l’opposant Paulin Makaya empêché de quitter le pays

Paulin Makaya, a été bloqué à Brazzaville par la police des frontières, vendredi 28 septembre. L’opposant congolais qui vient de passer trois ans en prison assure qu’il allait prendre l’avion pour revoir sa femme et ses enfants et se faire soigner, après une incarcération dans de dures conditions.

L’opposant a présenté son passeport britannique, la double nationalité étant reconnue dans le pays, mais n’a pas pu prendre l’avion. Un refus surprise au motif qu’il n’avait pas d’autorisation de sortie du territoire, assure l’opposant. Une explication catégoriquement démentie par le ministre congolais de l’Intérieur : on ne lui a pas refusé de voyager pour ce motif, mais parce qu’il n’a pas présenté son passeport congolais, affirme-t-il.

Pour Raymond Zephiryn Mboulou, les choses sont claires, Paulin Makaya a été arrêté, emprisonné et libéré en tant que congolais et il est également président d’un parti politique congolais. Il peut, dit-il, se présenter à l’aéroport sur l’heure s’il veut avec son passeport du pays et il pourra alors sortir du pays sans aucun problème. « Nous lui demandons la justification de la nationalité, c’est tout », glisse le ministre.

« Que ceux qui ont l’effectivité du pouvoir se ressaisissent ».

Paulin Makaya dénonce un prétexte, un « faux-fuyant ». Il réaffirme que les officiers de police lui ont « parlé d’une autorisation de sortie » et rappelle que le ministre de l’Intérieur n’était pas présent au moment des faits. Lire la suite sur RFI.fr

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à l’opposant Paulin Makaya empêché de quitter le pays

  1. Val de Nantes , dit :

    En quoi la double nationalité de Makaya pose problème aux congolais lambda.???????…
    Souffrent ils du manque d’argent volé par le pouvoir ou des passeports binaires ???….
    Nous sommes dans le pays des paradoxes Sassouiens,,,.
    Voler est plus valorisant que d’être congolais de la diaspora…Et, cette même diaspora qui a fait défaut à Sassou pour son développement …
    Il est de notoriété publique que ,le Congo manque de formations crédibles ,indispensables au vrai démarrage économique et social.
    Ces formations sont l’apanage ,le plus souvent des membres constituant cette même diaspora détestée ..C’est le serpent qui se mord la queue….et ça fait très mal …..

  2. Val de Nantes , dit :

    Makaya subit et le syndrome de l’agneau pascal et le syndrome de la jalousie du voyage facile…

  3. Samba dia Moumpata dit :

    C’est pourquoi chers compatriotes nous devons êtres opposés contre ces chiens Mbochis qui nous imposent une barbarie très féroce ! D’où sans cesse je dénonce les actes de parfait Kolelas un garçon très corrompu qui est en réalité le principal accompagnateur de sassou ! Chers compatriotes à Londres aidons Madame Makaya qui a pris des rendez- vous avec les autorités Britannique . Un pays où les urgences vitales n’existe pas tandis que le fou sassou dispose d’un Falcon médicalisé qui peut décoller à tout moment paris le Bourget accompagnons ces malades Mbochis . Cher petit frère tien bon nous vaincrons ces chiens Mbochis.

  4. olembo dit :

    Monoko na ngai ngsnga!!!
    Il n’est pas libre oui Paulin mais pourquoi diantre presenter un passeport britanique quand on est president d’un parti congolais???Il manque de logique!!!

  5. Olembo dit :

    Ou encore que c’est un test qu’il faisait? Il voulait voir le réaction du pouvoir en place qui a l’oeil sur ses faits et gestes? Au fait est ce que son passeport congolais est valide? Pourquoi ne pas l’avoir présenté? Est ce que le son consul devait refused de lui apposer un visa d’entrée? Puisque quand meme Il utiliserait son passeport britannique, son consul est quand meme informé. J’ose croire que ce n’est pas un nouveau plan de connivence avec le pouvoir. Guy parfait l’a fait. Ntoumi aussi l’a fait. Donc, prenins garde a la distraction: Monoko na ngai nganga. Au dernier jour vous direz que je suis prophète. La Grande Bretagne n’a pas libéré Paulin mais DIASPORA CONGOLAISE a dignement travaillé pour le liberer. Donc cela ne sert a rien de pavaner avec un  » British passport « . Foutaises!!!

  6. Olembo dit :

    Au fait Paulin, ton Ami Matson est ou? Je t’avais pourtant. Je t’avais pourtant prévenu ce jour la a la gare routiere du marché Total contre ce piuvoir que vous étiez entrain d’aller vers en 1996? Je te disais que Mr Sassou et le PCT n’avaient aucune logique rationnelle, qu’il ne fallait pas que tu t’embarques la-bas avec les Matéta. Matson t’a joué. Il se croit plus intelligent que Toi mais son tour arrivera. Aumoins tu as fais preuve de sincérité, mais tu restes droit dans tes bottes, pas de volte face ou de trucage avec les histoires des British passport?

  7. Val de Nantes dit :

    La privatisation du Congo par les primates d’Oyo est en marche forcée …34 ans , de règne absolu ,vous donnent les envies de se nommer empereur du Congo …
    A ,cette allure , les primates d’oyo seront bientôt les princes du Congo ,car ,rien ne leur barre la route ,celle de l’éternité au pouvoir …
    Je me demande ,si ,certains d’entre eux ne commencent pas à s’y ennuyer .,parcequ’à force de regarder le désert autour de soi ,on se tourne les pouces ….
    Nous remettre ce genre de constitutions à la con, c’est se foutre de la gueule des congolais..
    Une constitution qui détruit l’âme de tout un pays ,et ,il y en a ,qui lui trouvent des excuses ..
    On ne naît pas dictateur ,mais ,avec ce texte juridique débile conçu ,sans y mettre des gardes fous ,on le devient mécaniquement ,car les pouvoirs y afférents ,vous y poussent ..
    Ceux ,qui nourrissent l’espoir de devenir dictateur ,ne peuvent trouver mieux .Il suffit de se servir ,car le plat est déjà mitonné …
    L’appétit vient en mangeant ,tout comme en dictature …..
    Il est inconcevable ,de nos jours ,qu’il y ait des gens qui ne trouvent à redire à cette constitution criminogène ,en renvoyant la faute aux hommes politiques congolais dont la responsabilité se limiterait à sa mauvaise application …
    Les fédéralistes coupent la constitution en deux ,ni l’un ,ni l’autre …
    Si ,les rwandais ont réussi sur des constitutions similaires ,nous ,congolais avions échoué , et ce ,depuis 60 ans ,il était temps de prendre un virage à 180 degrés….

  8. Val de Nantes , dit :

    La fabrication des dictateurs est le reflet d’une nation en mal d’initiatives géniales..La pauvreté des idées politiques innovantes est un handicap mental et intellectuel ,car on a l’impression qu’ on est incapable de pondre une alternative politique a une forme d’État improductive , infanticide et porteuse des germes du tribalisme primaire..

  9. Jean OKOMBA dit :

    Au Congo Brazzaville, beaucoup commencent à pleurer. Et pour cause, on n’a pas payé! Si on n’a pas payé, c’est le Congo où certains congolais avaient voulu. Ce Congo où on ne paie pas les fonctionnaires de l’Etat, les bourses de etudiants et les pensions des retraités, n’est pas un Congo ya sika, Mais plutôt un congo ya kala. Il a existé de 1979 à 1992. Nous étions nombreux en cette période a voté contre ce Congo et Sassou Nguesso avait été chassé du pouvoir.Au temps de Lissouba, il y avait certes la faim. Dans les milieux sassouistes on critiquait Lissouba qui commençait à faire alimenter les congolais avec les peaux de boeuf. Et maintenant où en sommes nous? Ceux qui on dit Papa il faut ozonga, bana bakomi kolia baposo ya ba ngombe,qu’ils le redisent encore puisque votre papa est venu pour vous faire manger se ce n’est pas la nourriture avariée, ce sont les fruits sauvages(batondolo ou malombo…) avec le manioc ou simplement le sel avec le manioc. Dites nous encore pourquoi mr sassou n’arrive plus à payer les soldes, bourses et pensions? L’argent des générations futures eke wapi? Ce mois d’octobre 2018, il n’ya rien à payer aux fonctionnaires, aux etudiants et aux retraités. Encore un mois de faim. C’est le vieux Congo des années 1979. 1992 que les congolais ont voulu. Parlez encore face aux faits.

  10. OYESSI dit :

    @ olembo,

    « Monoko na ngai ngsnga!!! « mais pourquoi diantre présenter un passeport britanique quand on est président d’un parti congolais???Il manque de logique!!! »

    Les trois vraies questions qu’il faille se poser sont celle de savoir:
    1- Si la double nationalité est réelle au Congo oui ou non;
    2- Quand on est président d’un parti on perds sa double nationalité.
    3- Quand vous déposez les statuts de votre parti oui ou non le Ministère de l’intérieur mène une enquête si vous remplissez les conditions pour que votre parti soit agréer et que le fait de ne pas avoir perdu votre double nationalité ne vous donne pas droit à être président d’un parti.

    Non mon cher frère Olembo, nous sommes là en face d’un pouvoir dictatorial qui impose sa loi inique à tout un peuple.
    La contradiction entre les flics à Maya Maya qui parlent d’une autorisation de sortie qui n’existe pas pour sortir du pays et le petit Zairois Mboulou de par son père qui parle du passeport Congolais qu’il ne donnera jamais à Paulin Makaya montre bien le complot perpétuel du pouvoir des Mbochis contre les Congolais.
    Que la flicaille ou Mboulou aient demandé à Paulin Makaya un titre de séjour parce que présentant un passeport étranger pour sortir du Congo cela s’entend.
    Mais comme ils sont tous bêtes ils vont chercher à Paulin Makaya des histoires à dormir débout quand je pense que ma nièce qui a la fois la nationalité Française et Congolaise sort allègrement du Congo avec son passeport Français pour se passer des visas et rentre au Congo avec son passeport Congolais pour éviter toujours les tracasseries de visa, je rigole quand on demande à Paulin un passeport Congolais pour sortir de cette prison à ciel ouvert.
    Monsieur Mboulou, ayez la descendance de ne pas créer les histoires qui n’existent. A mon frère Olendo sachez que le consul ne vise pas les passeports des citoyens de son pays quand l’un deux veut voyager. Je ne vois pas en quoi celui de sa Majesté d’Angleterre devait être informé de son voyage.

  11. kikadidi leo dit :

    ce climat d insultes et fait pour donner raison au pct il lui permet devant toutes ces menaces de s armer pour se proteger et surtout garder le pouvoir ou on est mort a leurs place je reagirait pareil.

  12. VAL DE NANTES dit :

    Je donne raison à @KIKADIDI; . Notre défi ,c’est de trouver la source du mal qui brise le rêve congolais ,et non ,des insultes infantiles qui redonnent des vitamines aux criminels du PCT ;;
    Prouvons leur ,qu’on est capable de proposer au pays ,une alternative organisationnelle de la forme d’Etat , plus intelligente , apaisée et équilibrée,dans son fonctionnement .
    Supposons que la grande faucheuse rappelle SASSOU ,tel AZNAVOUR ,qu’allez vous proposer au pays ,,?,,,certainement pas ,vos invectives ,
    Soyez brillants dans des propositions politiques innovantes ,chers compatriotes ;;
    Certains ont sorti de leur botte ,le fédéralisme et d’autres ,une présidence collégiale comme solutions aux maux dont souffrirait notre pays ;;..;
    Il se pourrait qu’il y en ait d’autres ,sait on jamais ,à vous et à nous de chiner .
    Sachant que ,le support juridique sur lequel est assis le CONGO est criminogène ,à moins que cette forme d’Etat vous indiffère ,en en supportant éternellement ces métastases .

  13. Uppercut! dit :

    MAIS POURQUOI DIABLE LE POUVOIR MBOCHI A PEUR DE PAULIN MAKAYA ?

    MBOULOU en est où déjà avec l’enquête sur les jeunes tués au commissariat de Chacona ? Il croit vraiment que les Congolais ont oublié ? Cette affaire devrait normalement l’éloigner du gouvernement. Or, bizarrement, il est toujours là. Quand démissionnera t-on tous les Mboulous du gouvernement ?

    POLICE DE MERDE, GOUVERNEMENT DE MERDE, PAYS DE MERDE !!!

  14. Upperdut! dit :

    Je ne veux insulter personne ; mais dans beaucoup de dialectes du sud Congo, « MBOULOU » veut dire CHACAL. Il y a des noms qui vont comme un gant à leurs détenteurs.

  15. Val de Nantes , dit :

    Le mal est profond ,et notre pays doit s’en sortir par le haut ..Nous avons le devoir d’y répondre par des idées originales ..
    Détenir des diplômes ,ne suffit plus d’avoir un magistère moral et intellectuel sur les autres .Aujourd’hui ,il est plus question de travailler notre intiution poúr trouver cette science infuse qui nous a toujours échappés des doigts …
    Le Congo mérite mieux que les brimades quotidiennes et puériles que nous opposent ces primates d’oyo .
    Comme l’a dit ,Alain Mabanckou ,ce pays appartient à tous les congolais ..Que certains s’en arogent la propriété ,est une hérésie dantesque qui demande un audit psychologique à l’encontre de ces éternels étourdis ..
    Si,vous êtes assis dans un fauteuil troué ,votre première réaction serait de colmater ce trou par tous les moyens ..
    Le Congo est assis sur un fauteuil juridique qui ne cesse de le déstabiliser …
    Comment comprendre ,des grands garçons comme des congolais de Brazzaville ,nantis pour quelqu’uns des sésames à faire pâlir d’envie certains pays africains ,qu’ils consentent à remettre toute la richesse nationale et l’armée aux mains d’une seule personne ?????…

  16. Val de Nantes , dit :

    Oui ,chers compatriotes,
    J’avoue ma honte devant une telle myopie nationale ….
    L’erreur est soulignée en gras ………Remise par voie constitutionnelle ,des pouvoirs économiques et sécuritaires aux mains d’une seulement personne ….
    Un fou ne peut demander mieux …. Incroyables congolais…
    La constitution ,de l’après conférence nationale ,renforçait ces droits présidentiels ,et dire qu’il y avait de la matière grise à l’époque ,c’était une folie nationale .Sassou s’en est copieusement inspiré ..Résultat ,tout le monde broie du noir….
    C’était l’époque où Dieu avait élu domicile au Congo …..
    Tout le PIB ,aux mains de Sassou ,Maman Mouebarra ,quelle chance !!!!!!!!!!!.,puréeeeeeeeeee.

  17. Val de Nantes dit :

    Au sortir ,de la conférence nationale ,les congolais avaient raté l’occasion de donner le la ,sur cette problématique de neutralisation des pouvoirs constitutionnels du président la république du CONGO …
    Sassou ,perché sur le toit de Ste Anne ,s’en frottait les mains ,tel un renard prêt à bondir sur sa proie …
    Le principal motif du retour de Sassou au pouvoir réside dans son appétence à domestiquer l’argent public ,et nous sommes bien servis..
    Quels idiots ,que nous étions !!!!!!.Pas possible…Cardiaques s’abstenir.!!!!!popopopopoooo

    Mais ,comme tout le monde voulait goûter au miel présidentiel ,cette question fut mise le buisseau…Et,Sassou en regoutât les délices….

    Alors que ,cette conférence nationale sanctionnait la gouvernance erratique de Sassou 1….
    Il ne manquait à cet épisode ,un politicien visionnaire de la marque ,du grand Gustave Eiffel ,pour changer le cours de l’histoire politique de notre pays…
    .
    Et ,pourtant ,il y a de la matière grise ..Merde chez le Merde ……
    L’idéologie de la mangeoire ,quand ,tu nous tiens…
    Incroyables ,congolais…..

  18. Val de Nantes , dit :

    Lire ..il manquait à cet épisode..

  19. anonyme dit :

    Génialissime Jean Okomba
    Sous Lissouba on avait encore de l’eau propre des écoles une université des hôpitaux qui fonctionnaient encore à peu près correctement

  20. Anonyme 5 dit :

    @Uppercut
    Il y’a aussi lemot « mboulou mboulou »qui signifie soldatesque

  21. Makambo dit :

    En 1995, je voulais renouveler mon passeport congolais. Je venais d’acquérir la nationalité française. Les agents de l,ambassade m’avaient rétorqué  »tu es déjà Français, non ? Qu’est-ce que tu veux de plus? ». Depuis, je n’ai jamais été remboursé des 300 FF que j,avais donnés.
    En 2013-2016, je me trouvais au Congo. J’avais la triple nationalité. J’avais réussi à me faire faire une carte d’identité pendant que je me trouvais là. La procédure pour obtenir le passeport était alambiquée.
    En janvier, je tente de repartir au Canada. On me vole sac d’ordinateur comprenant, entre autres, mon passeport canadien, mon passeport français que j’avais eu l’intelligence de renouveler (et qui était vierge et ne contenait pas de visa d’entrée), bref, tous mes papiers canadiens et français. On m’interdit de prendre l’avion. Pendant que je réfléchissais comment j’allais faire, je retourne chez moi à Loussala, et aux premières heures, on ramasse le sac en question, vide. À 30 cm, mon passeport français vierge.
    Le jour d’après je retourne à l’aéroport et on me dit  »puisque ton passeport français ne contient pas de visa d’entrée, tu es donc entré au Congo illégalement ». Alors que ce sont les mêmes douaniers de l’immigration auxquels je me suis adressé quand on m’avait volé tous mes documents.
    Je n,avais que 100$US sur moi. Les gars, ils se sont empressé de mettre le tampon sur mon passeport vierge et ils m’ont accompagné jusqu’à la porte de l’avion en disant aux agents de sécurité que j’étais leur neveu.
    Donc, si Paulin Makaya avait présenté quelques dollars aux agents de l’immigration, on lui aurait mis un tampon sur son passeport britannique.
    Moi j’avais présenté ma carte d’identité congolaise mais le chef d’escale de la compagnie aérienne n’avait pas voulu. J’avais un nom congolais du bord de la mer et je suis même né derrière l’aéroport, à Tchimagni, tout en allant à l’école primaire de Ngoyo, mais on me prenait pour un étranger, parce que j’avais qui un passeport canadien, qui un passeport français alors qu’ils refusaient de considérer ma carte nationalité d’identité comme preuve de ma congolité. Comme quoi,  »qui veut noyer son chien l’accuse de rage ».

  22. Anonyme dit :

    Comment Sassou peut–il détruire le pays à ce point ? Jusqu’où va-t-il aller ? C’est vraiment dramatique ce qui arrive au Congo.

  23. Anonyme dit :

    @ Makambo,
    Merci et un grand bravo à vous de plébisciter la corruption au Congo. Rien qu’on lisant votre récit, on se rend compte que le problème du Congo n’est pas Sassou Nguesso. Mais le mal est beaucoup plus profond que cela. C’est-à-dire que même le départ de Sassou ne règlera pas nos soucis. Comment pouvez-vous venir ici et faire l’apologie de la corruption… ? Je suis estomaqué… !! Serez-vous prêt à faire ce que vous expliquer ici au Canada ou en France.. ? A mon avis je ne pense pas.. !!

    @ tous,
    Chers amis, voyons, pour une fois, essayons de dépolitiser le débat. Nous ne pouvons en même temps dénoncer le comportement du pouvoir du Brazzaville et en même temps user des mêmes méthodes quand cela ne fait pas notre affaire.

    Pour une fois, essayons de regarder les faits avant de crier aux loups. A mon humble avis, M. Makaya s’est mis tout seul en délicatesse. Dans n’importe quel pays du monde le séjour des étrangers est règlementé. L’entrée, la durée du séjour, la sortie, sont soumises à des principes de droit clairs et précis. Je suis assez surpris de voir que chez les autres, nous respectons ces règles, et que chez nous, nous les foulons aux pieds. Pire, nous sommes fiers de l’expliquer haut et fort (comme le fait M. Makambo ici).

    Le fait d’avoir présenté un passeport étranger, avec soit sans visa d’entrée ou soit avec un visa d’entrée expiré, est un délit puni par la loi. Et dans certains pays (France, US, Israël, Chine, etc..), ce simple délit est passible d’un passage par la case prison. Je pense que tout le monde ici aurait été scandalisé, si les autorités de Brazzaville avaient usé de ce pouvoir contre M. Makaya. Mais pourtant ils auraient été en droit de le faire.

    Au congo, M. Makaya doit choisir : soit il est congolais, dans ce cas, il doit bénéficier de tous les privilèges qu’octroies la nationalité congolaise au congolais du Congo. Soit il est étranger, dans ce cas, il doit se conformer aux règles régissant le séjour des étrangers au Congo.
    Nul n’est censé ignorer la loi, et encore moins celui qui prétendrait à la magistrature suprême.

    Pour conclure, il serait juste pour une fois de s’interroger sur la tolérance dont le pouvoir de Brazzaville fait preuve vis-à-vis de M. Makaya. Je suis même poussé à vous interpeler chers amis, car au regard de tout ce qui se passe au Congo, j’ai plutôt l’impression que M. Makaya bénéficie d’une bienveillance inhabituelle, de la part du pouvoir de Brazzaville. Car certains ont pris jusqu’à 20 ans de prisons pour des chefs d’accusations similaires.

  24. anonyme dit :

    Je ne crois pas que les pays occidentaux fassent autant souffrir leurs binationaux que ce régime pourri inhumain analphabète et rétrograde on ne peut pas comparer

  25. Val de Nantes ,À tous ,Baniangos dit :

    Si ,j’ai choisi le fédéralisme ,c’est pour deux raisons fondamentales….
    – Dynamiser économiquement nos régions ,pour en faire des actrices des richesses nationales ,et non ,des bassins ethno-politiques..
    – Neutraliser les fonctions présidentielles ,pour les réduire à des fonctions symboliques …
    Si, avec ça ,on n’a pas les pieds dans la piscine ,alors , ce sera sauve qui peut …..

  26. Val de Nantes , À tous ,Baniangos. dit :

    La seule chose pour laquelle j’aurai un pincement au coeur ,c’est celle de n’avoir pas eu l’occasion de participer techniquement à la construction de mon pays …
    C’est d’autant plus dommage que je suis tributaire de la bourse d’État de mon pays .
    Mon dernier retrait fut en janvier 2013….à L’OGESC……..
    Dommage ,pauvre Congo ….
    C’est là ,qu’il y a un problème de l’homme noir congolais .Celui du réalisme patriotique…
    Quand ,je me regarde dans le noir ,j’y vois toutes les contradictions existentielles de mon pays ,à travers mon visage …
    Quand un pays sous développé peut il se passer de toutes ces compétences techniques ??????.
    Et ,dire ,que nous sommes des milliers dans ce lot maudit …
    Une mission technique que je facture à 2500 euros ,en France ,elle coûte 10 fois plus chère ,pour le cas du Congo…..Véritable arnaque des sociétés françaises comme veritas ,Apave …etc
    Et,le massacre continue .
    Allez y comprendre ,…..Pauvre CONGO …..Mon coeur saigne ….

  27. Val de Nantes , dit :

    lire …regarde dans le miroir

  28. VAL DE NANTES dit :

    lire ;; comment un pays sous développé .

  29. VAL DE NANTES dit :

    Si ,le CONGO ne forme pas des véritables techniciens et ingénieurs issus des pays dits sérieux ,la corruption internationale et ses dégâts collatéraux le feront toujours vaciller .
    Les images sur MAKAYA PAULIN sont symptomatiques de notre arriérisme liberticide et ,donc un retard sur notre évolution civilisationnelle .
    La bataille du CONGO ,ce n’est pas la possession des mille passeports ,c’est toucher d’où vient le virus qui nous condamne à la misère .
    Une fois de plus ,ces images de MAKAYA ,illustrent la paupérisation de la pensée congolaise .
    Quand venir et partir du pays ,pose problème ,il y a lieu tout bonnement de vendre ce pays .
    Qui a vu cette escroquerie tehnico_ intellectuelle qu’opèrent ,ces sociétés des ingénieurs français sur le dos du CONGO ???;
    MBOULA OU MBOULOU a t’il vu ça ????;

  30. Bulukutu dit :

    Etre fier de disposer de plusieurs passeports en dit long sur notre patriotisme et sur le congo.

  31. Revelino dit :

    Mon cher Bulukutu, ça se comprend. Comment veux-tu être patriotique d’un pays qui écrase ces propres enfants?

    L’amour de la patrie suppose l’amour de l’autre. Nous en sommes encore très loin. D’où, cette tendance à exalter la double ou la triple nationalité. Le congolais se sent plus valoriser hors du Congo. Il n y a aucune fierté à avoir dans un pays qui cultive la haine de l’autre. Et cette haine a été sacralisée. Le traitement infligé à monsieur Paulin Makaya est l’illustration de cette haine. Si nous avions un regard bienveillant à l’égard de l’autre, les autorités auraient facilité la sortie de Paulin Makaya du territoire. Et je pense que Paulin Makaya n’aurait certainement pas fait usage de son passeport britannique. Mais, il n’en est rien. Ainsi, va le Congo.

    L’héritage de Sassou est un poison qui s’est incrusté au plus profond de nous. Il va nous falloir des trésors d’imagination pour arriver à extraire ce torrent de haine afin d’apprendre à chacun d’entre nous à aimer son pays et par conséquent à apprécier l’autre à sa juste valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.