Sassou Nguesso : une imposture françafricaine. Par Rigobert OSSEBI

Le dictateur à bout de souffle vient de sortir un, peut-être, ultime lapin de son chapeau : une menace terroriste à l’encontre des ambassades de France et des Etats-Unis. La farce est grossière, cousue de fil blanc. Depuis une vingtaine d’années, il joue  à l’indispensable « homme fort » sécurocrate qu’une Françafrique béate, de Jacques Chirac à François Hollande, a applaudi à deux mains plutôt que du bout des doigts.

En réalité, il a été tout le contraire particulièrement en Afrique centrale. Incendiaire de la Centrafrique après qu’il ait trucidé 400.000 Congolais-B sans qu’aucune voix ne s’élève en quelque langue que ce soit, pour son coup d’Etat-hold-up-pétrolier de 1997 ; il a encouragé Nkurunziza du Burundi, Kabila de la RDC et même Eyadema du Togo à rester, coûte que coûte, au pouvoir en copiant ses méthodes violentes et totalitaires. Ali Bongo malicieusement empruntât la même voie, alors que Sassou le maître à penser soutenait Jean Ping.

A peine les deux ambassades concernées avaient annoncé leur fermeture que les services congolais de police interpellaient l’individu menaçant les intérêts français et américains. « Il serait de confession musulmane » se félicitait Thierry Moungalla qui prêtait sa voix, encore une fois, à cette imposture. Plus forte que le FBI et le FSB réunis, la police de Ndenguet a su trouver sûrement un vrai lampiste plutôt qu’un vrai coupable du possible attentat …

Longtemps le Congo Brazzaville avait été le seul pays d’Afrique sub-saharienne touché par le terrorisme. Il avait tout connu : les grenades à bord (DC8 UTA 10 mars 1984 parti de Brazzaville explosion à Ndjamena, une hôtesse décédée de ses blessures), détournement d’avion (DC10 Air Afrique 24 juillet 1987, Xavier Beaulieu tué d’une balle dans la tête), explosion d’avion en plein vol (l’attentat du DC 10 UTA le 19 septembre 1989 toujours qualifié « d’accident » par Sassou Nguesso, 170 morts), le Casa emprunté par la société australienne Sundance (19 juin 2010, 11 victimes) ; sans oublier le terrorisme d’Etat comme on le voit encore avec l’emprisonnement des prisonniers politiques, dont le véritable vainqueur de la dernière élection présidentielle, le Général Jean Marie Michel Mokoko.

En fait, le Congo de Denis Sassou Nguesso n’a jamais été victime d’actes de terrorisme. Il en a été soit le complice, soit l’initiateur. C’est une diversion supplémentaire qui nous est offerte par cet Etat voyou, kleptocratie familiale, où tous les crimes sont permis. Brazzaville a toujours été accueillante pour tous les mouvements terroristes ou référencés comme tels : le Hezbollah par exemple ainsi que quelques autres. N’oublions  pas Abdoulaye Miskine, libéré de sa prison camerounaise, par le ministre-valet de la présidence congolaise, Firmin Ayessa, transporté dans le Falcon 7X  de la même présidence et promu Directeur adjoint de la Garde (toujours) présidentielle sans qu’aucune voix européenne ou américaine officiellement ne s’élève.

A force de vouloir toujours en faire trop, Denis Sassou Nguesso finira-t-il par faire enfin déborder le vase ? Enfin, par la plume de Maria Malagardis de Libération, la presse française de référence commence à s’en émouvoir et rejoint par une conclusion cinglante, dans un remarquable article http://www.liberation.fr/planete/2017/11/30/passeurs-en-libye-macron-sonne-le-clairon_1613733 ,  les alertes que nous avons toujours lancées :

« Mercredi soir, la fameuse réunion d’urgence sur la Libye présentait un casting intéressant : aux côtés d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel siégeait Denis Sassou-Nguesso, l’inamovible président du Congo, chargé du dossier libyen au sein de l’Union africaine (UA). Dans son pays, depuis l’élection notoirement truquée de mars 2016, tous les opposants croupissent en prison sans procès. Et ce petit émirat pétrolier maintient sa population dans la misère la plus absolue. Autant inviter le diable à sa table pour évoquer la fin de l’enfer. Et finalement, décréter qu’on va d’abord tenter d’éradiquer ceux qui en font sortir les damnés. »

Alors que l’Afrique compte 54 Chefs d’Etat, la présence scandaleuse de ce diable de Brazzaville, à cette table, entre les deux femmes les plus puissantes d’Europe, la Chancelière Merkel et Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, démontre le niveau affligeant de méconnaissance des hauts dirigeants européens du continent africain et des véritables responsables de la crise actuelle. Sans oublier le silence de cette Europe, concernant le Congo-B et les signes de compromission potentielle de son antenne de Brazzaville avec le système de Jean Jacques Bouya (Marco Villa de COEM et l’entreprise chinoise Zhengwei).

L’imposteur Denis Sassou Nguesso et ses complices resteront une entrave au développement du Continent, nécessaire au désamorçage de la  bombe à retardement qu’il constitue… Chaque minute compte, mais tant que le tyran congolais sera toléré à son poste le pire sera toujours à craindre…. !

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 01 décembre 2017, par www.congo-liberty.com

L’analyse du chaos politique au Congo-Brazzaville. Par Wilfrid DANDOU

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Sassou Nguesso : une imposture françafricaine. Par Rigobert OSSEBI

  1. KOO' NGOH dit :

    « En fait, le Congo de Denis Sassou Nguesso n’a jamais été victime d’actes de terrorisme. Il en a été soit le complice, soit l’initiateur. »
    Un pseudo analyste de réseaux de caniveaux vous dira : « il faut le démontrer »…
    Et avec ses yeux de taupe de réseautique puante, il n’a même pas honte le fait de ne rien voir toujours et toujours… Mais tient… laissons-le. C’est une taupe.

    KOO’ NGOH

  2. Anonyme dit :

    On parle encore de Marco Villa sur Congo Liberty. Il faudra bientot creer une categorie juste pour ce Monsieur sur le site!

  3. MASCAD dit :

    Pour compléter, il ressort d’un rapport de l’ONU qu’il manque à l’appel, au Congo-Brazzaville, toujours sous la gouvernance prédatrice de Sassou Nguesso, plus de 750 000 âmes congolaises, anéanties et broyées par Sassou Nguesso, ses partisans et son clan.
    Malgré ces carnages, on trouve toujours au Congo des individus qui applaudissent, tant au Nord qu’au Sud du pays. On y trouve également des vautours, des charognards et des piranhas qui se vautrent sur le cadavre Congo. Et ce lugubre personnage au signe du diable (les cornes) sur le front s’abreuvent, se délecte de sang humain, le sang des Congolais..
    Les Mvouba qui ont bu son sang et qui n’hésitent pas de dire que le sang qui coule dans ses veines est celui de Sassou Nguesso devrait et doit se souvenir le mal qu’il est en train de faire à ce pays et son peuple.
    Mais où qu’ils aillent demain, Nous, PEUPLE DU CONGO, les retrouverons. Si eux, ils aiment assassiner pour ne pas laisser de témoins, nous pour ne pas leur ressembler, nous les enverrons, tous, à la CPI.
    En avant toute… A LA CPI ! S’il vous plaît !

  4. Anonyme De La Paix dit :

    « ‘Lors que les éléphants se battent dans la savane l’herbe ne repousse plus »

    Posons nous la question suivante: est il possible dans le sensible 16 éme arrondissement a deux pas d’un palais présidentiel que des groupuscules communautaires puissent mettre le feu à plusieurs reprises à l’ambassade du Congo sans que les services locaux ne soient au courant ? La preuve qu’ils manipulent les noirs de la diaspora, à leur insu. Bref, les grandes puissances occidentales sont des colosses aux petits pieds d’argile. Chez eux ils font bien attaquer les ambassades africaines qui continuent malgré tout à maintenir leurs activités. Par contre, une simple rumeur de taverne (le Sherpa paranoïaque et menteur en est très friand.), voir autre chose sur le sol africain les a tous fait pisser dans leur froc.

    Au point de fermer les représentations diplomatiques à Brazzaville, tout en interdisant l’accès à leurs propre ressortissants, c’est à se plier en quatre. La prochaine fois il suffira à quelques badauds maladroits de faire voler par inadvertance un servolant au dessus des bâtiments en question, pour que cnn et france24 paniquent en dénonçant le survol d’un drone furtif super hi tech russo-chinois acquis par des islamistes barbus vivant à Poto-Poto. Allons, soyons sérieux, le terrorisme international est le fait des etats profonds occidentaux. De la Syrie au Sahel en passant par la Libye (la traite négrière libyenne profite aux occidentaux qui en sont les organisateurs), tous les groupes de bandits qui y opèrent sont à 100% sous contrôle des colonisateurs.

    Il faut croire que l’affaire du jour est à l’initiative de ces nations étrangères terroristes et esclavagistes, afin de tester les capacités congolaises et de terroriser l’opinion nationale a des fins de chienlit martyrologique à la sauce Charlie Hebdo. Et puis quoi encore. L’Islam pratiqué dans notre pays depuis des années est d’essence modérée, ce sont les impérialistes qui financent le wahhabisme extrémiste. Si l’Occident a une dent envers la Chine et la Russie, qu’ils aillent affronter ces derniers en dehors de l’Afrique. Laissez nos peuples tranquilles, avec des histoires bidon de salafisme tropical dont la ci. a et autres ont le secret de la fabrication. Cette fausse tentative d’attentat pimenté sur des consulats étrangers est nulle et de nul effet. Ben voyons.

  5. Yao Moussa dit :

    Article très informatif , Cela est bien dit: « l’Afrique compte 54 Chefs d’Etat, la présence scandaleuse de ce diable de Brazzaville, à cette table, entre les deux femmes les plus puissantes d’Europe, la Chancelière Merkel et Federica Mogherini, Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, démontre le niveau affligeant de méconnaissance des hauts dirigeants européens du continent africain et des véritables responsables de la crise actuelle. Sans oublier le silence de cette Europe, concernant le Congo-B et les signes de compromission potentielle de son antenne de Brazzaville avec le système de Jean Jacques Bouya (Marco Villa de COEM et l’entreprise chinoise Zhengwei).
    L’imposteur Denis Sassou Nguesso et ses complices resteront une entrave au développement du Continent, nécessaire au désamorçage de la bombe à retardement qu’il constitue… Chaque minute compte, mais tant que le tyran congolais sera toléré à son poste le pire sera toujours à craindre…. » »

  6. Anonyme dit :

    sassou ce pyromane assassin et sa clique de mafieux n’ont qu’une obsession masquer leur forfaiture sous des couvertures honorables diverses et variées notamment avec le Vrp de service Innocent Paya et pour se faire le budget est illimité.
    Et dans le même panier il faut ajouter ceux qui osent douter ou du moins sèment le doute volontairement et sur ce point je rejoint le frère KOO’ NGOH avec lequel je partage le même combat envers un de ces hypnotiseurs de service fervent adepte du réseau.

    Toute mon admiration au frère Rigobert OSSEBI pour son travail constant et remarquable, il faudra qu’à la libération du Congo un hommage national lui soit rendu. Le pays peut s’enorgueillir d’avoir des hommes de votre qualité. Merci

  7. Yao Moussa dit :

    Sassou Nguesso: L’assasin, le criminel, génocidaire de tous les temps.
    Le FMI cautionnerait la guerre de nettoyage ethnique au Congo-Brazzaville
    „ Depuis l’avènement au pouvoir des militaires « OBIMITRU » et du parti-état, le PCT, puis suivi du CMP (Comité Militaire du Parti), le Congo s’est écarté de la logique unitaire et orientée vers le développement et l’épanouissement de la jeunesse. Cette opération de pourrissement de la société congolaise est l’œuvre d’un homme qui a su manipuler son mentor, Marien Ngouabi, au point que ce dernier lui confiait, le commandement successivement du Groupement aéroporté, l’armée de terre et la Zone militaire de Brazzaville entre 1968 –1975. Puis il réitéra sa confiance en le nommant Directeur de la Sécurité d’État puis le 10 Mars 1975, ministre de la défense.“
    http://la-lettre-du-congo-mfoa.over-blog.com/tag/sassou%20nguesso/6
    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/011212/congo-brazzaville-les-crimes-de-sassou-nguesso
    Les premières fosses communes : 1970
    Deuxième fosse commune : 24 avril 1973
    La semaine sanglante dite “semaine rouge” de mars 1977
    Le pogrome de février 1978
    Le premier génocide d’Owando : 1988
    Le deuxième génocide d’Owando : 1997
    L’affaire des disparus du Beach
    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/200813/congo-brazzaville-revelations-accablantes-sur-les-crimes-de-sassou-nguesso
    http://www.congopage.com/Le-drame-du-Pool-Sassou-Nguesso-et-la-Justice-Internationale
    http://www.parismatch.com/Actu/International/Congo-Brazzaville-Sassou-Nguesso-pompier-pyromane-1093963
    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/09/21/denis-sassou-nguesso-devrait-appliquer-au-congo-les-solutions-qu-il-preconise-en-libye_5189294_3212.html
    Biens mal acquis. La fermeture et la décimation peuple du Congo

  8. Le terroriste le plus redoutable d'Afrique au nom de sassou dit :

    Pour réussir le départ du terroriste sassou, ou kabila c’est tout le monde dans la rue. Mourir, préfères tu mourir dans le désert en Lybie, ni comme esclave partout dans le monde
    Kinshasa avec plus de 5 millions d’habitants incapable de déloger Kabila
    Regardez comment font les autre
    LEVEONS NOUS COMME UN SEUL HOMME POUR LE DEPART DE CES DEUX DICTATEURS, QUI ACCORDONNER AVEC KINSHSA

    youtube.com/watch?v=MLyarKqggOk

  9. La sagesse populaire enseigne :  » quelque soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever  » .

  10. Anonyme dit :

    Le vrai terroriste du CONGO est 8% himself car :

    – il terrorise toute la partie sud du CONGO, en atteignant son apogée dans le Pool (Crime contre l’humanité)

    – il a détruit l’économie du pays, le système lié à santé, …

    – ne supportant pas les personnes instruites, il détruit le système éducatif du Congo. Pour rappel, dans les années 1970, le taux d’alphabétisation du Congo était un peu plus de 90%. Il est pour l’aliénation de la jeunesse (alcoolisme, drogue, prostitution et que sais-je encore). Pour rappel, une cargaison de drogue a été intercepter au USA dont les responsables sont ceux qui sont sensés représenter les valeurs de moralité et l’ordre dans notre pays

    – il maintient la population dans la misère avec ces arriérés des salaires. Pendant qu’ils exposent insolemment les richesses qu’ils ont obtenu en pillant notre pays

    Bref, c’est un vertébré à sang froid défiant toutes les notions des caractéristiques qui font que l’être humain est différent des animaux. Il a fait de notre pays l’épicentre de tout ce qui peut être lié à l’occultisme. Il est diabolique. Et …….

    ALORS QUI EST LE VRAI TERRORISTE DANS TOUT CA ?

  11. AD dit :

    la guerre civile et les crimes perpétrés contre les migrants en Libye ont ému le monde entier. Cela aussi doit etre le cas pour les bombardements, le génocide des Laris, Bakongos dans le Pool au Congo.Ces deux cas ont le devoir d’attirer l’attention particulière du monde entier, Il est question pour les deux cas de crimes contre l’humanité.
    La communauté internationnale, les gouvernements africains doivent multiplier les initiatives les plus audacieuses „
    Pour répondre au drame vécu par les migrants maltraités et vendus en Libye, qui a ému le monde entier après le reportage diffusé par la chaîne américaine CNN.
    Mais inviter un dictateur, tyran génocidaire qui est Sassou Nguesso, à une réunion d’urgence pour apporter une réponse coordonnée aux raisons qui poussent ces Africains à ce drame es tune blague, une insulte faite aux Africains. Comme l’a écrit Figaro:“„Denis Sassou-Nguesso, l’inamovible président du Congo, chargé du soit disant dossier libyen au sein de l’Union africaine (UA) qui est un des grands responsables du la terreur, repression sauvage, du desespoir qui poussent les Africains à quitter leur pays est une vraie une blague, une erreur. Sa sale politique contibue largement à une des causes qui est la raison d’ être des organisations criminelles et les réseaux de passeurs » qui exploitent les migrants subsahariens en Libye.
    On ne peut pas du tout compter sur Sassou Nguesso, qui, depuis l’élection notoirement truquée de mars 2016, se livre une guerre incroyable aux pauvres populations démunie du Pool, à une épuration éthnique de manière d’hitler et s’attaque à aux opposants, manifestants qui croupissent en prison sans procès. „Et Sassou Nguesso qui vient entre autres de priver le Congo du grand centre hospitalier; CHU, ce petit émirat pétrolier maintient sa population dans la misère la plus absolue. Autant inviter le diable à sa table pour évoquer la fin de l’enfer. Et finalement, décréter qu’on va d’abord tenter d’éradiquer ceux qui en font sortir les damnés.“

  12. AD dit :

    Comment peut ont se réunir et chercher une solution avec un tyran, dictateur sanguinaire largement responsable de la cause qu’on veut combattre. Comment un dictateur comme Sasso Nguesso qui se livre aux bombardements incessants des populations civiles dans son pays, qui se livre à la repression sauvage peut‘il être considéré comme partenaire à une réunion d’urgence sur la situation des migrants en Libye.Sassou Nguesso entant un des pires dictateurs, qui engendrent le malaise, la fuite de la jeunesse africaine de l’Afrique ne peut figurer sur la liste des responsables qui cherchent une solution positive . Sassou Nguesso est une personne infréquentable. Il n’est qu‘ un criminel, génocidaire, tyran autoproclamé président qui massacre, laisse mourrir de faim le peuple congolais. Les arrestations, arriérés des salaires qui s’accumulent ,les pensions des retraités sont impayés depuis 12 mois , la fermeture des hôpitaux est l‘ ordre du jour au Congo. Et on veut s’assoir et chercher une solutation averc un tel personnage? Le 29 Novembre 2017 on ‚a encore vu arriver au port de Pointe -Noire un important arrivage des véhicules de répression pour tuer d‘avantage les les Congolais.

Laisser un commentaire