INTERVIEW DE VICTOR MATONDO : Le criminel Sassou-NGuesso et ses origines béninoises ; L’assassin et faux Pasteur NTumi ; L’inutilité de la fameuse « nuit du Pool »…

Victor MATONDO est un militant de la cause congolaise et fut l’un des plus jeunes compagnons du Lieutenant Ange DIAWARA, leader du mouvement du 22 février 1972, assassiné par Marien NGOUABI avec la complicité du Président Mobutu du Zaïre.

Fervent opposant au pouvoir de Brazzaville, il doute de l’origine congolaise de Sassou qui massacre les Congolais, et appelle le Peuple du Pool à ne pas se laisser distraire avec des événements comme « La Nuit du Pool »…

Diffusé le 16 septembre 2018, par www.congo-liberty.com  

Ce contenu a été publié dans Interview. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

18 réponses à INTERVIEW DE VICTOR MATONDO : Le criminel Sassou-NGuesso et ses origines béninoises ; L’assassin et faux Pasteur NTumi ; L’inutilité de la fameuse « nuit du Pool »…

  1. Armatou dit :

    Félicitation Mr VICTOR MATONDO pour votre prise de position très courageuse. Merci d’avoir montré le courage de dévoiler sans détours les crimes de Sassou-NGuesso;président illégal, autoproclamé de la république du Congo. Merci d’avoir insisté sur « linutilité de la fameuse « nuit du Pool ». Si les Congolais de la diaspora savent refléchir, ce qu’ils doivent faire est d’organiser une journée de receuillement, de soutien, d’information aux sinistrés du Pool à une place publique de Paris. Il faut y installer des stands infos et de vente. Y collecter des fonds à envoyer pour les besoins de ces sinistrés au Congo.Les Congolais doivent tout faire et se mobiliser et mettre un fin à la dictature sanguinaire, hitlérien de Sassou Nguesso. Il est temps de mettre fin à l’esclavage des Sassou.
    http://congo-liberty.com/?p=17000
    https://www.afriqueeducation.com/politique/congo_brazzaville_c_est_sassou_nguesso_qui_tue_dans_le_pool_et_non_n_tumi

    http://www.dac-presse.com/rapport-de-situation-massacre-de-chacona/

    “La situation des droits humains au Congo-Brazzaville se dégrade davantage, les violations deviennent de plus massives et la communauté internationale reste indifférente.

    A tout temps, les violations des droits humains sont considérées comme moins graves au Congo parce que la limite serait poussée très en avant et la situation devient habituelle. Cela crée un précédent et amène les autorités congolaises à s’habituer avec les violations massives des droits humains.

    Finalement, quel est le poids des violations des droits de l’Homme qu’il faille atteindre au Congo-Brazzaville pour que les pays qui promeuvent les droits fondamentaux et les valeurs de l’Etat de droit reconsidèrent leur soutien à la République du Congo ? Combien de tragédies du Pool, Chacona etc. les congolais attendent pour sortir de leur attitude fataliste face aux nombreuses violations de leurs droits fondamentaux ?“

  2. OYESSI dit :

    Cher frère Victor Matondo

    C’est toujours bien d’être aux frais en Europe et demander à ceux qui sont en face du canon d’aller manifester comme si vous ne savez pas que nous avions à faire à un tueur froid qui n’hésite pas à ouvrir le feu sur les manifestants.
    Ce n’est pas faute de l’avoir essayé, vous le savez très bien. Trouvez une autre manière de lutte que de poussez les autres au canon.
    Faites comme Paulin Makaya qui a tout abandonné pour venir affronter le tueur Sassou. En ce moment là nous vous compterons parmi ceux qui veulent réellement du départ de M.8% si vous êtes un meneur d’hommes qui peut être en tête d’une foule pour affronter les mercenaires de M.8%. Sinon nous sommes un peu fatigués d’entendre les frères de la diaspora qui ne cessent de crier que les congolais sont des peureux qui ne veulent pas manifester.

  3. OYESSI dit :

    Lire: Trouvez une autre manière de lutte que de pousser les autres au canon.

  4. Anonyme dit :

    Je me demande, pourquoi ceux qui vivent en France, qui dénoncent la manière dont sassou commet ses crimes depuis belle lurette, ne s’organisent point de louer un vol spécial, pour faire une descente au Congo ?
    A mon avis, ils sont tous des lâches, et ils vivent en France, tout en faisant semblant que c’est elle le promoteur de çette gabegie<>

    Congolais trop complexé des français. Vous serez des derniers en Afrique d’ici peu…

  5. Samba dia Moumpata dit :

    Cher frère Victor Matondo vous feriez mieux de dénoncer le comportement des escrocs de votre famille dont les frères Kolelas et le sénateur Loutounou Noël . Je vous rappelle que j’ai fais pour la première la connaissance de parfait Kolelas chez vous à l’époque vous habitez Le petit Noisy dans le 93 . Victor pourquoi s’attaqués aux gens de Boko?vous êtes téké de Ngoma -Tsé – Tsé comme la plupart des accompagnateurs de sassou qui sont Helot Mampouya , les deux frères Kolelas , Émilienne Raoul née Matingou, Isidore Mvouba , l’inamovible Adélaïde Mouani ou encore ya Milandou Anatole qui fait taire l’église catholique en protégeant Mesmin Massengo et Jonas koudissa l’aumônier de kiki sassou, ne sont pas de Boko , la seule fille de Boko c’est la petite salope Rosalie Matondo puisque Claude Alphonse Nsilou qui se réclame de Boko est en réalité Zaïrois ce dernier est un rapatrié c’est sa mère qui est marié à un congolais de Boko ! Cher frère Matondo moi je suis originaire de Mbandza -Ndounga présisement du village Louyakou et Nganga – kombo le neveu du clergé Barthélémy Batantou donc du pool profond . Cher Motondo aujourd’hui ya Mouzabakani l’éphémère ministre de l’intérieur de Ngouabi regrette amèrement d’avoir trahit son camps au profit des Ngalas il est inadmissible que Vienne tenir des tel âneries sur les gens de Boko .

  6. Mark dit :

    D’accord avec Oyessi. Le peitit jeux mesquin des congolais c’est celui de demander aux autres de faire le sale job.

  7. le fils du pays dit :

    11/09/2018 17:59:09

    Share

    2

    La franc-maçonnerie comme outil de colonisation, dans la bouche d’Alain Juillet, ancien de la DGSE

    « La Franc maçonnerie chantre du colonialisme », la chronique ainsi titrée, publiée en 2012 sur le site lagwiyannnov.over-blog.com, prend à rebrousse-poil la notion de fraternité universelle revendiquée en tout prosélytisme par les franc-maçons de toute la terre.

    Survie, via Thinkerview

    TEXTE TAILLE

    Augmenter la taille

    Diminuer la taille

    « La Franc maçonnerie chantre du colonialisme », la chronique ainsi titrée, publiée en 2012 sur le site lagwiyannnov.over-blog.com, prend à rebrousse-poil la notion de fraternité universelle revendiquée en tout prosélytisme par les franc-maçons de toute la terre.

    On y apprend que «L’expansion de la Franc-Maçonnerie aux colonies est donc liée, en partie, à l’expansion coloniale importante de la France et à la vie économique du moment c’est à dire au système de l’Exclusif. Les Frères participent, matériellement et idéologiquement, de ce système. A leurs yeux, comme à ceux de toute la société du moment, la France a toute liberté d’imposer sa volonté et de se réserver la totalité du commerce colonial tant pour l’achat des denrées et la vente des produits manufacturés que pour les transports maritimes.».

    Encore se demande-t-on si cette révélation ne participe pas d’une certaine propagande anti-maçonnique.

    Mais en revisitant l’intéressante interview avec Thinkerview en avril dernier d’Alain Juillet, ancien Directeur du Renseignement au sein de la DGSE (services de contre-espionnage français) et ancien conseiller pour l’Intelligence (renseignement) Économique auprès du Premier Ministre français (voir vidéo), on en arrive à la conclusion que cette organisation mystico-mafieuse n’a même pas besoin d’être diabolisée outre mesure par quelle que propagande hostile que ce soit, tant les ravages sur les peuples domestiqués et assujettis par ses bons soins au profit des nations impérialistes, suffisent à dire la nature anti-personnelle (comme on dit mines anti-personnelles) de la secte.

    Et ce n’est pas l’usage systématique de la langue de bois de cet ancien Membre de la Grande Loge nationale française, puis co-fondateur (et premier Grand Maitre entre 2012 et 2014) de la Grande Loge de l’Alliance maçonnique française (GL-AMF) qui réussira à faire changer de perception à tous les esprits épris de liberté pour les peuples encore sous le joug de l’oppression occidentale et autre d’obédience maçonnique.
    A propos, ce tweet de l’Ong Survie en dit plus que long : la franc-maçonnerie, même sans être la rampe de lancement ou le centre de décision de la colonisation (française notamment), lui a servi d’instrument, presque essentiel.

    Source: https://youtu.be/AjM8TpMs01Y

    Cameroonvoice

    Share

    2

    Publicité

    COMMENTEZ TOUTE L’ACTUALITE

    Publicité

  8. Val de Nantes dit :

    C’est un constat d’échec collectif ..Nous nous défaussons sur les compatriotes restés au pays dont nous savons le traumatisme devant la bestialité de l’homme d’oyo…..
    Nous partageons tous ce déficit de courage collectif…..

  9. Mbaka dit :

    Samba dia Moumpata : Il faut pas se montrer si vulnérable jusqu’à ce point. Il faut prendre de la hauteur. Je trouve votre attaque contre Victor Matondo un peu déplacée.Pourquoi prenez vous les propos de Victor Matondo comme une attaque personnelle? Certes Victor Matondo a commis une petite maladresse en disant que les gens de Boko n’ont pas condamnés les bombardements, le génocide du Pool; position qui vite été corrigée par l’interviewer, Mr Mingua mais se lancer pour cela à une guerre ouverte entre vous contre Mr Matondo et aussi les autres personnaliés du Pool que vous avez citées est un véritable tord.
    Pour quelle raison une atmosphère d’animosité est enrain de gagner du terrain entre les gens du Pool? On assiste depuis un bon moment,à spectacle désolant, à une animosité éffroyable entre gens d’une meme ethnie?
    La guerre entre Tony Gilbert MOUDILOU,MOUDILOU et MASSENGO TIASSE. Jean-Claude Mayima Mbemba contre Me Maurice Massengo Tiassé, pareille aux calomnies de ttout genre contre les acteurs politiques de la diaspora nous attristent déjà assez, il est maintenant question des attaques ciblées entre Samba dia Moumpata et Victor Matondo? A quoi va nous servir ces clivages? Ne perdons de vue le combat contre la dictature sanguinaire. N’oublions pas un seul moment que l’homme à abattre est avant tout Sassou Nguesso et sa clique. Et tout le reste ne fait que nous affaiblir davantage. Attention! Attention!ne sabottant pas personnelement la lutte.contre la dictature hitlériene. Il ne faut pas se livrer à des querelles vaines. Ne gaspillons pas nos efforts aux réglements des comptes personnels. Cela ne va pas nous avancer. Venons nous tous à l’essentiel. Il faut nous faut concentrer nos efforts, developper une stratégie fiable contre Sassou Nguesso et son système. Une fois que la dictature mise à terre, nous allons remettre le complice Ntoumi et autres aux mains de la justice.Soyons responsables et ayons la maturité psychique. Cessons avec les clivages, les rivalités ethniques qui ne font que la force du régime, sauvage, inhumain du Congo.

  10. Isidore AYA TONGA dit :

    POURQUOI LAURENT DZABA A-T-IL ÉTÉ « DÉNUDÉ GRAVE » DANS SA PROPRE INFRASTRUCTURE « ZENGA MAMBU »?
    EVEIL DE CONSCIENCE/LAURENT DZABA/ZENGA MAMBU/COMMUNICATION IMAGE/MARQUE/POLITIQUE/ RÉSISTANCE/POSITIONNEMENT/ RÉSISTANCE/PEUPLE/SOUVERAIN PEUPLE/LIBÉRATION/DERNIER JUGEMENT : EXPLICATIONS: https://www.youtube.com/watch?v=qcFHQANnre4&feature=youtu.be

  11. anonyme dit :

    parfaitement d’accord Mbaka

  12. anonyme dit :

    Dire que les autres sont desTékés alors que eux même se définissent comme Lari c’est comme ça aussi que commencent les problèmes et il y’en a déjà assez au Pool pas la peine d’en rajouter

  13. OYESSI dit :

    @ Mbaka

    Autant je suis d’accord avec vous qu’il faille prendre de la hauteur sur un certain nombre de choses pour ne pas oublier que nous menons un même combat contre M.8%; Donc inutile de nous tirer dessus sauf que de temps en temps il ne faut pas accepter des errements de certains de nos frères qui parfois se trompent de combat pour indexer les autres qui souffrent autant que vous.
    Ce n’est pas une maladresse quand il parle des gens de Boko qui n’ont pas condamné les bombardements, le génocide du Pool. C’est même une provocation inutile.
    Je ne suis pas natif du Pool mais je suis Congolais et j’ai beaucoup d’amis et des relations parentales dans le Pool par mariages interposées.
    Quand on accepte de donner une interview, il faut avoir la capacité intellectuelle de ne pas verser dans la facilité en parlant comme un citoyen lambda.
    Le grand Ange DIAWARA, leader du mouvement du 22 février 1972 dont il se réclame compagnon avait toujours eu une attitude de responsable et ne pouvait tomber dans cette facilité en indexant des gens de tel ou tel autre village ou ville.
    S’il veut être un bon politicien qu’il s’inspire de son mentor Diawara qui n’appartenait qu’au Congo. Pour preuve son ami et bras droit n’était pas du Pool mais de si loin à plus de 400 kms de
    Ngoma tsé tsé.
    Pour terminer mon frère Mbaka n’ayez jamais d’excuses pour ce genre de frère qui déraille souvent quand on leur donne l’occasion de parler. Après tout le Congo n’a été si bien dirigé que par un homme de Boko. J’ai dit Alphonse Massambat Débat, le seul président Congolais qui a crée le plein emploi au Congo.
    On devra donc avoir du respect et la sympathie pour les gens de Boko ne serait ce qu’en mémoire de Massambat Débat qui est sans tombeau à ce jour.

  14. Samba dia Moumpata dit :

    Cher Mbaka , je comprend parfaitement votre soucis ! Mais les esprits éclairés doivent dénoncer ces girouettes Tékés qui font le petit jeu sassou en inversant les rôles ! Ça va très mal à cause des gens de Boko ! Effectivement Tchibembelela , Hélot Mampouya , Emmiliene Matingou , les frères et sœurs Kolelas , Isidore Mvouba les principaux complices de sassou sont tous d’origines tékés qui sont aussi comdamnables que Ntoumi qui en réalité est un illuminé contrairement à Parfait Kolelas qui semble avoir toute sa tête , malgré ses déclarations assassines du genre sassou doit avoir une victoire Modeste et quand il fait récemment le service après vente de sassou à Kinkala sur la nomination de Mberi Martin comme médiateur , tout en vénérant Ta MBoulou le stratège sassou qui lui apporte des sacs d’argent dans la nuit . Je salut mon frère Bilombot Bitadys qui maintenant est revenu à la raison , on comprenons que le téké parfait Kolelas était plus dangereux que Ntoumi car Les gens de Boko ont longtemps étaient martyrisés par les barbares Mbochis avec la trahison de nos soit disant frères tékés, le cas de Félix Mouzabakani qui a fait son méa coulpa depuis .

  15. kakamoueka dit :

    c’est vraiment pitoyable

  16. Bakala dit :

    Dès le début de cette affaire, j’étais le seul, je dis bien le SEUL parmi tous les congolais , à dire qu’avec sa guerre au Pool, Sassou voulait dresser les Lari contre les Kongo et les Laris contre les Téké du nord du Pool. Personne n’avait fait attention à mon propos prémonitoire. Aujourd’hui, l’histoire me donne raison.

    En détruisant que le pays Lari, Sassou savait que les Kongo et les Téké ne bougeront pas. Ce faisant, les Laris prendront en grippe les deux premiers pour non assistance et trahison.

    J’avais écrit dessus dès le debut de cette tragédie. Si les gens avaient pris le temps de méditer mes propos, on n’assistera pas à cette guerre larvée entre Lari et Kongo d’une part et Lari et Téké du Pool d’autre part.

    En tant natif de Makélékélé, je demande aux fils et filles du Pool, sachez choisir vos combats. Celui-ci n’est pas le vôtre, mais bien celui que Sassou veut vous imposer.

    Dire que les Kongo n’ont rien fait, c’est ne rien connaître de ce qui se passe dans ce pays. C’est de l’irresponsabilité à l’etat pur. Qui peut quoi au Congo de Sassou ? Même Antoinette ne peut raisonner Sassou et vous voulez prêter des forces surnaturelles ax Kongo?

    Sachez finir avec les querelles héritées de vos parents et grands-parents. Quand j’entends un avocat marseillais Lari, pour ne pas citer son nom, s’en prendre à un ministre de Sassou parce qu’il est Kongo, donc un collabo, je me dis que le mal est profond vu Victor Matondo reprend le même discours.

    Ni les Kongo ni les Téké du Pool encore moins les autres congolais ont demandé à Sassou de tuer les Laris. Aussi, arrretons de chercher des bouc-émissaires en tombant pas dans le piège tendu par Sassou met en place sa stratégie à double étage : destruction physique, puis destruction des liens communautaires.

  17. OYESSI dit :

    @ Cher frère Bakala,

    D’accord avec vous. M.8% est un satan qui sait toujours appuyer sur le logiciel de la division. S’il n’oppose pas le nord contre le sud il utilise les ethnies, divise les familles entières pour ses basses besognes et nous ne le comprenons jamais.
    Cela ne date pas d’aujourd’hui. La Cuvette a été coupée en deux à cause de lui quand il a poussé les Kouyous a tué les cadres Mbérés qui y travaillaient
    Que mes frères kongo Téké, Laris du Pool ne se bagarrent pas entre eux car ils sont inséparables toute leur vie.

  18. Belo dit :

    Bakala a raison. Avec sa guerre de 2016 – 2018, au Pool, Sassou voulait dresser les Lari contre les Kongo et les Laris contre les Téké du nord du Pool.Ne tombons pas dans un piège à con! On voulant croire que les gens de Boko n’ont rien fait pour les gens tués ou torturés dans le Pool.

Laisser un commentaire