Comment s’organise l’escroquerie des Africains au 5ème sommet Union européenne-Afrique en Côte d’Ivoire ? Par Lucien PAMBOU

Emmanuel Macron et le président tchadien Idriss Déby

Pourquoi l’Afrique reste-elle toujours esclave et très peu sûre d’elle-même ?

 

Macron se rend en Côte d’Ivoire en passant par le Burkina Faso et en terminant sa visite au Ghana. Il participe au sommet de l’Union africaine et de l’Union européenne pour asseoir un peu plus la domination du monde occidental et surtout français sur un continent dont la plupart des dirigeants sont des gérontes et qui ont beaucoup de mal à concevoir l’alternance politique. Certains de ces responsables politiques ont été élus avec des contestations de victoire à la clef, c’est le cas de Denis Sassou Nguesso au Congo dont certains opposants estiment qu’il a volé la victoire au Général Mokoko en tripatouillant les résultats. C’est le cas de Bongo au Gabon dont la victoire est contestée par Ping. C’est aussi le cas de Mugabe au Zimbabwe qui, après de nombreuses décennies, vient d’être déposé par l’armée. En Angola, Dos Santos, au pouvoir depuis 1979, a choisi une autre voie : quitter le pouvoir en douceur. L’alternance a du mal à exister en Afrique car les populations africaines ont les dirigeants qu’ils méritent et qu’elles ne demandent, ni à la France ni au monde occidental, de les aider à se débarrasser de leurs dirigeants gérontes. La France, ainsi que les autres pays de l’Union européenne, défendent leurs intérêts économiques en pompant les sous-sols africains de leurs minerais. Les Occidentaux savent (et ce sera le cas en Côte d’Ivoire) que les Africains n’ont ni compétence scientifique et technique de haut niveau, ni influence politique réelle pour pouvoir exister tous seuls. Le sommet de Côte d’Ivoire vise à renforcer ces éléments de domination et de pouvoir sur les 54 Etats membres de l’Union africaine, incapables de  travailler entre eux dans les domaines aussi multiples que ceux de la bonne gouvernance politique, des échanges commerciaux approfondis, de la valorisation des minces résultats en matière de production industrielle entre pays, même si le milliardaire nigérian, Dangote, fait beaucoup pour implanter ses cimenteries en Afrique  (mais il est intéressant de regarder le management et les équipes exécutives de Dangote, on trouve très peu d’Africains. C’est ainsi). Revenons à l’essentiel.

 

Le sommet Union africaine-Union européenne est un marché de dupes qui valorise les positions des dirigeants politiques africains et occidentaux en mettant de côté le développement global des pays africains.

 

La base juridique des relations entre l’Union africaine et l’Union européenne repose sur l’article 217 qui fonde les relations entre l’UE et ses accords commerciaux avec l’Union africaine. Ces accords sont d’abord des accords de partenariat entre les Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et la communauté européenne. Ces accords qualifiés de conventions de Lomé 1 à 4 (1975 à 2000) ont favorisé l’accès des 78 pays appartenant au groupe ACP au marché européen pour 99,5% de leurs produits. Accords en trompe l’œil car la plupart des entreprises exportatrices en Afrique sont des filiales de multinationales européennes : première escroquerie. Deuxième escroquerie : les conventions de Lomé ont été remplacées par l’accord de Cotonou signé le 23 juin 2000 pour une validité de 20 ans. L’accord de Cotonou met l’accent sur une notion de partenariat, sur les notions d’éradication de la pauvreté et d’intégration davantage des pays ACP dans l’économie mondiale. Cet accord ACP-UE a été plus approfondi au Sommet de Lisbonne en décembre 2007 en insistant sur les questions d’intérêt politique commun, sur les défis mondiaux tels que les migrations, le changement climatique, la paix et la sécurité et l’approfondissement centré sur les personnes garantissant la participation de la société civile.

Que valent ces nouvelles dispositions ? Elles permettent à l’Union européenne de trouver dans les pays africains des acteurs passifs accommodant qui les accompagnent dans l’universalisation des objectifs choisis par la politique européenne vis-à-vis de la Chine, du Japon et des Etats-Unis. Pour réaliser ces objectifs, les Européens en avril 2014 ont approfondi la stratégie commune Afrique-UE en y intégrant des thématiques nouvelles comme le développement et croissance durables, l’intégration continentale, les questions mondiales et celles de l’émergence. Dans ce cadre nouveau, la science, la technologie et l’innovation sont des facteurs importants. Où se trouvent ces éléments stratégiques ? En Europe et non en Afrique. De plus, pour des raisons de limitation des migrations, les différents pays de l’Union européenne, dont la France, émettent des conditions draconiennes d’obtention des visas pour les chercheurs africains. A partir de 2014, la problématique de la lutte contre la migration clandestine et la traite des êtres humains est annoncée. Les résultats actuels et la traite des Noirs en Libye montrent qu’il y a du chemin à faire. En novembre 2015 l’Union européenne et l’Afrique ont organisé un sommet à La Valette (Malte) pour lutter contre les migrations clandestines. Ce sommet a favorisé le lancement du fonds fiduciaire d’urgence de l’union européenne pour l’Afrique d’un montant de 1,8 milliards d’euros. Les financements à long terme attendent toujours, même si la commission de l’Union européenne a annoncé la création en septembre 2016 d’un plan d’investissement extérieur européen pour le développement durable.

 

Comment s’organise l’escroquerie politique et pratique du 5ième sommet Union européenne-Afrique en Côte d’Ivoire ?

Au cours de ce sommet les problèmes sécuritaires seront mis forcément en avant et, depuis 2011, l’Union européenne a adopté une stratégie de sécurité et de développement au Sahel. C’est la première approche intégrée qui vise à faire converger politique sécuritaire et développement. Cette politique, en fonction de ses difficultés, a été reformulée en 2015 en intégrant les problématiques de la sécurité des Etats, la porosité de leurs frontières, la permanence de la présence des groupes armés tels que Boko Haram, Aqmi, Mujao, Ansar Dine, Al Mourabitoun, Isil/Daesh. Les pays concernés sont la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Tchad, le Burkina Faso. Il s’agit de contrôler les frontières et d’apporter des réponses à une jeunesse touchée par le chômage et la déscolarisation et qui survit grâce aux revenus tirés du trafic de drogue et du commerce illicite des cigarettes et de la vente des armes. L’Europe sait que l’Afrique n’a pas les moyens de sa politique sécuritaire et encore moins de valorisation de la jeunesse mais il y a fort à parier que l’accent sera mis sur la jeunesse comme moyen de développement économique d’une Afrique qui a beaucoup de mal à exister par elle-même, excepté dans le cadre des grandes déclarations comme celle de l’agenda 2063 qui est un plan endogène de l’Afrique initié par l’Union africaine pour la transformation structurelle de l’Afrique sur la base d’un cadre stratégique commun pour une croissance inclusive et un développement durable. Quand on parcourt les sept aspirations de l’agenda 2063, on y trouve des déclarations de principe (un continent en paix et en sécurité, un continent intégré, un continent dont le développement est axé sur les populations -jeunes, femmes, bien être des enfants, etc.-, création d’une zone de libre-échange continental, fonds monétaire africain 2013, Banque centrale africaine 2028-2034).

Rien sur l’industrialisation, rien sur la coopération industrielle des Africains entre eux, rien sur une agriculture innovante prospère capable de nourrir les populations mais tout pour des relations commerciales au profit des Européens. Les Africains qui ne savent pas négocier, même en situation de faiblesse, vont applaudir à Abidjan leurs partenaires européens. Les Africains restent esclaves du modèle idéologique du marché après l’avoir été pour le tout Etat pour certains pays comme le Congo, la Guinée ou le Bénin au cours du régime politique socialiste. Les investisseurs privés seront dans les coulisses de l’hôtel Sofitel Ivoire pour signer des contrats avec les dirigeants des Etats africains sans que ces contrats intègrent une réflexion sur l’aménagement du territoire et le développement global des pays d’Afrique noire.

Lucien PAMBOU

Diffusé le 27 novembre 2017, par www.congo-liberty.com

 

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

16 réponses à Comment s’organise l’escroquerie des Africains au 5ème sommet Union européenne-Afrique en Côte d’Ivoire ? Par Lucien PAMBOU

  1. VAL DE NANTES . PAMBOU en forme ;; dit :

    La FRANCE continue à caresser ses proies ,et , ses préfets africains s’en accommodent :::.
    comme des enfants à qui on donne des sucettes .
    Enlevez leur , ces sucettes de la bouche, et vous verrez leur réaction ;;;.Avec le parapluie français , on est à l’abri de la pluie .;;;.
    Innocenter la France de notre misère existentielle est un euphémisme ;;;
    @PAMBOU ,en a vérifié au scalpel , la relation bestiale entre la France et les sauvageons africains .
    Au fait , mon grand PAMBOU , tu ne pourrais pas intervenir auprès de YA RODO , pour qu’il finance mon projet structurant sur la vulgarisation de l’électricité au pays de nos ancêtres ??? .
    Sachant qu’il est assis sur un matelas kilométrique de plus 460 milliards de CFA ..
    Sait on jamais ????.
    De suceur des finances publiques de la république , il pourrait devenir le dépanneur de la république ;;;;;;;;;;.
    Merci d’avance .

  2. VAL DE NANTES . dit :

    La France aux français , et l’AFRIQUE NOIRE aux préfets NOIRS néo colonialistes français …
    QUI avait dit que SASSOU pouvait consulter son peuple sur la modification constitutionnelle ???
    Dire que la FRANCE est en partie ,responsable de la sauvagerie qui règne en AFRIQUE NOIRE ne vous expose NULLEMENT à l’expulsion du territoire français ….
    Porter des lunettes infrarouges , vous y détecterez de bien curieuses choses sur cette relation .
    OUI ,certes , toutes les cochonneries ne viennent pas pas de LA FRANCE , loin s’en faut ,mais son regard condescendant sur le CONGO est autant handicapant qu’envoutant .
    Tel un chien tenu en laisse , je vous laisse imaginer le peu de liberté dont peut jouir ce chien ….
    Alors , YA RODO on dit quoi , de mon projet structurant , ????
    Tu casques ou pas , au lieu d’appeler nuitamment le petit NITOU , pour le nguiriser ..

  3. le fils du pays dit :

    Non,Mr Pambou les Africains ne sont pas sures d’eux le probleme ce sont les valets de l’empire francais places sur le continent comme Mr Sassou dont vous soutenez de facon subtile.Aucun d’eux n’a ete elu par le peuple.Dont ce sont ces vassaux,esclaves de la France qui pretendent parler au nom des peuples.

  4. Bulukutu dit :

    D’un côté, le sommet Europe Afrique à Abidjan et de l’autre le sommet Chine Afrique, devinez où ? Sûrement pas en côté d’ivoire… l’Afrique est au centre des grands enjeux géostratégique et économique du monde. Tout Le monde le sait, sauf les africains.

  5. MUGABE VIENT DE D’APPLIQUER UNE DEUXIEME GIFLE A LA France QUI ENTRTIENT LES TERRORITES EN AFRIQUE, DONT SASSOU. dit :

    Entre bombardé un hôpital en Syrie, et fermé l’unique hôpital au Congo, lequel qui est un acte terroriste?
    Les deux sont des actes terroristes. Mais pourquoi la France condamne se qui se passe en Syrie et ne condamne pas le terroriste sassou.
    Sassou est un terroriste, sur as tête plus de 700.000 morts, nous ne parlons pas des cas de tortures, des violes, de vole massive du bien de l’état, ni d’emprisonnements illégals.

  6. KOO' NGOH dit :

    Qui escroque les présidents africains, si ce ne sont eux-mêmes, avec leurs propres gloutonneries matérielle et financière?…
    Qui escroque ton sassou?…
    Les fesses ouverts en l’air, ne sait-il pas, ton saassou, que c’est la posture des prostituées qui ne visent qu’un gain minable, immoral et sans retenue ni investissement ? … Que tout est un plaisir temporaire?
    Ton sassou, l’as-tu conseillé avant de venir pondre des sonnettes absurdes ici?…
    Vraiment tu es un malade de sassou qui ne se contrôle qu’à peine… Votre hôpital (CH-Tue) étant fermé, il faudrait que tu souligne cela a ton sassou pour ton hébergement psychiatrique ailleurs qu’au Congo. Comme tu fais pitié… Une vomissure simple… passons!
    Espèce de petit nègre de sassou va!…

  7. Lucien PAMBOU dit :

    A tous, et a l intelligent sans accent de kooh ngooh quand il s exprime dans la langue de MOLIERE

    A Koo’Ngoh, on ne répond pas, c’est faible, c’est toujours violent voilà pourquoi Sassou arrive à dominer les violents incapables, les phraseurs inutiles qui sont fous sans le savoir. Freud avait dit que la folie est une partie de nous. Je renvoie Koo’Ngoh à une fréquentation des grandes oeuvres universelles ce qui lui permettra de maîtriser la langue à l’oral comme à l’écrit. Sinon, il va manger la semoule à la sauce graine. On comprend pourquoi les nègres que nous sommes, sont toujours dominés. koo’Ngoh est-il capable de faire une conférence sans papier, je ne le crois pas. Tu m’a déjà vu à Africa 24, je te demande de m’apprécier et mes frères congolais m’ ont toujours remercier
    je ne me vantes PAS car ce sont des faits que tu ne peux pas REFUTER SI TU M AS DEJA ECOUTE SUR TELE SUD OU SUR AFRICA 24
    je te quitte car on ne peut pas discuter avec toi

    organise un debat avec pambou on verra si tu maitrises aussi bien la langue francaise avec ses nuances que ta putrissure epistolaire je reprends ton approche naze des rapports avec l autre

    bizarre bizarre j attaque la france je dis que l election de sassou est discutable je dis qu il ya de l’escroquerie et personne ne » reponds
    MALAISE LES GARS PAMBOU VOUS DESTABILISE

    bavards et bavards continuez a etre bavards

    allez bavards bonne fin de semaine

  8. Lucien PAMBOU dit :

    A Koo N’Goh et je ne répondrai plus par ce qu’intellectuellement on n’est pas au même niveau de débat et d’intelligence argumentée. J’attends toujours un de tes articles de tes article de fond sur Congo Liberty. tu peux compter les miens sans problème et sur d’autres sites. Je te laisse sur ta petite case de commentateur des articles d’autrui. Il y a ceux qui réfléchissent et écrivent et il y a les autres qui commentent: Koongo Nzoba N’Goh

  9. Utopius dit :

    Le CON-go, 1 et indivisible? Quel beau rêve!

    Les con-go-laids ne s’entendront peut-être jamais sérieusement après tout. En tout cas ça prendra des générations, sans aucun doute.

    MAWA!

    Démocrachie_

  10. Le Congo de Sassou verse dans le narco-trafic. Plusieurs proches de Sassou seraient impliqués.

  11. Congolais lucide dit :

    Sacré PAMBOU,

    <>

    Enfin, Mr Pambou essaye d´esquisser un peu avec peur peut être les causes du malheur des congolais en particulier et de l’Afrique noire en générale.
    Non, Lucien Pambou, n´ait pas peur.Dit les choses vrais.Pour nous les congolais honnêtes, sassou a volé la victoire du general JMMM.Comme il n´aurait pas fait autrement.Car dans la vie de sassou TOUT EST MENSONGE, RUSE ET ASSASSINAT..

    Continue donc a devenir lucide Mr Pambou.Ressaisi toi,le Congo a besoin de ton apport en BON et non en mauvais pour la clique à sassou et consorts.

  12. Congolais lucide dit :

    Sacré PAMBOU,

    Un continent dont la plupart des dirigeants sont des gérontes et qui ont beaucoup de mal à concevoir l’alternance politique. Certains de ces responsables politiques ont été élus avec des contestations de victoire à la clef, c’est le cas de Denis Sassou Nguesso au Congo dont certains opposants estiment qu’il a volé la victoire au Général Mokoko en tripatouillant les résultats.

    Enfin, Mr Pambou essaye d´esquisser un peu avec peur peut être les causes du malheur des congolais en particulier et de l’Afrique noire en générale.
    Non, Lucien Pambou, n´ait pas peur.Dit les choses vrais.Pour nous les congolais honnêtes, sassou a volé la victoire du general JMMM.Comme il n´aurait pas fait autrement.Car dans la vie de sassou TOUT EST MENSONGE, RUSE ET ASSASSINAT..

    Continue donc a devenir lucide Mr Pambou.Ressaisi toi,le Congo a besoin de ton apport en BON et non en mauvais pour la clique à sassou et consorts.

  13. Robert POATY PANGOU dit :

    Bonjour mon très cher Aîné PAMBOU.

    Je t’invite avec tout le respect de remonter jusqu’à la source du « mal ».

    Après son second et dernière Mission en Afrique Centrale, Pierre Savorgnan De BRAZZA avait en Janvier 1886 ici à Paris présenté son Rapport sous-forme d’exposé.

    A la page 23 alinéa 1, il tire une conclusion de sa Mission.

    Cette conclusion est claire et précise.

    La conséquence immédiate de cette conclusion est le vote de la Constitution du 28 Septembre 1958 dite Constitution du 04 Octobre 1958 parce que promulguée le 04 Octobre. Cette Constitution est aussi appelée Constitution de la Vème République.

    De cette Constitution, est signé les Accords de Matignon le 12 Juillet 1960. Accords ratifiés le 14 Août 1960 à Brazzaville.

    C’est là que tout avait été scellé entre Brazzaville et Paris.

    Je ne dispose pas assez de temps pour vous faire un exposé sur cette vérité.

    NB : Enfin, le 14 Août 1963, c’est De GAULLE qui contraint Fulbert YOULOU à la Démission.

    Août 1960-Août 1963 et pourtant nous a toujours dit que le CONGO était indépendant le 15 Août 1960.

    Alors vous ne remarquez pas qu’il s’est produit quelque chose le 14 Août 1963 entre YOULOU et De GAULLE ?

    Voilà mon très cher Aîné PAMBOU ce que j’ai bien voulu partager avec toi et tous ceux des Nôtres qui veulent en savoir un peu plus que les Autres.

    RPP

  14. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chers frères,

    A ce Jour, ni les USA, ni la Chine encore moins ni la Russie ; aucun Etat en dehors de la France a une Autorité sur le CONGO.

    Ceci jusqu’aux Nations Unies.

    C’est la France qui le 29 Septembre 1960 avait inscrit le Congo à l’ONU.

    L’ONU le sait.

  15. claudia sassou nguesso recemment mariee a jean pierre ekale. photos du couple, voir internet google dit :

    le 20 septembre 1960 est la date officielle d’adhesion des Etats africains a l’onu ET NON LE 29 SEPTEMBRE.ensuite on ne parle pas di’nscription a l’onu mais d’adhesion suite a une demande formulee par letat requerant aupres du conseil de securite des nations unies. lucien pambou est entrain de formuler des reproches a un epervier qui s’embrouille en francais.

    il n ya pas que le congo qui avait manifeste son adhesion a l’onu. l’onu a ete instituee en 1945 a cette epoque au congo les gens consommaient des sauterelles du miel sauvage et du vin de palme.la france etait le porte voix des futurs etats de l’uemoa de la cemac et de l’ocean indien aupres des nations unies.toutes les colonies francaises avaient adhere a l’onu le 20 SEPTEMBRE 1960 PAPA YO MAYELE TE PAPA: « nous voulons pour ce pays des bons historiens » dixit antoine lethembet ambily ex numero deux et co fondateur du mcddi remplace sans congres par michel mampouya. c’est une cuisine intrene eau pool et au mcddi. j’aurais plutot conseille a tonton antoine de contester cette decision devant un juge.cette eviction etait anti statutaire.en principe le mcddi devrait lui verser des indemnites pour le prejudice subit. mais c’est une cuisine interne au mcddi et au pool. NOUS VOULONS POUR CE PAYS DE TRES BONS HISTORIENS.

    quant au texte en soi l’auteur ne comprend pas les enjeux du commerce intrenational. il confond tout.il ne connait pas les niveaux des prix intrenationaux des matieres premeires . il ne sait pas qu’une inflation peut frapper l’economie mondiale.en matiere de controle des frontieres l’ue est pleinement souveraine de fixer derechef les conditions d’acces sur son territoire voir accord de schengen sur l’uniformisation des politiques migratoires. un visa emis par un etat europeen A permet a son beneficiaire de sejourner dans un pays B lui membre de l’ue.il y a une police euroeppenen des dounaes europeennes une etata maojr de defense europeenne. il y a des dispositifs europeens en matiere de securite et de surete aerienne. un avion immatricule quelque part pour son entree dans l’espace europeen doit repondre a un ensemble de criteres.le cas echeant cet avion sera interdit dentree dans lespace europeen. si l’afrique manque de criteres cela n’est pas de la responsabilite de l’europe.l’europe mr pambou n’est pas un foutoir.

    la belgique vient d’inaugurer une nouvelle ambassade a kinshasa elle va aussi abriter les bureaux de l’ambassade d’un pays scandinave l’europe reflechit l’afrique non et ne le fera jamais!

  16. BULUKUTU dit :

    Puisqu’ils ne savent s’adresser aux gens sans les mépriser, il va falloir les remettre à leur place. Les 14 états utilisant encore cette monnaie de singe qu’est le FCFA, doivent tout faire pour nous débarrasser des entreprises françaises en Afrique, des bases militaires françaises en Afrique et dénoncer une bonne fois pour toute les accords d’indépendance.

Laisser un commentaire