MARCHE BLANCHE EN MÉMOIRE DES 14 JEUNES ASSASSINÉS AU COMMISSARIAT DE MPILA, CE SAMEDI 28 JUILLET 2018 DEVANT L’AMBASSADE DU CONGO A PARIS

Suite à l’assassinat de 14 jeunes congolais au Poste de police de Chacona à Brazzaville, la Diaspora congolaise est invitée à manifester ce samedi 28 juillet 2018 devant l’ambassade du Congo.

Diffusé le 25 juillet 2018, par www.congo-liberty.com

14 morts au commissariat de police Chacona à Mpila.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à MARCHE BLANCHE EN MÉMOIRE DES 14 JEUNES ASSASSINÉS AU COMMISSARIAT DE MPILA, CE SAMEDI 28 JUILLET 2018 DEVANT L’AMBASSADE DU CONGO A PARIS

  1. Isidore AYA TONGA dit :

    CE CRIME EST AFFREUX, SAUVAGE, BARBARE, INHUMAIN, BESTIAL ET SAUVAGE. JE CONDAMNE AVEC TOUTE DERNIÈRE ENERGIE.

    AVEC CES GENRES DE CRIMES DE MASSE SUR NOTRE JEUNESSE, COMMENT ALLONS-NOUS, NOUS, CONGOLAIS OU AFRICAIN ETRE RESPECTER AILLEURS DANS LE MONDE?

    AVEC CES CRIMES DE MASSE, LE RÉGIME DE BRAZZAVILLE JOUE UN JEU CRIMINEL TRÈS DANGEREUX PENDANT ET APRES LA CHUTE ANNONCÉE DE SASSOU NGUESSO.

    VIVEMENT LA FIN DU GOULAG SAUVAGE ET DE LA DICTATURE BARBARE. JE DIS CETTE PENSEE DE NELSON MANDELA AUX SASSOU ET AUX NGUESSOS ET CLANS OYOCRATIQUE “Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l’étroitesse d’esprit.”

    IAT

  2. daniel ortega dit :

    c’etait des bebes noirs ou des kuluna version ville de brazzaville. NE MARCHEZ PAS. ce sont les bebes noirs qui avaient assassine un commercant senegalais.ce sont eux qui agressent des eleves candidats aux examens qui lisent sous les lampadaires. ce sont des delinquants qui se sont entretues evidemment c’est blamable.

    le pb du congolais est le suivant:

    le congolais vit avec son delinquant ethnique. le lari avec son ninja le mbochi avec son cobra devenu bebe noir et le bembe avec son cocoye disons Dieu merci en retrait.meme si on sent de temps en temsp quelques sequelles de violences zoulous dans le niari. il n y a pas tres longtemps un homme a egorge sa femme qui ne l’aimait plus. donc il ya une delinquance a brazzaville entretenue par le congolais lui meme.

    NE MARCHEZ PAS AU TROCADERO.

  3. Uppercut dit :

    PAYS DE MERDE, POLICE DE MERDE !!!

  4. Lembi dit :

    MARCHE BLANCHE EN MÉMOIRE DES 14 JEUNES ASSASSINÉS AU COMMISSARIAT DE MPILA, est une bonne itiative. Il faut faire beaucoup de bruit avec cet affaire et montrer à travers le monde le catractère Hitlérien du régime de Sassou Nguesso, au Congo.Pendant près de deux ans, les Bombardements, la milice et les soldats du régime sanguinaire Sassou Nguesso ont semé la la mort et la désolation dans la région du Pool.Comme d’ habitude, le régime recommence après l’explosion des armes de destruction massive à Mpila, le carnage à la maison de Ntsourou à étendre les massacres à une autre partie de la population.
    Le peuple du Congo doit se mobiliser contre la dictaure Sassou Nguesso. Cette dictature tue ouvertement ou sournoissement les Congo qu’il veut voir mourrir en grand nombre pour intimider.
    Comme l’écrit Jean-Claude BERI dans un article dans dac-presse, »il s’agit là, en réalité, d’un avertissement lancé auprès d’autres jeunes des quartiers Nord qui tenteraient de se rebeller face à la tension sociale qui secoue de plus en plus les familles en proie à une misère suffocante. » A travers l’augmentation des morts, la dicature Sassou Nguesso veut aussi d’autre part se faire de l’argent avec une autre source de revenu qu’il a trouvé et qui est le trafic des organes humains .
    On signale un gros trafic des organes humains dans les morgues au Congo. « Les morgues du congo sont présenement gérées par les marocains . les corps sont rendus aux familles avec incisions au niveau du thorax ou de l’abdomen. Le trafic de reins, foi, coeurs bat son plein. Il y a un gros deal avec Sassou Nguessou et sa clique. »
    Certes le trafic, des cadavres dans les morgues du CHU de Brazzaville et de Pointe Noire par Exemple, n’ st réellement pas une chose nouvelle. Il a toujours existé un trafic d’organes humains et ossements à la morgue de Brazzaville, aux fins de pratiques mystico-politiques et à la demande de certains hommes au pouvoir. « Le trafic d’organes est un business en inquiétante progression en Afrique.Une enquête de l’agence de presse italienne ANSA confirme que le phénomène est même en nette progression sur le continent. Réfugiés et migrants y sont forcés de vendre leurs organes, des reins en particulier, pour pouvoir payer le prix de la traversée clandestine de la Méditerranée et gagner l’Europe. La demande de rein exploserait même, selon la source.Naturellement, ce ne sont pas les migrants qui reçoivent les grosses sommes proposés, mais les passeurs, ( autorités complices ) bien heureux de proposer une telle transaction aux infortunés qui veulent « à tout prix » gagner. »
    Les crimes rituels sont en net augmentation au Congo.Mais la recrudescence de ce sale le commerce juteux des organes humainsnpar les autorités du Congo ne doit plus laisser personne indifférent, au meme titre que le carnage dont est victimes de tamps à autre une tranche de la population du Congo

  5. daniel ortega dit :

    il faut une autopsie simplement mais au dela de tout le peuple congolais qui aspire a vivre dans un pays sans delinquants sans miliciens devrait condamner toute expression de sauvagerie quelle soit des ninjas ou des bebes noirs .il faut lancer une autopsie medicale.

Laisser un commentaire