INTERVIEW DE POATY-PANGOU : Avertissement à Christel Sassou-NGuesso ; Son séjour à Brazzaville ; Ses rapports avec Boukadia et le Sud-Congo…

 

Robert Poaty-Pangou est partisan de la scission de la République du Congo-Brazzaville en 2 entités distinctes pour se prémunir des massacres ethniques.

De retour à Paris en ce mois de mars 2018 après un séjour à Brazzaville, il déplore la mesquinerie du dictateur Sassou-NGuesso qui préparerait son fils Christel dit Kiki Sassou-NGuesso à sa succession au mépris de la démocratie, et appelle ce dernier à y renoncer car les sudistes dont-il se revendique ne l’accepteront pas !

Diffusé le 23 mars 2018, par www.congo-liberty.com 

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

50 réponses à INTERVIEW DE POATY-PANGOU : Avertissement à Christel Sassou-NGuesso ; Son séjour à Brazzaville ; Ses rapports avec Boukadia et le Sud-Congo…

  1. olembo dit :

    Ou trouve t-il l’argent pour aller et revenir au Congo? Et pourquoi ne s’inquiète t-il jamais pour sa vie avant d’aller au Congo lui qui n’est pas loin des idéaux de Boukadia? En tout cas personne ne les suivra plus jamais, ces aventuriers de  » bouchers  » qui veulent depécer le Congo afin qu’ils soient les dirigeants. Quand a Sassou, il sait tres Bien que son fils ne sera jamais le président du Congo donc, faut pas amuser ka galerie Cher Mr Pangou. Chercher a faire autre chose que de nous divertir ici.

  2. RPP SERAIT PLUS DANGEREUX QUE GUY PARFAIT KOLELAS ET TSATY MABIALA TOUS SUDISTES COMME LUI dit :


    C’est devenu comme une habitude, à chaque fois que l’homme à coiffe du diable, Sassou Nguesso est en difficulté, on voit toujours surgir ces mêmes taupes du régime de Brazzaville : Ils s’appellent Robert Poaty Pangou, Gilbert Tony Moudilou, Mathias Dzon, Itadi, Moukoueké, etc.

    Quant Robert Poaty Pangou qu’il fait attention avec ce jeu là, de la division et des amalgames Nord/Sud. Il a pourtant l’instant la chance parce qu’il agent secret de Marie Antoinette tchimbota et celle-ci le rémunère via des circuits financiers sophistiqués.

    Mais le moment venu, c’est-à-dire après la chute de Sassou, les archives et agents des congolais, vous livrerez des surprises : comment Robert Poaty Pangou fut utilisé par Sassou et Antoinette pour créer les amalgames Nord/Sud sur le principe de « diviser pour mieux régner » et ça marche !!!
    Et pourquoi ? Parce que certains sudistes de la resistances ont mordu à l’hameçon de la comédie Sassou/Tchimbota/rpp/boukadia. Comme tout travaille mérite salaire ou commission, RPP reçoit régulièrement du pécule entaché de sang du Pool et des congolais.

    RPP, voyage au Congo librement, son train de vie est d’ailleurs assuré par cette mafia de la division. Au moment tout marche, et qu’il gagne dernière cette comédie maléfique de la division, pourquoi changer une entreprise qui gagne contre le peuple.

    D’après les sources fiables, RPP a reçu pour mission de créer des amalgames sur KIKI dans le même état d’esprit : susciter des émotions, la haine entre le nord et le sud, infiltré les résistants et faire des fiches.

    Si cette vidéo marchait, du coté du régime, il dira alors que RPP est encore utile pour Sassou et Antoinette…
    Par ailleurs, RPP ne sait pas que le danger le guette, tout juste au moment de la chute de Sassou Nguesso, les fiches parleront, il risque d’avoir des soucis avec l’état congolais et pour longtemps…

    En attendant suivant sa comédie dans le rôle et la mission qui lui ont été attribué au sommet de la pyramide de la dictature.

    A bientôt à la libération…

  3. Pascal Malanda dit :

    Mon très cher Robert

    Tu sais tout le respect, toute la considération et toute l’admiration que je te voue pour ta lucidité, ta perspicacité et ton courage. C’est pour cela que je suis triste de constater que sans le vouloir et surtout sans le savoir, tu fais gracieusement le jeu du pouvoir.

    Je suis entièrement d’accord avec toi sur un fait : l’affirmation selon laquelle « le Congo est un et indivisible » et aujourd’hui est un vœu pieux, un slogan creux. Pour preuve, l’OUA avait déclaré en 1963 à Addis-Abeba l’intangibilité des frontières issues de la colonisation. C’était en partie pour éviter que les frontières au tracé arbitraire, qui ne tenaient aucun compte des réalités socio-culturelles des territoires conquis par les anciennes puissances, ne se transforment du jour au lendemain en centaine de lignes de front zébrant tout un continent plongé dans l’effroi de la guerre éternelle. Ironie du sort, c’est l’Ethiopie où se trouve le siège de l’UA qui donnera lieu à la première sécession réussie, celle de l’Erythrée. Tout récemment, le Sud-Soudan s’est détaché de Khartoum. Le Sahara Occidental est en attente, malgré la pression du Maroc. Plus près de nous, la RDC est toujours au bord de la balkanisation. La scission du Sud-Kongo n’est donc pas une impossibilité théorique comme l’affirment gratuitement de nombreux Congolais.

    Pour les Nguesso et leurs affidés, tant du nord que du sud (et ils sont nombreux), le Sud-Kongo est un folklore inoffensif. Le jour où cette idée prendra corps (je ne le souhaite pas) vous verrez le changement immédiat des gardiens du temple. Pour ma part, je n’ai jamais voulu apporter ma contribution à l’avènement du Sud-Kongo pour la simple et bonne raison que pour le panafricaniste que je suis jusqu’à la moelle des os, l’injustice actuelle dont sont victimes de nombreux cadres et populations du sud du pays ne justifie pas la scission du pays. Nous sommes en face d’un régime qui a évolué lentement, mais sûrement, depuis juillet 1968, du tribalisme primaire en faveur du grand Nord vers le clanisme et aujourd’hui vers la dérive dynastique que tu dénonces à juste titre. Le PCT est passé de la légitimité politique au sein du Grand Nord où le pouvoir pouvait passer de Ngouabi à Yhombi puis à Sassou, à la légitimité biologique où ne doit accéder au pouvoir qu’un membre de cette famille ou à la rigueur de ce clan. Et c’est dans ce cadre que Mokoko et Okombi, ressortissant du Grand Nord sont aujourd’hui en prison pour avoir contesté la légitimité biologique. Un pouvoir prêt à sacrifier ses propres partisans, pourvu qu’ils ne soient pas de la famille. Quand tout le Grand nord le comprendra, nous pourrons enfin sortir de la galère.

    Cher Robert, tu n’as pas été au nord du Congo et peut-être même pas au nord de Brazzaville. C’est ton droit le plus absolu. Ceux qui ont fait un tour dans le Grand nord savent que nos compatriotes de la partie septentrionale vivent dans des conditions parfois hallucinantes pour un pays pétrolier. Allez à Liranga, Mossaka, Bétou et vous verrez que la misère y est parfois pire qu’à Divenié ou Kakamouéka. Oyo vit certes dans l’illusion d’être un îlot de prospérité, mais un îlot dans le grand océan de la misère du Nord-Congo. Oyo-Poto (Oyo la cité européenne), comme Gbadolité est une forteresse assiégée qui s’écroulera avec la chute ou la mort de son créateur.

    Ne nous trompons pas de combat, le mal du Congo ce ne sont pas les nordistes et encore moins les sudistes, c’est la mauvaise gouvernance et le manque de démocratie qu’incarne le pouvoir actuel. Que de nombreux nordistes se bercent encore un temps dans l’illusion d’un pouvoir nordiste ne justifie aucunement la partition du pays. Travaillons ensemble au réveil des consciences en faveur d’un Etat de droit démocratique, une nation unie et prospère.

    Cher Robert

    Tu dis avoir la paternité, le brevet du concept Sud-Kongo. Tu te déchires avec ton frère Boukadia qui lui-même serait à couteaux tirés avec Malekat et d’autres groupes de la diaspora sur la paternité et l’opportunité d’une Conférence Internationale sur le Congo. Quel triste spectacle offrons-nous à la face du monde, au plaisir des Nguesso qui doivent se tordre de rire.

    Je te concède la licence du Sud-Kongo et même plus que cela. Mais à quoi t’avance cette reconnaissance si sur le terrain rien ne bouge, tant sur le plan international que sur l’adhésion populaire à ta thèse ? Avoir une idée, quelle que géniales qu’elle soit est une chose, la réaliser en est une, beaucoup plus difficile.
    Le grand inventeur américain Thomas Edison disait: « Le génie est fait de 1% d’intuition et de 99% de transpiration. » Tu as eu le génie de poser le problème, d’interpeller l’ensemble du pays. Que nos amis du Nord, comme du Sud du pays sachent que nous nous battrons pour un Congo uni et prospère jusqu’au jour où nous constaterons l’impossibilité d’avancer ensemble. Nous mettrons alors à la disposition de Robert, les 99% de sang et de sueur indispensables à la venue du Sud-Kongo. Et ne vous y trompez pas, ce ne sera pas la gnognote que vous servent vos opposants complaisants du sud du pays.

    Le Congo après Sassou sera uni, prospère, démocratique, respectueux de la vie humaine ou il sera coupé en deux. Je ne vois pas au sud du pays une jeune génération prête à subir les 40 ans d’iniquité et de cynisme qu’ont supporté leurs aînés. Travaillons au sursaut national pour sauver ce riche et beau pays.

    Pascal Malanda
    LE CONGO ETERNEL

  4. Robert POATY PANGOU dit :

    Là, je viens de poser le problème que tout le monde a bien voulu éviter d’exprimer.

    La cause profonde de la SCISSION est la stratégie du NORD qui consiste à divertir les Sudistes en leur parlant sans cesse de l’Unité Nationale.

    D’ailleurs c’est Denis SASSOU NGUESSO qui en parle le plus et tous les jours pour endormir tous les Sudistes.

    Voilà la vérité.

  5. Robert POATY PANGOU dit :

    Pendant que le NORD se prépare avec sérieux pour le maintien du Pouvoir au NORD et ce peu importe le Nordiste.

    Mais sachez-le tous, que pour le NORD le successeur est déjà désigné.

    Se taire c’est être de connivence avec ce plan macabre du NORD.

  6. Pascal Malanda dit :

    Cher Robert

    Tu poses le vrai problème. OK ! Entièrement d’accord avec toi.
    Es-tu sûr de proposer la bonne solution?
    Je ne parle même pas de la meilleure solution.

  7. Robert POATY PANGOU dit :

    Pascal,

    C’est cet attentisme du Sudiste qui permet au Nordiste d’avancer.

    Le Nordiste joue à la diversion du Sudiste en lui parlant tous les jours de l’Unité Nationale.

    Oui, c’est au NOM de l’Unité Nationale, que Denis SASSOU NGUESSO se permet de massacrer les Lari et de détruire le SUD.

    C’est au NOM de l’Unité Nationale, que Denis SASSOU NGUESSO se permet de préparer son fils pour lui succéder. Puisque tout le monde est pareil, alors il peut se faire remplacer par son fils.

    Vous qui parlez tous les jours de l’Unité Nationale, vous êtes donc d’accord avec ce que le NORD prépare.

  8. PARTAGEONS D'ABORD dit :

    A PARTAGER ABSOLUMENT
    ME DUPONT-MORETTI EN PARTANCE POUR BRAZZAVILLE : OBJECTIF_ DÉFENDRE LE IIE REICH AU CONGO !!!
    LE PROCÈS DE LA HONTE, DU DÉSHONNEUR, DE NON-DROIT ET DE L’IMMORALITÉ A CIEL OUVERT EN ZONE FRANCAFRIQUE MOYENÂGEUSE AU XXI E SIÈCLE.
    ME DUPONT-MORETTI ET SES ACOLYTES AVOCATS FRANÇAIS VONT DÉFENDRE L’OGRE DE L’ALIMA OU DICTATUEUR SASSOU NGUESSO CONTRE LE PRÉSIDENT ÉLU JEAN MARIE MICHEL MOKOKO…
    AUTREMENT DIT, CES AVOCATS SERONT SUSCEPTIBLES DE FAIRE L’APOLOGIE DE LA DICTATURE ET DE GÉNOCIDE CONTRE LES INTÉRÊTS DU SOUVERAIN PEUPLE CONGOLAIS ET DE SON PRÉSIDENT ÉLU : JEAN MARIE MICHEL MOKOKO. AFFAIRE A SUIVRE…
    https://www.youtube.com/watch?v=eYaFT5pD3_s

  9. Robert est manipulé par les deux voyous kolélas Parfait et Landry . Pourquoi tu ne critique pas les enfants kolélas qui vivent au dépend de sassou? Robert tu es ridicule quand tu critique NTOUMI . Les vrais complices de sassou au pool c’est tes soit disant frères kolélas .

  10. Pascal Malanda dit :

    Très cher Robert

    Tu sais que je suis à moitié d’accord avec toi. D’accord sur une partie de l’analyse, mais dubitatif sur les conclusions.

    Tu dis :

    « C’est cet attentisme du Sudiste qui permet au Nordiste d’avancer. »
    Le Sudiste n’existe pas en tant que bloc ni le Nordiste d’ailleurs. Tous les Sudistes ne sont pas contre Sassou : Mvouba, Mouamba, Moungala etc. Tous les Nordistes ne sont pas (ou plus) partisans de Sassou : Mokoko, Okombi, Jean Ngouabi, Dabira, etc…Bien qu’il s’agisse dans chaque cas de minorité, cela n’empêche pas d’infirmer ta généralisation ci-dessus.

    Tu dis :
    « Le Nordiste joue à la diversion du Sudiste en lui parlant tous les jours de l’Unité Nationale. »
    La phrase est plus correcte sous la forme suivante : « SASSOU ET SON CLAN jouent à la diversion DES CITOYENS NAÏFS en LEUR parlant tous les jours de l’Unité Nationale.

    Tu dis : « Oui, c’est au NOM de l’Unité Nationale, que Denis SASSOU NGUESSO se permet de massacrer les Lari et de détruire le SUD. »
    Petit complément : « Oui, c’est au NOM de l’Unité Nationale, que Denis SASSOU NGUESSO se permet de massacrer les KOUYOU et de détruire IKONONGO. »

    Tu dis : « C’est au NOM de l’Unité Nationale, que Denis SASSOU NGUESSO se permet de préparer son fils pour lui succéder. Puisque tout le monde est pareil, alors il peut se faire remplacer par son fils. »

    Rien à redire, tu as totalement raison. C’est tellement grossier que ça fait de la peine. Kiki est plus que le premier ministre. Sa fondation a plus de pouvoir que le cabinet du premier ministre. Sassou aurait dit à ses proches qui venaient demander de l’argent pour les activités du PCT, « Allez voir votre fils Kiki, à qui allez-vous vous adresser lorsque je ne serai plus là ? Vous devez déjà vous habituer. »
    Ce n’est qu’une rumeur comme il en court tant à Brazza, mais une rumeur qui ressemble trop à la vérité.

    Tu dis : « Vous qui parlez tous les jours de l’Unité Nationale, vous êtes donc d’accord avec ce que le NORD prépare. »
    J’aspire à l’unité nationale, mais ce n’est pas ma prière quotidienne. Pour moi, l’unité nationale est une aspiration que les politiciens doivent s’engager à réaliser chaque jour. Lutter contre toutes les injustices surtout celles qui détruise le tissu national par l’ethnisation de la gestion.

  11. MAH NDOUMBA dit :

    Le point de non retour ce sont les bombardements au Pool le peuple du nord s’est levé pour empêcher cela non ils n’ont pas bougé d’un seul iota cela veut dire qu ‘ils sont d’accord pour la grande majorité avec ces bombardements il ne faut pas se voiler la face il faut la regarder telle qu’elle est aussi désagréable soit elle.
    Le nord n’est pas pour l’unité et ne sera jamais pour l’unité que faut il donc qu’il fasse pour que vous le compreniez il a déjà atteint le point de non retour
    Il faut donc légitimement et sereinement envisager une séparation pacifique

  12. Gabio dit :

    MAH NDOUMBA

    Si le peuple du nord n’a pas bouge d’un iota pour denoncer les bombardements du Pool, alors, qu’en est t-il du peuple du sud? A t-on assiste aux marches contre les bombardements du Pool quelque part dans le sud? Rien, tout le reste du Congo, de Pointe-noire a Impfondo est reste silencieux, laissant Munari, Bowao et autre Mierassa seuls contre l’usurpateur et ses milices.

    Dommage qu’on a tendance a succomber a l’idee que le nord de Brazzaville appartient aux partisans de sassou, c’est faux. Lors des elections libres de 1992, sassou n’avait pu gagner que 1 circonsription sur 3 a Poto Poto, 1 a ouenze sur 3, une a talangai sur 2, 0 a Moungali sur 4, 0 a Mfilou. Alors, depuis quand Braza nord est devenu sassou? Le MCDDI avait gagne Brazza nord et rien n’a change aujourd’hui si les elections se tenaient librement. Les habitants de Brazza nord sont terrorises comme tout le reste du pays. Une marche ou un soulevement a Owando, Tchicapika, Oyo, Olombo, Dolisie…, bref quelque soit le lieu, sera reprime dans le sang comme a Pointe-Noire et Brazzaville en Octobre 2015. Alors, les incantations tribales ou regionalistes de POATY PANGOU a longueur d’annees n’ont rien apporte et n’apporteront rien dans le futur.

    Quant au nord de POATY PANGOU qui se battrait soit disant pour garder le pouvoir, je dirais que sans cet argument farfelu, il ne sait plus sur quoi distraire et plaire a son mettre qui veut entendre ca pour tenter de soumettre les originaires du nord contre les mechants du sud. Qu’est ce qu’un pauvre d’un village de la Sangha a a foutre avec un nordiste au pouvoir s’il n’est meme pas capable de vendre son cacao ou envoyer son enfant a l’ecole?

    Le nord du pays n’a rien a avoir avec sassou et son pouvoir. En 1992, Lissouba, le sudiste avait ete vote plus que sassou au nord, et en 2016, Mokoko, nordiste, avait ete plus vote au sud que le sudiste tsaty mabiala. Comment expliquez-vous cela?

    Vous etes ridicules.

  13. Mboulawayo dit :

    Inversement RIDICULE, RISIBLE et MINIME !

    Analyse très très médiocre.
    Sans talent.

  14. MAH NDOUMBA dit :

    Réponse a Gabio tout d’abord nous sommes dans espace de discussion l’un des rares à notre disposition donc à ce titre nous devons nous abstenir de porter de jugement de valeur sur les positions d’autrui personne ici ne détient la science infuse.
    Je maintiens ma position pour une séparation du pays ne vous en déplaise le peuple du nord ne s’est jamais levé pour dénoncer les injustices et le peuple du sud l’a fait et s’est fait massacré vous n’allez pas reécrire l’histoire!!!
    L’un des leurs pour notre grand malheur se retrouve à la tête de notre pays ils ont donc le devoir oui le devoir lorsque sa gouvernance porte atteinte aux autre peuples du pays oui ne vous en déplaise c’est leur devoir
    Vous pouvez me croire ç’aurait l’inverse si ‘était un Sudiste qui s’était retrouvé à la tête de notre pays et qui aurait commis les mêmes abominations (il n’y a pas d’autre mots pour qualifier les crimes du monstre d’édou) envers un peuple du nord le peuple du sud lui se serait levé sans état d’âme te sans calcul politique il aurait pris ses responsabilités comme il l’a toujours fait.
    Si le Sud s’était comporté comme le nord au moment ou il avait le pouvoir jamais le nord n’aurait eu le pouvoir parce que nous nous avons cru en effet à une véritable nation force est de constater que nous nous sommes trompés beaucoup en veulent aux nôtres d’avoir été aussi naif !!!!

  15. Gabio dit :

    MAH NDOUMBA,

    Malheureusemeny pour toi, ce n’est qu’un reve qui disparaitra au meme moment que toi. Pour l’instant, ce tapage permet a POATY PANGOU de manger a la table du diable, sur le dos des congolais abuses. Je lis les incantations de Pangou depuis au moins 15 ans. De 3 etats tribaux qu’il a fini par oublier, il a cree un autre terme, sud kongo, probablement teleguide par son beau frere et sa cousine tchobota.

  16. MAH NDOUMBA dit :

    Malheureusement pour ton rêve à toi cher Gabio de l’unité nationale est bien mort car la haine du nord est bien installée dans le coeur de beaucoup de Congolais du sud de gré ou de force il y’aura bien un état sud congo dans notre pays.
    C’est toi qui prend tes rêves pour des réalité l’ancien congo est mort pas la stupidiité et la bêtise du nord dslée

  17. Anonyme dit :

    Personne ne peut interdire à un citoyen congolais expatrié le droit de séjourner librement dans son propre pays, d’aller et venir, du Nord au Sud. Seul l’esprit de la division est à exorciser, en l’opposant au vivre ensemble que tous sommes prets à défendre les valeurs, dans l’unité. Mais la liberté d’expression étant garantie, les sécessionnistes sont libres de songer un jour à la balkanisation méridionale du Congo, ils auront l’opportunité de s’exprimer à ce sujet lors de la Conférence Internationale à venir qui défraye déjà la chronique. Tout comme à la CNS de 1992 le débat promet d’etre des plus pimenté, entre ceux du Kouilou qui à la veille de l’Indépendance avaient perdus le privilège d’abriter la capitale administrative que jamais ils ne réclament étrangement et les heureux élus du Pool, à qui revient aujourd’hui l’exclusiviité territoriale. L’ironie de l’histoire, c’est que les uns et les autres cherchent sans cesse des boucs émissaires ailleurs, or Brazzaville jusqu’à preuve du contraire ne se situe point dans la région de la Cuvette. L’histoire est seule témoin, aux leaders d’opinion ressortissants de Pointe Noire d’interroger les archives de manière objective.

  18. Anonyme dit :

    Gabio,
    Comment allez-vous. Je suis à la frontière nord où le Cfco sort du Mayombe

  19. Lucien Pambou dit :

    A MALANDA, ANONYME, GABIO, et LES AUTRES

    Nous sommes tous ridicules, VOUS ET moi
    Nous sommes autistes et perdus au sein d’un réseau que nous n ‘arrivons ni à décrire de facon concrete, ni à faire un diagnostic éventuel pour des préconisations concretes
    Nous bavassons a longueur de journée.

    QUI POSE LA PROBLEMATIQUE DE L EXISTENCE DU RESEAU PAR SON APPARTENANCE EXTERIEURE;PAS GRAND MONDE

    ALORS GESTICULEZ INSULTEZ : LES AMIS DU CONGO ONT BESOIN DE PERSONNES SURES POUR LEURS INTERETS ECONOMIQUES. POUR L INSTANT ILS N EN TROUVENT PAS; ALORS LES DISCOURS ET LES EFFETS DE MANCHE DES CONGOLAIS RIEN A FOUTRE

    LE DIRE CEST INTRODUIRE LA GEOPLITIQUE ECONOMIQUE ET TERRITORIALE DANS L ANALYSE DU RESEAU CONGOLAIS

    REGARDER CE QUI S EST PASSE AU BURKINA FASO MEDITEZ CET EXEMPLE . LE SOIT DISANT PEUPLE VAINQUEUR A VU SA VICTOIRE RECUPEREE PAR LES CACIQUES DE BLAISE COMPAORE QUI SONT DEVENUS OPPOSANTS COMME LE PRESIDENT MARC KABORE ET QUI N EST PAS MAITRE DE SON DESTIN ECONOMIQUE ET POLITIQUE
    MALGRE SE BEAUX DISCOURS D INDEPENDANCE LA FRANCE EST LA PAR LA ZONE FRANC ET LE G5 SAHEL

    OU SONT LES POLITIQUES CONGOLAIS CAPABLES DE DENONCER LES ALLIANCES DU CONGO ET LA FRANCE SUR UN PLAN PRATIQUE ET NON SIMPLEMENT BAVARD ET OISEUX

    JE VOUS RAPELLE QUE LA FRANCE ET LA CHINE SE CONCERTENT EN MATIERE DE DIPLOMATIE ET DE POLITIQUE SUR LE CONGO EN PARTICULIER ET SUR L AFRIQUE EN GENERAL; ce qui pensaient naivement que Macron allait modifier les choses en sont pour leurs frais;MACRON DEFEND LES INTERETS FRANCAIS ET IL EST SOUS L INFLUENCE DE L INDUSTRIE FRANCAISE EN AFRIQUE ET DES MILITAIRES

    QUE SAVONS NOUS FAIRE AU PLAN SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE POUR CONSTUIRE DES ROUTES DES USINES DES MATERIELS MEDICAUX ? JE M ARRETE LA PAS GRAND CHOSE
    alors de la reflexion de la strategie et de l action, bavasser c’est bien ceque nous savons faire comme nos maitres francais

    Il faut passer a autre chose AGIR meditez agir meditez et PRENDRE LE BALAI PAR LE MANCHE POUR FAIRE

    ARRETONS DE PLEURER ET DE NOUS LAMENTER

  20. Lucien Pambou dit :

    BIEN SUR QUE MON MESSAGE EN AMONT S ADRESSE AUSSI A ROBERT POATY PANGOU

  21. Anonyme dit :

    @Lucien Pambou, un plaidoyer trop triste et pessimiste NON?

    Lucien Pambou ne vous inquiètez pas, nous savions tout ce que vous aviez dit ici. Nous, le problème, c’est faire partir sassou de gré ou de force, et c’est possible à tout instant.

    Ce diable sera mis hors d’état de nuire. Quant aux concertations France/chine, intérêts et co – nous le savions très bien.

    Nous n’allons plus nous tromper comme l’était Pascal Lissouba.

    Nous saurons gérer cette géopolitique et géostratégie avec intelligence et retour d’expérience d’indépendance à nos jours.

    @Lucien Pambou, le peuple congolais a ses hommes susceptibles de defendre ses interets. Certains sont en prison, d’autres libres et résistent. Nous n’aurons des pions de la France au Congo, bien au contraire. Merci

  22. Anonyme dit :

    @Lucien Pambou « Nous n’aurons plus besoin des pions de la France au Congo, bien au contraire. Merci.

  23. Loathey dit :

    J’aime beaucoup lire mon frere Lucien Pambou parce qu’il fait souvent de bons diagnostics. Par exemple il ecrit et je suis d’avis avec lui que l’affirmation selon laquelle « le Congo est un et indivisible » est aujourd’hui ( a toujours ete aurais-je dis) un vœu pieux, un slogan creux. Pour preuve, l’OUA avait déclaré en 1963 à Addis-Abeba l’intangibilité des frontières issues de la colonisation. C’était en partie pour éviter que les frontières au tracé arbitraire, qui ne tenaient aucun compte des réalités socio-culturelles des territoires conquis par les anciennes puissances, ne se transforment du jour au lendemain en centaine de lignes de front zébrant tout un continent plongé dans l’effroi de la guerre éternelle. » Pour autant mon frere Lucien refuse le remede de la division alors qu’il comprend bien que le probleme ce sont ces realites socio-culturelles difficilement conciliables et qui conduisent a tous les exces que nous deplorons (le nord patriarchal qui vit de la peche de la chasse et de la cueillette – je parle du quotidien du paysan sans penchant pejoratif / le sud matriarchal agricole et eleveur qui bosse). Mieux, je dirais que le trace des frontieres depuis Berlin 1885 obeit a un objectif: creer sur le continent des pays conflictuels en vue de profiter de la division (d’ou le morcellement du royaume Kongo en 3 antites associees a des peuples aux moeurs opposes). J’ai la chance d’avoir grandi a la fois a Poto-Poto et a Bacongo et UN Congo est le choix de mon coeur, mais mon frere il faut etre realiste.Je pense et j’espere mon frere Lucien que le jour ou nous aurons ENFIN la possibilite de filmer librement le Pool et de faire le point sur les destructions et les morts vous comprendrez notre douleur et nos sentiments. La scission n’est pas une panacee mais je considere que c’est une base de discussion pour aboutir a tout le moins a une autonomie des regions. J’ai connu le Pool profond et imaginer ces populations aussi demunies et desarmees sous les bombardements et le feu de ses milliers de miliciens sans foi ni loi, m’arrache le coeur car on n’a point besoin d’etre expert militaire pour conclure que la volonte des Nguesso et de nombreux cadres du nord est une epuration ethnique. Je suis d’accord avec Mr. Poaty sur le role de Ntoumi et je crois malheureusement que les massacres ne sont pas termines au Pool. Quel est donc votre remede mon cher frere pour preserver la vie de ses pauvres gens a long terme? Comment surmonter ces divergences socio culturelles pour vivre ensemble en paix dans un meme pays?
    Je suis tres reserve sur les intentions de Mr. Poaty car pour moi, et je le dis avec le respect que je lui dois, on ne peut pas critiquer et etre le parrain des idees qu’il a et defend, puis rentrer au Congo et en sortir a sa guise sans avoir des connivences avec le pouvoir brutal de Brazzaville. C’est un fait.

  24. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chères sœurs et très chers frères

    Je viens de dire la profonde vérité. Cette vérité va bouleverser tout le Plan macabre du Nord et de Denis SASSOU NGUESSO puis son fils Christel Denis SASSOU NGUESSO. Cette vérité remet tout en question..La raison de la SCISSION est là car c’est depuis 2008 que j’avais compris ce que Denis SASSOU NGUESSO préparait en permettant de publier la photo où il était avec Christel Denis SASSOU NGUESSO dans Jeune Afrique l’intelligent bimensuel de Janvier-Février 2008. Les deux concernés et tout le savent ce que j’ai dit dans cette interview..

  25. mwangou dit :

    @Loathey: je m’engage pour le Congo UN et fédérable et indivisible, de montrer cette réalité du Pool dans quelques mois.
    J’ai tressailli à votre dire que vous avez grandi et à Poto Poto et à Bacongo, m’attendant à une livraison de certains faits sociaux qui vous ont marqué dans ces deux coins de la ville. Par pudeur politique surement, vous vous êtes abstenu d’en dire plus. Tant mieux pour l’unité, mais tant pis pour l’analyse politique cherchant la vraie unité du pays Congo.
    sinon, votre post m’a fait sensation…

  26. LISSAPO ONGUE dit :

    La SAGA RPP CONTINUE, POUR QUELLE RÉSULTAT, SI CE N’EST L’IMPRESSION DE SUIVRE LE THÉÂTRE DE CHEZ NOUS?:

    LISSAPO ONGUE dit :
    29/11/2013 à 20:56

    En 1632, un catéchiste kongo, Franscico Kassola se proclama « Fils de Dieu » et fonda la première Eglise chrétienne indépendante.
    Kimpa Vita ou Dona Béatrice. Déclarée envoûtée par le Diable par les capucins, elle fonda en 1704 une Eglise sous l’inspiration de Saint-Antoine et proclama que Jésus Christ était noir, que Saint Antoine restaurerait l’unité du royaume de Kongo, que les Portugais devaient être chassés d’Afrique, et que la sorcellerie et la magie devaient être combattues. Pour avoir donné naissance à un enfant métis alors qu’elle se disait vierge, Kimpa Vita fut condamnée à mort sous l’impulsion des capucins et fut brûlée vive en 1706.

    Simon Kimbangu :Les Eglises ngounzistes annoncent la venue d’un messie noir, et Simon Kimbangu, dont le nom signifie « celui qui révèle les choses cachées », est le fondateur de l’Eglise kimbanguiste inspirant par la suite d’anciens catéchistes kongos du Moyen Congo (colonie française) qui créèrent, après la deuxième guerre mondiale et deux ans après la mort de Matswa, les Eglises matswanistes.

    Les Matswanistes sont répartis en cinq tendances : les Corbeaux, les Pigeons, les Amicalistes, les Ikouole, les Bulamananga. Le Révérend Pasteur Ntumi et ses miliciens Nsilulu appartiennent à la branche radicale des bulamananga.

    l Le prophete lassy simon zephyrin : A la fin de la gurre, il fut démobilisé et pratiqua la danse, encore la boxe en Europe. A son retour au Congo Francais, par Brazzaville en 1945, il s’installa sur les terres du chef Téké Moungali; où il pratiqua le commerce. En 1948 il eu la revelation divine
    Il debuta son ministere vers 1953 à la même période que Malanda ma croix-koma. le prophete lassy zephiryn

    Dans les années 1990, Frédéric Bintsamou se révèle comme un guérisseur spécialiste des maladies mentales. Il recueille les malades mentaux (communément appelés « fous ») dans les rues de Brazzaville et les soigne, notamment par la prière. En 1997, il affirme avoir reçu une révélation divine lui ordonnant de se rendre dans le département du Pool

    2011/2013: Robert POATY PANGOU
    Le Peuple Kongo s’y prépare.
    Le Peuple NGala quant à lui, il se prépare à la Modification de sa Constitution.
    Ceci, est ce que le Peuple doit savoir.
    Le Peuple Kongo ne peut plus se laisser divertir.
    Tout comme l’Etat Juif, Croate et Sud-Soudanais ; l’Etat Kongo va permettre au Peuple Kongo d’avoir :
    – Un Pouvoir Kongo
    – Un Président Kongo
    – Une Armée Kongo.

    APRES CE RÉCIT DE NOVEMBRE 2013, JE PEUX COMPLÉTER LES ÉPISODES SUIVANTS:

    Le 11 mai 2013 dernier au Centre sportif et universitaire de Makélékélé situé dans le premier arrondissement de Brazzaville, M. Modeste Boukadia réclame son « Coq à Denis Sassou N’Guesso, en prenant à témoin l’épouse du chef de l’Etat, Mathias DZON et Rodolphe ADADA.

    Le 4 Mai 2014 : Par MANDAT DU PEUPLE SOUVERAIN DU SUD CONGO
    ONT SIGNE EN LEUR ÂME ET CONSCIENCE ET EN TOUTE LIBERTÉ, POUR LA PROTECTION DU GÉNOME KONGO DU SUD CONGO.
    – POATY PANGOU, Robert
    – BIDEKELE KITOMBO
    – BOUKADIA, Modeste
    – MAYIMA, Jean-Claude
    – MAKOSSO, Alfred
    – DADA, Kodem Édouard
    – BAKALA, Joachim
    – MABIALA MAYINGUIDI
    – BABELA YENGO NKOUKA, Cédric

    COMMUNIQUE DE PRESSE relatif à la création de l’Etat du Sud Congo pour préserver le génome du Sud Congo de l’extermination programmée
    Fait et Scellé à PARIS, Terre de la Patrie des Droits de l’Homme, le 10 Mai 2014.
    Pour LE PEUPLE SOUVERAIN DU SUD CONGO.
    Le Conseil provisoire.
    Les porte-paroles :
    Robert POATY PANGOU / Modeste BOUKADIA

    15 août 2016 : A l’occasion du Congrès des Congolais du Canada du 13 Août 2016, Robert POATY PANGOU, Porte-parole du Conseil National pour l’Etat du Sud Congo (CNESC) s’exprime sur les problématiques de fond du Congo. Et, il annonce les échéances à venir auxquelles sont appelés les Congolais: Les Référendums d’autodétermination !

    7 avril 2017
    Honorable Robert Poaty Pangou : Appel à voter Emmanuel Macron
    Mes très chers Sœurs et Frères,
    Oui, il était temps qu’un sérieux soit pris pour toute élection ici en France car jusqu’à ce jour le Congo n’a jamais demandé son indépendance et que donc le Congo n’est pas indépendant.
    Le Président de la France est celui du Congo-Brazzaville

    4Nov, 2017 : Modeste Boukadia appelle à la tenue d’une conférence internationale sur la crise congolaise.

    Février mars 2018 : APPEL DE MODESTE BOUKADIA A L’UNITÉ DE LA DIASPORA POUR SORTIR DENIS SASSOU

    SI JE REVENAIS D’ICI DEUX ANS, LA SAGA SÉCESSIONNISTE DE RPP QUI A EU A EMBARQUER AU PASSAGE AYA TONGA Ou BOUKADIA A Un CERTAIN MOMENTS PEUT ENCORE NOUS RÉSERVER DES SURPRISES.

  27. Val de Nantes dit :

    @loathey,archivez.Votre analyse prélude le Congo post Sassou ,si l’on n’y faisait pas attention .Les faits politiques nous y conduisent .

  28. Val de nantes dit :

    S’il est des postures politiques ,qui donnent le tournis à la communauté diasporique,celle que nous sert Robert en est une…
    Critiquer ,allez au Congo et en revenir,sans la moindre égratignure ,tient du Ntumisme…

  29. Robert POATY PANGOU dit :

    Je tiens à dire ici que :  » pour Denis SASSOU NGUESSO et tout le NORD, ne plus voir ni à Pointe Noire, ni à Brazzaville des Sudistes dignes et courageux est leur But à atteindre.

    Pour les complices du Pouvoir du NORD la présence d’un fils du SUD qui n’est pas complice de ce Pouvoir leur gêne.

    En effet un Homme quand il doit s’exprimer il doit dire ce qu’il en plus de ce qu’il entend.

    Je voudrais ajouter ceci, qu’au pire des moments de la Conférence Nationale Souveraine et de la Transition j’ai agit comme un Homme courageux.

    Oui, on politique il être Honnête et Courageux.

  30. Gabio dit :

    Comme il avait initie le debat sur le changement de la constitution, le revoila a la manoeuvre en forcant l’intrusion de kiki dans les mdias de l’opposion et preparer les esprits a l’imposition de celui-ci comme president. POATY PANGOU est un eclaireur, celui qui introduit au public les plans de son maitre.

    Il procede souvent de la meme maniere, va prendre les instructions a Brazzaville et revient jouer a l’opposant ou au pire, au chef de tous les kongos qu’il fait passer aux yeux de son maitre sassou pour des gens qui en voudraient a mort a tous les resortissants du nord. Le but etant de pousser les nordistes derriere son maitre qui serait leur protecteur contre ces mechants sudistes.

    Le probleme est qu’il y a encore des moutons qui donnent du credit a ce maudit de POATY. Il a crie sur tous les sites de la creation de 3 etats tribaux. Les moutons « intellectuels » ont developpe des theories betes pour le defendre. Il a ensuite cree une autre stupidite, sud Congo, un pays qui aurait ete cree et reconnu par les nations unies depuis 2014. La encore on retrouve les memes moutons intellectuels au tres gros francais disserter sur les supposes bienfaits du separatisme.

    Pendant que les autres s’unissent pour etre plus forts, les esclaves eternels africains pronent la separation comme moyen de devenir competitifs. Et tout ca a cause d’un imbecile qui usurpe le pouvoir depuis longtemps. S’ils etaient noirs, les europeens n’allaient plus se voir les uns les autres tellement qu’ils se sont entretues pendant des siecles. Les allemands avaient tue en quelques annees plusieurs millions d’autres europeens. Napoleon en a fait autant, et ainsi de suite. Pourtant ils se battent pour mieux s’unir, pas se separer.

    Le noir est donc un etre foncierement con, quels que soient ses diplomes. A ce rythme, les chinois construiront encore pour longtemps tout en afrique, meme le pont sur madoukoutsekele. Pendant ce temps, les ingenieurs africains et tous les autres diplomes continueront le combat pour se separer les uns des autres, usant de tout ce qu’ils ont appris de la maudite langue francaise pour convaincre du bien fonde de la scission.

    Des vrais cons

  31. Kende Liboso Tengama Zonga Sima Tengama dit :

    Mokoko est un idiot. C’est le tabac de la même pipe.

  32. Val de Nantes dit :

    @Gabio ,je te donnerais raison ,sur ton analyse mettant en exergue les ingénieurs ,tant cette fonction me tient à coeur ,puisque j’en suis issu ….
    Le diplômé ingénieur congolais ,est victime du sassouisme , Lorsque vous exprimez l’envie de rentrer au pays ,une fois arrivé ,au Congo ,on vous y brandit le tribalisme,comme critère de compétences mbochi…
    L’errance involontaire des ingénieurs congolais à travers l’Europe ,est la malédiction de notre pays.
    Sassou doit absolument quitter le pouvoir ..

  33. Ano dit :

    RPP dit:
    « Pour les complices du Pouvoir du NORD la présence d’un fils du SUD qui n’est pas complice de ce Pouvoir leur gêne »

    En précisant ceci, RPP reconnait qu’il y a des complices de ce pouvoir qui sont du Sud….. Qui sont-ils Mr RPP ??? Pourquoi avoir tant de retenu à ne pas les nommer… les Kolelas et Tsaty etc….
    Comment demander aux gens du nord de se révolter alors que dans sa propre maison ses propres fils participent à entretenir cet état mafieux.

  34. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon cher  » Gabio » ,

    Le Cardinal Émile BIAYENDA, Marien NGOUABI, Alphonse MASSAMBA-DIBAT et tous ceux qui ont massacré auraient pu être sauvé si la sonnette d’alarme avait été tirée avant le 18 Mars 1977.

    Donc, je vous invite à nuancer vos propos.

    Oui, c’est votre silence,, voilà ce qui tue.

  35. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon cher  » Ano »,

    Les complices, ce sont ceux qui tiennent au maintien du Pouvoir au NORD.

    C’est donc tout simple.

  36. mwangou dit :

    «  »Val de Nantes dit :
    27/03/2018 à 12:15
    @David ,oui ,je suis un grand partisan de l’autonomie économique des régions ,pour atténuer autant que possible ,les tensions politiques avec son chapelet des souffrances sociales.
    Il faut repenser un nouveau modèle de gouvernance politique ,sortir des vieux schémas politiques
    pour proposer des modèles politiques qui épousent les contraintes sociales ,politiques et économiques du moment..Nous ne pouvons plus nous cacher dérriere des antagonismes ,des pesanteurs culturelles qui contrarient le développement multiforme de notre pays..
    Toutes solutions politiques qui promeuvent la célébration de l’intelligence au sein d’un organisme,
    d’un pays ,comme le Congo Brazzaville sont louables ,car l’absence de prise des risques tant au niveau individuel que collectif .s’assimile au refus d’émancipation sous toutes ces dimensions..
    Désacraliser la fonction politique ,surtout si elle sert à prendre sa revanche sur tout un pays ..
    Placer ,le Congo dans une trajectoire des nations modernes exige un effort considérable sur soi .
    C’est presque un nouveau logiciel mental dont chaque congolais doit pouvoir disposer, pour espérer arriver à inscrire l’ADN démocratique dans les gènes des Congolais..
    La fédération du pays me semble une des solutions.. » »

  37. Pantalon de Moriba dit :

    « Ano sur 27/03/2018 à 09:36
    RPP dit:
    « Pour les complices du Pouvoir du NORD la présence d’un fils du SUD qui n’est pas complice de ce Pouvoir leur gêne »

    En précisant ceci, RPP reconnait qu’il y a des complices de ce pouvoir qui sont du Sud….. Qui sont-ils Mr RPP ??? Pourquoi avoir tant de retenu à ne pas les nommer… les Kolelas et Tsaty etc….
    Comment demander aux gens du nord de se révolter alors que dans sa propre maison ses propres fils participent à entretenir cet état mafieux. »

    Vraiment ???!!!???!!!

    PAUVRE ÂNE !

  38. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon cher frère,

    Cités aussi le nombre des généraux du NORD pour compléter les pauvres Kolelas et Tsaty.

    En plus tu pourras citer les morts dans le Pool et les villages brûlés dans la même région du Pool.

    N’oublies pas de parler des plans élaborés par DABIRA pour la destruction du SUD.

    Bref j’ai dis. Le reste va suivre. Les choses sont claires. Les intéressés savent.

    Le problème est là.

    La solution à ce problème est là.

  39. Robert POATY PANGOU dit :

    À mes chers « Gabio » et  » Pantalon moriba »

    Si vous êtes des Sudistes alors, dites-vous que vous êtes « naïfs « .

    Pour avoir été naïf, le Docteur Kouka-bemba avait fini par le regretter à la Conférence Nationale Souveraine.

    Pendant que j’ai pour éclairer et réveiller la conscience de l’enfant du SUD, ce qui vous intéresse vous c’est la Diversion.

    NB : Par contre si vous êtes du NORD alors chapeau puisque vous êtes dans votre rôle qui consiste à divertir l’homme du SUD.

    Vous vous plaisez à parler des Kolelas et Tsaty.

    Mais parler aussi…

  40. Pantalon de Moriba dit :

    Pantalon de Moriba n’a rien à cirer dans les méandres de Gabio, tout au moins sur sa position ici, ni le moindre temps pour divertir; bien au contraire. T’as pas saisi ma réaction RPP, plutôt à l’endroit de ‘Ano’ qui te fustige obstinément à propos de Kolélas et autre Tsaty. J’ai repris son petit post, entre guillemets, pour justement illustrer le caractère surnois et rébarbatif de nombre de nos intellos de panier qui demeurent fixistes non par essence mais par déficience cruelle de statégie induite vraissemblablement par une hypocrisie notoire qui frise en effet la naïveté depuis toujours…

    Jean Baron (Lokéto) ne dirait peut-être pas le contraire.
    Bon, laissons-le à la musique!

  41. Gabio dit :

    RPP, tu commences a me confondre avec ton disciple Pantalon de Moriba! Le prochain voyage au Congo, amene lui avec toi pour l’initier au service, avec l’aide de Pierre Mabiala, celui qui avait, comme toi, initie le faux débat sur le changement de la constitution.

    L’interrogation de Ano est tres sensee meme si cela choque les membres de la secte RPP. Parmi ceux qui ont massacre les gens au sud du Congo, il y a bien les ninjas du MCDDI de RPP. En 93-94 pendant les massacres des Bembes, Kamba, Dondo a Bacongo, RPP etait un dirigeant du MCDDI associe au PCT de sassou. RPP n’avait jamais eu le culot de critiquer ni le MCDDI ni sassou, le pourvoyeur des armes utilises par les ninjas pour massacrer les sudistes. Et aujourd’hui, il lui manque toujours le courage de critiquer tout ce qui se nomme Kolelas, meme pas Kolelas Landry, celui la qui a milite pour le maintien de sassou au pouvoir et qui traine toujours autour de l’usurpateur. Il n y a dans sa tete que les mots nord-sud, kongo, teke, ngala. Un enfoire de la pure espece.

    Dans la region du Pool, les massacres, les viols et le pillages ont ete orchestres aussi bien par les ninjas que par les cobras. Mon village situe dans le district de Vindza a ete plusieurs fois brule par les ninjas et autres ntsilulu, tous parlant en laris et venus de Bacongo ou de Kinkala. Mon ecole primaire de Vindza venait d’etre bombarde par les miliciens cobras. Parmi les miliciens cobras de sassou, il y a eu un certain Willy Matsanga, une vieille connaissance de RPP.

    RPP, nous n’avons pas besoin de toi et encore moins de tes jeremiades infentilisantes. Au Pool, malgre le mal profond que toi et tes amis du MCDDi et du PCT avez fait a cette region, nous restons debouts.

  42. Ano dit :

    Je n’ai jamais dit que les gens du Nord n’ont pas de responsabilité mais lorsque que l’on combat une dictature on ne peut faire l’impasse et dédouaner les membres de sa propre famille qui collaborent et de ce fait par leurs actes aident à faire perdurer le pouvoir mafieux en place comme le font par leur prise de position Kolelas et Tsaty Mabiala.

  43. Pantalon de Moriba dit :

    Je pense qu’au-delà de ne pas divertir, je soulignerai en outre et tout simplement que les ayants droit morveux pourraient librement débattre avec l’ombre d’eux-mêmes comme je ne perds pas mon temps avec des petits cyniques et des grands fourbes, obssessifs et provocateurs rayés non branchés qui font du ‘sur place’ douloureux jusqu’au tombeau, persona non grata; point!

  44. Gabio dit :

    Celui qui a prononce en premier mon pseudo pour m’insulter devrait logiquement aller se cacher ou il voudra, c’est son affaire avec son gourou RPP. Je n’ai besoin ni de lui, ni de son maitre parce que tous ceux qui sont fascines par des discours ségrégationistes ne m’interessent pas. Je n’ai pas a perdre mon temps a echanger avec cette espece de sauvage.

  45. Ça Fait Rire Même Les Oiseaux dit :

    Nullement besoin de vadrouiller ou déambuler en ‘cacophonie » intellectuelle.

    Risiblement P A T H É T I Q U E !

  46. Gabio dit :

    Quand on se reconnait oiseau soi-meme, on peut continuer a chanter pour attirer les partenaires tribaux, oiseaux de mauvais augure. SHIT MOUTH

  47. Ça Fait Danser Même Les Ecureuils dit :

    Au moins c’est définitivement clair pour tout le monde: qui donc insulte qui?
    Souffrez alors que l’on ne partage pas vos opinions toutes conçues.

    Souffrez TOUJOURS, on ne participe pas…
    Parler de « sauvage », oh-oh, comme c’est si facile de s’incriminer – triste…

    Avec classe!

  48. Loathey dit :

    Et voila, encore des injures et l’irrespect. Ce n’est pas parce que nous intervenons de facon anonyme qu’on ne peut pas se respecter et avoir une discussion saine et enrichissante. Profitons de cette tribune pour avancer nos arguments et voir s’ils tiennent la route pour ajuster et peaufiner notre argumentaire. Pour ma part je m’enrichie beaucoup de ces discussions sur Congo-Liberty. Alors un peu de retenue, s’il vous plait.

  49. Gabio dit :

    SHIT MOUTH utilise dans un cadre de discussion signifie « RACONTER CONTINUELLEMENT DES BETISES ». Ou est l’insulte? L’insulte aurait ete SHIT HOLE, et je n’ai pas besoin de ca pour repondre a un separatiste.

  50. Ça Fait Chanter Même Les Abeilles dit :

    Stuck on STUPID!

    Stinky excuse, so childish. Waste.

    POUAH!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.