition des organisations de la société civile congolaise et de leurs partenaires pour un échange franc sur la conservation de l’environnement », a déclaré Victorine Che, chef du projet forestier de Greenpeace. « Le refus de permettre à notre navire d’accoster en République du Congo ne peut que nous inciter à continuer notre rôle d’observateur environnemental et à approfondir nos efforts de collaboration avec les communautés locales et autochtones dont les moyens de subsistance dépendent de la forêt ».

La forêt du bassin du Congo est la deuxième plus grande forêt tropicale du monde après l’Amazonie. La forêt sert de vaste puits de carbone qui doit être préservé. Les scientifiques ont récemment découvert les tourbières tropicales les plus étendues du monde dans les marécages de la RDC et de la République du Congo, qui stockent quelque 30 milliards de tonnes de carbone. Les protections de ces ressources forestières précieuses ne sont possible que si les deux pays collaborent avec la société civile et les communautés locales. Cependant, l’agriculture industrielle et l’exploitation forestière constituent une menace massive pour les tourbes.

« Les autochtones qui ont voyagé de loin pour participer aux activités de la tournée en bateau à Pointe-Noire sont déçus par l’action du gouvernement », a déclaré Sylvie N. Banga, Coordonnatrice de la Plateforme pour la gestion durable des forêts; un groupement d’organisations nationales au Congo. « Nous avons également envisagé de discuter du texte de révision de la forêt, et de sa mise en œuvre pour protéger les populations locales et autochtones », a ajouté Banga.

Les membres de la communauté locale qui sont venus accueillir le navire

Le gouvernement de la République du Congo a mobilisé les pays voisins dans le cadre de l’initiative du Fonds Bleu du Bassin du Congo, pour faire preuve de leadership sur les questions forestières du bassin du Congo. Ce même gouvernement a empêché Greenpeace Africa, les sociétés civiles et les communautés locales et autochtones de se rencontrer pour discuter des problèmes de conservation des forêts à bord de l’Esperanza. Ces réunions avaient pour principal objectif de discuter des questions liées à la gouvernance forestière dans le pays et des défis liés aux droits des communautés tributaires des forêts.

« Ceci est contradictoire: un pays ne peut, d’une part, vouloir se rendre à la COP 23 à Bonn avec pour objectif de faire preuve de leadership sur les questions environnementales avec le Fond Bleu du Congo et, d’autre part, restreindre le droit d’association des ONG. sensibiliser à l’importance de la forêt du bassin du Congo », a déclaré Christian Mounzeo, président de l’organisation nationale: Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) à Pointe Noire. « Il est regrettable que les ONGs et les communautés congolaises qui se sont présentées pour accueillir l’Esperanza à Pointe Noire », a conclu M. Mounzeo.

La tournée d’Esperanza en Afrique centrale, qui a duré un mois, a débuté en prélude à la réunion sur le climat de la COP23 à Bonn, en Allemagne. Les personnalités de la région du Bassin du Congo ont utilisé un arbre de souhaits à bord du navire comme moyen d’amplifier les préoccupations des communautés locales qui dépendent de la forêt au niveau national et international lors de la prochaine réunion de Bonn. Les communautés locales et les populations indigènes du Cameroun et de la RDC ont également utilisé cet arbre pour envoyer leurs vœux écologiques aux dirigeants du monde qui se réuniront plus tard ce mois-ci en Allemagne.  

Contact Media:

-Nchemty Metimi Ozongashu

Greenpeace Africa Forest Communications Officer.

Email: nmetimio@greenpeace.org

Phone: (237) 677-345-612

 

-Irene Wabiwa Betoko,

Greenpeace Africa Senior Forest Campaign Manager.

Email: irene.wabiwa@greenpeace.org

Phone: Tel:+243976756102

COP 23 : SASSOU NGUESSO UN ‘’BRACONNIER’’ EN CHASSE À BONN.

 

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Le gouvernement de Sassou-NGuesso met fin à la campagne de sensibilisation de Greenpeace Africa sur l’importance de la forêt du bassin du Congo.

  1. VAL DE NANTES , dit :

    Qui vous a dit que le CONGO était respectueux de l’environnement ;;;;Ne vous fiez pas aux simagrées , de SASSOU sur la protection de la forêt du bassin du CONGO , car toute initiative en ce domaine , est timbrée d’une flatterie internationale ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;
    Sous cette curieuse préoccupation de SASSOU sur l’écologie se cache une aide financière internationale .
    SASSOU écologiste , mon œil ;;;;;;;;;;.

  2. JDM dit :

    Donner une apparence d’un régime respectueuses l’environnement, des droits de l’homme , des regles democratiques ,… a toujours été le noyau du modus operendi des Nguesso : cop21, Sassou n’a t-il pas créé le fond bleu ? N’a t – il pas contribué financièrement à la COP 21 ? nuit et jour on parle de la paix, de la justice, de la démocratie, de la sécurité, du développement, de la formation, des anti-valeurs,.. pendant qu’ils encouragent les destructions des forêts en octroyant des contrats opaques et sauvages d’exploitation forestière, l’injustice se normalise, on tue avec totale impunité, on arrête et emprisonne arbitrairement ,les règles basiques de la démocratie ne sont pas respectées, une importante partie du pays est arrosée quotidiennement des bombes, les pays est en faillite à cause des pillages massives et de l’incompétence, l’école a été détruite à cause d’une gestion chaotique des ressources du pays, qui n’ y destine pas des fonds nécessaires à son épanouissement. Cet incident est une autre preuve que le régime sanguinaire de Brazzaville n’est pas sérieux

  3. CONGO FIRST dit :

    L’Etat congolais est souverain et assez bien renseigné sur les affaires du monde, ainsi la décision d’empêcher ce navire espion d’accoster au port de Pointe Noire est légitime. Ne laissons pas nos pays devenir des moulins pour ces pirates occidentaux arborant le false flag de l’ONG Green War. Après tout, ailleurs on aurait dynamîté le bateau tout simplement. C’était le cas du Raimbow Warior, ce chalutier d’espionnage à la solde des services anglo-saxons. A t-il seulement été coulé par un pays africain ? La france est l’auteur, vive le respect du droit international et la démocratie. Bref, les ONG sont aujourd’hui indispensables, elles ont un rôle à jouer mais celle ci n’est pas à son premier coup. Comme dit D.T, America First, d’autres disent le Congo d’abord et le reste on verra qui a tort et qui a raison.

  4. Anonyme dit :

    CONGO FIRST De quel Etat souverain parlez vous ?
    Sans doute de ce pays Congo qui vie sous l’occupation de la famille nguesso! et qui y-a t’il à espionner dans ce pays ou tout est en déliquescence.

  5. Mark dit :

    C’est un problème d’argent. Trump ne veut pas débloquer les fonds pour la cop 21. Le but de Sassou sur ce projet était de séduire et recevoir de l’argent de la part des occidentaux afin de continuer à acheter ses maisons et voitures de luxe en Europe. Pourquoi Macron, le defenseur de la cop 21 ne peut -il pas financer ce projet? Sassou doit comprendre que la pollution n’est pas seulement causée les indusries, les pétrole…Les ordures qui envahissent les villes du Congo sont aussi source de pollution. Qu’il puisse d’abord commencer à netoyer les villes congolaises, demander aux ingénieurs de Total de polluer moins, demander aux congolais d’éviter les vieilles voitures et certaines voitures europeennes, chinoises, et indiennes aux moteurs truqués responsables de pics importants de pollution. Demander aux occidendaux de ne plus deposer des ordures au Congo.

  6. VAL DE NANTES , dit :

    @CONGO FRIST ,DE QUEL PAYS VOUS SOUCIEZ VOUS ,,,???
    Ce CONGO auquel vous semblez faire allusion , est devenu une poubelle à ciel ouvert ;;;;;;;;;;
    Pourquoi faire le tri de ces poubelles , autant tout stocker comme d’habitude , et en faire subir les conséquences aux pauvres populations .
    A MOINS que l’on ne parle pas du même CONGO …

  7. Kouilou dit :

    CONGO FIRST. Pouvez-vous nous dire ce qu’on peut espionner au Congo? trouve t-on au Congo de Sassou une industrie de pointe qu’on ne trouve pas en occident ou un centre de recherche a faire pâlir d’envie le monde? non Alors que peut-on espionner. De toutes les façons les espions a la solde de l’étranger se trouvent parmi les membres du clan Sassou et ses laques. Les Occidentaux n’ont pas besoin de faire déplacer un navire pour savoir ce qui se passe chez Sassou, ils ont autres choses a faire. CONGO FIRST ne prenez pas vos rêves pour des réalités..

  8. ETRE IDIOT, IGNARE DE NAISSANCE dit :

    Bravo
    Mais vous parlez aux mures. Il faut savoir ceci
    CEUX VOUS APPELEZ MEMBRES DU GOUVERNEMENT, LES SENATEURS, LES DEPUTETS, ET TOUT AUTRE INDIVIDUS AUTOUR DE LA GOUVERNANCE DE L’ETAT DU CONGO ACTUEL, SONT ILIGALS EN COMMENCANT PAR LE PLUS REDOUTABLES DES CRIMINEL AFRICAINS AU NOM DE SASSOU.

    TOUES CES PERSONNES SONT DES ESCLAVES AU SERVICE DE LA France, VOICI LA POLITIQUE DE LA France AU CONGO.
    CREE UN GROUPE DES NOUVEAUX AOU ANCIENS RICHES
    RENDRE TOUT LE PEUPLE CONGOLAIS MISEREUX

    DONC CES FAMEUX RICHES S’ESTIMENT ETRE AIMES PAR LA France, DONC ILS DOIVENT SERVIR LEUR MAITRE.
    C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE ILS ONT DES SALAIRES DE 5 A 9 MILLIONS DE CFA SOIT $ 8900 A $16000 (salaire impossible dans un pays dite développé)
    LA MOYENNE DES SALAIRE AU CONGO EST DE 120 F CFA

    DU COUP CES ESCLAVES DE LA France REGARDENT LES AUTRES EN BAS ILS SE DISENT MEME PLUS CONGOLAIS C’EST POUR CELA QU’ILS PARLENT « BA CONGOLAIS YA NZALA » EN PLUS DE CECI ILS ONT LE DROIT DE VIOLER TOUTE FILLE OU FEMME DU CONGO, LE DROIT DE TUER, LE DROIT DE TORTURER. LE DROIT DE VETO FRANÇAIS, NGAKALA, NDENGUE, OKOLI ET AUTRES LES PROTEGENT.

    POUR EUX ILS SONT FRANÇAIS ET ILS TRAVAILLENT POUR LA France PAS QUESTION DE DESCENDRE. NTSATY MABIALA L’A BIEN DIT « CEUX QUI SE SONT RETIRES QUE VONT-ILS DEVENIR ?»

    TANT TOUTE CETTE BANDE DE CANCRELAS SERA LA OUBLIONS LE CONGO

  9. JDM dit :

    CONGO First: les Européens sont considérés comme des dangereux espions que lorsqu’ils veulent être trop regardants sur la destruction sauvages de nos forêts, mais curieusement lorsqu’il s’agit de leur confier le butin du pillage des ressources du continent dans leurs paradis fiscaux, lorsqu’ils s’achètent des villas de luxe chez ces mêmes espions, … l’Européen n’est plus espion , mais le complice du gangstérisme de tous les régimes dictatoriaux d’Afrique. Peut être c’est aussi à cause de l’espionnage d’ONG que Sassou a déclenché une guerre dans le Pool, qu’il est revenu au pouvoir grâce un coût d’État sanglant en 1997, c’est aussi à cause de green peace que les travailleurs n’ont pas régulièrement leurs salaires, que les étudiants n’ont pas leurs bourses, que les Congolais vivent dans la misère, que le CHU a fermé ses portes, que ces gangsters ont planqué dans les paradis fiscaux la richesse de notre pays, ..le fanatisme n’admet jamais l’autocritique, ça vit seulement de dans la fausse propagande.

  10. Anonyme dit :

    @ CONGO FIRST

    Dans ce cas il faut être logique jusqu’au bout :

    – Interdiction au FMI d’entrer au CONGO car il va saigner à blanc la population et a confirmé la mauvaise gestion de la chose publique par ceux qui sont au pouvoir depuis des décennies,

    – Interdiction au roi maudit Dominique de Villepin d’entrer au CONGO « sous couvert du 77ème anniversaire de la proclamation de cette ville comme capitale de la France libre », pour sauver 8%.

    – Interdiction d’entrer au CONGO pour tous ces mercenaires qui y sont pour tuer dans le POOL.

    – Interdiction d’entrer au CONGO à toutes personnes qui y seraient dans le but de maintenir la politique de la franceafrique dont nous connaissons les effets : maintien des dictateurs au pouvoir, pillage, assassinat des élites africaines, tensions, guerres maintenues dans toutes les zones riches de l’AFRIQUE, pauvreté, destruction du système éducatif : créer l’analphabétisme pour que la population demeure soumise par manque d’instruction, …

  11. ETRE IDIOT, IGNARE DE NAISSANCE dit :

    La richesse de la Guinée équatorial c’est le pétrole comme au Congo, et nous sommes en Afrique. Le savez que se pays l’électrice et l’eau se trouvent dans tout l’étendu du pays, et plus c’est gratuit. Prenez votre temps de visiter se pays même en navigant dans l’Ethernet. Les entreprises privées s’installent dans ce pays avec des centres médicaux de granges qualités.
    Le crise de pétrole n’existe qu’au Congo, c’est le manque de savoir faire, une bandes des incapables.
    La grandeur de l’homme la valeur de l’homme, les emboitions d’un homme l’intelligence l’homme nait avec c’est dans la personne
    La vision de sassou c’est la destruction. La balkanisation le tribalisme, l’enrichissement illicite, la France ne peut que l’aider dans as façon de faire temps les intérêts de la France sont garantis.

  12. CONGO FIRST dit :

    L’Esperanza pêche peu de poissons bio, il mène DU congolais en bateau, aurait déclaré le très Greenpeace And Love young leader suffisant. Etant donné la récente visite du navire militaire chinois à Pointe Noire, dans la houleuse zone maritime du Golfe de Guinée, les activistes occidentaux vont s’ingénier dans les provocations multiformes sous les fallacieux prétextes typiques des chevaliers blancs en mission commandée. Toujours est il qu’ailleurs l’abordage musclé du vaisseau pirate aurait été fait sans sommation, à l’exemple du Rainbow Warrior ou l’Arc-En-Ciel Guerrier; le célèbre chalutier dynamité (une pratique déjà expérimentée sur le CFCO par des freedom fighters écologistes forestiers selon Greenwar) au mépris de la cause écologique en marche. Ceci prouve le rôle trouble des ONG chevaux de Troie, elles servent bien de couverture aux intelligences occidentales, c’est un fait. Au point que le PS de la Gauche bobo a dû s’employer à l’époque, devant l’opinion internationale médusée, lors qu’a été prise la décision de couler le rafiot d’espionnage. L’acte n’a rien d’épique qu’on se le dise, venant d’un pays colonialiste ayant mené plusieurs essais d’armes atomiques sur le sol africain, au lieu de la Corse francaise. L’épisode marquant a cependant permis d’observer l’intensité de la guerre d’influence silencieuse que se livrent les grandes puissances. Alors comme ça les tenants du slogan « America First » ont tout le loisir de décréter le controversé Muslim Ban, incluant les ressortissants tchadiens bannis pour d’obscures motifs géopolitiques, tandis que les autorités africaines et congolaises ont l’obligation d’ouvrir les frontières à tous les marins d’eau douce agitateurs professionnels de la cinquième colonne us. Le Congo est un Etat souverain, entre la dynamite gauloise anti subversion et la dynamique de réédition spéciale de l’opération M’Bata Ya Bakolo; les mercenaires de l’Arche de Zoé anglo-saxon ont le choix.

  13. Anonyme dit :

    Curieuse analyse ci-dessus qui laisse à penser en étudiant certaines tournures de phrases à l’un de (nos) analystes bien connu ???

  14. VAL DE NANTES , dit :

    Plutôt curieux , ce personnage ovnique ……………à peine compréhensible ;;;;;;;;;;;

  15. Anonyme dit :

    Peut être pas si ovnique que cela si on regarde de plus près la tournure de phrase ………aromatisée de réseau… mais chut …. cela n’est qu’une simple supposition.!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.