INTERVIEW DE MINGWA BIANGO : Parfait KOLELAS soutien indéfectible de Sassou ; NON au dialogue et à l’impunité de Sassou ; Le Pasteur Ntumi marionnette de Sassou ; redéfinir la Résistance congolaise et son financement par la diaspora…


Mingwa BIANGO est le responsable du site congo-liberty.com, et milite activement pour la restauration de la démocratie dans son pays le Congo-Brazzaville. Dans cet entretien, l’activiste congolais parle de faire le bilan de l’échec de la lutte contre Sassou et d’en tirer toutes les conséquences. Mingwa BIANGO explique comment NTUMI est instrumentalisé par Sassou-NGuesso . Pour sa part, le fondateur de congo-liberty.com pense que le Dialogue avec Sassou n’est qu’un stratagème des faux opposants en faveur du pouvoir agonisant de Brazzaville…

Diffusé le 11 janvier 2018, par www.congo-liberty.com

LE DISCOURS DE LA NATION 2017 OU LE GRAND BÊTISIER DE SASSOU-NGUESSO. Par Mingwa Biango

Ce contenu a été publié dans Interview, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

34 réponses à INTERVIEW DE MINGWA BIANGO : Parfait KOLELAS soutien indéfectible de Sassou ; NON au dialogue et à l’impunité de Sassou ; Le Pasteur Ntumi marionnette de Sassou ; redéfinir la Résistance congolaise et son financement par la diaspora…

  1. matakou ma dindon dit :

    c vraimen triste. sassou doit partir.

  2. Anonyme dit :

    Mr.Mingwa j’ai bcp de respect pour vous mais arrêtez de culpabiliser Parfait qui est un monsieur très courageux et très respectable, faire l’opposition sur place à B/ville n’est pas une chose facile, demander le un peu à Mr. BOUKADIA qui a séjourné ici avec nous il vous en dira une bribe en plus vous n’êtes pas certain que mon frère BOWAWO et autres ne sont pas des vrais opposants mais svp arrêtez, ne combat les catholiques que celui qui a été catholique ,ce monsieur que j’ai connu comme premier secrétaire de l’ UJSC en ex URSS, est un crac de la politique je vous le rassure et le PCT doit regretter son départ et soyez certain que tout ceux qui sont au PCT ne sont pas d’accord avec le chef de l’Etat mais n’ont pas le courage de le dire n’ayant pas les couilles bien suspendu alors de grâce respectez ceux qui ont eu le courage de quitter le navire PCT en plus le Président n’est pas un ennemi pour eux mais un adversaire politique très très coriace, très riche et ayant des très bonnes relations dans le monde entier et voila plus de 30 ans qu’il est notre Président cela prouve à suffisance que c’est pas une mauviette mais c’est un gros calibre de la politique digne de respect alors je vous invite vous même à rentrer au Congo pour dire tout ce que vous dites là, bien callé dans votre fauteuil, c’est une lutte ou le Président à le droit de sauvegarder les acquis pour lesquels il se bat et de l’autre coté les opposants aussi, chacun sa stratégie alors si tu es plus fort que mon petit frère KOLELAS alors rentre à BRAZZA, en plus tu dis qu’il n’a rien dis sur le POOL mais tu es difficile toi,MUNARI est assignée à résidence viens à BRAZZA la sécuriser toi qui est de sa région mais enfin nos difficultés au CONGO ce n’est pas un problème de NORD ou SUD, pendant le monopartisme, la plupart des Congolais était au PCT et rêvait d’être au comité central de ce parti, donc mon frère mène ton combat à ta manière laisse les autres le mener à leur manière./ dixit enfant de Poto-Poto.

  3. Anonyme dit :

    Cher Anonyme
    Les propos de monsieur MINGWA BIANGO sont parfaitement justifiés.
    Ne se proclame pas opposant qui veut et ce n’est pas le fait que Kolelas soit président du parti depuis 30 ans, ni qu’il ait de bonnes relations internationales, ni qu’il soit très riche, ni qu’il soit du pool qui puisse justifier sa sa légitimité d’opposant.

    Ce qui compte se sont les prises de position et les actes qui démontrent cela et il avait tout loisirs à s’expliquer sur sa position lors de son passage à Paris, ce qu’il n’a pas fait !

  4. Val de Nantes dit :

    Drôle de marionnette que serait Ntumi. Au vu de la complexité , sous forme d’entrelacs , de cette supposée conspiration entre les deux cancres ,il est imprudent de s’asseoir sur des convictions , auxquelles personne n’a pu apporter la moindre preuve .

  5. Anonyme dit :

    KOLELAS
    n’a pas de compte à rendre à la diaspora vice- versa chacun de nous mène son combat à sa manière pour sortir le CONGO de ce bourbier ne cherchez pas que KOLELAS soit une victime de plus du régime en place, laissez le tranquille, le CONGO a 10 régions et combien de grands leaders politiques qui peuvent changer les choses ? le POOL est la région qui a perdu plus de cadres avant l’indépendance et après pourquoi vous ne comptez que sur KOLELAS ? oui le Président n’est pas seulement son père mais le père de tous les CONGOLAIS jusqu’à preuve de contraire,c’est tjrs mieux de brailler depuis l’Europe c’est pas mauvais mais le match se joue sur le terrain, depuis les gradins on remarque tjrs les erreurs, chers amis de la Diaspora vous avez un rôle majeur à jouer suis d’accord mais depuis votre tribune vous ne savez pas les réalités sur le terrain, je vous rappelle que vous avez à faire à OTCHOTCHO match éza makassi./ enfant de Poto-Poto.

  6. Djambala dit :

    à Anonyme: Gardes tes logiques à deux pour toi s’il te plait.

    Merci.

  7. Anonyme dit :

    mon très cher DJAMBALA,l’ors d’une compétition quand tu as accepté de jouer un match, reconnu l’arbitre et le comité du match, si tu perds le match parce que l’arbitre a accordé un penalty imaginaire à ton adversaire qui marque le but et gagne le match à la fin qu’est ce qui te reste à faire ? tu abandonnes la compétition ou tu continus ? est ce que si tu continus tu es complice du déclaré vainqueur ? mon très cher frère le match est terminé mais la compétition NON./ enfant de Poto-Poto.

  8. Lucien PAMBOU dit :

    A Anonyme , à Mingwa, à Val de Nantes et aux autres

    si j’étais dans l ’empathie comme peuvent l ‘etre la plupart d’entre vous sur ce site, je me roulerai par terre de plaisir en vous disant :

    chers amis vous etes dans l impasse analytique et vos passions finissent par vous trahir car vous etes plus partisans d ‘un leader de l ‘opposition comme anonyme avec kolelas un anonyme qui finit par reconnaitre en SASSOU comme etant le pére de la nation alors que ce meme anonyme est pret à jeter Sassou aux orties

    .MINGWA à le droit de critiquer KOLELAS en liant son existence à celui de SASSOU. Et maladroitement ou habilement Anonyme vient nous rapeller que mingwa est de la meme région que Munari donc bembe de mouyondzi

    PAUVRE CONGO COMMENT VEUX QUE TES ENFANTS S ENTENDENT A MINIMA POUR RECONSTRUIRE LE CONGO APRES SASSOU SI LES VEILLETES TRIBALO ETHNIQUES DEMEURENT AU COEUR DE LEURS POSITIONS DE RESISTANCE à SASSOU
    MEDITEZ

    L’analyse par le réseau vous permet de mieux comprendre les relations politiques compliquees entre les acteurs congolais.Regardez dans le réseau les trajectoires actuelles de DABIRA NIANGA MBOUALA NGATSE ET HIER DE MOKOKO qui apres avoir éte humilie par LISSOUBA avait été récupére par SASSOU COMME CONSEILLER SPECIAL

    Il n a pas su analyser les rapports de force au sein du réseau pensant que sa proximite avec SASSOU lui ouvrait les portes de la magistrature supreme

    Fausse analyse de mokoko de diabira et de nianga mbouala
    l ,analyse par les trajectoires les bifurcations permettent une analyse non teintee d’ethno tribalisme à la ANONYME

    meditez meditez

  9. Anonyme dit :

    Pour Info à ceux qui n’ont pas encore compris le choix du pseudo Anonyme.
    Lors de l’envoie de votre commentaire si vous ne faites aucune saisie dans « Entrez vos coordonnées ci-dessous …… » c’est le pseudo Anonyme qui s’affiche par défaut. Donc sur ce site il peut y avoir autant « d’Anonyme » différents qu’il y a de commentaires.
    Ce qui je l’avoue peut en perturber certains!

  10. Djambala dit :

    à Anonyme,

    ce site n’est pas une compétition ou un espace d’une quelconque compétition;mais plutôt un espace ou les dignes fils et filles de notre Congo natal viennent s’exprimer,échanger…sur la situation terrible du pays afin de trouver des idées,des gens…..dans le but d’y apporter leur pierre à l’édifice Congo qui est en péril.Peux-tu comprendre ça s’il te plait???????

  11. Lucien PAMBOU dit :

    A ANONYME

    MOI JE NE ME PLANTE PAS ET JE TE DEMANDE STP DE REPONDRE A MON TEXTE CAR IL EST IMPORTANT

    TU VOIS JE NE TE DEMANDE PAS DE TE DEVOILER MAIS DE REPONDRE METHODIQUEMENT APRES TA SORTIE ARGUMENTEE CONTRE MINGWA

    JE NE SAVAIS PAS QUE TU ETAIS KOLELASISTE. C EST TON DROIT

    MOI PAMBOU JE RESTE SUR L ANALYSE RESEAUTALE CE QUI M EVITE L INSULTE ET L EMOTION TRIBALO ETHNIQUE COMME TOI ANONYME CONTRE MINGWA

    POURQUOI T ES OBLIGE DE RAPELLER QUE MINGWA EST NE A MOUYONDZI COMME MUNARI. QUE VEUT TU MONTRER ET REVELER.VAS JUSQU AU BOUT ET MONTRES NOUS PAR DES ARGUMENTS QUE TU ES GARCON COMME DISENT MES AMIS IVOIRIENS

    C EST AVEC INTERET QUE J ATTENDS TA REPONSE.FINALEMENT SANS LE SAVOIR ON FINIT PAR SE DEVOILER MALGRE TOUT LE TRAVAIL ANONYME DE VOILEMENT

  12. Anonyme dit :

    Mais quel rapport avec le dévoilement, j’essayais juste de vous faire comprendre et surtout à vous
    MONSIEUR Pambou que l’Anonyme qui vous a si souvent combattu est celui qui a écrit les deux commentaires désignés ci-dessous.

    Anonyme dit :
    12/01/2018 à 11:39

    Anonyme dit :
    12/01/2018 à 19:55

    Interpellez le webmaster pour cela si vous voulez en avoir la confirmation. Vous me décevez je vous croyais beaucoup plus perspicace que cela.

    Personnellement je ne suis ni tribaliste, ni inféodé à un quelconque leader mon seul souhait est le départ de sassou et de son clan et que le Congo devienne enfin démocratique, dirigé soit par une femme ou un homme venant du sud, du nord, qu’il soit noir ou blanc peut m’importe. La seule chose qui compte à mes yeux est la compétence à relever le pays et le bien être de la population.
    Tous ceux qui participent à entretenir cette dictature qu’ils soient au pays ou sur la place de Paris sont à combattre et Kolelas est de ceux-là.

  13. Lucien PAMBOU dit :

    Anonyme, vous me décevez, parce que votre défense est naze, je sais, et avec moi tous les gens sur ce site, savent qui vous êtes maintenant, malgré votre anonymat. N’ayez pas honte de soutenir Kolelas. Pourquoi avoir dit que Mingwa était né à Mouyondzi comme Munari ?

    C’est facile après de dire que vous n’êtes pas tribaliste, ni inféodé à Kolelas ! Vous en avez le droit, mais pourquoi devenir méchant quand Mingwa fait remarquer que Kolelas roule pour lui et pour Sassou ? Vous avez le droit de vous voilez (c’est normal, vous êtes anonyme), mais pourquoi ces tombereaux d’injures et d’agacements vis à vis de Mingwa ?

    Vous parlez de démocratie, mais c’est bidon. J’aime bien vous pistez dans vos contradictions car vous êtes dangereux. Vous soutenez Kolelas dans vos premiers posts en agressant Mingwa (relisez-vous) et dans le dernier post vous dites qu’il faut combattre Kolellas. Vous êtes bien l’opposant dans un fauteuil à Paris , ce que vous reprochez à Mingwa.

    Et vous parlez de compétence, laquelle ? Peut-être celle qui est baveuse et bavarde. A Lucien Pambou, on ne raconte pas de connerie en termes de perspicacité.Avoue le tu es bien tribalo ethnique sinon tu n’aurais p)as dit à mingwa qu il est de la meme région de naissance que Munari
    tu es anonyme mais demasqué et tes belles phrases de resistance et d attaque contre SASSOU sont désormais démonétisees sur ce site. on ne joue pas au malin tout le temps

    Ala difference de toi qui te laisse envahir par la passion et l’empathie jusqu a te declarer pro kolelas et tu as raison gamelliste que tu es en attendant que kolelas arrive aux affaires. je reste non empathique je ne varie pas comme toi et je te demande de lire des ouvrages sur le fonctionnement du reseau pour te retrouver a tes propres yeux. mawa pour toi cher compatriote quand on a pas de convictions ni d’outils d’analyse appropriés

  14. Anonyme dit :

    Mon pauvre MONSIEUR Pambou que vous ayez acquis des connaissances c’est indéniable mais malheureusement vous n’avez pas fait évoluer l’intelligence qui va avec.
    Je ne me défend pas et je n’ai surtout pas et aucune raison à le faire surtout face à vous, j’essayais simplement d’expliquer un FAIT, concernant l’utilisation de ce site, qu’un gamin niveau école primaire pourrait comprendre. C’est désolant !!! .

    Je m’adresse à l’administrateur de Congo Liberty si vous pouviez, svp, nous faire une petite explication de texte sur l’utilisation par défaut du pseudo Anonyme cela pourrait en éclairer plus d’un. Je vous en remercie.

  15. VAL DE NANTES , le pool victime de son courage . dit :

    @Pambou , je comprends que certains veuillent politiquement enterrer le pool , en proférant des affirmations munarisantes et infondées, mais libres à eux de s’allier à ces mbochis pour reconstituer une nouvelle république .
    Mais de grâce ,qu’ils ne le fassent pas en marchant sur les cadavres des poolistes .;;;
    Quand on se tait , on devient poltron , et QUAND on combat , on devient conspirateur , difficile de s’y retrouver .Si , vous y comprenez quelque chose , jetez moi un caillou ;;;
    La REDONDANCE des rumeurs donne le tournis , beaucoup de nos compatriotes en sont victimes .

  16. Le journaliste à raison que c’est grâce a Ntoumi que la situation chaotique congo Brazzaville reste dans l’actualités internationale . sassou fait la guerre aux populations du pool depuis 40 ans donc le génocidaire n’a pas pour prétexte Ntoumi . Ce dernier à le droit de se défendre . Le génocidaire préfère des opposants qu’il connait bien comme Mierassa qui voyage avec un passeport diplomatique signé par sassou , Bowao, sassou qui assure sa sécurité avec 10 militaires détachés par son état Major . En réalité le vrai traître c’est parfait Kolélas , c’est pourquoi la population du pool s’est désolidarise de ce garçon fourbe calculateur et escroc .

  17. ANONYME dit :

    « Taah n’toumi une marionnette ? »

    Oui, mais pas du pouvoir de Brazzaville. Tout porte à croire qu’il est l’agent de déstabilisation des puissances occidentales. A présent, place au dialogue national. Mieux vaut la paix plus tot que la guerre permanente, de sorte à ne plus donner des munitions aux ennemis de l’Afrique.

  18. Lucien PAMBOU dit :

    MERCI à VAL DE NANTES ET à SAMBA DIA MOUMPATA

    Tu vois Anonyme il suffit de lire les uns et les autres pour que ta fourberie anonyme et ton double jeu soient démasqués

    j ‘espere que tu n ‘attends pas que Sassou quitte le pouvoir pour avoir un boulot décent
    que ton mentor Kolelas et tu as raison compatriote te donneras

    C’est bien de larmoyer et de t ‘indigner contre Sassou comme tu le fais sur ce site
    ce qui me derange le plus c’est ton attaque ad hominem contre Mingwa sur son appartenance ethnique de bembe comme MUNARI meme si tu essaies de ramer pour nous persuader du contraire en disant que tu n’es pas ethnico tribaliste

    tu l ‘es et ton attaque contre MINGWA te trahit
    C’est déguelasse ce que tu viens de faire
    je m ‘enfous que MINGWA SOIT BEMBE ET ALORS?

    C’est avec des gus comme toi que la variable ethnico politique sera durable et encastrée dans le champ politique d ‘ou la difficulté de construire une République congolaise de citoyens en dépit de tes discours grandiloquents sur la Republique

    Alors anonyme tu me réponds ainsi qu a VAL DE NANTES ET A SAMBA DIA MOUMPATA

    bonne fin de semaine et je regarde la pirogue que tu vas utiliser pour ne pas répondre et cree un écran de fumée comme a ton habitude écran anonyme cela m ‘amuse de débusquer les veuleurs (neologisme) que je viens de creer pour toi anonyme et fraudeurs qui se font passer pour ce qu ils ne sont pas.En fait des menteurs et des entourloupeurs

  19. A.D dit :

    Le 27 septembre 2015, une manifestation d’une ampleur inédite pour protester contre le changement de la constitution par le président illégal, autoproclamé, Sassou Nguesso qui se préparait à briguer un troisième mandat, avait eu lieu à Brazzaville au Congo. Pendant cette journée historique pour le « Non au coup d’Etat constitutionnel »,des Congolais venus de différents coins du Congo s’étaient rassemblés sur plus d’ un kilomètre, le long du boulevard Alfred-Raoul; ex boulevard des armées. Un hélicoptère des Forces armées congolaises survolait sans cesse la manifestation et intimidait la foule en l’occurrence des soldats, militaires, miliciens du pouvoir illégal postés partout. Sassou Nguesso ayant décidé de changer, à tout prix et illégalement la constitution, entant que lui-même garant de la constitution, avait autorisé ses militaires, policiers, miliciens de tirer dans la foule, faire des morts, des arrestations pour stopper net le soulèvement populaire. Des centaines de mort étaient à déplorer à Brazzaville comme à Pointe-Noire. Au moyen des armes, de l’intimidation et de la trahisons de certains dirigeants de l’opposition, le vaste mouvement contre le coup d’état constitutionnel n’avait en fin de compte, pas empêche le tyran génocidaire, Sassou Nguesso de changer la Constitution en octobre 2015, Parmi les prisonniers politiques les plus connus ,figure Paulin Makaya emprisonné arbitrairement pendant cette période. Le hold-up électoral pour le troisième mandat illégal du tyran Sassou Nguesso, en commençant par le changement illégal de la constitution, qui cyniquement avait eu l’aval de l’ex Président de la France, François Hollande et qui avait opté selon les principes diaboliques de la Françafrique appuyé publiquement la dictature sanguinaire, le terrorisme d’état indéfendable, en déclarant ouvertement mercredi 21 octobre 2015, que « M. Denis Sassou N’Guesso peut consulter son peuple » ont été le départ de la guerre contre le peuple Congolais,la guerre du Pool; en mot la multiplication de la crise actuelle du Congo. Le pouvoir du tyran Sassou Nguesso a été ainsi, acquis une fois de plus dans le sang, la terreur. Pour plus de précision, le changement illégal de la constitution en 2015 a marqué le début de la guerre du régime criminel, Nazis de Sassou Nguesso contre les populations civiles du Congo dans son ensemble. Et le hold- up électoral en avril 2016, celle de la guerre contre les populations du Pool, comme c´était passé après la guerre- coup d`état de 1997. Afin de masquer par la suite, une fois de plus la prise illégale de pouvoir après les élections présidentielle du 20 mars 2016, Sassou Nguesso et les membres les plus criminels, génocidaires parmi les tenants du pouvoir, ont initié les attaques du 4 avril 2016 .Sans aucune enquête au préalable, le pouvoir a vite attribuées au bout de quelques heures, la soit disant attaque au Pasteur Ntoumi. L’argument avancé pour les bombardements par hélicoptères de combat, le stationnement des forces armées massives équipées des armes de destruction massives depuis prèsque 2 ans est par la poursuite du pasteur Ntoumi et ses quelques adeptes qu’il fallait sans plus attendre aller rechercher dans les soit buissons du Pool où ils se cachent. Entendons -nous! On peut se permettre ainsi de bombarder une région par une opération de police? Depuis près de 2 ans, Sassou Nguesso et son clan se livrent à une épuration ethnique dans la Pool. Il est ici question des crimes humains atroces, un crime contre l’humanité indéfendable et l’ONU se mette juste à saluer subitement l’accord de paix juste exprimé par un bout de papier mal fait par le pouvoir Sassou qui veut anticiper les choses après avoir gardé longtemps le silence?Et cela est ‘il raisonnable d’aller rechercher un bandit qui est le pasteur Ntoumi et sa bande qui avaient lancé des soit disant attaques contre quelques maisons dans un quartier, au sud de Brazzaville dans la nuit du 4 avril 2016, juste après que la victoire frauduleuse pour un 3e mandat du tyran Sassou Nguesso, 34 ans , au pouvoir était annoncée? Drôle de manière de gouverner un pays et de faire régner la loi, de régler les conflits. Maintenant acculé par la crise financière terrible, voilà le terroriste des terroristes, Sassou Nguesso,le dictateur des dictateurs, adepte de la franc-maçonnerie fétichiste et toujours fidèle dans la manipulation, va signer un accord de paix à la sauvette avec Ntoumi avec qui il veut maintenant dialoguer. Celui qu’il qualifiait encore hier de terroriste, n’est plus terroriste. Entre autre, Sassou Nguesso, se dit prêt à lutter contre la corruption instaurée par lui personnellement entant qu’ un des piliers de son programme de gouvernement, afin de bénéficier de l’argent du Fond Monétaire International (FMI). Mais le FMI et , L`ONU ainsi que toutes les autres institutions, la France doivent se demander s’il faut sauver une dictature sanguinaire en perdition ou d’obter pour le devoir d’ingérence et venir en aide à un peuple en danger .Et réinstaurer la démocratie, assurer l’alternance,l a paix véritable et la stabilité. En tout cas la fin de l’année 2015 et les 2 années 2016, 2017 ont été les anées de l’extrême terreur , cruauté du régime dictatorial de Sassou, après la crise politique issue du coup d’état militaire d’octobre 1997 qui s’était étendu jusqu’en 2003. Le peuple Congolais est pratiquement depuis le retour de Sassou Nguesso par la force des armes, pris en otage par le tyran génocidaire et son clan. Ntoumi est un bouc émissaire. L’affaire contre Ntoumi est une affaire montée de toutes pièces. Sassou Nguessou avait monté pareille contre Massambat Débat en 1977, pour détourner le monde sur son meurtre contre le président Ngouabi. un scénario presque identique a été avait aussi pris jour pour justifier le carnage à la maison du colonel Marcel Ntourou, finalement assassiné en prison et accusé arbitrairement dans l’affaire de l’explosion des armes de destruction massive s’était passé il y a quelques années à Brazzaville. Mais malgré les faits récents, la vérité sur les nombreux cas qui montrent les agissements maccabres de Sassou Nguesso, il ya au Congo et à l’étranger des gens qui ne veulent pas voir la vérité en face, ne veulent rien savoir sur le tyran et son clan qui est à origine de la crise multi démentielle du Congo. « Sassou-Nguesso, le pion de la Françafrique » est très dangereux pour le Congo et la sous-région. Le mal du Congo est Sassou Nguesso. Le Congo ne traverse pas seulement la crise du Pool, région martyr qui, vit le 2e génocide voulu par Sassou Nguesso l’Hitler de l’ Afrique. Sassou Nguesso est celui qui se livre au génocide dans le département du Pool, arrête les opposants, les activistes manifestants et les entassent à la Maison d’arrêt , DGST, prisons privées, quand beaucoup d’entre eux ne sont pas systématiquement assassinés et jetés dans des fosses communes. Sassou est le responsable de cette banqueroute financière, dette incroyable, de la gabegie économique et de ces atteintes à nos droits fondamentaux qui terrasse aujourd’hui le Congo. Ntoumi se trouve dans une position inconfortable aux yeux du monde. Cela se comprend s’il prend acte des accords de paix fait comme dans un jeu d’enfants à condition de corriger certains points qu’il a mentionnés. Mais il doit faire très attention en matière de dialogue avec Sassou Nguesso et les tenants du pouvoir du Congo. Les crimes humains et économiques de Sassou Nguesso sont massifs. Sassou Nguesso qui se livre pour la 2e fois à un pogrom dans le Pool et qui détourne depuis longtemps d’argent public, du vol et de la corruption, arrestations arbitraires, disparition forcées dans tout le Congo est un très grand danger pour la paix, stabilité. Développement du Congo et de la sous- région. L’opposition congolaise, la diaspora doivent former une équipe véritable prête à assurer la transition de 2 à 3 ans après la chute de la dic doit s’expliquer sur les vérités longtemps dissimulées. Il est temps qu’il s’explique par exemple sur la guerre de 1997, les génocides du Pool (le premier en1998 – 2004, le 2e génocide depuis avril 2016. Il doit aussi s’expliquer sur l’affaire des disparus du Beach, sur l’affaire d’explosion de Mpila et toute l’affaire de Ntourou, celui des prisonniers politiques , les enlèvements, les disparitions forcées, détournements des deniers publics , sur la fermeture du CHU, sur la dette et crise économique, financière actuelle et sur la corruption. Aussi longtemps que le tyran génocidaire Sassou Nguesso et son clan Sassou, son PCT resteront au pouvoir au Congo,rien de bon n’est possible pour le Congolais. Il est temps que l’impunité cesse au Congo. Sassou Nguesso et sa clique » qui ne cessent d’instrumentaliser l’Etat, répondent enfin de leurs actes de barbarie, de corruption, de haute trahison et des crimes contre l’humanité. ».En principe ,le dialogue avec Sassou Nguesso, est en un mot pas du tout une solution. Aller au dialogue avec Sassou Nguesso est une manière de redonner la force à Sassou Nguesso et son régime aux abois. Les Congolais doivent se munir du courage, s’organiser réellement pour assurer leur libération et avenir. Il tout faire pour renverser une fois pour toute Sassou Nguesso et son clan. Il faut ouvrir plusieurs fronts de rébellion contre le pouvoir illégal, génocidaire de Sassou Nguesso dans tout l´étendue du territoire du Congo. Il faut mettre fin au régime de Sassou Nguesso et de son système. On ne peut pas du tout reformer Sassou Nguesso et son régime criminogène , génocidaire basée depuis 1977 sur un mécanisme de vol et de répression et du la tuerie ,les violations récurrentes des droits de l’Homme. La logique de la gouvernance du régime Sassou Nguesso est le « meurtre politique, le coup d’Etat permanent, intimidation, génocide, terreur et le détournement des deniers publics, les biens mal acquis. « Les Congolais de la diaspora doivent particulièrement faire des manifestions auprès des chancelleries. Les associations, les groupes du travail doivent informer les Européens, les Américains, monde entier sur le régime criminel, génocidaire, naziste du Congo Brazzaville sur les détournements et mener, appuyer la lutte légitime armée pour la libération du Congo.

  20. sassou fabrique un canular dabira mbouala et pour cause dit :

    L’histoire de l’arrestation du Général DABIRA et du limogeage du Général NIANGA-MBOUALA-JDO-SASSOU est en fait une manipulation.

    En fait, face aux exigences du FMI, le tyran SASSOU NGUESSO se retrouve au pied du mur.

    D’ou cette manipulation des masses pour faire croire à un coup d’État de DABIRA et Nianga-Mbouala.

    Il faut même s’attendre à ce que Denis SASSOU NGUESSO mette le Congo-Brazzaville à feu pour que la communauté internationale oublie les réformes exigées par le FMI que le dictateur est censé mener, à savoir:

    La lutte contre la corruption, la libération des prisonniers politiques, le dialogue inclusif.

    Pourquoi transférer le Général DABIRA à la maison d’arrêt alors que ANDRÉ OKOMBI SALISSA reste toujours à la DGST: c’est étrange !

    Chers compatriotes, Sassou NGUESSO est entrain de vouloir détourner l’attention des congolais et de la communauté internationale de la crise que traverse le CONGO-BRAZZAVILLE.

    Fait à Paris le 13 janvier 2018.

    Le Collectif des Résistants Extérieurs à la dictature du Congo-Brazzaville.

  21. CD JUMEAU dit :

    Même moi qui ne suis pas un intellectuel, je m’en suis rendu compte sans difficulté que le tout premier anonyme s’adressant à Mr BiANGO n’est pas notre Anonyme que nous connaissons ici, régulièrement en accrochage avec Mr PAMPOU. Cela, je l’ai su avant même la précision de notre Anonyme.
    Mais, je ne comprends pas pourquoi l’analyste- savant, Mr PAMPOU, s’acharne t-il à vouloir attribuer à Mr Anonyme les propos qui ne sont pas les siens, notamment en insistant sur l’appartenance de BIANGO à la tribu Bembe que Anonyme aurait dévoilé.
    Et, si ce nom (Mingwa BIANGO) que lui même le propriétaire ne cache pas est son vrai nom, franchement il serait très difficile de penser que c’est un nom lari ou téké ou encore, mbochi. Donc, le soi-disant secret qui vient d’être dévoilé me paraît inexistant.

    Par ailleurs, l’analyse de Mr BIANGO sur OLELAS Parfait(e) le sodomisé, je valide. Eloba mon aîné VAL DE NANTES.

  22. LULENDO de Ponton dit :

    @ Anonyme , enfant de Potopoto.

    Détrompe toi, Kolelas aura des comptes à rendre à la Diaspora, tant qu’il voudra un jour être élu Président. Si vous tremblez à son sujet, vous avez tort. Il ne sera pas victime du pouvoir parce qu’il est avec Sassou.

    Beaucoup au Pool ont compris que Kolelas n’est pas un courageux en politique. Au vu de la barbarie de son « père » (Sassou) dans le Pool, un boycotte ferme des dernières fausses élections des députés, eût été un signe de révolte, et donc de sa santé psychologique.
    Or, lâchement il a choisi d’y participer comme Tsati Mabiala, un autre froussard du Congo.

    Quant à l’argument ridicule relatif aux origines béembé de Mr. Biango, personne n’ignore que dans les régions du Sud, face à la détresse des populations du Pool, seule a compté quels que soient les risques, la solidarité pour les frères opprimés par le putschiste récidiviste d’Oyo.
    Je partage votre conclusion, l’ennemi c’est Sassou et non Kolelas. Bravo !!

    Courage aux amis injustement jetés en prison pour avoir dénoncé les crimes de Sassou.

  23. Anonyme dit :

    Merci cher frère CD JUMEAU pour ta remarque très lucide me concernant.
    Pour ce qui est de l’acharnement du sieur pambou à mon encontre sache que cela ne m’impressionne nullement, voir je m’en amuse, car lors de ses crises d’énervement se découvre la vraie personnalité de ce MONSIEUR, totalement imbu de sa personne et manipulateur à souhait.
    Ce MONSIEUR qui d’ailleurs ne se gêne pas pour utiliser des pseudo du genre « LaurenceduCongo » ou « CongoFirst », pour ne citer que ceux la, dans le but de s’auto-congratuler et il en est pas à son coup d’essai.
    Si on veut essayer d’expliquer ce comportement:
    Soit il utilise sciemment la bonne vieille méthode qui consiste à jeter l’opprobre sur son interlocuteur au pris d’énormes contre vérités en vu de le disqualifier ou alors il a réellement un sérieux problème psychologique, à force de le côtoyer lors de nos échanges musclés certaines de ses réactions incohérentes posent vraiment question.

    Signé: Ano

  24. Ta Malanda dit :

    M. Mingwa BIANGO, je tiens d’abord à vous souhaiter une excellente année 2018.
    Que cette nouvelle année vous apporte bonheur, santé, tout ce que vous souhaitez à vous, ainsi qu’à vos proches.

    Concernant votre interview, vous avez eu le courage de na pas vous laisser embarquer dans des approches messianiques ou des calculs politiciens qui ont tendance à faire passer Ntoumi pour un libérateur, alors qu’il est aussi responsable du chaos dans le Département du Pool que le chef du gang de barbares en la personnes de Sassou.

    Pour compléter vos interrogations à propos de Ntoumi, je pourrais aussi évoquer l’abandon d’un élément essentiel dans tout conflit : la guerre des images.

    Pour un homme qui a les moyens de faire parvenir des éléments audio ou vidéo en Adidas à l’étranger, il est étonnant qu’il ne puisse pas filmer les zones de conflit, des villages détruits, des corps calcinés suite aux bombardements des hélicos, des images des populations qui seraient sous sa protection…

    Autre incongruité, il attend toujours de réagir par rapport au calendrier de son prétendu adversaire.

    Ce qui semble plus évident est que, Ntoumi serait au mieux dans une posture de protection de sa personne face à un tyran qui a un plan d’élimination systématique de ses ancines collaborateurs devenus gênants, au pire, dans des calculs politiques visant à utiliser la tragedie créée par Sassou dans la région pour revenir au devant de la scène, en endossant le rôle de porteur des revendications de l’opposition radicale.

    De ce point de vue, je le considère aussi machiavélique que Kolélas, Tsaty Mabiala pour leur esprit mercantile qui consiste à servir d’alibi, d’une façon ou d’un autre au tyran :
    – en faux rebelle pour les uns
    – en faux opposants pour les autres

    Et comme à chaque film réaliser par le gang de l’Alima, le tout se termine par un accord bipartite, sans médiateur indépendant, ni enquête international sur l’origine de la crise et des poursuites judiciaires concernant les exactions commisses.

    Pour récompenser toutes les parties, on prévoit une redistribution du reste de la rente pétrolière à travers la création de poste, l’amnistie générale assortie d’un rachat d’armes, dont l’origine est incertaine.

  25. Anonyme dit :

    Sassou Nguesso et sont régime. Un véritable danger permanent pour le Congo. Mon dieu! Qu’ avons-nous fait pour mériter un tel président et tels gouvernants? Pendant que dans le monde entier, les gouvernements, les politiciens cherchent à developper leur pays, au Congo, le tyran Sassou Nguesso, les tenants du pouvo le peuple Congolais avec les affaires de coup d’états, de complots, des accusations de toute sorte , possession d’armes illicites, atteinte a la sûreté de l’État, des accusations de toute sorte , possession d’armes illicites, atteinte a la sûreté de l’État,de guerres, massacres, génocides dans le Pool, les détournements de deniers publics, de détentions arbitraires, d’acharnement judiciaire de la part du pouvoir illégal contre les opposants arbitrairements incarcerés. Les Congolais doivent tout faire pour mettre Sassou et sa clique hors d’état de nuire. Il faut faire attention pour ne pas voir Sassou succeder par un autre Sassou: Kiki ou Okemba aussi dangereux.
    http://www.dac-presse.com/christel-sassou-jean-dominique-okemba-se-prennent-supermans/

  26. Anonyme dit :

    Quand est ce que , vous allez comprendre que ce n’est pas Parfait KOLELAS qui dirige le Congo, et par conséquent, n’est pas responsable de la situation cahotique que vit ce pays. Tenez le pour acquis, que ce soit au Congo ou dans la diaspora, nombreux , sont les congolais qui ne partagent pas votre analyse, et desapprouvent cet acharnement sur Parfait KOLELAS.C’est incongru, de mon point de vue, de déduire, que partager la vision de Parfait KOLELAS équivaudrait à soutenir SASSOU.

  27. Anonyme dit :

    Ce n’est pas Kolelas qui dirige le Congo mais participer à sa gestion c’est soutenir le dictateur en place.

  28. Anonyme dit :

    A Anonyme 17:05

    Votre argument, tendant à faire passer Parfait Kolelas, pour quelqu’un qui a la décision dans la gestion actuelle du pays, est fantaisiste. Vous savez bien que personne de serieux ne peut vous croire.Car, il faut définir au préalable, ce que vous entendez par participer à la gestion du pays. Par extention, on peut même être amener, par votre argument, à prendre tous les fonctionnaires congolais pour des soutiens du dictateur, par le simple fait qu’ils travaillent dans un pays, dont le président est Sassou. Vous savez bien, que ce n’est pas le cas.

  29. Gabio dit :

    Les fonctionnaires n’ont rien a voir avec sassou et sa gestion. Ils sont la, sassou ou pas, pour y rester. Kolelas fait partie des decisionnaires, sassou l’appelle tjr pour consultation, il l’a confirme. Kolelas fait partie du probleme, c’est un traitre

  30. Anonyme dit :

    A Gabio
    Où est ce que Parfait Kolelas a dit que Sassou le consulte toujours lorsqu’il veut prendre les décisions concernant le Congo, que ce soit sur sa politique économique, sociale ou sécuritaire? il ne suffit plus de claironner partout que Parfait KOLELAS est un traitre, pour que ce soit pris pour parole d’évangile. Par contre, je pense comme vous que les fonctionnaires ne sont pour rien, même s’ils appliquent la politique gouvernementale, et donc la politique définie par l’équipe de Sassou.

  31. Ta Malanda dit :

    Parfait Kolelas n’est qu’un frondeur de la majorité présidentielle, après avoir participé à la gestion chaotique du pays.

    La principale raison de sa dissidence est le non respect de l’accord de « Sangolo », qui préconisait une alternance de candidats à la présidentielle ente le PCT et le MCDDI.

    Quand on bombardait la résidence de Ntsourou par exemple, avec plusieurs morts des jeunes issus des quartiers Sud, PAKO était au gouvernement, tout comme pendant l’exécution programmes financés par la dette chinoise, alors que le pays connaissait une embellie financière(Imboulou, municipalisation accélérée…)

    Donc, si le PCT avait joué le de Sangolo, PAKO aurait pris le pouvoir en protégeant le système mafieux.

    Mais, c’est mal connaître la culture de la ruse qui gouverne le clan Oyocrate.

    Le salut du Congo ne viendra que du refus catégorique de collaboration avec un pouvoir acquis aux prix du sang et des larmes des autres.

    Je classe toute cette vermine dans le même sac que le centre de décision clanique, essentiellement mbochi, qui prend tout un pays en otage, à travers des intrigues sans fin.

  32. Anonyme dit :

    Que Parfait KOLELAS ait travaillé avec le regime en place, c’est un fait. C’est aussi un fait, qu’il a marqué son désaccord avec ce pouvoir de Sassou, par rapport au changement de la constitution. Depuis lors, il a été candidat aux dernières élections présidentielles contre Sassou, et à creer par la suite YUKI. Il n’est plus à classer du coté de la majorité présidentielle, car ne siègeant pas dans ce groupe à l’assemblée nationale. Soyons factuel.Par contre, je respecte votre point de vue, Tata MALANDA.

  33. Anonyme dit :

    Cette dictature à besoin d’une opposition aux ordres pour se donner des airs de démocratie et Kolelas fait partie de cette (soit disant) opposition fantoche.

  34. Mabandza dit :

    Munari, okombi salissa , Mokoko, Michel Mampouya, zakarie Bowao n’ont pas travaillé avec Sassou? arretez, un peu de tout mettre sur Parfait Kolelas, tout seul, il ne peut pas résoudre les problèmes du Congo, vos arguments sont légers pour discréditer Parfait Kolelas

Laisser un commentaire