LA DÉCOLONISATION ÉCONOMIQUE DE L’AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE

Plus d’un demi-siècle après avoir conquis leurs indépendances, les habitants des Etats de l’Afrique noire française croupissent toujours dans la pauvreté et la misère. Cette situation résulte du fait que l’ancienne métropole, en leur délaissant le champ politique, a conservé le pouvoir économique grâce à des artifices savants qu’elle a mis en place. Certains pères de l’indépendance avaient compris, avec lucidité, que sans indépendance économique, l’indépendance politique n’est qu’un vain mot.

Joubert Nouafo, diplômé du Centre des Hautes Etudes de Marketing et Stratégies de Paris, a été directeur des études au Centre national du commerce extérieur du Cameroun et directeur général adjoint de la banque OMNIFINANCE à Abijan. Depuis, il a créé une banque d’affaires.

Acheter le livre chez l’Harmattan

************************************************************************************

CINQUANTE-SIX ANS APRÈS, QUE RESTE-T-IL DE PATRICE EMERY LUMUMBA ?

Le combat pour libérer le Congo commença d’une façon très atypique vu le contexte colonial. Les Indigènes n’avaient pas droit à une organisation politique ou syndicale ; les leaders politiques devaient se réunir et agir dans la plus grande discrétion. Pour Lumumba, la formation du MNC marqua le point crucial de sa politique sur le territoire congolais. Sa stature et sa posture d’homme politique et d’Etat marquèrent le début de son calvaire, le conduisant en prison puis à la mort dans des circonstances peu claires…

Venant Fali Ngalikpima, né à Alba (RDC) en 1939, est médecin chirurgien spécialiste. Auteur de plusieurs ouvrages, il vit à ce jour à Aix-en-Provence.

Acheter le livre chez l’Harmattan

 

Diffusé le 25 novembre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans LIVRES A LIRE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à LA DÉCOLONISATION ÉCONOMIQUE DE L’AFRIQUE NOIRE FRANÇAISE

  1. CD JUMEAU dit :

    L’occident complice de l’esclavage du peuple noir en Libye!

    Suivez l’émission Polititia: Des migrants africains vendus comme esclaves. Un crime contre l’humanité.

  2. Lucien PAMBOU dit :

    A touS
    joubert NOUAFO et je vais m empresser d’acheter et de lire son livre souligne avec force les difficultés de l afrique francophone pour s’emanciper de la tutelle francaise malgre les beaux discours des dirigeants africains et de certains intellectuels africains vivant en FRANCE

    Le mal est trés profond et necessite une thérapie collective
    Nous savons tous que la France ruse pour préserver ses interets en afrique et nous nous contentons de l indignation collective sans moyens reels d interventions dans l espace franco- africain

    La France le sait et elle rigole car nous africains ne sommes pas tres sérieux des lors qu il faut passer du bavardage a l action sur le terrain
    opposition comme majorite en afrique se réferent toujours a la france qui le sait et qui fait s opposer les africains entre eux

    la preuve a été manifeste lors de la crise politique et miltaire entre lissouba et sassou qui tous les deux ont ete soutenus par la France qui a toujours su préserver ses interets
    Sassou a gagné car la france a fait à la fin son choix en faveur de sassou qui a su reactiver ses alliances angolaises et tchadiennes

    le probleme de lissouba est qu il a éte aveugle par sa meconnaissance du terrani et sa suffisance intellectuelle
    on ne gagne pas les batailles en lisant seulement les livres

    Pendant que les africains se font la guerre et laissent de coté le champ économique la france elle veille à ses interets via des entreprises comme bollore vinci canal plus afrique et autres

    joubert nous demade un sursaut et de favoriser l ‘entreprise et les activites économiques
    le probleme est qu en afrique la régulation des activites valorisantes economiquement passent sous le scanner ethnique du groupe dominant au pouvoir qui ne valorise que les siens et qui se fiche des competences venant des autres compatriotes non issus du groupe majoritaire pauvre afrique qui au moment ou s ouvre le sommet union africaine union africaine en cote d ivoire du 29 au 30/11 n a rien a proposer et attend tout de la mere france et de son president qui pour la n ieme fois lui demamdera de valoriser la jeunesse et l entreprise comme moteurs de la croissance et du developpement

    pour quels resultats, je vous laisse deviner la reponse
    d ‘ailleurs on peut noter que certains sur ce site toujours prets a repondre ne le font pas car la chose économique ne les interesse pas ils préferent le bavardage politique

    ils viendront apres se plaindre du comportement de la france et des dirigeants africains qui eux ont tout compris ;se mettre plein les poches et on verra apres car les etats africains ne sont que de gros villages ethnicises a l echelle internationale

    la France le sait et elle s’amuse par la ruse et en soumettant les bavards africains
    c’etait vrai au temps de l ‘esclavage c’est encore le cas aujourdhui

  3. Lucien PAMBOU dit :

    A TOUS

    ON PEUT AJOUTER A CETTE GALERIE INSUPPORTABLE LES PROBLEMES DE MAL GOUVERNANCE, DU FRANC CFA, DES PSEUDO LUTTES POLITIQUES POUR LE POUVOIR QUI NE SONT IN FINE QUE DES LUTTES ETHNIQUES DEGUISEES ET SURTOUT LA

    SOUMISSION DE L HOMME AFRICAIN NOIR FACE A L OCCIDENTAL MEME SI DANS SES DISCOURS POMPEUX ET DESORDONNES PROCHES DE LA FOLIE L HOMME NOIR AFRICAIN DIT LE CONTRAIRE DE C EQUE J AFFIRME ICI OU SONT LES INDIGNATIONS

    BONNE REFLEXION SINON COMME D HABITUDE ON S EN FOUT ET ON VA BOIRE UNE BONNE BIERE DANCER ET MANGER LA SEMOULE AVEC LA SAUCE GRAINE

    DITES MOI QUE JE ME TROMPE ET QUE J EXAGERE
    ALORS PROUVEZ LE CONTRAIRE ET SCIENTIFIQUEMENT DEMONTER UN A UN MES ARGUMENTS

  4. VAL DE NANTES .. ; . dit :

    Il y a un point sur lequel je suis d’accord avec l’auteur , c’est l’ensorcellement continuel de la France , par des artifices culturels ,( Unesco , Francophonie ),diplomatiques et militaires , en un mot le magistère mental qui l’exerce sur l’Afrique noire , est comme une prison à vie .
    L’influence française dans le monde , dépend de l’acculturation prolongée de ces peuples noirs dont elle tire sa moitié de sa puissance économique .
    @PAMBOU ,La ruse française , c’est le déni des droits humains et donc des droits démocratiques à ces peuples noirs .
    Une démocratie à l’occidentale appliquée aux colonies , signerait la fin des intérêts économiques léonins en AFRIQUE NOIRE ;;;.

  5. VAL DE NANTES .. ; . dit :

    Lire ;;qu’elle exerce sur

  6. Bulukutu dit :

    Personne ne nous oblige à adhérer à cette semoule culturelle qu’est la francophonie, l’Unesco et j’en passe. Mais 500 ans d’esclavage et 200 ans de colonisation ont eu raison de notre santé mentale. Lucien Pambou a raison de d’affirmer qu’il nous faut une thérapie de groupe pour sortir de la servitude volontaire dixit la Boetie. Il n’y a qu’à voir les émois que provoquent chez les Congolais, la moindre phrase, les moindres faits et gestes des politiques et diplomates français au sujet du congo, pour comprendre notre incapacité à s’autodéterminer et de fait, notre manque de prégnance sur les événements qui se déroulent sous nos yeux. Les Congolais préfèrent regarder vers le nord pour chercher leur salut.

  7. Bulukutu dit :

    … Peut-être une fuite en avant.

  8. Bulukutu dit :

    Sur le plateau de cette émission, vous avez à côté de Claude Siar, Patrick Mbeko, un des meilleurs spécialistes en geostrategie en Afrique. Il a écrit plusieurs ouvrages à lire absolument.

  9. Balossa dit :

    Les africains même dans leurs propres pays sont en danger de mort , le cas du congo Brazzaville où les hôpitaux sont fermés , les bombardements dans le pool . chers frères et soeurs de la diaspora congolaise levons nous contre les arrivés des Nguesso en France !!!

  10. Bakala Telema dit :

    Reportage très poignant dont le principal enseignement est le manque de prise de conscience collective chez nous les africains.

    Tenez que dire d’un individu qui veut introduire chez lui quelqu’un qui le hait rien que par le fait qu’il soit NOIR? C’est l’histoire des ouest africains qui vont accueillir au sein de la CEDAO le Maroc comme un membre de leur organisation et la Tunisie après.

    Ont-ils la mémoire courte ou sont-ils nés naïfs? Il n’y a que chez les africains que l’on peut recevoir en ami une personne qui ne partage pas vos valeurs.

    Depuis que l’Union Européenne existe, la Turquie a toujours voulu intégrer ce cercle des pays européens. Les européens ont toujours dit non pour une raison simple: les turques n’ont pas les mêmes valeurs que les européens.

    Comment peut-on inviter des arabes marocains et tunisiens qui haïssent les Noirs à être membres de la CEDAO? Comment ?

    Aucun référendum n’a été organisé pour demander l’avis des populations comme cela se fait en Europe pour tout nouveau candidat voulant adhérer dans les organisations européennes.

    Oh l’Homme Africain ! On refuse de tirer les leçons de l’histoire. Pourquoi vouloir toujours être avec des peuples qui nous haïssent? Que vont nous apporter ces arabes marocains et tunisiens si ce n’est des contre-valeurs faites de violence, de haine de l’autre, du terrorisme, de violence contre les femmes, etc?

    A un certain moment, je me dis que ce qui arrive aux africains dans les pays arabes du Maghreb est bien mérité. Il y a quelques années, les officiels marocains avaient lancé leur police contre les sénégalais et autres ouest-africains. Nombreux furent deportés dans le désert où ils trouvèrent la mort. Nous avons vite oublié cette tragédie. L’Algérie avait fait de même. Nous avons vite oublié cela. Et voilà que l’on admet ces arabes chez nous.

    Dites-moi, que vont-ils nous apporter? Ils sont eux-mêmes dans la merde qui fait qu’ils traversent la Méditerranée pour trouver le bonheur en Europe. Comment voulons-nous importer les problèmes des autres? Ces arabes pourquoi n’ont-ils pas réussi leur intégration économique pour vouloir intégrer les organisations des gens qu’ils haïssent? S’est-on interrogé sur les raisons de l’échec de leur intégration économique?

    Ah, le Noir! Vraiment nous faisons pitié! C’est comme si nous avons des cerveaux de moineaux pour vite oublié l’histoire.

    Non! Les pays arabes du Maghreb doivent rester entre eux. Les africains doivent rester entre eux. Nos valeurs ne sont pas compatibles. Ces arabes n’ont rien à nous apporter de bons. Ils sont dans la misère chez eux; qu’ils se débrouillent avec leur merde. Nous allons nous débrouiller avec notre propre merde.

    Les événements de la Lybie doivent nous ouvrir les yeux face au danger que nous courons en tant que race. Les événements du Mali où on a vu des arabes algériens débouler sur Bamako doivent nous tenir en alerte. Si la France n’était pas intervenue, le Mali allait être sous domination des arabes. Tout cela par notre manque de vision et de conscience collective. Ce qui se passe en Mauritanie doit nous rappeler la vision qu’ont les arabes de nous.

    Ces gens nous haïssent. Pire, ils ne nous sont d’aucune utilité. Dieu merci qu’à quelque chose, malheur est bon. Les africains commencent à comprendre. Mais, cette compréhension doit être suivie des actes en commençant à fermer les routes vers ces pays.

Laisser un commentaire