INTERVIEW DE WILFRID DANDOU : Déliquescence de l’Etat et l’origine du désordre politique au Congo ; Double langage des opposants et anciens collaborateurs de Sassou ; Nouvel ordre constitutionnel…


Wilfrid Dandou est Ingénieur diplômé dans les métiers du pétrole et informaticien. Il parle de l’actualité et la sociologie politique du Congo-Brazzaville en s’appuyant sur son ouvrage « Un nouveau cadre constitutionnel pour le Congo-Brazzaville »…

L’analyse du chaos politique au Congo-Brazzaville. Par Wilfrid DANDOU

Diffusé le 19 décembre 2017, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Interview. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à INTERVIEW DE WILFRID DANDOU : Déliquescence de l’Etat et l’origine du désordre politique au Congo ; Double langage des opposants et anciens collaborateurs de Sassou ; Nouvel ordre constitutionnel…

  1. Justin Balonga dit :

    Cher Wilfrid, avec brio tu relates les enjeux institutionnels majeurs dans les pays africains en général et au Congo-Brazzaville en particulier. Pour le cas du Congo, après le départ du dictateur et son système, il est un impératif de réfléchir sur la mise en place d’un système politique véritablement démocratique, fondé sur la séparation des pouvoirs. Comme disait Montesquieu, un système dans lequel le pouvoir arrête le pouvoir.
    Or, au Congo, comme partout ailleurs dans la plupart des pays africains, il n’y a pas de contre-poids au pouvoir politique, ce dernier est à la fois omnipotent et vulnérable. Du fait de sa toute puissance, le pouvoir politique, domine sans partage la sphère sociale. Comme conséquence, les dérives sécuritaires et les violations massives de droits humains. C’est le cas par exemple du Congo, avec la montée en puissance du pouvoir d’un illuminé.

    Dans le même temps, ces régimes autocratiques manifestent de faiblesses, en raison de la visibilité trop importante du pouvoir , on sait où se trouve l’épicentre du pouvoir, dans les mains du dictateur. Ce qui ne donne aucune possibilité d’alternance politique démocratique, si ce n’est que par la violence.

    Pour ma part, j’ai une préférence pour une gestion équilibrée du pouvoir. Conscient du fait que, quiconque qui a le pouvoir est tenté d’en abuser, il faut réhabiliter d’autres pouvoirs aujourd’hui méconnus. Il s’agit des pouvoirs économique et intellectuel, entendus comme véritables acteurs, capables de créer des richesses.

  2. Sassou le terroriste le plus redoutable d'Afrique dit :

    Le simple fait d’avoir des diplômes ne signait pas qu’on est intelligent, Car on peut réussit aux examens sans savoir a quoi sert se qu’on vient d’apprendre.
    Bravo mon frère tu démontres les qualités d’un homme qui n’a pas seulement appris mais un homme qui sait a quoi sert qu’il a appris.
    Nous avons du cotes des terrorists du pouvoir des diplômés, sortant des grandes écoles, qui vont nous développées des logiques complètements tordus, en commençant par le changement de la constitution, et en plus Ils trouvent des éléments pour justifier l’opération de police, avec des bombardements, la disparition des villages entiers, des violes massivees sur une seule phrase nous poursuivons un bandit.
    NOUS SOMMES DEVANT UNE EPURATION ETHENIQUE DANS LE POOL, RIEN NE JUSTIFIE TOUTES CES ATRAUCITEES. A SASSOU EST AS BANDE DE REPONDRE POUR CETTE EPURATION ETHENIQUE.
    Ceci n’est pas la première fois qu’ils démontrent leur ignorance dans tous les domaines, il est temps qu’ils partent.

Laisser un commentaire