L’Afrique, terre de nos ancêtres, un passé oublié, un avenir incertain

À travers ce témoignage, l’auteur apporte un éclairage précis sur la pratique de la sorcellerie et, plus précisément, sur cette science initialement développée pour servir la société et non pas pour faire le mal, le tout en s’appuyant sur l’histoire de sa famille. Il jette la lumière sur les questions d’appartenance clanique d’un enfant africain dans la filiation utérine, sur le mariage, la polygamie, en évoquant aussi l’intégration d’un nouveau membre au sein d’une communauté négro-africaine.
Cet ouvrage est riche de nombreux enseignements qui réhabilitent et explorent, avec une infinie justesse, une pratique ancestrale finalement méconnue, puis les repères d’une Afrique noire en quête de son avenir.

Acheter l’ouvrage en cliquant sur le site EDILIVRE

Ce contenu a été publié dans LIVRES A LIRE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.