TOTAL prêt à avancer 3 à 5 années de revenus de Moho Bilondo pour sauver la dictature de Sassou Nguesso ?

Par Rigobert OSSEBI

Le pétrole congolais rend fou.

Marien avait eu raison de ne pas vouloir y toucher ; et tort à la fois, car il en est mort ! Quarante ans après, Sassou s’en réjouit encore. Tout de blanc vêtu, l’or noir a fait danser le dictateur au somptueux mariage de la fille de « l’Immortel » Marien Ngouabi, ce dimanche dernier à Kintelé ; comme son ex-ministre du pétrole, l’Oncle Emmanuel Yoka, à 80 ans bien sonnés, sautant de joie tel un enfant à son énième mariage, ce même dimanche, avec une beauté du tiers de son âge.

Circonstances atténuantes pour ces gérontocrates, la production pétrolière au Congo-B a frôlé les 600.000 barils/jour en octobre dernier et au courant de ce mois. Secret d’Etat absolu, d’autant plus que pour la LOLF 2019 (Loi organique relative aux lois de finances) pas plus de 390.000 barils/jour seront comptabilisés. Un tiers de la production destinée à s’évaporer… Difficile de le quantifier exactement, les opérateurs dociles et/ou complices dissimulant les chiffres réels de leur production !

La chute du prix du baril n’a pas gâché les célébrations des mariages. Par tête d’habitant, la République du Congo, est deux fois plus riche que l’Angola, qui produit 2 millions de barils/jour pour 30 millions d’habitants. En fait, de ce pétrole, les Congolais n’en voient jamais la couleur tant les dirigeants susnommés, avec leurs acolytes, ont tout fait depuis le 18 mars 1977 pour se l’approprier ! Le pétrole congolais n’est plus un bien public, il est devenu la propriété d’un petit clan mafieux avec la bienveillante complicité de ses exploitants.

Point d’espoir en vue pour rassurer la malheureuse population congolaise : le pire est toujours devant elle ! Certes jusqu’ici le FMI, contraint par des alertes répétées, a tenu bon. Les banques sollicitées, telles que SOCIETE GENERALE et HSBC, en ont fait autant. BNP PARIBAS, le banquier historique du pouvoir, avec ses préfinancements, a juré [à cause de l’affaire GUNVOR et les 750 millions de dollars décaissés par BNP PARIBAS SUISSE prétendument destinés à Asperbras] de ne plus rien faire avec la bande d’irresponsables à la tête de notre pays. Matthieu Pigasse et Dominique Strauss-Kahn ont été incapables de trouver, pour le gang des Nguesso, une source de financement à fonds perdus qu’il ne remboursera jamais.

Alors « les fous de cash » qui nous dirigent se sont tournés vers TOTAL, la multinationale qui ne recule devant rien [Likouala SA, le seuil de partage production à 90 $ ou l’aide garantie lors des fins de mois difficiles de l’usurpateur etc…] ou presque [avec la SEC qui vient se mêler du « local content » lors du renouvellement des permis du Secteur Sud…]

Il est vrai que les mafieux au pouvoir et TOTAL (ainsi qu’ENI et PERENCO d’ailleurs) ont tout pour s’entendre : les premiers sont trois fois moins exigeants que les Angolais pour les participations de l’Etat dans l’exploitation des gisements et deux fois moins exigeants également que ne le sont les Equato-guinéens ; alors les seconds sont totalement indifférents aux abus et aux crimes que les premiers commettent tant qu’ils s’éternisent à la tête de leur Etat voyou et qu’ils cultivent la plus grande incompétence dans les affaires pétrolières…

Rien d’étonnant, en effet, à ce que lors du dernier séjour parisien du tyran, un plan de sauvetage opéré par TOTAL ait été sur la table lors des discussions avec son PDG, Patrick Pouyanné ; un temps encouragé par Bruno Lemaire avant qu’il ne se rétracte. Le ministre français de l’économie et des finances a dû mesurer tardivement la démence d’un soutien financier à un système totalement corrompu, sans contrepartie de bonne gouvernance et d’avancées démocratiques : le souhait du dictateur congolais étant une avance de 3 à 5 années de revenus des champs de Moho Bilondo. Soit 5 à 10 milliards de dollars pour une estimation de production de ces derniers à 270.000 barils/jour.

Pareille facilité accordée à la même bande de pilleurs, corrompus notoires, qui ont déjà ruiné le Congo à maintes reprises, engagera irrémédiablement le pays dans la voie d’une faillite dont il ne pourra jamais, jamais, se relever.

Les avocats du Cabinet Ghelber & Gourdon, mobilisés par TOTAL E&P, se sont déjà attelés à la tâche, en plus d’une étude stratégique à mettre à jour et d’une autre proposition pour l’adaptation du « local content ». C’est à ce Cabinet que l’on doit le « génial » avantage accordé aux « investisseurs congolais » (Orion Oil, AOGC, Kontinent LLc, Petro Congo, etc.) qui représentent ce « local content » à un niveau de 25% sur certains champs, principalement avec PERENCO.

Bien entendu, ces marchés qui auraient dû être lancés par appel d’offre international ont été confiés de gré à gré à Ghelber & Gourdon par l’association mafieuse reconnaissante. Curieusement le cabinet parisien prétend intervenir dans les domaines suivants : « Anti-corruption, blanchiment des capitaux : protection des intérêts communautaires, aide aux pays candidats à l’Union européenne, application des conventions internationales, et des règles des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux. »

TOTAL E&P, en apportant un incroyable concours financier de plusieurs milliards de dollars, à un pouvoir criminel à bout de souffle et en se substituant au FMI ou à des banques privées, causera un préjudice immense au Congo, qui s’en appauvrira d’autant, car tout cet argent disparaitra aussitôt ; un même tort aux Congolais, qui ont des conditions de vie épouvantables, et qui n’en profiteront pas, ainsi qu’aux très nombreux créanciers, intérieurs et extérieurs, du Congo qui perdront tout espoir de recouvrement.

En voulant à tout prix sauver le pouvoir pourri de Brazzaville/Oyo, TOTAL n’apparait pas comme un partenaire loyal et sans reproche qui n’a rien à craindre d’une alternance démocratique. Ce plan de sauvetage sera la pire initiative que pourrait prendre le pétrolier de Courbevoie. De plus, un obligatoire nantissement des revenus et des parts de la SNPC, dans les champs concernés, pourrait indisposer la compagnie américaine CHEVRON associée à 31,5% dans l’exploitation de Moho-Bilondo, et peut-être même, encore une fois à Washington, l’US Department of Justice…

Par Rigobert OSSEBI

Diffusé le 28 novembre 2018, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à TOTAL prêt à avancer 3 à 5 années de revenus de Moho Bilondo pour sauver la dictature de Sassou Nguesso ?

  1. Val de Nantes dit :

    Ce n’est pas possible .Total boula mama gué.Niama.
    Où est ton problème ?

  2. Anonyme dit :

    Il faut trouver des alliés Rigobert Ossebi

  3. Revelino dit :

    On ne peut plus accepter de voir le pays liquidé par une bande de voyous et de bandits de grand chemin. Ah, le fils du pays avait raison. Il n y a que la force brute du canon qui peut faire partir ces minables. La violence est une mauvaise voie mais au point où nous en sommes, il faut bien trouver une solution définitive à l’agonie programmée du peuple congolais.

    Qu’a fait le Congo pour mériter de tels dirigeants?

  4. Samba dia Moupata dit :

    Sassou est conscient qu’il est contesté par plus 97% des congolais , car l’ethnie Mbochi ne représente que moins de 3% de la population congolaise . Le Mwené sassou nomme les membres de sa famille dans touts les postes régaliens et surtout dans la régie financière ses propre enfants jusqu’au désastre sans précédent . Pour reculer la révolte sassou corrompt les enfants Kolelas , le fils Tchikaya , Tsaty Mabiala , mais hélas ce système de coŕruption touche a sa fin et sassou va prendre la fuite .

  5. mwangou dit :

    Par la grâce de Dieu! A ce qui se sait, Total c’est ELF. Il y a des choses qui ne doivent plus surprendre.

  6. Val de Nantes dit :

    Ce pétrole créa les gilets jaunes en France .Il victimise autant les congolais que les français .

  7. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    AVEZ-VOUS LES NOUVELLES DE NDENGUET?
    S.V.P., DONNEZ MOI DE SES NOUVELLES.
    LES NOUVELLES DE NDENGUET CONSTITUENT MON TRAITEMENT QUOTIDIEN.

  8. JDO dit :

    SERVICES DE L’OMBRE DE LA RÉSISTANCE – VIVEMENT LA FIN LA CHUTE ANNONCÉE DE SASSOU NGUESSO…
    1) Il faut redoubler de vigilance car la mission de MARCEL MAKOME ayant échoué, JDO+MBERI MARTIN +MBOULOU sont de nouveau en France pour neutraliser la diaspora.

    2) Concernant la situation du Zaïre, il ne faut pas donner bcp d’informations pour éviter que Sassou NGUESSO et sa bande ne prennent des dispositions.

  9. Dieu m'a dit Que faire? dit :

    La bande des mafieux qui dirigent le Congo avec à leur tête le démon né humain Sassou Nguesso sont décidés à achever la petite lueur d’espoir qui reste du Congo, après cet éventuel et énième bradage du pétrole congolais. Après moi le déluge. Sassou ne s’en cache plus de le rappeler en privé à ses zouaves. C’est en effet ce qui se passera si les congolais ne se bougent pas maintenant.
    Il a réussi à envoûter à travers les sacrifices humains de ces derniers temps à Brazzaville, les autorités françaises Macron en tête. Sans oublier son arme favoris; la corruption directe ou indirecte. Le clan des mafieux gangsters sorciers et francs maçons sont aujourd’hui dans une posture de force, puisqu’ils peuvent venir se pavaner en France et même, plastiquer l’ambassade en essayant maladroitement de faire peser les soupçons sur les combattants de la diaspora sans être inquiété par les autorités françaises. Alors que ce quartier sensible qui abrite les ambassades de plusieurs pays est très surveillé par la police française, plan vigipirate oblige. C’est vous dire le niveau du copinage de certaines autorités françaises avec le pouvoir criminogène d’OYO.
    Que faire contre ce démon né humain, qui génocide les populations du pool, affame et appauvrit la quasi population du pays, brade les ressources du Congo, commet des crimes économiques innommables, vole et cache l’argent des générations futurs dans les paradis fiscaux, détruit le système éducatif du pays, ferme les hôpitaux, emprisonne et tue les opposants, installe comme religion d’état la franc maçonnerie la magie sorcellerie et la débauche, érige le tribalisme en modèle de gestion de la chose publique?
    A défaut d’une révolution que nous permet la charte africaine des droits de l’homme et des peuples; Nous pouvons commencer certainement par alerter Mme Lagarde du FMI. Importuner Total et son directeur…Et mener d’autres actions auprès des autorités américaines de Shevron. Il y va de la survie de notre pays le Congo

  10. Dieu m'a dit. RÉVEILLONS NOUS dit :

    C’est pourquoi nous soutenons par nos prières et notre énergie tous nos activistes: Les combattants de la liberté comme les indignés 242 du frère Roland Nitou, le panafricaniste Donald Ngouma l’empereur, le combattant prolixe Blaise Poungui, notre fierté nationale et internationale Alain Mabanckou, Aristide Mobebissi de vérité polélé polélé et la Jeanne D’Arc du Congo, Mafimba et Doc Ondongo, Congo liberty, Brazza news, Ziana Tv au coeur des diasporas…et les autres. Pour le cœur qu’ils mettent à l’ouvrage.

    Au nom de tous nos martyrs illustres et inconnus dont ce pouvoir satanique a écourté la vie…Par le SANG PUISSANT DE JÉSUS CHRIST Nous devons gagner, nous allons gagner. Car ce combat n’est plus de chair et de sang. Le Congo appartient à Dieu et à tous les congolais. Le Diable sera tué et sa maisonnée brûlée….

    Malheur à vous qui allez à la table du démon né humain et qui prenez langue avec lui au prétexte de changer l’homme et de faire bouger les choses. Le démon reste démon en ce qu’il est foncièrement mauvais. C’est le père du mensonge du vice et de la débauche. Depuis 42 ans Il ne vit que de tromperie, de mensonges, de coups bas, de rapine, de la destruction et des tueries. Peut il changer ? Non. Il est le mal absolu du Congo. Ce mal inscrit dans son code génétique signe sa raison d’être. Il souille dévore et détruit tout sur son passage juste pour son plaisir, se sentir omnipotent comme un dieu.

    La preuve il continue son travail de destruction massive du Pays dans tous les domaines. ALORS RÉVEILLONS NOUS

  11. mwangou dit :

    Bjour Dieu m’a dit!
    Mais le combat contre satan incarné sassou nguesso se déroule dans son espace de prédilection qui est fait de mal comme unique substance. Et ce satan a su nous enfermer dans cet espace là ; ce qui fait que nous sommes d’abord fragilisés par le fait que nous réagissons aux attaques par séquences qu’il nous lance, et ensuite que nos armes, essentiellement la prière, s’en trouvent presque inopérantes.
    Pour cela, on risque fort de déserter congoliberty et autres sites d’infos et de débats, pour se tenir loin des réalités sociales apparentes, pour se mettre vraiment dans la prière qui libère… Ca demande beaucoup d’énergie et d’engagement. Car pour une prière juste dans cette lutte, il ne faut plus critiquer, donner son point de vue, savoir se taire devant tout ; il faut se désintéresser du combat politique, pour ne s’abandonner qu’à la prière, pas comme arme directe de combat, mais comme instrument au service de l’Amour. Et ça, ça nous rebute un peu.

  12. JDO ET MBOULOU CHEZ MAKOME EN FRANCE dit :

    La France va-t-elle cautionner les actes criminogènes des barbouzes du dictateur Sassou Nguesso sur son territoire? Et en cas d’incartade, quels impacts aux intérêts français au Congo et dans la ZONE Cemac d’afrique centrale après Sassou Nguesso? https://www.youtube.com/watch?v=IY_2nnNy-J8&feature=youtu.be

  13. La descente aux enfers commence dit :

    total, c’est la france en miniature.
    L’intelligence au profit de la bêtise humaine.
    Des individus mal éduqués travaillant en toute connaissance de cause
    Des individus complaisants
    Dans un pays où la justice est dans les mains des malins (franc maçon et d’autres groupes obscurs)
    Dans un État à la solde des hauts fonctionnaires mal éduqués et des fonctionnaires qui se contentent de leur maigre part.
    Etc, etc…
    Il y a à boire et à manger dans cette pseudo démocratie qui commercialise l’insécurité dans le monde.

  14. Dieu m'a dit. Nous prions et dénonçons dit :

    B’soir Mwangou
    Vous avez raison le croyant ( chrétien) par définition est une personne baptisée au nom de Jésus Christ dont il devient le fidèle et sa raison d’être. Les vertus chrétiennes y compris théologales doivent ainsi guider son agir. Sa vie doit se conformer aux commandements de Dieu que l’on peut résumer en deux: Aimer Dieu et aimer son prochain ( quel qu’il soit: adversaire , ennemi, étranger, voleur, … ). le baptême confère donc au chrétien la fonction de Prêtre Roi et Prophète. Prêtre pour présenter à Dieu ses offrandes et celle de la communauté au moyen de la prière. Roi pour entretenir la création à lui confier par Dieu. Prophète pour écouter les oracles de Dieu.
    Cependant le droit canon de l’Église catholique préconise la notion de légitime défense face au danger. Le chrétien est en droit de se défendre ou de se soustraire d’une situation de danger ou de péché mortel (personne, lieu, événement…) qui met en péril sa vie ou celle de la communauté c’est à dire sa fonction de prophète roi et prêtre. C’est pourquoi le Chrétien doit prier, critiquer, chasser (J.C. a chassé les marchands du temple cf Mathieu chap21. versets12-13) et dénoncer, toutes situations qui met en danger la vie. Le chrétien est un lanceur d’alerte.
    Pour tous croyants le cas Sassou et son système est une évidence qui nécessite beaucoup de prière de jeûne et de sacrifice. Mais pou autant ce système doit être dénoncer critiquer et chasser en soi, en ce qu’il incarne et personnifie le danger et le mal absolue du Congo, puisqu’il met en péril le vivre ensemble et la vie des congolais, dans leur vocation intrinsèque d’enfants de Dieu appelés au sacerdoce royal par le baptême en Jésus Christ.
    En claire mon frère Mwangou on ne baisse pas les bras Nous prions tout en critiquant et dénonçant le système c’est notre vocation de chrétiens (es)

  15. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    Nous sommes, avant tout, issus d’un père et d’une mère. C’est après que l’on apprend l’existence de tout ce que nous savons.
    Je vous en prie, s’il faut établir une hiérarchie en matière d’éducation , voici ce que je vous propose. Éducation familiale, Éducation scolaire, Éxperience personnelle. Dans les trois grandes entités, vous pouvez entendre parler de la religion. Cette dernière doit être prise avec beaucoup de recul, car ses origines nous sont très inconnues et sources de conflits.
    Que la raison et la vertu vous guident chers frères, qu’elles guident aussi votre religion.
    Vous avez vu le château de ndenguet ? Dieu est omniprésent. Méditer.
    La Palestine est une prison à ciel ouvert. Israël, au même titre la France, commercialise l’insécurité dans le monde. Ne soyez pas plus royaliste que le roi, svp.
    AU TRAVAIL POUR LA PAIX ET POUR LE PROGRÈS. C’ÉTAIT PAS MAL COMME DEVISE.
    VOUS SAVEZ QUE LA PAIX ET LE PROGRÈS PASSENT PAR LE DÉPART DE NOTRE MONSTRE QUE NI L’ÉCOLE , NI LA FAMILLE ONT PU ÉDUQUER. SON SEUL SALUT PASSE PAR L’ASSERVISSEMENT AU PETIT BLANC MAL ÉDUQUÉ COMME LUI.

  16. MDJ dit :

    Les voyous Européens n’ont peur que des Arabes, parcequ’ils ne se laissent pas faire, car si le Congo était le Yémen , Le Quatar, la Libye,.. il y a très longtemps que Total aurait déjà fait les frets de sa politique criminelle au Congo, les gangsters n’ont jamais compris le langage de la douceur.

  17. Dieu m'a dit. dit :

    LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE, bonsoir.

    Je comprends votre susceptibilité sur la religion. Quelle religion? vous ne l’affirmez pas mais c’est du catholicisme ou religion chrétienne qu’il s’agit. Vous dites qu’il faut avoir du recul sur la religion car origine inconnue. Peut être, mais il faut juste lire la Bible pour les chrétiens, la Torah pour les juifs et le Coran pour les musulmans. Peut être aussi potasser sur quelques livres d’histoires, pour connaître l’origine de la religion. Du moins de ses 3 religions monothéistes. Cependant je voudrais lever quelques équivoques

    Un peu d’histoire ne nous fera pas de mal. La religion par définition est un lien entre Dieu et les hommes. Du latin religare = lien. La notion de Dieu ou de religion ne vient pas de l’homme blanc. Nos ancêtres du Royaume du Kongo (RDC, Congo- Brazzaville, Gabon, Cabinda, Angola) avaient une religion monotheiste. Ils connaissaient et honoraient un Dieu unique qu’ils appelaient Le Nzambi a Mpungu chez les Kongo-Laris, bien avant la pénétration portugaise en 1480. Le royaume du Kongo était prospère et bien organisé proche de la culture hébraïque avec 12 tribus. Ce qui étonna les missionnaires portugais qui accompagnaient Diego Cao. Le roi Nzinga Nkuwu baptisé sous le nom de Ndo Nzwawu le 03/05/1491 fera du Kongo le premier territoire chrétien éloigné de l’Europe avant sa dislocation des décennies plutard, sous la pression coloniale et la traite des esclaves. Cette culture religieuse (chrétienne) est restée vivace au sud du Congo notamment au Pool après l’évangélisation de Mgr Prosper Augouard vers 1881.

    Vous proposez de Prioriser en matière d’éducation: l’éducation familiale, scolaire et l’expérience personnelle. Je partage votre opinion. Mais quelle est le contenu de l’éducation familiale? autrement dit: Quelles en sont les piliers et le soubassement? N’oublions pas que nous parlons du Congo. Pourquoi cette descente en enfer de notre pays? C’est même votre pseudo.

    Je rappelle une théorie scientifique en matière d’éducation sur l’enfant qui stipule qu’il est un réceptacle entre 0 et 10 ans. Une sorte d’éponge absorbante.

    Ainsi Sassou Nguesso Dénis autoproclamé président de la république du Congo a reçu une éducation familiale axée sur l’initiation à la sorcellerie aux fétiches aux entités des forêts et aux forces obscures de la nuit. Ses piliers ont forgé son caractère dès l’enfance avec une inclination au mal au secret à l’intrigue.

    A 10 ans il devient notable et rentre dans le cercle fermé des dépositaires des pouvoirs ancestraux. Il reçoit les insignes de son nouveau statut : une queue de buffle, une sagaie, un coutelas et un balai de raphia tressé. Dixit Sassou Nguesso le pouvoir et la vie dans jeune Afrique.

    Son éducation familiale est privée de religion, de catéchisme, de baptême, de l’amour de Dieu et du prochain. Vers 10 ans il commet son premier homicide sur un des enfants du village au cours d’une baignade au fleuve.

    Donc à 10 ans en lieu et place d’une éducation chrétienne, il est établi par la volonté de son père sorcier notable et commet son premier meurtre. De lui Jacques Opangault l’un des pères de l’indépendance, à qui avec mes parents nous rendions visite dans sa villa excentrée à Boundji, mbochi comme lui dira… l’homme à la crête du diable…

    Tout le mal du Congo vient de cette initiation aux forces du mal reçue dans l’enfance. L’enfant Sassou fût offert au diable comme serviteur par ses propres parents. Le contenu de son éducation a déterminé son agir. Il est aujourd’hui le bourreau du peuple congolais. c’est l’histoire testamentaire de Mr Sassou Nguesso Dénis léguée à la postérité.

  18. Val de Nantes dit :

    Sassou fasciné par le pétrole ,au point d’en faire une obssession jubilatiore.Le pays lui doit ce pétrole dont il use pour dérègler mentalement les plus faibles d’entre nous .

  19. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    Dieu m’a dit,
    Bonsoir,
    J’ai une idée sur l’origine.de la religion ou de Dieu. Notre existence reste un miracle. Un miracle que certains d’entre nous essaient de comprendre. D’autres préfèrent prendre des raccourcis pour éviter d’avoir mal à la tête. Moi, je suis entre les deux. C’est-à-dire que j’accepte les progrès de la science lorsqu’ils concernent notre bien-être. Je ne crois plus et respecte le croyant raisonnable.
    L’Education doit permettre au scientifique et au croyant de converger vers ce qui est bien pour l’être humain et non au comportement affiché par nos idiots de services et leurs homologues européens mal éduqués.
    Tel est mon propos.

  20. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    VOUS ÊTES DE PLUS EN PLUS NOMBREUX À SUIVRE LES MATCHS DE DEMI-FINALES PASSIONNANTS QUI OPPOSENT DANS LA PREMIÈRE LES DEUX ÉQUIPES DES PANAFRICAINS ET DANS L’AUTRE LES DEUX ÉQUIPES DES PANAFRICONS (JE CITE REMY NGONO).
    NOUS NOUS SOMMES QUITTÉS LA DERNIÈRE FOIS SUR LES SÉANCES DE TIRS AU BUT.
    DANS LA PREMIÈRE DEMI-FINALE, LES PANAFRICAINS (SOUS ENTENDU, LA DIASPORA CONGOLAISE ET LA DIASPORA GABONAISE) ÉTAIENT À ÉGALITÉ. LES DEUX AYANT RATÉ LEUR PREMIER TIR AU BUT CHACUNE.
    LE SCORE SEMBLE AVOIR ÉVOLUÉ. LA DIASPORA GABONAISE PAR L’INTERMÉDIAIRE DE SES ACTIVISTES VIENT DE MARQUER LE DEUXIÈME TIR AU BUT. LA DIASPORA CONGOLAISE A RATÉ SON DEUXIÈME TIR AU BUT. LE JOUEUR CONGOLAIS S’EST AUTO DÉSIGNÉ, ET EVIDEMMENT LA CONSÉQUENCE EST TRÈS LOURDE POUR L’ÉQUIPE CONGOLAISE DES PANAFRICAINS. IL VA FALLOIR SE RESSAISIR, AMIS CONGOLAIS.
    DANS TOUS LES CAS, BRAVO À L’ÉQUIPE GABONAISE, UNE DIASPORA MIEUX ORGANISÉE, ET POURTANT QUI A LES MÊMES PROBLÈMES DE TRAHISON. ELLE DOIT RESTER VIGILANTE EN CE QUI CONCERNE LES PROCHAINS TIRS AU BUT.

    DANS LA DEUXIÈME DEMI-FINALE, CELLE QUI OPPOSE LES PANAFRICONS, LE CONSTAT EST LE MÊME DANS LA MESURE OÙ LE TIREUR GABONAIS, ALI BONGO, COMME SON PRÉDÉCESSEUR OMAR, VIENT DE MARQUER SON PENALTY. DU CÔTE CONGOLAIS, NDENGUET QUI A ÉTÉ DÉSIGNÉ, APRÈS EDITH, TERGIVERSE UN PEU. IL A PEUR DE LA RÉACTION DU PUBLIC CONGOLAIS S’IL N’ARRIVE PAS À LOGER LA BALLE AU FOND DES FILETS. TOUTEFOIS, IL IMPLORE SES FANS PANAFRICONS, VENUS EN MASSE POUR L’ENCOURAGER, DE DEMANDER À DIEU DE LUI DONNER LA FORCE DE RATER SON PENALTY. CE QUI EST SYNONYME DE TIR AU BUT MANQUÉ POUR LES PANAFRICAINS VENUS ESPIONNER LEUR FUTUR ADVERSAIRE. DANS L’ÉQUIPE CONGOLAISE DES PANAFRICONS, ON ENVISAGE MÊME DE CHANGER LE DEUXIÈME TIREUR À LA DERNIÈRE SECONDE.
    GARDER L’ÉCOUTE, ON VOUS ASSURE QUE CES DEMI-FINALES SONT PASSIONNANTES.
    « C’EST PARCE QUE NOUS N’AVONS PAS LA FORCE IMBÉCILE ET QUE NOUS SOMMES BIEN ÉDUQUÉS, QUE NOUS RELATONS CES FAITS. C’EST UNE DE NOS MANIÈRES DE RÉSISTER AUX IDIOTS DE SERVICE, AUX OCCIDENTAUX ET ORIENTAUX MAL ÉDUQUÉS ».

Laisser un commentaire