SASSOU-NGUESSO – TSATY MABIALA – PARFAIT KOLELAS DANS UN PACTE SATANIQUE CONTRE LES CONGOLAIS.

les collabos de sassou

Sassou-NGuesso n’aurait jamais pu se perpétuer au pouvoir pendant plus de vingt (20) ans, en massacrant ses concitoyens et en pillant méthodiquement notre pays le Congo-Brazzaville, s’il n’avait pas pour complices d’autres congolais « à double carapace » selon le vocable consacré des propagandistes du Parti Congolais du Travail (PCT) du dictatueur de Brazzaville. La messe est dite et les Congolais qui en doutaient encore boiront le calice jusqu’à la lie.

Qu’à cela ne tienne, il n’ y a pire aveugle que celui qui ne veut voir et nous n’y pouvons rien, car ceux qui n’ont jamais voulu accepter que MM. Parfait Kolelas et Pascal Tsaty-Mabiala sous fifres de Sassou-NGuesso, avaient pour mission d’infiltrer la Résistance afin de canaliser la colère du Peuple contre le régime de Brazzaville, peuvent une fois pour toute comprendre cette tambouille congolaise , en lisant sans préjugé aucun la théorie des Réseaux et trajectoires de Lucien PAMBOU.

Oui, la fin justifie les moyens, quitte à sacrifier la vie de millier de compatriotes. En effet, MM. Tsaty-Mabiala et Parfait Kolelas ont atteint l’une des missions confiées à eux par leur maître Sassou-NGuesso, celle de donner un habillage démocratique en organisant une pseudo opposition institutionnelle (le 23 juin 2018)   à son régime, l’une des dictatures les plus cruelles et sanguinaires du monde, lorsqu’on la compare à celle du général chilien Pinochet dont le régime aurait fait 3000 morts !

Dans les documents diffusés ci-dessous, le peuple congolais martyr identifiera par lui-même ses ennemis, car Sassou-NGuesso ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt !

La Rédaction

Diffusé le 25 juin 2018, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

29 réponses à SASSOU-NGUESSO – TSATY MABIALA – PARFAIT KOLELAS DANS UN PACTE SATANIQUE CONTRE LES CONGOLAIS.

  1. Mutu Nkombo dit :

    Ceux qui pensaient que nous écrivions des balivernes et parlions en l’air à propos de Kolelas fils mordent la poussière.
    Kolelas a trahi l’idc-frocad. Kolelas est maudit comme son père. Tant de victimes sacrifiées sur l’autel de la bêtise des Kolelas.
    Alors qui a maintenant raison entre Hellot Mampouya et connard de Guy Brice Parfait Kolelas?

    Hâ Beno!!

  2. OYESSI dit :

    Si l’on pouvait ressortir nos débats sur ce site depuis le changement de la constitution du sinistre M.8% en passant par son unième coup d’état et son deuxième génocide du pool,ceux qui nous ont traité de tous les noms au motif qu’on racontait des conneries se rendent aujourd’hui bien à l’évidence que Tsaty Mabiala, et Kolélas à qui quelques fanatiques tribalistes ont pensé que ce que nous écrivions sur eux n’était que pour faire le jeu du pouvoir se rendent à l’évidence aujourd’hui que nous ne nous trompions pas à l’époque sur ces deux sombres personnages.
    Nous n’avions cessé ici de nous demander comment un candidat à une élection présidentielle qui est qualifié pour aller au deuxième tours puisse reconnaître en un temps éclair l’élection d’un concurrent qui n’a pu totaliser que 8% des suffrages.

    Que l’échoué au premier tours comme un quelconque Tsaty Mabiala le fasse après avoir caporalisé et livré pieds joints l’UPADS à son ami Sassou pour attendre quelques macarons à l’Assemblée Nationale cela s’entend mais pas Kolélas qui était à la porte de la Présidence.Le temps nous a donné raison et il n’y a plus que quelques fanatiques du pool puisque c’est là que Kolélas a assis sa réputation d’homme politique pour croire encore à un tel type.

    Kolélas me laisse vraiment baba quand il estime qu’il combat un système politique mais pas les hommes comme si le système politique lui même n’était pas l’émanation des hommes.
    Qu’ils comprenne s’il ne le sait pas encore, ses militants avec lui que les systèmes politiques disparaissent avec celui qui les incarne.Aujourd’hui nous vivons avec le système de M.8% qui se repose sur le tribalisme, le clan le vol,la tuerie,la tricherie aux élections incarné par Sassou. Ce système est violent et pour un mandant du Pool martyr, je suis très sidéré des propos du champion de l’UDH-YUKI.
    C’est simplement bête de penser combattre un système qui vous nourrit pour se dire de l’opposition Républicaine qui s’oppose on ne sait à qui exactement.
    En démocratie, une opposition n’est de constitutionnelle que quand elle exerce ses droits régaliens au Parlement sans s’accoquiner avec le pouvoir et en ayant un statut bien particulier prévu dans une constitution. Ailleurs, quand on a pas gagné les élections, on s’oppose au pouvoir en place pour prétendre arriver au pouvoir un jour. Au Congo, on se contente des arrangements entre copains et coquins pour nous dire que c’est prévu par la constitution tant décriée .Simplement triste pour ceux qui se disent démocrates.

  3. Maclintoch dit :

    C’est vraiment malheureux de voir des choses aussi ignobles. Combien ils ont reçu à chacun pour la signature de ce memorandum bidon, Pascal Tsatsy M est au PCT, l’UPADS est devenu un autre bras du PCT, meme l’organisation du congres de l UPADS, l argent sort de Mpila. Quand à G B P kOLELAS, rien ne m’etonne puisque tel père tel fils, mais il faut au moins avoir pitié de cet elecorat.

  4. les colonels yves marcel ibala et ferdinand mbaou de la garde presidentielle de p lissouba dit :

    rien n’indique dans ce texte qu il y a collusion entre sassou ng p t mabiala et guy b p kolelas. nul n’est martyrise a brazzaville les dernieres nouvelles emise a brazzaville ont fait etat de linauguration du second troncon de la corniche case de gaulle pont du djoue. un troisieme troncon pont du djoue nganga lingolo est en cours d’etudes. on ne peut pas parler de peuple martyr dans un tel contexte.

    IL N YA AUCUNE DICTATURE A BRAZZAVILLE DENIS SASSOU NG NE VEUT PAS QUE LE POOL PUISSE DETENIR DES ARMES PAR DEVERS LUI.SEUL UN SOLDAT DES FACS EST HABILITE A PORTER DES ARMES.OR LE POOL N’EST PAS UN SOLDAT DES FACS!

    le concept de dictature de massacre ….est relatif cela depend de quel cote du fusil l’on se trouve. pour certaines personnes le pool est bon, tantot il « s’auto defend  » dans le cadre de la fadn concept extremement grave en droit penal l’autodefense est interdite en droit penal tantot il dit resister concept extremement grave dans une nation du moins une republique. le pool resiste contre qui contre quoi et avec quels moyens. vs comprenez tout de suite qu il faut donner du credit aux voix qui soupconnent le pool d’etre a certaines heures de la journee un mouvement independantiste.

    IL N Y A PAS UNE SEULE DICTATURE A BRAZZAVILLE

  5. Val de Nantes , dit :

    Reverser ces deux boukouteurs dans un régime fédéral ,et vous constaterez leur disparition de la scène politique …

    Oui ,nous avons trouvé l’ antibiotique contre ces virus qui polluent les votes de nos compatriotes ,car ,en plus de ces connards ,des potentiels dictateurs au Congo, sont légion ….
    Sur quelle base juridique ,seront élus ces putatifs candidats à la présidence de la république ???.
    Si, vous comptez sur les lois fondamentales de l’après conférence nationale ,ou sur celle de Sassou renfermant des germes criminogènes ,vous serez absolument certains ,de vous offrir un autre dictateur sur un fauteuil d’argent …

    De deux choses l’une ,soit on opte pour une nouvelle république ,en faisant table rase du passé politique congolais empreint des plusieurs crimes depuis notre indépendance …
    Soit ,vous relancez les mêmes dictateurs ,au moyen de ces textes juridiques mal conçus qui fabriquent des dictateurs exotiques ,et ,là ,vous devez en supporter toutes les conséquences …
    Leurs comportements politiques erratiques trahissent une tendance à la gestion autoritaire et calamiteuse des affaires du pays ….Ils risquent de cimenter leurs incohérences à travers une dictature de la même sauvagerie que celle de Sassou …..

    Tsatou Mabiala porte les stigmates d’une gouvernance controversée sous Lissouba ,et Kolelas a fait ses premiers pas de gouvernance de la chose publique au l’école maternelle de Sassou …
    Ces deux compères ne sont compatibles dans notre future république basée sur l’exploitation efficiente des cerveaux congolais ….j’en jurerais même …

  6. Val de Nantes , dit :

    lire ..à l’école maternelle de Sassou.

  7. FIN DE REGNE dit :

    Jean Didas: On ne dit pas assez que ce qui lie les gens de la classe politique congolaise, c’est aussi cette appartenance commune à la franc-maçonnerie. Tous ces politiciens congolais sont membres de loges maçonniques. Sassou Nguesso les contrôle politiquement parce qu’il est d’abord leur patron en tant que franc-maçon. Après avoir été autonome, le Grand Orient du Congo Brazzaville est entré dans les rangs, devenant une structure maçonnique arrimée à la Grande Loge du Congo Brazzaville. Avec le contrôle de ces deux maisons maçonniques, Sassou Nguesso contrôle désormais tout le monde. Le silence et la complicité de la fameuse Opposition congolaise à l’égard de Sassou Nguesso traduisent simplement un engagement maçonnique. L’argent fait le reste, car il faut bien que Sassou Nguesso arrose financièrement tout ce monde pour avoir la paix totale. La chaîne allemande ARTE a produit, il y a quelques années, un document qui a expliqué en quoi les loges maçonniques en Afrique sont une stratégie mise en place pour contrôler les élites des pays concernés. https://www.youtube.com/watch?v=6bLdehS_7G4&feature=youtu.be

  8. David Londi dit :

    @Oyessi, cher frère, effectivement toutes celles et tous ceux qui se sont penchés sur la situation sociopolitique de ce pays ont relevé deux faits importants : tous les partis politiques sont éthnocentrés et leurs dirigeants disposent d’un matelas d’électeurs directement puisés dans leurs éthnies respectives qu’ils instrumentalisent.

    Ce clientélisme éthnique compromet toute possibilité d’expression démocratique par le suffrage universel. C’est un fait. L’importance et le poids de ces chefs de partis sont directement proportionnels au poids démographique des éthnies qu’ils prétendent représenter. Celui qui n’a pas l’avantage démographique s’appuie sur la violence pour museler toute démocratie. Sassou trouve son équilibre politique par la collaboration de ceux qui ont un poids démographique fort pour éviter tout débordement ou toute velléité de révolte.

    En effet, la dictature de Sassou serait désintégrée si Kolelas n’avait pas érigé une digue entre le peuple du Pool et la barbarie de Sassou. Aucune dictature ne peut résister sans une base minimale de soutien populaire. Un autre point à souligner, dans une dictature il n’y a pas d’opposition officielle parce que toutes les institutions ne sont que des points décentralisés de la dictature. La collaboration de Kolelas et Tsaty est l’un des piliers sur lequel repose le système de Sassou. Ces deux-là savent que l’électorat de leurs ethnies respectives leur est acquis. Sassou le sait aussi. Ils ont donc trouvé un point d’entente pour jouir ensemble de la manne financière du pays.

    Donc, toute stratégie qui comporte le suffrage universel à quelque niveau que ce soit est vouée à l’échec. C’est ici, comme le dit Val de Nantes, que le concept du fédéralisme est incontournable : une maison commune avec des chambres abritant chaque ethnie avec, en partage, la jouissance des espaces communs dans la diversité et la paix. Il faut supprimer le motif qui engendre ces comportements tels que ceux de ces 2 gangsters et les génocides successifs : la lutte acharnée des candidats, tous à la tête des partis éthnocentrés, pour un fauteuil qui concentre des pouvoirs monarchiques.

    Il n’y aura pas de « deus ex machina » qui mettra fin à cette situation. Le réalisme m’oblige de dire que le fédéralisme est la voie qui nous aidera à dépasser ces contradictions. Nous sommes condamnés à changer de paradigmes, le bilan de l’Etat-nation est trop lourd en vies humaines et en équilibres sociaux.

  9. Val de Nantes , G Lucien ,ton juif risque de déchanter .... dit :

    @Mon frère David , ces deux larbins ,à supposer qu’ ils prenent le pouvoir sous la férule des textes juridiques antérieurs générateurs des montres politiques …..
    Qu’en pensent ceux qui restent muets sur cette réforme de la constitution?????…
    Nous sommes peut-être un peu fous ,qu’ils nous disent , quelle est la meilleure solution juridique qui nous éviterait de subir une autre dictature au Congo Brazzaville …
    Peut on jauger un candidat à la présidence ,sur les simples critères subjectifs …Sachant que ,tout ce qui a trait à la subjectivité ,est purement aléatoire ….
    Nous nous réclamons du fédéralisme ,aux autres congolais de nous proposer la forme d’État qui leur semble efficace contre une éventuelle dictature ………
    N’attendez pas le départ de Sassou pour potasser sur cette question déterminant l’unité nationale ..Si ,nous en sommes là ,à cause de notre profil passif et permissif sur les candidats qui se présentent sous forme cagoulée …
    Dans le régime fédéral , la question de l’institution présidentielle ,ou précisément de celui qui l’incarne est réglée ….c’est la mise en cage …
    Y aurait t’il ,des gens qui atteindraient d’un président élu sous ancien régime , des faveurs financières ou des avantages matériels pour assouvir leur réussite sociale ?????.
    Il y a comme ,un petit air de nostalgie dictatoriale pour que les gens ne prononçassent pas sur la nouvelle forme d’État ,vaccinée de toute imposture dictatoriale ….
    Du côté des fédéralistes ,On est tranquille ,on entend même les mouches voler……
    On est sur le pont ……

  10. Val de Nantes , dit :

    excusez , le titre est inapproprié au texte .,,

  11. Iwarangot dit :

    Observez leurs photographies, tout est dit !
    Un cynisme visible. Incroyable mais vrai. Ce Tsaty, qui pendant les meetings déclarait je cite : “le plus grand mérite de Sassou c’est d’avoir divisé le Congo”. Aujourd’hui lui-même est très loin de sa base, l’ombre de Sassou est passée par là.
    Kolélas père, après sa guerre avec Lissouba, accusait le Diable à la longue queue. Mais tous n’ont jamais compris la dangerosité de Sassou puisqu’ils s’approchent toujours de lui et deviennent des victimes par la suite.
    Tsaty, Kolélas, soyez fidèles. pas de contradiction. Dites oui à Kiki et à la monarchie, dites oui à l’impunité, fermez les yeux aux détournements des deniers publics, n’ayez surtout pas pitié de nos aînés retraités qui soufflent le chaud et le froid.
    Soyez fidèles, lorsque le tyran instruit, répondez en cœur, oui oui oui !
    Sassou aime les pactes, celui-ci en est UN.

    Au niveau où vous êtes, ne pensez plus aux tristes événements qui ont émaillé douloureusement notre pays, sinon vous allez reculer et vous allez vous heurter au canon pointé derrière vous. Souvenez vous de cet autre pacte “tu avances on avance, tu t’arrêtes nous te pointons, tu recules nous t’abattons’’. Ne pensez surtout pas à Ngouabi, Biayenda et Massamba Débat, ne pensez pas à Anga, Motando, Adoua. Ne pensez pas à Ntsourou où aux 354 disparus du Beach, NE RECULEZ PAS.

    Paix aux âmes de ces congolais que vous avez poussés à la mort pendant vos meetings. SURTOUT NE REVENEZ PAS VERS NOUS !

    ON VOUS AURA PRÉVENU….

  12. David Londi dit :

    Val de Nantes, mon frère, ne dit-on pas « Les chiens aboient, la caravane passe ». Ce qui compte, c’est la justesse des causes que l’on défend. Celle-ci est juste, nous n’avons besoin de l’onction de personne pour aller loin sinon celle du peuple par référendum. C’est ici la seule limite, l’asymptote. Le livre blanc est prêt : un bilan de l’Etat-nation et un projet de constitution fédérale. Ce débat ne s’éteindra pas.
    La caravane du fédéralisme suivra son bonhomme de chemin.

  13. Mbia dit :

    La complicité d’ une grande partie de l’ opposition congolaise, de nombreux cadres Congolais et de simples citoyens inconscients est un des problèmes majeurs de la non réussite du départ du dictateur sanguiunasire Sassou Nguesso et de son système. Il est grand temps qu’ un reveuil de conscience s’oppère afin de libérer le Congo.
    Les Congolais doivent continuer de protester massivement contre la dictature Sassou Nguesso,Une interaction doit se faire qui permette les gens à continuer massivement les manifestations et faire place nette.Même si parait de prime abord insensé, les opposants, les associations congolaises doivent porter plainte contre celui ci, sa famille, son clan et aussi contre les membres des chanceleries occidentales, des organisations internationales,banques, les groupes pétroliers français, Italien.
    La Pool est aujourd’ hui, une région en champ de ruines. Les crimes contre l’humanité, les crimes économiques, les scandals de Sassou Nguesso ne se comptent plus et font de lui le plus grands criminels génocidaires, le nouveau Hitler de ce monde. le premier génocide du Pool et par l’affaire des disparus de Beach ont été pourtant largement suffisants á la communauté internationale pour se mobiliser et mettre hors état de nuire.
    Le soutient de la France ainsi celle de nombreux cadres des organisations internationales , de certains Congolais régime cynique de Sassou Nguesso « qui prive tous les Congolais de la satisfaction des besoins les plus fondamentaux, est à denoncer haut et fort.
    http://mampouya.com/article-35223295.html
    Pourquoi laisse t’on Sassou Nguesso qui depuis plus de 40 ans se livre aux crimes innombrables contre l’humanité et qui devient de plus en plus insupportable se livrer à sa folie de grandeur.
    https://blogs.mediapart.fr/jecmaus/blog/180618/congo-pool-troubles-politiques-vies-bouleversees-villages-bombardes
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_disparus_du_Beach
    génocides du Pool 1999 – 2003, 2016 -2018., Guerre coup d’état 1997, bien mal acquis, Explosion des armes de destruction massive de Mpila, massacres à la maison de Ntsourou, assassinnat de Ntsourou et d’ autres Congolais, en débutant par ceux la guerre de juin à octobre 1997, les putschs multiples, la falsification des élections,le changement de la constitution, fermeture des centres hospitaliers, de la CHU, des entreprises, empoissonnements, le non paiement des salaires, les emprisonnements incessants des opposants, activistes, procès staliniens et enfantins , sans oublier les affaires de pillage des deniers de l’Etat congolais, achats d’armes des guerres et de destruction massive, celles de corruption, des détournements de l’argent du pétrole, du bois, matières premières, taxes douanières caché en partie dans les paradis fiscaux, par Sassou Nguesso, Kiki , famille Sassou & clan. » La malgouveranance, la corruption, la terreur instaurées par Sassou Nguesso et son régime ont des conséquences catastrophiques sur la vie du peuple Congolais, la paix, l’économie du Congo. Le Congo est domininé par la terreur, la peur, par les armes, la présence omniprésente des élements armés de tout bord, par des mercenaires aux ordres de Sassou-Nguesso et membres de sa clan.les Congolais sont très nécessiteux, mal-nourris, mal-soigné.Le pays est dirigé par un tyran, par des irresponsables.
    http://www.sukissa.co.uk/?p=15804
    « Sassou-Nguesso et les membres de la famille ont organisé une myriade de sociétés offshore. C’est l’une des explications de la pauvreté des Congolais, malgré les richesses du pays. » Il est incroyable que les Congolais ne font que murmurer leur colère face à la candidature de Sassou Kiki pour la candidature au lieu de dénoncer haut et fort cette imposture d’un criminel de grand chemin. En dehors de l’ancrage de haine tribale au Congo, le tyran Sassou Nguesso est le premier responsable de graves crises et des guerres civiles au Congo et dans la sous région. Les Congolais doivent continuer de protester massivement contre la dictature Sassou Nguesso,. ils doivent continuer massivement les manifestations
    pour un Congo Brazzaville libre, démocratique et réconcilié.
    Même si parait de prime abord insensé, les opposants, les associations congolaises doivent porter plainte contre celui ci, sa famille, son clan et aussi contre les membres des chanceleries occidentales, des organisations internationales,banques, les groupes pétroliers français, Italien.

  14. Val de Nantes , dit :

    Que ces deux collabos ne se rêvent pas en présidents ,car la prochaine élection présidentielle va depassionner la vie politique congolaise …Finies les constitutions infanticides ,cette fois ci ,nous n’allons plus nous louper sur la rédaction d’une constitution intelligente ,pour une république préventionniste en matière d’alerte sur la moindre dictature …
    Le passé politique de notre pays ,nous donne le devoir de réfléchir sur la limitation des pouvoirs attribués à un président de la république …….
    On ne peut pas échouer tout le temps .Que ceux qui veulent devenir riches ,fassent les activités commerciales ,d’ailleurs le pays ,en aura besoin pour la création d’emplois …
    Des constitutions pilleuses de la richesse nationale ,,Essili….
    Des constitutions de complaisance qui goulaguisent des innocents … essili ….
    Des constitutions qui enrichissent des membres d’une tribu essili….
    Des constitutions qui broient l’intelligence nationale au bénéfice des étrangers essili..
    Des constitutions qui priorisent la tribu au détriment des autres tribus essili…..
    Voila l’ébauche du questionnaire référendaire qui sera soumis au peuple congolais ……
    Les marchands du mensonge politique n’auront plus sommeil ….

  15. VAL DE NANTES dit :

    Des constitutions infanticides ESSILI ;;;;
    Des constitutions donnent la primauté économique et financière à une tribu essili;;
    Des constitutions qui goulaguisent des innocents essili;;;
    Des constitutions successorales de sang essili ;;;
    Des constitutions qui ne prévoient pas ;;le principe de précaution ,contre la dictature essili;;
    Des constitutions qui préfèrent l’intelligence étrangère à la matière grise nationale essili ;;;
    VOILÀ , brossée de manière lapidaire ,l’ébauche de notre campagne référendaire à l’endroit des congolais ;;;
    JE VOUS FAIS L’ECONOMIE DU RESTE ;
    Nous n’allons plus nous louper sur la prochaine rédaction de la nouvelle constitutionnelle .J’y apporterai ma touche de préventionniste et ,croyez moi ,beaucoup des politiciens vont dégouter
    le pouvoir politique ,en régime fédéral .
    On a trop galeré, sous SASSOU ,pour nous permettre des attitudes permissives .
    NGOUABI ne reconnaitrait plus la nouvelle carte géographique du CONGO .
    Le fédéralisme au CONGO ,nous y travaillons .
    Le foetus a pris forme ,et on attend la date d’accouchement ;;;
    Les familles congolaises ont trop pleuré ,sassoufit ;;;;
    OUI , LE NOUVEAU CONGO ,arrive , et dans sa valise ,on y trouve la diaspora .;;;;
    ya ba colère mvééééééé;; tozo ya ka ééééé;

  16. Quand on voit le train de vie de parfait kolélas et Tsaty Mabiala , on se demande qui paye ces rigolos ? D’ailleurs ils sont tous deux nommés députés à l’assemblée nationale populaire de sassou . Alors il faut être illuminé ou idiot pour supporter parfait kolélas ou Tsaty Mabiala.

  17. Mabilou dit :

    C’ est facile de critiquer lorsqu’ on vit au bord de la seine avec un bol de chocolat chaud et de croissant dans la bouche tous les matins. Vous qui aimez critiquer, vous ne pensez pas que c’ est trop tôt d’ envoyer nos deux hommes politiques Tsaty et Parfait à l’abattoir. Qu’ est ce que vous attendez pour descendre au pays comme l’ a fait le courageux Paulim Makaya, créer des associations politiques et mobiliser les gens ,réaliser vos stratégies politiques. Vous êtes aussi des congolais ayant les mêmes droits et obligations comme Tsaty et Parfait. Si vous pensez que nos deux hommes politiques ne répondent pas à vos attentes, vous êtes libres de descendre sur le terrain politique au pays et faire entendre un autre son. La politique est aussi un art, il faut mener les actions politiques en tenant compte des rapports de force sur le terrain, et de l’environnement . Nous disons pas que nos deux hommes politiques ont raison ou ont tort dans leur démarche politique, mais nous disons qu’ ils méritent un minimum de regard bieveillant , car eux ils ont accepté de se battre sur le terrain avec tous les risques.

  18. Lucien Pambou dit :

    A TOUS

    Ma théorie du réseau a été raillée ici sur Congo liberty.Certains estimant que c’est une vue de l ‘esprit qui ne traduisait nullement la realité congolaise.

    Avec force patience les ecrits récents des intervenants sur ce site et la volonté de Sassou de faire de son fils le nouveau dirigeant supreme du Congo me donnent raison

    La trahison de Tatsy Mabiala et de Kolelas parfait n’en sont pas selon la logique du réseau car les deux impetrants doivent leur vies politiques à leur appartenance du réseau et surtout à leur allégeance au président Sassou

    Ce n’est pas un jugement de ma part mais une présentation des faits et une analyse de ceux ci pour permettre aux militants politiques qui suivent ces deux personnages de bien connaitre leurs mentors

    Je rapelle encore ce n ‘est ni l’émotion ni l’empathie clanique qui guident ma reflexion mais une démarche et une méthode scientifique d’observation participante sans etre militant d’un parti politique au CONGO

    Voici une fois pour toute comment je fonctionne , en tant que modeste sachant et fouineur des magouilles intellectuelles portées souvent par certains membres de la diaspora plus escrocs que combattants réels de Sassou

    Suis je pour /contre l opposition? Suis je pour /contre Sassou? C’est mon probleme car mon analyse du réseau me conforte dans une analyse rationnelle basée sur les comportements emotifs des acteurs politiques congolais prets à sacrifier pere et mere pour un poste politique

    Ceci dit , que pensez de la volonté de Sassou comme certains le pensent de faire de » Denis christel » Sassou son successeur

    La logique du réseau montre que le président estime que la neutralisation des membres visibles politiquement du réseau lui permet d’agir comme il veut

    L e probleme est que dans tout reseau il ya des forces centrifuges et centripetes qui finissent par se neutraliser et produire des bruits deséquilibres que le réseau ne peut supporter longtemps car il finit par imploser avant d’exploser

    Comme dit Tebola ou sont ces opposants au réseau , comment s’organisent ils, peuvent ils aller manger dans la gamelle du réseau et venir amuser la galerie en se plaignant de SASSOU?

    ceci est vrai des hommes et femmes politique de l ‘opposition au Congo ou à l ‘etranger et qui n’attendent que le départ de Sassou pour le remplacer à la tete des agapes que procurent les régies financieres du congo

    Ce fait vaut aussi pour certains membres de la diaspora qui interviennent sur ce site

    Et si la zone franc c est a dire votre patron tutelaire depuis la nuit des temps avait deja validé les changements au sein de la direction du réseau CONGO

    Au fait qui demande au Congo à sortir de la zone franc et à contrarier les désirs de la France en Afrique centrale.

    Hollande vous a roulé dans la farine, Macron va vous noyer avec son sourire ondoyant et gentil.

    Et comme vous etes habitués à l ’emotion et la gentillesse feintes de la part de vos maitres vous allez encore vous faire avoir

    .Comme d’habitude mon capitaine

    On se calme on respire on boit sa primus et sa ngok et on évite de raconter n importe quoi au nom de l émotion et du bavardage épistolaire

    La partie exterieur du réseau décide comment doit fonctionner la partie interne du réseau apres le départ de sassou que cela vous plaise ou non mais cela n’exclut pas que cette facon de faire de la partie extérieure peut etre contrariée

    L’ analyste du réseau que je suis est gourmand et j ‘attends de voir de comprendre pour analyser et faire des préconisations comment les diasporas congolaises et les partis d’opposition seront ils capables de produire des bruits pertubateurs au sein du réseau congo

    Bonne lecture studieuse et calme

  19. Mutu Nkombo dit :

    @Mabilou

    C’est cette logique qui justifie la traîtrise de ces deux mousquetaires, que sont Tsaty et Kolelas.
    Qui vous a dit que la diaspora voudrait que Kolelas et Tsaty aillent à l’abattoir? Cher Monsieur, c’est très facile comme argument.
    Okombi, Mokoko, Makaya, que vous citez d’ailleurs, ont-ils envoyé des gens à l’abattoir? C’est quoi cette façon de raisonner?!!! Ces deux troubadours sont les seuls et ont été les premiers à reconnaitre la victoire volée de Sassou. Ils accompagnent Sassou dans sa forfaiture. Depuis quand un président de la République décide qui sera le leader de l’opposition dans son pays? Or c’est ce que Sassou a fait et Tsaty Mabiala a entériné. En cela, tous les deux, Mabiala et Kolélas, sont bons pour le bûcher.Combien de personnes ont-elles perdu la vie à cause de la bêtise conjugée de Mabiala et surtout de Kolelas?

    Le temps viendra où il faut regler leurs comptes à Mabiala et à Kolélas. Ce sont des poltrons qui sont allés à la mangeoire. Point barre. Ne venez pas nous bassiner les oreilles, pardon les yeux avec vos arguments éculés et fallacieux. Ce sont des traitres! Et les méritent qu’on leur tranche la langue.

    J’ai dit.

  20. Mutu Nkombo dit :

    … Et les traîtres méritent qu’on leur tranche la langue

  21. sambala Guy dit :

    Désolé vous passez votre temps a critiquer que les deux personnes t vous que faites vous a Paris ou ailleurs descendez au pays pour le déloger eux sont sur le terrain et avec des militants qui croient en Guy Parfait KOLELAS que le vouliez ou pas li rempli des salles dites qui vous connait au Congo PERSONNE a part la haine en vérité vous etes que des gros nuls

  22. Muntu Mpanga dit :

    Es-tu franc-maçon , Lucien Pambou comme ton frere en lumière Itoua Bruno?

  23. Anonyme dit :

    Dans un élan républicain, la classe politique congolaise toute tendances confondues a pu s’accorder, dans l’interet supérieur de la nation. Cette démarche constructive est à saluer, car l’Afrique ne pourra se construire dans les désaccords permanent, entre l’opposition et la majorité. C’est une initiative positive, pour le pays.

  24. Bulukutu dit :

    S’entendre sur des conneries, ça on s’est faire. Faire avancer le pays, cela fait 40 ans que l’on recule. Derrière nous, il n’y a plus que l’abîme. Ok, ils sont sur le terrain. Mais que font-ils ? Ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent ! Mais on ne les entend pas. Ils ne pipent mots sur la situation que traverse le congo. Vous connaissez sans doute le dicton ? Qui ne dit mot, …

  25. Bulukutu dit :

    Lire. Ça on sait faire…

  26. Dieu m'a dit dit :

    Cette signature de BPK est un poignard dans le dos des fils et filles du Pool du Congo et de tous ceux qui luttent pour l’avènement d’un Nouveau Congo débarassé à jamais de Sassou et sa clique. Brice Parfait Koléla où la pirouette politique qui va où souffle le vent. Les mots me manquent pour qualifier cette énième bêtise koléliste, de rejoindre une opposition de façade qui accompagne un pouvoir moribond criminogène et clanicodictatorial qui a détruit le Congo, tué et divisé profondément les congolais, et qui s’apprête à remettre le strapontin présidentiel à cet autre fils éhonté, grand voleur, amoral, immonde et immorale qu’est le fils de son père sataniste connu et représentant de Lucifer lui même dans le bassin du Congo et en Afrique.

    En clair vous BPK et Tsaty Mabiala êtes tous des petits de démons. Heureux et contents de voire le pays coulé par ceux là même qui vous bichonnent et dont vous partagez l’idéologie de la tribalisation politique et de l’extravasation économique du pays. Pendant que le pays coule tout ce que vous trouvez c’est rentrer dans le timing nauséabond incestueux et trompeur du partage de pouvoir volé, avec Sassou, sous le vocable opposition officielle . nonobstant les vies humaines congolaises qui s’éteignent au crépuscule d’un pays en faillite par la faute d’une mégestion innommable d’une caste d’individus qui ne méritent même plus qu’on les appela des hommes. Tellement qu’ils sont odieux, inhumains, arrivistes et médiocres.

    Pour venir à vous B.P.K C’est vraiment le seul choix que vous trouvez à faire, Accompagnez sassou dans sa nouvelle cabale en imposant au Congolais son fils ? Parce que c’est de ça qu’il s’agit.

  27. Dieu m'a dit dit :

    lire …petits démons .

  28. Dieu m'a dit dit :

    Tout compte fait le vent de la liberté qui s’approche inexorablement mais surement vous balayera tous. Vous les petits démons BPK TM et les autres. Et tant pis pour vous. Vous aurez fait votre choix .

  29. Pascal Malanda dit :

    Oyessi dit:
    « Je me demande bien en quoi le leader de Yuki parlera à ses militants de la Sangha, Cuvette Ouest, Kouilou des Plateaux et autres coins du Congo.
    Bon c’est un parti où on ne doit parler qu’en langue du village. Triste ;;;;;;; Où allons nous??? avec ce type de parti.”

    Cher Oyessi, vous vous rendez compte de la gravité du fait ethnique. Les choses ont trop peu changé depuis 1957-1959. Que Youlou parle en lari aux militants de son parti en 1959 ou en 1963, on peut essayer de comprendre (cela reste très difficile) ; que Parfait Kolélas parle à ses militants en lari en 2018, cela devient gravement problématique. Malheureusement, cette attitude n’est pas le propre de Yuki ou du MCDDI. Dans les autres partis ethniques c’est la même chose. Regardez la coloration ethnique des organes des partis politiques congolais, vous serez écœuré par leur monochromie. Aucun effort structurel n’est fait pour en sortir. Quand Kolélas parle en lari à ses militants, suppose-t-il que tous sont censés comprendre son idiome paternel ? Je dis bien paternel parce que je crois que sa mère n’était pas lari (je peux me tromper sur ce point). Comment se sentirait un militant mbochi de Yuki ? En existe-t-il d’ailleurs ? Comment Yuki peut-il convaincre les militants de la Sangha ou de la Bouenza ? Avec une base aussi étriquée, comment Kolélas croit-il pouvoir gagner les élections libres et démocratiques au Congo ?

    Où allons-nous avec ce genre de partis ? Nulle part sinon dans l’impasse totale. Je sais qu’avec des si on mettrait Paris dans une bouteille. Toutefois, je suis convaincu que sur la base du phénomène Mokoko, on aurait pu rapidement jeter les bases d’un parti national. Malheureusement, les ‘’lieutenants’’ de Mokoko n’ont pas su capitaliser sur ce qui aurait pu être un sursaut à la Macron et son « En Marche ». Au contraire, ils brillent par une coupable léthargie. Certes ils sont tétanisés comme le reste du pays par la violence de la répression, mais cela n’explique pas tout. Mokoko a électrisé Pointe-Noire. L’espoir était immense, la suite est lamentable : une guerre de tranchée entre lieutenants qui offrent à la nation un triste spectacle de division, du pain béni pour le pouvoir. Quand j’ai vu Marc Mapingou, porte-parole de Mokoko à Paris être étripé par les autres partisans de Mokoko, j’ai compris que le Congo était malade de son élite irresponsable.

Laisser un commentaire