EMMANUEL MACRON IMPOSE LA MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA DICTATURE RWANDAISE A LA FRANCOPHOLIE

Michaëlle Jean et Louise Mushikiwabo lors des travaux préliminaires du Sommet de la Francophonie à Erevan, le lundi 8 octobre.

OIF: Louise Mushikiwabo, une grave erreur, selon des Rwandais

EXTRAIT : Des membres de la communauté rwandaise ont envoyé une longue lettre au gouvernement canadien et à celui du Québec, au cours des derniers jours. Objectif: barrer la route à Louise Mushikiwabo.

«Si Louise Mushikiwabo devient secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’organisme perdra du même coup toute crédibilité», lance Pierre-Claver Nkinamubanzi, président du Congrès rwandais du Canada. «Elle est ministre des Affaires étrangères d’un gouvernement qui brime les droits humains. Au Rwanda, actuellement, on ne peut rien dire. C’est comme dans l’ancienne URSS, les gens se méfient, il y a de la torture, des emprisonnements», explique-t-il.

Les différents organismes mondiaux en matière de démocratie tendent à confirmer la chose. L’Index de la démocratie accordait une note de 3 sur 10 au pays, en 2017. L’organisation Freedom House décrit le Rwanda comme étant «non démocratique», alors que la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme parle d’«une démocratie sous tutelle».

Constat similaire d’Amnistie Internationale. Reporters sans frontières affirme pour sa part que Louise Mushikiwabo est l’une des principales dirigeantes d’un des pires régimes en matière de liberté de la presse.

«Mon but n’est pas de promouvoir une autre candidature. C’est de dire haut et fort que celle-là n’a pas de sens. Et vous savez-quoi? Je peux le faire au Canada, alors qu’au Rwanda ça serait impossible. Si un politicien fait une connerie, on peut le dénoncer ici, c’est même encouragé!», lance M. Nkinamubanzi Lire l’intégralité de l’article

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

SOURCE : ONFR. TFO.ORG

****************************************************************************

Mélenchon: Macron est « l’ennemi de la francophonie » en soutenant la candidate rwandaise

Le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a estimé jeudi qu’Emmanuel Macron est « l’ennemi de la francophonie » en soutenant la candidate d’un Rwanda « grossièrement anglophile » à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Mme Mushikiwabo est l’actuelle ministre des Affaires étrangères du Rwanda, « c’est-à-dire une membre du régime dictatorial de Paul Kagame (…) au pouvoir depuis 18 ans », a ajouté l’ex-candidat à l’élection présidentielle.

« Le régime est si grossièrement anglophile que l’accession de sa ministre des Affaires étrangères à la tête de l’OIF a donné lieu à la publication d’une tribune par quatre anciens ministres (français chargés) de la francophonie pour s’y opposer », a poursuivi M. Mélenchon en faisant référence au texte publié dans Le Monde en septembre par Charles Josselin, Pierre-André Wiltzer, Hélène Conway-Mouret et André Vallini. Lire l’intégralité de l’article…

SOURCE : LA CROIX

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à EMMANUEL MACRON IMPOSE LA MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA DICTATURE RWANDAISE A LA FRANCOPHOLIE

  1. TROP C'EST TROP ! PAUVRE KOUILOU ! dit :

    La francopholie fonctionne comme les dictatures africaines,la personne est élue avant l’élection.
    DJEMBO TATY

  2. Mark dit :

    C’est pas Macron qui impose. C’est le dictateur rwandais Paul KAGAME qui a imposé cette candidature à MACRON pendant leur rencontre à l’Elysée en mai 2018. Macron avait été obligé d’accepter question d’apaiser la tension qui règnait entre la france et le Rwanda.
    Cette candidature est le signe qu’il n ya pas que la France qui manipule les pays d’Afrique francophones. Les dictateurs de ces pays africains manipulent aussi à leur tour la France. La candidature de cette dame prouve l’existence des réseaux mafieux entre les pouvoirs democratiques et les dictatures d’une part et la faiblesse des pouvoirs democratiques et l’influence des dictatures de l’autre. Je veux dire par là que le pouvoir dictatorial est plus puissant que les pouvoir democratique. Nous voyons comment la Turquie manipule la France, l’Allemagne……Comment la Korée du Nord fait danser les USA…..Comment l’Arabie Saoudite, le Quatar, la Russsie, la Chine………..manipulent les pays occidentaux…..Quand à l’haitienne Michaëlle Jean, elle est soupçonnée d’avoir reçue les pots-de-vin de la part de ces mêmes dictateurs et avoir mal géré l’argent de l’organistation.

  3. Val de Nantes , dit :

    @Mark , grosse validation..

  4. Miayoukou dit :

    Pour ou contre la ministre Rwandaise, l’article de Libération devrait mieux inspirer nos analyses
    https://www.facebook.com/585758616/posts/10156529423468617/

  5. Hé Hé dit :

    Quand je pense que certains ont fait des pieds et des mains pour que Henri Lopès soit nommé à la tête de cette organisation ils ont vendu leur âme au diable pour ça ils ils ont bradé le pays pour ça et au final on s’est bien foutu de leur gueule

  6. Inès Makala Ikamou dit :

    Mark c’est bien dit. C’est la ligique hegelienne: La relation du du Maitre et de l’esclave. Cet esclave devneu maitre du maitre.

  7. Anonyme dit :

    Des idiots de service (chefs de canton et leur entourage) d’une part, des individus mal éduqués (diplomates, chefs de gang européens=présidents, hommes politiques, escros financiers et chercheurs, services de renseignement), d’autre part. Nos bourreaux depuis les indépendances. Leur entreprise marche bien pour le plus grand désespoir des africains.

  8. Jean OKOMBA dit :

    A quoi sert la francophonie? Quelle est son importance pour les peuples africains?

Laisser un commentaire