Qui est l’inconnu sur la vidéo de Sassou Nguesso éméché à Paris ?

Une vidéo de quelques secondes fait le buzz sur les réseaux sociaux fréquentés par les Congolais : Denis Sassou Nguesso, dans une suite de son hôtel parisien, visiblement éméché se laisse filmer avec un homme qui leur est inconnu ; apparemment, il est du Moyen-Orient. Rien à voir avec les Libanais ou les Maghrébins qui fréquentent habituellement les palais d’Oyo ou de Brazzaville.

Le dictateur surprend par le « laisser-aller » de son attitude familière, que l’ébriété n’explique pas totalement, et sa proximité avec un inconnu dans une décontraction quasi-totale ! Alors la grande question, que tout le monde s’est posée immédiatement,  a été : « mais qui est ce bonhomme ! »  Et aussi, comment a-t-il fait pour s’approcher ainsi de lui ?

Même si Sassou avait été ivre mort, son protocole n’aurait jamais permis qu’un officiel, ou pas, s’approche de lui dans une tenue aussi négligée que celle de l’homme en parka presque ordinaire. Costard de grand faiseur, chemise, cravate et pompes sur mesures, sinon faut pas rêver, même l’accès à l’ascenseur aurait été refusé.

Autre question et peut-être la plus grande : « qui a filmé la scène et la publiée sur les réseaux  sociaux ? »

La vedette du film,  qui partage l’image avec Sassou Nguesso, c’est Mohamad Izzat Khatab, un homme d’affaires syrien richissime, un philanthrope qui a créé et financé  la “Fondation la Syrie pour tous” qui apporte une aide financière à la Syrie sous forme d’équipements destinés aux hôpitaux. Il est reconnu comme un militant de la paix. Cela change des marchands d’armes qu’il aime à fréquenter.

Izzat Khatad est un grand spécialiste, comme Denis, des selfies. Tous y passent : chefs d’Etat, Princes, Emirs et Rois du Moyen-Orient, et mêmes des grands Rabbins pour cet adepte de la paix universelle.

Un peu tard dans la soirée du 12 décembre, Izzat Khatad a été amené auprès de Denis Sassou Nguesso.

Vraisemblablement, pour que Sassou éméché, soit aussi décontracté, docile et de si bonne humeur avec Izzat Khatad, il fallait qu’il ait bénéficié d’une introduction très particulière. Pas d’autre explication possible, surtout que son séjour détestable à Paris n’a fait qu’additionner les déconvenues…

Et ce n’est pas cette vidéo pitoyable, de dictateur en fin de règne et ignoré de tous, qui en relèvera le bilan catastrophique.

 

Rigobert Ossebi

Diffusé le 16 décembre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Qui est l’inconnu sur la vidéo de Sassou Nguesso éméché à Paris ?

  1. Sassou le terroriste le plus redoutable d'Afrique dit :

    Le Congo est un pays indépendant selon l’ONU. Le reste c’est dans la tête, tu raison comme un esclave affranchi et qui demande a son maitre de le maintenir esclave, car il ne sait pas voler avec ses propre membres.
    Lissaouba n’a pas pu assoir la démocratie au Congo par ce qu’il a commis deux grosses erreurs monumentales :
    La premier c’est de minimiser le terroriste sassou, sans le savoir que sassou est le socle de la France en Afrique centrale.
    La deuxième c’est celle d’avoir gardé le FCFA. Avec cette monnaie d’esclavagisme on ne peut ni acheter ni vendre a l’étranger sans passer par la banque de France (la France a seulement fermé la porte de sa banque a Lissouba).
    Qu’elle est la solution c’est de tout faire de chasser sassou.
    Aujourd’hui nous gagnons dans le plan médiatique et diplomatique, rappelez vous le media français chantaient a longueur des jours sassou l’homme qui a remmené la paix au Congo, l’homme aux grands travaux.
    Mais grâce a une arme redoutable de fabrication américaine nous avons pu prouver au monde que sassou n’est que le terroriste le plus redouble d’Afrique, cette arme c’est l’internet.
    Après le départ de sassou prendre le dollar américain comme monnaie transitoire, la France ne verra que le feu car elle ne peut rien contre cette monnaie.

  2. CACHE TOI SASSOU ON VA T'AVOIR SI PEU dit :

    L’eternite n’est pas de ce monde. Tout systeme de domination porte en elle-meme les germes de sa propre fin et on ne peut rien contre parce que ce monde est bati sur la polarite et c’est la marche de l’histoire. Meme le tout puissant systeme de l’apartheid sudafricain a connu tout au moins sur le plan politique une fin. De meme, nous evoluons certainement vers la fin du systeme de la FrancAfrique moribond malgre des resistances de l’ombre. La nouvelle jeunesse africaine grace a l’internet est bien informee et sait bien decortiquer le vrai du faux. C’est une jeunesse decomplexee. La bonne nouvelle est que cette jeunesse developpe des sentiments panafricains parce que le commun de leurs difficultes les pousse a l’unite. C’est d’elle que sortiront les patriotes aguerris pour changer toute la donne.

  3. A.Bantu dit :

    Asseoir la démocratie au Congo en 1992 était mission impossible pour Lissouba. Je me souviens que, mécontent de signer, malgré lui, pour la dévaluation du CFA en 1994, il proposa à ses pairs de la zone CFA, d’obtenir, par écrit, que pendant une durée à convenir, il ne fût plus question d’une autre dévaluation. Le grand homme ne fut pas écouté. La France pris très mal cette proposition… Trois ans plus tard, la France réinstalle Sassou au pouvoir…

  4. MASCAD dit :

    Ne cherchez pas à comprendre. L’homme est prêt à vendre père et mère, filles et fils, pour avoir quelques billets flambants neufs. Le FMI est derrière avec le feu. Sachez qu’il est le représentant du diable sur terre. Regardez sa coiffe, avec sa corne. Sassou éméché ? NON ! Il s’est shooté !

Laisser un commentaire