MARCEL MAKOME, MBOULA YA MAMA YA NGUE – FERME TA GUEULE !

Tant que les Congolais qui militent pour la restauration de la Démocratie et un Etat de Droit seront complaisants avec ce type de personnage qui vit de mendicité comme Marcel Makomé, notre combat n’avancera pas !

Le pouvoir de Brazzaville a bombardé et massacré les populations du Pool, et le pauvre type que vous êtes , nous parle de son maître Sassou qui serait un « grand artisan de la paix » ? Auriez-vous dit la même chose, si votre bourgade de Mossendjo avait subi le même sort que les contrées du Pool ? 

Voilà des incompétents qui sont devenus des p’tits ambassadeurs sous la Présidence de Lissouba, du simple fait d’être originaire  du district de Mossendjo, comme le Président élu démocratiquement  en 1992. Si vous êtes fatigué, rentrez au Congo, avec tous les chômeurs et mendiants que vous avez embrigadé en France.

Que Sassou-NGuesso  nous débarrasse à jamais du mendiant et affamé Marcel Makomé, en le nommant dans son gouvernement illégitime.

La Rédaction

Diffusé le 26 novembre 2018, par www.congo-liberty.com

 

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

40 réponses à MARCEL MAKOME, MBOULA YA MAMA YA NGUE – FERME TA GUEULE !

  1. Samba dia Moupata dit :

    La motivation première de Makomé c’est l’argent du corrupteur sassou . Je Vous signale que ce dernier à pour modèle Parfait Kolelas dont il est resté porte parole éphémère . Marcel contente toi du RSA et de la couverture Maladie dont tu bénéficie en France . Comment faire avec 85 % des soit disant opposants qui sont diplômés mais des éternels chaumeurs à l’instar de Makomé , IBOUANGA et même un clochard dans la bande du Bristol c’est Malheureux ! Nous négocierons avec le génocidaire sassou que pour les modalités de son départ sous l’égide de la communauté internationale . Cette barbarie Mbochi ne survivra pas sans argent .

  2. OYESSI dit :

    @ La Rédaction,

    Ne perdez surtout pas votre sang froid. La seule chose que vous pouvez faire c’est d’ignorer un homme comme MAKOME qui est au service du plus grand sorcier que le Congo n’est jamais connu en la personne de M.8% que je n’ose pas prononcé le nom au risque d’être contaminé par sa sorcellerie.
    Voyez vous, je n’ai même pas cherché à écouter un insipide en la personne de Makomé qui a tellement faim au point d’emmerder les braves gens qui luttent chaque jour contre le Satan à peau décapée.

  3. MAKOME UN FOU EN LIBERTE, UN TRAITRE DIASPOURRI ! dit :

    MAKOME MALADE MENTAL !

    Même un fou serait plus intelligent que ce vieux pédé aux lèvres grillées par de nombreuses fellations.

    MAKOME, incapable même de lire le texte écrit par les médiocres assistants de Takou NGUESSO veut attendrir les affamés en quête des miettes des assassins au pouvoir.

    Takou NGUESSO ne veut pas des interlocuteurs pour un dialogue, mais des CERBERES, des BENI-OUI OUI, des ESCLAVES, des FAIRE-VALOIR.

    IL FAUT ETRE LE PLUS IDIOT DU MONDE POUR NE PAS COMPRENDRE CELA.

    1 – Si Takou NGUESSO voulait VRAIMENT d’un dialogue, il aurait commencé par libérer MOKOKO et OKOMBI.

    2 – Si Takou NGUESSO voulait d’un dialogue, il aurait commencer d’abord par DIALOGUER avec les MUNARI, BOWAO, MAKAYA et autres VRAIS OPPOSANTS qui résident au Congo.

    3 – Si Takou NGUESSO voulait d’un vrai dialogue, il aurait commencer par convier la communauté internationale comme arbitre.

    IGNORER CES TROIS POINTS CAPITAUX C’EST SE FAIRE COMPLICE DE LA CONSERVATION DU POUVOIR PAR LE CLAN DES ABRUTIS ET VOLEURS QUI ASSASSINENT, AFFAMENT ET DETRUISENT LE CONGO.

    Même un enfant de 5 ans peut comprendre cela.

    CE YEZA ET ENCULé DE MARCEL MAKOME VEUT PERMETTRE A UN TAKOU NGUESSO AU BORD DU GOUFFRE ET DE L’EXPLOSION SOCIALE DE CONSERVER UN POUVOIR QU’IL NE PEUT PLUS CONTINUER A CONFISQUER SANS ARGENT.

    TOUS CEUX QUI SUIVRONT MAKOME DANS CETTE VOIE SERONT NOS ENNEMIS ET LES ENNEMIS DU CONGO ET DU PEUPLE CONGOLAIS TOUT ENTIER.

    ILS CHOISIRONT LA VOIE DE LA TRAHISON ET NOUS NE LES LOUPERONT PAS EN TEMPS ET EN HEURE.

    NOUS LES CRUCIFIERONS AVEC TAKOU NGUESSO ET TOUT SON CLAN…. AU MEME TITRE ET SANS PITIE.

  4. Marcel Makomé est la honte de sa famille dit :

    Si ce monsieur était mon père, je l’aurais renié. Comment peut-on avoir des enfants et tenir un tel discours ? En regardant cette vidéo, j’ai une pensée pour les enfants de ce vieux sorcier , qui avait demandé une enveloppe à sassou pour enterer son père. Ce type est maudit et doit être nostalgique des prostitués de Yaounde au Cameroun où il fut un ambassadeur de complaisance. Pauvre Congo

  5. Henriette dit :

    Je réitère:
    -BOUTOU LA NGOUA WÉ
    -DOUNGOU LA WÉ
    -NZENE YA MAMA TA NGUÉ

    -MONO MOUTSOUÉ AKA WÉ LA VOUMBI MAROBI,
    -MUNWA TSULU WÉ LA VOUMBI YA NIENGUESSE,

    Bé wè lo langui oh ladi?

    Tso mouhéhé a wé voumbi Laredo, ka yamanga ladi la modèle la wè li ve !

  6. Anonyme dit :

    Plus aucune dignité, mais en a t-il eu un jour ???…. quel cupidité. A vomir.

  7. Iwarangot dit :

    Marcel Makomé, un gros enfant !
    Son allocution est cousue de fil blanc. Même pour essayer de cacher son grossier mensonge, il aurait pu parler des prisonniers politiques. Il est passé pieds joints, respectant bien le deal.
    Un dialogue peut-il être grand sans Mokoko, Libongo, Okombi ??
    Quel est ce talisman que Sassou donne aux gens pour qu’ils deviennent si plats !!
    Makomé dit avoir organisé des dialogues, mais c’est pour quels résultats ? Le pays est-il en paix depuis lors ?? Le Congo n’a jamais été aussi malade et pauvre (il n’y a plus d’eau, plus d’électricité, plus d’école, plus d’armée, corruption endémique, etc.), est-ce parce qu’il n’y a pas de dialogue que tous ces vices sont arrivés ? Il a même le culot de dire que le Congo est un pays de démocratie, quand même la France, qui ferme les yeux devant des crimes graves, déclare le Congo pays de la dictature.
    Makomé en son for intérieur, sait que Sassou est une sangsue qui boit non seulement le sang des congolais, mais boit toutes les ressources, n’aime que son clan et a divisé le Congo, comme l’affirmait si bien Tsaty-Mabiala avant le hold-up électoral, ‘’ le mérite de Sassou, c’est d’avoir divisé les congolais’’. Même s’il est passé à la caisse pour devenir par la suite son chantre….
    Cher Marcel, pour faire passer le message de tes maîtres et te cacher un peu, tu aurais dû dire un petit mot sur les prisonniers politiques. Sais tu que même les Nations Unies ont demandé la libération de Mokoko. Bien avant déjà, il avait été demandé la libération de Okombi. Ton appel est creux et cynique. Tu es l’ami du clan et d’ici là, la vérité qui est têtue va apparaître.
    Tu as certainement reçu ton nguiri, mais tiens-toi bien, ce nguiri ensanglanté ne te rendra jamais heureux. Au contraire ici commence ta descente aux enfers, tu le remarqueras d’ici là. Les nguimbi, les Paul Kaya, les Adoua, les Motando, même Mon Seigneur Nkombo qui a pourtant défendu Sassou, les Anga, les Lekoundzou, les Ntsourou, les Kolelas, les Yhombi, les Mberi, etc. en savent quelque chose.

  8. ANONYME dit :

    AAh les congolais; il faudra encore beaucoup de temps, avant que la pleine confiance s’installe entre les gens dans ce pays. Après tout, ce sont les réalités de la politique, dans toute l’Afrique et au Congo en particulier. Mais nous autres sommes des Bantous. Lors qu’on a dit ça, plus aucune frontière identitaire, ni aucune barrière idéologique ne peut annihiler la volonté d’un patriote républicain d’aller au M’Bôôngui. C’est le mûûntuïsme social; le Vivre Ensemble, les valeurs panafricaines.

  9. Pana...shit dit :

    N ‘ I M P O R T E
    Q U O I _

  10. Globa...fuck dit :

    U T O P I Q U E
    M A R R A N T_

  11. Anonyme dit :

    Ce monsieur n’a rien dit.

    Il nous parle des ennemis de la paix. Qui menace la paix? Au fait, c’est quoi la paix selon ce monsieut? S’il y a la paix au Congo, alors pourquoi et quoi négocier ? Tout va bien au Congo . Ne cherchez pas à contacter autrui.

  12. La descente aux enfers commence dit :

    MAKOME PRÉSIDENT,

    SASSOU A BIEN RIGOLÉ À PROPOS DE TA DÉCLARATION DE FIN D’ANNÉE.
    PREMIER GAOU, N’EST PAS GAOU. DEUXIÈME OU DIXIÈME GAOU COMME TOI, NOUS N’AVONS PLUS BESOIN.
    CE QUI SE PASSE AU CONGO N’EST PAS UNE CATASTROPHE NATURELLE . CETTE CATASTROPHE A SES CAUSES. CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE TU JOUES AU SAPEUR POMPIER. SI TU NE SAIS PAS ÉTEINDRE LES INCENDIES, TU T’OCCUPES DE TA FAMILLE.
    NOUS, DIASPORA ET NATIONAUX CONSCIENTS, NOUS VOULONS NOUS ATTAQUER AUX CAUSES. CAR LES MÊMES CAUSES PRODUISENT LES MÊMES EFFETS. C’EST LE CAS DU CONGO.
    TU TE MOQUES DE NOS PARENTS QUI SONT EN PRISON À CIEL OUVERT.
    TU TE MOQUES DE NOS RETRAITÉS.
    TU TE MOQUES DES GENS QUI VEULENT GAGNER LEUR VIE.
    TU TE MOQUES DE NOTRE JEUNESSE.
    TU TE MOQUES DE TOI-MÊME.
    TU PENSES QUE S’ADRESSER DE CETTE MANIÈRE À DES RÉCIDIVISTES, C’EST DE CETTE MANIÈRE QUE TU VAS TROUVER LA SOLUTION POUR TON CONGO DEVENU PRESQUE FICTIF.
    ILS NE SONT PAS OBLIGÉS DE FAIRE N’IMPORTE QUOI. C’EST EN CONNAISSANCE DE CAUSES QU’ILS FONT SES ACTES INHUMAINS. NOMBREUX ONT ÉTÉ À L’ÉCOLE COMME TOI.
    C’EST DIFFICILE DE COMPRENDRE LA SOUFFRANCE DES AUTRES?
    TU N’ES PAS NAÏF. TU SAIS CE QUE TU FAIS. SI TU AS UNE DETTE MORALE, TU RÈGLES AVEC TES AMIS. NOS CADAVRES, NOS LARMES, TU NE TOUCHES POINT.
    ILS ONT LA PRÉFÉRENCE DES OCCIDENTAUX MAL ÉDUQUÉS.
    NOUS, NOUS AVONS LA RAISON. NOUS ALLONS LUTTER POUR NOS ENFANTS.
    TU PEUX CONTINUER À SACRIFIER LES TIENS.

  13. Willy Makambo dit :

    J’ai eu l’impression que notre frère était sous menace, comme si on lui avait écrit des choses qu’il devrait lire, sous la menace des armes. Regardez ! D’habitude, Makomé se filme avec un arrière-plan, avec des paysages. Mais cette fois, il n’y a que sa face qui apparaît, avec une certaine terreur. Dans les films, après avoir lu cela, on l’aurait zigouillé. Et je m’étonne qu’il soit encore en vie. Je pense que les sbires de Sassou l’ont eu pour le discréditer et discréditer l’opposition. Ne vous étonnez pas qu’un autre membre de la diaspora fasse de même. Ce gars semble avoir été kidnappé pour le forcer à dire ce qu’il avait à dire, car son visage exprimait la terreur, la peur, regardez le bien. L’intonation de sa voix n’est pas la même; de même, il semble hésitant alors que d’habitude Makomé s’exprime avec assurance. Pourquoi ne pas nous avoir montré l’environnement autour de lui ? Mystère ! Ne criez pas trop sur lui. On le saura bientôt, sauf si on apprend qu’il s’est suicidé.

  14. Anonyme dit :

    Ce brave godillot de service nous dit que: « Nous sommes en démocratie », en disant cela il a fait un trait d’humour ou il nous prend vraiment pour des CONS. Mais de quelle démocratie et de quel pays parle t-il étant donné que le Congo vit sous une dictature mafieuse. Toutes ces manoeuvres n’ont qu’un but celui de renforcer et conforter sassou et le faire perdurer le plus longtemps possible sous couvert de soit disant dialogues qui s’éterniseront mais qui ne sont en fait que des monologues orchestrés sassou.
    Demande d’abord au tyran de l’Alima et sa clique de quitter le pouvoir et on commencera à t’écouter mais pour l’instant tu nous proposes qu’une soupe frelatée comme celle qui est servie par sassou depuis depuis plus de 30 ans, saupoudrée du mot paix pour tenter de la rendre rendre buvable.

    « L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère . »

    Thomas SANKARA

  15. Anonyme dit :

    Diffusez plutôt l’autre vidéo de ce clochard dans laquelle il implore, les larmes aux yeux, sassou de le sodomiser pour une bouchée de pain. Descendre plus bas dans l’indignité, connais pas, c’est écoeurant !

  16. Garcia DeKodia dit :

    A mon humble avis, plutôt que de se quereller, vaut mieux parlementer.
    Lorsque le pourrissement persiste s’en suit le dépérissement, on passe alors de la déliquescence à l’évanescence! Ce mr a sans doute changé de paradigme par contagion, et c’est assez malaisant comme ça, cela revêt une forme de mercantilisme, bien que l’idée soit noble!
    Cette approche déchaine les passions et passionne les déchainés qui y trouvent là, le moyen d’exprimer leur courroux au travers des injures! Émettre un avis contraire au votre ne justifie pas que l’on se fasse insulter! Pensez-vous que dans une démocratie, celle que vous appelez de tous vos vœux, il n’y a qu’une seule volonté? La démocratie suppose la pluralité en terme d’idéologie.

    Certes la courtisanerie se répand, et les courtisans sont de plus en plus nombreux, mais au delà de tout ça nous avons une vraie parité de préoccupations, qui est celle d’aspirer à un avenir meilleur pour nos compatriotes, et ce, dans un futur que nous souhaitons très proche.
    Les meurtrissures du passé poussent la plupart des congolais à la haine gratuite de l’autre, la moindre différence est exploitée à dessein dans le but de nuire à autrui…Puisse ce dialogue, ne pas être seulement celui des politiciens mais de toutes les diasporas éparses . Dire cela conduirait de facto à un remous!
    Quelles mesures devrons-nous, ou devrez-vous prendre pour juguler cette crise sempiternelle ? Le calendrier d’un éventuel dialogue ainsi que ses modalités doivent être ébauchés par les deux parties c a d la diaspora et le pouvoir.
    La cherté de la vie tant décriée au pays est telle qu’il faille résolument trouver une solution aux sempiternels problèmes qui pourrissent la vie des citoyens, il nous incombent de les régler au plus vite . Alors s’arc-bouter sur un éventuel dialogue pour en sortir n’est pas mauvais en soi, bien au contraire, cela serait bénéfique pour tous!

  17. Anonyme dit :

    Garcia DeKodia n’a certainement vu l’autre vidéo de makomé ou il implore les pleurs dans les yeux sa maman antoinette et son papa sassou de penser à lui. Ce sont ses propres mots. alors quel dialogue peut-il y avoir avec un dictateur que l’on dit investi par dieu et qu’on appelle papa. Quelle honte pour l’ensemble des Congolais.

  18. MAKOME enculé au Bristol dit :

    MARCEL MAKOME enculé par TAKOU NGUESSO

    Désormais nous savons ce qui s’est passé au Bristol.

    Info livrée par un garde de Takou NGUESSO dont nous tairons le nom pour sa sécurité.

    Marcel MAKOME aurait rendu une visite secrète à Takou NGUESSO dans sa chambre du Bristol lors de son dernier passage à Paris. Visite au cours de laquelle il est sorti, livide, en sueur et tout défroqué comme un clochard.

    A cause d’une bonne SODOMIE que lui aurait imposé Takou Nguesso avant de lui filer quelques billets avec promesse d’un poste de ministre à venir.

    La scène aurait été filmé pour faire du chantage postérieurement au mendiant MAKOME s’il ne respectait pas le deal.

    Au cours de ce déchirement anal en bonne et due forme, MAKOME aurait promis à Takou Nguesso de lui emmener d’autres mendiants de la Diaspourri. Et c’est pour ça qu’il a convaincu des idiots comme NZONZI et le LION EN PAPIER DE MAKANDA de l’accompagner au Bristol le jour suivant.

    Comme bon nombre de Congolais le savent, Takou Nguesso pratique ces rites fétichistes de sodomie avec toutes les personnes avant de leurs confié un poste de responsabilité. C’est ainsi qu’il les domine et qu’ils lui sont soumis.

    Donc d’ici là, ne soyez pas étonnés de voir Marcel MAKOME nommé ministre de Takou Nguesso. Il a déjà vendu son âme au diable… et d’ici là il vendra bientôt un de ses enfants, des neveux ou des nièces, ou encore sa femme.

    FAMILLES ET ENFANTS DE MARCEL MAKOME, FUIYEZ LE COMME LA PESTE……. SINON VOUS SEREZ SACRIFIES ET VOUS ALLEZ MOURIR.

    A bon entendeur……

  19. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes chers freres,

    Marcel MAKOME vient de commettre une bêtise.

    N’est ce pas là l’illustration de la naïveté de l’Homme du SUD ?

  20. Anonyme dit :

    Ce n’est pas de la naïveté ni une simple bêtise mais une trahison que voulait mettre en place ce mendiant collabo sans aucune dignité. Le désigner comme naïf c’est lui trouver trop d’excuses, il faudrait revoir votre vocabulaire.
    Une bêtise mérite une fessée, une trahison la peine maximale.
    Tous ceux qui cohabitent de près ou de loin avec la mafia en place sont à mettre dans le même panier.

  21. Anonyme dit :

    Vidéo de la pleureuse makomé qui implore maman et papa sassou. Il met la honte à toute la communauté Congolaise.
    On ne peut pas tomber plus bas, même les SDF sur la place de Paris ont plus de dignité que lui.

    https://www.facebook.com/brazzanews/videos/532996557176665/

  22. MOUSSI MASSAH dit :

    A vous tous
    Il ne sert à rien de couvrir d’injures quelqu’un qui est indélicat. Faites la démonstration de l’inutilité de sa démarche et c’est tout.

    Les propos tendant à ridiculiser un des vôtres sont infantilisant, des gens de valeurs évitent de porter les contradictions à ce niveau. Monsieur MAKOME comme vous, a droit à une famille, de grâce, pour cette raison et pour l’amour du combat que vous menez, éviter s’il vous plait de rabaisser le débat en le personnalisant.

    Je n’encourage pas monsieur MAKOME dans sa démarche, mais il n’est pas le premier à se rapprocher de Sassou, il ne sera pas le dernier.

    Malgré le déballage de la conférence nationale Souveraine, beaucoup sont aller embrasser monsieur Sassou, le premier Massengo Tiassé avocat international de son état, Paul KAYA quelques années après, MBERI Martin, Maître MBEMBA Martin, n’oublions NDALLA Graille et consort, ils sont nombreux à croire à Sassou Nguesso par naïveté comme Paul Kaya et Massengo Tiassé, pour des postes ministériels pour les autres.

    Combien d’injures avez vous adressé à ce beau monde ?

    Cessez ce jeu d’enfant.

  23. VAL DE NANTES dit :

    Marcel DE conné .;;;;
    Dites nous ,sur quoi ,alliez vous redialoguer avec SASSOU ,sur ce qui n’avait pas été dit ,au cours de la conférence nationale ?
    Je vous rappelle l’erreur monumentale que nous avions commise au cours de cette assise nationale , était d’avoir oublié de supprimer le poste présidentiel au CONGO BRAZZA ,c’eût été une innovation politique de grandeur ampleur à cette époque .
    Un oubli fatal dont on continue à payer lourdement le prix …..
    Votre envie de vassalisation effrénée à l’égard de SASSOU ne doit nullement diluer la détermination patriotique de la diaspora à faire mordre La poussière à SASSOU .Toute initiative ,de colmater les colères disparates et inébranlables de la diaspora ,est vouée à l’échec .
    Vous êtes libre de regagner la mangeoire , mais , de grâce ,n’y entrainez pas des esprits faibles et fatigués qui demeurent parmi nous .
    Je suis certes moins âgé que vous , mais je me différencie de vous , par ma volonté de faire partir SASSOU du pouvoir , par tous les moyens dont nous pourrions disposer .

  24. Anonyme dit :

    A MOUSSI MASSAH, Ce n’est pas un jeu d’enfants. Il faut reprendre le premier paragraphe de l’article qui dit ceci:

    « Tant que les Congolais qui militent pour la restauration de la Démocratie et un Etat de Droit seront complaisants avec ce type de personnage qui vit de mendicité comme Marcel Makomé, notre combat n’avancera pas ! »

    Et oui cher frère MOUSSI MASSAH c’est justement notre complaisance permanente envers tous ceux qui servent la soupe à sassou que nous en sommes encore la aujourd’hui et en plus nous sommes la risée sur le continent Africain.
    MOUSSI MASSAH vous n’avez certainement pas visionné la vidéo de ce mendiant qui parait actuellement sur Brazza News dans laquelle il implore mama et papa sassou de lui venir en aide.

    Aucune complaisance à avoir, ni leçon de morale, cette complaisance nous ridiculise plutôt.

  25. Anonyme dit :

    Frère VAL DE NANTES allez visionner la vidéo sur Brazza News et la vous serez édifié car celle-ci n’est rien à côté, l’autre est à vomir et couvre de hontes tous les Congolais.

  26. VAL DE NANTES dit :

    Revenir ,redialoguer autour du cadavre congolais dont on connait l’assassin , est ridicule et indigne de votre part , et surtout ,au regard de votre âge et à vos anciennes responsabilités professionnelles .
    Vous auriez compris pourquoi ,je m’époumone à initier une démarche institutionnelle tendant à supprimer cette fonction présidentielle qui esclavagise nombre des congolais en manque d’initiatives de création des richesses à partir de leurs formations respectives .

    Le défi est plus intellectuel que politique .
    Comment résister intellectuellement à l’appât sassouien ,quand vous arborez un profil professionnel qui ne vous protège pas d’une crise financière ????.

    C’est le dilemme existentiel auquel font face bon nombre de nos compatriotes diasporiques .Certains d’entre vous y succombent , par manque de surface financière ,pour faire face aux réalités sociales quotidiennes …
    ..
    Supprimer le poste présidentiel au CONGO ,C’EST CASSER LA PYRAMIDE nauséabonde de MASLOW dont les dictateurs se servent pour déshumaniser l’homme congolais …
    MARCEL DE CONNER et LE lion DE BISTROL en sont des victimes expiatoires .

    RÉFLÉCHISSEZ Y ;;
    Qui a intérêt à revoir cette peste brune qu’est la fonction présidentielle au CONGO à exister institutionnellement ????.
    En tout cas ,pas moi . Je n’en ai rien à cirer .

  27. Aaaahhhhh Ba Pangui Ya Vincent dit :

    Par ici:

    https://www.facebook.com/brazzanews/videos/vb.489412391243562/532996557176665/?type=2&theater

    Mu tubaka ya munu é.
    Même les chiens de Pavlov qui salivent sans cesse ont fini par pleurer. Aïe!

    MAWA

  28. GUY-FERNAND LOULENDO dit :

    Ce Mr à simplement craqué, il fait allégeance à takou nguesso, il est visiblement ruiné, sans le sous, alors il demande de l’aide a l’oyocratie, Il maquille son discours de message politique, mais en réalité, il n y a rien de politique dans sa démarche.

    Il s’agit de quelqu’un qui est dans la galère, qui demande de l’aide, pour lui, sa famille et ses enfants; il me fait plutôt de la peine à voir, inutile de le prendre pour un opposant, il ne l’est plus c’est simplement un nécessiteux (avec les mots maman, papa, père de la nation).
    Vivre en exil n’est pas facile, c’est même très dur, surtout quand on a gouté au pouvoir à une époque.

    C ‘est la vie; je pense que si quelqu’un d’autre lui venait en aide, il pourrait retirer ses mots. Après avoir demander de l’aide au pouvoir, je pense qu’il lui a été demandé de faire une allégeance publique pour mieux le ridiculiser et le rabaisser et en même temps la diaspora avec lui.

    Disons Adieu à Mr Makomé, il n’est plus des nôtres il malheureusement répondu à l’appel du ventre, il a fait allégeance au dictateur tueur infatigable et attend la récompense pour son œuvre.
    Nous n’en pouvons rien.

  29. Anonyme dit :

    Je le répète encore, nous ne devons plus avoir aucune complaisance, tant que la diaspora acceptera ce genre de personnage en lui trouvant quelques circonstances atténuantes nous n’en sortirons jamais.
    Surtout qu’il y a encore d’autres de nos compatriotes plus futés ceux la, qui sous couvert d’un certain intellectualisme agissent aussi de la sorte mais de façon plus insidieuse. Tout ce qui tend à adoucir cette dictature ou à y collaborer de près ou de loin doit être combattu sans état d’âme.
    Face à une dictature on est pour ou on est contre il n’y a pas de demi-mesure.

  30. Lucien dit :

    La première vidéo n’etait pas suffisante pour prouver sa soumission. Il fallait une autre le montrant le slip baissé jusqu’au niveau des chevilles pour bien montrer que c’était bien enfoncé.

    Ceci me rappelle le coup tiré sur Théophile obenga que l’on demanda de publier dans la Semaine Africaine les morceaux choisis du kamasutra de la soumission au calife d’oyo et c, pour marquer son passage avec armes et bagages au monde du pct.

    Le mode opératoire est le même : avant la cooptation, il y a d’abord l’humiliation publique. Théophile obenga publia ses morceaux choisis dans la semaine africaine. Aujourd’hui, makomé publie ses selfies sur les réseaux sociaux.

    C’est dire que l’individu a été ngurisé. Le monsieur est sans le sou. Il est incapable de vivre de sa tête et de ses mains. Alors, on choisit la facilité.

    Makomé, il n’y a pas de sots métier- il’ n’y a que de sottes gens.

  31. Val de Nantes dit :

    Marcel déconnecté .
    Que fais tu de ton minimum vieillesse Français ?-

  32. Val de Nantes dit :

    On est dans une lutte sans merci contre Sassou . Nous avons choisi le pays au détriment de toutes compromissions.
    Ah,oui .
    Nous avons préféré la faim à la trahison de notre idéal .
    Sassoufit avec ce connard de Sassou .

  33. sankara dit :

    Mais après tant d’années d’ignominie, n’avons nous pas compris la réalité de la situation, que faut-il encore ???? Notre destiné est-elle de devenir le seul pays peuplé par le plus grand nombre d’idiots au monde.Nous, nous faisons ridiculiser, nous sommes la risée du continent Africain.
    Tous ceux qui vous parlerons dialogue il faudra les fuir comme la peste car derrière se cache toujours la main noire et fourbe de sassou.

    Encore si cela pouvait servir d’exemple ou de leçon à tous ceux qui osent encore espérer une once d’humanité dans l’oeil du maiitre satanique d’Oyo mais la j’en doute car la cupidité et la duplicité semble être un gêne bien ancré dans l’esprit de bon nombre de Congolais.

    AFFLIGEANT

  34. Revelino dit :

    On tue les gens dans le Pool en détruisant leurs biens, on arrête des jeunes gens dans la rue et on les tue sauvagement, où était la paix prônée par ce sinistre Sassou ?

    Qui peut croire à la sincérité de Sassou? Qui peut croire que ce monsieur a une humanité?

    Sassou symbolise la cruauté à l’état pur. Rien qu’à l’idée de discuter avec ce monsieur, j’ai froid dans le dos. Il faut être sacrément masochiste pour chercher à discuter avec un personnage qui désacralise la vie. Sincèrement, les bras m’en tombent quand je lis ou entend de tels propos.

    Combattre une dictature est un combat de longue haleine. On peut mourir sans en récolter les fruits. L’essentiel est dans la détermination. Je ne comprends pas une telle renonciation. On peut mourir en exil. L’important est que le travail amorcé se poursuivre. Tant qu’il y a la vie, il y a de l’espoir. Notre combat est juste. Rien qu’en pensant à mes compatriotes du Pool, aux jeunes gens qui ont perdu la vie inutilement, la capitulation est une trahison. Alors, ne lâchant rien. Notre combat est juste et nous l’emporterons.

  35. EndirectdeBrazza dit :

    ici a brazza c’est le chao total, le pays est a l’agonie et des tintin comme ce monsieur et la prostituée jeanine ipemba sont là a faire leurs cirque pitoyable.
    attaquez ces collabo
    adresse de jeanine ipemba c’est a mpila gallienni ces enfants rolland, henrick, jojo sont des chomeurs
    makome on connais ou tu vis

  36. Dieu m'a dit dit :

    Avec un minimum de recul essayons d’autopsier cette vidéo exécrable de Makomé pour comprendre les enjeux qui s’y cachent. En fait il s’agit d’une pièce de théâtre dont les acteurs principaux sont Makome, Sassou et Mme Sassou. La pièce cible la diaspora et le public visé est le peuple congolais pris à témoin.

    Moyennant des sommes folles d’euro sonnantes et trébuchantes, et la promesse d’un strapontin ministériel, Sassou demande à Makomé de se dédire afin de toucher en plein cette diaspora qui le combat et la présenter aux yeux de l’opinion nationale et internationale comme des simples quémandeurs égarés, des SDF, des chômeurs de longue durée en Europe en mal d’argent. En somme des pauvres types, des piakas comme on dit au Congo.

    L’image centré sur Makomé et le poids des mots dégradants sont suffisamment parlant pour comprendre qu’il s’agit d’un deal bien orchestré. Cette vidéo est une véritable arme que sassou pourra utiliser dans les milieux de son pouvoir, pour présenter la lutte de la diaspora comme une lutte du ventre

    Une chose est évidente le diable reste le diable. Ce qu’il vous donne d’une main il le récupère dans l’autre. Mieux il prend votre âme. En choisissant la mangeoire au détriment des valeurs démocratiques que vous défendiez, monsieur Makomé ex ambassadeur, vous avez choisi la mort.

  37. Anonyme dit :

    L’arme favorite de sassou est la corruption et la désinformation, il en use et en abuse sans fin. Et maintenant que la trio Mboulou, JDO et Mpouele sont à la manoeuvre (d’après la lettre du continent) pour approcher la diaspora, vous n’allez pas tarder à voir les Ngueris atterrir et circuler sur la place de Paris pour orchestrer ce projet machiavélique. Chaque mendiant (style makome) qui est prêt à se rendre à la mangeoire ne va pas tarder à nous pondre des projets de soit disant dialogue.

  38. Vrai congolais dit :

    Ce type est le prototype meme du Congolais zoba (idiot en français).
    Pas besoin de polemiquer pour ce collabo.
    Cela montre à suffisance que le milieu est truffé de gens dangereux comme ce type, et c’est à travers des gens comme cela que l’appareil securitaire de cette dictature agit.
    A ecarter de la liste des vrais opposants, à isoler pour accroitre sa galere.Que sa galere devienne non seulement physique, mais surtout psychologique.

  39. MAKOME MONOKO LOKOLA LIBOLO : FILS DE PUTE ! dit :

    A  » VRAI CONGOLAIS »

    TOTALE VALIDATION !

    Oui sa galère doit devenir psychologique. Il faut TOTALEMENT L’ISOLER.

    Même ses enfants, ses neveux et sa femme doivent le fuir…. parce qu’il va bientôt les sacrifier pour le pouvoir de Takou Nguessovage, l’assassin sorcier franc-ma-CON !

    Et si quelqu’un de Paris pouvait lui mettre quelques bonnes gifles bien appliquées… ce serait le pied. Où sont les combattants ?

    Des gifles… quelques doubles pattes et tant qu’à faire,  » pissez lui dessus quand il sera par terre ».

Laisser un commentaire