Sassou Nguesso, sa majesté des mouches, s’incruste au Sommet libyen de Jupiter

Dans sa longue carrière de “serial killer”, sa majesté des mouches, Denis Sassou Nguesso a tué  de nombreuses carrières de politiques français. Il affectionne par dessus tout s’incruster dans les sommets bidon pour charmer ses proies.

Nous avions prévenu Jupiter dès le soir de son élection que le serpent françafricain rodait autour de son berceau. Nous n’étions pas inquiets mais l’appointement de Le Drian comme ministre des Affaires Étrangères avait confirmé notre analyse : le Chaperon rouge finira dévoré par la bête déguisée en grand-mère.

Le 30 novembre 2017, inspiré par les vapeurs du pétrole, Jupiter lança  l’idée saugrenue d’envoyer les forces policières africaines pour rétablir l’ordre en Libye.

Pourtant, c’est justement pour fuir l’arbitraire des forces policières africaines, à la solde des tyrans, que les migrants subsahariens se retrouvent en Libye. Jupiter reprenait à son compte la lecture faussement sécuritaire de cette crise éminemment politique.

Faire appel aux polices africaines qui pullulent de criminels de guerre, comme le Congolais Jean-François Ndenguet, est l’illustration même de la fausse bonne idée. Les forces policières africaines ne maintiennent pas l’ordre, elles maintiennent les tyrans et leurs terreurs. Déployée en Libye, elles se livreront aux viols et aux exactions comme les armées africaines dans les forces d’interposition des Nations Unies. De plus, les migrants, qui ont fui leur pays pour cause de persécutions, seront livrés, pieds et mains liés à leurs bourreaux. Les “Hotspots” seront des “poulaillers” où les bouchers pourront s’approvisionner en libre service. La chasse à l’opposant politique, l’activiste, l’ethnie détestée pourra tranquillement se poursuivre sur le territoire libyen avec la complicité du « Château ». On parlera de rapatriement, mais il n’atteindront jamais leur pays, comme pour les disparus du Beach de Brazzaville.

Demain, 29 mai 2018, Jupiter pensera régler la question de la transition politique et électorale libyenne avec l’escrologiste en chef Sassou Nguesso (il a fait de l’escroquerie une doctrine politique)  qui, avec ses amis Toubon, Jean Yves Ollivier, Pigasse etc. sont, comme tout le monde le sait, des experts en matière électorale…

Le Sommet libyen est une vaste escroquerie. Sassou depuis 1968 a toujours surfé sur les malheurs des peuples pour attirer la lumière sur lui. Créer des dissensions, manipuler les uns et les autres, susciter des crises artificielles et apparaître comme l’homme providentiel !

Le serpent françafricain est en train de vaincre Jupiter, Sassou s’incrustera au sommet libyen. Il aura son selfie avec son petit-fils, ça passera en boucle sur la chaîne nationale congolaise pour sa propagande auprès d’un peuple meurtri.

Jamais deux sans trois, après Sarkozy et Hollande, sans oublier Lionel Jospin qui n’avait même pas pu accéder au second tour, Jupiter ne fera qu’un seul mandat à cause de la morsure fatale du cobra suprême.

Coordination du Collectif Sassoufit

Diffusé le 29 mai 2018, par www.congo-liberty.com

 

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Sassou Nguesso, sa majesté des mouches, s’incruste au Sommet libyen de Jupiter

  1. Jean OKOMBA dit :

    Mr Andrea Ngombet j’ai suivi votre intervention, c’est bien dans l’ensemble et je vous félicite. Mais j’aurai voulu que vous inscrivez dans le registre historique des procès congolais pour mieux faire comprendre aux interlocuteurs la méthode SassouNguesso depuis la prise de pouvoir par Marien Ngouabi. il a poussé ce dernier à eliminer les kinganga, diawara et autres. Il s’agissait là de déblayer le chemin pour la prise de pouvoir puisqu’il avait planifié assassiner Ngouabi. Ces officiers pouvant lui faire tète furent liquidés. Dans le proces après la mort de marien Ngouabi et les exécutions sommaires qui s’en est suivies, Sassou ne change pas de logique, kimbouala kaya est abattu, kikadidi également et bien d’autres. le but est ici le meme. les procès contre ndalla et tsystère Tchicaya obeissent à cette logique aussi. A l’époque c’était pour preparer sa prise de pouvoir ou son maintien. Aujourd’hui comme vous l’avez souligné c’est pour paver la voie de son fils en éliminant tous les contestataires sur la route afin de conserver le pouvoir en famille comme au togo et au gabon. Mais, il faut reflechir à haut vol. Si JMMMkokoko est condamné à 20ans de prison pour atteinte à la suereté de l’Etat et Dabira à 5ans seulement pour tentative d’assassinat de sassou nguesso, il y a lieu de voir là une grande manipulation sassouiste. Dabira et Nianga Mbouala s’accusant mutuellement comme des petits enfants à laquelle s’associent le ministre mboulou et le garde fetiche de sassou Jean Dominique okemba pour faire le jeu de sassou. Les congolais prisés par le sensationnel pensent que ce théatre est vrai. Mais pour nous non absolument, il s’agit de jeter cette afffaire dans l’opinion congolaise pour se victimiser et beneficier de la compassion pour qu’en sourdine il travaille activement pour passer la main au fils. Dabira à perçu une colossale somme en échange de rester en prison et d’ètre publiquement humilié pour conserver le pouvoir de l’etat à la maison. Nianga Mbouala aussi, jour jouer son ròle. Les accusations entrecroisées entre les deux generaux mbochi proche de sassou sont si facile à etre demasquer et perçu comme une affaires entre les fils de la maison. J’invite les congolais à comprendre cette affaire Dabira dans ce sens pas un autre.

  2. Lucien Pambou dit :

    A TOUS

    Nous sommes la au coeur de la complexité du réseau dans sa partie interne et dans sa partie externe

    Il s’agit de les analyser de facon non habituelle comme le dit OKOMBA pour en comprendre le fonctionnement et éventuellement lire les grandes trajectoires pour des solutions éventuelles

    Alors politiciens congolais au boulot

  3. Val de Nantes dit :

    @Okomba ,grosse validation .Nous sommes pris dans le délire mbochien.Ce qui est dommage,pour notre pays qui connaîtra à coup sûr , des moments les plus noirs Après le départ de Sassou .
    Sachez bien que ,es généraux mbochis ont promis ,au détour d’une phrase de Nianga Mboula ,qu’ils ne se laisseraient pas faire ,en cas de chute de leur patron ..Dont ,acte .

  4. François Ibovi Kiema dit :

    A Lucien Pambou qui appelle les congolais à lire avec attention les idées d’Okomba, je demande d’arreter. Okomba raconte des conneries. Pensez vous que Dabira peut accepter de se faire humilier pour la soit disant conservation du pouvoir dans la famille? Dabira est condamné pour avoir voulu décendre sassou nguesso. Je vois que c’est à ce niveau pas ailleurs sa condamnation à 5 ans de prison.

  5. Anonyme dit :

    Soi-disant, ce Dabira serait libéré ?

  6. Loathey dit :

    @ Francois Ibovi
    Avec tous mes respects, je vous dirais que si vous n’avez pas compris que le proces Dabira est une manipulation politique alors vous avez encore du chemin a faire en matiere d’analyse politique. Vous pensez serieusement qu’un individu qui prepare un coup d’état va aller se presenter aupres du chef de la securite du president pour lui reveler ses intentions ( en plus il va le rencontrer au palais!)? Et vous pouvez imaginer un seul instant que ce meme individu peut sortir du territoire apres avoir dit ce qu il a dit? Et le grand croco dans tout ca, vous imaginez le chef de la securite d’un president incapable d’obtenir deux minutes de discussion avec son chef pendant un mois ( pour lui parler justement du complot)! et que dire du fameux Castano et son « dossier » sur l’assassinat? Vous avez au moins suivi ce fameux proces et lu le « body language » de Dabira? Mon cher Francois, soyons serieux et constructif.

  7. etat anka chef d'etat major catastrophique post j m m mokoko des facs sous p lissouba dit :

    reponse au collectif sassouffit

    le seul peuple meurtri a la date de ce jour a brazzaville est le pool. 27 ans de multipartisme au congo dont 25 ans de duel pour le pool 4 DDR signes par chaque representant resident du pnud au congo depuis william paton jusqu a anthony boamah en passant par aurelien agbenonci 5 interruptions de services ferroviaires la derniere en cours l’est depuis novembre 2016 absence d’hygienne au pool plus de savons de parfums de peignes les ninjas ont tous des cheveux ebourriffes .le pool est devenu un geant parc zoologique. oui on ne peut etre que meurtri dans un tel contexte et ca laisse bien des traumatismes.le pool n’aura eu que deux ans de bonne sante soit les annees 91 et 92.

    la democratie n’a pas ete une bonne nouvelle pour le pool.elle vous a bcp desaxe.

  8. François Ibovi Kiema dit :

    @Loathey, trouvez vous normal les idées que véhicule Jean Okomba que Dabira fait le jeu de Sassou Nguesso pour garder le pouvoir chez les mbochi? Ça fait quoi, si le Congo est dirigé par Denis Christel? Comment pouvez vous croire que Dabira accepte d’être humilié pour la conservation du pouvoir? N’est ce pas absurde tout ceci?

  9. Mars dit :

    J’ignorais que le jeune meneur de ce collectif est un nordiste. Peu importe, je ne suis pas de ceux qui s’appesantissent sur ces détails. Etre sudiste ou pas, tous congolais, fils et filles du Congo.

  10. Macron est mieux que Holland dit :

    Deux visites officielles d’un génocidaire en l’espace de quelques mois, sous Macron plus de souffrances pour les congolais que jamais.
    La France est la source de toute la misere congolaise

  11. Mark dit :

    MACRON, traité par TRUMP comme un gamin à Washington reste le president le plus gentil dans l’histoire de la France. Sassou n’a donc pas à s’inquieter.

  12. IKAMOU LISSONDO dit :

    Condamné à 5 ans de prison, Dabira a été libéré avant hier pour raison de santé soit disant. Il est chez lui et se la coule douce quoiqu’il soit en résidence surveillée. Allez y comprendre: 5ans chez sassou = 10 jours.

  13. Val de Nantes dit :

    L’amateurisme et la cécité politique de Macron font le lit doré de Sassou, qui s’en donnent à cœur joie…
    LE SELFIE avec Macron vaut soutien tacite au pouvoir du tyran de l’alima…
    Cependant ,on peut se satisfaire,pour le moment que ce Macron n’ait pas encore reçu de manière officielle et personnelle cet ombrageux personnage dont la simple évocation suscite la haine .Mais sommes nous vraiment ( hainés ) à l’égard de ce virus ?Dixit Nianga mboula ,le nouveau Sartre congolais …Au moins les mbochiss auront inventé un mot …..

Laisser un commentaire