Jean-Jacques Bouya pilote des vols massifs d’argent de la Chine à Dubaï

Par Rigobert OSSEBI

Au Général Jean Marie Michel MOKOKO, véritable vainqueur de l’élection présidentielle du 20 mars 2016, emprisonné depuis plus de deux années par un gang de voleurs !

Congo Liberty a beau, dès l’aube de sa création, s’être consacré à la dénonciation des crimes économiques du pouvoir assassin de Brazzaville/Oyo, sa rédaction a rarement été confrontée à des documents aussi représentatifs de la médiocre et crasse motivation des prédateurs qui dirigent la République du Congo.

Les documents, une lettre datée du 12 mars 2016 accompagnée d’un rapport de transfert daté du 13 mars 2016 à 16H27, surtout grâce à la précision de ce dernier, peuvent difficilement être suspectés d’être faux.

L’indéboulonnable ministre des Grands Travaux, Jean Jacques Bouya, aussi incompétent et médiocre que le reste du clan de voleurs au pouvoir, y ordonne au « Directeur Général de Jiangsu International » sûrement son homme de paille à Shanghai, de virer sur un compte à Dubaï un montant  de 48.500.000.000 FCFA.  Quarante huit milliards cinq cent millions de FCFA !!!

L’argent se situait à « AGRICULTURAL BANK OF CHINA » à Shanghaï et devait être viré à « EMIRATES NBD BANK PJSC (JUMEIRAH BRANCH) » à Dubaï au profit d’une structure (Vision Jiangsu International Middle East) contrôlée totalement par l’énorme pourvoyeur de misère au Congo-Brazzaville qu’est Jean Jacques Bouya.

Le rapport de transfert confirme que la transaction a bien été effectuée (de banque à banque et de compte à compte) avec une date de valeur au 15 mars 2016 ; soit deux jours plus tard au bénéfice de la banque chinoise. Ainsi le compte de Vision Jiangsu International Middle East à Dubaï a été crédité de $82.661.000 dollars au taux de 586,73 FCFA pour un dollar ; taux sûrement excessif, mais les voleurs d’argent public ferment toujours les yeux  devant les voleurs en col blanc qui prennent leur part au passage de l’argent sale.

Quatre-vingt deux millions de dollars !!! Une paille pour Jean-Jacques Bouya !

L’information déclarée « aux autorités bancaires » pour justifier le motif du virement a été, outre une facture datée du 15 mars 2016 : CHINA STATE CONSTRUCTION CONGO et de l’expéditeur au bénéficiaire une facture avec pour motif : « DEVELOPMENT DUBAI ». Les lecteurs congolais ou pas apprécieront le cynisme de la transaction : les fonds qui ont été prélevés sur les chantiers de construction du Congo servant au « développement de Dubaï ». Que pouvions-nous attendre d’un ancien pêcheur à la sagaie ?

Pour justifier l’urgence du transfert comme pour se donner bonne conscience, l’égal des Denis Christel Sassou Nguesso et des Gilbert Ondongo dans les vols et les détournements, a jugé bon de préciser : « En tenant compte de l’issue incertaine de l’élection du weekend prochain… » !

La République de Chine, dans une vaste campagne contre la corruption dans son propre pays, a déféré devant ses tribunaux plus d’un million de Chinois suspectés d’agissements de cet ordre. Certains, des centaines, en ont été condamnés à la peine capitale. Comment se fait-il qu’elle ait été aussi tolérante à l’égard des criminels du Peuple ami congolais ? Certes le blocage que l’on ressent actuellement pourrait être interprété positivement, mais elle n’aurait pas dû permettre que son territoire serve de base arrière à la prédation que tout un pays ami subit depuis une vingtaine d’années.

Quant au FMI, coincé maintenant par les Sénateurs américains, il ne lui reste plus qu’à faire le nettoyage dans ses propres rangs d’experts, de chefs de mission et de Représentants résidents salis et corrompus par la machine à détourner les dizaines de milliards de dollars issus de la ressource pétrolière.

Les députés, les sénateurs, les ministres, les généraux, les militaires, cupides petits bouffeurs de miettes que leur a jetées ce pouvoir assassin, doivent méditer sur leur stupide allégeance en bons dindons de la farce qu’ils ont été. 

Aujourd’hui, la dette extérieure congolaise est évaluée  à un peu moins de 10 milliards de dollars, dette détenue à près de 70% par des entreprises chinoises, soit environ 7 milliards de dollars. Cependant l’Etat chinois n’en reconnait qu’un seul milliard soit 15% environ de ce montant. En fait, les entreprises que l’on dit chinoises appartiennent en réalité au principal ordonnateur des grands contrats, Jean Jacques Bouya, ou sont en total connivence avec lui.

Les travaux ont été sur-surfacturés. Le neveu de l’usurpateur Denis Sassou Nguess est devenu le principal créancier de la République bananière, très loin devant tous les autres…

Alors la question que l’on doit poser aux derniers soutiens de Denis Sassou Nguesso et son système gangréné jusqu’à la moelle : « Faut-il mourir pour permettre aux intouchables Jean-Jacques Bouya, Denis Christel Sassou Nguesso, Edgard Nguesso, Willy Nguesso de voler toujours et encore plus avec la bénédiction du patriarche Dénis le diabolique ? »

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 22 septembre 2018, par www.congo-liberty.com

*******************************************************************************

Mouanda-Moussoki dénonce la politique criminogène de Sassou-NGuesso

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

32 réponses à Jean-Jacques Bouya pilote des vols massifs d’argent de la Chine à Dubaï

  1. Val de Nantes , dit :

    Difficile de concevoir un tel scénario sans que Sassou ne bouge ces cils ….La conspiration est plus familiale qu’ internationale….
    Le Congo s’en souviendra….

  2. Kwenda dit :

    La preuve est là: irréfutable , implacable. Bouya doit être déféré devant un juge d’instruction. Les mots manquent, mais ce n’est point étonnant quand le monsieur a construit une route imaginaire de 234 milliards de francs cfa. Information donnée viva voce par Claude Ibovi devant le Parlement pour venger son frère impliqué dans le scandale des marchés du chu de Brazzaville.

    Le peuple doit recenser les noms des entreprises bidons de ces individus pour couper tout transfert d’argent de ces individus via le système financier international.

    Tout ceci a une origine : l’immaturité politique haineuse des congolais. La haine de l’autre qui nous habite nous a poussé à aller accueillir ce fils de satan à Maya Maya et tuer les congolais pour que lui et sa famille siphonnent nos ressources.

    Voilà la malédiction de Youlou à l’œuvre. Youlou qui transmit le diable de la destruction du Congo à ce fils de satan qui commandait le détachement de soldats qui était parti le cueillir au palais du peuple ce jour du 15 août 1963. D’où lesprit endiablé plein de destruction qui habite ce fils de satan.

    Le sergent Nguouendolo qui était du détachement des soldats qui captura et gardait Youlou est toujours vivant pour confirmer la transmission de l’esprit maléfique de destruction de Youlou à ce fils de satan.

  3. OYESSI dit :

    Après la BGFI Bank tanière à blanchissement d’argent dans la CEMAC, les Chinois ont installé leur propre BSCA pour mieux gérer tout l’argent pillé au Congo. C’est une véritable caverne d’Alibaba où transiteront désormais tout le fruit du pillage des Chinois au Congo avec leurs amis du pouvoir plus précisément ceux du clan Sassou.

  4. OYESSI dit :

    En droit, l’aveu étant la reine des preuves, Bouya vient de nous démontrer que son frère ou oncle n’a pas gagné les élections de Mars 2016. L’illégitimité de ce pouvoir est bien prouvé ici.
    Dans un pays sérieux,le Procureur de la République devait se saisir de cette affaire pour ester Bouya en justice aux fins de s’expliquer sur la nature de cette opération et d’où viennent les fonds objet de la transaction.
    Ministre de la République et plus en chargé des Grands Travaux jonchés d’éléphants blancs dans toute la République et non homme d’affaires, le Parlement si s’en était un devait aussi se saisir de cette affaire pour demander à Bouya d’expliquer aux Congolais que sont Vision Jiangsu International Midle East et Vision Ral Develpment Dubai qui a bien regarder ne sont que des coquilles vides fabriquées uniquement pour faire transiter des fonds volés au Congo.
    Monsieur Tsaty Mabiala nous attendons de vous voir au premier rang pour inscrire cette affaire à l’Assemblée.

  5. Lucien Pambou dit :

    A tous et merci à Rigober Ossebi qui, par sa pertinence habituelle, me permet de rebondir sur ce que nous réellement en tant que Congolais en faveur d’une probité infinie. Nous sommes à l’image de nos dirigeants que nous critiquons car ce sont nos pères, frères et soeurs.

    Il ne s’agit pas d’accepter cela, il s’agit de le dénoncer mais je le dis pour certains de nos compatriotes fourbes de la diaspora, nourris au langage de la culture française de l’hypocrisie et au lait maternel du tribalisme congolais, malgré les dénégations et les posts non-tribalistes sur ce site. le Congo a changé. Malheureusement, il faudra beaucoup de travail pour retrouver un Congo apaisé où le tribalisme n’aura plus cours. je rêve, mais j’ai le droit de rêver.

    Ceux qui doutaient de ma théorie du réseau et son fonctionnement, ont ici et maintenant les preuves de son fonctionnement dans la réalité et la vraie vie. Le problème du Congolais est qu’il est trop orgueilleux et inutile vis à vis de lui-même. Voilà pourquoi le blanc occidentale et surtout français, le considère comme immature, bavard, incapable, garçonnet.

    L’Africain,surtout le Congolais, crie à la corruption, mais dès qu’il est aux affaires il la pratique. Le Congolais crie au tribalisme, mais dès qu’il est aux affaires, il est tribal et met ses frères ethniques au pouvoir. Le congolais va tous les dimanches à la messe, récite la bible, mais dans ses actes cultive la haine, la médisance, la corruption et le vol. Le Congolais, mal payé, veux changer les choses, mais démissionne de sa boite, crée la sienne et emploie d’autres Congolais sans les payer réellement en prétextant des problèmes. Le Congolais dit que le Congo est corrompu, mais il va saluer le maître d’école de son fils avec 10 000 FCFA le jour de la rentrée scolaire. Le Congolais traite des policiers, des gendarmes, des douaniers et autres inspecteurs d’impôts de voleurs et d’escrocs , mais cherche le réseau de ces escrocs pour y faire entrer ses enfants. Le Congolais n’a jamais tort, c’est toujours la faute aux autres. Au lieu de gémir et de nous plaindre, changeons d’attitude.

    En sommes-nous capables malgré nos jérémiades ?

  6. Lucien Pambou dit :

    Dans le premier paragraphe, il faut lire: « …ce que nous sommes réellement … » au lieu de  » ce que nous réellement  » .

  7. SAMBA DIA MOUMPATA dit :

    Au congo c’est le monde à l’envers , les plus médiocres et voleurs gagnent en respectabilité , je suis catastrophé quand j’entend monsieur le ministre Bouya , le ministre parfait koleles , le ministre Landry Kolélas , le premier ministre Mvouba . Or tous ces voyous n’en aucune légitimité , c’est plutôt un club des mafieux . Personnellement je considère ces gens là comme les petits dealers de mon ancien quartier . Je ne vous envie pas chers messieurs les criminels du congo , la preuve quand vous étés sur paris vous aviez peur de circuler .

  8. Delbar dit :

    Pourquoi s’en prendre à la diaspora et à la vraie opposition en invoquant qu’elles agiront comme ce régime, si un jour elles arriveront au pouvoir ?
    Ce type de raisonnement ne peut que légitimer l’immobilisme.
    Prétendre que la culture française nourrit la fourberie de la diaspora, c’est une injure à cette dernière et c’est volontairement faire l’amalgame entre politique et culture.

    Il faut être bien plus vigilants vis à vis de ces propos insidieux que des attaques frontales.

  9. Loathey dit :

    @Pambou
    Parfaitement d’accord avec vous mon cher Lucien. Seulement, ce changement d’attitude on ne va pas le decreter; il faut un grand travail d’education certainement, mais surtout a mon avis spirituel. Le clan des Mbochis par exemple volent aussi facilement et sans remords parce que leur culture ne leur enseigne pas ( c’est une deduction que je fais) la crainte du Dieu vivant invisible et qui les regarde. Ils agissent comme des gens sans principes, sans limites spirituelles ou morales. Vous etes vous jamais demande pourquoi l’eglise ne s’est pas autant developpee dans la cuvette que dans le Pool? La raison vient de la fondation spirituelle de chacune de ces cultures qui les rend receptives ou non des valeurs chretiennes qui promeuvent l’humanite et la morale. Les Nguesso ne sont pas les plus forts au Congo, mais ils fructifient le sans-gene que leur confere leur culture de base. Des lors, ils peuvent tuer, voler ou mentir et se presenter devant les hommes sans sourciller, sans aucun sens de l’honneur. Comment peut-on leur faire changer d’attitude a ces hommes? Comment par exemple faire entendre raison a Bouya et le rendre plus humain; lui apprendre a aimer a tout le moins ses parents de la cuvette pour qu’il investisse pour eux? Je me pose bien des questions, auriez-vous des reponses?

  10. Val de Nantes , dit :

    Des voleurs à l’air libre sous le parapluie de Sassou..Une situation inédite où les voleurs identifiés défient toute la communauté financière dont le FMI …
    Le Congo innove en matière de négociations des dettes ,car il présente une deut eútouble facette ,celle d’un riche pauvre, et d’un pauvre riche…,difficile dans ce cas ,d’envisager d’accorder le moindre crédit à un pays dont la manne financière se trouve logée à l’extérieur de celui ci …
    Alors ,faudrait il prêter ou le contraindre à rapatrier ces capitaux apatrides ??????.
    La honte internationale couvre Sassou ,car dans les salons de la communauté financière ,ce cas est ubuesque et delégitime le gouvernement du Congo et Sassou en maître d’oeuvre ..
    La question coule de source ….
    Peut on encore faire confiance aux autorités congolaises ?????.

  11. Bakala dit :

    Lucien Pambou,

    Ce que vous denoncez c’est exactement que vous faites vous même . En voici un exemple concret. Vous etiez parti à Brazzaville avec Alain Mabankou. Vous lui reprochez de ne pas parler de cet episode de sa vie. Soit!

    Le 18 septembre 2018, dans son Editorial, les depeches de Brazzaville nous apprenait qu’une Somme de 20 millions de fcfa avait été remis à Alain Mabankou.

    Alors, la grande question est: si pour le même voyage Alain Mabankou aurait reçu 20 millions de fcfa comme l’allegue les depeches de Brazzaville , combien a reçu Lucien Pambou pour le même voyage? Et pour les autres voyages comme nous l’avait révélé l’episode Lucien contre Constant, ici même sur Congoliberty ?

    Voici ce que disait les depeches de Brazzaville sur ce fameux voyage à 20 millions qui est mentionné au dernier paragraphe de cet éditorial

    ——-///——-

    Éditorial
    Pauvre Alain !
    Mardi 18 Septembre 2018 – 11:45
    Abonnez-vousAugmenterNormalCurrent Size: 100%
    Version imprimableEnvoyer par courriel

    Oui, pauvre Alain Mabanckou ! Se multipliant sur les radios et les télévisions françaises – « RFI », « France Inter », « Arte », etc., – dans le but de faire vendre son nouveau roman « Les cigognes sont immortelles », il a choisi, hélas !, d’insulter son pays d’origine, le Congo, mais aussi son pays d’adoption, la France. Au risque, d’une part, de détourner les lecteurs qui jusqu’à présent lisaient ses romans avec délice (1) et, d’autre part, d’amener les autorités françaises à ne plus voir en lui qu’un agité du bocal politique alors qu’elles avaient tout fait pour qu’il intègre le prestigieux Collège de France et donne ainsi à l’Afrique la place qu’elle mérite dans la défense de la langue française.

    Parmi les « pépites » de ses déclarations, nous en relevons trois qui témoignent de la dérive intellectuelle de ce personnage :

    Sur « Arte » le 27 août : « Nous sommes face à un régime qui est en train de voir devant lui les signes cabalistiques de sa destruction. Il se détruit … C’est inéluctable. Nul ne peut lutter contre l’éternité. L’éternité se suffit à elle-même. L’erreur des dictateurs c’est de croire qu’ils peuvent régler la montre, qu’ils peuvent fixer l’heure de la révolution. »

    Face à Léa Salamé sur « France Inter », le 28 août, qui l’interroge sur la francophonie : « Pourquoi l’Organisation internationale de la Francophonie est dirigée par un secrétaire ou une secrétaire qui est voté ( ! ) par l’ensemble des membres qui constituent la Francophonie ? Parmi ces membres, il y a des pays africains ; parmi ces pays africains, plus de 80 % sont des pays de dictature ».
    Face à Nicolas Demorand sur « France Inter », ce même 28 août, qui l’interroge également sur la francophonie : « La francophonie, je le dis toujours et toujours, est la continuation de la politique étrangère de la France par une voie détournée. Tant qu’elle ne deviendra pas une francophonie des peuples. Je souhaite qu’on vote ( ! ) le secrétaire de l’Organisation internationale de la Francophonie par les peuples ».

    Comprenne qui pourra ! Ajoutons simplement à ce qui précède que tout ceci n’a pas empêché le même Alain Mabanckou de venir à Brazzaville, début 2013, pour participer activement au Festival Etonnants voyageurs, comme le rappelait récemment notre confrère « Jeune Afrique ». Et de percevoir, tous frais de voyage et de séjour réglés par nous, la coquette somme de vingt millions de francs CFA. L’argent n’a donc visiblement pas d’odeur pour lui !

  12. Kassava de Tsibakala dit :

    Chers compatriotes,

    Le scandale est très affligeant et je demande à tous les congolais de Paris ou à Washington de se constituer en Partie civile et par le biais d’un avocat déposer une plainte contre l’intouchable Bouya.

    Demandons à nos compatriotes qui sont avocats sur la place de Paris de se faire une évaluation de ce délit en rapport avec le droit français. Que ces compatriotes puissent apprécier la qualité des preuves matérielles publiées dans ce texte afin que celles-ci puissent être utilisées à bon escient contre la Junte de Brazzaville.

    Au cas où en France l’arsenal juridique ne serait pas suffisant pour les besoins de la cause congolaise, alors dans ce cas, que les compatriotes vivants aux USA se servent du droit américain qui se permet, lui au moins de son côté de s’ingérer dans toutes transactions extraterritoriales aussi minimes que celles-ci peuvent paraître. Le droit américain fait fi de la souveraineté des nations, la seule évidence d’avoir utilisé leur monnaie (US $) constitue pour eux, une invitation officielle à la juridiction américaine de fouiner son nez dans une affaire.

    Seul le combat libère….

    Kassava de Tsibakala

  13. OYESSI dit :

    @ Kassava de Tsibakala,

    Cher compatriote je soutiens votre idée. Ici au pays, on a pas de justice et nos Parlementaires toutes chambres confondues dont les membres sont nommés ne peuvent bouger d’un pouce car ils sont assis sur une même branche d’arbre et ne peuvent la couper.
    Avec une telle preuve qui nous dévoile à la fois le détournement des deniers publics et la non élection de M.8% à la présidence de la République, ailleurs des actions judiciaires seraient déjà engagées dès la publication de cet article avec document à l’appui signé en bonne et dû forme.
    Nous ne cesserons jamais de remercier notre compatriote Rigobert OSSEBI pour le travail oh combien salutaire pour nous édifier comment le Congo est devenu une république bannière par le simple fait d’un clan.

  14. Val de Nantes , A tous , dit :

    Ce genre de bréviaire, des défauts catalogués par @Lucien Pambou ,illustre , s’il en était encore besoin que , le congolais ne peut se gérer tout seul ,car ,trop des tares pour qu’ils prennent la voie du progrès irréversible..
    Faudrait il en passer par une organisation de l’État qui téléguide l’esprit cartésien de chacun d’eux ,pour en arriver à créer une nation digne de ce nom ..????..Cessons de décréter la morale .Elle est un processus d’initiation éducative dans le cercle officiel et familial ,en un mot ,un effet national doit être fait pour l’éloge de la probité ..
    Le pays doit façonner ceux qui auront la prétention de le diriger…
    Ce catalogue des défauts est elle la cause de notre sous développement ????…
    Cet habitus est-il spécifique aux congolais de Brazzaville ,pour justifier notre retard industriel ,technique ,technologique ..etc .????.

  15. Val de Nantes , dit :

    lire .. pour qu’il prenne .

  16. Anonyme dit :

    A NOEL MAGLOIRE DOBA & son EQUIPE
    A M TSATHY MABIALA Chef de l’opposition reconnu par M SASSOU NGUESSO
    A Mme Claudine MUNARI Présidente du FROCARD
    A M le Président du Conseil EPISCOPALE DU CONGO
    A Monsieur le Premier Ministre du Congo
    A Mme Chrsitine LAGARDE à NEW YORK
    A Messieurs les AMBASSADEURS ET CHEFS DE MISSIONS DIPLOMATIQUES AU CONGO

    Mmes et Messieurs
    En vos Rangs ,Qualités et Fonctions, vous vous êtes interrogés publiquement sur la situation que traverse le Congo depuis 2015.. Certaines d’entre les institutions que vous représentez, ont été officiellement saisies par une correspondance de notre diaspora, notre Clergé ou toute autre Organisme afin de vous munir de la compétence que vous reconnaissent vos textes juridiques pour faire de la lumière devant les accusations des PANAMA paper’s qui revelent pour le CONGO ,le détournement des sommes astronomiques qui plongent ce pays dans une banqueroute totale quelques années après l’importante remise de dettes dont il bénéficia grâce à l’initiative PPTE.
    Votre concours a été sollicité pour partager la douleur de ces retraités qui sont à ce jour à 15 mois d’arriérés et 3 ans sans arrêté de pension, Le document que voici,publié ci contre, ainsi que les révélations des PANAMA Paper’s, méritent que vous vous munissiez des instruments juridiques en votre possession pour aider les Congolais,AU NOM DE L’INTERET D’AGIR et reconnu par le droit congolais ( le Professeur ILOKI A écrit un ouvrage sur LE RECOURS POUR EXCES DE POUVOIR) de l’obligation qui incombe à tout le monde de porter secours à une personne en danger. et de tout texte reconnaissant une compétence universelle à une institutrion quelconque de votre pays ou Organisme.cette obligation est désormais passée de regle juridique à PRINCIPE Général de droit. Il en est de meme des Règles du GAFI sur le Blanchiment d’Argent.
    Mme Christine LAGARDE , pourquoi vouloir augmenter la souffrance des retraités ,étudiants et malades congolais quand on sait que l’opération Panama Paper’s ne peut avoir été menée à terme sans votre accord comme entité du G7? Pourquoi ne pas apporter à notre Gouvernement des preuves tangibles qu’il retarde , et écourter ainsi nos souffrances?
    Devant les avancées de la commission nationale de lutte contre la corruption, notre Gouvernement conscient du danger qui approche de la maison gouvernante( les voleurs ici sont des rois et sont célébrés dans nos rues et quartiers et tout le monde vole), vient de mettre fin à l’Existence juridique de cette Commission. Sur et certain que quand la Haute autorité créée prendra le relais de celle qui a été dissoute, il se sera écoulé une voire deux années.
    Nos cimetières sont déjà trop pleins. Ici ,les cadavres sont embarqués chaque jour dans des camions bachés et déposés dans les cimetières ou les parents éplorés les attendent. Car, chaque jour, on compte plus de 50 corps à Pointe Noire.
    Mme Claudine MUNARI et Le FROCAD, vous pouvez en votre qualité de force politique en opposition au Gouvernement; et donc représentante d’une frange majoritaire du Peuple Congolais, saisir officiellement un tribunal américain voire un Avocat Américain afin de tirer au clair toutes ces révelations .
    Il en est de mème du Clergé Congolais qui peut saisir le Vatican.
    Les démunis, vos militants et simples citoyens attendent avec impatience les résultats de vos démarches
    Merci beaucoup et bonne chance.

  17. Val de Nantes , dit :

    Voilà ,une occasion inédite de voir débarquer Sassou du pouvoir par la communauté financière..
    Il est des occasions dans la vie qui ne surgissent qu ‘une fois au cours d’un demi siècle ,il se trouve que nous y sommes ..
    La communauté financière doit signer l’acte de décès politique de Sassou.,sans aucune forme de complaisance ..
    Des voleurs ,on en a vu ,mais ceux de l’acabit des Bouya ,Odongo, Kiki etc sont faits d’un autre bois ….
    Que le CONGO y survive ,car la revanche sera à la hauteur des crimes dont il aura été victime …
    Oui @Anonyme ,que l’opposition et la société civile s’y s’engouffrent pour barrer tout prêt du FMI à ces voleurs sans foi ….
    De toutes les façons ,nos parents sont devenus des morts vivants , à quoi bon ……..

  18. Anonyme dit :

    La Dissolution de la Commission Nationale de lutte contre la CORRUPTION par le Gouvernement du CONGO en négociations avec le FMI, est un aveu cinglant. Le Président du Conseil des Ministres du Congo a des moyens juridiques pour accorder plus de compétences à la Commission s’ il lui en manque. C’est une forfaiture . Et le Parlement congolais, devrait en réunion du Congrès interpeller le Président du Conseil de CABINET sur les raisons de cette forfaiture .Qui est en réalité une TRAHISON. Citez moi pour ceux qui le savent les infractions qui matérialisent une Haute trahison? QUI A INSCRIT CE POINT A L’ORDRE DU JOUR DU CONSEIL DE CABINET ? AU CONSEIL DES MINISTRES , C’EST LE PREMIER MINISTRE ON LE SAIT. ET LE SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT QU’A T IL FAIT? POURQUOI L’AVIS DES INSTANCES JURIDICTIONNELLES N’A T il PAS ete SOLLICITE PAR LE GOUVERNEMENT?
    De toutes les manières, et pour sa part, Jean Jacques BOUYA, a toujours CLAME QUE:  » LE PRÉSIDENT SAIT ». VOS ETUDIANTS, VOS RETRAITES ET VOS MALADES ne sont ni payés ni soignés et vous agissez de la sorte?
    En dehors de nos frontières,les observateurs de la politique acrobatique du Congo, . se tordent de rire. DUELLE CYNISME, QUELLE JUNTE,QUELLE REPUBLIQUE BANANIERE? Meme la Centrafrique en guerre paye ses retraités et fonctionnaires.
    L’Opposition existe pour dénoncer les errances,erratums , déviances ou hypocrisies du Gouvernement. EN VOICI UNE, LES ACCUSATIONS PUBLIEES CI CONTRE; CONTRE JJB . Une des preuves de L’ EFFICACITE de cette COMMISSION dont on craint que les archives n’aillent en fumée sous peu.Votre aptitude et votre crédibilité en tant force en opposition dépendront de votre capacité à tirer toutes les conséquences de cette DISSOLUTION,.
    SASSOU NGUESSO CHEF de l’opposition en 1997 aurait il laissé passer une telle faute ? Meme derrière TSATHY MABIALA faites le. . Noir ,blanc ou jaune ce qui est demandé au chat c’est d’attraper les souris CETTE COMMISSION DOIT CONTINUER SON TRAVAIL ET VOUS POUVEZ SAISIR LA COUR SUPREME. AU BESOIN RECOURIR A LA COUR DE LA CEMAC.
    Bonne chance

  19. anonyme dit :

    @ Anonyme
    S’accaparer de toute la richesse nationale et aller la planquer dans des paradis fiscaux c’est déjà de la haute trahison
    Considérer cette richesse comme la sienne propre c’est aussi de la haute trahison

  20. Anonyme dit :

    Webmaster
    Quelle est cette mauvaise manière de programmer les posts quand vous mettez en ligne un SCOOP comme celui-ci? Aussitôt comme pour vous dédire ou minimiser l’importance du SCOOP, vous y ajoutez des articles qui n’ont pas la même portée. A moins de me dire que ce sont vos contradicteurs qui interviennent à contre sens pour saquer votre travail.
    Laisser les lecteurs vider le sujet. Vous auriez même opté pour vendre ce scoop auprès des journaux de kiosque.

  21. Bakala dit :

    Lucien Pambou a été “opéré “ à l’hôpital d’oyo. Il ne peut plus parler ni écrire ✍️.

    Ah Lucien Pambou, ce donneur de leçons!

    On ne peut pas jouer sur les deux tableaux en voulant être équilibriste.

    Qui aime bien châtie bien.

  22. VAL DE NANTES dit :

    @YAYA LUCIEN ,toujours convalescent à OYO ?,,;
    Notre problème est spécifique en AFRIQUE ;des voleurs qui nous chantent des louanges de vivre ensemble ,en condamnant au passage ceux qui osent soulever ce couvercle qui cache une grosse arnaque nationale et internationale .
    LE CONGO a raté son rendez vous de développement économique .Il sera difficile de rattraper cette opportunité extraordinaire d’avoir disposé jusque dans les narines des milliards de cfa à foison ….
    Perpétuer cette forme d’Etat ,est presque un suicide collectif .Quelles que soient les raisons humaines qui peuvent présider à cette explication défaitiste ,notre responsabilité est avérée ,car nous avons été incapables d’innover en matière de l’organisation efficiente de l’Etat .
    La logorrhée didactique politicienne , dont on a abreuvé nos compatriotes depuis des lustres ,a détruit la pensée cartésienne ,laquelle nous aurait permis de tirer notre pays vers le haut .

  23. Anonyme dit :

    Chers compatriotes,

    Nous devons terminer ce cauchemar de l’économie nationale congolaise et attaquer ce mal à la racine. Tous les malheurs du Congo ont une source : c’est la France !
    Au vu des « bruits de coulisse » en provenance de la politique française d’un éventuel choix du prochain président du Congo qui courent pour remplacer Sassou ; nous disons à toute l’Elite politique et économique française ceci :

    1- La société Total, qui est née des cendres de la société Elf vient d’être qualifiée par l’opposition congolaise et par toutes les forces vives de sa diaspora comme une organisation terroriste vis à vis du peuple congolais. En voici les raisons :
    • La société Total a organisé en 1997 un coup d’état contre le président Pascal et tuant ainsi la jeune démocratie congolaise comme un poussin dans l’œuf. Avec le seul motif, d’avoir mal accepté que le nouveau gouvernement de Pascal Lissouba décide de revoir les accords occultes que la société Elf avait signé avec le régime de Sassou I.
    • En 2010, la même société Total a aidé le gouvernement de Sassou II lors de ses discussions avec le FMI à mettre un voile sur les transactions et les dettes insoutenables du Congo afin de parvenir à faire obtenir au régime de Sassou II le statut de PPTE au Congo Brazzaville. Ce fabuleux résultat a été enregistré par Sassou et son Clan comme de la leur réussite privée qui ne devrait pas revenir de droit à toute la nation congolaise dans la réalisation d’un progrès social pour tous et depuis là, l’ouverture de la boîte à pandores des détournements de deniers publics les plus violents de l’histoire de l’humanité a été ouverte. L’intervention criminelle de Total aux côtés de Sassou afin de berner le FMI est acte gravissime.
    • Depuis Septembre 2017 la société Total intervient sporadiquement dans les versements de paiement des salaires des fonctionnaires de l’Etat et des forces publiques du Congo afin de contenir la grogne publique. Et depuis Février 2018, la société Total ne se gène même plus et fait ces versements désormais en alternance avec la société ENI malgré les 6 échecs affilés des négociations obtenu par le régime de Sassou dans les discussions de conditionnalités d’accompagnement du FMI pour la relance de l’économie congolaise. Ce copinage manifeste de la société Total aux côtés du clan Sassou fait foi d’une opiniâtreté en énergie criminelle sans précédent et jamais observée nulle part dans le monde d’une entreprise multinationale.

    2- Du même titre que Total, la société ENI sera aussi qualifiée d’une organisation terroriste.

    3- Ces deux entreprises n’auront plus pendant 50 ans de participer dans les activités d’extraction et d’exploitation de pétrole et du gaz au Congo.

    4- Nos relations avec la France seront revues à la baisse au seuil du niveau de la représentativité réciproque que les deux pays auront dans l’avenir. Du côté congolais, il n’y aura plus d’ambassadeur congolais en France. Nous n’aurons plus qu’un consulat pour les affaires consulaires pour les résidents congolais en France. Notre ambassade à Bruxelles prendra le relais de toutes les activités diplomatiques avec les pays de l’EU.

    5- La France devra réparer tous les dommages causés à la nation congolaise lors de la guerre de 1997 et 1998 avec plus de 500.000 congolais morts. Pour rappel, le président français de l’époque un certain Jacques Chirac avait été l’instigateur principal depuis son trône au palais de l’Elysée. Ce Monsieur avait engagé officiellement l’Etat français dans ce massacre en dehors de son périmètre de légitimité. Nous, le peuple congolais, ne le pardonnerons jamais à la France. Et si cette France ne concède pas à faire les réparations et présenter des excuses auprès des congolais, nous quitterons tout de suite le franc CFA et tous les rapports bilatéraux seront diligentés à l’excès.

    Nous devons désormais ce discours musclé vis-à-vis de la France. Le peuple congolais ne représente en aucun cas une préoccupation des dirigeants français et nous devons aussi leur tenir un miroir en face.

    Seul le combat libère !

    Kassava de Tsibakala

  24. Anonyme dit :

    désolé pour les coquilles… par exemple lire; Nous devons désormais « utiliser » ce discours ….

  25. Uppercut! dit :

    Espérons que cette lettre de BOUYA et la réponse de la banque chinoise seront mises à la disposition du FMI.
    Pour la petite histoire, c’est VRDD (Vision Real Development Dubaï) qui va gérer les Tours jumelles de Mpila et le centre commercial toujours à Mpila.
    Que chacun se fasse sa petite idée.

  26. anonyme dit :

    Pourquoi le Qatar lui profite t il des ses richesses et ainsi que les monarchies du Golfe Persique ?
    Seuls les pays d’Afrique noire en particulier francophones ont du mal à profiter de leur richesse

  27. anonyme dit :

    de leur pétrole ?

  28. anonyme dit :

    Comment font ils eux ?

  29. Val de Nantes dit :

    C’est la nouvelle ville de Bouya ,Brazza Nord ou Bouya ville ,mon frérot @Uppercut …Tout pour cette ville de Nord Brazzaville ,rien pour Ponton la poubelle ….
    Eh oui , vivre ensemble !!!!.En mode mbochis d’oyo.

  30. OYESSI dit :

    Ces deux tours jumelles @Uppercut. et VRDD (Vision Real Development Dubaï) qui va gérer les Tours jumelles de Mpila et le centre commercial toujours à Mpila appartiennent pour le moment au clan criminel d’Oyo. Soit sûr que le moment venu tout ceci rentrera dans le patrimoine de l’état Congolais. Je ne verrai peut être pas cet instant là mais il arrivera bien un jour.

  31. LULENDO de Ponton dit :

    Tout simplement stupide et ignoble ! Que peut-on avoir à la place du coeur? Un morceau de bois, une brique? On perçoit la volonté de faire mal aux autres. Aucune pensée pour le peuple, ses étudiants ou ses retraités qui pataugent dans une souffrance insondable. Tout va mal au Congo et l’on ne pense qu’à soi , qu’à son gros ventre!

    Dirigeants de merde! Il est entendu, le Congo ne peut se moderniser que sans Sassou et son clan. Nous sommes au XXIè siècle et pourtant, il y a encore des humains qui ont un comportement de monstres.

    C’est si barbare ! Si honteux ! Si criminel que ce monsieur sera traqué jusqu’à la fin des temps . Quant à son mentor Sassou, il n’aura aucune excuse pour sa complicité.

    Je plaide pour le dépôt d’une plainte.

  32. kikadidi leo dit :

    vous pensez sincerement que si sassou mourrait et que tous ces proches avec que le congo serait en paix?j en doute car la haine appelle la haine et la violence la violence metteZ de l eau dans votre vin arreter de reagir emotionnellement soyez rationnel.

Laisser un commentaire