TSATY-MABIALA DOIT S’EN PRENDRE AU DICTATEUR SASSOU-NGUESSO ET NON AU VOLEUR CHRISTEL

 

Il n’en faut pas beaucoup aux Congolais pour se réjouir et Sassou-NGuesso qui le sait, en use et en abuse . Pascal TSATY-MABIALA que le dictateur de Brazzaville a coaché pour faire main basse sur la boutique UPADS s’en inspire largement aujourd’hui pour distraire les populations.

Après avoir infiltré la résistance congolaise pour canaliser la colère du Peuple congolais lors de la campagne contre la modification de la Constitution en septembre 2015, voilà que celui que le tyran a nommé chef de l’opposition, toute honte bue, nous rejoue une opposition de façade à l’Assemblée Nationale Populaire. Mais ce que les Congolais ne savent pas, c’est que ce rôle lui a été confié par le chef des services secrets Jean-Dominique OKEMBA (JDO) et comment ?

Le deal TSATY-MABIALA et Jean-Dominique OKEMBA.

Les initiés le savent, tous les faux opposants qui s’abreuvent à la mangeoire de Mpila sont gérés directement par Jean-Dominique OKEMBA, le conseiller spécial du dictateur . C’est à ce titre qu’une relation très spéciale et d’affaires s’est créée entre l’homme d’affaires TSATY-MABIALA, patron de l’épicerie UPADS et Jean-Dominique OKEMBA , l’Amiral sans référence qui se voit Calife à la place du Calife.

Dans la guerre de succession familiale qui s’est ouverte à Oyo , le fils du dictateur Christel Sassou-NGuesso s’est lancé dans une pré-campagne présidentielle à laquelle Jean Dominique OKEMBA ne peut réagir ; et mission a été confiée à TSATY-MABIALA de commencer le travail de sape et de dézinguer le voleur Christel sur le plan politique .La séquence théâtrale du 3 août 2018, magnifiquement jouée par le patron de l’UPADS au Parlement contre le rejeton du tyran obéit à cette démarche. Mais comme d’habitude les non-initiés n’ont vu que du feu et applaudissent le faussaire de Loudima, comme ils l’ont fait jadis pour le faux rebelle le Pasteur NTUMI

Il faut ajouter à ce deal d’association de malfaiteurs entre le patron de l’UPADS et JDO, le fait que Christel Sassou-NGuesso milite pour que son allié Jeremy LISSOUBA prenne les commandes de l’UPADS, le parti créé par son père, le Président Pascal LISSOUBA. Hélas, au Congo-Brazzaville, les partis politiques sont des épiceries familiales et antidémocratiques,dont la seule légitimité est celle de la filiation avec son fondateur.

Pour le moment, l’offensive politique de Christel Sassou-NGuesso dans les pays du Niari est un fiasco, car la personnalité politique de sa créature Jeremy LISSOUBA ne décolle toujours pas , et la mission de débauchage à Paris conduite par Vérone MANKOU a fait chou blanc !

TSATY-MABIALA NE DOIT PAS NOUS DISTRAIRE

Le faussaire TSATY-MABIALA qui dans son propos parle déjà de l’élection présidentielle de 2021, nous rappelle qu’il ne conteste pas la légitimité de l’usurpateur Sassou-NGuesso, avec lequel il s’accommode, ce qui n’est pas notre démarche, car nous militons pour le départ de Sassou-NGuesso , la restauration de la démocratie et la libération des prisonniers politiques.

Nous rappelons que Christel Sassou-NGuesso est un leurre que son père agite pour nous faire oublier les conditions dans lesquelles il s’est perpétué au pouvoir en massacrant des milliers de Congolais .

Si nous chassons du pouvoir Sassou-NGuesso, il s’en ira avec sa famille et le problème de Christel ne se posera pas. Si vous ne voulez pas du fils Christel, alors chassez le père Denis. Point besoin d’être un expert en politique pour le comprendre, et en bon comédien TSATY-MABIALA le sait !

Mingwa BIANGO

Diffusé le 05 août 2018, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à TSATY-MABIALA DOIT S’EN PRENDRE AU DICTATEUR SASSOU-NGUESSO ET NON AU VOLEUR CHRISTEL

  1. Distel Segard TAMBA dit :

    bonne analyse

  2. Lucien Pambou dit :

    A mingua
    Tu viens de façon décisive implanter dans le marbre congolais l analyse du réseau que je défends.on rigole moins car la chose est entrain de se dérouler devant vous et cela même en 2021
    L élection présidentielle et les prétendants pour la présidence seront choisi soit de façon douce soit de façon violente a l intérieur du réseau que les diasporas et le peuple congolais le veuillent up non

    Le réseau vous permet de faire le constat.C est fait il vous reste à l analyse spectrale dynamique du réseau pour en en extraire des préconisations.mingwa tu dis sassou doit partir.C est une préconisation encore faut il avoir les moyens politiques hors et dans le parrainage parisien de la francophonie ainsi que les moyens financiers d une entreprise de cette envergure.n oublie pas la peur des congolais qui sont tétanisés par 1997 et sassou le sait et la mobilisation du peuple en dépend
    Remerciée l analyse resautale car ce qu’ il se passe en Afrique centrale et la longévité des biya et autres dépend du bon vouloir de Paris.voilà l aspect externe du réseau.battre vous contre cet aspect externe.en sommes nous capables sommes nous rassemblés.réponse non pour l instant.désolé de mettre les pieds dans le plat de façon brutale
    Les faits oniriques sont têtus.sassou est très peu diplômé mais il reste stratège.n oubliee jamais qu’ il est dans la vie politique congolaise depuis les années 60et qu’ il connaît tous les acteurs mendiants et du ventre qui forment la classe politique congolaise..tel un chat il attend

  3. l'Africain authentique dit :

    A force de parler de kiki dans vos analyses, vous finirez par le rendre sympathique aux yeux de vos lecteurs.

    Faites votre choix.

  4. Tsoua dit :

    Mr Tsati Mabiala nous prend pour des neophites, pour un homme politique du 1er rang, il sait que ce petit voleur de ki ki prend ses ordres auprès de son père , ce n’est qu’un exécutant . La personne qui tire les ficelles, qui manigances, organisé la corruption, les assassinats , c’est.sassou .Nous le prendrons au sérieux quand il s’attaquera au père et non au petit Angwalima de kiki

  5. Mawa dit :

    Oui il faut attaquer le père et tout le systéme Sassou Nguesso.Il faut faire beaucoup de bruit et bien expliquer la dictature Sassou Nguesso.Comme l’a déjà écrit recemment quelqu’un: « Sassou qui commet des crimes contre l’humanité, doit être écarté du pouvoir et jugé pour tous les crimes commis. Nous avons agir nombreux et avec intelligeance. Nous devrons faire beaucoup de bruit
    et dénoncer les faits ceux des disparus de Beach, de génocide du Pool, des enfants récement tués au commissariat de Chacona Mpila auprés du monde entier.Nous devont dénoncer la corruption qui fait le régime Sassou Nguesso achète le silence des parents des enfants assinnés brutalement « Les familles éprouvées des enfants tués au commissariat Chacona ont été obligées d’enterrer leurs enfants moyennant la somme de vingt millions par famille endeuillée.
    les nécroses visibles sur les visages des cadavres, Pour acheter le silence des parents, le Pouvoir a remis ce samedi 4 août 2018 la modique somme de de 20 millions de f. cfa à chaque famille ( selon la vieille règle de la corruption) pour organiser les funérailles.
    http://www.congopage.com/Silence-au-Congo-on-tue-les-enfants-on-les-enterre-sans-autre-forme-de-proces. « vNous devons nous mobliliser, manifester et denoncer, soutenir les actions des indignés en France ainsi que d’autres groupes qui luttent le bien fondé du peuple du Congo.Nous dénonçons tous ceux qui ont choisi l’arbitraire en voulant participer à un dialogue avec ce pouvoir sanguinaire. Il faut multipier les actions, les initiatives sans fléchir.Nous finirons par vaincre si nous sommes organisés, unis, endurants et vigilants.

  6. Voilà pourquoi Tsaty Mabiala à été préféré à Parfait kolélas , car pascal Tsaty joue très la comédie et s’exprime mieux que le fils kolélas . c’est tout simple tsaty Mabiala est historien de formation avec une maîtrise obtenu à l’université de paris Jussieu et le fils kolélas qui dit avoir un BAC série C n’ a pu obtenir qu’ un BTS en logistique et Transport obtenu en cinq ans . Les deux principaux rigolos qui accompagnent sassou dans le génocide du pool .

  7. Anonyme dit :

    Ce qui étonne dans cette affaire, aucun leader du nord ne donne de la voix maintenant que sassou leurs propres enfants.

  8. Jules NGOYO dit :

    C’est une mise en scène qui vise à préparer l’opinion du public des moutons à la nomination éventuelle de cette girouette de chef d’opposition sur mesure au poste de premier ministre.

    Le maître de la ruse Nguessang et la donneuse Mabiata offriront ainsi à la face du monde le spectacle d’une vraie fausse démocratie, pour mieux préparer en douce la succession tribale-dynastique.

  9. Olita dit :

    Tsaty Mabiala joue bien son role. Il aide d’une part Dominique Okemba , d’autre part il fait le jeu de laisser croire au Congolais comme à l’opinion international que la démocratie existe au Congo de Sassou Nguesso, car il sera dans un proche avenir nommé au poste de 1e ministre malgré ses critiques à l’endroit du flis du diable.Comme déjà dit, il est important qu’il critique ouvertement Sassou Nguesso le plus grand criminel, dictateur génocidaire de ses temps modernes. Oui!Christel Denis Sassou Nguesso est un grand criminel pareil à son père. En dehors des crimes économiques, il est aussi responsable des crimes humains. Ce maudit fils qui détourne depuis des années l’argent du pétrol Congolais connai beaucoup de choses sur les crimes conre l’humanité du régime Sassou Nguesso. Il assiste son père à l’ instars d’okemba, Nduengué et autres membres du gang. » L’escapade criminogène de Christel Denis Sassou Nguesso à Kinkala commence à révéler des dessous troublants. Certains spécialistes font état d’une dérive sanitaire meurtrière au vu du non respect des protocoles sanitaires requis en matière de traitement médico-chirurgical. Les médicaments dangereux introduits par Sassou Nguesso par l’intermédiaire de son fils dans le but inavoué d’anéantir en provoquant de nombreuses maladies. Ce plan se précise dans la perspective de conservation du pouvoir à vie par les Mbochi. »
    http://www.congopage.com/Les-preuves-de-l-empoisonnement-aux-medicaments-dans-le-Pool-au-Congo-Brazzaville

  10. Lembi dit :

    La liste des crimes, viols du droit à la vie au Congo commis par Sassou Nguesso et sa bande ne cesse plus.On a longtemps des disparus du BEACH, un crime monstrueux contre l’humanité. Maintenant il est quesion des massacrés de CHACONA dont  » les nécroses visibles sur les visages des cadavres, monre visiblement l’hypothèse d’une électrocution des victimes ayant entrainé la mort  » Ceci s’est encore passé à Mpila à l’instars l’explosion de Mpila en dehors des génocides du Pool, du carnage à la maison de Ntsourou, les rafles de Poine-Noire et d’ailleurs. Combien de temps le peuple du Congo va t’il encore supporter les violences policières, militaires? En tout cas la liste des crimes d’État dirigé par le dictateur génocidaire , président autoproclamé, illégal; Sassou Nguesso commis au Congo depuis trop longtemps est trop longue. Le monde ne doit pas rester indifférent devant les agissements d’un nouveau régime Nazi. « Le 22 et 23 juillet, plusieurs jeunes âgés de 15 et 20 ans ont été raflés, incarcérés, torturés et finalement assassinés dans les circonstances les plus opaques dans les geôles du régime dans le commissariat de police de CHACONA à MPILA Brazzaville et non loin du résidence du tyran Sassou Nguesso, comme cela s’était produit lors des disparus du BEACH dans le même secteur du 5 au 14 mai 1999. Le carnage de chacona est « un nouveau flagrant délit de crimes et de mensonge grossier du régime Sassou Nguesso au Congo ». Nous avons à dénoncer haut et fort et sans cesse les crimes contre l’humanité du régime Sassou Nguesso. Nous avons à informer l’opinion internationel et lutter et mettre fin à la dictature monde Sassou Nguesso. Sassou Nguesso et clique doivent être retirés du pouvoir . Ils sont à juger pour tous les crimes économiques, humains commis.Agissons nous, nous-mêmes .N’attendons pas sur le salut qui viendra d’ailleurs.

  11. Mwana ma loutaya dit :

    Mauvaise analyse car comme il pourra pas atteindre directement el SAS, mieux vaut qu’il le prenne par ricochet. Si et seulement si la commission enquête sur son fils, il sera forcément déstabilisé ainsi que les autres vautours comme Bouya. Qu’on le veuille ou non, lui au moins a le courage de le dire en public. Combien sont les autres députés dites de l’opposition radicale ont déja posé des questions pertinentes ? Il en etait de même pour le Pool, même youki n’ invective pas le gouvernement et surtout après les aveux de Dabira sur la complicité entre Sassou et Ntoumi. Je ne suis pas du même bord que Mabiala mais je lui tire mon chapeau

Laisser un commentaire