Le pognon de dingue de Jean-Bruno Richard Itoua

Bruno Itoua et Christel Sassou ; les voleurs de la République du Congo

« Pognon de dingue » : l’expression est de Macron. La formule qualifie les détenteurs des sommes astronomiques qui narguent les pauvres que compte la planète surtout dans l’hémisphère sud.

Précisément, au Congo-Brazzaville, alors que les salariés, les pensionnaires et les étudiants tirent le diable par la queue, l’argent de ce petit pays pétrolier d’Afrique Centrale dort dans les coffres fort des banques occidentales et participe donc à ce titre au développement des pays qui abritent les paradis fiscaux. On dépouille les pays pauvres pour enrichir les pays riches. Cruel paradoxe.

Ceinture

Des écoles en sous effectif d’enseignants, des entreprises en rupture de contrat, des centres hospitaliers en manque d’équipements et de médicaments et les centres intégrés de santé dont le personnel réclame le payement des salaires ont été fermés dans tout le Congo-Brazzaville. Les populations du Congo-Brazzaville vivent au rythme de «  la rupture ». La crise, la dette publique de 530 milliards de francs CFA soit 117 % du PIB dictent la loi. Dans un pays producteur de bois, les enfants dans les écoles prennent les cours à même le sol. Les salaires des fonctionnaires, les pensions des retraités, les bourses des étudiants sont impayés depuis des mois. Les entreprises privées accumulent des arriérés des salaires pour celles qui n’ont pas encore mis la clé sous le paillasson. Les populations du Congo-Brazzaville se serrent la ceinture. Vivre durement aujourd’hui… Au même moment, Les comptes off shore des paradis fiscaux sont remplis à rebord par des dépôts effectués grâce à des montages financiers sophistiqués réalisés avec le concours des cabinets spécialisés par des proches de Denis Sassou Nguesso : Jean-Jacques Bouya, Denis Christel Sassou, Gilbert Ondongo, Rodolphe Adada, Lucien Ebata, Jean Bruno Richard Itoua Ces hommes sans cœur jouent à qui possède le plus de milliards.

Magot à gogo

Au Congo-Brazzaville, de multiples sources accusent le premier patron de la SNPC d’avoir amassé une colossale fortune après son passage à la tête de la société pétrolière. Jean Bruno Richard Itoua, puisque c’est de lui dont il est question, moyibi ya tarot, ancien employé de la firme pétrolière française Total, actuel ministre de l’Enseignement supérieur, avait été cité dans le scandale des panama papers et des paradis papers et dispose de nombreux comptes off shore. Jean Bruno Richard Itoua possède une fortune dingue au Panama et dans de nombreux paradis fiscaux.

Cadenas

Avec une fortune estimée à 34 millions de dollars, piqués dans la caisse de la SNPC, cachée essentiellement dans les banques du Panama, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur du Congo-Brazzaville Jean Bruno Richard Itoua, vient de subir un revers dans sa tentative de transférer ses avoirs du pays d’Amérique Centrale, le Panama, à Hong Kong en Chine. Les informations parues dans la presse et la découverte de ses biens immobiliers et fonciers de plusieurs centaines d’hectares par les indignés 242 du président Roland Levi Nitou et Alain Kimpo ont pesé sur cette décision du riche Mbochis. Il est très facile de placer ses avoirs dans les paradis fiscaux, mais aussi très difficile de les retirer, surtout quand les projecteurs des ONG sont fixés sur vous (sacer infos.com, 18 juin 2018). Les descendants de Mobutu Sesé Seko, Jean Bédel Bokassa, Jean-Claude Duvallier … éprouvent de pires difficultés pour retirer l’argent des comptes off shore fermés à double tour. Ils se mordent les doigts.

Odeur

Pamelo Mounka a chanté : »L’argent appelle l’argent  », Lutumba Simarro : « Mbongo » et les Saintes Ecritures nous enseignent « Tu mangera à la sueur de ton front » et « l’argent est un bon maître et un mauvais serviteur ». La Bible recommande : « Tu ne voleras point ». Mais, là où le pognon abonde, le vol surabonde. Du blé, du beurre, du bifton, du flouze, de l’oseille, des briques, des ronds… Depuis le « pognon de dingue  » lâché par Emmanuel Macron jusqu’à l’indemnité royale de l’ancien PDG de Carrefour, en passant par les salaires des stars du foot qui courent derrière un ballon au Mundial 2018 en Russie, l’argent n’a pas la même odeur. Toutefois, mbongo, nguéla, ntakou, meya, ndzi, nzimbou, makouta, mossolo, , volé aux congolais par Denis Christel Sassou Nguesso, Rodolphe Adada, Jean Richard Itoua, Gilbert Ondongo, Lucien Ebata … dégage l’odeur du pétrole. L’argent volé aux populations du Congo-Brazzaville par Henri Djombo pue l’odeur des forêts. C’est curieux que la justice du Congo-Brazzavile n’ait pas été jusque là incommodée par l’odeur pestilentielle du pognon de dingue. Habitué à brasser l’argent sale, André Oko Ngakala, procureur de la République, n’a pas jugé nécessaire d’ouvrir une information judiciaire contre les resquilleurs du Congo-Brazzaville . Et pourtant, il suffit de se baisser et de ramasser. Denis Sassou Nguesso a installé au Congo-Brazzaville le règne de l’impunité et des hommes forts. Jean Bruno Richard Itoua avec son pognon de dingue bénéficie de cette impunité en continuant de se la couler douce.

Benjamin BILOMBOT BITADYS

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

32 réponses à Le pognon de dingue de Jean-Bruno Richard Itoua

  1. Val de Nantes , dit :

    C’est le premier voleur attitré de la SNPC ..Sassou ,friand des pratiques mafieuses en a fait un ministre à vie …Chers compatriotes ,cette fumée de Bruno ..
    A t’il encore réellement besoin du salaire de ministre pour vivre ????.
    En quoi est il plus important que les autres congolais imbus d’une intelligence équivalente ???.
    Ce sont des interrogations récurrentes qui peuvent vous provoquer des crises cardiaques ..
    Le cas de Bruno ,n’en est pas l’unique sous Sassou où le timbre tribal vaut plus cher que l’amour patriotique …
    La patrie a été réduite à l’hégémonie ethnique mbochi ,pour un règne assurant aux Nguesso une dynastie basée sur la corruption des esprits ,des institutions ,des membres de l’ethnie au pouvoir ..
    L’ascenseur social s’est grimé en ascenseur ethnique ,oui ,tous les mbochis ne sont des Bruno ,
    mais il n’en reste pas moins qu’il suffisait aussi d’être Bruno et diplômé ,pour être riche …
    Des Bruno ,du Sud ,il n’en existe pas ,d’où la primauté ethnique est une garantie contre tous risques …
    Aux autres mbochis ,d’étudier ,leur chance d’être des Bruno est grande …
    Des centaines d’exemples corroborent mon propos …
    La diaspora congolaise logée en France aurait été mbochi ,des Bruno ,on en ramasserait à la pelle .
    Le critère déterminant pour être Comme , Bruno c’est être mbochi ….
    En quoi ,ce Bruno ingénieur est il plus précieux que Patrick Tsengue Tsengue ????…
    Au Congo de Sassou ,le diplôme y est ethnicisé ….

  2. Val de Nantes , dit :

    Pauvre ,Bruno ,il est horriblement si riche qu’il ne sait plus quoi faire …..

  3. Lucien Pambou dit :

    A tous et surtout à mes chers compatriotes congolais qui sur ce site et ailleurs veulent la reconstruction d’un Congo nouveau,

    Voici un papier qui va vous énerver, qui vous fera dire que vous ne vous reconnaissez pas dans la caricature du Noir fait par les Juifs au nom de la bataille des mémoires, esclavagisme comme la shoah.

    Je me permets de vous l’envoyer pour un débat, pour une réflexion en évitant les insultes traditionnelles que l’on risque d’avoir envers les Juifs que certains d’entre nous rangent dans la même catégorie que les colonisateurs. De grâce, je sais que nous ne savons pas discuter de façon argumentée et sans énervement. Au Congo comme le dit Madame Gnali Mambou, ancienne Ministre de la culture du Président Sassou qui avait démissionné et qui vient de commettre un ouvrage aux Editions Gallimard (Continent noir) « L’or des femmes », les Congolais que nous sommes ne lisons pas, ne débattons pas et nous nous contentons de la consommation et du plaisir.

    J’attends de ce papier que je vous présente des éléments de prise de conscience et de réflexion pour une action productive. En effet, nous sommes consommateurs de ce que les autres produisent et on comprends mieux pourquoi l’esclavage et la colonisation ont réussi en Afrique noire, même s’il y a eu des résistances fortes. Comme d’habitude, je reste toujours iconoclaste, provocateur diront certains et non hypocrite pour d’autres, entourloupeur pour certains, mais j’adore le débat.

    A vos plumes chers compatriotes à la fois pour déconstruire le texte et faire des propositions. Tiens je jette dans la mare une proposition provocante: le départ de Sassou du pouvoir permettra-t-il aux Congolais de devenir des producteurs ? Comment et comment remettre le Congo dans le sens de la marche en faveur de la production ?
    —————————————————

    Voici ci-dessous le texte et le lien :

    Interviewer: Pourquoi le Noir est si en retard économiquement ?

    Juif ashkénaze: Non seulement le Noir est le plus lent d’esprit, mais il ne pratique pas l’économie de groupe. Le seul aspect économique que le Noir comprend c’est la consommation. Il ne comprend pas l’importance de la création de richesse. La règle fondamentale c’est de garder votre argent dans votre groupe racial. Nous crééons des entreprises juives, louons juif, dépensons juif et achetons juif. Il n’y a rien de mal à cela. Mais c’est une règle de base que le Noir ne peut pas comprendre et appliquer. Il tue son frère Noir quotidiennement pour du crack et de l’héroïne ou à cause pour jouer le gangster au lieu de vouloir le bien de son frère. 93% des Noirs tués en Amérique le sont par d’autres Noirs. Les statistiques montrent que l’argent des Juifs passe entre 18 mains juives avant de quitter sa communauté. L’argent des Noirs doit probablement passer par un seul autre noir un maximum. Seul 6% de son argent retourne dans sa communauté. C’est ainsi que les Juifs sont en haut et que les noirs sont au dernier échelon de chaque échelle de chaque société. Moins d’1% des Noirs créent des entreprises en Amérique et il y a une corrélation inverse avec le pourcentage de la population carcérale étant de 51%, malgré seulement que les Noirs ne représentent que 13% de la population américaine totale.

    Interviewer: le pouvoir d’achat de l’Amérique Noire est de 1,000,100,000,000.00 milliards de dollars. 100 milliards de dollars de plus que le PIB total de l’Afrique 1 milliards de dollars) et il devrait atteindre 1,700,000,000,000.00 milliards de dollars en 2017, selon une analyse des experts économiques. Mais que pouvait faire le Noir avec 1,000,100,000,000.00 milliards de dollars par an ?

    Juif ashkénaze: les Noirs de la diaspora américaine ?
    Interviewer: Oui

    Juif ashkénaze: Eh bien, au lieu d’acheter du Louis Vuitton, du Hermès et du Cristal (des sociétés qui pourraient influer sur la politique à ses dépens et qui ne sont également pas de grands fans du Noir). Il pourrait industrialiser l’ensemble de l’Afrique, construire des banques nationales, se débarrasser de la majorité des banques et des institutions coloniales sur son continent en les mettant en faillite. Cela ferait de la place pour la croissance économique en Afrique. Il pourrait conserver plusieurs de ses ressources tout en à les vendant au prix du marché, sans obligation de vendre les droits. Il pourrait réduire sensiblement la pauvreté, devenir autonomes, ans compter sur l’aide de l’Union Européenne. Il pourrait construire un arsenal nucléaire pour une Afrique unie, investir dans des infrastructures, des établissements d’enseignement, de recherche scientifique et d’innovations technologiques à son profit. Avec 1,000,100,000,000.00 milliards de dollars, le Noir pourrait rapidement catalyser l’ascension de l’Afrique à devenir une puissance mondiale.

    Interviewer: Quelles sont vos impressions sur les échecs notables du Noir depuis 150 ans ?

    Juif ashkénaze: Eh bien, rien n’est jamais de la faute du Noir. Sa tendance compulsive à tuer les siens, sa consommation compulsive de denrées. Son incapacité à créer des entreprises et à préserver la richesse sont généralement la faute de quelqu’un d’autre.

    Interviewer: Que peut faire le Noir pour se libérer de sa situation économique ?
    Juif ashkénaze: Le Noir doit prendre ses responsabilités. Les Noirs doivent s’unir. Ils doivent créer des entreprises, ils doivent investir dans leurs propres institutions et infrastructures. ils doivent garder l’argent dans leur communauté et ils doivent apprendre à contrôler leurs propres moyens de production.

    Interviewer: Je vous remercie pour votre temps.
    Juif ashkénaze: Avec plaisir

    bcmedia.org/2016/08/09/jerusalempourquoi-les-noirs-ne-sont-pas-riches

  4. Bakala Téléma dit :

    Et ils se disent être des humains? Mais ça alors! Il y a quoi se demander s’ils se posent la question de l’objectif de leur présence ici sur terre. Qu’est-ce qu’ils font de bien sur cette terre ? Rien! Ils sont bloqués au niveau 1 de l’échelle des besoins de Maslow. Des êtres inachevés.

  5. Bakala Téléma dit :

    bcmedia.org est une publication en ligne de Guinée Conakry.

    Juif eskenaze n’est pas une personne.

    Conclusion: fake news raciste ni plus ni moins.

  6. Dieu m'a dit dit :

    Lucien Pambou décidément vous êtes un iconoclaste comme vous le dites vous même. Voila une situation de bien mal acquis et de pognon de dingue acquis frauduleusement par Bruno Itoua sur laquelle (situation ) doit porter Le débat. Et curieusement vous en lancer un autre, comme pour faire écran et dévier de leurs trajectoires les flèches caudines et acerbes des posts contre Bruno Itoua et tout le système criminel de Sassou. Protégez vous Bruno Itoua ?

  7. Lucien Pambou dit :

    A Bakala telema

    Fake news dites tu?,
    Celle ci reflete t-il oui ou non ce que le monde pense des negres que nous sommes et tels que le monde nouvoit comme au temps de l ‘esclavage

    Et grace à la main tendue permanente on ne fait rien pour montrer le contraire

    Concernant Bruno Itoua et le systeme criminel de Sassou au lieu de passer son temps a larmoyer et à se plaindre il faut le remplacer hein telema?

    QUE PROPOSES TU AU DELA DES POSTS DE COMPASSION MISERABILISTE ET BAVARD

    IL FAUT PASSER A L ACTION AU LIEU D AMUSER LA GALERIE CONGOLAISE QUI RESTE SIDEREE APATHIQUE ET ENDORMIE

    Alors bakala sois un muntu soit un homme et leve toi au lieu de te morfondre sur congo liberty

    LE TEMPS DES LARMES ET DES PLAINTES EST REVOLU. QUE PROPOSES TU
    CONCRETEMENT?

    TOI LE GRAND DISEUR STRATEGE BAKALA POUR FAIRE DISPARAITRE LE SYSTEME RESEAU CRIMINEL DE SASSOU COMME TU LE DIS

  8. Lucien Pambou dit :

    IL FAUT LIRE NOUS VOIS AU LIEU DE NOUSVOIT

  9. Dieu m'a dit dit :

    Mr Lucien Pambou expliquez nous pourquoi et comment peut on s’enrichir à ce point jusqu’ à detruire et ruiner complètement son propre pays ?
    Est ce propre à l’ethnie m’bochi ou alors à une bande de gangsters constitués en réseau (votre mot fétiche).
    Quelles peuvent être les alternatives pour lutter contre ses détournements sauvages des fonds publics mais surtout quels mecanismes pour faire rapatrier au Congo, tout ce pognon caché dans les paradis fiscaux, une foif ce pouvoir défait ?
    Mouillez vous monsieur nous attendons vos réponses.

  10. Lucien Pambou dit :

    IL FAUT LIRE DIS TU AU LIEU DE DITES TU

  11. Dieu m'a dit dit :

    … une fois …

  12. Val de Nantes , le noir s'abonne plus à l'assistanat qu'aux efforts cérébraux .. dit :

    @G .lucien Du coq à l’âne ,puisque vous nous y invitez .J’ai bien souligné dans mes précédents pots ,le caractère arrieriste de l’homme noir ….
    Le peuple juif est un peuple travailleur ,contrairement au peuple congolais ,qui est un peuple assisté ..C’est la faute à ces idiots des présidents qui infantilisent l’homme noir ,pour mieux régner.
    Un diplôme obtenu doit participer à la construction matérielle d’un pays et à la construction mentale d’un peuple …

    Les juifs se sont vengés ,en faisant de l’éducation ,le moteur de l’existence sur terre ..
    Pas de magie ,ni de sorcellerie ,mais un pragmatisme cartésien …..
    Le noir est un obsédé incurable des performances cervicales de l’homme blanc ,car il se refuse à se réaliser en dehors du blanc ….

    Quand ,est ce que ,allons nous faire manger le moukalou à l’homme blanc ???.
    Les japonais l’ont fait avec leur sushi …..
    Commencez ,d’abord à reconnaître à l’autre, des idées exceptionnelles
    Le cas de Patrick Tsengue Tsengue en témoigne –
    Ces inventions ont été officiellement détruites par ceux incarnent l’État .Si ,ce n’est pas une malédiction ,alors une jalousie étatique …?????.

    L’argent caché de Bruno itoua ,pouvait servir à financer des projets structurants au pays et créer de la richesse ,au lieu de çà on continue à enrichir ces juifs …
    Nous avons volontairement choisi la voie de la misère éternelle ,contentons nous en …
    La misère commence par le refus d’intégrer dans le processus de l’édification d’un pays ,ceux qui ont la matière grise ….Sous Sassou ,le congolais a pris son ticket ,pour assister aux films de l’horreur sociale ….

    Se développer ,est un processus continu d’évolution humaine , validé par des critères scientifiques ,techniques ,technologiques et économiques …
    Voler l’argent public ,comme l’a fait Bruno itoua ,c’est entretenir la misère sociale …
    Le Congo est en marge de la révolution numérique ,démocratique et ,en un mot ,un gros village des bonobos …

  13. Lucien Pambou dit :

    A Dieu m ‘a dit et surtout à Bakala Telema

    Sortons des grands bavardages et discours.Que fairE? et c’est volontaire le E MAJUSCULE

    1/organiser des élections démocratiques supervisées par la communauté internationale comme gardiens de validation du respect des regles electorales à soumettre à tous les candidats à l’ élection présidentielle future car notre maturité démocratique est pour l ‘instant assez faible

    2/Demander à chaque candidat de publier son patrimoine avant l ‘élection et au moment de quitter le pouvoir une fois son mandat terminé.ceci doit etre valable pour toutes les élections et pas seulement présidentielles

    3/ au nouveau president elu de faire un audit sur la gestion des regies financieres et des modalités de passation des marches publics au cours du mandat précedent.En cas de découverte des dysfonctionnements remonter les procedures et dégager les responsablites individuelles avec traduction des impetrants devant la justice

    4/Dans le cas des détournements des fonds il faut identifier les personnes qui en sont responsables sur la base d ‘infos avérées et verifiées en demandant par des procedures officielles aux banques et aux pays dans lesquels les fonds ont éte deposes d ‘aider le congo en avoir la repropriéte legitime et legale.Aux juristes congolais d’y réflechir de facon rationelle et non compassée et emotive

    5/Comment faire pour que, l ‘argent dépose dans les paradis fiscaux avec code secret? lCI je donne ma langue à felix felix le chat bien sur.je ne sais ni quoi faire ni quoi proposer

    6/ cet argent récupere doit etre sous la surveillance stricte d’un organisme de la societe civile a creer en evitant la corruption des membres retenus et du gouvernement . Ces fonds avant d’etre utilises doivent faire l ‘objet d’une planification des besoins sociaux à couvrir en priorité( education sante production)

    7/Je m arrete la j ‘ai encore plein d’idees et pour dire que la reflexion continue

    Voila Dieu m adit , pambou fait des propositions bavardes mais concretes

    Bonne fin de semaine

  14. Lucien Pambou dit :

    A VAL de NANTES

    Validation à 100 pour cent

    RIEN

    A

    REDIRE

  15. Bakala Téléma dit :

    Cher Lucien,
    De temps à autres, il faut voyager hors du milieu francophone pour constater les œuvres de l’Africain sous d’autres cieux. Allez au Ghana et au Nigeria par exemple et vous allez constater ce dont est capable le Noir. Dans ce pays, le Noir fabrique des voitures et petites camionnettes pour ne donner que c’est exemple du génie noir. Visitez l’Ethiopie, l’Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie , le Kenya et vous serez surpris du travail du Noir.

    Le Noir réussit dans ces pays où l’état crée un environnement propice à la création des richesses et des emplois. Ils n’ont pas attendu que l’Autre leur soutienne. Ce qui n’est pas le cas dans certains pays africains où celui qui a l’argent fait du gangstérisme politique. En bon gangster nouveau riche, il ne veut pas voir d’autres s’affranchir financièrement tellement il a peur d’être renversé. Aussi crée t-il une clientèle affairiste autour de lui qui fait main basse sur le trésor public et les marchés publics surfacturés et truqués. Dans les pays où l’on retrouve de telles pratiques, tout marche à reculons.

    Bref, voyage pour mieux comparer le Congo des Bruno Itoua à l’Afrique qui gagne. Cette Afrique existe. Je suis sûr et certain que ce génie existe aussi chez le congolai. La preuve, bien avant que n’arrive la catastrophe de juillet 1968, des riches entrepreneurs congolais existaient au Pool, Bouenza, Niari, Kouilou, Brazzaville, Pointe-Noire et Dolisie. Comment se fait-il qu’ils ont tous fini par être remplacés par des politiciens nouveaux riches contrairement aux autres pays?

    Le Noir est travailleur, intelligent, innovateur. Quant aux Bruno Itoua, ce sont des etres inachevés qui ne m’intéressent pas.

  16. Val de Nantes , dit :

    Combien de nos compatriotes diplômés qui sont partis au Congo et y étaient reçus par les autorités de notre pays ???…
    Y a t’il au Congo une structure d’accueil qui reçoive les membres de la diaspora pour recueillir leurs doléances ????…Comment peut on bâtir un pays ,en insultant la matière grise ???.
    Si ,le simple fait d’avoir le pétrole ,suffisait à nous échapper de la misère ,nous n’en serions pas là

    ..Y ‘a t ‘il trop des médecins au Congo ????.
    Regardez dans nos quartiers populaires ,combien des cabinets des médecins généralistes qui y opèrent ????..
    Bref . Ces exemples ,on peut en citer des milliers ….
    Le refus de créer du bonheur national est officiel …..
    Peut on se développer en important continuellemrnt des cerveaux étrangers ???..
    Importer un cerveau étranger ,c’est une double peine pour le Congo…
    La première ,elle est technique ,scientifique ,car elle détruit les compétences locales issues du domaine ,car elles seront frappées d’inutilité ..
    La deuxième est d’ordre économique , elle est coûteuse ,du fait des frais annexes qui y sont associés …
    L’objectif ,vous aurez compris ,de la nouvelle république fédérale ,est de faire l’inverse de ce qui s’y passe …
    Chers compatriotes ,
    Aujourd’hui ,être diplômé ,c’est aussi se doter d’un amour patriotique ,et du sens de la tactique du développement d’un pays ..Si ,on veut éviter des Bruno itoua ,il va falloir laisser la créativité au service du pays …

  17. David Londi dit :

    @Lucien, il est parfois d’analyser des phénomènes quand on les aborde d’une façon superficielle. Les questions qu’il faut se poser : Quoi ? Pourquoi ? Comment ? Quand ?
    De quoi parlons-nous ? Le noir est en bas de l’échelle sociale. Cette affirmation emporte avec elle beaucoup de préjugés sans aucun fondement scientifique si l’on admet que toute affirmation se base sur un domaine de définition. Celui-ci ne se réfère qu’aux valeurs occidentales mais qu’en serait-il si le juif était placé dans un autre contexte dont il n’aurait aucune maîtrise ? Le juif, dans un autre contexte, n’a-t-il pas eu des difficultés à dépasser des problèmes auxquelles il n’a pas trouvé de solutions qui l’auraient sorti de ces situations ? Nous regrettons tous la Shoah mais n’etait-ce pas un drame qui a plongé ce peuple dans le désarroi le plus total ? Pourquoi le juif a-t-il subi ce génocide, 6 millions d’âmes, sans une parade efficace en dehors de leur libération par les alliés ? Parce qu’ils étaient confrontés à une force supérieure qui annihilait toutes les initiatives venant de lui-même pour s’en sortir. C’est la conjugaison des forces alliées qui ont trouvé la solution. Pourquoi le noir est dans la position que le juif décrit ? Ce peuple a développé des royaumes prestigieux en apprivoisant son environnement jusqu’à atteindre un équilibre avec son milieu jusqu’à l’arrivée de l’homme blanc qui, avec une supériorité militaire, l’a vaincu et réduit en esclavage dans un premier temps avant de le coloniser : acculturation, perte de repères et surtout assimilation à une culture étrangère. Peut-on se développer à partir de la culture de l’autre ? Assurément non. Les indigènes, indiens, d’Amérique latine subissent le même sort depuis le 16ème siècle. Il a fallu attendre le 20ème pour voir un premier président d’origine indienne à la tête d’un pays sud-americain. Ce juif pourrait-il tenir le même discours vis-à-vis de l’indien de l’Amérique du Sud où tous les postes de gouvernement sont trustés par des originaires de l’Europe ? Non, Lucien, tout est question de contexte : histoire, culture, etc. Le Noir des Amériques est au bas de l’échelle parce que les forces sociales l’ont maintenu dans cette situation. Il a fallu le « positive act » de Kennedy / Johnson pour permettre aux Noirs d’aller à l’a même université que le Blanc. Lucien, penche-toi sur l’histoire des inventeurs noirs, tu seras peut-être surpris d’apprendre certaines choses. Sais-tu, par exemple, que le Mexique a eu un Président noir ? Guerrero, héros de l’indépendance mexicaine, une province porte son nom.
    Généraliser est toujours risqué !

  18. Maclintoch dit :

    Mes chers internautes, c’est avec patient et admiration que j aborde ce débat o combien intéressant et passionnant. Cela prouve déjà l’importance que vous accordez a votre sort qui de près ou de loin n est pas de votre faute. Le fait qu on commence a se poser des questions et cherchons a trouver des solutions,cela voudrais dire qu on est sur le droit chemin. Je commencerais par une petite observation, « si vous avez été au village lorsque les moineaux bâtissaient leurs nids au niveau de la toiture, le fait d’enlever le matériau de construction du fameux nid était la clé pour faire partir les oiseaux après moult insistance les oiseaux finissaient par se lasser et partir ». La plus grande bataille perdue est celle de la culture, et surtout la culture inconsciente, celle qui est cachée qu’on ne doit pas modifier au risque de tout bouleversé(voir Iceberg culture de Edward Hall), le role des guerres et de l’instabilité perpétuelle est dans ce but d’éviter la conscientisation et la reconstruction des peuples, aussi il faut ajouter les dirigeants qui doivent présider la destinée d’un peuple ne sont pas à la hauteur. Donc Sassou Nguesso est un frein à l évolution de notre peuple parce qu il ne fait qu entretenir ce climat qui nous rappelle les periodes sombres. La langue est aussi un réel problème comment voulez vous que notre enfant qui est né parle sa langue maternelle parfaitement doit parler français la langue d un autre. Réfléchi en sa langue et cherche à traduire en Français et trouver la solution, cela cré un retard dans la façon de penser. To be continued

  19. Val de Nantes , dit :

    Sur Bruno itoua ,c’est l’exemple type de l’ascenseur ethnique ,au détriment de l’égalité des chances entre enfants du même pays..Pouvez vous imaginer ,le nombre des projets perdus ,inexploités ,du fait de sa présence continue au gouvernement ?????….Ces anomalies comportementales , tirées d’une présence injustifiée au sein des gouvernements successifs , en ont désespéré plus d’un congolais ….
    Le Congo de Sassou ,c’est celui du grand frère ,de tonton ,de papa etc ,lorsque vous manquez de filiation gouvernementale ,vous n’avez aucune chance de sortir la tête de l’eau ….
    La pauvreté qui sévit dans le pays ,est un fait voulu par les tenants de la société enfumée ,privée de culture ,de moyens d’évolution sociale ….
    Déjà ,multimillionnaire ,Bruno ne cesse d’exprimer une envie inextinguible d’amasser tant d’argent.
    La révolte sociale est un sentiment humain ,et Bruno ne devrait pas y échapper …
    Le retard du Congo semble inscrit dans son ADN .Un examen de conscience approfondi s’impose pour explorer les pistes qui nous paraissent inaccessibles ,car ,au bout des efforts ,il se pourrait que nous y trouvions notre bonheur …
    L’attitude de reculer à la moindre épine ,nous empêche d’avancer ,et la misère s’accroît de façon exponentielle …
    Difficile de concilier vol des deniers publics et émergence ,c’est l’équation politique qui se dresse à nous …
    Moralement ,c’est une honte ,de s’estimer heureux quand on a volé l’argent public de manière industrielle …..

  20. Anonyme21 dit :

    Ce sont les mêmes qui volent ce sont les mêmes qui tuent ce sont les mêmes qui imposent des conditions de vie inhumaines aux autres oui toujours les mêmes oui toujours !
    Ils nous traitent comme des étrangers sur notre propre sol oui la terre reçu en héritage de nos ancêtres.
    Les anciens ont combattu le colon pour que les générations suivantes aient leur liberté résultat ce n’est pas le cas ces gens se comportent en étranger vis à vis de nous et l’ on doit se contenter de continuer à les appeler bêtement compatriotes cherchez l’erreur

    Alors aux originaires du sud qui sont pour l’unité coûte que coûte avec ces étrangers et qui vivent dans le confort que leur procurent l’occident Je dis ceci allez donc boire l’eau sale que vous proposent vos chers compatriotes lavez vous avec vous et vos proches pour info on y trouve selon certains témoignages des vers que l’on voit dans certaines latrines vivez donc du délestage de l’électricité pendant une journée au moins vous et vos familles ensuite nous pourrons discuter ensemble de l’unité que vous prétendez défendre

    Dans les cas contraire ne venez pas nous rabattre les oreilles avec vos pseudo idées bien pensantes et au fond très hypocrites
    Pour moi ecux qui prônent l’unité à tout prix soit c’est de la bêtise soit de l’inconscience ce n’est pas mieux !
    Je suis pour la séparation et tant pis pour ceux que cela emmerde

  21. Les Mbochis ont pillé ,tout l’argent du pays et font vivres leurs familles en France , Canada ,USA ect … Mais il ne faut pas oublié le sale boulot des enfants kolélas surtout GUY BRICE qui prépare l’ascension de kiki sassou au pouvoir , comme m’a dit Loutounou Noël que j’ai récemment rencontré sur Paris . Je le cite que la France à déjà choisis kiki pour succéder à son père , si on insiste cette fois ci, sassou va raser le pool ,le ciel ne tombera . Pendant ce temps Loutounou Noël, cousin de parfait kolélas se soigne en France avec l’argent de la corruption de sassou . Mais je suis rassuré parce que cette barbarie ne survivra pas sans l’argent .

  22. Val de Nantes , dit :

    @G Lucien ..Ton 3 ème paragraphe ,met en évidence notre divergence sur la prochaine forme d’État .Vous semblez acter ,un président élu ,oui mais ,sous forme d’État ???…..
    Vous accordez virtuellement à ce président ,le pouvoir de faire des enquêtes sur tous les dysfonctionnements liés à la gestion des finances publiques ,etc .
    Vous en conviendrez que ,votre putatif président ne sera pas le fruit cueilli dans un jardin fédéral .
    Car ,dans la nouvelle république fédérale , ces pouvoirs reviennent de droit à un premier ministre …
    Bref ,nous n’en sommes encore qu’à nos premiers hiatus politiques ….
    Mais ,j’ai peur qu’on tombât dans les travers dictatoriaux ..
    Et ,c’est de bonne guerre …

  23. Maclintoch dit :

    (Suite), mon cher Lucien tes interrogations sont pertinentes et donnent du tournis, nous allons essayer de disséquer « step by step ».
    A l affirmation de Mme Gnali Mambou « les Congolais que nous sommes ne lisons pas, ne débattons pas et nous nous contentons de la consommation et du plaisir » je ne suis pas du tout de cette affirmation, la consommation et le plaisir est un fait naturel dévolu à tout peuple sur terre et non l’apanage des Congolais(evitons des stereotypes), je pense aussi que les occidentaux font même pire que les Congolais. je pense que Mme Mambou part d un constat du peuple « Mbochis » (les dza le noie) pour généraliser sur toute la population congolaise, aussi elle oublie très vite que le Congo est la terre de grands écrivains et ce pays a dégringolé depuis que ceux qui ont pris les rennes du pouvoir ont opté pour la médiocrité servie sur un plateau d argent(désolé les frères mbochis parce que certains sont aussi victimes de cette politique). Donc, Mme Mambou ayant occupé des postes importants aux précédents gouvernements est de prêt ou de loin responsable aussi de cette dégringolade. Ce n est par parce que elle a fait semblant de démissionner du dernier gouvernement qu’elle est exemptée de cette énorme responsabilité.

    A l affirmation de Julius A. « sur Pourquoi le Noir est si en retard économiquement ? je pense que Julius oublie très vite, qu’il est aussi responsable de près ou de loin de cette situation parce que ce monde est défini par des « lobbys » et le lobby juif est parmi les lobbys les plus puissants au monde et très vite les juifs avaient compris ce manège que pour avoir le contrôle du monde il faut juste avoir un bon et puissant lobby( Est ce que Hitler ne s’était pas rendu compte de ca??? parce que lui aussi était animé par cette folie de vouloir dominer le monde) . Aujourd’hui vous ne pouvez pas vous apprivoisez le marche économique si vous ne vous alliez pas a ces lobbys. Regardez comment fonctionne le monde, les plus grandes institutions sont des juifs qui sont à la base. Aujourd’hui aux États Unis il est impossible que vous gagnez des élections si vous n êtes pas soutenu par le lobby juif. Regardez le volte face de Trump sur la reconnaissance aussi vite de Jérusalem comme la capitale de l’état d’Israël. Qui dit lobby dit concurrence, qui dit lobby dit loi du plus fort; le plus fort doit casser les autres parce qu’ils veulent être les maitres du monde, ce n est pas parce qu’ils sont plus intelligents que les autres, d autant plus que l’intelligence est universelle et le noir n est pas en marge de cette théorie.Les noirs sont très intelligents et naissent naturellement avec des acquis(la civilisation égyptienne a été parmi la plus grande civilisation du monde…) .

    A la question Quelles sont vos impressions sur les échecs notables du Noir depuis 150s ans ? la réponse qu il donne est teintée de stéréotypes et de discrimination, comment voulez vous que ce peuple victime de la discrimination terrain de multiple expérimentations soit capable de prendre les choses en mains. Tout ce qui est noir est assimilé a de la violence, l ‘idiotie, bref tout ce qui est mauvais sauf bien. La aussi les lobbys ont joué et jouent leur rôle par la force des médias en détournant l attention des populations, en braquant les cameras sur tout ce que le noir fait de mauvais et pousser le monde à haïr le noir afin de justifier les bévues que ces soi-disant super puissance commettent à l endroit de ces derniers. De la même manière que Hitler les a traqué c’est aussi de la même manière que le noir est victime aujourd’hui parce que le monde est conscient que si l on laissait le noir et surtout l africain tranquille et travailler il est a mesure de faire mieux, d’exploité ces richesses et l’occident crèverait de faim. C est la l’objet des guerres en Afrique(toutes formes de guerres, Boko Aram y compris ou est ce qu ils trouvent les armes? qui achète ce qu ils vendent?) et faire semblant par ce fameux communauté internationale de venir en aide et prouver leur bonne foi(foutaise!!!)

    A la question Que peut faire le Noir pour se libérer de sa situation économique ? je suis d avis pour l’unité des noirs, c est la clé de voute de toute solution,mais comment s unir alors que pendant des siècles on a semé la division dans ce peuple qui tant bien que mal essaie de rafistoler les morceaux, refaire la confiance perdue en soi et aux autres . La graine que l occident a semé a bel et bien donné ces fruits. Nous étions un peuple uni, solide et je peux l affirmer sans hésitation qu’il n y a pas une cellule familiale aussi solide que la cellule familiale africaine. Pour preuve le mot tribalisme n existe pas dans les langues africaines noires parce que chez le noir africain le prochain avait de la valeur, il était sacré(Qui vous dis que si l occidental n’était pas arrivé, l’Afrique n allait pas se développer?)

    Mon cher Lucien, bravo pour ce débat

  24. Val de Nantes , dit :

    @Anonyme 21 ,ne désespère pas ,car ,on ne sait pas de quoi sera fait demain …Tous les scénarios sont plausibles ,seul l’avenir nous le dira ..c’est vrai que c’est dégoûtant de voir des cols blancs voleurs éhontés se pavaner dans les rues de Brazza ,,mais l’histoire politique de l’après Sassou reste encore à écrire …
    Ta proposition a le mérite d’être étudiée ,si et seulement si ,le ciel politique s’assombrissait davantage …
    Personne ne veut plus revoir ,cette forme criminelle de gérer les affaires du pays ..Ce qui nous impose une culture de solutions et non ,des problèmes …
    Ta proposition se porte sous le manteau de plusieurs compatriotes , même ,si elle revêt un caractère extrémiste ,c’est peut-être le prix à payer de l’inconscience politique des dirigeants du nord …

  25. Upercut! dit :

    @ Lucien PAMBOU

    Comment peut on être, ministre, pasteur et voleur en même temps ? Vous voulez masquer le triple personnage de Bruno ITOUA en nous faisant lire des CONNERIES. Combien êtes vous payé pour cela ?
    Comment peut-on « remplacer » les NGUESSO avec des empêcheurs de tourner en rond comme vous ?

    Vous voulez des PROPOSITIONS ? En voici une : UN BON MBOCHI EST UN MBOCHI MORT. A chacun le sien. On compte aussi sur vous Mr PAMBOU. Ciblez et choisissez votre MBOCHI à tuer. C’est une solution RADICALE pour en finir avec les NGUESSO. Et ne revenez plus nous bassiner avec vos histoires de juifs de MERDE !!!

  26. Loathey dit :

    Decidemment Lucien Pambou a reussi son coup: Detournez notre attention du vrai debat sur les detournements de Itoua et ses parents Mbochis pour le porter sur ce pestillentiel debat sur le noir paresseux. Non, cher Lucien ne nous embrouiller pas. Les Ngoulou-Nkounkou, TsieTsie et autres Miakassissa qui ont cree des entreprises au pays et les ont gere correctement etaient-ils des chinois ou des blancs?

    Vos amis Mbochis sont des voleurs qui ne connaissent pas Dieu et sont embourbes dans les fetiches et detournent l’argent de la Republique sans meme savoir pourquoi ils volent. Apprenez leur a connaitre Dieu et a avoir de l’amour pour leur prochain et cessez de nous divertir. Massamba-Debat et les Kongo qui ont gere la Republique convenablement dans les annees 60 venaient-ils de la France, d’Israel ou de la Finlande?
    Comme on dit a Abidjan, pardon, arretez de nous chiraquer…

  27. kuanga dit :

    Débat passionnant qui m’intéresse beaucoup. Dommage ce n’est pas ici que nous pouvons disserter sur la personnalité Noire.Il faudra peut-être un jour organiser une conférence sur la capacité noire à gouverner, organiser, développer, anticiper, bref améliorer tout simplement les conditions de vie des populations dont les gouvernants noirs sont responsables du destin. Je ne connais pas un seul pays au monde où les pauvres qui sont arrivés au pouvoir ont réussi à sauver les autres pauvres. C’est bien là l’une des tristes réalités du Congo….

  28. Muntu Mpanga dit :

    Lucien Pambou est passé où? Il vient divertir les gens avec des sujets bidons et voilà qu’il fuit à Oyo boire le petit lait que l’est congolais appellent Minkinza. Attention avec ce lait.

  29. Muntu Mpanga dit :

    Allez écouter ce bruno Itoua sur brazza news. Ce monsieur a un niveau moral et intellectuel très bas. Il fréquentait maman olangui, cet escroc qui était sa conseillère spéciale d’après ses propres propos. Qui se ressemble s’assemble. On comprend pourquoi le Congo n’évolue pas.

  30. @Lucien Pambou, en manque de repères et parfois d’idées originales vient nous glisser des thèmes auxquels il est lui même incapable d’argumenter. S’il croit aux arguments brouillés pondus par ses maîtres blancs qu’il se procure comme vérité c’est son affaire. Moi j’ai confiance à mon cortex cérébral pré-frontal à tel point que je ne suis aucunement complexé ni par ces leucodermes ou mêmes ces juifs ashkenaze ou pas. Toute cette cohorte impropre autour de Sassou que l’auteur nous a bien décrit ne m’étonne aucunement de leurs résultats catastrophiques dans la gérance de la chose publique, pire encore ils sont très nuls pour vivifier le secteur privé au Congo. Moralité douteuse, éducation culturelle constructive nulle, Esprit de compétitivité inexistant, dévouement intellectuel ou au travail introuvable, Culture de diversification économique médiocre. Ils ont quand meme quelques atouts: Comment gérer l’Etat-Parti ou l’Etat-Policier dans le but de conserver le pouvoir, ils auront 20/20 ou même un prix Nobel s’il le faut car ils ont exporté la marque partout en Afrique; le second atout, ils ont des astuces incroyables pour dévorer les fonds publics aux dépens des sacrifices multiformes de leurs compatriotes surtout ceux du Sud. Tous ces maux et vices, c’est ce que nous avons subi et subissons avec le père; faites alors la règle de 3 lorsque le relais se fera au fils puisqu’ils ont cette velléité dynastique du pouvoir: LA MORT SUBITE POUR LES PAUVRES CONGOLAIS SURTOUT CEUX DU POOL. Du courage chers congolais car vous en avez et en aurez besoin.

  31. Muntu Mpanga dit :

    Le francmaçon Lucien a disparuou est-il en conclave avec son frère bruno itoua alias le voleur des deniers publics.

  32. Upercut! dit :

    Bruneau ITOUA a avoué lors des obsèques de sa « maman » OLANGI qu’il lui demandait conseil à chaque fois qu’il allait entreprendre quoi que ce soit. Alors, question à Bruneau Jean Richard ITOUA :

    QUAND TU AS DECIDE D’ALLER PLANQUER DANS DES PARADIS FISCAUX, DES DIZAINES DE MILLIARDS DE FRS CFA DEROBES A L’ETAT CONGOLAIS, QUEL CONSEIL TA « MAMAN » T’A T-ELLE DONNE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.