LES DESSOUS DE POINTE-NOIRE

Au cœur de Pointe-Noire, cité économique du Congo et porte océane de l’Afrique centrale, la prostitution est devenue une activité économique comme les autres. Naomie et son amie Yevline cherchent à s’en sortir en séduisant les Européens célibataires qui pourraient les emmener en France. Mais si elle réussit parfois, cette stratégie a aussi un prix dont ces jeunes femmes n’ont pas toujours conscience. Avec des traits d’une précision et d’un réalisme exceptionnels, entièrement réalisés au stylo-bille, KHP livre un premier album individuel, où il aborde frontalement le problème de la prostitution en Afrique, seule échappatoire pour une jeunesse désoeuvrée en mal de repères…

 

Koutawa Hamed Prislay, né à Brazzaville en 1979, suit une formation à l’école de peinture de Poto-Poto à Brazzaville. En 1998, il commence une chronique réaliste sur la guerre civile au Congo sous le titre Descente aux enfers. A partir de 2007, il participe à des événements et des ateliers au Centre culturel français de Pointe-Noire où son talent est remarqué. L’année 2012 correspond à la sortie de sa première publication en Europe, le collectif Chroniques de Brazzaville suivie de Nouvelles d’Afrique deux ans après. En 2015, il quitte son pays pour la France.

CLIQUER SUR LE LIEN POUR ACHETER L’OUVRAGE

Ce contenu a été publié dans LIVRES A LIRE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à LES DESSOUS DE POINTE-NOIRE

  1. Très triste réalité , c’est la faute à sassou et son clan Mbochi qui pillent tout l’argent du pays . Le taux des jeunes sans emplois non Mbochis est de 98% , tandis que chez les jeunes Mbochis c’est plein emploi avec 98% qui ont un boulot dont les plus gros employeur est la DGSP , la Police de Denguet ,GAP de Sassou , SNPC ,Total congo ,Eni congo . Le reste des jeunes sont obligés de faire la prostitution,les filles comme les garçons homosexuels.Et 2% font taximans .

Laisser un commentaire