Le FMI et la Banque Mondiale, au Congo, croient toujours au Père Noël !

École primaire à Abala, Département de la Cuvette.

Par Rigobert OSSEBI

La fin de l’année approche. C’est l’heure des bilans et des vœux. Au Congo, les premiers sont bidons et les seconds, ceux du Dictateur, n’ont aucune chance de se réaliser.

Fort heureusement, de grandes ONG internationales, toujours sollicitées par les mêmes lanceurs d’alertes congolais ou pas, vont dans les prochains jours publier les rapports de leurs enquêtes sur de grands sujets qui ont été déjà traités ces derniers mois et ces dernières années par Congo-Liberty. Les médias internationaux, alors silencieux, vont pouvoir s’en emparer. Rappel à la réalité au pays de tous les mensonges et de toutes les arnaques : celles qui concernaient le Brésil, le Portugal, celles de Washington et de leurs fonctionnaires internationaux intouchables (grâce à leur immunité), celles des pétroliers intervenant au Congo ; celles des constructions qui vont glisser dans le fleuve Congo,  celles des fondations bidons pour la « protection-racket de l’environnement », constitueront avec les révélations des dernières saisies en cours, des magots cachés du gang des mafieux-présidentiels, nos cadeaux de Noël – vérités incontournables – sur un pouvoir qui sombrera inéluctablement.

Depuis les vingt et une années du retour au pouvoir du dictateur Denis Sassou Nguesso, par les armes et par le sang, ce ne fut qu’une longue descente aux enfers pour la population. L’opulence garantie pour quelques-uns, avec les récents mariages princiers d’un luxe indécent qui se sont déroulés à Brazzaville et à Pointe Noire, aux frais de l’Etat ou grâce à l’argent qui lui a été détourné ; un océan de misère et de pauvreté pour l’immense majorité des Congolais auxquelles elle est condamnée à perpétuité par le même petit clan de prédateurs.

Dans ces mêmes dernières semaines, la France a connu de très graves explosions de violence : la révolte des « gilets jaunes ». A l’origine, la manifestation d’une minorité qui connaitrait une extrême pauvreté. Au pays du Revenu de Solidarité Active (RSA), des allocations familiales, des allocations de soutien familial, du complément familial, du Paje-allocation de base, de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS), de l’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi), de la Bourse de collège ou de lycée, de l’allocation logement, du chèque énergie, de l’accès au logement social, de l’aide aux personnes, de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), sans oublier la formidable sécurité sociale, on est absolument étonnés d’apprendre qu’il existe bien une catégorie de personnes qui subit un triste sort. Emmanuel Macron, toutefois n’a rien volé, tout comme Edouard Philippe, et malgré cela nombreux furent ce qui exigeaient leur démission.

Pourtant, aussi pauvres que soient ces Français, leur misère n’a rien à voir avec la désolation que l’on connait au Congo. Néanmoins le pouvoir du Président Macron a failli vaciller alors que  celui de Denis Sassou Nguesso, au mépris de toutes les souffrances qu’il impose à neuf Congolais sur dix, est déjà tourné dans la préparation de sa réélection en 2021. Il est vrai que ce dernier, personnifiant « un pouvoir fort » dont les pays africains ne pourraient se passer, est soutenu dans cette logique par de nombreux responsables français avec leurs homologues européens. Alors, si la France a tremblé à cause de 100 ou 200.000 gilets jaunes, qu’en sera-t-il, lorsqu’il s’agira de la révolte de centaines de millions d’Africains affamés par les pouvoirs forts qu’on veut encore leur imposer ? Quelle frontière pourra leur résister ?

Ce monde finira-t-il par se réveiller et par ouvrir les yeux ? Il est encore temps pour le FMI, comme d’ailleurs pour la Banque Mondiale, de révéler l’ampleur du désastre économique et financier congolais. Dans un communiqué du 10 décembre dernier, le FMI entretient, à tort, l’espoir d’un changement de comportement au Congo grâce à de pseudo-efforts : « La réunion a été l’occasion d’une discussion ouverte et constructive sur les progrès réalisés et les défis à venir dans la mise en œuvre de la stratégie adoptée par les pays de la CEMAC et soutenue par les institutions régionales en réponse à la forte baisse des prix du pétrole de 2014. Cet effort est actuellement soutenu par le Fonds monétaire international à travers les programmes qu’il appuie dans quatre des six pays de la CEMAC. Des efforts sont en cours pour conclure des programmes soutenus par le FMI avec les deux pays restants. »

A l’issue de la réunion, Mme Lagarde la General Manager du FMI,  a fait la déclaration suivante : « Mes discussions avec les membres de la délégation de la CEMAC ont porté sur les progrès accomplis et les défis à venir dans la mise en œuvre de la stratégie régionale pour restaurer la soutenabilité interne et externe de la CEMAC. Nous avons convenu que les efforts ont permis de prévenir une crise plus profonde, mais qu’une mise en œuvre vigoureuse des programmes au niveau des pays, combinée avec le soutien des institutions régionales est nécessaire pour le succès de la stratégie.

J’ai noté avec satisfaction l’engagement des autorités de la CEMAC, à tous les niveaux, sous l’autorité des Chefs d’Etat, à mettre en œuvre des politiques vigoureuses et des réformes en profondeur, cruciales pour le succès des programmes soutenus par le FMI dans le court et le moyen terme. »

On ne voit pas de quel effort, ni d’une quelconque fin de dérive habituelle dont pourrait se réjouir Madame Lagarde. Denis Sassou Nguesso ne rompra jamais avec aucune de ses pratiques financières criminelles ! D’ailleurs Yaya Moussa, l’ancien Représentant Résident du FMI, jouerait encore le missi dominici entre le gouvernement congolais, qu’il conseille dans les négociations, et les équipes du FMI à Brazzaville. Le Camerounais voit son action renforcée par un ex-Directeur des Opérations de la Banque Mondiale, Eustache Ouayoro. Ce dernier, un natif de la Côte d’Ivoire, s’est établi à Brazzaville depuis son éviction du poste de D.O. de la R.D.C.

Néanmoins, aucune recommandation tant du FMI que de la Banque Mondiale n’a été suivie d’effet. Rien de concret ne sera apporté au crédit du Congo, même si le FMI de Madame Lagarde, après celui de Dominique Strauss Kahn, persiste et signe de faux rapports concernant la dette congolaise : des contentieux réels et définitifs sont encore minorés ou ignorés.

Toutes ces manœuvres obscures ne sauraient perdurer lorsque les rapports annoncés en introduction seront publiés. Il faudra bien que le pouvoir de Denis Sassou Nguesso réalise enfin son absolue incompétence et qu’un véritable sauvetage du Congo soit mis entre de bonnes mains après un  dialogue inclusif et la libération de tous les prisonniers politiques.

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 17 décembre 2018, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Le FMI et la Banque Mondiale, au Congo, croient toujours au Père Noël !

  1. SASSOU NGUESSO LE PLUS SOMBRE IDIOT DU MONDE ENTIER dit :

    SASSOU NGUESSO EST LE PLUS GRAND CACA DE L’HUMANITE

    LES MEMES CAUSES PRODUIRONT LES MEMES EFFETS.

    LES MEMES ACTEURS PROVOQUERONT LES MEMES DESASTRES.

    LES MEMES VOLEURS VOLERONT ENCORE ET TOUJOURS.

    UN PPTE, PUIS 2 PPTE, PUIS 4 VOIR 5, 6….. PPTE ECHOUERONT TOUJOURS AVEC LE MEME NIGAUD SASSOU NGUESSO.

    LE FMI PEUT DONNER DES CENTAINES, VOIR DES MILLIERS OU DES MILLIONS DE MILLIARDS A SASSOU NGUESSO QUI LES DILAPIDERA ENCORE ET TOUJOURS ET LAISSERA LE CONGO ENCORE PLUS EN FAILLITE QUE LE TROU DU CUL DU MONDE.

  2. Val de Nantes dit :

    Que Tantine , Lagarde, garde ce perdiem pour le nouveau Congo .
    Qu’ elle souscrive aux désideratas du peuple Congolais.
    Donné ,sous Sassou , cet argent , nous n’en verrons que la fumée .
    Chacun de nous a perdu un proche du fait du vol des finances publiques .Ainsi l’octroi du blé á ces vautours qualifiés ne changerait en rien leur qoutidien.
    Pas de blé á Sassou .

  3. Val de Nantes dit :

    Laisse ,Sassou crever .Tata Lagarde . Garde ton pognon de dinde .Pardon de dingue .

  4. Anonyme dit :

    En dépit de tout, la conjoncture économique actuelle a un coté positif. Du fait qu’elle oblige les Etats trop dépendants du commerce des matières premières à diversifier d’avantage leur économie. Ça semble être le message dont le FMI qui temporise veut faire passer. Mais la vérité c’est qu’elle est aux mains de la france cougare En Démarche (d’apres les Gilets Jaunes marcheurs révolutionnaires), cette dernière n’a pas encore digérée les accords de coopérations alternatifs sino-africains. Paris fera payer cher cet affront sans précédent, toutefois son influence n’est plus aussi indiscutable qu’à l’époque.

  5. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    TANT QU’IL Y AURA DES PSEUDO DÉMOCRATIES DANS LE MONDE OCCIDENTAL, LE FMI FERA TOUT CE QUI LUI SEMBLE BON POUR LES INDIVIDUS MAL ÉDUQUÉS QUI LE COMPOSENT ET POUR LES IDIOTS COMME sassou QUI LE SERVENT TRÈS BIEN.
    Mr. OSSEBI, ENCORE UN TEXTE QUI NE VOUS GRANDIT PAS.
    VOUS SUIVEZ BIEN L’AFFAIRE. C’EST BIEN POUR LES INDIVIDUS CE TYPE DE RELATIONS INTERNATIONALES COMME TOI FONDÉES SUR L’INSÉCURITÉ DANS LE MONDE.
    ILS FINIRONT PAR TROUVER LEUR ACCORD ET NON LE NOTRE.
    LAGARDE GARDE LES INTÉRÊTS DE CEUX QUI L’ONT PROPULSÉ AU FMI POUR ÉVITER DES POURSUITES JUDICIAIRES DANS SON PAYS. ELLE BÉNÉFICIE DE LA DÉMOCRATIE DE MERDE FRANÇAISE.

  6. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    INDIVIDUS QUI SUIVENT CE TYPE DE RELATIONS INTERNATIONALES……..

  7. SAMBA DIA MOUMPATA dit :

    Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre ! Sassou ses enfants et ses quatre neveux Bouya , Okemba , Edgard et Nganongo ont toujours brillé par médiocrité et le pillage des finances du pays . Les institutions financière sont au courant des pratiques très douteuses de la famille sassou ,qui en réalité est une famille des crétins saboteurs d’où la banqueroute qui vit notre pays . Les originaires du pool devons nous réjouir ,car cette banqueroute arrête le génocide faute d’argent .

  8. mwangou dit :

    Ce qui m’a impressionné sur cet article, c’est la photo sur cette école à Abala. J’ai tendance à douter de son actualité? Essentiellement parce que les jeunes que l’on aperçoit dans cette classe sur cette photo, ne me paraissent pas aptes à ce niveau: ils devraient être au collège, vu leurs gabarits.
    Mais j’ai surtout tendance à douter de son actualité, par le fait du soutien inconditionnel apporté par les gens de cette région, au pouvoir de sassou nguesso. On aurait même pu attribuer à ce cher Ossebi qui fait tant pour nous informer, que cette fois-ci, il a voulu nous distraire. Car quand on voit les transformations forcenées accomplies dans la partie nord du Congo, cette photo plutôt consacrant la situation dans le Pool, nous émeut quant au soutien aveugle au système sassou nguesso, un système qui joue sans cesse sur l’ignorance, créé des effets d’optique avec des immeubles, des viaducs, des hôtels à foison, ce qui obnubile le public. je n’ai pas encore été à Abala, c’est l’occasion de m’y rendre. Merci Ossebi; j’ai failli être piégé par le matalana dOyo, Owando et Makoua avec sa sompteuse résidence secondaire de ce cher Ondongo Gilbert…

  9. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    VOICI LE DÉBUT DU MUR DES VILIS ESCLAVES DE sassou nguesso, LUI-MÊME ESCLAVE DES BLANCS MAL ÉDUQUÉS. CONCLUSION : CES VILIS SONT « DOUBLEMENT » ESCLAVES
    A- …………………………………….
    B- Bouiti-Viaudo Roland, Batchi Gabriel, Bissouta Mabonda Alois Devic, Beli Victor, Bongo Emilon Patrick, Bayendissa Brice Dimitri

    Ongoly Née Loumingou Geneviève …
    C- Coussoud-Mavoungou Martin Parfait Aimé

    D- ……………………………………
    E- …………………………………….
    F- Follo Isaac Raymond
    .
    G- GOMEZ VINCENT
    H-
    K- Kaba Vele Née Mpan Suzanne, Kando Jean François
    L- Louemebet Landry Autria Fabrice, Louvounou Alphonse

    M- MAKOSSO COLLINET, MAVOUNGOU COUSSOU, Mabiala Alexandre, Makosso Fils Basile, Mavoungou Gustave, Mavoungou Maurice, , Mboungou Goolfred Florent, Mamona Ferdinand, Mioko Germain, Makosso Christian Ernest

    N- Nguimby De Moussyth Kinga Patrick E, Nkodia Kynd Gaétan
    O- Ongoly Née Loumingou Geneviève, Okandza Fernand

    P- PAKA HONORE, Paka Banthoud Genest Wilfrid, Pambou Dadet Daniast
    S- Sounda Jean Aimé

    T- TCHIBOTA ANTOINETTE, TCHICAYA JEAN MARC, Tchibinda Alain, Tchignoumba Mboumba Gilbert Paul
    V- VIAUDO
    Veuillez compléter la liste S.V.P.
    On demande à chaque région de présenter sa liste.
    CECI EST UN ACTE CIVIQUE
    QUE CEUX QUI PORTENT LE MÊME NOM METTENT UN PRÉNOM À CÔTE DES NOMS DES INDIVIDUS INCRIMINÉS POUR ÉVITER LA CONFUSION.
    NB : LE DIABLE MBOCHI PASSE PAR SES HOMMES POUR NOUS ATTEINDRE.
    VOUS POUVEZ NOUS SIGNALER SI VOUS N’ÊTES PLUS MEMBRE DE LA MAFIA QUI DÉTRUIT LE CONGO, CAR IL N’Y A QUE LES IMBÉCILES QUI NE CHANGENT PAS.
    LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :
    13/12/2018 à 19:31

    SI sassou nguesso AVAIT ÉPOUSÉ DES FEMMES BIEN ÉDUQUÉES, PEUT-ÊTRE QU’IL AURAIT EU DES ENFANTS BIEN ÉDUQUÉS.
    SES FEMMES BIEN ÉDUQUÉES LUI AURAIENT CONSEEILLÉ DE NE PAS ÊTRE L’IDIOT DES BLANCS.
    LES ENFANTS AURAIENT PU RATTRAPER L’IDIOTIE DE PAPA.
    HELAS POUR LE PEUPLE CONGOLAIS, CET IDIOT A TROUVÉ DANS LA POPULATION CONGOLAISE DES INDIVIDUS QUI ONT LE MÊME PROFIL QUE LUI. C’EST-A-DIRE, MAL ÉDUQUÉ ET AYANT DES FEMMES ET DES ENFANTS MAL ÉDUQUÉS.
    À NOS SŒURS QUI ÉPOUSENT SES MONSTRES, DE GRACE RÉFLÉCHISSEZ UN PEU AVANT DE NOUS RAMENER SES IDIOTS DANS LA FAMILLE. NE REGARDEZ PAS SON POINTU ET SON ARGENT VOLÉ.
    VOUS ÊTES L’AVENIR DE NOTRE SOCIÉTÉ. VOUS POUVEZ ENCORE ÉDUQUER SES MONSTRES ET VOS ENFANTS AUTREMENT. C’EST CHEZ VOUS QUE SES MONSTRES TROUVENT UN RECONFORT.
    NE SUIVEZ PAS L’EXEMPLE D’ANTOINETTE TCHIBOTA.
    TCHIBOTA « ABALI MISÈRE », MÊME SI ELLE DISTRIBUE LES PETITES COUPURES DE MONNAIE AUX IGNORANTS.
    NE SUIVEZ PAS L’EXEMPLE DE RACHIDA DATI, DE CHRISTINE LAGARDE, DE SEGOLENE ROYALE, DE FLORENCE PARLY, DE …….
    LA FEMME DONNE LA VIE, ELLE NE PEUT PAS ET NE DOIT PAS LA REPRENDRE OU ENCORE LA COMPLIQUER.

  10. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS.
    L’ACCORD ENTRE LES IDIOTS AFRICAINS ET LES BLANCS MAL ÉDUQUÉS DU FMI A DÉJÀ ÉTÉ TROUVÉ.
    LA PREUVE: sassou N’EST PAS À LA HAYE, IL EST AU CONGO EN TRAIN DE DÉPENSER L’ARGENT VOLÉ. IL VA FAIRE UN DISCOURS POUR CLÔTURER LA CHASSE AU TRÉSOR CONGOLAIS DE L’ANNÉE 2018.
    CHRISTINE LAGARDE ( LA MAL ÉDUQUÉE FRANÇAISE) A PLUSIEURS PLANS POUR ENDORMIR LES PEUPLES AFRICAINS.
    CEUX QUI NOUS BALANCENT CE GENRE DE TEXTES SONT SOIT DES IGNORANTS, SOIT DES AGENTS MANDATÉS POUR DISTRAIRE LES AFRICAINS.
    BANDE DE MERDES!

  11. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    POUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE, VOUS ÊTES INVITÉS CHEZ LES ESCLAVES DE sassou CI -DESSOUS :
    ALLEZ CASSER LEUR FÊTE, NOUS AVONS LES MOYENS DE RECONSTRUIRE.
    A- …………………………………….
    B- Bouiti-Viaudo Roland, Batchi Gabriel, Bissouta Mabonda Alois Devic, Beli Victor, Bongo Emilon Patrick, Bayendissa Brice Dimitri

    Ongoly Née Loumingou Geneviève …
    C- Coussoud-Mavoungou Martin Parfait Aimé

    D- ……………………………………
    E- …………………………………….
    F- Follo Isaac Raymond
    .
    G- GOMEZ VINCENT
    H-
    K- Kaba Vele Née Mpan Suzanne, Kando Jean François
    L- Louemebet Landry Autria Fabrice, Louvounou Alphonse

    M- MAKOSSO COLLINET, MAVOUNGOU COUSSOU, Mabiala Alexandre, Makosso Fils Basile, Mavoungou Gustave, Mavoungou Maurice, , Mboungou Goolfred Florent, Mamona Ferdinand, Mioko Germain, Makosso Christian Ernest

    N- Nguimby De Moussyth Kinga Patrick E, Nkodia Kynd Gaétan
    O- Ongoly Née Loumingou Geneviève, Okandza Fernand

    P- PAKA HONORE, Paka Banthoud Genest Wilfrid, Pambou Dadet Daniast
    S- Sounda Jean Aimé

    T- TCHIBOTA ANTOINETTE, TCHICAYA JEAN MARC, Tchibinda Alain, Tchignoumba Mboumba Gilbert Paul
    V- VIAUDO
    Veuillez compléter la liste S.V.P.

    On demande à chaque région de présenter sa liste.
    CECI EST UN ACTE CIVIQUE
    QUE CEUX QUI PORTENT LE MÊME NOM METTENT UN PRÉNOM À CÔTE DES NOMS DES INDIVIDUS INCRIMINÉS POUR ÉVITER LA CONFUSION.
    NB : LE DIABLE MBOCHI PASSE PAR SES HOMMES POUR NOUS ATTEINDRE.
    VOUS POUVEZ NOUS SIGNALER SI VOUS N’ÊTES PLUS MEMBRE DE LA MAFIA QUI DÉTRUIT LE CONGO, CAR IL N’Y A QUE LES IMBÉCILES QUI NE CHANGENT PAS.

    LES PARENTS DES ESCLAVES, DONT LES NOMS FIGURENT SUR CE MUR, DOIVENT RÉÉDUQUER LEURS SUJETS.

Laisser un commentaire